Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00363.pdf (RANNÉE (35). ligne Anne en forêt de la Guerche. rapport de fouille programmée annuelle)
  • 213 du 23/3/1989 - Prog . H16 Intervention (début et fin) du 7 au 19 août et 26 au 28 sept Années antérieures d'intervention 1988 Responsable MEURE® Jean Claude Motif d'intervention 1 SJTE il 11 Surface fouillée Estimation de 1'étendue du gisement 88 m2 Nature du
  • ar.t e S.. Planches et dessins Photographies légendées . Analyses de creusets 26 pages 11 10 12 3 pages ENCEINTE DE LA DE TERRE LIGNE FORET DE LA ANNE GUERCHE RANNEE (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouille programmée Autorisation n° 213 du 23/3/1989 - Jean Claude
  • témoigné tout son intérêt en venant visiter le site et en dé 1ivrant une nouvelie autorisation de fouille pour 1989. M.de VASSELOT, expert-forestier et M.André TAILLANDIER, agent forestier, ont pour leur part largement facilité l'opération malgré le trouble que celle-ci a pu apporter à
  • à 150m de là, en 1983. L'émission de ces monnaies en or allié est datée de 60-65 av.J.C., soit une époque contemporaine de l'occupation de 1'enceinte. La demande d'autorisation de fouille programmée pour 1989, se fondait sur une PROBLEMATIQUE en six points: 1 précision des
  • précédemment énoncés qu'a été envisagée l'intervention de 1989. Ainsi, à l'intérieur de l'enceinte, deux secteurs d'intervention ont été retenus: - I - UNE EXTENSION DE LA FOUILLE A L'INTERIEUR DE LA GRANDE ENCEINTE, à partir de la fouille de 1988, sur une surface de 55m 2 et simultanément
  • sécheresse de l'été 1989, particulièrement gênante en sol argi1 o-1imoneux; l'arrosage biquotidien n'a pû apporter qu'une solution partiellle à ce problème. La plus grande part du MOBILIER découvert cette année l'a été dans ce secteur; elle se compose d'abord de céramique, de clous, de
  • coupellation des métaux précieux, argent en particulier (2). 1 Analyse de P.R.GIOT communiquée le 5/10/1989. 2 TYLECOTE R.F., The prehistory of metallurgy in the british isles, The Institute of L'hypothèse, pour aventurée qu'elle puisse paraître, peut cependant être soutenue pour deux
  • (18%), l'importance des traces de cuivre dans la vitrification (5%) et la pureté de l'or (sans analyse quantitative), ce qui l'amène à émettre l'hypothèse d'un PROCEDE D'AFFINAGE (voir le rapport provisoire en annexe ) . C O N C L U S I ON La fouille de 1989 sur l'enceinte
  • ils ne citent aucune fouille française, affirmant que de questions restent en suspens, et particulièrement celle de leur fonction exacte" (Villes, villages et campagnes de l'Europe celtique, Hachette 1989, p.192). Au Mont-Beuvray, une enceinte semblable vient d'être fouillée
  • de l'Archéologie, n°141, sept.oct. 1989, p.43). Les fortifications de été étudiées par massif peut être quadrangulaires Bulletin terre de la Forêt Claude LEYMARIOS. celte ("Le Massif et de Marchenoir, au Nord du Loir-et-Cher ont Il a abrite en été amené tout à
  • pas encore de résoudre le de liaison de la Direction régionale des fil s toriques, Poitou-Charentes, n°13-1984, p. 14-15, n°14-1985, p.11-14, n°15-1986, p.17-18, n°16-1987, p.18-19, n°17-1988, p.20-21 et n°18-1989, p.15-17) En Mayenne, Sarthe une et Haine-et-Loire
  • n'est pas établi avec les Viereckschanzen Les à très nombreuses découvertes de sites à fossés réalisées par photographie aérienne l'occasion de 1'I11e-et-Vilaine par la sécheresse et au des prospections données qui pourrait, de 1989 (telles celles de Gilles LEROUX au Sud-Est
  • . : x 335 y 325 30 + +lQOcm 26cm ' / / / / / / / / / / L - ' ^ je + l5l c m „0 V- 202cm îouiUe 1988 î ouille 1989 Coupe 19 89 lle) (au tracto-P« nivellement îig I I I I 1 i 41 1 I L1 I des coupes f- l i « i * 1 T i / I \ T i ""l^î" 25I® ^ H- i l l _ 70cm
  • fossé) Argile jaune du talus a> ~ Traces d'argile cuite et de cendres Remplissage argilolimoneux Vieux sol - Horizon A ïïilïï^" Vieux sol - Horizon B Substrat FOUILLE 1989 N° 2 O V V A l1 -J O grès moderne tesson Tène finale • silex A scorie cendres, argile cuite
  • Coupe 19 H 1 F nQ/88/l Fouille 1989, à l'intérieur et au Sud de la grande enceinte, (en "bas à droite, le foyer et à gauche la poche cendreuse) L'aire empierrée et calcinée Le Foyer : une galette d'argile cuite limitée par des blocs de grès. A la surface de l'argile du foyer
  • . (Cliché U.P.R. 403 - Rennes-Beaulieu) Fragment de creuset recouvert d'une lentille d'oxyde de fer. Le "bord est légèrement vitrifié, (en "bas) Enceintes quadrangulaires juxtaposées à 4km à l'Est de la Forêt de La G-uerche. (sur mais, en Lsept .1989 , à Font aine-C ouve rt e-Mayenne
  • ) m il - 53 " CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Unité propre de Recherche n° 403 ANTHROPOLOGIE ET PALEOENVIRONNEMENT DES CIVILISATIONS ARMORICAINES ET ATLANTIQUES Rennes le 24 octobre 1989 UNIVERSITE DE RENNES I Laboratoire d'Anthropologie, campus de Beaulleu 35042