Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03973 (BOURGBARRE (35). Rue d'Orgères. Rapport de diagnostic)
  • organique pourrait éventuellement être l’ancien lit du ruisseau cité par Paul Banéat au début du XXe siècle. Enfin dans la zone sud, la présence d’une ancienne mare n’est pas à exclure. Diagnostic archéologique Mené du 05 au 07 octobre 2020, à Bourgbarré (35), un diagnostic
  • après J.-C. et trois fragments de tegulae et un tesson de céramique du second Moyen Âge sont issus de la possible mare, quelques tessons de céramique du second Moyen Âge ont été découvert en surface de deux fossés. Inrap Grand Ouest Décembre 2020 D132608 Code Inrap Arrêté de
  • prescription 2020-017 Système d’information Lambert 93 Nr site — Entité archéologique — 35032 Code INSEE Diagnostic archéologique Rapport final d'opération Bretagne, Ille-et-Vilaine, Bourgbarré, Bourgbarré, rue d'Orgères sous la direction de Marie Millet Inrap Grand Ouest 37
  • , rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné cedex Décembre 2020 2 Bretagne, Ille-et-Vilaine, Bourgbarré, Rue d'Orgères Inrap · Rapport de diagnostic / fouille Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 2 Sommaire 6 Fiche signalétique 7 Mots-clefs des
  • archéologique non communiqué Numéro de l’arrêté de prescription 2020-017 Numéro de l’arrêté de désignation du responsable Organisme de rattachement Inrap Grand Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné cedex grand-ouest@inrap.fr Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 coordination
  • Dates d’intervention sur le terrain Fouille du 05/10 au 07/10/2020 Post-fouille du 21/11 au 17/12/2020 2020-279 Emprise Référence du projet Inrap D132608 Emprise 3 053 m² Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Surface de fouille 218,64 m² Nexity Ratio 7,16 % Coordonnées
  • l’opération Commune Marie Millet, Inrap Bourgbarré Année 2020 Section(s) et parcelle(s) AB, n° 526 Niveau d'apparition des vestiges Entre 0,80 et 1,30 m   I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Mots-clefs des thesaurus Sujets et thèmes Chronologie Mobilier
  • 2020, à Bourgbarré (35), un diagnostic archéologique a été réalisé sur un terrain d’une superficie de 2 891 m². Le projet de construction de logements collectifs est situé à proximité immédiate d’une motte médiévale parfaitement préservée. D’une hauteur visible de 6,50 m et d’un
  • topographique de la motte, réalisé par le CERAPAR © CERAPAR, 2020 1.1 Contexte d'intervention 25 26 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Ille-et-Vilaine, Bourgbarré, Rue d'Orgères 1.2 Contexte topographique et géologique Le diagnostic est localisé sur la commune de Bourgbarré
  • , mais classe la parcelle en « marais ». La parcelle était couverte de peupliers, arbres appréciant les zones humides, jusqu’en juin 2020. Fig. 3 Photographies aériennes de Bourgbarré en 1950 et en 2011 © IGN Fig. 4 Vue de la motte au fond du talweg, le clocher de l’église
  • déroulée du 05 au 07 octobre 2020 avec la présence de deux archéologues et d’un chauffeur de pelle mécanique. Juste avant l’opération le terrain était recouvert d’arbres, principalement des peupliers. La parcelle a été entièrement défrichée en juin 2020, permettant d’intervenir dans de
  • effectués en octobre 2020 : « De forme ovalaire, orientée presque nord-sud, elle a des diamètres à la base de 30 m (nord-sud) et 23 m (est-ouest) soit une surface à la base de 610 m² et une circonférence de 89 m. Sa hauteur maximale atteint 6,50 m depuis la prairie basse. Sa pente varie
  • constructions (pierres, ardoises), ni de relief particulier. Le fossé qui entoure la motte est irrégulier avec des ouvertures de 3 à 6 m au nord, 2,30 à 4 m à l’est et 1,50 à 2,50 m au sud. Sa profondeur est en moyenne de 2,40 m par rapport aux reliefs extérieurs. » (Corre, 2020, cf. annexes
  • entrée. Dans l’axe de cette ouverture, juste avant le fossé de la motte, le relevé réalisé par le CERAPAR met en évidence un point haut (Corre, 2020). Dans son rapport, l’auteur suggère qu’il pourrait s’agir du support d’une passerelle, d’un accès à la motte. Cela paraît tout à fait
  • , dominant les remparts ayant cent vingt-quatre pas de circonférence. La base des remparts large de douze pas. L’interieur du camp aujourd’hui en jardin. Fig. 30 Plan du site établi vers 1831 par Bachelot de la Pylaie (Corre, 2020, p. 4) Fig. 31 Coupes du site, réalisées par P. Banéat
  • Corre et le Centre Archéologique du Pays de Rennes (CERAPAR) 2020 Situation géographique La motte du bourg de Bourgbarré