Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
LE GALL Joseph [X]
Type d'opération
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)
2010 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02620.pdf (PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010)
  • PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010
  • 22
  • l’emprise du site de Bressilien. 25 50 m Fig. 3 - Localisation de l’emprise des fouilles réalisées en 2010 sur fond de cadastre napoléonien. 9 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). 0 Fig. 5 - Plan général des vestiges mis au jour en 2010. 25 50 m 10 J. Le Gall, Y. Menez, F
  • L’enceinte de Bressilien à PAULE (Côtes d’Armor) Côtes d’Armor site n°22.163.0003 Rapport d’opération 2010 et programmation 2011-2012 Responsables d’opération : Joseph Le Gall (INRAP Bretagne) Yves Menez (SRA Bretagne) Etude des monnaies : Guillaume Sarah (IRAMAT – CNRS
  • ) Conseil Gén éral Côtes d’Armor C R eA A H cliché : Maurice Gautier Côtes d’Armor site n°22.163.0003 L’enceinte de Bressilien à PAULE (Côtes d’Armor) Rapport d’opération 2010 et programmation 2011-2012 Responsables d’opération : Joseph Le Gall (INRAP Bretagne) Yves Menez (SRA
  • Bretagne) Etude des monnaies : Guillaume Sarah (IRAMAT – CNRS) SOMMAIRE Remerciements p. 5 I – Historique des recherches et résumé du programme d’intervention 2009-2010. (J. Le Gall) II - L’enceinte altomédiévale de Bressilien. (J. Le Gall) 1.Les limites d’enclos. 2.Le rempart
  • Analyses élémentaires des monnaies carolingiennes de l’atelier de Melle issues des sites archéologiques de Saint-Symphorien et Bressilien à Paule (22) et de Saint-Lupien à Rezé (44). (G. Sarah) p. 51 p. 67 Arrêté préfectoral d’autorisation de fouille programmée sur le site de
  • ), pour l’aide précieuse qu’il nous ont apporté semaines de fouille, du 28 juin au 30 juillet 2010 : pour l’installation du système de treuillage en vue de la fouille d’un puits qui n’en était finalement pas un... Gaël BARRACAND Nous remercions enfin Jean-Jacques RIOULT, du Pierre
  • -2010. « bre » (colline) et « celein/celyn » (houx), signifiant « la colline du houx  ». La colline fait clairement référence Depuis 2005, les recherches archéologiques menées à à la position topographique du site, localisé en rebord Paule (Côtes d’Armor) ont mis en évidence la
  • Brecelyen/ installé à Bressilien. 7 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). Enceinte de Bressilien Chapelle et sources de St-Symphorien Motte et basse-cour de Kersaint-Eloy Forteresse du 2nd âge du Fer 0 Fig. 2 - Localisation du site de Bressilien et des sites fouillés depuis 1988
  • . 110 220 m 8 J. Le Gall, Y. Menez, F. Labaune-Jean, P.-A. Besombes Les résultats obtenus en 2009 sur le site de Bressilien ont au final pleinement justifié le programme d’étude lancé pour 2009-2010. Ceux-ci se sont notamment traduits par la mise au jour, à l’intérieur de
  • prévoyait une opération de fouille bisannuelle (2009-2010) sur la moitié occidentale de l’enceinte interne de Bressilien (parcelle ZV 11d). Ce programme a été respecté en 2009 et 2010 dans les délais et les coûts initialement prévus. En définitive, une superficie d’environ 8000 m² a été
  • décapée sur une longueur d’environ 160 mètres, comprenant la zone située directement au nord de l’enceinte ainsi que la moitié de la surface de l’enceinte interne. En 2010, la superficie d’étude s’est étendue sur près de 5500 m² (Fig. 3). Certaines zones décapées durant l’opération
  • en 2009. Durant 5 semaines, du 28 juin au 30 juillet 2010, la majeure partie de cette superficie a pu être fouillée par une équipe d’une quinzaine de fouilleurs bénévoles : l’espace résidentiel a été bâché en vue d’une poursuite de la fouille en 2011. La documentation recueillie
  • l’histoire du site. Nous présenterons donc successivement l’occupation altomédiévale associée à l’enceinte, puis l’occupation de la fin du Moyen-âge associée à un grand bâtiment d’habitation. Emprise recomblée en 2009 Emprise de fouille réalisée en 2010 0 Fig. 4 - Vue aérienne de
  • . Labaune-Jean, P.-A. Besombes Fig. 6 - Vue prise du sud-ouest du tracé du rempart ouest de l’enceinte. L’enceinte de Bressilien à Paule (22). À ce système fossoyé semble être associé un double talus. Entre les deux tranchées viennent en effet reposer, sur un niveau de sol ancien
  • d’enceinte externe. 1. Les limites d’enclos. 2. Le rempart intérieur et l’accès au site. A l’issue des décapages de 2009 et 2010 sont apparus les tracés de deux importants fossés (Fig. 10). Le fossé le plus au nord, large d’environ 4 mètres et d’une profondeur atteignant 2,70 mètres
  • démantèlement des talus Comblement naturel Paléosol L’enceinte de Bressilien à Paule (22). Les poteaux observés sont tous de section rectangulaire et présentent une taille relativement homogène d’environ 30 centimètres de long sur 15 centimètres de large. Leur longueur est implantée dans
  • (J. Le Gall/T. Lorho) 0 2 4m Fig. 14 - Tracé des ornières et de l’emplacement supposé des maçonneries et des poteaux. (J. Le Gall/T. Lorho) 21 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). de supporter le poids exercé par le rempart dans lequel cette tour était intégrée. Le
  • poteau du porche d’entrée. 2 4m 22 J. Le Gall, Y. Menez, F. Labaune-Jean, P.-A. Besombes Grange XVe-XVIe siècles Emplacement supposé des talus et remparts Bâtiments semi-excavés Silos Structures de combustion Logis XIVe siècle Tracé supposé du chemin d’accès Localisation du
  • fragment de verre Localisation des monnaies carolingiennes Bâtiment 1 Bâtiment 3 Bâtiment 2 Citerne 0 Fig. 16 - Plan de restitution de l’organisation de l’occupation sur l’enceinte de Bressilien. 25 50 m L’enceinte de Bressilien à Paule (22). 3. La structuration de l’espace
  • structures : elle caractérise l’installation de constructions en bois ainsi que des fosses de stockage et de combustion. L’opération de 2010 a permis d’apporter davantage d’éléments utiles à la compréhension de l’organisation de cet espace. Celui-ci se subdivise en deux zones distinctes