Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
prospection diachronique [X]
Commune
Département
35 [X]
Date (Année)
1990 [X]

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00534.pdf (le canton de Paimpont (35). rapport de prospection inventaire)
  • le canton de Paimpont (35). rapport de prospection inventaire
  • 35
  • Année Rapport de Prospection 199Q Inventaire métallurgique ht la région ht pmmpsmt B\UB RAPPORT RESPONSABLE COLLECTIF : GUY LARCHER SOMMAIRE Les sites métallurgiques de la région de PAIMPONT (35) INTRODUCTION 1. Historique de la recherche sur les Forges de Paimpont 2
  • du rapport du sondage du Perray En 1909, nous tentions un rapprochement possible entre ces sources écrites et le site sondé du Perray, situé à moins de 1 kilomètre du village du Gué. En 1990, nous avons découvert vingtaine de sites à scories. autour de ce village (voir
  • , avec l'accord du propriétaire, procédé à un nettoyage externe au début de 1990). Dans le village des Forges, un autre bâtiment, notamment, est digne d'intérêt: il s'agit de l'atelier des laminoirs qui, lui aussi, est en grand danger . . Un autre site, celui de la Penderie
  • d'envisager une métallurgie ancienne (?) centrée sur ce ferrier... -35- . Le Vert Pignon (Telhouët): (F4 et F5) Actuellement dans un petit bosquet entouré de parcelles cultivées, ce ferrier bien visible (voir photos aériennes) ne semble pas être en connexion avec un réseau hydraulique
  • colorées sont distantes de quelques de mètres seulement. Ces exemples font penser aux observations de en Belgique (communication aux Rencontres H, 1990). Celui-ci a fouillé des bas fourneaux, sols rubéfiés dans des secteurs et des zones I! -39- Monsieur Pol DEFOSSE de Bourges
RAP00239.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • (35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • La prospection -inventaire dans le bassin de en RAPPORT Rennes 1990 DE SYNTHESE A. PROVOST & A. PRIOL SERVON-SUR-VILAINE - La Croix: BRETAGNE indices phytologiques - maïs C.E.R.A.PAK. LA PROSPECTION - INVENTAIRE DU BASSIN DE RENNES (ILLE-ET-VILAINE) EN 1990 Alain
  • 1990. Depuis ses débuts, en 1978, cette action est conduite par la même équipe de base regroupée au sein du Centre de Recherches archéologiques du Pays de Rennes (CERAPAR). Cette action est soutenue par une triple motivation : l'établissement de la Carte archéologique, la recherche
  • archéologique de la Gaule pour le Département de l'Ille-et-Vilaine et le Projet Collectif de recherche sur « l'Archéologie du milieu rural en Haute-Bretagne aux époques pré-romaine et gallo-romaine ». LA PROSPECTION DU BASSIN DE RENNES EN 1990 La zone de prospection Le bassin de Rennes
  • programme de M. Gautier et au sud-est celui de G. Leroux. Les Moyens mis en œuvre L'année 1990 s'est caractérisée par un resserrement des moyens d'action, tout l'effort s'est porté, en prospection au sol, sur le contrôle des 120 indices de sites repérés en prospection aérienne en 1989
  • incluant des relevés de collectes précis. Dans le même temps, des survols intensifs ont été effectués à nouveau, en 1990, avec un succès comparable à 1989. Il était évident, dès le mois de mars 1990, que la Campagne aérienne serait du même ordre que la précédente : les statistiques
  • prospecteur aérien bénévole, opérationnel en 1990, a permis de partager le secteur couvert et donc de mieux cibler les objectifs tout en permettant une plus grande souplesse, au niveau du temps disponible, en fonction des moments les plus propices. Alain Priol a sillonné le secteur sud-est
  • 120 27 4,44 1990 131 22 5,95 Cette rentabilité est le fruit de l'expérience des années passées et surtout, de celle de 1989. On admet en effet, que 1990 ne fut pas intrinsèquement plus propice à la détection aérienne que 1989. On remarque, notamment en comparant les clichés
  • des 2 années une moins bonne définition des indices en 1990. Deux facteurs semblent avoir joué dans cette différence de définition : en 1990, des indices sont apparus très tôt en mai avec une lecture moins nette sur une végétation encore verte, phénomène à corréler avec la non
  • reconstitution des réserves en eau plutôt qu'à une sécheresse printanière violente. Le second facteur vient des conditions météorologiques connues en juin : orages, averses fréquentes, voiles brumeux. En fait, la rentabilité supérieure de 1990 provient d'un meilleur ciblage des secteurs et
  • coloration qui ont constitué l'essentiel des indices détectés, la hauteur de la végétation intervenant plus rarement. H OUEST-FRANCE - 6-09 - 1990 Sécheresse : septembre difficile Les gestionnaires de l'eau restent Inquiets. Avec la reprise de l'activité Industrielle en septembre et
  • bassin. Le phénomène a trouvé son explication dans les différentiels de sols induits par la présence des 2 types d'anomalies. On doit reconnaître cependant, et c'est un autre apport méthodologique de la campagne de 1990, que le survol des rebords des plateaux limoneux de l'ouest du
  • orthogonaux. 34 ■ le Rocher : Enclos à fossés rectilignes et orthogonaux. 35 ■ le Petit-Rollier : Structures parallèles, parcellaire fossile (?). 36 CHATTLLON/SEICHE - Coquelande : Enclos à fossés rectilignes et orthogonaux. 37 CHAVAGNE • Babelouse : Villa gallo-romaine
  • suivants : • à 60 % des enclos de type rectiligne étaient associées des tegulœ. • à 12 % des enclos de type curviligne étaient associées des tegulœ. Les premières collectes au sol, sur les enclos de 1990, sur 15 enclos du type rectiligne, ont montré la présence de tegulœ sur 10
  • archéologiques de la sécheresse de 1989 en Haute-Bretagne, Ce.R.A.A., CERAPAR, P.C.G., Rennes , 1990. AGACHE R. et BREART B. - Atlas d'archéologie aérienne de Picardie, Société des Antiquaires de Picardie, 1975, 2 tomes. LAMBERT C. et RIOUFREYT - Des enceintes protohistoriques aux
  • enclos protohistoriques dans le territoire des Coriosolites, les Dossiers du Ce.R.A.A, 15, 1987, p.9-20. LANGOUET L. ANDLAUER L., DAIRE M.Y. - Le passé vu d'avion dans le nord de la Haute-Bretagne, les Dossiers du Ce.R.A.A., M, 1990, 118 pages. RILEY D.N. - Early Landscape from
  • du Pays de Rennes (CERAPAR) BP 35 - 35740 PACè- Lieu-dit N° Nature : Datation : AC(6 N E Commune 6^Wvf-^«^?- f#^> ^ . Protection : / : / / sfOÛm. MH IS SC SI DESCRIPTION RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
  • rtement Centre de Recherche Archéologique du Pays de Rennes (CERAPAR) BP 35 - 35740 PACÉ. Commune Lieu-dit N° N a tu re Enclos, Datation Identification du site : / Diamètre moyen ol Pb -A>0 Protection *7 : / / : / m. 60 MH IS se SI DESCR 1PT10N AL CX~Jh
  • . tilt &*r^h 35 Centre de Recherche Archéologique du Pays de Rennes (CERAPAR) BP 35 - 35740 PACÉ> Dépa rtement Commune Nature : Datation : -r.iLe-e.r- \)\L*iue 3>&u zCi ce Lieu-dit N° oi6 Identification du site *>Sfr2iï /ol 4 /f\W : Diamètre moyen : Sh*ttu*t* «~ OJUC
  • | | Documents divers Alain PROVOST i o pptitp mare 35830 BETTON BIBLIOGRAPHIE TéL 99 55 95 04 □ Simple mention []]Recherche approfondie m 6>R UZ Département Centre de Recherche Archéologique du Pays de Rennes (CERAPAR) BP 35 - 35740 PACÉ^ Commune Lieu-dit N° Nature
  • Coordonnées de l'épicentre Cadastre Année Zone Lambert : Section(s) et parcelle(s) : A4j 2Sf>f lS^ X = Y = : M)**? t hS>> j CSO Altitude NGF : l ou (u) Département Centre de Recherche Archéologique du Pays de Rennes (CERAPAR) BP 35 - 35740 PACÉ. Commune Lieu-dit N
RAP00540.pdf (HIREL (35). rapport de prospection archéologique avec sondages)
  • HIREL (35). rapport de prospection archéologique avec sondages
  • 35
  • 1990 ROZ SUR COUESNON 35 Gisement gallo-romain parcelles 416 et 419, section Bl, cadastre de 1982 Lieu-dit : La Croix Belhomme Coordonnées Lambert I : X = V^.^Sû y = -iofe.^So G. FAGUET a localisé un site inédit livrant de nombreuses tegulae et imbrices et des tessons de