Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Creator > VIVET Jean-Bernard (retirer)
  • Operation type > fouille programmée (retirer)
  • Département > 35 (retirer)

5 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03325.pdf (PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du grand Ouest. Rapport de FP)
  • PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du grand Ouest. Rapport de FP
  • 35
  • Autorisation de fouille n° 2016-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE RAPPORT INTERMÉDIAIRE 2016 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER DU GRAND OUEST Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne
  • - Service Régional de l’Archéologie Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de fouille n° 2016-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE - RAPPORT INTERMÉDIAIRE 2016 - PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE
  • pour le drainage, un ‘point d’approvisionnement en eau’, des plaques foyères et d’autres structures fossoyées ont également pu être appréhendés. PROBLÉMATIQUE ET MISE EN ŒUVRE Les sondages réalisés lors de l’opération de 2011 du site gallo-romain de Pilleverte II en Plesder (35
  • 37,5 69 23 23 26 x 19 22,5 17 17 20 x 20 20 ? ? 42 42 35 36 42 x 41 41,5 27 x 25 26 42 x 33 37,5 19 19 22 22 15 15 25 25 14 14 45 x 27 36 29 x 18 23,5 44 44 37 37 20 36 30 27 51 47 x 47 25 x 14,5 23 45 x 35 24 x 16 37 20 35 15 17 35 31 23 53 29 37 19,5 27,5 34 26 35 32 19 23 30 22 x
  • 17 20 36 30 27 51 47 19,75 23 40 20 37 20 35 15 17 35 31 23 53 29 37 19,5 27,5 34 26 35 32 19 23 30 19,5 40,6 25,7 13 x 13 22 24 19 40 28 x 26 ? 16 ? 15 x 10 27 15 27 13 13 27 20 13 40 23 34 15 19 29 18 28 - (16) 16-(11x6) 13 15 x 13 25 14 x 11 13 22 24 19 40 27 ? 16 ? 12,5 27
  • pierres, dont l’une se retrouve en position verticale dans la fosse. L’analyse soignée de ces pierres, parois et scories, en corrélation avec la stratigraphique, montre qu’il n’y a pas d’aménagement particulier et qu’il s’agit bien de rejets d’objets massifs. 33 34 35 Parmi ces
RAP02332.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob. rapport de fouille programmée annuelle)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob. rapport de fouille programmée annuelle
  • 35
  • Autorisation n° 2007/237 DRAC-SRA 1 - OPERATION DE FOUILLE PROGRAMMÉE - * AVR. 200B COURRIER ARRIVEE! LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération : Jean-Bernard VTVET
  • - ACTIVITÉ MINIÈRE ET RÉDUCTION DIRECTE AU 1er AGE DU FER PROGRAMME 2006-18: APPROFONDISSEMENT DES CHRONOLOGIES (absolues et relatives) 2007 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération
  • du fer dont les prémices sont actuellement très mal connues. N 1 km fig.l : carte IGN 1/25 000 ème PAIMPONT(35) Fig.2 : Vue aérienne et localisation du site du Bois Jacob-Lotissement du roi Arthur (encadré orange). 2. POURSUITE DES FOUILLES ET PROBLEMATIQUES Concernant
  • , autour de 60cm de profondeur, deux tessons de céramique marron-beige tournés peu caractéristiques, mais différents des autres lots céramiques précédemment décrits. La présence de ce fer à cheval, de dimension faible, à environ 35 cm de profondeur, signe une phase assez récente de
  • 19,000 years BP using the most recent calibration data available. The Pretoria Calibration Procedure (Radiocarbon, Vol 35, No.1, 1993, pg 317) program has been chosen for these calendar calibrations. It uses splines through the tree-ring data as calibration curves, which eliminates
  • % probability) and the hollow bars represent two sigma statistics (95% probability). Marine carbonate samples that have been corrected for 13 C/ 12 C, have also been corrected for both global and local geographic reservoir effects (as published in Radiocarbon, Volume 35, Number 1, 1993
RAP02431.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et métallurgie de réduction directe. rapport de fp 2008)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et métallurgie de réduction directe. rapport de fp 2008
  • 35
  • Année 2008 - OPERATION DE FOUILLE PROGRAMMÉE- LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE DRAC-SRA I ER AGE DU FER - EPOQUE MODERNE COURRIER ARRIVEE Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional
  • 2006-18 : APPROFONDISSEMENT DES CHRONOLOGIES 2008 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET METALLURGIE DE REDUCTION DIRECTE I E R AGE DU FER - EPOQUE MODERNE Responsable d'opération : Jean-Bernard VIYET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de ¡Archéologie SIVU
  • peut raisonnablement être étendue à cette zone supérieure du vallon, selon une bande N-S de 35 m de long, et 25 m de large, ce qui conduit à un prolongement du site de cette même valeur vers l'est. Les travaux miniers occupent donc toute la parcelle communale boisée et paraissent
  • d'abandon du site. A ce niveau du coteau, le substrat n'est pas oxydé et n'est apparemment pas touché par des travaux de creusement. La première hypothèse semble donc recevable. Ce substrat argileux presque blanc n'est plus qu'à 35 cm de profondeur dans l'angle SE, compte tenu de la
RAP03746 (PLESDER (35). Pilleverte : Un atelier Gallo-Romain de production massive de fer du grand ouest.Rapport de Fouille)
  • PLESDER (35). Pilleverte : Un atelier Gallo-Romain de production massive de fer du grand ouest.Rapport de Fouille
  • 35
  • Autorisation de fouille n° 2018-196 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2018 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER DU GRAND OUEST Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET
  • D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l’Archéologie Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de fouille n° 2018-196 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2018 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER
  • réalisé au tractopelle en 2011, dénommé S 3000, situé pratiquement dans l’angle sud-ouest du sondage de 2016 (photo n°10 et 11). Le sol naturel s’incline rapidement au voisinage de la cote 35 m, juste avant le sondage S 3000. L’exploration des derniers niveaux de ce secteur n’était pas
  • dernier. Ceci tend à induire que le grillage a pu être réalisé sur le site, même si l’emplacement n’a pas été clairement identifié. 35 36 La coupe MN réalisée selon l’axe ouest-est dans la partie la plus colorée de la zone ZM livre à nouveau une alternance entre couches fines de
RAP03561 (PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du Grand Ouest. Rapport de FP 2017)
  • PLESDER (35). Pilleverte II : un atelier gallo-romain de production massive de fer du Grand Ouest. Rapport de FP 2017
  • 35
  • Autorisation de fouille n° 2017-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2016 -2017 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN ATELIER GALLO-ROMAIN DE PRODUCTION MASSIVE DE FER DU GRAND OUEST Responsable d’opération : Jean-Bernard VIVET
  • D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l’Archéologie Centre Régional d’Archéologie d’Alet (Ce.R.A.A.) - St Malo Autorisation de fouille n° 2017-040 OPERATION DE FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE PROGRAMMÉE PLURIANNUELLE RAPPORT FINAL D’OPERATION 2016 -2017 PILLEVERTE II EN PLESDER (35) UN
  • (parois, scories, minerai, fragments de tegulae…) a une épaisseur voisine de 30 à 35 cm sur l’ensemble des surfaces explorées. Elle a été retirée par le tractopelle lors du décapage. La présence de traits de labour plus profond a constitué cette année encore une difficulté dans
  • structure et au plan général du sondage S1. Malgré l’absence de mobilier particulier dans ces trous de poteau, leur position paraît bien s’intégrer au plan d’une petite construction gallo-romaine décrite plus loin. 14. STRUCTURE ST 16 Cette structure de forme irrégulière (35 x 30 cm
  • caractéristiques d’un calage de poteau antique, employant des scories à cet effet. 19. STRUCTURE ST 21 Le creusement de ST21, aux parois verticales, de forme circulaire au nord, de diamètre 35 cm, s’évase vers le sud-ouest, en direction d’une pierre à plat ayant pu participer au dispositif de
  • structure fait partie d’une ligne de poteaux courant selon la direction SE-NW. 34 35 28. STRUCTURE ST31 La structure est circulaire vue en plan et son diamètre est de 42 cm (photo 16, fig.30). Sa profondeur atteint 14 cm. Elle pratiquement entièrement comblée à l’aide de scories
  • diamètre est trop peu profonde (4cm) pour être considérée comme un véritable trou de poteau. Elle renferme des scories de petite taille en quantité moyenne dans un sédiment brun-gris (fig. 35). Elle se situe un peu à l’écart des lignes de trous de poteau bien visibles, mais pourrait
  • comblement de limon brun hétérogène est particulièrement riche en scories et parois de four. Celles-ci ont pu participer au calage d’un pieu. 34. STRUCTURE ST37 La structure ST37 présente des caractéristiques très semblables à celle de ST36 au niveau du diamètre (près de 35 cm) avec une
  • profondeur un peu moindre, de l’ordre de 10 cm. Son comblement compte également énormément de scories. Les deux trous de poteaux ST36 et ST37 marquent un renforcement de l’ossature bois de la construction. 35. STRUCTURE ST38 Les contours de surface sont multilobés, mais la structure en
  • creux présente une section globalement circulaire de 53 cm de diamètre, pour une profondeur de 15 cm (fig. 35). Elle est assimilable à un trou de poteau ayant sans doute utilisé une tegula comme élément de calage. Le comblement est à nouveau extrêmement riche en scories, jusqu’au
  • espace de 20 cm de côté pour un poteau, dans l’emprise circulaire du trou de poteau de 30 cm de diamètre. Sa profondeur atteint 35 cm. Il constitue de fait un calage bien assuré par rapport à l’ensemble de ceux observés dans ce secteur. 41. STRUCTURE ST44 L’entité ST44 forme une