Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00221.pdf (NÉANT-SUR-YVEL (56). tumulus à le Jardin aux Moines. rapport de sauvetage programmé.)
  • EQUIPE DE RECHERCHE N° 27 DU C.N.R.S. UNIVERSITE DE RENNES I CAMPUS DE BEAULIEU 35042 RENNES CEDEX Jacques BRÏARP Mcuttte de. Re.ckeAc.he. au C.N.R.S. RAPPORT SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE PROGRAMME LE JARDIN DES MOINES A NEANT-SUR-YVEL, MORBIHAN. (Juillet 1983) Ministère de la
  • Culture Sous-Direction de l'Archéologie Décision de sauvetage n° 02103 du 22 Mars 1983 EQUIPE DE RECHERCHE N° 27 DU C.N.R.S. UNIVERSITE DE RENNES I CAMPUS DE BEAULIEU 35042 RENNES CEDEX Jac.qu.ZA BRIARP WûXAe. de. Re.cheAc.he. au. C.N.R.S. RAPPORT SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE
  • PROGRAMME LE JARDIN DES MOINES A NEANT-SUR-YVEL, MORBIHAN. (Juillet 1983) Ministère de la Culture Sous-Direction de l'Archéologie Décision de sauvetage n° 02103 du 22 Mars 1983 Rennes, Novembre 1983 1. HISTORIQUE ET SITUATION. Le Jardin des Moines à Néant-sur-Yvel, Morbihan est un
  • surtout, le réaménagement forestier du secteur prévoyait dès 1983 la remise en valeur de ce secteur. Les premiers travaux, commencés à environ 1 km à l'Est du Jardin des Moines, montrait la méthode employée : passage profond au rotavator, nivellement à la lame et aménagement de sillons
  • avant la plantation des arbres. Un tel travail aurait fait disparaître intégralement le monument. C'est pourquoi le sauvetage programmé fut décidé en 1983. Ce travail fut d'ailleurs mené en collaboration avec la station Biologique de Paimpont, siège d'un P.I.R.E.N. (programme
  • pour les travaux qui furent menés essentiellement en juillet 1983. 2. CONDUITE DES TRAVAUX. Le chantier fut mené en parallèle avec celui de l'Hotié de Viviane à Paimpont. Le support logistique des fouilleurs fut assuré par la Station Biologique de Paimpont avec en complément une
  • vue une vingtaine de mètres de long sur 6 m de large pour une hauteur centrale de 80 cm environ (photos 1 et 2) . La fouille de 1983 a consisté essentiellement au dégagement du tertre par l'extérieur pour retrouver tout l'entourage. De ce fait une zone à l'Est du monument a été
  • moyenne, surtout du côté oriental où ils ont été relativement bien conservés (photo n° 3). Du côté Nord, les blocs avaient été détruits à la masse et débités ou encore enfouis sur place. Le dégagement de 1983 a ainsi permis de dégager deux de ces blocs côté Est complètement plongés
  • au niveau préhistorique est indiscutable. Le dégagement du foyer a montré que les pierres étaient inclinées NEANT-SUR-YVEL - Le Jardin des Moines (J. BRIARD, 1983). NEANT-SUR-YVEL - Le Jardin des Moines (J. BRIARD, 1983). Photo 3 - Secteur Est du tertre. Au fond côté Sud, les
  • Moines (J. BRIARD, 1983). presque verticalement dans le sol et qu'aucun mobilier archéologique n'accompagnait les charbons de bois. Il pourrait s'agir d'un foyer rituel de fondation. Au-dessus du foyer le remplissage interne du tertre comprend une couche de limon argileux très
  • vraisemblablement de la région de Tréhorenteuc. Les blocs S18 à S27 forment une série ininterrompue de blocs de quartz, les pierres SI à S21 montrent un mélange irrégulier de schiste et de NEANT-SUR-YVEL - Le Jardin des Moines (J. BRIARD, 1983) Photo 6 - Parement Nord du cairn. Blocs de
  • niveau de NI 2. Ce sera un point à éclaircir lors de la prochaine campagne. Par contre en 1983 a déjà été reconnue une structure intermédiaire NEANT-SUR-YVEL - Le Jardin des Moines (J. BRIARD, 1983). Photo 7 - Bordure Sud du tertre. Blocs n° S21 (premier plan) à SI. Cliché J
  • . Chalavoux. NEANT-SUR-YVEL - Le Jardin des Moines (J. BRIARD, 1983) Photo 8 - Vue générale du tertre et bordure Ouest. Photo 9 - Eléments de la séparation intermédiaire au niveau de N6. rejoignant le bord Sud (S3) au bord Nord (N5). Il s'agit d'un massif assez irrégulier de blocs de
  • semble d'après les travaux de 1983 être établi sur le vieux sol, avec un enfoncement assez réduit des pierres de parement (20 à 40 cm). Sa construction semble avoir évolué entre une partie orientale constituée de gros blocs de quartz blancs, rapportés et de taille importante par
  • peuplement néolithique de la forêt de Paimpont. Il reste en 1984 à poursuivre l'étude du tertre interne pour préciser sa structure et sa chronologie et le préparer pour une conservation définitive dans le plan d'aménagement forestier. Jacques BRIARD Rennes, Novembre 1983 NEANT-SUR