Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00977.pdf (ELLIANT (29). quénéac'h huet. rapport de fouille préventive)
  • LA DECOUVERTE : Au mois de juillet 1980, au moment de la récolte des peti agricole s'effondra dans une excavation souterraine brusquement o appartenant à. M. LE MEUR, propriétaire, demeurant au village de Q Références cadastrales : Année du cadastre : 1955-1960 Section du cadastre
  • , par 1'intermédiain des Antiquités préhistoriques de Bretagne, prévinrent la.diréctioi toriques de Bretagne. Les fouilles furent exécutées d'octobre 1980 à janvier 1981, par sociation d'Elliant, sous le contrôle fréquent du directeur de la de son correspondant à. Quimper, M. J.-P
  • . LE BIHAN. Nous donnons ci-dessous le compte-rendu détaillé de 1 'intervention de l'association : M. J.-A. MAYET. I "La fouille s'est déroulée du 5 octobre 1980 au 12 janvier 1981, 1 jours fériés. Un chantier a également été organisé du 26 au 31 déc - demi-journée du_5 octobre
  • 1980 : En vue de préparer la fouille p vint 1 l'occasion de la venue de M. SANQUER, l'association se r de dégager le volume de terre végétale éboulée de la voûte au pa teuse de pois dans la salle n° 1 (l'appellation "salle" est pure La terre est tamisée dans 2 tamis à mailles
  • différentes et on y premiers charbons de bois minuscules (en tout 123 gr.) Plus inté découverte de quelques fragments de poteries grossières et 3 min motifs. - j o u r n é e du 11 octobre 1980 : M. SANQUER se rend sur place avec u de Quimper conduite par M. LE BIHAN. Le dégagement des
  • remblais •mence. La chatière entre la salle 1 et la salle 2 est mise à jou ries grossières et un morceau à motif constituent la trouvaille i demi-journée du 12 octobre 1980 : L'association prend le relais pour le déblaiement de la salle 1. Les charbons de bois se font plus nombreux
  • (250 g). De la poterie grossière est toujours présente ainsi que 4 morceaux à motifs, mais on note la découverte d'un petit éclat de silex et de quelques fragments d'os très friable. journée du 18 octobre 1980 : M. SANQUER et l'équipe de Quimper sont à nouveau à pied d'oeuvre. Dans
  • la salle 1, c'est la mise à jour du puits d'accès. La profondeur de la salle 1 est définitivement atteinte. La salle 2 commence à être creusée. demi-journée du 19 octobre 1980 : L'association obtient l'accord de M. SANQUER pour la poursuite de la fouille. Nous continuons d'avancer
  • dans la salle 2 (première moitié). La quantité de charbons de bois augmente (400 g) mais les morceaux sont de petite taille. Nous trouvons toujours de la poterie grossière dont un morceau assez important au plafond derrière la chatière. demi-journée du 23 octobre 1980 : Je me rends
  • motifs. demi-journée du 26 octobre 1980 : Les adhérents sont sur place malgré le temps pluyieux. Nous avons changé de tamis et sommes passés aux mailles de 1 cm2 car la terre • trop humide passe difficilement. Le dégagement de la salle 2 s'effectue jusqu'au puits, creusé précédemment
  • découverte d'un seuil. Les charbons sont toujours aussi nombreux et de taille moyenne ; la poterie grossière toujours présente. Quelques fragments d'os sont découverts également. demi-journée du 9 novembre 1980 : Dans le courant de la semaine la "voûte" de la salle 3 s'est éboulée
  • hauteur3 et qui se termine par un cône au fond de la salle 5. Demi-journée du 10 novembre 1980 et demi-journée du 11 novembre 1980 : Pour plus de sécurité on s'emploie à travailler dans la salle 5, car dans la salle 3 il y a encore des risques d'éboulement. Comme l'on s'y attend un peu
  • on trouve très peu de poteries dans la terre végétale qui est évacuée ce jour-là. Mais on perçoit déjà une couche de remblais plus claire à dominante argileuse. Demi-journée du 16 novembre 1980 : Nous revenons à la salle 3 où deux morceaux de poteries intéressantes sont trouvés dans
  • l'éboulement définitif. Demi-journée du 22 novembre 1980 : Un adhérent creuse un dernier puits à la fin de la salle 5 et qui deviendra par la suite l'énorme puits au-dessus de la salle 6. Ceci est fait pour faciliter le dégagement de la salle 5 par le fond, obstruée, nous l'avons dit, par
  • un cône de terre. Demi-journée du 23 novembre 1980 : Le creusement en profondeur des salles 4 et 5 se poursuit mais la grande proportion de terre noire ne fournit que peu de poteries intéressantes. Demi-journée du 30 novembre 1980 : Le creusement de la salle 5 (fond) et
  • supérieure et une couche argileuse plus claire. - Demi-journée du 7 décembre 1980 : Le creusement du dernier puits se poursuit tant en profondeur qu'en largeur et sous la terre végétale un horizon plus dur est mis en évidence et que l'on considère au départ comme un seuil, mais il n'en
  • sera rien. Par contre la proportion de poteries a diminué de moitié sur l'épaisseur exploitée ce jour. Gros charbons toujours présents. - D e m i - j o u r n é e du 21 décembre 1980 : Nous élargissons toujours la dernier puits jusqu'à trouver la limite de terre jaune sur les côtés
  • terre noire trop dangereuse. CHANTIER du 26 au 31 DECEMBRE 1980 -Journée du 26 : L'évacuation de la zone effondrée le 21, permet de découvrir les limites de ce que l'on appellera la salle 6 ; la terre jaune apparaît sous la couche arable de surface. Mais une autre salle peut
  • Répertoire des motifs décoratifs (2) Pièce n° 8 Répertoire des motifs décoratifs (3) QUENEAC H HUET EN ELLIANT (29) : situation du souterrain 0 - Entrée du sg^terrain 29 ELUANT BOO : Queneac'h huet. sections et plan du souterrain. TERRE ARABLE ARENE 29 - ELLIANT - 1980