Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00079.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport de sauvetage programmé)
  • PROTOHISTORIQUE Responsable: J.P. LE BIHAN Archéologue municipal de Quiraper, chargé de mission auprès du Département du Finistère Décembre 1991 SOMMAIRE INTRODUCTION 1. Si tuat ion 2 Organisation de la fouille 3 Problématique et méthode . 1 LA ZONE DES BATIMENTS A FONDATIONS PROFONDES
  • de fouille proprement dite se déroule du 6 juin au 15 août 1991, soit durant une période de plus de deux mois. Il convient d'ajouter deux mois pour la recherche sur les nouvelles techniques puis la préparation et le transfert du matériel de fouille. Trois mois sont également
  • anthracologiques nécessaires sont confiées à D. MARGUERIE et au Laboratoire de Préhistoire de l'Université de Rennes I. 2.4. Relations publiques et publication des résultats: en 1991, Les fouilles de Mez-Notariou font, plusieurs communications ou présentations. l'objet de Communications à la
  • Séminaires d'Histoire, Archéologie, Sociologie et Ethnologie du C.R.B.C., Université de Bretagne Occidentale. A paraître. J.Y. ROBIC: "La céramique du 1er Age du Fer de MezNotariou en Ouessant" , mémoire de D.E.A., Université de Rennes II , juin 1991. Articles pour la revue "Pour la
  • L'objectif de la campagne 1991 sera donc de déterminer avec certitude la limite septentrionale du site tout en amorçant un retour vers l'ouest des bâtiments étudiés en 1990. 3.2. Recherche de techniques nouvelles: Les campagnes 1989 et 1990 se caractérisent par la mise au point et
  • superposition de ces bâtiments. En 1991 directions. les recherches sont poursuivies dans deux 3.2.1. Projection en stéréoscopie: Il s'agit de projeter sur écran les couples de diapositives afin de pouvoir les analyser, lors de séances de travail en groupe. La discussion sur de tels
  • domaine -6 1991 Le public pendant la projection stéréoscopique de la prise de vue verticale, puis de la photographie stéréoscopique, permettent de mieux visualiser un site d'une complexité extrême. Elles mettent en évidence une quantité de données archéologiques considérable
  • structure photographiée. Un logiciel de D.A.O. doit permettre de restituer, sur table traçante, toutes les coupes et courbes de niveaux souhaitées. A partir de là toutes les exploitations deviennent possibles. La phase de prise de vues est mise en oeuvre lors de campagne 1991
  • la zone mise à nu. Ces éléments excentrés par rapport au site connu deviennent, en fait, les points les plus importants de la campagne de 1991 et donnent, après 4 années d'étude et de fouille de 2300 m2, une nouvelle dimension au site de Mez-Notariou. Ceci démontre, une nouvelle
  • heures compense les pertes de temps dues aux intempéries de juin. Ainsi, la campagne de fouille 1991 permet de traiter 750 m2 supplémentaires. Ils se répartissent en deux secteurs de recherhce. et organisée du village 250 m2 - Dans la partie centrale concernent la fouille de trois
  • fouillée en 1991 Répartition des zones de fouilles XIX xvni xvn XVI xni xn XI xv XIV IX vin ii m IV VI vu 10m ZONAGE91 - 14 OUESSANT 1991 LEGENDE DES PLANS US 07 O Structure excavée O Pierres O s ss\ ^ \ \ \ N\ Plaques de sol (US 01) Ossements Foyers
  • Céramique légende 91 ,0 Fouille 1991 - Position des bâtiments à fondations profondes positionUS91 3 Fouille 1991 - niveau 2 après décapage de l'US 02 Omn91 niv2 - 20 5m Fouille 1991 - niveau 3 structures et pierres en places OMN 91 NIV 3 US. 58 - 57 - 56 Niveau profond
  • * I íá - 22 Fouille 1991 - niveau 4 fouille achevée onm 91 niv4 CH. 1 LA ZONE DES BATIMENTS A FONDATONS PROFONDES Les campagnes précédentes livrent 23 fosses subrectangulaires à structure interne complexe mais toujours orientées est-ouest. Dès 1988 elles sont interprétées
  • imposant. En 1991, nous mettons au jour trois nouvelles structures de ce type. En dépit des techniques d'analyse employées, leur compréhension fine demeure difficile compte-tenu des multiples remaniements dont elles font l'objet au cours de la vie du village. Il s'agit des Us. 56, Us.57
  • précédentes. Ceci est à relier à une évolution de l'architecture vers des bâtiments à deux ou trois rangs internes de poteaux légers porteurs de charpente. En 1990 nous n'excluons pas l'hypothèse de bâtiments à poteaux inclus dans des murs porteurs. Les observations de la fouille 1991 ne
  • 1991 - zone nord OMN91ZN I S -es çr 1* V a»" .» • 0 ? î f e f .f * • • US 62 * S. o. US 61 D 10 US 60 -S» M Fouille 1991 - position des US dans la zone nord POSUSZN S Fouille 1991 - position des structures dans la zone nord POS S Z N I Sî -éé US . 59 Vue
  • générale j US . 59 Zone centraie - 67 US. 59 Vue générale en cours de fouille -69ß n ¡&&0Í n < T \ r \ ( # 1 OQ s U S 59 F i n de fouiüe 1991 (exemple des Us. correspondant à la superposition de plusieurs bâtiments à fondations profondes). Il peut s'agir d'une