Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

8 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02299.pdf (ROZ-LANDRIEUX (35). Landrieux (parcelles 158 et 159p, section za). rapport de diagnostic)
  • ROZ-LANDRIEUX (35). Landrieux (parcelles 158 et 159p, section za). rapport de diagnostic
  • 35
  • Vincent POMMIER ROZ-LANDRIEUX (35), LANDRIEUX (parcelles 158 et 159p, section ZA) Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune : N° de site : N° de projet INRAP : 14.01.08-17.01.08 S RA 2007/104 35246 35 246 012 DA 05023701 INRAP -Direction interrégionale
  • Grand Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z US 3 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008
  • tranchée 3 mobilier 3- Conclusion 13 Bibliographie 14 Inventaire des figures Inventaire photographique 14 14 Annexe 1 : arrêté de prescription Annexe 2 : fiche de projet de diagnostic Annexe 3 : arrêté de désignation 15 18 21 Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux
  • Philippe (Technicien d'opération) Code INSEE : 35246 N° de site: 35 246 012 Topographie POMMIER Vincent Lieu-dit : Landrieux DAO FERRETTE Romuald Année cadastre : 2007 Section(s) et parcelle(s) : ZA. 158 et 159p Coordonnées Lambert : Z = X= OPERA TION Arrêté n° 2007-104 Y
  • = ARCHEOLOGIQUE Date d'émission : 09 novembre 2007 Titulaire de l'autorisation de fouille : Romuald Ferrette Traitement et étude du mobilier COCHEREL Philippe FERRETTE Romuald Terrassement : Entreprise Chevillard (35). INTER VENANTS ADMINISTRA TIFS Service Régional de l'Archéologie
  • parcellaires, dont les remplissages fournissent quelques morceaux de tuiles. Une fosse a néanmoins livré un petit lot de mobilier, qui peut être daté de l'époque tibérienne. Lieu de dépôt du mobilier : dépôt temporaire dans les locaux de l'inrap à Cesson-Sévigné (35). 2 Roz - Landrieux
  • (35) - Landrieux Janvier 2008 1- Le cadre de l'intervention 3 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 L'intervention conduite sur la commune de Roz-Landrieux, au lieu-dit Landrieux à 2,5 km au nordouest du bourg (Fig. 1), répond à une demande volontaire de diagnostic
  • gisements archéologiques, attribués à l'époque gallo-romaine, ont été reconnus sur le fînage de Roz-Landrieux par des membres du Centre Régional d'Archéologie d'Alet lors de prospections pédestres (CAG 35, p. 94). La découverte la plus remarquable fut néanmoins réalisée en 1907 avec la
  • mise au jour au Champ de la Tresse de 440 monnaies coriosolites enfermées dans un pot (Fig. 1, CAG 35, p. 94). En février 2007, G. Leroux a identifié à l'est du bourg un ensemble de vestiges interprété comme un sanctuaire (Fig. 1, Leroux 2007). Cet ensemble se développerait à
  • proximité de la voie Corseul-Avranches, sensée traverser Roz-Landrieux selon un axe nord-ouest/sud-est (CAG 35, p.94)2. 1.2- Principes méthodologiques et moyens mis en oeuvre L'arrêté de prescription recommandait d'effectuer des sondages avec un engin équipé d'un godet lisse jusqu'au
  • du passage de cette voie au niveau de Roz-Landrieux (Langouët 1994). J.-Y. Eveillard adopte la même opinion quelques années plus tôt en synthétisant plusieurs travaux (Eveillard 1991). 4 Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux LrNemer le Grand} te Graritf Rocher , te
  • 7 (en vert) et d u d é p ô t m o n é t a i r e (en b l e u ) sur f o n d d e c a r t e I G N ( S o u r c e : G é o p o r t a i l 2 0 0 7 ) . F i g . 2 : E m p r i s e en h a c h u r é d u d i g a n o s t i c ( D a o : R . Ferrette). Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier
  • l'archivage des données. Trois jours ont été nécessaires au responsable d'opération pour la mise au net des figures et la rédaction du rapport. Fig. 3 : Implantation des tranchées de sondage sur le plan cadastral au l/500 e (Topo : V. Pommier, Dao : R. Ferrette) 6 Roz - Landrieux (35
  • ) - Landrieux Janvier 2008 2- Présentation des résultats 7 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Les vestiges découverts se résument exclusivement à des structures fossoyées. Aucun indice d'habitat n'est avéré, malgré la découverte de possibles trous de poteaux dans les
  • brune homogène et argileuse Fig. 4 : Plan des structures découvertes et coupes des sondages effectués (Plan : l/250e; Topo : V. Pommier, Dao : R. Ferrette). Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux 2.4- Le mobilier Quatre vingt quatorze tessons ont été découverts dans 3
  • Terra nigra 47 Cst fine Engobe micacé Com. Claire 3 CST 32 1 CSNT Amphore 2 Médiévale/Moderne 2 6 3 6 Indéterminés TOTAL Terre cuite architecturale Scorie fer 85 1 1 Tabl. 1 : Inventaire du mobilier découvert lors du diagnostic. 10 Roz - Landrieux (35) - Landrieux
  • datation moderne est à envisager. 11 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Fig. 5 : Mobilier gallo-romain de la fosse 1002 tranchée 1 (Relevés et Dao : R. Ferrette). Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Conclusion L'intervention réalisée au lieu-dit Landrieux
  • Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Bibliographie CAG 35 : Leroux (G.), Provost (A.), Carte archéologique de la Gaule, l'Ille-et-Vilaine, Paris, 1990. E V E I L L A R D 1991 : Eveillard (J.-Y.), L e réseau des voies r o m a i n e s en H a u t e - B r e t a g n e (Loire
  • . Inventaire des photos Cliché 1 : Vue partielle de la tranchée 3 après les fortes précipitations. Cliché 2 : Coupe du fossé 1001. 14 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Annexe 1 Arrêté de prescription Liberie * Egalité ' Fraternité R É P U B L I Q U E FRANÇAISE
  • d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires: copie à : M Mickaël ROUPIE IN RAP Mairie de Roz-Landrieux préfecture de région Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Annexe 2
RAP02300.pdf (SAINT-GONDRAN (35). le pont du Gué. rapport de diagnostic)
  • SAINT-GONDRAN (35). le pont du Gué. rapport de diagnostic
  • 35
  • COCHEREL, Pierrick LE BLANC SAINT - GONDRAN (35), Le Pont du Gué Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune : 08.01.08-09.01.08 SRA 2007/105 35276 N° de site : 35 276 001 A H N° de projet INRAP : D A 05023801 INRAP -Direction interrégionale Grand Ouest
  • , 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z Z l o o Janvier 2008 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué
  • - Conclusion 11 Bibliographie 11 Inventaire des Inventaire photographique Annexe 1 : arrêté de prescription Annexe 2 : fiche de projet de diagnostic Annexe 3 : arrêté de désignation figures 11 11 12 15 18 Janvier 2008 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué FICHE GENERIQUE
  • (Technicien d'opération) N° de site : 35 276 001 AH Topographie LE BLANC Pierrick Lieu-dit : Le Pont du Gué DAO FERRETTE Romuald Année cadastre : 2006 Section(s) et parcelle(s) : A. 835 et 836p Coordonnées Lambert : Z = X= OPERA TION Arrêté n° 2007-105 Y= ARCHEOLOGIQUE Date
  • d'émission : 09 novembre 2007 Titulaire de l'autorisation de fouille : Romuald Ferrette Traitement et étude du mobilier COCHEREL Philippe FERRETTE Romuald Terrassement : Entreprise Agrivert - Liffré (35). INTER VENANTS ADMINISTRA TIFS Service Régional de l'Archéologie DESCHAMPS Stéphane
  • de l'inrap à Cesson-Sévigné (35). 2 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 1- Le cadre de l'intervention Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 L'intervention conduite sur la commune de Saint-Gondran, au lieu-dit « Le Pont du Gué » à 500 m au nord
  • diagnostic archéologique était motivée par la découverte en 1987 par des prospecteurs du Centre Régional d'Archéologie d'Alet d'un gisement de surface rassemblant des tuiles et des moellons, gisement qui s'étend dans les terrains jouxtant les parcelles sondées (CAG 35, p. 124). 1.1 - Le
  • , ainsi qu'à des sigillées du second siècle de notre ère. 4 Fig. 1 : Localisation de l'intervention sur fond de carte 1GN au 1/25 000e (Source : Géoportail 2007). Fig. 2 : Emprise du diagnostic en grisé (Dao : R. Ferrette). Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 1.2
  • traitement du mobilier et à l'archivage des données. Deux jours ont été nécessaires au responsable d'opération pour la mise au net des figures et la rédaction du rapport. 6 Fig. 3 : Implantation des deux tranchées de sondage (Ech. : 1/1 000 e , Dao : R. Ferrette) Saint - Gondran (35
  • ) - Le Pont du Gué Janvier 2008 2- Présentation des résultats 8 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 Les vestiges observés se résument exclusivement à des structures fossoyées, principalement des sections de fossés. Aucun indice d'habitat n'a été décelé et le
  • structures découvertes et coupes des sondages effectués (Plan : l/500e, Topo : P. Le Blanc, Dao : R. Ferrette). Janvier 2008 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué 2.3- Le mobilier Le mobilier, extrêmement pauvre, se résume à 4 tessons antiques dont ont été 3 retrouvés dans la terre
  • : Inventaire du mobilier découvert lors du diagnostic. 11 Janvier 2008 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Conclusion L'intervention réalisée au « Pont du Gué » valide l'existence du site archéologique repéré en 1987 lors d'une prospection pédestre. La principale découverte est
  • bâtiment en dur gallo-romain dans l'environnement même de la parcelle diagnostiquée. La topographie du terrain plaide pour une localisation de celui-ci vers le nord, même si cette hypothèse demande à être confirmée. Bibliographie C A G 35 : Leroux (G.), Provost (A.), Carte
  • découvertes et coupes des sondages effectués. Inventaire des photos Photo 1 : L'extrémité sud de la tranchée 1 (dépression F. 1003) moins de 2 heures après son ouverture. Photo 2 : Coupe du fossé F. 2001. 12 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 Annexe 1 Arrêté de
  • affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires : Mme Denise DUPRE INRAP copie à : Mairie de Saint-Gondran DDE d'Ille-et-Vilaine, Subdivision de St Aubin d'Aubigné, ADS -14 rue de Chasné, 35250 St Aubin d'Aubigné Saint - Gondran (35
  • et le r e b o u c h a g e ) Fait à C e s s o n - S é v i g n é , le 2 3 n o v e m b r e 2 0 0 7 Michel BAILLÏEU A d j o i n t Scientifique et Technique DA05023801 - SAINT GONDRAN, Le Pont du Gué 23 novembre 2007 Saint - Gondran (35) - Le Pont du Gué Janvier 2008 Annexe 3
  • Saint-Gondran - le pont du gué (35); CONSIDERANT que le responsable d'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1 er : Monsieur Romuald Ferrette - Institut national de recherches archéologiques préventives est désigné(e) responsable scientifique du
RAP02356.pdf (SAINT-GUINOUX (35). le Calvaire. rapport de diagnostic)
  • SAINT-GUINOUX (35). le Calvaire. rapport de diagnostic
  • 35
  • Yoann ESC ATS, Stéphane JEAN et Vincent POMMIER SAINT-GUINOUX (35), Le Calvaire (parcelles 462, 463, 464, 465 et 466, section B) Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune : 04.02.08-08.02.08 S RA 2007/106 35 279 N ° de site : 35 279 001 A H N° de
  • projet INRAP : D A 05023901 INRAP -Direction interrégionale Grand Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z
  • ¿15G Saint-Guinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Sommaire Fiche signalétique Générique de l'opération 1- Le cadre de l'intervention 1.1- Le contexte de l'intervention 1. 2- Principes méthodologiques et moyens mis en œuvre 2- Présentation des résultats 2.1- Les fossés
  • Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince FICHE Lieu de dépôt du mobilier : dépôt temporaire dans les locaux de l'inrap à Cesson-Sévigné (35). SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE Département : Ille-et-Vilaine GENERIQUE DE L'OPERA TION Commune : Saint- Guinoux INTER
  • VENANTS SCIENTIFIQUES Direction scientifique FERRETTE Romuald (Assistant d'études, titulaire de l'autorisation de fouille) Code INSEE : 35 279 N° de site : 35 279 001 AH (en partie) Lieu-dit : Le Calvaire Equipe de fouille ESCATS Yoann (Technicien d'opération) Année cadastre
  • immobiliers : fossés, fosses, trous de poteaux. Nature des vestiges mobiliers : céramiques, fer, lithique RESUME Le diagnostic, opéré au lieu-dit Le Calvaire sur la commune de SaintGuinoux (35), répond à un projet de lotissement établi par la société Lotibat. Cette opération était motivée
  • Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 1- Le cadre de F intervention 3 Février 2008 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Le projet création d'un lotissement par la société Lotibat sur la commune de Saint-Guinoux (Fig. 1), au lieu
  • laquelle est installé le bourg de Saint-Guinoux (Fig. 1). 4 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 Compte tenu du contexte topographique, un colluvionnement important a été mis en évidence dans la plupart des sondages. Le socle rocheux, constitué de
  • constituée de terre végétale (1), dont l'épaisseur est de 35 cm. Une seconde couche est formée d'une argile compacte grisâtre à orangée de 25 cm (2). Une troisième couche correspond à un sédiment limoneux plutôt brun et feuilleté (3, 25 cm). La dernière strate est un sédiment limoneux
  • gris clair riche en oxyde de manganèse. Ce niveau coiffe le schiste altéré. Des observations globalement similaires concernent la coupe de la tranchée 20 Tranchée 20 (Cliché 3) : la séquence sommitale est constituée de terre végétale (1), dont l'épaisseur est de 35 cm. Cette terre
  • arable surmonte une interface argileuse et compacte de 18 cm (2). Une troisième couche est formée d'un sédiment limoneux gris-brun, chargé en oxyde de manganèse (3, 35 cm). La dernière couche, dont seule la partie supérieure a été observée, est constitué d'un sédiment limoneux gris
  • interne (CAG 35, p. 74). Le gisement de tuiles reconnues dans la parcelle 463 devait a priori constituer le prolongement de ce site. 6 Cliché 2 : Coupe sédimentologique de la tranchée 12 (R. Ferrette). Cliché 3 : Coupe sédimentologique de l'extrémité sud-est de la tranchée 20 (R
  • . Ferrette). i Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 1.2- Principes méthodologiques et moyens mis en oeuvre L'arrêté de prescription recommandait d'effectuer des sondages avec un engin équipé d'un godet lisse jusqu'au substrat ou jusqu'à l'apparition des
  • au traitement du mobilier et à l'archivage des données. Quatre jours ont été nécessaires au responsable d'opération pour réaliser l'inventaire du mobilier et rédiger le rapport. 8 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 2- Présentation des
  • résultats 9 Février 2008 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Les 28 tranchées ont permis de reconnaître 37 creusements, principalement des tronçons de fossés (Fig. 5). Le rare mobilier recueilli, ainsi que l'organisation générale des fossés, démontrent l'existence
  • 2801 150 58 200 96 140 60 48 50 38 80 Cliché 4 : Le fossé 0904 arasé coiffé par une interface argileuse compacte, elle-même surmontée de terre végétale (R. Ferrette). 10 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 Les remplissages sont simples et
  • Terre végétale F. 1802 SO Tene végétale F. 2801 Schiste rubéfié F. 2301 Terre végétale Terre végétale Fig. 6 : Proposition de phasage des fossés et coupes des sondages réalisés (Dao S. Jean / R. Ferrette). F. 2306 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février
  • datables de l'époque gallo-romaine, sans plus de précision. 1 L'identification des céramiques protohistoriques a été effectuée par A.-F. Cherel (Inrap, Grand-Ouest). 14 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Tranchée Structure Protohistoire 2 2 3 201 HS 3 HS
  • Quincaillerie fer 2 1 Scorie fer Tab. 1 : Inventaire du mobilier découvert lors du diagnostic de Saint-Guinoux - Le Calvaire. 15 Saint-Giiinoux (35) - Lotissement Le Domaine du Prince Février 2008 Conclusion L'intervention réalisée au lieu-dit Le Calvaire sur la commune de Saint
  • s'organiser autour d'un chemin qui mènerait au site repéré en photographie aérienne, à l'est de la RD 7. La découverte de ce chemin et du réseau de fossés semblant contemporain démontre que nous sommes en présence de champs et en périphérie d'un site plus important. Bibliographie CAG 35
RAP02585.pdf (CHÂTEAUGIRON (35). le Petit Launay. rapport de diagnostic)
  • CHÂTEAUGIRON (35). le Petit Launay. rapport de diagnostic
  • 35
  • , techniques et scienti Châteaugiron, Le Petit Launay Inrap RFO de diagnostic archéologique Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Surface du projet d'aménagement Localisation 190 909 m Région Bretagne 2 Opérateur d'archéologie Département Ille-et-Vilaine (35) Inrap Grand
  • Codes Codes INSEE 35 Numéro de l'entité archéologique Aucun Coordonnées altimétriques Date d'intervention sur le terrain géographiques et X : 312525 Y : 345075 Z : de 51 à 61,5 m Référence cadastrale Commune Châteaugiron Section(s) H, ZE Parcelle(s) 64, 15p, 56,57, 63,1_1, 33p
  • , 37, 30, 33b, 20 Propriétaire du terrain SCIAERVS Centre commercial Les Grands Chênes 35 410 Châteaugiron Références de l'opération Numéro de l'arrêté de l'opération 2009-132 en date du 17 novembre 2009 Numéro de l'opération DA 05031901 Numéro de l'arrêté de désignation du
  • 63 ZE n° 11, 33p, 37,30,33b et 20 1.2 Aménageur Nom ou raison sociale : Adresse Téléphone / télécopie Représenté par SCI AEREVS Centre Commercial les Grands Chênes - - 35 410 CHATEAUGIRON Monsieur A. JOUZEL 1.3 Service instructeur Bretagne 02 99 84 59 00 / 02 99 84 59 19 Anne
  • l'arrêté n° 2009-132 du 17 novembre 2009 portant prescription d'un diagnostic archéologique à réaliser à Chateaugiron - Le Petit Launay (35) ; CONSIDERANT que le responsable d'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1er: Monsieur Romuaid FERRETTE - Institut
  • notifié au directeur de l'INRAP et à la mairie de Chateaugiron (35). Fait à Rennes, le 29 janvier 2010 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps
RAP02656.pdf (NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). 34 rue des Potiers. rapport de diagnostic)
  • NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). 34 rue des Potiers. rapport de diagnostic
  • 35
  • cadre de l’intervention 1.1.1 Introduction 1.1.2 Le contexte géographique 1.1.3 Le contexte archéologique et les enjeux de l’intervention 1.2 Le cadre méthodologique 1.2.1 Le mode opératoire 1.2.2 L’enregistrement des données 21 22 24 30 35 II. Résultats 2.1 Introduction 2.2 Les
  • l’opération Département Ille-et-Vilaine (35) Romuald Ferrette ____________________________ Organisme de rattachement Commune Noyal-Châtillon Lieu-dit 34 rue des Potiers Lotissement des Brossais ____________________________ Codes ___________________________ Chronologie Antiquité romaine
  • 35577 Cesson-Sévigné ____________________________ Date d’intervention sur le terrain Codes INSEE 35 206 Numéro de l’entité archéologique ____________________________ Coordonnées géographiques altimétriques Mots-clefs des thesaurus du 11 au 19 avril 2011 et X : 2020 Y : 5100 Z
  • ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Notice scientifique Les vestiges découverts sur l’emprise du diagnostic conduit sur la commune de Noyal-Châtillon (35), au 34 rue des Potiers, concernent exclusivement la période gallo-romaine et s’étagent du début du Haut-Empire au milieu du IVe siècle. L’opération a mise en
RAP02735.pdf (PACÉ (35). ZAC des Touches. fouille des ensembles 5/5bis et 3 de la fin de l'époque gauloise au haut Moyen Âge. rapport de fouille préventive)
  • PACÉ (35). ZAC des Touches. fouille des ensembles 5/5bis et 3 de la fin de l'époque gauloise au haut Moyen Âge. rapport de fouille préventive
  • 35
  • de la Torre Stéphane Jean Françoise Labaune-Jean Vincent Pommier Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 – 35 577 Cesson-Sévigné cedex Tél. :02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr janvier 2012 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique
  • administratives, techniques et scientifiques 8 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches 9 I. Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique Localisation Références cadastrales Région Commune Statut du terrain au regard des
  • législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne Pacé - Département Année Ille-et-Vilaine (35) - Commune Pacé Adresse ou lieu-dit section(s) Les Touches (tranches 5bis et 6) parcelle(s) Proprietaire du terrain SEM Territoires AX Références de l’opération 10, 11
  • l’aménagement Zone d’aménagement concerté Opérateur d’archéologie Inrap Grand Ouest Responsable scientifique de l’opération Romuald Ferrette, Inrap Dates d’intervention sur le terrain 2 mars 2009 - 2 juin 2009 10 Pacé (35), ZAC des Touches 10 Inrap · RFO de diagnostic archéologique
  • 12 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches Équipe de post-fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Fonction Tâches affectées dans le cadre de l’opération Romuald Ferrette, Inrap Assistant d’études Etude, synthèse et rédaction Rozenn Battais
  • Etude et inventaire du mobilier antique Vincent Pommier, Inrap Topographe Réalisation des plans topographiques I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 Notice scientifique La fouille des ensembles 5/5bis et 6 à Pacé (35) s’inscrit dans le cadre de
  • diagnostic archéologique État du site A la demande de l’aménageur, la terre végétale n’a pas été redéposée sur l’emprise décapée au terme de l’opération de terrain. Les sondages mécaniques ont été remblayés. Pacé (35), ZAC des Touches 15 I. Données administratives, techniques et
  • diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches Y=357500 9 .2 R.D N AW2 La Touche Durand AX11 Y=357250 AX10 X=295250 X=295500 : emprise de la fouille. I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 17 18 Inrap · RFO de diagnostic
  • archéologique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé
  • (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 23 24 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Arrêté d’autorisation de fouille Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 25 26 Inrap · RFO de
  • diagnostic archéologique Projet scientifique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 27 28 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 29 30 Inrap · RFO de
  • diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 31 32 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches I. Données administratives, techniques et scientifiques 33 34 Inrap · RFO de diagnostic
  • archéologique Pacé (35), ZAC des Touches II. Résultats 12 62.0 0 ENSEMBLE 1 62.00 ENSEMBLE 2 63 .00 64.0 0 ENSEMBLE 3 68.00 0 La Touche Papail 0 66.0 61.00 60.00 0 63.0 .00 64 puits 0 65.0 Fig.1 Plan du diagnostic des ensembles 5/5bis et 6 replacés dans le contexte
  • généralement quadrangulaires. 35 42 1077 531 545 1063 199 1063bis 1140 270 147 529 144 569 1041 148 513 567 1104 En ce qui concerne la construction présentée ici, la date effectuée sur le poteau carbonisé donne une fourchette relativement large avec trois pics de probabilités
  • , les ensembles 5 et 5bis pouvaient signaler un déplacement de l’occupation initiale car l’essentiel des éléments de datation se rapportait aux IIe et IIIe siècles de notre ère (Henaff et al. 2007, p. 35-36). C’est la découverte de ces deux gisements antiques qui se trouvent à
  • gallo-romains. La commune de Pacé constitue à cet égard un 40 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches exemple éclairant, puisque son territoire fait l’objet depuis les années soixante dix de nombreuses prospections pédestres de la part des membres du
  • antique Condate-Vorgium, localisation imprécise 0 Fig.2 L’environnement archéologique autour des ensembles 5/5bis et 6 (source : carte archéologique du SRA Bretagne) © Inrap, Stéphane Jean 2 km 42 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches N 0 Fig.4
  • . Flum e le L’Il Riv. 0 : emprise de la zone de fouille des ensembles 5/5bis et 6. Fig.5 Implantation topographique des ensembles 5/5bis et 6 © Inrap, Stéphane Jean 2 km 100 m 95 90 85 80 75 m 70 65 60 55 50 m 45 40 35 30 25 m 20 : Rennes. 44 Inrap · RFO de diagnostic
  • archéologique Pacé (35), ZAC des Touches Y=357400 N La Touche Durand Y=357300 Y=357200 X=295200 X=295100 X=295000 Fig.6 Report des vestiges sur le fond cadastral de 1850 © Inrap, Stéphane Jean La carte géologique montre que les terrains sont constitués de limons loessiques qui
  • , ces taches n’ont pas été explorées. 46 Inrap · RFO de diagnostic archéologique Pacé (35), ZAC des Touches : emprise tranche 1 de la ZAC : emprise de la zone de fouille et d'étude des l'ensemble 5/5bis et 6. 0 Fig.7 Implantation des ensembles 5/5bis et 6 sur la carte
RAP03168 (RENNES (35). 10-12 rue Saint-Louis : Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque moderne ; Le jeu de Paume du Pélican. Rapport de fouille)
  • RENNES (35). 10-12 rue Saint-Louis : Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque moderne ; Le jeu de Paume du Pélican. Rapport de fouille
  • 35
  • L’intervention du 10-12 de la rue Saint-Louis fait suite au projet de construction d’une maison de la petite enfance par la ville de Rennes (35). Elle concerne deux thématiques principales : l’étude des séquences gallo-romaines et modernes à l’emplacement de la parcelle 0234
  • nord 85 3 L’interprétation des résultats 85 3.1 Un premier jeu de paume ? 32 32 35 36 36 53 56 61 74 77 79 81 1.1 Contexte et enjeu de l’intervention 1.2 Contraintes techniques et méthodologie 1.2.1 Contraintes techniques 1.2.2 Méthodologie 1.3 Communication
  • cadastrales Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Région Commune Ville de Rennes Bretagne Rennes Département Année Ille-et-Vilaine (35) — Construction d'une maison de la petite enfance Commune Section(s) et parcelle(s) Opérateur d’archéologie Rennes AC, 0234 et 1130
  • Inrap Grand-Ouest Adresse ou lieu-dit Responsable scientifique de l’opération 10 et 12, rue Saint-Louis Codes Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement code INSEE — 35 238 Numéro de dossier Patriarche — Numéro de l’entité archéologique
  • 35 238 0118 Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence x (L93) : 135, 1587 y (L93): 723,3295 z (L93): 35,55 m NGF Nature de l’aménagement Proprietaire du terrain Ville de Rennes Hôtel de Ville BP 3126 35031 Cedex Références de l’opération
  • Technicienne de fouille Fouille, relevés et enregistrement Marie-Laure Thierry, Inrap Technicienne de fouille Etude du bâti, fouille, relevés, enregistrement Vincent Pommier, Inrap Topographe Relevés topographiques 41, rue du Manoir de Servigné 35 000 RENNES Prénom Nom, organisme
  • Rennes (35). Elle concerne deux thématiques principales  : l’étude des séquences gallo-romaines et modernes à l’emplacement de la parcelle 0234 (volume 1 du RFO) et l’analyse et l’évolution d’un bâtiment en élévation, en l’occurrence une salle du jeu de paume, la salle du Pélican
  • jeu de paume du Pélican 35 Martin Brunelle, architecte. Son étude a contribué à faire sortir de l’ombre le jeu de paume de Chinon. Nous avons par conséquent pris contact avec M. Brunelle et avons pu échanger de nombreuses informations au sujet de nos études respectives. De même
  • métallique, Habillement, Monnaie Verre. L’intervention du 10-12 de la rue Saint-Louis fait suite au projet de construction d’une maison de la petite enfance par la ville de Rennes (35). Elle concerne deux thématiques principales : l’étude des séquences gallo-romaines et modernes à
  • Définition des moyens 35 II Résultats 37 1. Présentation globale de l’opération 37 1.1 Le cadre de l’intervention 37 1.1.1 Introduction 38 1.1.2 Le contexte historique 40 1.1.3 Le contexte topographique et géologique 41 1.2. Les résultats du diagnostic et les problématiques
  • Localisation de l’opération Localisation cadastrale Arrêté de prescription Arrêté modificatif de prescription Autorisation de fouille Définition des moyens 31 II Résultats 32 1 Présentation générale 32 33 32 32 35 1.1 Contexte et enjeu de l’intervention 1.2 Contraintes techniques
  • , Rennes, 10 et 12 rue Saint-Louis, Volume 1 Fiche signalétique Localisation Références cadastrales Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Région Commune Ville de Rennes Bretagne Rennes Département Année Ille-et-Vilaine (35) — Construction d'une maison de la petite
  • l’environnement code INSEE — 35 238 Numéro de dossier Patriarche — Numéro de l’entité archéologique 35 238 0118 Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence x (L93) : 135, 1587 y (L93): 723,3295 z (L93): 35,55 m NGF Nature de l’aménagement
  • Thierry, Inrap Technicienne de fouille Etude du bâti, fouille, relevés, enregistrement Vincent Pommier, Inrap Topographe Relevés topographiques 41, rue du Manoir de Servigné 35 000 RENNES Prénom Nom, organisme d’appartenance Fonction Tâches affectées dans le cadre de
  • fouille Bretagne, Ille-et-Vilaine, Rennes, 10 et 12 rue Saint-Louis, Volume 1 Notice scientifique L’intervention du 10-12 de la rue Saint-Louis fait suite au projet de construction d’une maison de la petite enfance par la ville de Rennes (35). Elle concerne deux thématiques
Noyal-Chatillon-sur-Seiche. Allée des Brossais (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Allée des Brossais. Rapport de diagnostic)
  • NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Allée des Brossais. Rapport de diagnostic
  • 35
  • Age du Fer, Antiquite romaine. Sujets et thèmes Villa, Fosse. Mobilier Céramique, Objet métallique, Monnaie. Le diagnostic réalisé à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35), allée des Brossais, s’inscrit dans le périmètre intéressant la villa de La Guyomerais explorée pour la
  • résultats 32 35 36 36 37 38 41 2.1 Des indices d’une occupation ancienne 2.2 Les aménagements liés à la villa 2.2.1 Les fossés 2.2.1.1 Un probable enclos 2.2.1.2 Des indices d’une organisation parcellaire 2.2.1.3 Un fossé tardif 2.2.2 Les évacuations et drains 46 3. Synthèse et
  • d’intervention sur le terrain Région Numéro de l’arrêté de prescription fouille Bretagne 2018-187 en date du 18 juin 2018 du 15 octobre au 18 octobre 2012 Département Numéro de l’opération Novembre 2018 Ille-et-Vilaine (35) Commune D 124291 Numéro de l’arrêté de désignation du
  • responsable Noyal-Châtillon-sur-Seiche 2018-297 du 12-09-2018 Adresse ou lieu-dit Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Allée des Brossais Codes Mmes Soizic et Maryline HÜBELEDERNIAUX code INSEE Nature de l’aménagement 35 206 Coordonnées géographiques et altimétriques selon
  • Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Responsable scientifique de l’opération Romuald Ferrette, Inrap section(s) et parcelle(s) AO n° 945 Organisme de rattachement Propriétaires du terrain Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Mmes Soizic et Maryline HÜBELEDERNIAUX
  • post-fouille Surfaces Emprise maximale prescrite 1 096 m² Surface sondée 162 m² soit 14,7 % de l’emprise 8 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique
  • mobilier Intervenants administratifs Équipe de fouille Équipe de post-fouille Terrassements Entreprise Charier TP, 41, rue du Manoir de Sévigné 35000 Rennes 10 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais Notice scientifique Le
  • diagnostic réalisé à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35), allée des Brossais, s’inscrit dans le périmètre intéressant la villa de La Guyomerais explorée pour la première fois dans les années quatre-vingt. La parcelle sondée, d’une surface de 1 096 m² (section AO, 945), jouxte à l’ouest la
  • diagnostic I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de diagnostic
  • Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet
  • scientifique d’intervention 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 21 23 II. Résultats II - Résultats 24 Inrap · RFO de diagnostic Commune
  • de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais Allé ed ros es B sais N Fouille 2012 Diagnostic 2018 R sP ue de otiers Echelle : 1/1000 0 5 10 20 30 40 50m Fig. 1 : Matérialisation de l’emprise du diagnostic de l’allée des Brossais et de celle de la fouille
  • dirigées par A. Provost entre 1984 et 1987 (Provost, 1993 ; Provost, 1990 ; Leroux et Provost 1990). La zone prescrite forme un rectangle long de 35 m d’est en ouest et large de 26 m du nord au sud, entourés de pavillons sur trois de ces côtés. A son angle nord-ouest, une bande de terre
  • est en cours de réalisation. Quelques éléments novateurs pour la compréhension du site sont évoqués dans Ferrette, 2012. 1 26 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais l’idée d’une destruction de l’établissement à la fin de ce
  • le sol (fig. 5, pièce Sr). Sa poursuite plus à l’ouest était plus qu’attendue (cliché 2). Enfin, la cour résidentielle était traversée d’est en ouest par une conduite (C) de vidange du bassin d’agrément étudié en 1987 par A. Provost (Provost, 1987, p. 35-38). Elle passe ensuite en
  • d’esquisser une quelconque définition des aménagements susceptibles d’être rencontrés dans la parcelle 945, si ce n’est l’absence présumée d’un bâti important pour la raison évoquée ci-dessus. 28 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais N
  • Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais L’emploi d’un détecteur a été systématique. Son utilisation a engendré la découverte d’une série de petits objets, principalement des monnaies, replacés sur le plan général de l’intervention grâce à la pose de mires au sol levées
  • Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Allée des Brossais 2. Les résultats Toutes les ouvertures ont révélé l’existence de vestiges et aucun indice de construction en dur n’est à mentionner, confirmant bien que l’emprise sondée est en dehors du cœur du site. Ces vestiges se
  • . Des parois appartenant à deux récipients de la Tène finale sont à signaler. Ils sont associés à un pied massif à pâte sombre du IIIe s. considéré comme intrusif et relevant du terrassement du drain 302. 34 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35
  • 304 Schiste Tr 3 coupe C3 NE SO 303-1 2 3 303 1/50 Fig. 8 : Plan et coupes des aménagements les plus anciens (R. Ferrette-Inrap). 0 1 2,00 m 35 II. Résultats Cliché 3  : Vue depuis l’est de la réduction significative du fossé 303 qui peut illustrer l’aménagement d’un