Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00607.pdf (SAINT-LAURENT-SUR-OUST (56). Beaumont. rapport dfe fouille préventive)
  • MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA CULTURE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGDZ DE BRETAGNE Beaumont à Saint-Laurent-sur-Oust (Morbihan) Site d'habitat du Néolithique final réoccupé au Second Age du Fer Rapport de sauvetage programmé - année complémentaire 1992 Jean-Yves
  • Age du Fer Rapport de sauvetage programmé - année complémentaire 1992 Jean-Yves TTNEVEZ N° de site : 56-332-224-001-AP Autorisation de sauvetage programmée n° 92-12 I) Introduction : Les reliefs accentués ont souvent été convoités par les populations en quête de lieu dominant
  • sous-sol plus propice au creusement, en est probablement l'une des raisons. En revanche, l'occupation de l'Age du Fer, si elle se superpose partiellement aux structures néolithiques, semble se développer vers l'ouest, en direction de la pointe du promontoire. En 1992, en complément
  • , distants d'environ 2,50 mètres en façade, appuyée sur le système de palissades ceinturant l'habitat. Une série de calages plus légers, orientée transversalement par rapport à l'axe de l'édifice marque la présence d'un cloisonnement interne probable. En 1992, une légère extension dans
  • secteurs 2 et 3 et le grand fossé de l'Age du Fer des secteurs 4 et 5. En 1992, les secteurs 12 et 13 sont délimités dans le cadre du carroyage général de la zone d'habitat (fig. 3) et leur surface limitée (secteur 12 = 6 mètres X 4 mètres secteur 13 = 2 mètres X 3,50 mètres) est
  • printemps 1986, probablement en raison des travaux de débardage de bois consécutifs à l'incendie. La pierre n'ayant pas été déplacée, une petite fosse de calage peu profonde (0,20 mètre) était partiellement visible avec quelques blocs de pierre. En 1992, nous avons ouvert un secteur de
  • VI - Le mobilier archéologique : Le mobilier recueilli en 1992 présente les caractéristiques générales décrites les années précédentes (voir rapport de synthèse 1991). La céramique de l'Age du Fer des secteurs 10 et surtout 12 et 13 est caractérisée par un "état de fraicheur
  • partir des données du site, les prélèvements faits en 1992 concernent deux domaines particuliers : celui de la palynologie et l'anthracologie à partir d'un échantillon bien scellé sous le talus et la nature des roches apportées sur le site à partir de plaques minces réalisées sur une
  • complémentaires, Revue Archéologique de l'Ouest, n° 7. TINEVEZ J.-T., 1992 - Structures d'habitat du Néolithique et de l'Age du Bronze décelées récemment en Bretagne. Revue archéologique de l'ouest. Supplément n° 5.
RAP00801.pdf (PLÉCHÂTEL (35). l'habitat néolithique de la Hersonnais. rapport de fouille programmée et de sondage)
  • MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE E T DE LA C U L T U R E S E R V I C E REGIONAL DE L ' A R C H E O L O G I E DE BRETAGNE LA HERSONNAIS A PLECHATEL (ILLE-ET-VILAINE) Un vaste habitat du Néolithique final Rapport de fouille programmée et sondages de diagnostic 1992 Jean-Yves
  • 1992 Autorisation de sondages n° 92-56 du 28 juillet 1992 8o± M I N I S T E R E DE L'EDUCATION NATIONALE E T DE LA C U L T U R E S E R V I C E REGIONAL DE L ' A R C H E O L O G I E DE B R E T A G N E LA HERSONNAIS A PLECHATEL (ILLE-ET-VILAINE) Un vaste habitat du Néolithique
  • final Rapport de fouille programmée et sondages de diagnostic 1992 Jean-Yves TINEVEZ avec la collaboration de G. LEROUX, G. MARCHAND, B. FRANCQUEVILLE Avec la participation du Conseil général d'Ille-et-Vilaine la Direction départementale de l'Equipement et la commune de Pléchâtel
  • N° de site : 35.221.012.AP Autorisation de fouille programmée n° 753 du 30 mars 1992 Autorisation de sondages n° 92-56 du 28 juillet 1992 SOMMAIRE I - Contexte archéologique et historique de l'opération II - Environnement géologique et topographique du site III - Rappel des
  • et réalisée en septembre 1992 grâce à un financement du Ministère de l'Education Nationale et de la Culture et une subvention du département d'Ille-et-Vilaine. Parallèlement à la fouille programmée et en raison d'un projet d'aire de service autoroutière sur l'ensemble du secteur
  • , l'extrémité d'une seconde structure peut être interprétée, grâce à l'acquis de la campagne 1992, comme un cloisonnement interne à l'édifice. L'étude des remplissages des structures principales et des coupes stratigraphiques réalisées montrent une construction sans hiatus dans la succession
  • entraîne une épaisseur de sol végétal plus importante à l'ouest. De ce fait, le creusement nécessaire dans le schiste est moindre. La campagne 1992 ayant été axée sur la mise en évidence des plans d'ensemble, seules quatre coupes ont été réalisées dans le fossé périphérique : lors des
  • mobilier fait une large part à la poterie avec près de 83 % de l'ensemble. Le lithique est surtout représenté par les blocs de grès taillés, réutilisés en calage. Le silex est extrêmement lacunaire avec une dizaine de pièces seulement en 1992. Trois silex ont été fortement chauffés et
  • gris pour l'intérieur. La pâte, moyennement cuite, contient un dégraissant quartzeux avec grains de bonne taille (2-3 mm). Le lissage de surface reste sommaire et irrégulier. En 1992, plusieurs éléments particuliers ont également été mis au jour . Le décor incisé est également
  • charbons de bois. Un échantillon de charbons prélevé à la base de la coupe a été proposé pour une mesure d'âge par le Carbone 14 au Laboratoire de Gif-sur-Yvette. Les résultats parvenus en novembre 1992 sont les suivants : 4070 + 50 ans, soit en date calibrée : cal BC (- 2859, - 2503