Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01342.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • s .21 s E SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE 3 O JE a o o O linistere PROSPECTION-INVENTAIRE DU BASSIN ORIENTAL DE LA VILAINE ARCHEOLOGIE AERIENNE EN ILLE-ET- VILAINE Campagne 1995 Responsable : Gilles LEROUX Tomel RAPPORT DE SYNTHESE SOMMAIRE
  • Vilaine a fait l'objet d'une nouvelle campagne d'archéologie aérienne en 1995. Les résultats sont tout à fait comparables à ceux des années précédentes, puisque c'est à nouveau plus d'une quarantaine de sites archéologiques inédits qui ont été inventoriés. Les mêmes causes produisant
  • les mêmes effets : comme en 1994, l'hiver 1995 a été particulièrement pluvieux, mais une fin de printemps et surtout un été très sec, ont de même rendu la recherche aérienne des sites très productive. La nouveauté provient peut-être des points de découverte des sites, puisque même
  • numérotation commune à l'inventaire des sites et au répertoire photographique a été mise en place. C0 ^rnunaie Le cadre nos BILAN DES RECHERCHES L 'apport des vols hivernaux La campagne de prospection aérienne 1995 aura été l'occasion de tester à nouveau l'apport des vols hivernaux
  • à la détection des sites archéologiques. Ceux-ci ont été réalisés à la fin de la période de crues, elles-mêmes consécutives à une pluviométrie exceptionelle au cours des mois de janvier et février 1995. Aux habituels sites terroyés médiévaux, dont la prise de vue est facilitée
  • l'arasement progressif des haies bocagères, ainsi que par les drainages agricoles réalisés à grande échelle (La Gaignière à ESSE). L'année 1995 marquera les véritables débuts de la prospection aérienne dans la région de Fougères et plus particulièrement dans le Coglais. D'un point de vue
  • caractère défensif ne sont présents qu'à La Grande Villatte à BAIS. Enfin, la campagne 1995 n'a pas fourni son lot habituel de trames parcellaires connectées aux enclos d'habitats. Les enclos circulaires de BRIE (Maubusson) ou de DOMALAIN (La Petite Maison Neuve) sont de petite taille
  • fossé, cristallisant souvent une occupation prolongée du type habitat, sont une nouvelle fois bien représentés dans le corpus 1995 : CORPS-NUDS (Le Haut Beauchêne), MARPIRE (La Baguetière), MOUTIERS (Le Petit Chevrolais). Ils confirment une de particularités de l'occupation ancienne
  • remarque s'applique aussi parfaitement à l'ensemble fossoyé du Burin au THEIL, photographié cette année, et auquel il semble possible de rattacher l'enclos carré de la Rivière, découvert pour sa part en 1994. Du corpus des découvertes réalisées en 1995, il est possible d'isoler quatre
  • tenté. E— ET — VILAINE PROSPECTIONS 1995 limite cantonale limite communale Les points de découvertes dans le bassin oriental de la Vilaine en 1995 Exemples d'habitats possibles cristallisés sur une structure carrée à large fossé Exemples de systèmes d'enclos compartimentés
  • découverts en 1995 GENNES-sur-SEICHE, Beaumont LE THEIL -de-BRETAGNE, Le Burin/La Rivière Ensembles fossoyés remarquables découverts en 1995 La villa gallo-romaine de ROMAGNE, La Fromière : bâtiments et aménagements paysagers (jardins, parc?) L'enceinte de TRESBOEUF, Les Pussac
  • : situation géographique, au centre d'une enclave communale, et topographique, en sommet de plateau. ESSE, L'Outre (lisibilité surprenante d'un système d'enclos et des fondations d'un petit bâtiment antique lors d'un vol hivernal de mars 1995) hivernai de mars 1995) TRESBOEUF, Les
  • Pussac GENNES-sur-SEICHE, Beaumont (lisibilité exceptionnelle d'un système d'enclos, sur prairie desséchée, lors d'un vol d'août 1995) ROMAGNE, La Fromière (vue aérienne de détail) ROMAGNE, La Fromière (vue de détail, au sol, du bâtiment circulaire présent dans la cour de la
  • villa) ERCE-en-LAMEE, La Violais PLECHATEL, La Hersonnais (vue aérienne du système d'entrée orientale du bâtiment 1) FOUGERES, Le Château PROSPECTION-INVENTAIRE DANS LE BASSIN ORIENTAL DE LA VILAINE (Ille-et-Vilaine) Liste récapitulative des sites découverts en 1995 N
  • Age du Fer Age du Fer Age du Fer Protohistoire Age du Bronze Gallo-romain Gallo-romain Protohistoire REPERTOIRE DES DECOUVERTES REALISEES EN 1995 1 ) AMANLIS, Le Choisel, Section ZY, parcelle 1 1 x = 315, 850 y = 339, 000 Enclos rectangulaire et autres fossés semblant s'y
  • ARCHEOLOGIE AERIENNE EN ILLE-ET- VILAINE Campagne 1995 Responsable : Gilles LEROUX Tome II : Catalogue photographique PROSPECTION-INVENTAIRE DANS LE BASSIN ORIENTAL DE LA VILAINE (Ille-et-Vilaine) Liste récapitulative des sites découverts en 1995 N° d'inventaire 01 Commune 02
RAP01345.pdf ((35). l'autoroute des estuaires a84. entre Rennes et limite Manche. sections 1 et 4. rapport de diagnostic)
  • L'AUTOROUTE DES ESTUAIRES Evaluation Archéologique de l'Autoroute A84 entre Rennes et Limite Manche Sections 1 et 4 Rouen ^ CAEN Branches! - - -0 .-^FOUGERES Nantes o c i a t ion u r les fouilles Archéologiques t i o n a les TOME 1 D.F.S de diagnostic du 01/08/1995 au 30
  • /06/1996 Sous la direction de Gilles LEROUX Avec la collaboration de Laurent AUBRY et Hervé PAI1TER Opération N° 1995/080 RENNES : S.R.A. BRETAGNE 1996 m Direction Départementale de l'Equipement llle et Vilaine linistère Bordeaux Autoroute en service ■ ■■RM! ■ ■ ■ H ■ I
  • adresse : Cadastre : Année : Section(s) et parcelle(s) : Coordonnées Lambert : Zone : Abcisse : Ordonnées : Altitude : Propriétaire du terrain : Protection juridique : Autorisation n°: 1995/080 Valable du 1er aoûtl993iu 30 juin 1996 Titulaire : Gilles LEROUX. Organisme de
  • sur la section 4 à partir du 1er août 1995, pour s'achever à la fin du mois de janvier 1996. Les investigations sur la section 1 ont été effectuées entre les mois de mars et avril 1996. Notre tache a essentiellement consisté à détecter la présence d'éventuels sites archéologiques
  • positives entre le mois d'août 1995 et le mois de janvier 1996, dans la mesure où les mois d'août et octobre ont été remarquables, et où nous avons seulement comptabilisé 2 jours de pluie incessante par ailleurs. 10 Figure 3 : Figuration des planches 1 à 10 de la section 4 de
  • fouille Indice de site 18 0 0 0 0 0 Monpson 0 0 0 2 - Inventaire des sites Site N° 1 : CESSON-SEVIGNE "La Chapelle" Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignettes. Date d'intervention : Novembre 1995 et Mars 1996. Il s'agit d'un petit ensemble thermal antique. Sa
  • tramée correspond à l'emplacement d'un probable bâtiment résidentiel. L'étoile indique le lieu de découverte d'une grande plaque de schiste sculptée. Site N° 4 : SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES "La Salorge". Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Septembre 1995. Indice
  • -Landes, qui porte bien son nom de ce fait. Site N° 5 : SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES "La Barrais". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignette. Date d'intervention : Août 1995. Ensemble de structures fossoyées relativement denses, parmi lesquelles ont été reconnues foyer, fosses
  • : SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES "Le Tronçais". Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Août 1995 Indice de sites : implantation sur la limite nord d'un plateau qui domine directement la vallée de la Minette. Seules deux sections de fossés ont été reconnues à cet endroit
  • et d'une lame de silex. Malgré cela, nous pensons que la majeure partie du site peu se trouver directement à l'est de l'emprise autoroutière. Site N° 7 : SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES "La Minette". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignette. Date d'intervention : Août 1995. Les
  • et trous de poteaux). Site N° 8 : SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES "Le Champ-Blanc". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignettes. Date d'intervention : Août 1995. Il correspond à une occupation du Bronze final installée sur la bordure occidentale d'un plateau qui domine la vallée
  • d'1,5 hectare, mais aussi par la présence de fragment de moules de hache attestant une activité artisanale spécifique. Site N° 9 : SAINT-GERMAIN-EN-COGLES "Le Breil-Rigaud". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignette. Date d'intervention : Octobre 1995. Il correspond
  • qui doit être porté à l'étude des milieux humides. Site N° 10 : SAINT-GERMAIN-EN-COGLES "La Pissote". Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Octobre 1995. Indice de site révélé essentiellement par des fragments de poterie à pâte de couleur brun-rouge et
  • "L'Essart". Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Octobre 1995. Nouvel indice de site révélé par des fragments de poterie de couleur brun-rouge et comportant de gros grains de quartz en guise de dégraissant. Notons encore la présence d'une anse à perforation
  • préhistorique ou protohistorique relativement rapprochée. SITE N° 12 SAINT-ETIENNE-EN-COCLES "Sancé". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignette Date d'intervention : Novembre 1995. A environ 1,5 km au nord-est du bourg de Saint-Etienne-en-Coglès, le fuseau autoroutier a emprunté le
  • utilisés : tranchées linéaires et vignette Date d'intervention : Octobre 1995. Le site du Haut-Mée occupe le rebord méridional d'un plateau. Il a été facilement repéré par l'omniprésence de tessons de poterie sous la couche de terre arable sur près de 5000 m 2 , mais surtout 4 fosses
  • . SITE N° 14 MONTOURS "La Talvassais 1". Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Octobre 1995. Sur un plateau culminant à 130 m d'altitude et dominant la vallée très encaissée du ruisseau des Echelles, à 250 m environ au sud du village de la Talvassais. Les
  • être reconnue. 30 SITE N° 15 MONTOURS "La Talvassais 2". Moyens utilisés : tranchées linéaires et vignette Date d'intervention : Octobre - Novembre 1995. Il s'agit d'un site d'habitat que les découvertes mobilières attribuent à la période carolingiennne. Ce site occupe le rebord
  • carolingien d'une série de trois qui se répartissent sur à peine plus de 1 km de longueur, du sud vers le nord. SITE N° 16 MONTOURS "Le Moulin Neuf. Moyens utilisés : tranchées linéaires Date d'intervention : Octobre - Novembre 1995. Les tranchées de sondages ont révélé sur un versant
  • utilisés : tranchées linéaires et vignette Date d'intervention : Novembre 1995. Dans les niveaux argileux du fond d'un thalweg transversal à l'axe du ruisseau des Echelles, Deux "caisses" en bois, rectangulaires (1,20 m sur 0,60 m) ont été découvertes. Ces vestiges n'étaient nullement
RAP01243.pdf (LE RHEU (35). la Fleuriais. rapport de diagnostic)
  • LE RHEU, La Fleuriais (35 240 003) (IIIe-et-Vilaine) D.F.S. de diagnostic 06-03-1995 /21-03-1995 sous la direction de Gilles LEROUX, avec la collaboration de Eric GAUME Aménagement de la R.D. 68 entre Cintré et le Rheu AFAN Grand Ouest avec le concours du Conseil général
  • d'Ille-et-Vilaine Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S.R.A. de Bretagne 1995 1243 SOMMAIRE Remerciements Organisation de l'opération PRESENTATION 1 - Les circonstances de la découverte du site de la Fleuriais 2 - La genèse de l'opération de diagnostic 3 - Les
RAP01294.pdf (VISSEICHE (35). la basse chaussée. rapport de fouille préventive)
  • LE FRANCHISSEMENT ANTIQUE DE LA SEICHE PAR LA VOIE GALLO-ROMAINE RENNES/ANGERS VISSEICHE, La Basse Chaussée (35 359 15) (Ille-et-Vilaine) D.F.S. DE SAUVETAGE URGENT 27/03/1995 - 15/07/1995 sous la direction de Gilles LEROUX avec la collaboration de Eric GAUME AMENAGEMENT DE
  • LA R.D. 463 ENTRE VISSEICHE ET LA GUERCHE A.F.A.N. GRAND OUEST Avec le concours de la Direction des Routes et Infrastructures du Conseil général d'Ille-et-Vilaine Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S.R.A. de Bretagne 1995 J Q Ol / / fijj 1 U Q ^ SOMMAIRE
  • départ d'une structure de pont, et à une voie postérieure et tranversale (secteur 4), dans la partie la plus basse du chantier. LE DEROULEMENT DE L'OPERATION L'opération de terrain a débuté le 27 mars 1995 et s'est achevée le 09 juin 1995. Elle a été conduite par une équipe
  • l'hiver 1995. LE CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE Bien évidemment, la Table de Peutinger est à l'origine de l'intérêt que les érudits du siècle dernier ont porté à Visseiche. Cet itinéraire mentionne, en effet, une station routière dénommée SIPI A, distante de CONDATE (Rennes) de 16 lieues