Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
LE NY Françoise [X]
Type d'opération
fouille programmée [X]
Commune
TRESSÉ [X]
Département
Date (Année)
1987 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00414.pdf (TRESSÉ (35). le bas Rouault. rapport de fouille programmée annuelle)
  • L'ATELIER DE TUILIER GALLO-ROMAIN AU BAS-ROUAULT EN TRESSE (Ille et Vilaine). (Campagne de fouille - 1987) Françoise LE NY Laboratoire d'Archéomctric, Université de Rennes I L'ATELIER DE TUILIER GALLO-ROMAIN AU BAS-ROUAULT EN TRESSE (Ille et Vilaine). (Campagne de fouille
  • - 1987) Françoise LE NY Laboratoire d'Archcométrie, Université de Rennes I SOMMAIRE Introduction I Organisation de la fouille II Déroulement de la fouille III Structures de l'atelier découvertes en 1987 - A Le four 1) Introduction 2) Le dernier état a) Description c) Typologie 3) Le
  • et 1987 - B L'aire de chauffe (Fait stratigraphique N° 1) 1) Description 2) Materiel 3) Fait stratigraphique - C Le sol d'occupation (Fait stratigraphique N°2) 1) Description 2) Fait stratigraphique - D Le bassin (Fait stratigraphique N°3) 1) Description 2) Matériel 3) Fait
  • grâce au matériel découvert, l'extension en 1987 de la zone fouillée a permis le dégagement de structures nouvelles. Nous souhaitions, cette année, atteindre quatre buts : - dégager l'ensemble de la structure du four ce qui n'avait pas été réaliser entièrement l'année dernière et
  • nous avons réaliser en juillet 1987. • I I ORGANISATION DE LA FOUILLE L'exploration archéologique de l'atelier de tuilier gallo-romain, découvert en 1986 et situé au BasRouault en Tressé (Ille-et-Vilaine) s'est poursuivie en juillet 1987, sous.la direction de françoise Le Ny
  • , étudiante en thèse d'Archéométrie à l'université de Rennes I. Les divers dégagements ont été réalisés avec l'aide de différents fouilleurs bénévoles (11 en 1987) - François BARBIER, Etudiant à l'université de Rennes I (Chimie) - Philippe CHEVEREAU, Salarié - Louis GOULPEAU, Responsable
  • . Fig. A : Plan d'organisation de la fouille. En fin de chantier, le four avait été recouvert afin de le protéger des intempéries hivernales et rendre le champ aux activités agricoles. En Juillet 1987, l'élargissement du secteur du fouille (12 m. x 12 m.) a permis, entre autre, la
  • sections. - IV LES STRUCTURES DE L'ATELIER DECOUVERTES EN 1987 -A) LE FOUR 1) Introduction Le four a été édifié à l'extrémité est et dans la partie la plus profonde d'une excavation de forme ovale (plus de 12 m. x 5 m.), creusée dans le substratum constitué d'arêne granitique
  • sa destruction, au type rectangulaire II-E (LE NY, 1987). Ce type de four est basé sur un principe de construction simple ; la sole, de dimensions importantes, est supportée par des murets de soutènement reliés entre eux par des arcs de voûte qui préservent un couloir central de
  • pas. Puis le four a été abandonné tel quel. Le four a été réutilisé ensuite comme dépotoir. 7) Correspondance stratigraphique entre 1986 et 1987 - A l (1986) = la et l b (section 1-100,1-102) (1987) la - lb (section 1-100, H-100, 1-101) : présence, dans une terre brune et meuble
  • encore plus fragmentés (lb). La couche est, à cet endroit, peu épaisse, elle se poursuit en H-102 (= A l ) . • A2 (1986) = la (section H-100) (1987) la (section H-100) : gros blocs de granité empilés les uns sur les autres sur un espace assez restreint et selon un fort pendage nord
  • 1-100,1-101, H-101)(1987) l d (section 1-101) : Terre cendreuse de couleur noire et très friable, contenant des matériaux de construction moins fragmentés qu'en lb. Cette umche correspond à la partie sud-sud ouest de A3. - A4 (1986) = l h (section I-100)(1987) l h : Couche
  • d'argile crue de couleur grise à verdâtre très compacte. Cette argile contient quelques petits fragments de matériaux de construction. - A5 (1986) = Murs de la façade de l'alandier (sections 1-100,1-102) (1987) Murs de façade : au nivau de la couche A5 (1986), nous avons trouvé les murs
  • de façade de l'alandier. I l est probable que la couche A5 ait été constituée par la destruction des parois de l'alandier. - A6 (1986) = l i (section 1-100,1-101)(1987) l i : Cette unité stratigraphique, située surtout en 1-101, c'est à dire face à l'alandier, est une couche
  • l'alandier que l'arc de voûte a été retrouvé in situ. - A7 (1986) = l g (section 1-100,1-101)(1987) lg : cette unité stratigraphique composée de différentes couches de cendres se trouvent au niveau de A7. Mais ces deux couches ne sont pas en correspondance stratigraphique. Elles sont
  • , le long des parois nord et sud de la fosse ainsi que le long de la paroi est. Là, le bord de la fosse a été doublé d'un massif de tegulae et de briques. - Structures du four découvertes en 1987 : dégagement dans la zone ouest des deux parois de l'alandier et de sa façade composée