Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
1991 [X]

78 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00131.pdf (CORSEUL (22). monterfil ii. rapport de fouille programmée.)
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR COMMUNE DE CORSEUL CORSEUL, CAPITALE DES CORIOSOLITES RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE Programme Hl : LES VILLES MONTERFIL III Hervé KEREBEL 1991 TABLE DES MATIERES Introduction
  • Chapitre 1 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 Chapitre 2 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 Chapitre 3 Historique des recherches archéologiques Le projet archéologique Déroulement des travaux de 1991 Etat de conservation des vestiges Stratégie de la fouille : La colonisation du plateau : les premières occupations
  • L'assainissement du plateau Les premiers bâtiments Le mobilier archéologique Datation de la phase I Conclusion : Le secteur commercial des lur et 2nd siècles 3.1 3.2 Les fouilles de F. FICHET DE CLAIRFONTAINE (1986-1989) Le programme de fouille de 1991 3.2.1 La voierie principale 3.2.2 Les
  • de 1991 4.2.1 Le couloir 4.2.2 Le bâtiment à trois pièces 4.2.3 Le prolongement du quartier, bâti ou non bâti 4.2.4 Un grand bâtiment partiellement étudié 4.2.4.1 L'architecture du bâtiment 4.2.4.2 La pièce 14 4.2.4.3 La pièce 15 4.2.4.4 La galerie-portique Le mobilier de la phase
  • .9 Fig.10 Fig.11 Fig.12 Fig.13 Fig.14 Fig.15 Fig.16 Fig. 17 : : : : : : : : : : : : : : : : Les vestiges archéologiques du bourg de Corseul Les principaux chantiers avant 1991 La réserve archéologique. Monterfil II et Monterfil III Stratigraphie transversale I Stratigraphie
  • .15/17 Fibule complète de type langton Down (Feugère 19d) Chantier de Monterfil II (1987-1989) Monterfil III (1991) Traces de lambourdes de plancher dans la pièce I Détail de la stratigraphie de la pièce atelier 3 Four ou foyer dans le couloir à l'arrière de la pièce 2 Foyer du
  • premier programme en réalisant le de lits, de toilettes, douches et d'une cuisine. rapport de fouille et surtout, en préparant la publication des données recueillies sur ce site. 1.3 Déroulement des travaux de 1991 1.2 Le projet archéologique Le nouveau programme de recherche s'est
  • Sud-est de l'édifice se trouve être 1,40 m plus bas que l'angle nord-ouest) a encore été confirmé à plusieurs reprises. Dans la pièce n" 11, Photo 3 : Stratigraphie de la fosse 155 (Secteur XVI, carré F6) Fig.2 : Principaux chantiers avant 1991 l'angle nord-ouest, où subsiste
  • (1987-1989) Fig.11 : Structures de la phase II Photo 11 : Monterfil III (1991) Deux puits du 1er siècle ont également viaire de la ville. En haut de la parcelle AB.79, elle été étudiés dans cette cour. L'un d'entre eux a fourni rencontre une autre rue orientée nord-sud qui lui
  • comparée à celle qu'elle croise en époque. amont du quartier, large de seulement 3,50 m comme la plupart des rues de la ville. 3.2 Le programme de fouille de 1991 Une coupe effectuée dans la chaussée Le programme de recherche de cette de la voie avait permis de constater que dans la
  • l'arrière du bâtiment commercial permettant l'accès à la cour extérieure. Cette galerie se poursuit sur la partie fouillée en 1991 à l'arrière des pièces 2 et 3 et s'interrompt dans le prolongement du mur est de la pièce atelier (mur n°10). Cette galerie est équipée d'un sol composé soit
RAP00500.pdf ((35)(56). le bassin de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • MAURICE GAUTIER PROSPECTION-INVENTAIRE BASSIN DE LA MOYENNE VILAINE PARTIE OCCIDENTALE RAPPORT DE SYNTHESE 1990 et 1991. SOMMAIRE DU RAPPORT DE SYNTHESE 1990 -1991 -o-o-o-o-o-o-o-o-o-oAVERTISSEMENT. REMERCIEMENTS. CADRE GEOGRAPHIQUE DES RECHERCHES. QUELQUES REFLEXIONS
  • bassin occidental de la moyenne Vilaine a continué de faire l'objet en 1991 d'une opération de prospection-inventaire pour la Carte Archéologique de la France. L'essentiel des recherches a consisté en des repérages aériens suivis de contrôles au sol en vue de l'établissement de la
  • carte archéologique du secteur prospecté (Autorisation n° 91-28 AH du 29 mai 1991). Ces travaux ont permis de recenser près de 120 sites nouveaux de la Préhistoire au Moyen-Age. Devant l'importance des découvertes effectuées en 1990, il n'avait pas été possible de traiter la totalité
  • deux dernières années. REMERCIEMENTS. En 1991, les travaux de prospection-inventaire ont bénéficié d'une subvention du Ministère de la Culture s 'élevant à 10000F et d'une dotation du Conseil Général d ' Ille-et-Vilaine de 18779F, Ces crédits ont permis de couvrir les frais d'avion
  • 1990 et 1991, les anomalies sur mais se sont surtout traduites par des différences de teinte. L'expérience montre que ces anomalies n'apparaissent que sous certains angles et dans des conditions très particulières de luminosité (Cf. Cliché 5). Des spécialistes ont bien montré que
  • ARCHEOLOGIQUE Dali de li diciutertt : 3 juillet 1991 ADMINISTRATIVES Commune : Morbihan Département : Loyat C - CADASTRE Année: Section (s( et Carte 86 et 87. caulnes. lieudit i 0-POSITION YB. pareelle(a): TOPOCR APHIÇUE ION. il Altitude du titi , Coordonnées 10-19 OUEST
  • 1 - Cartographie des découvertes des campagnes 1990 et 1991. Les reconnaissances aériennes ont livré essentiellement des enclos matérialisés par des fossés comblés. Ces structures sont d'une grande variété et de nombreux plans complets ont été obtenus en paysages de champs
  • durant l'année 1991. Elle a reçu partout un accueil très favorable (Cf. Revue de presse). Les documents les plus significatifs rassemblés lors des dernières campagnes de prospection aérienne ont permis la réalisation d'un dossier intitulé "LA PROSPECTION AERIENNE EN BRETAGNE". Ce
  • : PROSPECTION Auteur : AERIENNE Date de la découverte : M. G. B • REFERENCES ARCHEOLOGIQUE juillet 3 1991 ADMINISTRATIVES : Département Loyat Commune Morbihan C - CADASTRE Lieudit YB. Sect ion (s) et parcelle (s) : Année : : D-POSITION 86 et 87 Caulnes. TOPOGRAPHIQUE
RAP00548.pdf (ARZON (56). carte archéologique sur er lannic. rapport de prospection inventaire)
  • GOUEZIN P. Le Site Mégalithique d'ER LANNIC (Commune d'Arzon) Rapport Scientifique. 1991-92 GOUEZIN P. Le Site Mégalithique d'ER LANNiC (Commune d'Arzon) Rapport Scientifique. 1991-92 GOUEZIN P.* LE SITE MEGALITHIQUE D'ER LANNIC (Commune d'Arzon) SITUATION
  • topographique générale, ainsi que d'une prospection sousmarine de reconnaissance de la partie immergée en 1991 et 1992. Placés sous la responsabilité de Monsieur E. Le Gall, président du G.E.D.A.S.M. (Groupe d'Etudes et de Découvertes Archéologiques Subaquatiques du Morbihan), une quinzaine
  • le plan exact des deux enceintes (cercles tangents ou en "Fer à Cheval" et glissement des menhirs immergés). A l'initiative d'une jeune association spécialisée dans l'archéologie sous-marine, sous la conduite d'Eric Le Gall, fut mis sur pied en 1991 un nettoyage ou plutôt
RAP00454.pdf ((35). bassin oriental de la vilaine et ses marges. rapport de prospection inventaire)
  • 1661 .(gçj ^ seôjDuu sas ja 3NIV1IA D| ap HVlN3ldO NI99V9 *\ XHOH31 ^ll'O •an'DVlBUS ^P sajinbijuv sap uoipajiçj SUD P Direction des Antiquités de Gilles LEROUX P R O S P E C T I O N I N V E N T A I R E dans le BASSIN ORIENTAL de la VILAINE et ses marges 1991
  • oriental de la Vilaine s'est poursuivi au cours de l'année 1991. Les résultats des prospections aériennes ont été légèrement inférieurs à ceux de 1990 (une cinquantaine de sites archéologiques totalement inédits) en raison notamment d'une pluviométrie importante au cours du mois de juin
  • 1991 ; toutefois, le retour de la sécheresse, début juillet a permis de réaliser des clichés intéressants. Pour la trisième année consécutive, donc, les conditions atmosphériques ont fait en sorte que la détection aérienne soit le moyen le plus efficace de recenser les vestiges
  • . Les recherches cumulées des années 1989, 1990 et 1991, permettent de penser que nous avons effectuer un bond prodigieux vers 1 ' exhaust ivité de la connaissance des sites archéologiques, ceci dans certains secteurs au moins (communes d'Essé ou de Corps-Nuds par exemple) ; il
  • devient donc désormais possible de s'attacher à des aspects de l'occupation humaine d'un terroir dépassant le strict périmètre de l'habitat, et en particulier les multiples traces parcellaires qui constituent autant de cadastres indigènes ou romanoindigènes . La saison 1991 aura permis
  • -et-VILAINE BILAN DES RECHERCHES La nouvelle campagne de 1991 a permis de confirmer les grandes lignes de notre tableau typologique et chronologique des différents types de structures déjà répertoriées. Parfois aussi, de nouveaux types de structures sont reconnus. La période
  • . Les bâtiments et l'enclos de la villa gallo-romaine de L'Outre, Essé LES SONDAGES L'année 1991 aura été pour nous le début d'une campagne de sondages sur des structures à fossés comblés. Le premier d'entre eux s'est déroulé sur le site de Vélobert (commune de CORPS-NUDS ) où
  • nous avons sondé les 3 principales structures apparentes sur nos clichés de 1989 et 1991, à savoir un grand fossé curviligne qui n'a livré aucun mobilier, une structure carrée à larges fossé qui a fourni dans son remplissage des tessons de la tène ancienne et finale, ainsi qu'une
  • s 'attachant notamment aux structures parcellaires associées aux fermes indigènes, ou aux réseaux de chemins antiques qui ont pu organiser les paysages et les terroirs antiques. Elles devront également continuer la série de sondages, entamée en 1991, visant à connaître la
  • . REPERTOIRE DES DECOUVERTES REALISEES EN 1991 y AVAILLES-SUR-SEICHE, La Haute-Lande, Section D 2, Parcelle 140, 141, 142. x = 336,140 y = 333,640 Enclos quadrangulaire à large fossé. )dBAIS, Le Bois Mellet, Section E 1, Parcelle 402, 403, 436. x = 326,905 y = 337,910 Petite nécropole
  • de l'angle nord l'enclos - août 1991)
RAP00789.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • étudions sont au moins aussi complexes que les moyens mis en oeuvre pour les étudier" (Cl. LEVY-STRAUSS) INTRODUCTION La campagne de prospection-inventaire 1991 sur les arrondissements de Lorient et Pontivy (Morbihan) succède à une première campagne 1990 qui avait permis de recenser
  • la limite administrative séparant le Morbihan et les Côtes d'Armor. Rappelons au passage que cette zone est géographiquement et historiquement marquée par les vallées du Blavet et de de l'Oust. En 1991, cette zone a été étendue vers le sud en direction du littoral, entre la
  • ). ORGANISATION ET MOYENS MATERIELS 2 . l Financeaent Cette campagne 1991, comme celle de 1990, a été subventionnée pour la totalité (15000 F) par le Ministère de la Culture que nous remercions ici vivement. Remarquons au passage que l'absence de financement complémentaire de la part des
  • environ 2000 F. 2.2 Moyens matériels Les travaux de modernisation de l'aérodrome de Pontivy (aménagement d'une piste en dur) qui se sont poursuivis durant tout l'été 1991 nous ont contraint à trouver une solution de rechange en utilisant un avion ultra-léger (AUL), apparenté aux ULM
  • uniquement disponible en 100 ASA. D'une manière générale, la qualité des clichés réalisés a été améliorée par rapport à l'an dernier. 2.3 Organisation 2.3.1 Temps de vol Contrairement à l'an dernier où les derniers vols ont eu lieu début juillet, les vols en 1991 ont été étalés du 2 juin
  • au 4 octobre soit sur une période de 4 mois. On trouvera ci-dessous le détail des sorties effectuées en 1991 (25 h de vol): 02/06:91 04/06/91 14/06/91 29/06/91 30/06/91 01/07/91 02/07/91 03/07/91 03/07/91 04/07/91 09/07/91 10/07/91 17/07/91 20/07/91 23/07/91 26/07/91 27/07/91 01
  • 1991, durant la période de juin et juillet, correspond à ce qu'on pourrait appeler un été "normal", alternant des périodes de chaleur et des périodes dépressionnaires - notamment entre le 16 et le 28 juin (aucun vol durant 15 jours), entre le 5 et 8 juillet, périodes marquées par du
  • cas pour cette prospection en juin et juillet donne des résultats intéressants pour que ces opérations, nécessairement de longue haleine, soient poursuivies dans les années à venir . LES RESULTATS 3.1 les indices La totalité des structures découvertes en 1991 sont des fossés
  • période moins favorable (juin-juillet 1991 par exemple) ils ont tendance à se stabiliser. Signalons également que nous avons été à plusieurs fois pris de vitesse par les travaux de coupe du maïs, plusieurs sites repérés par G. LECUYER à la mi-septembre lors de vols de routine avaient
  • équivalente sur l'ensemble de la zone. Rappelons que cette technique de survol systématique de tous les secteurs de la zone délimitée avait été réspectée l'an dernier. La cartographie des résultats de 1991 comparée à celle de l'an passé n'est cependant pas très différente. Cette
  • -INVENTAIRE (P. NAAS - 1991) S- -A touotAC " .J- r-> ..; „ K .:.^\ -V- v m~> \ ./ 0 —4- i v l Ci V • X / ,/*«„;_•, " 's— Y .y'¥~x\ l j *—"/ UV» >. • 0 T,1 "' V— C > — »•*.•- : Pontivy, sur les communes de Moustoir-Remungol , Réguiny et St Allouestre. Mais tout cela
  • 1990-1991, près de 50 sites ont fait l'objet d'une première visite au sol. Les résultats en prospection de surface ne permettent pas le plus souvent de confirmer les sites découverts par avion. Il s'avère en effet que beaucoup de ces enclos ne livrent pas de mobilier de surface
RAP00327.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sondage.)
  • 1991 BEUCHET CADRE DE L'INTERVENTION Dans le cadre de la prospection inventaire que nous menons actuellement sur le territoire de la commune de Chartres de Bretagne (Ille-et-Vilaine), nous avions demandé que soient portés à notre connaissance les travaux d'urbanisme et de voirie
  • archéologigue sur les parcelles n° 78 et 156, section AH. Celle-ci s'est déroulée du 2 au 15 mars 1991. Elle a bénéficié d'un crédit de fonctionnement de 1 000 francs de la part de l'Etat. La mairie a, guant à elle, mis à notre disposition le tracto-pelle des services technigues municipaux
RAP00779.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. rapport de sondage)
  • A T E L I E F* S D E P O T I E R S M E D I E V A U X D E C H A R T R E S D E 1-15 B E T A G N E J U I L L E T 1991 L. BEUCHET ATELIERS DE POTIERS MEDIEVAUX DE CHARTRES—DE-BRETAGNE RAPPORT DE SONDAGES PARCELLES AD 29 - AK 52 1-15 J U I L L E T 1991 I
  • l l e s se s o n t déroulés s u r la parcelle AK 52 sous l a direction de F. Fichet de C l a i r f o n t a i n e (1987, 1988-90 e t 1991). Ces différentes campagnes o n t m i s a j o u r l e s v e s t i g e s de c i n q a t e l i e r s d e p o t i e r s q u i o n t fonctionné de
  • des s t r u c t u r e s de l ' a t e l i e r I V n'a été dégagée q u e d u r a n t l a campagne 1 9 9 1 ( C f r a p p o r t de fouille F. F i c h e t - d e - C l a i r f o n t a i n e 1991). Nous a v o n s étudié l ' a t e l i e r V d a n s l e c a d r e d'une maîtrise d ' H i s t
  • de mars à novembre 1991 sur la commune de Chartres-deBretagne, une p l a c e i m p o r t a n t e a été r é s e r v é e à l'artisanat p o t i e r m é d i é v a l , d a n s l e b u t d e d é f i n i r l'étendue d e s a t e l i e r s déjà c o n n u s , a i n s i qu'éventuellement e n
RAP00039.pdf (PLOUHINEC (29). menez drégan 1. rapport de sauvetage programmé)
  • UPR 403 DU CNRS, RENNES RAPPORT SUR LA FOUILLE DU GISEMENT PALEOLITHIQUE INFERIEUR DE MENEZ-DREGAN I CAMPAGNE DE SEPTEMBRE 1991 Fouille de sauvetage programmé, Service régional de l'Archéologie, Région Bretagne : autorisation n° 91-04 AP Département : Finistère, Commune
  • , Bernard HALLEGOUET, Maître de Conférences, Laboratoire de Géographie de la Mer et des Côtes (URA 904), Université de Bretagne occidentale & associé à l'UPR 403 Chef de chantier : Stéphan HINGUANT, vacataire AFAN, rattaché à l'UPR 403 Décembre 1991 1 1. PRESENTATION DU SITE ET DES
  • , Finistère). Localisation par rapport au plan cadastral. 5 2. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE 1991 ET DEROULEMENT DES TRAVAUX. Une décision de sauvetage programmé a été prise du fait de la dégradation progressive du gisement par l'érosion marine et aussi à cause des risques de pillage par
  • les clandestins. A ce sujet, nous avons constaté, au printemps 1991, des traces de piochage dans les couches archéologiques, pourtant protégées par une bâche plastique recouverte de terre. Une partie du foyer reconnu antérieurement a ainsi été détruite. Une plainte "contre x" a été
  • déposée auprès de la gendarmerie de Pont-Croix. La campagne de terrain a été effectuée du 2 au 28 septembre 1991. Le financement a été assuré par le Conseil général du Finistère et par la SDA (Ministère de la Culture). Par ailleurs, la Commune de Plouhinec, le Laboratoire
  • , en collaboration avec M. LE GOFFE, technicienne de l'URA 904 du CNRS) par rapport au nivellement général de la France, soit + 12,115 m NGF. Lors de la campagne 1991, les carrés G20 à 22, H20 à 23,120 à 23, J20 à 24, K20 à 24, L21à 24, M20 à 24 et N23-24, ont été ouverts. A chaque
  • provisoirement au crayon. Courant octobre et novembre 1991, Mr Stéphan HINGANT (vacataire AFAN) a assuré, au laboratoire de Rennes, le lavage et le marquage définitif du matériel, ainsi que la mise au net des plans et coupes, préparant ainsi la rédaction du présent rapport. Chaque outil ou
  • Télégramme et Ouest-France : voir dossier en fin de rapport). Une présentation télévisée a été réalisée et diffusée par FR3-Brest (en langue bretonne) et une version en langue française a été offerte un peu plus tard au public (respectivement les 8 & 23 octobre 1991). 3. LA STRATIGRAPHIE
  • mise au net : S. Hinguant]. uniques apparaissant sur la section. Figure 6 : Fouille de Ménez-Drégan I. Coupe frontale selon AB (état en fin de campagne 1991). T: terriers de lapins. En noir, les outils lithiques ; en hachuré, les galets marins, [levé et mise au net : S. Hinguant
  • s'agit d'un lever partiel, correspondant à l'état d'avancement de la fouille à la fin de la campagne 1991. La couche 5a, sablo-graveleuse, est de teinte brun noir (7.5 YR 3/3). Elle est riche en artefacts lithiques. 11 La couche 4 (4a + 4b) est un head à éléments anguleux fins
  • : G. Marchand ; mise au net : S. Hinguant]. 13 6. L'INDUSTRIE LITHIQUE Environ 2220 pièces lithiques ont été cotées au cours de la campagne 1991. Il s'agit d'éclats bruts ou retouchés, de galets aménagés, de nucleus, de déchets de taille et débris divers. Il s'y ajoute les
  • . Publications du CERP, sous presse. MONNIER, J.L. (1991) - La Préhistoire de Bretagne et d'Armorique. Les Universels Gisserot, Editions Jean-Paul Gisserot, 123 p. 16 Planche I : Site de Ménez-Drégan I (Plouhinec, Finistère). Etat du gisement avant la campagne de fouille 1991. On distingue
  • fossile). En arrière plan et au-dessus des couches archéologiques apparaît le head à très gros blocs qui colmate la dépression. 17 18 Planche II : Site de Ménez-Drégan I (Plouhinec, Finistère). Etat du gisement avant la campagne de fouille 1991. Photo du haut : vue détaillée du
  • : Site de Ménez-Drégan I (Plouhinec, Finistère). Photo du haut : vue générale du gisement avant la fouille, depuis la plateforme marine ancienne qui surplombe le niveau des plus hautes mers actuelles. Photo du bas : vue générale du chantier en cours (campagne 1991). 21 22 Planche
RAP00310.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sauvetage urgent et de sondages.)
  • ) Fouille de sauvetage urgent Octobre 1991 - Janvier 1992 310 Gilles LEROUX contractuel A.F.A.N. Responsable d'opération SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Vue d'ensemble de la résidence de la villa des Sentes à Bain-de-Bretagne. LA FOUILLE DU SITE PREHISTORIQUE
  • , PROTOHISTORIQUE ET ANTIQUE DES SENTES A BAIN-DE-BRETAGNE (35) Fouille de sauvetage urgent Octobre 1991 - Janvier 1992 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - Les circonstances de la découverte du site 23456- Les motivations de la fouille de sauvetage Les différents partenaires de l'opération
  • concentration de fragments de tegulae et de tessons de poterie commune gallo-romaine (LEROUX, 1986, p. 66, 69 - LANGOUET et FAGUET, 1986, p. 104 - LEROUX, 1988, p. 82, 102 - LEROUX et PROVOST, 1991, p. 46), située à proximité de la voie antique reliant Angers à Carhaix (CORSON, 1866, p. 213
  • expresse et l'agglomération de Bain-de-Bretagne l'exposait directement à des aménagements périurbains. C'est ce se produisit lorsqu'au mois d'octobre 1991, le projet de construction d'une moyenne surface marchande (SUPER U) et la mise en place d'une zone artisanale autour de l'ancienne
  • archéologique (Fig. 3 et 4) L'opération archéologique a débuté le 09 octobre 1991 par une série de sondages dans la parcelle 14 de la section WC. Puis ce fut le tour de la parcelle 147, de la section AH, dans laquelle fut découvert le fanum gallo-romain. Dans la foulée, les fondations de ce
  • , contractuel A.F.A.N. du 15-12-1991 au 15-01-1992, nous avons mis au jour un bâtiment annexe à la villa (parcelle 14, section WC) (pour lequel nous avons fait appel à la grande échelle de la Brigade des Pompiers de Bain-de-Bretagne afin d'effectuer un cliché globalisant le bâtiment), un
  • du site et des terrassements de la zone artisanale. Photo 2 : L'équipe de fouille en action (octobre 1991). Photo 3 : La grande échelle de la Brigade des Pompiers de Bain-de-Bretagne (auxiliaire parfait pour réaliser des clichés verticaux des édifices de la villa). Photo 4
  • : Destruction de la résidence de la villa (les travaux de terrassement continuent...). Par ailleurs, un survol aérien du chantier a été réalisé le 30 octobre 1991 à bord d'un cessna et à partir de l'Aéro-club d'ille-et-Vilaine ( Saint-Jacques-de-la-Lande), grâce à la complicité du pilote
  • 1000 m, près du lieu-dit le Bois-Greffier ; on trouve encore deux systèmes d'enclos probablement protohistoriques, l'un à la Guédelais, l'autre à l'Emondais (LEROUX, PROVOST, 1991, P. 46, 47 et 48). Canton de Bain-de-Bretagne (I.N.S.E.E. n° 03) q _ voie antique o • enclos à
  • • iir O 'GO J * oo o \ n » • A :'• 24 t y t < 22 28 .j Fig. 40 - Le canton de Bain-de-Bretagne. Fig. 5 : Situation de la villa gallo-romaine des Sentes dans le contexte archéologique du canton de Bainde-Bretagne (d'après LEROUX, PROVOST, 1991, p. 46). LES STRUCTURES
  • dans des fermes isolées (AUMASSON, 1975, 1976 ; GALLIOU, 1984, p. 89 ; LEROUX, PROVOST, 1991, p. 172). Il correspond aussi au premier état da la villa de Keradennec en Saint-Frégant (29), sous la forme d'une cabane à fondations de pierres et parois de bois, équipée d'un foyer et
  • ), associant une cella carrée et deux petites structures circulaires marquant probablement l'emplacement de bassins à libations ou de petits autels. Cette association n'est pas unique en Ille-et-vilaine, puisqu'elle a été notée par A. PROVOST, en 1991, sur le sanctuaire gallo-romain des
  • à tegulae qui ont été localisés dans cette partie du bassin de la moyenne Vilaine (LEROUX, PROVOST, 1991, p. 46-54). Par ailleurs, les traces de parcellaire vraisemblablement associé à la villa prouvent que les paysages étaient largement humanisés et qu'ils étaient organisés de
RAP00554.pdf (CORPS-NUDS (35). l'enclos gallo-romain de Graibusson. rapport de sondage)
  • -H C ft Gilles LEROUX Direction des Routes et des Infrastructures du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Direction des Antiquités de Bretagne L'ENCLOS GALLO-ROMAIN DE GRAIBUSSON SUR LA FUTURE DEVIATION DE CORPS-NUDS (35) Opération de sondages (juillet 1991) Gilles LEROUX
  • Direction des Routes et des Infrastructures du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Direction des Antiquités de Bretagne L'ENCLOS GALLO-ROMAIN DE GRAIBUSSON SUR LA FUTURE DEVIATION DE CORPS-NUDS (35) Opération de sondages (juillet 1991) SOMMAIRE INTRODUCTION - Historique des
  • 04 juillet 1991. La seconde a consisté en un examen approfondi des anomalies relevées lors du passage de la pelle mécanique : c'est-à-dire délimiter et sonder les structures. Cette phase s'est déroulée sur 7 jours et a nécessité la contribution de trois autres personnes : Philippe
  • archéologique de la Gaule, L'Ille-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, p. 130. Y. MENEZ - Les céramiques fumigées de l'ouest de la Gaule, Cahiers de Quimper antique, 2,1985, p. 62, 68, 69. Photo 2 : Mise au jour des premières structures (piquetage). Photo 3
RAP00775.pdf (PLÉCHÂTEL (29). la Hersonnais. rapport de sondage)
  • UN HABITAT DE LA FIN DU NEOLITHIQUE A LA HERSONNAIS COMMUNE DE PLECHATEL (ILLE-ET-VILAINE) SONDAGES D'EVALUATION DU 18 AU 22 NOVEMBRE 1991 J.-Y. TINEVEZ, G. LEROUX, M. HOUEIX, J.-P. COLLEU Autorisation temporaire de sondage n° 91-07 AP UN HABITAT DE LA FIN DU NEOLITHIQUE
  • A LA HERSONNAIS COMMUNE DE PLECHATEL (ILLE—ET—VILAINE) SONDAGES D'EVALUATION DU 18 AU 22 NOVEMBRE 1991 J.-Y. TINEVEZ, G. LEROUX, M. HOUEIX, J.-P. COLLEU A u t o r i s a t i o n t e m p o r a i r e d e s o n d a g e n° 91-07 AP 1 Lors d'une prospection aérienne en 1989, le
  • sur ce site, apparemment prometteur, nous sont apparues nécessaires, et grâce à l'amabilité des propriétaires et de l'exploitant, nous avons pu réaliser une série de sondages d'évaluation du 18 au 22 novembre 1991. I - M E T H O D E U T I L I S E E ET G E O L O G I E L O C A L E
RAP00853.pdf (LE PALAIS (56). Belle-Île-en-Mer. la citadelle)
  • Chrystel MARET CITADELLE ETUDE DE D'IMPACT BELLE.ILE.EN.MER ARCHEOLOGIQUE Avril 1991 aRCDNSCRIPTION HISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE SAUVETAGE PROGRAMME ,z / / / SAUVETAGE URGENT SONDAGE PROSPECTION LOCALISATION Département
  • post.médiévale Nature des découvertes exfectueées Voutement XIXe ncces chronciogiouês Embrasures XVIIe Sols XVIe(?) à XIXe XVIeà XIXe 3ESERVATIONS CONTENU DU Rapport scientifique .. Pians et coupes Planches et dessins Photographies légendées .Alt. Y 1991 1991 MINISTERE DE LA
  • Bretagne 31 mai 1991 M.He MARET sondage Département : Morbihan Lieu-dit : Commune : LE PALAIS N° de site : La Citadelle Cadastre année : 56 152 001 AH Section, parcelles : 1985 Coordonnées Lambert :\ Zone : II Abscisse : Ordonnée : 185 , 5 sur un terrain appartenant à
RAP00064.pdf (PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992)
  • PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992
  • e ( f i g . 3 ) , d a n s les d é l a i s e t imparti. Toutefois, plusieurs éléments nous ont conduit à 2.800 m 2 , s o i t e n v i r o n 1.000 m 2 d e m o i n s gue s u p e r f i c i e é t u d i é e d u 15 juin a u 15 s e p t e m b r e 1991 (fig. à l'étude le b u d g e t à
  • e . P i e r r e - 5 Roland GIOT, novembre 1991). L'extraction de cette matière p r e m i è r e d a n s l ' o p t i q u e d e f a b r i q u e r les f o u r s et les c r e u s e t s nécessaires à l'activité métallurgique toute proche est tout à fait plausible. La v i s i o n g l
  • s a v e c M . C l a u d e F O R R I E R E S l ' é t u d e de la m é t a l l u r g i e d u f e r . pour - M . Pierre-Roland GIOT a assuré durant l'année 1991 l'analyse des creusets d'orfèvres ainsi que l'étude géologique p r é l i m i n a i r e du s i t e . L ' é t u d e d u m
  • n s u r p l a c e d e s s c h i s t e s satinés" (examen g é o l o g i q u e p r é l i m i n a i r e d u s i t e . P i e r r e - 5 Roland GIOT, novembre 1991). L'extraction de cette matière p r e m i è r e d a n s l ' o p t i q u e d e f a b r i q u e r les f o u r s et les c
RAP00067.pdf (PLÉVIN (22). Kerven. rapport de sondage)
  • h a p e l l e , de l'abbaye, de la croix) laissaient présager de l'existence de vestiges e n f o u i s . Le 12 mars 1991, une lettre de M . Roger GUENVER signalait la présence de nombreux fragments de tuiles romaines et d'un mur antigue à proximité immédiate du site prévu pour le
  • dépôt d'explosifs. Cette information s'est trouvée confirmée lors d'une visite gue j'ai effectuée sur le site le 4 avril 1991 au cours de laguelle il m'a été possible d'observer le long d'un chemin creux une section de mur à l'appareillage romain caractéristigue (petit appareil
  • caractéristigues dans ces champs pouvaient témoigner de la présence de murs enfouis. En c o n s é g u e n c e , il a été demandé par un courrier en date du 18 avril 1991 à M . le Maire de PLEVIN d'informer la Circonscription des Antiguités de Bretagne de la localisation exacte et de l'emprise
  • d u 27 s e p t e m b r e 1941 en m a t i è r e d e d é c o u v e r t e s a r c h é o l o g i q u e s f o r t u i t e s . F A I T A R E N N E S , le 10 O C T O B R E LE CONSERVATEUR, Y. MENEZ. 1991 MINISTERE DE LA CULTURE, DE LA COMMUNICATION ET DES GRANDS TRAVAUX
  • CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE Sous-Direction de l'Archéologie AUTORISATION TEMPORAIRE DE SONDAGE v a l a b l e du n 15 août 1991 91-50 AH au 15 o c t o b r e 1991 Le Directeur des Antiquités autorise M.MENEZ prénom : Yves demeurant àD.R.A.C. de Bretagne, 6 rue du C h a p
  • Gendarmerie Directeur Régional des Affaires Culturelles Archives de la Circonscription Fait à RENNE; Le Directe' oût 1991 les Je soussigné Jean-Marie LOUARN, domicilié à Kervern (commune de PLEVIN - Côtes d'Armor), autorise M . Yves MENEZ, conservateur à la Direction des Antiquités de
RAP00823.pdf (PAULE (22). "kernep-bihan". étude sur tracé de gazoduc. rapport de sondage)
  • simple examen de l a tranchée o u v e r t e s e r a e f f e c t u é e e n t r e l e s p o i n t s 16 e t 18 du t r a c é au 1/25.000e ( f i g . 1), localisation p r o b a b l e du t r a c é de l a v o i e romaine. FAIT A RENNES, l e 23 o c t o b r e 1991 Yves MENEZ MINISTERE DE LA
  • CULTURE, DE LA COMMUNICATION ET DES GRANDS TRAVAUX Sous-Direction de l'Archéologie CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE AUTORISATION TEMPORAIRE DE SONDAGE n valable du 19 août 91-46 AH au 30 septembre 1991 Le Directeur des Antiquités autorise M. MENEZ prénom : Yves
  • de l'Archéologie Préfecture Mairie Gendarmerie Directeur Régional des Affaires culturelles Archives de la circonscription Fait à RENNES Le Directeur 1991 voie romaine enceinte de Castel Laouenan villa de Kernep Bihan tumuli camp de St Symphorien enceinte de Bressilien