Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00900.pdf (le littoral breton. rapport de prospection inventaire.)
  • Marie-Yvane DAÏRE U.P.R. 403 du C.N.R.S. Prospection-inventaire ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE et ARRIERE-PAYS LEONARD 1993 Autorisation n°93-20 du 15/04/1993 SOMMAIRE Page Préambule 1 PROBLEMATIQUE et PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1993 2 Les îles et le littoral
  • bretons L'arrière-pays léonard 2 3 MOYENS MIS EN OEUVRE et ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1993 6 PRINCD7AUX RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1993 8 LES PROLONGEMENTS DE LA PROSPECTION 10 PROGRAMME DE TRAVAIL A COURT TERME 11 Bibliographie 12 RESULTATS DES OPERATIONS DE
  • , Laboratoire d'Anthropologie de l'Université de Rennes I) a pour but de présenter les résultats de la campagne de prospectioninventaire de 1993 qui, comme les années précédentes, fut un travail d'équipe. Ont participé à la campagne de prospection-inventaire 1993 : Florence MORET
  • ) ; - d'autre part, la prospection systématique de l'arrière pays léonard (nord du département du Finistère), qui constitue un thème de recherche engagé depuis 1991 (Daire, 1991). -2- PROBLEMATIQUE et PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1993 Les îles et le littoral bretons Un programme de
  • I ■ § ■ iiili M I Carte générale des zones de prospection de 1993 -6- MOYENS MIS EN OEUVRE et ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1993 Cette entreprise d'équipe a, de nouveau, bénéficié d'une aide importante de l'U.P.R. 403, de l'A.M. A.R. A. I. (Association Manche
  • Atlantique pour la Recherche Archéologique dans les îles) et du Laboratoire d'Anthropologie-Préhistoire de l'Université de Rennes I, notamment en ce qui concerne la logistique de terrain et de laboratoire, la réalisation des fichiers et des rapports. En 1993, le Ministère de la Culture et
  • inquiétude quant au devenir de tels programmes de prospection-inventaire s'est accentuée cette année ; en effet cette opération a bénéficié, depuis l'origine, du soutien financier indispensable de la part du Conseil Général du Finistère (40 000 F. en 1991 et 1992) ; or, en 1993, le
  • accroissement des exigences purement administratives (obligation de gérer conjointement le fichier scientifique de l'opération et le fichier de la Carte Archéologique, par exemple), on ne sera pas étonné que 1993 soit une année de régression en ce qui concerne ces recherches, la baisse se
  • situant au niveau quantitatif et non qualitatif. Dans le cadre de la prospection des îles et du littoral de Bretagne, l'accent fut mis, en 1993, sur une nouvelle opération de prospection systématique ; après l'île de Groix (56) (Goupil, 1989), l'île d'Ouessant (29) (Robic, 1992), les
  • sol ont porté à la fois sur les estrans, les falaises et , pour une moindre part, les terres cultivées. Pour le détail des méthodes de travail mises en oeuvre, voir infra (Ile de Batz). -7- Dans le cadre du programme d'étude de l' arrière-pays léonard, les recherches de 1993 ont
  • pris une orientation différente de celle des années précédentes (Daire, 1991 et 1992). L'hiver 1992-1993 et le premier semestre 1993 ont été consacrés au dépouillement systématique d'une mission de l'I.G.N. couvrant en grande partie le territoire léonard, la mission 8505 250 du 17
  • mai 1992, réalisée en couleur (Daire, 1993 ; cf. annexe). N.B. : La série des clichés au 1/25000 (format 24X24) de cette mission fut acquise à la fin de l'année 1992 sur des moyens propres (U.P.R. 403 du C.N.R.S.) ; selon la réglementation en vigueur, n'autorisant pas la
  • repérés sur ces clichés fait et fera l'objet d'une déclaration de découverte pour la Carte Archéologique ; à l'heure actuelle, une trentaine de dossiers a déjà pu être traitée (fiches de déclarations jointes). Le reste des crédits de prospection pour 1993 a donc été utilisé pour
  • altitude sur le Léon. Dans le cadre de l'étude des îles et du littoral de Bretagne, seul un survol fut réalisé sur le territoire de Belle-Ile-en-Mer durant l'été 1993 et, bien que la période ait paru favorable, ce survol n'a donné aucun résultat. -8- LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1993
  • prospection-inventaire de 1993 sont présentés dans le Tableau I. Histoire Indéterminé TOTAL (41) (25) (18) (84) 24 3 6 33 (40) (40) 31 31 Pré et protohistoire ILE DE BATZ Sites et indices traités Sites déclarés LEON Sites et indices traités Sites déclarés Divers Finistère
  • TOTAL FINISTERE Sites déclarés 1 1 25 3 37 65 Tableau I : Récapitulatif des sites traités en prospection lors de la campagne 1993 Le résultat global de cette campagne de prospection est donc de 65 sites déclarés, toutes périodes confondues sur l'ensemble du département du
  • étant imminente : îlot des Haches en Saint-Jacut-de-la-Mer (22) (Bizien, 1990), presqu'île de Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) (Daire, 1990 b), plage du Lédano en Paimpol (22) (Daire, 1991 c), île d'Ilur (56) (Daire, 1992 c et 1993). Pour l'île de Batz, il faut souligner précisément
  • une part, avec un bilan de 130 sites archéologiques inédits ; l'exploitation des clichés verticaux, amorcée en 1992-1993, tels ceux de l'I.G.N. vient confirmer ce point et se présente comme un intéressant potentiel d'étude, très complémentaire des autres méthodes d'approche. Les
  • genre de traitement étant relativement plus long), de poursuivre et, si possible, d'intensifier les vérifications au sol tout en poursuivant les propections à basse altitude (la complémentarité des photographies à basse et haute altitude ayant été démontrée ; Daire, 1993 a). Le
  • , n°5, p. 31-40. DAHtE M.Y., 1992 c - Une nouvelle campagne de prospection aérienne en Léon. Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, T. CXXI, sous presse. DAH*E M.Y., 1993 a - Photographie aérienne à basse et/ou hgaute altitudes : exemples d'apports méthodologiques en
RAP00917.pdf (ILE-D'ARZ (56). Ilun. rapport de fouille préventive)
  • RAPPORT DE LA FOUILLE DE SAUVETAGE ILE D'ILUR Commune de l'île d'Arz (Morbihan) 2 -15 août 1993 Marie-Yvane DAIRE U.P.R. 403 du C.N.R.S. BORDEREAU RECAPITULATIF 2RVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE RAPPORT DE DUILLE PROGRAMMEE / / SAUVETAGE URGENT / / ^UVETAGE
  • Périodes chronologiques.... ftjL OBSERVATIONS CONTENU DU DOSSIER 2% Plans et coupes Photographies légendées.... Fer ^TeW ^TvoJU) RAPPORT DE LA FOUILLE DE SAUVETAGE ILE D'ILUR Commune de l'île d'Arz (Morbihan) 2 -15 août 1993 Marie-Yvane DAIRE U.P.R. 403 du C.N.R.S. SOMMAIRE
  • céramiques 19 Le mobilier métallique 20 CONCLUSION 26 Bibliographie 28 Préliminaires La fouille de sauvetage, menée sur l'île d'Ilur (commune de l'île d'Arz, Morbihan), s'est déroulée du 2 au 15 août 1993. En premier lieu, je tiens à remercier Monsieur Jacques DECROIX et son
  • fouille de sauvetage pour 1993. En parallèle de ces sondages, une prospection d'Ilur nous permit de reconnaître l'existence d'un gisement paléolithique à la pointe sud de l'île (Molinès, 1992), et d'une structure (fosse) appartenant à un autre atelier de briquetage localisé sur
  • l'estran ouest de l'île, à 500 m du premier atelier ; cette fosse, située sous la limite des plus hautes mers actuelles, fit l'objet de sondages pendant l'été 1993 (autorisation de la DRASM n° 13-93). Figure 3 - Ile d'Ilur : localisation des sites et gisements. _ 7 - Figure 4 - Ile
  • de stockage appartenant à un même type d'atelier (fig. 3). Ilur offrait donc un potentiel d'étude de deux ateliers de briquetages distincts ; c'est pourquoi furent conjointement menés, en 1993, une fouille de sauvetage terrestre, sur l'atelier en situation précaire de bord de
  • de la campagne de 1993 fut définie en fonction de résultats obtenus lors de sondages de 1992 et du relevé de la stratigraphie en falaise (Daire, 1992 b et rapport de sondages, 1992) qui nous avaient permis d'évaluer l'emprise du bâtiment. Ainsi fut ouverte une excavation de 8
  • recherches (Daire, 1992b). Lors de la cette campagne de 1993, il a été possible d'étudier l'ensemble de l'architecture et du plan de la partie conservée du bâtiment (fig. 5 et 6). Le mur nord a été dégagé sur toute sa longueur encore existante, soit plus de 6 mètres. D'après la masse de
  • des céramiques exhumées en 1993 (fig. 10 à 13). n° 1 : IL93114. Pot trapu, reconstitué presque entièrement. L'extérieur est brun-noir, avec des tessons rougeâtres, et des traces de suie ; l'intérieur est beige-rougeâtre. L'ensemble des surfaces présente des traces de lissages avec
  • . Photo. 6 - Fragment d'amphore au pied du mur nord de l'atelier. - 26 - CONCLUSION Les recherches menées sur Ilur en 1993 ont donc permis l'étude de deux ateliers de bouilleurs de sel bien distincts, inégalement conservés et révélant des différences architecturales et
  • technologiques (Daire, 1993). L'atelier de bouilleur de sel du sud d'Ilur est à la fois très lacunaire (puisque moins de la moitié de la structure totale était conservé et étudiable) et en bon état de conservation pour les partie subsistantes (four, murets, mobilier). Cette fouille de
  • dans l'atelier de la côte ouest d'Ilur, d'un four à entrée latérale (Daire, 1993). On peut, sans prendre trop de risques, restituer par symétrie de part et d'autre de cette entrée un plan d'ensemble de l'atelier (fig. 8) ; la structure de combustion ayant pu atteindre les 2,8 à 3 m
  • , technologiques et architecturales spécifiques. Grâce à l'opération menée simultanément sur la côte ouest d'Ilur (Daire, 1993), de nouvelles structures archéologiques ont été mises au jour (deux cuves de stockage, deux fours à entrée latérale...) qui peuvent être reliées à cette industrie du
  • de l'abandon des deux ateliers, imperceptible par les seules données technologiques. Après avoir analysé dans le détail les données disponibles, la conclusion s'est imposée qu'aucun de ces deux ateliers étudiés en 1993 ne correspond au four de briquetage fouillé par le Dr. Lejards
  • ., 1992 a - Les céramiques armoricaines de la fin de l'Age du Fer. Trav. Labo. Anthropologie, Université de Rennes I, n°39. DAIRE M.Y., 1992 b - Sondages archéologiques à Ilur, commune de l'île d'Arz (56). Bulletin de l'A.M.A.R.A.I., n°5, p. 31-40. DADtE M.Y., 1993 - Les ateliers
  • fragments de clous (dont un entier courbé) (sondage 0). 1993 N° inv. 6 - Bronze. Sorte de bouton creux, 2 cm de diamètre. Exc. B. X = 96,30 ; Y = -1,90 : Z = +0,30/NR. N° inv. 7 - Fer. Un fragment de plaque en ruban, courbé à une extrémité. Exc. B. Y = -3 ; Z = +0,30/NR. N° inv. 8 - Fer
  • CD CO 6 .E co w rt a o 3 g 3 E o« o » S-11 s S , "O O On, .g 2-S 1* 3 d) (]J Q ^ cn« c -Eu gJ fs.| 2 E ! ^ -eu 7n 5i4'i A" £ ï ï 3 ,
  • d'Arz (Morbihan) 2 -15 août 1993 Marie-Yvane DAIRE UPR403 du C.N.R.S. RAPPORT DE SONDAGE ARCHEOLOGIQUE STJBAQTJATIQTJE ILE D'ILUR Commune de l'île d'Arz (Morbihan) 2 -15 août 1993 Marie-Yvane DAIRE UPR 403 du C.N.R.S. SOMMAIRE Page Préliminaires 1 Le cadre physique 1
  • - Préliminaires La campagne de sondages sub-aquatiques menée sur l'île d'Ilur (commune de l'île d'Arz, Morbihan), s'est déroulée entre le 2 et le 15 août 1993, simultanément à une campagne de fouille de sauvetage terrestre. L'équipe de fouille était constituée de : Florence MORET (étudiante
  • bordure de falaise (Daire, 1992) qui nous incitèrent à déposer une demande de fouille de sauvetage pour 1993. En parallèle de ces sondages, une prospection d'Ilur nous permit de reconnaître l'existence d'un gisement paléolithique à la pointe sud de l'île (Molinès, 1992). - 5 - La