Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 1989 (retirer)
  • Operation type > fouille programmée (retirer)

16 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00325.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport intermédiaire de 1re et 2e année de fouille programmée triannuelle)
  • CTLÑFÍRRGS ¿ ß REt/3 GFL/P tov/re^ñ y. JOp^ 11 ? t) 325 CHARTRES DE BRETAGNE - FONTENAY ATELIERS DE POTIERS MEDIEVAUX PARCELLE AK 52 - 1989 - Programme de fouilles pluriannuelles RESUME : Site occupé par au moins quatre ateliers de potiers entre le Xlle s. et le
  • XlVe s. La campagne de fouilles 1989 a permis de mettre au jour le plan d'un bâtiment en bois (atelier I) et une grande partie de l'aire de travail de l'atelier II dont trois fours d'un modèle similaire à ceux étudiés en 1987. Les ateliers des XlIIe-XIVe s. ne sont surtout connus
  • d'une aide technique des services municipaux de la commune de Chartres de Bretagne et l'équipe de fouilles a pu être logée dans les locaux du Centre Culturel. B: Etat d'avancement des recherches. - 1 - Surface d'étudiée en fin 1989. La campagne 1989 a été conduite sur une aire de
  • entièrement étudié et ceux 5 et 6 le seront en 1990. 11 reste à fouiller, pour la dernière campagne, une surface de près de 500 rn2 qui est susceptible de correspondre à l'emplacement, de l'aire de rejet de l'atelier II et de l'aire de travail de l'atelier III découvert en 1989. P l a n
  • 2 : Situation des 3 carrés prospectés. c- d 11 oa iCtirt m t n - 3 4 — 2 = Etude des sources médiévales. L'étude des archives médiévales mentionnant directement ou indirectement l'artisanat potier chartrain a été poursuivie en 1989 avec le dépouillement systématique des
  • &SAonnièsiz ATELIER I F ob&tL-dipotoL'-. (non ^ouÂlZze.) CHARTRES VE BRETAGNE fÛNTENAV: Etat en J9S9. FOÑTENAY , ChaAtAM, dz Bsie.tagn&: vue dé>viznn
  • d'avantage vers l'Est l'aire de travail de cet atelier de potier datable de la fin Xlle - début X H I e s. De 1987 à 1989, quelques 217 m2 de cet atelier ont pu être étudiés. En 1989, de nouvelles structures ont été mises au jour dans la partie Sud de l'aire de façonnage et autour des
  • chargement de vases. r B: L'ATELIER II L'étude de l'aire de travail de cet atelier, contemporain du premier, a été le principal objectif de la campagne de 1989. En 1988, seuls 25 m2 de l'aire de façonnage avaient été mis au jour. Depuis, l'atelier I I a été étudié sur une surface de
  • co—dirigé par X Barrai (université de Rennes) et D Dufournier (CRAM. Caen). Durant la campagne de 1989, la fouille du drain n°ll a été achevée (étude d'un lot céramique provenant sans doute d'une voûte démontée) ainsi que celle de dépotoirs situés de part et d'autre du drain n°7
  • , recouvrant entre autre les deux fours localisés en 1989, une grande partie de l'aire de rejet de l'atelier II et sans doute des structures appartenant à l'atelier III. Chartres sur les dans les ateliers finale à En 1990, les premières publications sur le site de seront proposées dans le
RAP00243.pdf (PLUVIGNER (56). habitat et nécropole de Talhouët-Breventel. rapport final de fp2)
  • DANIEL TANGUY FOUILLE PROGRAMMEE SUR LE SITE D'HABITAT ET LES SÉPULTURES DE L'AGE DU FER, COMMUNE DE PLUVIGNER AU TALHOUF.T (MORBIHAN) Années 1988-1989 DANIEL TANGUY FOUILLE PROGRAMMEE SUR LE SITE D'HABITAT ET LES SÉPULTURES DE L'AGE DU COMMUNE DE PLUVIGNER FER, AU
  • l'habitat, En temps, sous immédiate la de fouille (1988-1989)- plus 1988 Nous sépultures 1988, de conduit premier proximité ont donné plusieurs découvertes cons- centrale. un deux l'objet d'une étude. recherches centrale, a rapidement partie est devenue
  • Frs émanant du Conseil Général du Morbihan. 1989, Pour analyses, ont les été crédits d'Etat, reconduits de façon crédits municipaux se sont élevés cette fois uniquement à à semblable. et Les 10 300 Frs consacré fouille. Par contre, l'aide 1988 doit être
  • considérée comme du Conseil Général pour exceptionnelle la fonctionnent puisqu'elle n'a pas été reconduite en 1989Il faut bien logistique de année, du a déblaiement Près et 40 Talhouet durant juillet gratuitement a pris préalables de 1989- ajouter à ce
  • funéraire que sur l'habitat du "premier Âge du Fer" nos connaissances du processus 1'Armorique pourront évoluer. V de du "celtisation" que de 19 CONCLUSION Les fouilles de 1988 - 1989 ont montré la richesse et la diversité des structures du site. Elles ont mis en
  • Tel: (1) 69 82 35 25 Résultat de la mesure d'âge par le Carbone 14 de l'échantillon : Gif-8 0 02 Echantillon prélevé par: D. TANGUY Soumis par: D. TANGUY Le: 1/1989 Sous la référence: 1988 structure funéraire S 2 Nature de l'échantillon: Charbon de bois Lieu de prélèvement
  • : d'habitat du Talhouet PLUVIGNER , Morbihan Résultat de la mesure de l'âge: 1450 ± 50 ans d 13C: -26,20%o Date calibrée: Cal AD (658,470) OBSERVATIONS: Intervalle de confiance 95% (2 sigmas) Calibration d'après PAZDUR et MICHCZYNSKA GIF le: 1 6/06/89 1989 (Radiocarbon à paraître
RAP00416.pdf (TRESSÉ (35). le bas Rouault. rapport de fouille programmée annuelle et synthèse)
  • RAPPORT DE SYNTHESE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (Me-et-Vilaine) 1988-1989 Laboratoire d'Archéométrie de Rennes I. RAPPORT DE SYNTHESE DU SITE Du Bas-Rouault en TRESSE (llle-et-Vilaine) 1988-1989 Laboratoire d'Archéométrie de Rennes I. SOMMAIRE INTRODUCTION I
  • - ORGANISATION ET DEROULEMENT DE LA FOUILLE A - Organisation B - Déroulement C - Résultats de la prospection magnétique de 1989 II - ZONES 3, 2, 9 (fouille 1988) et 6 A - Couches superficielles sous l'humus 1) Description stratigraphique (zones 3, 2, 6 et 9) a) Zone 3 b) Zone 2 c) Zone 6 d
  • construction et poterie commune) Le BasRouault en TRESSE (llle-et-Vilaine) (Campagnes de fouille 1988-1989) AVANT-PROPOS Nous avons opté, dès le début de la fouille de l'atelier gallo-romain de Tressé, pour des rapports concernant les structures aussi complets que possible et qui ont
  • 1989 et nous ne présenterons pas de photographies de cette fouille (il sera toujours possible de référer au rapport 1988). De plus, la quantité du matériel sortie cet été ne nous permet pas de présenter un bilan précis, nous espérons fortement que celui-ci pourra être étudié en 1990
  • archéologique. Les objectifs pour 1989 étaient les suivants ; - La fouille exhaustive des zones 4 et 5 afin d'apprendre s'il existait, au sud, du bassin de foulage, d'autres vestiges liés à cette activité. - Une extension au nord pour localiser d'autre trous de poteaux prouvant par leur
  • sciences, - Gaël HAMGONAT, lycéen, - Alain QUEBRIAC, lycéen, - Bernadette QUEBRIAC, étudiante en économie, - Frédérick LEMAIRE, étudiant en sciences, - Bernard LEPRETRE, Ingénieur, - Yehan MEURY, lycéen, - Guillaume TRUFFER, lycéen, - Frédérique WARNET, étudiante en histoire. En 1989
  • fouille de subventions pour un total de 25000 francs : 15000 francs délivrés par l'A.F.A.N., 10000 francs accordés sur les crédits pour l'archéologie départementale par le conseil général d'Ille-et -Vilaine. Nous avons bénéficié, en 1989, de subventions pour un total de 30000 francs
  • : 15000 francs délivrés par l'A.FAN., 15000 francs accordés sur les crédits pour l'archéologie départementale par le conseil général d'Ille-et -Vilaine. Des prélèvements ont été effectués, en 1989, par le Laboratoire d'Archéométrie de l'université de Rennes I, pour les datations des
  • dans deux sondages. En 1989, le fouille s'est déroulée du 1er au 31 juillet et une semaine au milieu du mois d'août. La fouille s'est organisée en trois excavations séparées. La première zone, numérotée 6, est située au nord de la zone 2, à laquelle elle est contiguë mais de manière
  • donné lieu à différents plans et de nombreuses coupes que nous ne présenterons dans ce rapport que s'ils sont essentiels à la bonne compréhension du texte. C - Résultats de la prospection magnétique de 1989 Au mois de juin 1989, nous avons réalisé avec l'aide de Philippe LANOS
  • PROBABLEMENT D'ORIGINE ARCHEOLOGIQUE F '9-2 DEUXIEME TRANCHE DE LA PROSPECTION MAGNETIQUE D E TRESSE au sud et à l'est des zones fouillées de 1986 à 1988 Travail effectué par P. LANOS et F. LE NY Juin 1989. Fig.3 : Plan d'ensemble des couches superficielles sous l'humus dans les
RAP00443.pdf (PAULE (22). Saint-Symphorien. rapport annuelle de fouille programmée 1989-1990)
  • PAULE (22). Saint-Symphorien. rapport annuelle de fouille programmée 1989-1990
  • DIRECTION DE PAULE DES ANTIQUITES BRETAGNE ( Côtes du Noirci) FOUILLE BIANNUELLE DE SAUVETAGE PROGRAMME Rapport de l'année 1989 Jean-Charles A R R A M O N D vacataire DIRECTION DE PAULE . S ï t1 t I lî I
  • ) — Symphorien
  • o - t e m p o r e l l e de l ' h a b i t a t en s ' a p p u y a n t sur 1 ' i n t e r d a t a t i o n d e s s t r u c t u r e s . D e c e f a i t , la c a m p a g n e d e f o u i l l e 1989 sera c o n s a c r é e à l ' é t u d e d u g r a n d f o s s é E s t , e t à c e l l e d
  • d e c e l u i - c i , e t d ' e n a f f i n e r la d a t a t i o n . I . ' espérât ion archéologique cLe 1989 : L e p r o g r a m m e é t a b l i sur u n m o i s ( j u i l l e t ) , a é t é r e s p e c t é . C e p e n d a n t , l ' o b s e r v a t i o n p o s t d é c a p a g
  • r c ô t é S u d . La f o u i l l e de l ' é t é 1989 s ' e s t d é r o u l é e c o n f o r m é m e n t a u x p r é v i s i o n s d é f i n i e s , d a n s l e s d é l a i s e t le budget i m p a r t i s . A l ' i s s u e d e 1' opération a r c h é o l o g i q u e , les s t r u
  • scientifiques principaux 1' o y ? c i r~ rx t ion : L ' o p é r a t i o n d e j u i l l e t 1989 a permis d e c o m p l é t e r sur e n v i r o n 1000m 2 le p l a n de l ' h a b i t a t en c e qui concerne les t r o i s d e r n i è r e s p h a s e s de son é v o l u t i o n . C e n ' e
  • i l l e d e l'été 1989 a p p a r a i s s e n t c o m m e l a r g e m e n t p o s i t i f s e t j u s t i f i e n t a m p l e m e n t la p o u r s u i t e d e l ' o p é r a t i o n d e s a u v e t a g e p r o g r a m m é en 1 9 9 0 . Menée au niveau du secteur Sud-Est, elle
  • : trou de p o t e a u . - 619: - id - - 620: palissade peu p r o f o n d e . - 621: - id - - 622: trou de poteau relié à 6 2 3 . - 623: trou de poteau relié à 6 2 2 . - 624: dépression peu profonde (palissade) recoupant 6 2 1 . Inventaire mobilier le 1989 ( E x c e p t é c e
RAP00051.pdf (BRUZ (35). l'enclos circulaire du cas rouge. rapport de fp1)
  • BRIARV et Maurice GAUTIER LE FOSSE CIRCUÌLAIRE VU CAS ROUGE A URUZ, We-et-Vdaino. Fouille programmée n" 187, Juillet 1989 Jacquei U.P.R. 403 du C.N.R.S Laboratoire d'Anthropologie Univeuité de Rennei 1 35042 RENNES Cédex Jacques BRIARD et Maurice GAUTIER RAPPORT SCIENTIFIQUE
  • SUR LA FOUILLE DU FOSSE CIRCULAIRE DU CAS ROUGE A BRUZ, Ille et Vilaine Fouilles 1989 Autorisation de fouille programmée n° 187 Programme P347 du 23 mars 1989 U.P.R. 403 du CNRS Laboratoire d'Anthropologie Université de Rennes I 35042 RENNES cédex RAPPORT SCIENTIFIQUE » CAS
  • SUR ROUGE LA FOUILLE DU Ille Vilaine A BRUZ, et FOSSE CIRCULAIRE DU aérienne, M. juillet 1989 I. HISTORIQUE Le 5 Gautier d'une .juillet Seiche et villages Bruz de du du Vilaine un de 50 castellum talus - dont de retranchements sont faut noter
  • notamment Les au (estimation loisirs qui site le c e r c l e en en 1989 repéré par une photo aérienne. II. ORGANISATION Api"ès tarière La et novembre bien un fossé charbons du fossé fouille être estimé La techniques R. (prêt et en à juillet procéder M
  • menée existait traces étude DES suivi local de d'au à reconnaître qu'il moins fragments à une de 1989, dirigée Mme La les Les de par Crosnier, travaux en accord travaux et aide de m avec de J. Briard a aima- avec le Bruz et coopéré des Le mètres
  • caréné en place dans sud 1-est Circonscription des Antiquités Historiques de Bretagne BRUZ, Le Cas Rouge RAPPORT D'ETUDE DU MOBILIER CERAMIQUE F, FICHET DE CLAIRFONTAINE Août 1989 32 ETUDE DU MOBILIER CERAMIQUE: 1: Fossé ouest (décapage) Zone nord 3 juillet Lot homogène
  • . S . , Université de Rennes I, Campus de Beaulieu 35042 RENNES CEDEX - T é l . : 99 28 61 09 Rapport BRUZ (Ille et 1989 Vilaine) d'étude sédimentologique Anne Gebhardt Février 1990 37 Brgz. Lille. et. vilaine).., R a p p o r t d é t u d e sédiment talogiqu e (Anne
RAP00090.pdf (PLOUHINEC (29). Kersigneau Saint-Jean. rapport de fouille programmée.)
  • °aint—Jean 29197OO3AH 7JÎ 93 Ax 88.700 Bx 88.800 Coordonnées Lambert Autorisation (n , date) : n^ 211 Ay 359.550 Alt. 45 m By 359.650 23 mars 1989 Intervention (début et fin) . ; 1 Juillet - 21 Septembre 1989 Années antérieures d'intervention . : 1986 - 1987 - 1988
  • A P P O R T sur la S C I E N T I F I Q U E le site en P L O U H I N E C c a m p a g n e de SUR LES F O U I L L E S K E R S I G N E A U - S T - J E A N de (Fin i « t h r a ): f o u i l l e p r o g r a m m é e 1989. 3C jC !XI UC 3C N.B'.: le rapport de 1988 ayant
  • qu'elle pouvait être0 II mérite qu'on en tire toute l'information possible. La campagne 1989 s'est déroulée pendant tout le mois de juillet et pendant quelques jours après la mi-septembre. On avait espéré pouvoir faire venir à ce moment la nacelle de l'E.D.F. à Audierne, pour faire
  • les pierres n'est qu'une poussière sans aucun pouvoir de liaison, cela a l'inconvénient de fragiliser la structure. Le dégagement de 1989 est reparti de la "porte" occidentale, pour suivre tout le tour, extérieur et intérieur, de ce qui subsiste de la moitié méridionale, jusqu'à
  • " occidentale, fait partie de cette modification, qui a dû se faire en plusieurs stades de détail de cette troisième phase, y compris pour terminer le rétrécissement de la "porte"1 occidentale de l'enclos, sinon même son obturation. La campagne 1989 a concerné la zone méridionale de
RAP00733.pdf (PAULE (22). camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fouille programmée)
  • DIRECTION DE PAULE DES ANTIQUITES BRETAGNE (Côtes cLll Noirci) FOUILLE BIANNUELLE Rapport de l'année 1989 Jean-Charles ARRAMOND vacataire PROGRAMME •=• DIRECTION DE PAULE S a i n t H a b i t a t DES A N T I Q U I T E S BRETAGNE C C ô t e s — eie du N o r d
  • ) S y m p h o r i e n l ' A g e tin F e r RAPPORT INTERMEDIAIRE DE FOUILLE (Autorisation biannuelle - Juillet PROGRAMME 1989) Jean-Charles A r r a m o n d , V a c a t a i r e - 1 - ICIRCONSCRIPTION HISTORIQUE I BORDEREAU RECAPITULATIF RAPPORT DE I FOUILLE PROGRAMMEE
  • e s s t r u c t u r e s . D e ce f a i t , la c a m p a g n e d e f o u i l l e 1989 sera c o n s a c r é e à l ' é t u d e d u grand f o s s é E s t , et à c e l l e d e son retour é v e n t u e l c ô t é S u d , s e u l e limite de l'habitat actuellement inconnue. L e second
  • u e l l e , t r o u s de p o t e a u x , e t c ; ) e t p a r c o n s é q u e n t la f o n c t i o n r é e l l e d e c e l u i - c i , et d'en a f f i n e r la d a t a t i o n . L * opérât ion archéologique die 1989 r L e p r o g r a m m e é t a b l i sur u n m o i s ( j u i
  • l'étude m é t h o d i q u e d u c o m b l e m e n t s'est r e p o r t é e sur le r e t o u r côté S u d . - 2 - La f o u i l l e de l ' é t é 1989 s'est d é r o u l é e c o n f o r m é m e n t aux p r é v i s i o n s d é f i n i e s , d a n s les délais et le b u d g e t i m p a r t
  • t é r i e u r e m e n t . Résultats de scientifiques y>t~ 1 r^ c î p> a u 1 * opération: L ' o p é r a t i o n d e j u i l l e t 1989 a p e r m i s d e c o m p l é t e r sur environ 1000m 2 le p l a n d e l ' h a b i t a t en ce qui c o n c e r n e les t r o i s d e r
  • partie Sud d e c e t e n s e m b l e , second a x e d ' é t u d e d e n o t r e c a m p a g n e 1989 a p e r m i s d e m e t t r e en é v i d e n c e p l u s i e u r s o b s e r v a t i o n s . C e r t a i n e s d'entre elles v i e n n e n t c o n f i r m e r n o s d é d u c t i o n s
  • n : Les résultats de la fouille de l'été 1989 apparaissent c o m m e largement positifs et justifient amplement la poursuite de l'opération d e ¡sauvetage programmée en 1990. M e n é e au niveau du secteur S u d - E s t , elle a permis de cerner l'étendue spatiale maximale du
  • . 624: dépression peu profonde (palissade) recoupant 6 2 1 . aire mobilier Paule 1989 ( E x c e p t é c e l u i du grand fossé S u d (n°500) en c o u r s d ' é t u d e ) 501-1: f r a g m e n t de p a r t i e s u p . d'un vase à l è v r e é j e t é e e t c a n e l u r e i n t e
RAP00048.pdf (LOCRONAN (29). montagne du prieuré, camp des salles. rapport de fp 1)
  • e m é d i é v a l e , t . XX (1990). L 0 C R 0 N A N ( F i n i s t è r e ) . Montagne du Prieuré (Coord. Lambert: 114,310 x 3 6 4 , 5 6 0 ) . -La campagne de 1989 a porté sur la terrasse la plus élevée de l'enclos supérieur. On a achevé la fouille, entamée en 1986, d'un
  • n a n H E N A F F , p o u r s o n i n é g a l a b l e g e n t i l ¡sse qui Enfin, je tiens la c a m p a g n e d e f o u i l l e à remercier M. Jean-Marie PESEZ, sans de ¡989 n ' a u r a i t pas pu avoir lieu. 3 INTRODUCTION 1989 s'est d é r o u l é e du 23 juillet au 23 La
  • le IX" et le X®* s i è c l e " 1 1 , ce qui avait d é j à été noté en 19871988, par comparaison avec les c é r a m i q u e s de St-Urnel en Plomeur 1 ""-, ou de Creac'n G w e n en Q u i m p e r 1 3 - 11 12 13 Cosmunication personnelle, octobre 1989, dont je la remercie, Siot et
  • n m a r q u a n t leur limite inférieureEn 1989, la f o u i l l e de la g r a n d e f o s s e située en c o n t r e b a s du pignon o r i e n t a l a p e r m i s de c o m p r e n d r e sa n a t u r e ; une couche d'argile r o s é e , m ê l é e à d e s p i e r r e s aux a n g l e
RAP00434.pdf (PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. rapport de fouille programmée annuelle)
  • e s impératifs agricoles, la fouille s ' e s t d é r o u l é e en octobre. E l l e a d u r é t r o i s semaines. Dix foui1leurs bénévoles y o n t participé. objectifs L a campagne d e fouille d e 1989 a d m e t t a i t p l u s i e u r s objectifs: - Lors d e la campagne d e
RAP00680.pdf (LANDÉVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée)
  • JUandevennec 1989 •III CONEXiT ^ORDINE SACRI 10011II PRIS tooftOW om COCONS'CRIPTCON BORDEREAU RECAPITULATIF RAPPORT DE I I HISTORIQUE FOUILLE PROGRAMMEE SAUVETAGE PROGRAMME />
  • LANDEVENNEC Lieudit : du cadastre Abbaye St Gwénolé I.G.N Local • N de Site 29 104 001 AH Cadastre Section A - Feuille n° 2 Coordonnées Lambert .1. ^ 110-600 ^y 86-9600 Bx : Bv N° 0457 du 18 Mai 1989 Intervention (début et fin) 28 Mars—9 Avril ; ler-31 Août Années
  • ? Bretagne 1989 Fouille d'Archéologie L. P A P E et Rapport A _ BARDEL S O M M A I R E Page Introduction Chapitre I : Zone Est, extérieure monastère - église — Bâtiment annexe du IX0 siècle I Circonstances de la fouille II Résultats 1 III Récapitulation 2 — Chevet
  • cadastral Plans de localisation de chaque zone fouillée INTRODUCTION Ces fouilles 1989 ont été entreprises en complément de la campagne triannuelle 1986-1988, afin de terminer des sondages restés en suspens et d'éclaircir par des vérifications certains points encore flous. Ceci
RAP00363.pdf (RANNÉE (35). ligne Anne en forêt de la Guerche. rapport de fouille programmée annuelle)
  • 213 du 23/3/1989 - Prog . H16 Intervention (début et fin) du 7 au 19 août et 26 au 28 sept Années antérieures d'intervention 1988 Responsable MEURE® Jean Claude Motif d'intervention 1 SJTE il 11 Surface fouillée Estimation de 1'étendue du gisement 88 m2 Nature du
  • ar.t e S.. Planches et dessins Photographies légendées . Analyses de creusets 26 pages 11 10 12 3 pages ENCEINTE DE LA DE TERRE LIGNE FORET DE LA ANNE GUERCHE RANNEE (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouille programmée Autorisation n° 213 du 23/3/1989 - Jean Claude
  • témoigné tout son intérêt en venant visiter le site et en dé 1ivrant une nouvelie autorisation de fouille pour 1989. M.de VASSELOT, expert-forestier et M.André TAILLANDIER, agent forestier, ont pour leur part largement facilité l'opération malgré le trouble que celle-ci a pu apporter à
  • à 150m de là, en 1983. L'émission de ces monnaies en or allié est datée de 60-65 av.J.C., soit une époque contemporaine de l'occupation de 1'enceinte. La demande d'autorisation de fouille programmée pour 1989, se fondait sur une PROBLEMATIQUE en six points: 1 précision des
  • précédemment énoncés qu'a été envisagée l'intervention de 1989. Ainsi, à l'intérieur de l'enceinte, deux secteurs d'intervention ont été retenus: - I - UNE EXTENSION DE LA FOUILLE A L'INTERIEUR DE LA GRANDE ENCEINTE, à partir de la fouille de 1988, sur une surface de 55m 2 et simultanément
  • sécheresse de l'été 1989, particulièrement gênante en sol argi1 o-1imoneux; l'arrosage biquotidien n'a pû apporter qu'une solution partiellle à ce problème. La plus grande part du MOBILIER découvert cette année l'a été dans ce secteur; elle se compose d'abord de céramique, de clous, de
  • coupellation des métaux précieux, argent en particulier (2). 1 Analyse de P.R.GIOT communiquée le 5/10/1989. 2 TYLECOTE R.F., The prehistory of metallurgy in the british isles, The Institute of L'hypothèse, pour aventurée qu'elle puisse paraître, peut cependant être soutenue pour deux
  • (18%), l'importance des traces de cuivre dans la vitrification (5%) et la pureté de l'or (sans analyse quantitative), ce qui l'amène à émettre l'hypothèse d'un PROCEDE D'AFFINAGE (voir le rapport provisoire en annexe ) . C O N C L U S I ON La fouille de 1989 sur l'enceinte
  • ils ne citent aucune fouille française, affirmant que de questions restent en suspens, et particulièrement celle de leur fonction exacte" (Villes, villages et campagnes de l'Europe celtique, Hachette 1989, p.192). Au Mont-Beuvray, une enceinte semblable vient d'être fouillée
  • de l'Archéologie, n°141, sept.oct. 1989, p.43). Les fortifications de été étudiées par massif peut être quadrangulaires Bulletin terre de la Forêt Claude LEYMARIOS. celte ("Le Massif et de Marchenoir, au Nord du Loir-et-Cher ont Il a abrite en été amené tout à
  • pas encore de résoudre le de liaison de la Direction régionale des fil s toriques, Poitou-Charentes, n°13-1984, p. 14-15, n°14-1985, p.11-14, n°15-1986, p.17-18, n°16-1987, p.18-19, n°17-1988, p.20-21 et n°18-1989, p.15-17) En Mayenne, Sarthe une et Haine-et-Loire
  • n'est pas établi avec les Viereckschanzen Les à très nombreuses découvertes de sites à fossés réalisées par photographie aérienne l'occasion de 1'I11e-et-Vilaine par la sécheresse et au des prospections données qui pourrait, de 1989 (telles celles de Gilles LEROUX au Sud-Est
  • . : x 335 y 325 30 + +lQOcm 26cm ' / / / / / / / / / / L - ' ^ je + l5l c m „0 V- 202cm îouiUe 1988 î ouille 1989 Coupe 19 89 lle) (au tracto-P« nivellement îig I I I I 1 i 41 1 I L1 I des coupes f- l i « i * 1 T i / I \ T i ""l^î" 25I® ^ H- i l l _ 70cm
  • fossé) Argile jaune du talus a> ~ Traces d'argile cuite et de cendres Remplissage argilolimoneux Vieux sol - Horizon A ïïilïï^" Vieux sol - Horizon B Substrat FOUILLE 1989 N° 2 O V V A l1 -J O grès moderne tesson Tène finale • silex A scorie cendres, argile cuite
  • Coupe 19 H 1 F nQ/88/l Fouille 1989, à l'intérieur et au Sud de la grande enceinte, (en "bas à droite, le foyer et à gauche la poche cendreuse) L'aire empierrée et calcinée Le Foyer : une galette d'argile cuite limitée par des blocs de grès. A la surface de l'argile du foyer
  • . (Cliché U.P.R. 403 - Rennes-Beaulieu) Fragment de creuset recouvert d'une lentille d'oxyde de fer. Le "bord est légèrement vitrifié, (en "bas) Enceintes quadrangulaires juxtaposées à 4km à l'Est de la Forêt de La G-uerche. (sur mais, en Lsept .1989 , à Font aine-C ouve rt e-Mayenne
  • ) m il - 53 " CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Unité propre de Recherche n° 403 ANTHROPOLOGIE ET PALEOENVIRONNEMENT DES CIVILISATIONS ARMORICAINES ET ATLANTIQUES Rennes le 24 octobre 1989 UNIVERSITE DE RENNES I Laboratoire d'Anthropologie, campus de Beaulleu 35042
RAP00687.pdf (LANDUNVEZ (29). île d'yoc'h. rapport de fouille programmée 1989)
  • LANDUNVEZ (29). île d'yoc'h. rapport de fouille programmée 1989
  • ILE D'YOC'H en LANDUNVEZ (Finistère) Rapport de la fouille programmée 7 - 2 7 août 1989 Marie-Yvane DAIRE ILE D'YOC'H en LANDUNVEZ (Finistère) Rapport de la fouille programmée 7 - 2 7 août 1989 N° de site D.A.B. : 29 109 002 AH Autorisation n°210 Programme H 16 Titulaire de
  • l'autorisation : Marie-Yvane DAIRE, Chargée de Recherche, U.P. 403 du C.N.R.S. Adresse : Laboratoire d'Anthropologie-Préhistoire Université de Rennes I 35042 - RENNES CEDEX SOMMAIRE Page PRESENTATION DU SITE ET DES TRAVAUX ANTERIEURS 1 ORGANISATION DE LA FOUILLE D'AOUT 1989 4 LA
  • FOUILLE DE 1989 7 L'ATELIER DE BRIQUETAGES 7 A L'OUEST DE L'ATELIER 11 LE BATIMENT B 17 ENTRE LES BATIMENTS A ET C 21 LE BATIMENT C et son environnement immédiat 25 ANALYSES, DISCUSSION ET PERSPECTIVES 28 BIBLIOGRAPHIE 30 ANNEXE 1 : UNE MONNAIE GAULOISE 31 ANNEXE 2
  • /an M' • lannioua y Figure 1 : Extrait de la carte I.G.N. au 1/25 000 ème, feuille de Plouarzel 3-4. il M • 250 m ILE D'IOCK ' a w /- • ^ . • / r V I Figure 2 - Extrait de la carte I.G.N. (levée en 1908-1909) (* = zone des fouilles de 1988 et 1989). 4 ORGANISATION DE LA
  • FOUILLE D'AOUT 1989 Une nouvelle campagne de fouille programmée s'est déroulée sur l'île d'Yoc'h (commune de Landunvez, Finistère) du 7 au 27 août 1989, sous la responsabilité de MarieYvane DAIRE, Chargée de Recherches au C.N.R.S., U.P.R. 403 (Laboratoire d'Anthropologie-Préhistoire
  • de 23 000 F., somme à laquelle est venue s'ajouter la subvention de la commune de Landunvez (2 000 F.). 5 Figure 3 - Ile d'Yoc'h en Landunvez (29). Plan général de la fouille de 1989 avec implantation des bâtiments et structures. 6 LA FOUILLE DE 1989 En 1989, les
  • comparable, celui des Ebihens en Saint-Jacut-de-la-Mer (22) (Langouët, 1989) et qui fut reconnu comme une "fourchette à chaudron" (Forrières, 1989). Au nord de la dalle de granité, plantée de chant apparut une structure que nous appelons "aire de galets" ; une extension de la fouille fut
  • reconnue et partiellement fouillée (elle se prolonge vers l'est, au delà de la limite de la fouille de 1989), proche d'une des entrées (fig. 3). Cette fosse remplie de terre brun-noir très grasse, et d'une profondeurmoyenne de 70 cm, contient beaucoup de mobilier céramique (photo. n° 15
  • foyers Trois foyers ont fait l'objet de prélèvements en vue de datations archéomagnétiques : l'un, au centre de l'atelier de briquetage, est en cours d'analyse (au Laboratoire d'Archéométrie de l'Université de Rennes I) (crédits d'analyses attribués pour la campagne de 1989). Le
  • d'objets sont identifiables en l'état actuel et la plupart nécessiteront une radiographie et, selon leur état physico-chimique, un traitement éventuel en vue d'une restauration (notamment pour les deux pièces les plus importantes trouvées en 1989, photo. n° 3 et 9). Le mobilier
  • pâte de verre bleu (planche 4) qui pourraient, comme probablement les bracelets en lignite, être des objets d'importation provenant de Grande-Bretagne (Henderson, 1989, p. 66). Les deux aires de galets. Il paraît assez évident que ces deux structures (aires de galets à l'ouest de
  • l'Age du Fer. In : Actes du Colloque de l'A.F.E.A.F., Quimper, avril 1988. FORRIERES C, 1989 - Le matériel celtique en fer de l'île des Ebihens. In : Dossiers du Ce.R.A.A., n° L (Langouët et al.), p. 127-136. HENDERSON J., 1989 - The evidence for regional production of Iron Age glass
  • in Britain. In: Le verre pré-romain en Europe Occidentale. Publé sous la direction de M. Feugère. LANGOUET L., 1989 et al. - Un village corlosollte sur l'île des Ebihens (Salnt-Jacut-de-laMer). Dossiers du Ce.R.A.A., n° L. 173 p. f i o r i i 4 : " e d'Yoc'h en Landunvez (29). Perles en
  • d'Yoc'h ; je l'en remercie et livre les premières données de cette analyse. Fiche d'enregistrement de fouille Site : Ile d'Yoc'h (Landunvez - 29) Date : 14/08/1989 Localisation : Ouest bât. A, au pied (nord) de la grande dalle de chant. Carré : G 13 Coordonnées : X = 99,40 ; Y = 95,40
  • . La plus grande abondance des silex brûlés dans ce secteur d'occupation gauloise s'expliquerait alors par le fait qu'il y ait eu des foyers. Inventaire des pièces trouvées en 1989 G 20 - Lame à talon lisse, retouches marginales, principalement directes - bilatérales. S 10 - Un
RAP00154.pdf (ARZON (56). le Petit Mont. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • COMPLEXE MEGALITHIQUE DU PETIT-MONT ARZON - MORBIHAN 1989 Correspondant Départemental (>"" Antiquités Préhistoriques 2 rue A. Rodln 56000 VANNES Tél. : (97) 83-04^7 GENERALITES E T HISTORIQUE. La onzième et dernière campagne de fouille s'est déroulée du 31 Juillet au 19
  • Août inclus,dans le cadre du programme P. 28, avec l'autorisation n° 152 en date du 23 Mars 1989. Faisant suite à une première fouille incomplète, dolmen situé sur le flanc est du site, en 1865, d'un petit puis à des travaux de restau- ration effectués par Z. Le Rouzic de 1906
  • -tertre prémégalithique; Br-bunker; Ba-poate de tir détruit. En pointillé limites reconnues ou supposées du tertre prémégalithique . En jaune, zones fouillées en 1989. Tertre prémégalithique; extrémité sud-ouest. RESULTAT DES RECHERCHES. ETUDE DE L'EXTREMITE OUEST DU TERTRE
RAP00132.pdf (PRAT (22). Pouilladou. rapport de fouille programmée)
  • 'étendue du gisement 1000 Périodes chronologiques AU M, 1989 27 AOUT 1989 1988 D.P. Nature des découvertes effectueées 124.330Alt. 83 MARS JUILLET Responsable 2 AH (994) Intervention (début et fin) Nature du gisement 001 Ax 1 8 5 . 2 2 0 A y Bx Bv N° NORD BARDEL
  • coupes Planches et dessins Photographies légendées : 4 P. : 6 P. : : 7 p# 132 RAPPORT SOMMAIRE INTERMEDIAIRE 1989 A la fin de la campagne 1988, nous concluions le rapport et présentions une problématique de recherche pour deux années comme suit : "La fouille de Prat en 1987
  • pouvoir atteindre ce but : - En 1989, la poursuite des travaux dans le secteur des galeries de la première phase permettra d'aborder le problème des bâtiments environnants les galeries. - En 1990, une campagne dans le secteur Nord et Est permettra de se faire une idée de 1 'espace
  • où cette première phase d'occupation se développe". Le programme 1989 a été mené dans son ensemble. Il a permis de voir que comme nous 1 'avions suggéré, les galeries à ciel ouvert appartenaient bien à la phase initiale de l'occupation du site et qu'aucune construction n'a
  • à clayonnage difficilement localisable pour deux raisons : d'une part, le labour en aurait détruit le niveau d'occupation, d'autre part, le sous-sol fond et net rocheux dur à cet endroit n'avait pas permis l'encrage prod'élément porteur. En 1989, un nettoyage méticuleux du
  • s'était effondrée. Pour ce qui est du mobilier mis au jour en 1989, les séries découvertes les deux années précédentes ont été complétées. Des décors curvilignes du type le Blavet en Hénon dans le comblement du souterrain ont été mis au jour (Tène moyenne) II. La campagne 1990 aura
  • **n3nf T ' '-i^JL- Kergou' arion 'Vouilieì? lannéiflSR Fluscoa?.. (irsvoa: Un Ru / OuMvs'. Piustoat ifcian1 ry *9rsbo Aten.' S.? D A B . 22 PRAT 1989. Pouilladou
  • . Occupation de la PHASE - 1 Fosse -T1-, souterrain -1-, ries a ciel ouvert. gale- .P.B. DAB 22 PRAT 1989. Pouilladou. Occupation de la PHASE - 4 - ETAT 1. Enclos palissade avec construction. 22 PRAT 1989. PouiUadou. Occupation de la PHASE - 4 - ETAT 2. Fosses T1, T3, T9, souterrain
  • -2-, construction. J.P. B. DAB. 22.PRAT 1989. Pouilladou. SOUTERRAIN 2 . Plan & sections. SECTIONS. ipq nAR ETAT I. Puits d ' a c c è s du s o u t e r r a i n rement par le fossé de l'ETAT "1" sectionné 4 PHASE 2. ulérieu- 1 ETAT 4. PHASE de palissade. 1
RAP00217.pdf (MONTENEUF (56). les pierres droites, alignement de menhirs. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • .. , / / / / MORBIHAN MONTENEUF Commune Lieudit : du cadastre I.G.N Local Les Pierres droites N~de Site 56 136 002 AP Cadastre AK 100 Coordonnées Lambert Ax 262,00 Ex Ay 330,00 Bv Alt. 140 m : Autorisation (n , date) ... 154 du 23 mars 1989 : Intervention (début et fin) 26 juin