Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Coverage > CHATEAUGIRON (retirer)
  • Département > 35 (retirer)
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02234.pdf (CHÂTEAUGIRON (35). ZAC de la Perdriotais. tranche 1. dfs de diagnostic)
  • CHÂTEAUGIRON (35). ZAC de la Perdriotais. tranche 1. dfs de diagnostic
  • 35
  • E Numéro de site Patriarche : Numéro de site Patriarche : Numéro de site Patriarche : 3 3 3 5 5 5 0 0 0 6 6 6 9 9 9 0 0 0 0 0 1 8 9 3 Numéro de projet INRAP : 2 0 0 5 - M 05011401 Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine Commune : Chateaugiron Code INSEE : 35 069
  • , Pré inventaire sous la responsabilité de PROVOST M., Département de l'Ille-et-Vilaine (35), édition Académie des Inscriptions et Belles-lettres, Paris, 1990, 305 pages 10 BANÉAT, P., 1928 - Etude sur les voies romaines d'Ille-et-Vilaine, Archéologique d'Ille-et-Vilaine, LIV
RAP03306.pdf (CHATEAUGIRON (35). Lann Braz 4 : découverte d'un site altomédiéval. Rapport de diagnostic)
  • CHATEAUGIRON (35). Lann Braz 4 : découverte d'un site altomédiéval. Rapport de diagnostic
  • 35
  • 51 50.5 51.5 Légende : 55.5 155155 54.5 52 53.5 65 78 108 56.5 100 90 51-60 cm 5 58.5 20- 40 cm 107 7214300 7 59.5 107 90 41-50 cm 2 36 111 86 2 .5 19 48 35 80 62 323 60 25 99 149 7214200 Emprise du diagnostic 50 Tranchées 51 49.5 84
  • 130 110 49 81-100 cm 135 93 101-120 cm 121-140 cm 109 0 75.0 91 50 Ille-et-Vilaine (35) Commune de Châteaugiron ‘‘Lann Braz 4’’ 1364300 1364200 1364100 1364000 301 Fig. 5 Profondeur des tranchées du diagnostic © Inrap, DAO Y. Escats Courbes de niveau 92 24 137
  • occupations d’habitat du haut Moyen âge ont notamment été mises au jour (site A et B). Elles s’organisent au sein d’un réseau parcellaire dense et complexe témoignant de réaménagements sur plusieurs siècles. 486 Inrap · RFO de fouille Châteaugiron, la Perdriotais (35) – Archéologie et
  • 28 14 22 8 16 10 37 25 19 48 35 98 80 153 54 67 29 23 324 42 89 111 83 13 2 7214300 17 11 5 30 63 76 49 24 18 3 107 12 6 45 66 79 59.5 86 2 7 99 149 62 323 36 106 150 15 20 41 112 148 26 .5 75 21 310 7214400 309 311 27 31
  • 49.5 48.5 91 50 24 137 Ille-et-Vilaine (35) Commune de Châteaugiron ‘‘Lann Braz 4’’ 1364300 1364200 1364100 1364000 23 51 N° de parcelle (cadastre actuel) 87 7214100 155155 50.5 135 75.00 84 49 130 52 49.5 Tranchées 65 78 108 51.5 Emprise du diagnostic
  • 323 2 2 13 7214300 7 17 11 5 3 36 89 111 30 63 76 49 24 18 12 6 45 107 66 79 59.5 99 106 86 15 20.1 43 106 149 26 35 153 150 32 34 98 88 147 21 41 112 79 27 31 62 75 151 152 148 40 309 311 .5 146 312 60 105 55 68 156 310
  • 56 55 54.5 54 53 52.5 110 Tranchées + n° 50 N° de parcelle (cadastre actuel) Courbes de niveau Niveau de sol ? 137 301 Ille-et-Vilaine (35) Commune de Châteaugiron 1364300 0 55.0 91 1364200 Fig. 12 Plan général des vestiges du diagnostic 86 Anomalie géologique
  • Légende : 51 135 7214200 50 49 Ta 49.5 136 50.5 eg w l 84 155 51.5 108 52 53.5 65 78 55.5 90 56.5 100 7214200 57.5 107 64 77 58.5 90 133 35 1364500 112 127 198 177 1364400 111 178 Châteaugiron (Ille-et-Vilaine), Lann Braz 4 1364300 53 1364100
  • Datation indéterminée Anomalie géologique N° de parcelle (cadastre actuel) 3 2 1 2 91 2 3 1 Ille-et-Vilaine (35) Commune de Châteaugiron 50 Niveau de sol ? 3 2 1 137 301 Fig. 13 Plan général du diagnostic et datations 4 1 110 Fossés Fosses / trous de poteau Structures de
  • 1 324 3 49 2 4 140 42 323 1 3 1 99 3 107 6 7 2 1 25 35 1 4 36 1 22 1 1 5 4 8 1 3 2 5 1 89 28 5 1 106 7 86 1 7 1 2 41 2 3 54 2 2 34 1 1 4 5 14 1 20.1 37 1 2 111 40 65 48 1 1 4 31 2 8 6 80 20 25.1 2 7 6 88 38.2
  • 52 4 50m 3 Echelle : 1/1 000 1 1 Fig. 17 Plan de situation des tranchées 91, 50 et 45 2 1 51 3 30 3 2 1 2 3 N 49 2 1 1 1 N 1 1 2 2 1 1 63 2 99 35 5 8 9 1 4 36 109 31 41 3 5 1 1 37 1 2 7 43 48 1un passage 1d’environ 1 m de large. Le
  • d’une 216quelques éléments de substrat 3 seule5 couche de limon argileux brun-gris mêlant 231 35 1 4 7 (plaquette de schiste). Les trois sondages, effectués dans les tronçons de fossé232 F1 et 3 5 8 1 Tr9170 et F1 Tr45, révèlent des creusements peu profonds, respectivement de 30 cm
RAP02975.pdf (CHÂTEAUGIRON (35). le Haut Rocomps. rapport de diagnostic)
  • CHÂTEAUGIRON (35). le Haut Rocomps. rapport de diagnostic
  • 35
  • géographique et topographique général. Le diagnostic archéologique du « Haut Rocomps » est sis à environ 1 Km au nord du centre bourg de Chateaugiron (35), à 15km au sudest de Rennes (fig. 1). La zone d’étude est comprise entre 57m NGF et 61m NGF. L’emprise se trouve sur le versant sud-est
  • dans les tranchées de diagnostic 1/700ème 35 m Les données du premier âge du fer L’enclos A Description Il s’agit de l’enclos le plus petit, au nord-ouest. Seul son angle sudest a pu être observé sur 6m de long, le reste se développant hors emprise (fig. 8). Il correspond aux
  • a livré quelques esquilles d’os brûlés humains dans le remplissage du fossé. Deux datations C14 ont permis de le rattacher au premier âge du Fer. Enfin, l’habitat protohistorique du Moulin de la Jarroussay, sur la commune de Janzé (35) a également révélé la présence d’un enclos carré
  • d’individus. Les formes prédominantes sont, comme c’est généralement le cas, représentées par des pots à cuire (n°29-35), pour l’essentiel caractérisés par une lèvre disposée à l’oblique, plus ou moins épaissie. Un pot archéologiquement complet se caractérise par un profil ovoïde, sans
  • antiques Tr. 2 F12/13 1 2 4 3 4 bis 5 6 7 8 10 9 Chateaugiron (35), Le Haut Rocomps - Relevés et DAO L. Simon / Inrap. 11 enduit noir 13 12 15 14 0 cm 0 cm décors : éch. 1/2 10 16 profils : éch. 1/3 15 Fig. 12 : Mobilier céramique, Tr. 2 F12 : sigillée, cér. à engobe
  • rouge, cér. com. claire (éch. 1/3). 19 18 17 21 20 23 22 24 25 26 27 Tr. 2 F12/13 28 29 32 Chateaugiron (35), Le Haut Rocomps - Relevés et DAO L. Simon / Inrap. 30 31 33 34 35 36 38 37 0 cm Fig. 13 : Mobilier céramique, Tr. 2 F12 : cér. com. sombre, cér. non
  • 59.81 Structures du premier âge du Fer 60.18 Tr4 Structures laténiennes Structures antiques Structures modernes Structures indéterminées 0 59.94 59.72 59.90 Figure 14 : Proposition de phasage chronologique des structures archéologiques 1/700ème 35 m Bibliographie AUBRY