Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 1991 (retirer)
  • Operation type > prospection diachronique (retirer)

12 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00783.pdf (RIEUX (56). carte communale. rapport de prospection inventaire)
  • ). Bro), rive grande Maître, De Laigue, ont tour à tour tenté bâtiments temple d'une ques celles de la ses Barmon, l'histoire nombre été de très ruinés "thermes" de sont La même Rochelle encore visibles à la Butte de n'ont pu être relocalisés qu'en 1991. Le
  • L.Pirault des vestiges reconnus sur la commune afin d'en délimiter les zones les plus menacées. - En 1989, un survol aérien effectué par G.Leroux sur l'ensemble de la commune a laissé apparaître plusieurs nouveaux sites. avant En la 1991, un diagnostic archéologique préalable
  • de relier parties de la voie pavée et de passer à pied sec" (témoignage recueilli le 4 octobre 1991). Certains comme la témoignages "voie font romaine", ce état de ce passage en le considérant qui est 'très improbable pour de simples raisons architecturales. ce
  • approche en archives pour effectuer ensuite les prospections terrestre et subaquatique sur le site. Cette d'octobre dernière et novembre s'est 1991; déroulée bien sur que deux week-ends aux mois très courte, elle a permis de percevoir l'importance qualitative et
RAP00500.pdf ((35)(56). le bassin de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • MAURICE GAUTIER PROSPECTION-INVENTAIRE BASSIN DE LA MOYENNE VILAINE PARTIE OCCIDENTALE RAPPORT DE SYNTHESE 1990 et 1991. SOMMAIRE DU RAPPORT DE SYNTHESE 1990 -1991 -o-o-o-o-o-o-o-o-o-oAVERTISSEMENT. REMERCIEMENTS. CADRE GEOGRAPHIQUE DES RECHERCHES. QUELQUES REFLEXIONS
  • bassin occidental de la moyenne Vilaine a continué de faire l'objet en 1991 d'une opération de prospection-inventaire pour la Carte Archéologique de la France. L'essentiel des recherches a consisté en des repérages aériens suivis de contrôles au sol en vue de l'établissement de la
  • carte archéologique du secteur prospecté (Autorisation n° 91-28 AH du 29 mai 1991). Ces travaux ont permis de recenser près de 120 sites nouveaux de la Préhistoire au Moyen-Age. Devant l'importance des découvertes effectuées en 1990, il n'avait pas été possible de traiter la totalité
  • deux dernières années. REMERCIEMENTS. En 1991, les travaux de prospection-inventaire ont bénéficié d'une subvention du Ministère de la Culture s 'élevant à 10000F et d'une dotation du Conseil Général d ' Ille-et-Vilaine de 18779F, Ces crédits ont permis de couvrir les frais d'avion
  • 1990 et 1991, les anomalies sur mais se sont surtout traduites par des différences de teinte. L'expérience montre que ces anomalies n'apparaissent que sous certains angles et dans des conditions très particulières de luminosité (Cf. Cliché 5). Des spécialistes ont bien montré que
  • ARCHEOLOGIQUE Dali de li diciutertt : 3 juillet 1991 ADMINISTRATIVES Commune : Morbihan Département : Loyat C - CADASTRE Année: Section (s( et Carte 86 et 87. caulnes. lieudit i 0-POSITION YB. pareelle(a): TOPOCR APHIÇUE ION. il Altitude du titi , Coordonnées 10-19 OUEST
  • 1 - Cartographie des découvertes des campagnes 1990 et 1991. Les reconnaissances aériennes ont livré essentiellement des enclos matérialisés par des fossés comblés. Ces structures sont d'une grande variété et de nombreux plans complets ont été obtenus en paysages de champs
  • durant l'année 1991. Elle a reçu partout un accueil très favorable (Cf. Revue de presse). Les documents les plus significatifs rassemblés lors des dernières campagnes de prospection aérienne ont permis la réalisation d'un dossier intitulé "LA PROSPECTION AERIENNE EN BRETAGNE". Ce
  • : PROSPECTION Auteur : AERIENNE Date de la découverte : M. G. B • REFERENCES ARCHEOLOGIQUE juillet 3 1991 ADMINISTRATIVES : Département Loyat Commune Morbihan C - CADASTRE Lieudit YB. Sect ion (s) et parcelle (s) : Année : : D-POSITION 86 et 87 Caulnes. TOPOGRAPHIQUE
RAP00548.pdf (ARZON (56). carte archéologique sur er lannic. rapport de prospection inventaire)
  • GOUEZIN P. Le Site Mégalithique d'ER LANNIC (Commune d'Arzon) Rapport Scientifique. 1991-92 GOUEZIN P. Le Site Mégalithique d'ER LANNiC (Commune d'Arzon) Rapport Scientifique. 1991-92 GOUEZIN P.* LE SITE MEGALITHIQUE D'ER LANNIC (Commune d'Arzon) SITUATION
  • topographique générale, ainsi que d'une prospection sousmarine de reconnaissance de la partie immergée en 1991 et 1992. Placés sous la responsabilité de Monsieur E. Le Gall, président du G.E.D.A.S.M. (Groupe d'Etudes et de Découvertes Archéologiques Subaquatiques du Morbihan), une quinzaine
  • le plan exact des deux enceintes (cercles tangents ou en "Fer à Cheval" et glissement des menhirs immergés). A l'initiative d'une jeune association spécialisée dans l'archéologie sous-marine, sous la conduite d'Eric Le Gall, fut mis sur pied en 1991 un nettoyage ou plutôt
RAP00454.pdf ((35). bassin oriental de la vilaine et ses marges. rapport de prospection inventaire)
  • 1661 .(gçj ^ seôjDuu sas ja 3NIV1IA D| ap HVlN3ldO NI99V9 *\ XHOH31 ^ll'O •an'DVlBUS ^P sajinbijuv sap uoipajiçj SUD P Direction des Antiquités de Gilles LEROUX P R O S P E C T I O N I N V E N T A I R E dans le BASSIN ORIENTAL de la VILAINE et ses marges 1991
  • oriental de la Vilaine s'est poursuivi au cours de l'année 1991. Les résultats des prospections aériennes ont été légèrement inférieurs à ceux de 1990 (une cinquantaine de sites archéologiques totalement inédits) en raison notamment d'une pluviométrie importante au cours du mois de juin
  • 1991 ; toutefois, le retour de la sécheresse, début juillet a permis de réaliser des clichés intéressants. Pour la trisième année consécutive, donc, les conditions atmosphériques ont fait en sorte que la détection aérienne soit le moyen le plus efficace de recenser les vestiges
  • . Les recherches cumulées des années 1989, 1990 et 1991, permettent de penser que nous avons effectuer un bond prodigieux vers 1 ' exhaust ivité de la connaissance des sites archéologiques, ceci dans certains secteurs au moins (communes d'Essé ou de Corps-Nuds par exemple) ; il
  • devient donc désormais possible de s'attacher à des aspects de l'occupation humaine d'un terroir dépassant le strict périmètre de l'habitat, et en particulier les multiples traces parcellaires qui constituent autant de cadastres indigènes ou romanoindigènes . La saison 1991 aura permis
  • -et-VILAINE BILAN DES RECHERCHES La nouvelle campagne de 1991 a permis de confirmer les grandes lignes de notre tableau typologique et chronologique des différents types de structures déjà répertoriées. Parfois aussi, de nouveaux types de structures sont reconnus. La période
  • . Les bâtiments et l'enclos de la villa gallo-romaine de L'Outre, Essé LES SONDAGES L'année 1991 aura été pour nous le début d'une campagne de sondages sur des structures à fossés comblés. Le premier d'entre eux s'est déroulé sur le site de Vélobert (commune de CORPS-NUDS ) où
  • nous avons sondé les 3 principales structures apparentes sur nos clichés de 1989 et 1991, à savoir un grand fossé curviligne qui n'a livré aucun mobilier, une structure carrée à larges fossé qui a fourni dans son remplissage des tessons de la tène ancienne et finale, ainsi qu'une
  • s 'attachant notamment aux structures parcellaires associées aux fermes indigènes, ou aux réseaux de chemins antiques qui ont pu organiser les paysages et les terroirs antiques. Elles devront également continuer la série de sondages, entamée en 1991, visant à connaître la
  • . REPERTOIRE DES DECOUVERTES REALISEES EN 1991 y AVAILLES-SUR-SEICHE, La Haute-Lande, Section D 2, Parcelle 140, 141, 142. x = 336,140 y = 333,640 Enclos quadrangulaire à large fossé. )dBAIS, Le Bois Mellet, Section E 1, Parcelle 402, 403, 436. x = 326,905 y = 337,910 Petite nécropole
  • de l'angle nord l'enclos - août 1991)
RAP00789.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • étudions sont au moins aussi complexes que les moyens mis en oeuvre pour les étudier" (Cl. LEVY-STRAUSS) INTRODUCTION La campagne de prospection-inventaire 1991 sur les arrondissements de Lorient et Pontivy (Morbihan) succède à une première campagne 1990 qui avait permis de recenser
  • la limite administrative séparant le Morbihan et les Côtes d'Armor. Rappelons au passage que cette zone est géographiquement et historiquement marquée par les vallées du Blavet et de de l'Oust. En 1991, cette zone a été étendue vers le sud en direction du littoral, entre la
  • ). ORGANISATION ET MOYENS MATERIELS 2 . l Financeaent Cette campagne 1991, comme celle de 1990, a été subventionnée pour la totalité (15000 F) par le Ministère de la Culture que nous remercions ici vivement. Remarquons au passage que l'absence de financement complémentaire de la part des
  • environ 2000 F. 2.2 Moyens matériels Les travaux de modernisation de l'aérodrome de Pontivy (aménagement d'une piste en dur) qui se sont poursuivis durant tout l'été 1991 nous ont contraint à trouver une solution de rechange en utilisant un avion ultra-léger (AUL), apparenté aux ULM
  • uniquement disponible en 100 ASA. D'une manière générale, la qualité des clichés réalisés a été améliorée par rapport à l'an dernier. 2.3 Organisation 2.3.1 Temps de vol Contrairement à l'an dernier où les derniers vols ont eu lieu début juillet, les vols en 1991 ont été étalés du 2 juin
  • au 4 octobre soit sur une période de 4 mois. On trouvera ci-dessous le détail des sorties effectuées en 1991 (25 h de vol): 02/06:91 04/06/91 14/06/91 29/06/91 30/06/91 01/07/91 02/07/91 03/07/91 03/07/91 04/07/91 09/07/91 10/07/91 17/07/91 20/07/91 23/07/91 26/07/91 27/07/91 01
  • 1991, durant la période de juin et juillet, correspond à ce qu'on pourrait appeler un été "normal", alternant des périodes de chaleur et des périodes dépressionnaires - notamment entre le 16 et le 28 juin (aucun vol durant 15 jours), entre le 5 et 8 juillet, périodes marquées par du
  • cas pour cette prospection en juin et juillet donne des résultats intéressants pour que ces opérations, nécessairement de longue haleine, soient poursuivies dans les années à venir . LES RESULTATS 3.1 les indices La totalité des structures découvertes en 1991 sont des fossés
  • période moins favorable (juin-juillet 1991 par exemple) ils ont tendance à se stabiliser. Signalons également que nous avons été à plusieurs fois pris de vitesse par les travaux de coupe du maïs, plusieurs sites repérés par G. LECUYER à la mi-septembre lors de vols de routine avaient
  • équivalente sur l'ensemble de la zone. Rappelons que cette technique de survol systématique de tous les secteurs de la zone délimitée avait été réspectée l'an dernier. La cartographie des résultats de 1991 comparée à celle de l'an passé n'est cependant pas très différente. Cette
  • -INVENTAIRE (P. NAAS - 1991) S- -A touotAC " .J- r-> ..; „ K .:.^\ -V- v m~> \ ./ 0 —4- i v l Ci V • X / ,/*«„;_•, " 's— Y .y'¥~x\ l j *—"/ UV» >. • 0 T,1 "' V— C > — »•*.•- : Pontivy, sur les communes de Moustoir-Remungol , Réguiny et St Allouestre. Mais tout cela
  • 1990-1991, près de 50 sites ont fait l'objet d'une première visite au sol. Les résultats en prospection de surface ne permettent pas le plus souvent de confirmer les sites découverts par avion. Il s'avère en effet que beaucoup de ces enclos ne livrent pas de mobilier de surface
RAP00818.pdf (RENNES, CHANTEPIE (35). rapport de prospection inventaire)
  • PROJET VAL Sitcar DIAGN IC F^CHEEO LOG IQUE PRELIMI sJAIRE FRANÇOISE GOUPIL AVRIL 1991 ETUDE DOCUMENTAIRE : NICOLAS DESSINATEUR : ALAIN PROVOST D.R.A.C. de BRETAGNE RENNES COZIC SYNDICAT INTERCOMMUNAL CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES DES TRANSPORTS HISTORIQUES ET
  • été possible d'obtenir dans des délais compatibles avec les contraintes du "compte-à-rebours" de l'opération V.A.L. C'est ainsi que fut décidé, en février 1991, de lancer indépendamment, sur le tracé du futur V.A.L., l'étude de diagnostic archéologique documentaire dont les
  • préliminaire a été établie sur la base des documents fournis au début et en cours de contrat par le S.I.T.C.A.R. ; elle n'a bien évidemment pu prendre en compte gue l'état du projet connu en février - mars 1991. Ce travail rassemble néanmoins, sur la base des informations technigues et
  • . C'est ainsi gu'il a été décidé le 20 mars 1991 avec M.Malbranke, Directeur du projet VAL au SITCAR de considérer les plans du tracé au 1/1000 (plan topographigue) avec implantation des stations comme ceux permettant de cerner au mieux les aires d'étude. Mais, à ce jour : * la
  • de capter des données dans des secteurs où l'intervention archéologique en fouille est rare. C'est ainsi que des observations rue F. Buisson (F. GOUPIL, 1991) ont laissé voir une couche de remblais d'incendie située entre lm et 1,5m de profondeur, corroborant ainsi les données des
  • tout ce qui était observable dans les siècles passés. La compilation de toutes ces données - Carte Archéologique d'Ille et Vilaine: G. LEROUX et A. PROVOST, Rennes, 1991 - même si elle doit s'accompagner d'un esprit critique, est utile à l'archéologue. 4.2.: Etude des clichés
RAP00470.pdf ((22)(35). arrondissements de Rennes et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET I RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN BRETAGNE Tome I Synthèse Responsable : Loïc LANGOUET 1 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION
  • par prospection aérienne. En 1991, un effort particulier a été fait pour étudier le nord du département d'Ille-et-Vilaine par prospection aérienne, d'où une proportion plus importante des découvertes dans cette zone que les années précédentes. Cette stratégie a débouché sur une
  • proportion de 50 % des structures décelées d'avion dans cette partie de Fllle-et-Vilaine (cf. la liste ci-après). Au total 55 heures de survols aériens ont été assurées sur l'ensemble de la zone couverte par le Ce.RAA.. 1991 a été encore une bonne année pour la prospection aérienne. La
  • prospection au sol a été poursuivie et a fourni son lot de découvertes (un tiers des localisations). Le tiré-à-part de la publication des résultats de 1991 est joint au présent rapport (Dossiers du Ce.RAA.., 1991, 19, 65-99). Dans cet article, après diverses analyses des résultats
  • particulier). SITES PROSPECTES EN 1991 ILLE-ET-VILAINE (81) PROSPECTION AU SOL (31) * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * BAGUER-PICAN, Courgilet, hache polie BAZOUGES-LA-PEROUSE, La Chauftais, Gisement pré-romain et médiéval BAZOUGES-LA-PEROUSE, Les Epinays
  • rectangulaire (LL) TREMEUR, Le Benate II, enclos curviligne (LL) VILDE-GUINGALAN, N. du Bourg (LA) MORBIHAN (1) PROSPECTION AU SOL (1) * MUZILLAC, Pénesclus FINISTERE (1) PROSPECTION AERIENNE (1) * PLOEVEN, Kerveldreac'h, enclos à 2 fossés (PRG) 65 Les Dossiers du Ce.RAA., 19, (1991
  • ) CHRONIQUE DE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE 1991 EN HAUTE-BRETAGNE ET EN BASSE-NORMANDIE Loïc LANGOUET*, Gabrielle FAGUET** et Louis ANDLAUER * Professeur à l'Université de Rennes I ** Présidente de la Commission Prospection du Ce.RAA. En 199L le Centre Régional dArchéologie d'Alet a obtenu
  • de nouvelles données, inédites à plus de 92 %, sur 196 sites (Tableau 1) dont 156 structures archéologiques de la Haute-Bretagne et de la Basse-Normandie. Le nombre des sites traités en 1991 est légèrement supérieur à la moyenne des dix dernières années (170 sites par an), si l'on
  • LEFEUVRE Y. 1 site On peut apprécier la nature des découvertes de Tableau 1 - Répartition des sites et gisements traités par le Ce.RAA. en 1991 par période et par département. 22 35 Préhistoire Protohistoire Gallo-romain Gis. de tegulae Moyen-Age Post-Moyen-Age Divers 23 40 3 7 1 5
  • 2 22 27 3 29 2 5 Totaux 79 Nombre de communes concernées Sites nouveaux par commune 50 Totaux 3 2 58 78 6 36 3 13 90 27 196 32 37 18 87 2,03 2,10 1,39 1,93 13 11 - 66 localisés en 1991 dans certaines communes comme BAZOUGES-LA-PEROUSE (8), CORSEUL (5), DOLO
  • découverts des sites cette année, on a environ 2 sites par commune (1,93). En 1991, L. LANGOUET, avec l'aide des pilotes D. PAIN (Aéro-Club d'IUe-et-Vilaine, RENNES) et O. BUSNEL (Aéro-Club de DINAN), et L. ANDLAUER (DINAN) ont assuré respectivement 30 et 25 heures de vols aériens ; les
  • à fossés décelables dans le nord de la Haute-Bretagne ; ceci doit permettre de prévoir, pour les années propices, la nature des découvertes aériennes 1991 en consultant le tableau 1. Les Côtes-d'Armor ont livré 79 sites ou gisements, PHle-et-Vilaine, 90 et la Manche, 27. La
  • l'époque gallo-romaine et C, celui des sites ou structures découvertes par voie aérienne. On peut y noter le nombre important des sites Tableau 2 - Répartition des sites, simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes des Côtes-d'Armor. AUCALEUC CALORGUEN
  • sites, simples et multiples, traités par le Ce.R AA. en 1991 pour les communes d'IUe-et-Vilaine. A BAGUER-PICAN BAZOUGES-IA-PEROUSE BONNEMAIN BROUALAN CHERRUEIX COMBOURG CUGUEN EPINIAC FONTENELLE (LA) FRESNAIS (LA) GOSNE HIREL LANRIGAN LOURMAIS MEDREAC MEILLAC MINIAC-MORVAN MONT-DOL
  • , simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes de la Manche. A ARGOUGES AUCEY CEAUX JUILLEY MOIDREY-PONTORSON MONTANEL PAS (LES) POILLEY PONTORSON SACEY SAINT-AUBIN-DE-TERREGATE SAINT-JAMES SAINT-QUENTIN SERVON TANIS VERGONCEY VESSEY VILLIERS-LE-PRE Totaux 1
  • que la visualisation des structures a été statistiquement moins bonne en 1991, comme en 1990, qu'en 1989. Parmi les découvertes importantes, il faut 69 Tableau 7 - Dénombrement des découvertes de prospection aérienne par commune de la Manche. Structures de préhistoire et
  • Côtes-d'Armor. Structures de préhistoire et protohistoire à fossés curvilignes à fossés linéaires et orthogonaux médiévales indéterminées et autres 1989 (200 structures) 1990 (108 structures) 1991 (61 structures) 0,5% 1% 6% 27% 29% 28% 54% 57% 54% 2,5% 5% 3% 16% 7% 8
  • ) 1990 (38 structures) 1991 ( structures) 5% 3% 28% 21% 35% 52% 63% 40% 2% 2,6% 13% 18% 8% 8% Moyenne 2% 29% 50% 5% 12% Année signaler l'ensemble cultuel probable de La Haute-Boissière, en COMBOURG, les ensembles de structures, pré-romaines et gallo-romaines de la Haye
  • , en COMBOURG ou du Chaussix, en LA FONTENELLE et les nouveaux bâtiments de la ville gallo-romaine de CORSEUL. 1991 est encore marqué par la découverte de nombreux enclos circulaires (12 au total) ; s'ils ne sont pas systématiquement protohistoriques, leur grande majorité doit
  • cependant l'être. Une originalité de la prospection aérienne de 1991 est constitué par la découverte d'anciennes installations maritimes dans les estrans. Ainsi plusieurs ancienne pêcheries, bouchots (HIREL, VILDE et CHER- RUEIX) ou parcs (SAINT-JOUAN-DES-GUERETS), ont été découverts en
RAP00506.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • PROSPECTION DU BASSIN n DE 1990 RAPPORT Présenté par INVENTAIR RENNES efc O &V) 1991 1991 A. PROVOST A. PRIOL N. GAUDICHON CENTRE D'ETUDES SERVICE REGIONAL ET DE RECHERCHES D'ARCHEOLOGIE ARCHEOLOGIQUES DE BRETAGNE DV PAYS DE RENNES LA PROSPECTION - INVENTAIRE
  • DU BASSIN DE RENNES (I&V) EN 1990 ET 1991 RAPPORT 1991 présenté par A. PROVOST A. PRIOL N. GAUDICHON Avec le concours des prospecteurs du Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes : M. GARNIER, C. ESCOLANO, B. LEPRETRE , R. CADIC, J. CUCARULL , P. CREN
  • effectuées en 1990 et 1991. En 1990, nous n'avions pu présenter qu'une synthèse rapide avec quelques exemples. Dans la partie inventai re , chaque site ou indice de site est décrit sommairement et les éléments de datation éventuels sont présentés. Ces données sont suivies par les
  • illustrés par des cartes, des tableaux et des plans. INTRODUCTION LA PROSPECTION DU BASSIN DE RENNES EN 1990 ET 1991. En 1991, le programme de prospection-inventaire du Bassin de Rennes en était à sa 13 ème campagne. Depuis 1978, cette action est menée par la même équipe de base
  • Gaule pour 1 ' Ille-et-Vilaine" dans la collection CAG de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. En 1991, nous avons contribué à l'ouvrage "La prospection aérienne en Bretagne", édité par le C.R.D.P. de Rennes dans la collection "Documents d'Archéologie Armoricaine". En 1992
  • , paraîtra l'ouvrage collectif intitulé "Terroirs , territoires et campagnes antiques. La prospection archéologique en Haute-Bretagne, traitement et synthèse des données" , publié par la Revue Archéologique de l'Ouest. Le sommaire y présente nos diverses participations. Enfin, en 1991
  • rapport : ou indices de sites sont présentés dans ce - 126 découverts en prospection aérienne. - 24 en prospection au sol. - 85 sites en 1990. - 67 sites en 1991. - 85 sites aériens en 1990. - 41 en 1991 ( 63 ) . En réalité, pour 1991, 22 dossiers n'ont pu être traités: il
  • précédentes années, ce sont les indices de sites à fossés (enclos) qui ont surtout été visualisés en 1990 et 1991. Les sols limoneux, profonds, de l'ouest du bassin livrent peu d'indices de sites à fossés, à l'exception des rebords de vallées où le schiste briovérien est pratiquement
  • % Les marqueurs végétaux sont au nombre de cinq: - Pois fourrager Blé Orge Herbe Maïs 13% des découvertes 5 7% 3% 4% 2 3% Le blé constitue encore le meilleur réactif. En 1991, après un mois de juin très perturbé sur le plan météorologique, cette céréale a réagi en phase finale de
  • : novembre sur les chaumes de maïs et janvier-février-mars sur les blés d'hivers. La lutte contre le lessivage des nitrates réduit les périodes de visibilité: les sols nus, après récolte, le restent de moins en moins longtemps. Malgré tout, un gros effort mené en 1991 a permi de contrôler
  • 70% des sites ou indices repérés en 1990 et 1991 . 81% des sites sont inédits. sites reconnus sions de plans cas (villa du plan grâce à interprétation ou indices repérés au sol ou en survol aérien Les 19% de compléments d'information, sur des les années précédentes, recouvrent
  • ... En 1991, le nombre de sites nouveaux découverts se situera entre 50 et 60 unités . la prospection au sol La rotation des cultures implique un contrôle au sol des structures étalé sur au moins 3 ans. Les dossiers en retard devront être résorbés. Enfin, la prospection au sol
  • continue d'apporter son lot de découvertes inédites n'apparaissant pas en prospection aérienne: sites néolithiques et gallo-romains pour l'essentiel! les sondages expérimentaux Les financements obtenus pour la campagne de 1991 ne permettront d'effectuer que 2 sondages sur les 4 prévus
  • Petit enclos quadrangulaire à fossés paracurvil ignés d'environ 50m sur 40m. Aucun mobilier n'a été recueilli au sol. Indices phytologiques sur blé ; cliché du 1-06-1991 et photointerp. A.Provost. Cad.: année 1985 ; section Bl ; parcelle 13 Coord. Lamb.II: X = 310,400 Y = 2.357,900
  • sur blé photo-interp . A.Provost : clichés du 14-07-1991 et Cad.: année 1985 ; section Dl ; parcelles 65, Coord. Lamb.II: X = 316,475 Y = 2.357,275 IGN. 1218 Est Cesson-Lif fré 604. ACIGNE - Les Onglées Portion de plan d'édifice gallo-romain matérialisé par un bâtiment
  • céramique commune gallo-romaine. Indices phytologiques sur blé ; clichés du 1-06-1991 et photointerp. A.Provost Cad.: année 1985 ; section A2 ; parcelles 301, 402 probable en 309, 310, 311, 315. Coord. Lamb.II: X = 310,875 Y = 2.358,000 IGN. 1218 Est Cesson-Lif fré ; extension AMANLIS
  • base pour 3 à 4m de hauteur conservée. Le fossé ceinturant la motte n'apparaît qu'à peine sur le terrain; sa limite extérieure est matérialisée, au cadastre napoléonnien , par une limite parcellaire . BRETEIL -ZE - 1991 La motte, sise sur la commune de Bédée , gît dans un
  • -romain - sondé en 1991 -, vaste enclos allongé à fossés paracurvilignes , d'environ 160m sur 90m. L'enclos occupe le sommet du plateau dominant, au nord, Chaise. Ses contours épousent les courbes de niveaux. La Il pourrait s'agir d'une structure pré-romaine malgré l'absence
  • d'indices chronologiques de surface. On notera, sous les sols du fanum, la présence d' une couche gauloise de la Tène Finale. Indices phytologiques sur orge et blé ; clichés du 13-07-1991 et photo-interp . A. Provost. Cad.: année 1980 ; section YL ; parcelles 3, 4, Coord. Lamb. II: X s
  • plus que probable. Prospection au sol: R.Cadic et CERAPAR Cad.: année 1991 ; section ZK ; parcelle 160. Coord. Lamb. II: X = 284,800 Y = 2.356,225 IGN. 1118 Est Montfort Est BRETEIL - La Haie-Gilles Gisement de tegulae, Meu . sur un bas-plateau dominant à peine le Prospection
RAP02534.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE. inventaire communal. fiches de déclaration de découverte. rapport de prospection inventaire)
RAP00318.pdf (arrondissements de BREST et de MORLAIX (29). rapport de prospection inventaire.)
  • PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 VOLUME I PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD Marie-Yvane DAIRE RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 SOMMAIRE VOLUME
  • I Préambule 1 PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991 1 Iles et littoral bretons L'arrière-pays léonard 1 3 ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION DE 1991 3 MOYENS MIS EN OEUVRE 4 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 5 Ile d'Ouessant Les îles du Golfe du Morbihan et
  • de Recherche au C.N.R.S., U.P.R. 403, Laboratoire d'Anthropologie de l'Université de Rennes I) a pour but de présenter les résultats de la campagne de prospection-inventaire de 1991. Il faut souligner qu'il s'agit d'un travail d'équipe et que, outre la synthèse présentée ici, les
  • résultats d'études ponctuelles sont renvoyées en annexe sous la signature de leurs auteurs respectifs. Ont participé à la campagne de prospection 1991 : Jean-Yves ROBIC (Coordonnateur de l'opération Ouessant), François DE BEAULIEU et Gaëlle LE PAGE (Ile aux Moines), Paule COHIC , Daniel
  • des recherches littorales et insulaires en Bretagne (engagées depuis plusieurs années) ; - d'autre part, la prospection systématique de l'arrière pays léonard (nord du département du Finistère), qui constituait un nouveau thème de recherche. PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991
  • en 1991 : Prospection-inventaire systématique de l'arrière pays léonard (nord du Finistère). En préambule, un dépouillement de fichiers de sites et de la bibliographie (cf. Biblio.) a été réalisé. Sur le plan méthodologique, la participation active au Projet Collectif de Recherche
  • fait l'objet d'une nouvelle prospection et/ou d'une relocalisation, etc.. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1991 En 1991, le Ministère de la Culture et de la Communication a renouvelé l'octroi d'une subvention (20 000 F.) pour ces opérations, qui ont également bénéficié
  • aérienne. Dans le cadre des recherches littorales et insulaires, deux opérations de prospection systématique se sont déroulées en 1991 : - dans le Golfe du Morbihan (2ème campagne), touchant plus spécialement l'île aux Moines, - sur l'île d'Ouessant (2ème campagne). D'autres secteurs
  • Quiberon, elles ont été combinées avec des survols aériens, permettant notamment la découverte de structures immergées types enclos ou pêcheries (Daire, 1991). Pour la prospection de l'arrière pays léonard, cette première campagne s'est pratiquement limitée à la recherche en archive et
  • de l'Université de Rennes I pour les mobiliers gallo-romains. 5 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 Les résultats d'ensemble des opérations de prospection-inventaire de 1991 sont présentés, globalisés et par département, dans le Tableau I. Histoire Préhistoire Autre TOTAL
  • campagne 1991 Le résultat global de cette campagne de prospection est éloquent puisque 123 sites ont été traités dans l'année, toutes périodes et tous département confondus (soit une nouvelle progression par rapport aux résultats des années antérieures (110 en 1989, 119 en 1990)). Ces
  • 1991, sur le site péninsulaire de Landrellec où une fouille de sauvetage avait débuté en 1990, suite à sa découverte fortuite et à son recensement par notre équipe, et les recherches se sont poursuivies cette année ; les sites littoraux et insulaires de ce département continuent à
  • anciennes non vérifiées, seuls étaient connus et répertoriés à la Carte Archéologique 4 sites (dont deux en cours ou en fin de fouille actuellement). En 1991, une nouvelle opération de prospection systématique a été menée à Ouessant, permettant le traitement d'une vingtaine de sites
  • demeurés inédits ou très mal connus. Au sein de cet ensemble que constitue le Golfe du Morbihan, nous avons, en 1991, privilégié la plus importante en surface, à savoir l'île aux Moines. Là encore, une priorité a été établie pour le traitement des sites protohistoriques et gallo-romains
  • (cf. Tableau I), bien qu'un certain nombre de vestiges mégalithiques aient également été pris en compte (Figure 3). En ce qui concerne la presqu'île de Quiberon, les recherches de l'année 1991 ont permis la découverte d'un certain nombre de structures immergées, détectées d'avion
  • avec des gisements gallo-romains connus au sol (ex. à Ploumoguer). 12 Figure 5 b - Cartographie des structures détectées en 1991 dans le Léon (29). Tableau III : RECAPITULATIF DES STRUCTURES DETECTEES EN 1991 DANS LE LEON (Finistère). - BRELES, Ouest de Keruzaré - BRELES, Est
  • Lédano en Paimpol (22) (site de briquetage de la Tène, Daire, 1991 c)... Ces opérations de prospection-inventaire en milieu littoral permettent donc de recenser, parfois in extremis, des gisements en situation précaire. Grâce à ces recherches et aux contacts qu'elles suscitent, le
  • sur l'île d'Ouessant (1990 et 1991) donne lieu à une publication finale ; il s'agit d'un volume, "Le passé de l'île d'Ouessant" qui paraîtra dans le courant du 1er semestre 1992 dans la collection "Patrimoine archéologique de Bretagne" (5 volumes parus), lancée par L'Institut
  • relatives aux systèmes micro-insulaires en Méditerranée et en Europe du Nord. Rapport final de l'atelier MAB UNESCO de l'île d'Ouessant, 12-15 avril 1988, p. 26-29. DAIRE M.Y., 1991 a - Recherche archéologique insulaire en Bretagne. In : Territoires et sociétés insulaires : permanences
  • , changements, devenir. Actes du Colloque de Brest, nov. 1989, (U.B.O. et C.N.R.S. eds)., p. 8590. DAIRE M.Y., 1991 b - Structures immergées en presqu'île de Quiberon (56). Bulletin de l'A.MA.RA.I., n° 4 (sous presse). DAIRE M.Y., 1991 c - Un atelier de briquetage inédit dans l'estuaire du
RAP00129.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport de sondage et de prospection-inventaire.)
  • D I R E C T I O N D E S ANTIQUITÉS H I S T O R I Q U E S E T PRÉHISTORIQUES D E B R E T A G N E PLOULEC'H Le Yaudet Site multi-périodes PROSPECTION E T SONDAGES P. G A L L I O U et B. C U N L I F F E - 1991 - 129a D I R E C T I O N D E S ANTIQUITÉS D E B R E T A G N E
  • l e du 1 Juin 1991 au 3 1 Décembre 1991 Le D i r e c t e u r des Antiquités a u t o r i s e M. Galliou prénom : Patrick demeurant à organisme : Universiti 6 rue Ibsen 29200 BREST à e f f e c t u e r une p r o s p e c t i o n Département : Côtes d'Armor Commune
  • par Barry Cunliffe, titulaire de la chaire d'archéologie européenne à l'Université d'Oxford et Patrick Galliou, Maître de conférences à l'U.B.O. La première campagne de fouilles, s'est déroulée du 14 au 27 juillet 1991 dans d'excellentes conditions matérielles, grâce à l'aide de la
  • commune de Ploulec'h, du Conseil Général des Côtes-d'Armor, du Ministère de la Culture et de nos amis de l'ARSAT. Les premiers résultats ont été fort prometteurs, comme on en jugera ci-dessous. La campagne de 1991 a) Prospection et relevé topographique: L'exploration du site du
  • inexacts. Cette opération a été ensuite étendue au rempart, dont l'organisation et le profil ont été relevés. Nous sommes donc en mesure aujourd'hui de "caler" de futures fouilles avec précision. b) Sondages : Les sondages de 1991 visaient à répondre à une première série de questions
  • en place d'une couverture de protection, destruction de la végétation), mais n'avait pas connu de nouvelles fouilles. La fouille de 1991 visait à mettre en évidence la séquence stratigraphique associée à cette structure d'époque romaine et à tenter de dater une rangée de gros
  • , antérieure à la porte s'ouvrant dans la muraille romaine. La structure la plus remarquable mise au jour en 1991 est un rempart (F 31), fait de petites dalles de granit liées par de l'argile jaune. La largeur maximale observée au cours de la fouille est de 3,2m, mais LEYAUDET, PLOULEC'H
  • , pour une bonne part, étudiées par L . Fleuriot. Au cours de la campagne 1991, une partie du mur d'enceinte a été étudiée (F 12). La muraille est constituée de blocs de granit liés par un mortier blanc très dur. Le fragment conservé, qui a aujourd'hui environ 1,6m de large et 1,7m de
  • POTERIE DES SONDAGES DE 1991 ANNEXEI - L A P O T E R I E D E S SONDAGES D E 1991 On trouvera ci-dessus une première identification des fragments de poterie les plus remarquables recueillis lors des sondages de l'été 1991. Une étude plus complète des types et des pâtes est en cours
  • recueillies lors de la campagne 1991 ne constitue pas une étude numismatique complète de ces trouvailles. Celle-ci, en cours de réalisation, sera donnée dans la publication définitive des fouilles du site. - T r . 1, phase 5. Cat. obj. n° 2 : Antoninianus frappé pour l'un des empereurs
  • l'un des empereurs gaulois. R: divinité féminine debout. Bronze, 12 mm. 268-285 ap. T r . 1, phase 3b. Cat. obj. n° 88 : Monnaie gauloise. Abrincates, série X N . T r . 1, phase 3b. Cat. obj. n° 89 : Monnaie gauloise. Osismes. Le Yaudet, 1991: trench 1 J> Recent 2) F3 5c 5b 0
  • abandon; medieval field and lynchet=parcelle médiévale et lynchet; medieval building and occupation=bâtiment et occupation d'époque médiévale; recent=occupation récente). Le Yaudet, 1991: trench 2 y Hill wash 2c Roman soil accumulation 2b Roman gate structure and road 2a Iron
  • ; Iron Age soil accumulation=niveau de l'Age du Fer; Roman gate structure and road=porte et voie romaines; Roman soil accumulation=niveau d'époque romaine; hillwash=colluvionnement). THE LE YAUDET PROJECT First Interim Report on the excavations 1991 by Barry Cunliffe and Patrick
  • Galliou Institute of Archaeology., University of Oxford and Centre de Recherche Breton et Celtique, University of Brest The e x c a v a t i o n o f 1991 The s i t e o f Le Yaudet i n t h e Commune o f P l o u l e c ' h (C d'A) occupies a promontory j u t t i n g o u t i n t o t
  • landscape l i e s t h e s t r u c t u r e o f t h e settlement and i t s economic hinterland dating t o the f i f t e e n t h and s i x t e e n t h c e n t u r i e s . . _ The p r e s e n t r e s e a r c h The design e x c a v a t i o n s o f 1991 were designed t o answer a l i
  • f A n t i q u a r i e s o f London. The e x c a v a t i o n o f 1991 To approach t h e q u e s t i o n s r a i s e d i n t h e i n i t i a l d e s i g n i t was decided t o excavate research two t r e n c h e s , one (Trench 1) i n p a r c e l l e 20, i n t h e l e e o f t h
RAP01445.pdf ((56). arrondissements de Lorient et de Pontivy. rapport de prospection inventaire)