Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01453.pdf (PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. un vaste ensemble du néolithique final. rapport intermédiaire de fouille programmée 1997-1999)
  • PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. un vaste ensemble du néolithique final. rapport intermédiaire de fouille programmée 1997-1999
  • U.M.R. 6566: " Civilisations atlantiques et archéosciences" La Hersonnais à PLECHATEL ( Ille-et Vilaine). Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de recherches 1997-1999, Rapport intermédiaire 1997. Jean-Yves I INE V EZ avec la collaboration d'Eric NICOLAS, d'Aurélia
  • ). Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de recherches 1997-1999. Rapport intermédiaire 1997. Jean-Yves TINEVEZ avec la collaboration d'Eric NICOLAS, d'Aurélia BECUWE et de Bertrand FRANCQUEVILLE. Avec la participation du Conseil Général d'DIe-et-Vilaine. N° de site: 35
  • perspectives. Introduction: L'approche extensive utilisée sur le site de La Hersonnais au cours du programme de recherches précédent ayant fait ses preuves, cette méthode a été appliquée en 1997 de façon sensiblement identique aux années précédentes selon deux phases complémentaires: une
  • extension des décapages dans des zones non explorées jusqu'à présent, suivie de la fouille des structures mises au jour en 1997 ou les années précédentes, en fonction des problématiques posées par chaque ensemble architectural. La phase des décapages extensifs a été réalisée durant le
  • parcelle ZV. 124 (sondage 3). Cette extension des recherches dans divers secteurs en 1997 atteint une surface d'environ 10000 m2 et porte la surface globale étudiée à plus de 3 ha. Contrairement aux années précédentes, aucun nouvel ensemble architectural n'est mis au jour pendant cette
  • extension vers l'est et le déplacement de la zone sas entre l'enclos et le nouveau pignon. La cloison sud de ce sas a été mise au jour en 1997 malgré un fort arasement dans ce secteur (fig. 16, SC.264 à 266, SC.50).. L'observation systématique d'un fin sédiment jaune à l'emplacement des
  • résultats. Liste des figures. Fig. 1: La Hersonnais à Pléchâtel, le site dans son environnement. 1- zone étudiée entre 1992 et 1996. 2- zones étudiées en 1997. 3 et 4- projets en 1998: 3- limite est du site. 4- zone des «tertres» hypothétiques. Fig. 2: plan général du site (état 1997
  • ) et les ensembles A à D. En hachuré, carrière récente. En tramé, zones de schiste altéré. Fig. 3: vues aériennes du site. Fig. 4: plan général de l'ensemble A. En noir, les structures fouillées; sondages 1 à 3 réalisés en 1997. Fig. 5: ensemble A, contact entre le bâtiment
  • : ensemble A, sondage 3. Détail de la fosse SP.131 et du fossé SP.130. Notons les traces sombres des éléments de bois et le recoupement de la fosse par le fossé. En bas, détail du fossé SP. 132 et de la trace de la palissade. Fig. 14: plan général des ensembles B et D (état 1997). En
  • hachuré, carrière récente. En tramé, zones de schiste altéré avec les structures mises au jour en 1997. Fig. 15: plan général de ensemble C. En noir, les structures fouillées (état 1997). Fig. 16:ensemble C, extrémité est. Contact entre le pignon du bâtiment et l'enclos. Fig. 17
  • , villages et campagnes de l'Europe celtique.. Hachette. - Becuwe A., 1997 - Approche ethno-archéologique de l'architecture de bois monumentale au Néolithique final. Le cas de La Hersonnais à Pléchâtel. Mémoire de Maîtrise d'Histoire de l'Art et d'Archéologie. Université de Rennes II
  • . Fig. 1: La Hersonnais à Pléchâtel, le site dans son environnement. 1- zone étudiée entre 1992 et 1996. 2- zones étudiées en 1997. 3 et 4- projets en 1998: 3- limite est du site. 4- zone des «tertres» hypothétiques. Fig. 2: plan général du site (état 1997) et les ensembles A à D
  • le recoupement de la fosse par le fossé. En bas, détail du fossé SP.132 et de la trace de la palissade. / / / i i i i i / 3 J' ^esV99?) p e « 19%f**, °arn< ''ère r éc.ent e Fig. 15: plan général de ensemble C. En noir, les structures fouillées (état 1997). Fig. 16