Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
1996 [X]

72 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01388.pdf (ROCHEFORT-EN-TERRE (56). le château. courtine et logis seigneurial. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998)
  • ROCHEFORT-EN-TERRE (56). le château. courtine et logis seigneurial. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998
  • de préserver les vestiges14. Une couche d'incendie, exceptionnellement bien conservée, associée à des vestiges de bâtiments, dans le sondage 2 nous a incité à fouiller ce secteur. Déroulement et organisation de la fouille La campagne de 1996 avait pour objectif d'étudier le
  • les Archives Départementales de Loire-Atlantique). 12 Gérad DANET cf. note 5, p. 3. 13 Gérard RTNEAU, 1988-1993 : Rochefort-en-Terre, (Ouest-France)p. 8-12. 14 Cf. note 9. Déroulement et organisation de la fouille La campagne de 1996 avait pour objectif d'étudier le bâtiment
  • , évoque de la roche schisteuse dégradée. Les blocs pris dans cette terre paraissent trop mal organisés pour évoquer une structure géologique. La campagne de 1996 laisse plusieurs questions sans réponse concernant l'évolution de la courtine. La plupart des objets recueillis lors des
RAP01393.pdf ((29). embouchure de l'Odet)
  • Pierre GOULETQUER* Prospection thématique "Mésolithique en Finistère" Rapport de la campagne 1996 (décembre 1995 - novembre 1996) PRÉSENTATION GÉNÉRALE "Le Mésolithique en Basse-Bretagne" prospection sur !e site de Keranezet (Le Jucli). Cliché R. Talhot * Chargé de Recherche
  • thématique "Mésolithique en Finistère" Rapport de la campagne 1996 (décembre 1995 - novembre 1996) PRESENTATION GENERALE Chargé de Recherche au CNRS, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, Brest. Cette prospection thématique a bénéficié de subventions du Conseil Général du Finistère
  • et du Ministère de la Culture, ainsi que de l'aide du Centre de Recherche Bretonne et Celtique. Pierre GOULETQUER Prospection thématique "Mésolithique en Finistère" Rapport de la campagne 1996 (décembre 1995 - novembre 1996) PRESENTATION GENERALE REMERCIEMENTS 3 I) RAPPEL DE
  • LA PROBLÉMATIQUE 4 II) 5 LA CAMPAGNE 1996 m) 6 LE LÉON A) Les prospections d'Yvan Pailler et de l'Association Tumulus dans le Bas Léon (canton de Ploudalmézeau) 6 Analyse du matériel Iithique de l'Ile Carn (Ploudalmézeau) Matériel extérieur 2) Le matériel povenant de la
  • Vin) 26 CONCLUSIONS, PROJETS ET PROBLÉMATIQUES NOUVELLES LX) LISTE ET ADRESSES DES PARTICIPANTS AU PROGRAMME DE PROSPECTION EN 1996 * ANNEXE : CATALOGUE GÉNÉRAL DES SITES DE SURFACE DU FINISTÈRE 2 29 REMERCIEMENTS Outre les remerciements chaleureux que je veux apporter aux
  • immédiats de Brest, ainsi que mes collègues O. KAYSER, M. LE GOFFIC , J. FEBLOT-AUGUSTINS et M.-C. MOUCHOT, grâce auxquels cette recherche peut s'inscrire dans un contexte élargi. 3 Pierre GOULETQUER Prospection thématique "Mésolithique en Finistère" Rapport de la campagne 1996
  • (décembre 1995 - novembre 1996) I) Rappel de la problématique " Tout en poursuivant l'inventaire et l'étude des collections de matériel lithique isolées récentes ou anciennes et en normalisant l'enregistrement des informations, la campagne 1995 a été consacrée à la prolongation de la
  • normalisées (références administratives et description détaillée du matériel), la fin de campagne devant nous permettre de porter ce chiffre à une centaine, sinon avant le mois de décembre, du moins au début de 1996. Lorsque la campagne 1995 sera achevée, trois grands secteurs pauvres en
  • de La Forest-Landerneau. - le Léon intérieur où nous devrions reconnaître les limites ouest et nord du même matériau. Ainsi, la campagne 1996 devrait achever l'esquisse générale de la géographie du département au Mésolithique, et normalement à la fin de 1996 nous devrions disposer
  • Télécommunications de Bretagne sera établie en relation avec le service de la Carte Archéologique. " 4 II) La campagne 1996 Conformément à nos projets successifs, cette armée a été marquée à la fois par le développement de nos prospections collectives et par la structuration d'un réseau de
  • nord sud sans doute plus complexe que se sont déroulées nos campagnes de 1996. III) Le Léon A) Les prospections de Yvan PAILLER et de l'Association (canton de Ploudalmézeau). TUMULUS dans le Bas Léon Relayant les prospections déjà anciennes de L. L'Hosns, de F. TALEC et de B
RAP01399.pdf ((22). châteaux forts et habitat seigneurial fortifié en pierre dans la région du Trégor/Goello)
  • CHARTIER Erwan Prospection thématique Châteaux forts et hâbitat seigneurial fortifié en pierre dans la région du Trégor Goëllo 1996/029 Autorisation du 01/01/96 Tome 1/4 Rapport de synthèse ( Table des Matières Abréviations 4 1- Introduction 5 2- Cadre de la recherche
  • médiévales de la région du Trégor-Goëllo construites en pierre. Cette opération menée durant l'année 1996 a été financée par le ministère de la Culture et de la Francophonie. Cette prospection a été réalisée conjointement avec un travail de mémoire de maîtrise portant sur le même thème
RAP01434.pdf (ROMAGNÉ (35). prospections archéologiques sur la villa de la Fromière pour la mise au point d'un radar subsurface. rapport de prospection inventaire)
  • , nous ne pourrons identifier avec certitude que les murs et les planchers. 3.2. Mesures réalisées Du fait de mauvaises conditions climatiques, nous n'avons pu effectuer la prise de mesures que sur 2 jours : le mercredi 24 et le samedi 27 janvier 1996. L'objectif de ces mesures était
  • JANVIER 1996 Les fichiers ayant permis la constitution des coupes présentées à partir de la page suivante ont tous préalablement subit un traitement sur le fouillis. Mais certains ont aussi été traités contre les ondulations. Radar subsurface : Correction des effets d'antennes par
  • g 2 4 6 8 10 à 2,3 m 12 14 16 18 Avec traitement, de 2,5 à 3 m Annexe 4 : Mesures réalisées le 27 janvier ANNEXE 4 : MESURES REALISEES LE 27 JANVIER 1996 Les fichiers ayant permis la constitution des coupes qui suivent ont. eux aussi, tous subit un
RAP01412.pdf ((29)(56). Morbihan ouest et Finistère sud. rapport de prospection inventaire)
  • Roger BERTRAND PROSPECTION - INVENTAIRE MORBIHAN-OUEST ET FINISTERE-SUD 1996 Autorisation préfectorale du 02/01/96 au 30/04/96 Autorisation préfectorale du 24/04/96 au 31/12/96 *> Chantier N° 059670140 TOME 1/3 RAPPORT DE SYNTHESE SOMMAIRE □ INTRODUCTION □ ZONE
  • PROSPECTION AU SOL □ BILAN 1996 □ PERSPECTIVES POUR 1997 □ COMPILATION DES FICHES . FINISTERE • MORBIHAN INTRODUCTION La campagne de prospection-inventaire 1995 de ce programme s'est déroulée pendant toute l'année civile, avec la participation de 16 personnes dont 13 adhérents de la
  • , Bonfils, Ginet, Guillou, Kervadec, Lacot, Le Dez, Le Bourhis, Lemétayer. ZONE GEOGRAPHIQUE ETUDIEE En 1996, et comme les années précédentes, la zone prospectée couvrait une superficie de 2000 kilomètres carrés, de part et d'autre de la limite départementale Finistère-Morbihan, depuis
  • dispersion des sites reconnus ou' inventoriés depuis 1988 est extrêmement hétérogène. On a montré dans nos rapports de 1994 et 1995 quelques exemples de concentration de sites : • le long du ruisseau "Ar Laën" près de Lorient (56) où 14 enclos - dont le dernier découvert en 1996 - ont
  • . En 1996, cette étude a été réalisée sur Trégunc (29) - Fig. 2 □ Avant l'intervention de ce programme en 1991, les auteurs anciens avaient signalé dans cette zone et pour les périodes protohistoriques (P. Galliou - "Le Finistère" Paris 1989 p. 66) : • 4 stèles de l'Age du Fer à
  • ). Ces difficultés ont subsisté en 1996. La sécheresse de l'été 1996 a créé des conditions de prospection particulières. En juin et juillet des résultats intéressants ont été obtenus sur les parcelles en blé et les prairies, par contre les reconnaissances ont été plus difficiles en
  • "photogéniques" sur la zone étudiée. 5 LES RESULTATS DE LA PROSPECTION AERIENNE L'année 1996 aura vu la découverte de 45 sites d'enclos inédits. Et des informations complémentaires auront été apportées à 12 autres sites déjà connus. Comme les années précédentes, un certain nombre de sites
  • 1996 83 fiches de sites ont été réalisées en 1996 : sites inédits répertoriés, informations complémentaires apportées sur des sites déjà connus, sites inventoriés. PERSPECTIVES POUR 1997 En 1997, ce programme de prospection-inventaire sera poursuivi dans les mêmes conditions, en
RAP01367.pdf ((35). déviation de la rd 178. communes de Moutiers et Availles-sur-Seiche. rapport de diagnostic)
  • Cervière": 35008 007 D.F.S. DE DIAGNOSTIC Du 01/04/96 au 31/05/96 -DEVIATION R.D. 178- Responsable: N. MORON Collaboration: JN. HEMMERT Autorisation n°: 1996/049 Opération n°: 1996/049 RENNES: S.R.A. BRETAGNE 1996 COORDONNÉES DU SfTE OPÉRATION : Déviation de la RD. 178
  • AUTORISATION : 1996 / 049 DÉPARTEMENT : llle-et-Vilaine COMMUNE : Moutiers LIEU-DIT: "La Lande Plantée" N° SITE : 35 200 003 COORDONNÉES LAMBERT : Zone II - Ax = 335.698, 247 Bx = 335.688, 772 Cx= 335.721, 995 Dx= 335.728, 774 Centre x = 335.709, 143 Ay = By = Cy= Dy= 336.054, 033
  • GOFF (1996) 5 9 - zone 2 : « Le Moulin » (pl. 09) - zone 3 : « Les Grassières » (pl. 10) - zone 4 : « La Cervière » (pl. 12). Cette dernière, séparée en deux par l'ancien chemin (parcelle 614), a été divisée en deux secteurs : - secteur 1 : « La Cervière 1 » (parcelle cadastrale
  • numéro de caisse dans lequel il est stocké 7 . ' L'ensemble du mobilier archéologique provenant de cette opération a été déposé au « Dépôt de fouille archéologique », fin avril 1996 (Base AFAN Rennes, 19, rue du Noyer, 35000 RENNES). 10 4.2. MÉTHODOLOGIE DE L'ÉTUDE La présence
RAP01380.pdf (INGUINIEL (56). l'habitat de l'âge du fer de kerven teignouse. rapport intermédiaire de fouille programmée 1995-1997)
  • L'HABITAT DE L'AGE DU FER D' INGUINIEL " KERVEN - TEIGNOUSE N°: 56089003AH - MORBIHAN- Daniel TANGUY Programme pluriannuel 1995 - 1997 Rapport intermédiaire, année 1996 Avec le concours du Syndicat de Bassin du Scorff et de la commune d'iNGUlNlEL S.R.A. BRETAGNE 1996
  • KERVEN-TEIGNOUSE commune d'Inguiniel (Morbihan) Fouilles programmées triannuelles 1995 -1997 Rapport intermédiaire, année 1996. I) RAPPEL DES OPERATIONS PRECEDENTES: La découverte d'une stèle haute de l'âge du fer, au début des années 1950, est à l'origine de l'opération de
  • ont livré dès 1992 du mobilier de la Tène finale et, dans les niveaux supérieurs de comblement, du mobilier de la fin du 1er siècle av. J.C. et gallo-romain. Il) L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE DE 1996. L'année 1995 - rappel. A l'issue du programme biannuel 1993 - 1994, une campagne
  • de résultats obtenus au cours de cette première approche. Par contre, la présence d'un rempart interne, en bordure du fossé N, est confirmée. L'année 1996. L'objectif fixé pour cette année, défini dans le cadre du programme 1995 - 1197, était d'étendre la fouille de l'enclos
  • . d'Inguiniel qui nous hébergeait gratuitement depuis 1992 a connu une complète restructuration en 1996 et n'est plus en mesure d'accueillir l'équipe de fouilles. L'hébergement a eu lieu dans le centre nature des Eclaireurs de France à Pont Calleck et a grevé notre budget de façon importante
  • octroyé 4000F...., par le biais de l'association Scorff et Patrimoine. II!) LES PRINCIPAUX RESULTATS SCIENTIFIQUES DE L'ANNEE 1996. L'objectif prioritaire et exclusif, de cette campagne concernait donc l'étude de la partie ouest de l'endos Les enseignements des fouilles de 1993 et
  • droite et l'aménagement de la paroi du fossé au second plan. B) L'intérieur de l'enclos. 1 ) Les structures internes de l'entrée. La fouille de ce secteur s'est achevée en 1996. Elle a permis de mettre au jour de nouveaux calages s'intégrant à l'arrière du portique. L'organisation
  • , sur une surface d'environ 300 m2, a constitué la part la plus rtante de la fouille en 1996. La présence de lambeaux de sols en place nous entraîne à agir de i très minutieuse d'autant plus que les éventuelles structures associées sont parfois ténues. En ', l'achèvement de l'étude
  • fouille de l'été 1996 apparaissent très positifs. Ils nous permettent de préciser les deux temps d'utilisation du fossé N et d'entrevoir l'existence d'un coeur fortifié protégé au nord par une avant - cour et au sud peut être par une protection similaire qu'il reste à mieux définir. La
  • défense à l'ouest serait assurée par un aménagement de la pente ( en terrasse) et la mise en place d'un système associant deux remparts et un fossé. Pour 1997, nous proposons : - La poursuite de la fouille à l'intérieur de l'enclos sur la zone étudiée en 1996. En parallèle, des études
RAP01379.pdf (ERDEVEN (56). le tertre de lannec er gadouer. rapport intermédiaire de fouille programmée 1995-1997)
  • Erdeven (Morbihan) - Juillet 1996 Le tertre de Lannec er Gadouer (2èmc rapport intermédiaire de fouille programmée) par Christine Boujot et Serge Cassen 1996 Service Régional de l'Archéologie, Rennes CNRS, Laboratoire de Préhistoire Armoricaine, Nantes Commune d'Erdeven
  • Département du Morbihan N° de site: 56 0 54 0 21 AP Autorisation préfectorale du 9 mai 1995 Erdeven (Morbihan) - Juillet 1996 Le tertre de Lannec er Gadouer (2cmc rapport intermédiaire de fouille programmée) par Christine Boujot et Serge Cassen 1996 Service Régional de l'Archéologie
  • piquetée p Conclusions p Bibliographie Remerciements La campagne de fouille programmée sur le tertre de Lannec er Gadouer, réalisée en Juillet 1996, s'est déroulée dans des conditions tout à fait satisfaisantes grâce en particulier au soutien et aux contributions de différentes
  • personnalités et institutions que nous tenons ici à remercier: M.M. Vaginay, Ballu et Kayser, du Service Régional de l'Archéologie (SRA) à Rennes, pour nous avoir soutenu en permettant que les subventions 1996 nous soient attribuées en temps voulu ; M. Nabat, Maire d'Erdeven, pour nous avoir
  • fouille creusée presqu'en vis à vis de cette brèche n'ayant livré aucun indice d'un éventuel aménagement permettant d'accéder à cette « ouverture » à travers le tertre, l'un des objectifs prioritaire de la campagne 1996 fut d'élargir ce secteur de fouilles à la recherche d'éventuelles
  • , ce petit fossé apparut pourtant dès notre arrivée sur le site ; la tranchée ouverte à cet endroit l'an passé révélait à notre surprise une facilité de lecture des coupes inconnue l'an passé, sans doute en raison des conditions hygrométriques bien différentes en ce début d'été 1996
  • région. Vannes : BSPM. 10 ERDEVEN 1996 Lannec er Gadouer ?Pierres dressées ou couchées ^Tombe Menhirs touches Fossé 1 îwii Talus castellic: :quidistance des courbes de niveau= 10 cm e talus castellic n'est pas intégré au nivellement général) 0 Photo n° 1 : Vue frontale du
RAP01366.pdf (SAINT-ÉTIENNE-EN-COGLÈS (35). le haut mée. l'habitat néolithique. rapport de fouille préventive)
  • . Audren, G. Lannuzel, G. Marchand DAO C. Boujot 1996 Unité Mixte de Recherche n° 153 Service Régional de l'Archéologie, Rennes CNRS, Laboratoire de Préhistoire armoricaine, Nantes N° de site : 35 267 2 Autorisation de fouille préventive n° 1996/019 r St-Etienne-en-Coglès, Ille-et
  • C. Boujot 1996 Unité Mixte de Recherche n° 153 Service Régional de l'Archéologie, Rennes CNRS, Laboratoire de Préhistoire armoricaine, Nantes N° de site : 35 267 2 Autorisation de fouille préventive n° 1996/019 Sommaire Remerciements Le cadre géologique p. 4 Environnement
  • fouille préventive sur l'habitat néolithique du Haut Mée, réalisée du 3 mars au 15 mai 1996, s'est déroulée dans des conditions tout à fait satisfaisantes grâce, notamment, aux diverses contributions de quelques personnalités que nous tenons ici à remercier. A savoir : M. M. Vaginay
  • Villeneuve-St-Germain (Cf. rapport Le Roux et al. 1996 et expertise par nos soins à la demande du SRA). L'agrandissement de la zone repérée donna fort opportunément l'occasion de déceler l'existence de 3 fosses alignées plus petites et que nous devions interpréter par la suite comme des
  • trous de poteaux en liaison possible avec une unité d'habitation contemporaine des vestiges céramiques. Méthodologie : techniques de fouilles, relevés, enregistrement. Les structures archéologiques mises en évidence par les sondages préliminaires (Leroux 1996) apparaissant sous 30 à
  • par chauffage d'une saumure d'origine marine (Cassen 1987). Des arguments complémentaires seront prochainement développés grâce aux découvertes faites dans l'enceinte de fossés de La Mastine en Charente-Maritime (Cassen, Scarre 1996) et une thèse de doctorat en cours tente de
RAP01371.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). la Barrais. l'occupation néolithique final. autoroute a 84. rapport de fouille préventive)
  • l'Archéologie Bretagne, Rennes Unité Mixte de Recherches 153 du CNRS, Rennes 1996 SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES, ILLE-ET-VILAINE Autoroute des Estuaires, A 84 Site n° 35 310 006 L'OCCUPATION NEOLITHIQUE FINAL DE LA BARRAIS - DFS de fouille préventive - par Stéphan Hinguant, chargé d'études
  • AFAN et Luc Laporte, chargé de recherches CNRS Service Régional de l'Archéologie Bretagne, Rennes Unité Mixte de Recherches 153 du CNRS, Rennes 1996 F I C H E SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION SITE N°:... .3.5.. .3-10- • • 00-6 Lieu dit ou adresse : Département: .35
  • sondages préliminaires réalisés en août 1995 par G. Leroux (Leroux 1996), les premiers indices d'occupation du néolithique sont apparus sous 30 à 40 cm de terre, sous la forme de structures diverses inscrites dans le substrat arénisé (fosses, trous de poteau, foyers). L'extension du
  • . LECERF 1986 : Lecerf (Y.) - Une nouvelle intervention sur le camp du Lizo en Carnac (Morbihan); Revue Archéologique de l'Ouest, 1986,p. 47-58. LEROUX 1996 : Leroux (G.) avec la collaboration de Aubry (L.) et Paitier (H.) - Autoroute des Estuaires. Evaluation archéologique de l'A 84
  • entre Rennes et limite Manche, sections 1 et 4. DFS de diagnostic, 2 vol., T. 1 généralités, T. 2 analyse des sites. SRA Bretagne, 1996, Rennes. LEROUX 1992 : Leroux (G.) - Découverte de structures d'habitat néolithiques dans le bassin oriental de la Vilaine; apport de la prospection
  • -Sauveur-des-Landes (Ille-et-Vilaine) 3 cuil. [Hinguant et Laporte 1996 ce rapport], 2, Oisseau (Mayenne) 1 cuil. [Letterlé 1986], 3 Sorel-Moussel (Eure-et-Loire) 10 cuil. [Villes 1983], 4, Guillerval (Essonnes) 4 cuil. [Cottiaux 1991], 5, Videlles (Essonnes) 17 cuil. [Letterlé 1994], 6
RAP01439.pdf (MORLAIX-PLOUJEAN (29). Kervellec. le cimetière de l'âge du fer. rapport de fouille préventive)
  • LE CIMETIERE DE L'AGE DU FER DE KERVELLEC MORLAIX-PLOUJEAN (Finistère) n° de site : 29 151 004 DFS DE SAUVETAGE URGENT (07/06/1995 - 14/06/1995) et de FOUILLE PREVENTIVE (01/07/1996 -25/07/1996) par Michel LE GOFFIC avec la collaboration de Josick PEUZIAT et Laure HUMBERT
  • : . t / l . . nbre fig. : - H . . nb. planches : .. 4 . 9 LE CIMETIERE DE L'AGE DU FER DE KERVELLEC MORLAIX-PLOUJEAN (Finistère) n° de site : 29 151 004 DFS DE SAUVETAGE URGENT (07/06/1995 - 14/06/1995) et de FOUILLE PREVENTIVE (01/07/1996 -25/07/1996) par Michel LE GOFFIC avec
  • la collaboration de Josick PEUZIAT et Laure HUMBERT dessins de Bertrand GRALL CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DEPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE 1996 SOMMAIRE 1. Circonstances de la découverte et motif de la fouille p. 1 2. Localisation p. 3 3. Contexte archéologique p. 3 4
  • contrainte archéologique. Le Service Départemental d'Archéologie du Finistère accepta de prendre la charge de ces opérations échelonnées sur deux années (1995 et 1996). Fi g. 2 : Vue de la façade nord de l'extension avant la fouille. 2. Localisation L'endroit où a eu lieu la
  • a consisté à tamiser, sur zone bâtie zone perturbée zone fouillée en 1995 0 zone fouillée en 1996 Fig. 8 : Plan de la propriété Jourdrin et situations des zones fouillées tamis à maille de 5 mm, tous les déblais encore disponibles (plusieurs m3) provenant des terrassements ayant
  • tenue du 01 au 25 juillet 1996 et y ont participé : M. LE GOFFIC, Archéologue départemental, responsable de la fouille, B. GRALL, Technicien territorial au service départemental d'archéologie, Nerin AR C'HORR, Yann BOUGIO, François CONAN, Gwenaëlle HAMON, Valérie JESTIN, Samir
  • reconstitution d'un maximum de formes. Ce travail a été réalisé de septembre à décembre 1996. Le dessin du mobilier et son étude ont été effectués au cours du premier trimestre 1997. A l'issue de la fouille, les terres ont été régalées sur la surface fouillée, comme convenu avec le
  • tessons. Fig. 10 : Plan général de la fouille et des structures mises au jour avec carroyage à maille de deux mètres. fouille extensive de juillet 1996. Cependant, nous n'aurons jamais qu'une vue très partielle de ce cimetière qui s'étendait à l'est de la surface fouillée. Nous
  • importante a été fouillée en 1996 en H 11. De plan rectangulaire à angles arrondis, elle a 1,70m de longueur, 1,10 m de largeur et elle est profonde de 0,20 m par rapport à la transition A/B. Le grand axe est orienté NNO-SSE. Cette fosse qui était recouverte d'une nappe de pierraille de
  • a été dégagée sur une longueur maximum de 3,5 m, les limites est et ouest demeurant assez imprécises tandis qu'au sud cette couche avait été détruite avant notre intervention. En 1996, la partie nord de cet empierrement a été fouillée (fig. 34). Les pierres sont d'assez petit module
RAP01437.pdf (CESSON-SÉVIGNÉ (35). la chapelle. villa et ateliers de verriers. rapport de fouille préventive)
  • atteint 9km a conduit le Service Régional dArchéologie de Bretagne à demander l'établissement d'un diagnostic archéologique sur l'ensemble du tracé. C'est au cours du mois de mars 1996 lors de la réalisation de ce diagnostic que le site de « La Chapelle » situé sur la commune de Cesson
  • . Printemps 1996. Sous la direction de Gilles Leroux avec la collaboration de Laurent Aubry. 2 Fig. 4. Plan général toutes structures confondues. Parmi les structures fossoyées identifiées sur le site, bon nombre de celles qui ont été mises en évidence traduisent l'occupation du site
  • Chapelle 1996-97 / ) ; ZJ 10 11 3) X 12 V \ / 1 1 U.S. 1171 SIGILLEE DE GAULE DU CENTRE. 1. Bord d'assiette Curie 23. 11° siècle après J.-C. 2. Bord de coupe forme 44 de Lezoux. Il" S - début 111° siècle après J.-C. PAROIS FINES. 3. Bord de petit vase à fine lèvre éversée et
  • et à lèvre en crochet. 10 à 12. Lot de vases ovoïdes à lèvre à méplat mouluré. 13. Fragment de vase à lèvre épaisse formant un bourrelet et panse ovoïde ornée de bandes lissées. 7 CESSON-SEVIGNE La Chapelle 1996-97 PI.2 \ 14 7 7 ; \ "S 17 > 16 19 3 21 22 20 I 24
  • Chapelle. 1996-97 U.S. 1171 NMI 0/ /o NMI 2 4 6 2 0,6 2 3 2 0,6 1 1,5 engobé sablé 1 0,3 1 1,5 indét. 3 0,8 1 1,5 Métallescente 3 0,8 2 3 Terra nigra 12 3,4 6 9 Com. réd. à p. fine 13 3,7 2 3 Corn, claire 151 43,1 22 33,3 Mortier 2 0,6 1
  • imputée à l'arasement général qui a ensuite affecté les vestiges, puisque l'état de conservation des fours montre que ce dernier n'a pas agi en profondeur. 8 Pl. 3 CESSON-SEVIGNE La Chapelle. L 1996-97 V H H f ( ^ 1? i U.S.2126 5i ? \ ^ J r1 — ï . = 6 0_ _ _5 cm
  • o u r être d e s s i n é . CESSON-SÉVIGNÉ. La Chapelle. 1996-97 mm: : % NMI 1 1,7 1 8,3 1 1,7 1 8,3 Terra nigra 17 28,3 2 16,7 Com. claire 7 11,7 2 16,7 »ray. iidy. Sigillée Centre Gaule Parois fines décor à épingles Autres Mortier 1 1,7 1 8,3
RAP01390.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). centre hospitalier. rue du Docteur Menguy. rapport de fouille préventive)
  • CENTRE HOSPITALIER DE CARHAIX-PLOUGUER (29 024 354) (FINISTERE) D.F.S. DE FOUILLE PREVENTIVE 16/10/1995-23/10/1996 - VOLUME 1 par Jean-Louis HILLAIRET et Gaétan LE CLOIREC avec la collaboration de F. Béguin et D. Doyen A.F.A.N. RENNES : S.R.A. Bretagne 1996 FICHE
RAP01386.pdf (CORSEUL (22). Monterfil II. rapport de fouille programmée pluriannuelle 1996-1998, 1re année)
  • CORSEUL (22). Monterfil II. rapport de fouille programmée pluriannuelle 1996-1998, 1re année
  • FOUILLE PROGRAMMEE DE MONTERFIL II Programme pluriannuel 1996-1998 Ière Année FOUILLE PROGRAMMEE DE MONTERFIL H Programme pluriannuel 1996-1998 Ière Année Hervé KEREBEL Romiiàtà FERRETTE 2 CORSEUL, MONTERFIL II1996 Ièr6 année de programme pluriannuel Durée de la fouille
  • 13 avril - 26 avril 1996 10 juin - 5 juillet 1996 Superficie abordée : 1 200 m2 Equipe : 2 semaines 4 semaines Service municipal d'archéologie : Hervé Kerébel (archéologue municipal) Romuald Ferrette (objecteur de conscience) Fouilleurs bénévoles : Virginie Sébille Yvan
  • Véron Lénaïc Riaudel Hélène Le Palmée Karin Guebenhain Samuel Masson Yannick Giry Moyens financiers de l'opération 1996 : Budget global : Coût salariaux : 12 mois d'archéologue municipal Fonctionnement : Chantier, dépôt, études scientifiques 300 000 francs 179 000 francs 121 000
  • francs Apports financiers hors contrat de plan en 1996 : • Poste d'objecteur de conscience : Ministère des affaires sociales • Dépôt de fouilles de Corseul : Electricité et téléphone pris en charge par la Direction Régionale des Affaires Culturelles • Etudes enduits peints par le
  • Centre d'étude des peintures murales de Soissons : Financement 100% Sous-Direction de l'Archéologie • Stabilisation et Restauration mobilier métallique : 50% du coût, Service Régional de l'Archéologie. 3 L'année 1996 marque le début d'un troisième et dernier programme pluriannuel
  • nous fallait achever, au cours de l'année 1996, les recherches de terrain sur la parcelle AB.79. En parallèle, nous devions aussi poursuivre les études annexes architecturales, mobilières et autres. En 1997, des sondages non destructeurs dans la deuxième parcelle de la réserve
  • regroupant l'ensemble des données du site à la fin de 1998. 1 Ce projet collectif de recherche a fonctionné pendant trois ans. de 1993 à 1995. Il a été interrompu momentanément en 1996 et nous espérons pouvoir le relancer prochainement afin de poursuivre les rapprochements entre ces
  • programme de recherches de 1996. La première consiste à aborder l'angle sud-est du quartier nord afin de déterminer l'emprise du bâtiment en partie dégagé cinq ans auparavant. La seconde concerne plus particulièrement le carrefour constitué de la voie principale est-ouest et de la rue
  • aval de ceux abordés ces dernières années afin de les positionner précisément sur le plan de la ville et de connaître la largeur de la chaussée orientale de Monterfil II. r 7 I. Les niveaux précoces mis au jour en 1996 : La fouille de 1996 a permis d'étudier des nouvelles
  • du site, des matériaux de cet axe de circulation5. Une cinquième fosse (fosse 630), contemporaine des quatre précédentes, était conservée sous le sol de schiste, plus tardif, de la cour d'une construction abordée partiellement au nord de l'emprise fouillée en 1996 (photo n° 5)6
  • à proposer, pour l'installation de la trame viaire orthogonale de Monterfil II, une datation comprise entre les règnes de Claude et de Néron (Kerébel, 1995). Le mobilier issu de ces fosses de 1996 est homogène et semble plutôt dater de la période tibérienne. 7 En règle générale
  • chaussée de la rue nord-sud dégagée en 1996. A droite, vue de la récupération de la structure de cette rue. 17 Il confirme une installation de cette rue au plus tôt donc au cours du règne de Tibère. Rien n'interdit cependant que des terrassements nécessaires à l'installation de cette
  • fragiles et. les fondations de quartzite de la construction proche menaçaient de s'effondrer dans la cavité. 32 Photo 12 : Vue d'ensemble du bâtiment en bordure de la zone fouillée en 1996. Fig.5 : Plan simplifié du site de Monterfil II après l'apparition des bâtiments à
  • cour intérieure du nouveau bâtiment. 36 Photo 14 : Vue du sol de schiste affaissé au-dessus de la troisième fosse antérieure à la cour. Vestiges d'un aménagement de tuiles à fonction indéterminée. 37 Conclusion, les apports de la fouille de 1996 : Le chantier de Monterfil II
  • la fouille de 1996 nous apporte le plus de données nouvelles. L'organisation très linéaire des premières occupations de part et d'autre de la voie primitive se confirme et, le prolongements des fossés sous les rues nord-sud postérieures nous assure qu'aucune voie nord-sud ne vient
  • plus logique de ce secteur du site. Ils ne seraient pas contemporains de la rue primitive et des fosses d'extraction "augusto-tibérienne". Ils apparaîtraient plus tard, à un moment où la trame viaire orthogonale est déjà en place dans le secteur de Monterfil II. La fouille de 1996
RAP01361.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (56). la Minette, le Tronçais. autoroute a84. site en milieu humide, franchissement d'un ruisseau. rapport de fouille préventive)
  • A 84 Rennes - Avranches Saint - Sauveur - des - Landes La Minette 35 310 7 Site en milieu humide D F S de fouille préventive 29/02/96 au 15/03/96 Stéphanie Hurtin avec la collaboration de Vincent Bernard, Arnaud Desfonds et Dominique Marguerie. SRA / Rennes 1996 I
  • Coordonnées Lambert : Abscisse : 330,425 Ordonnée : 1080,025 Altitude : NGF 99,50 environ Opération du 28/02/96 au 15/03/96. Autorisation de fouille : 1996-10 Responsable: S. Hurtin Organisme de rattachement : AFAN Raison de l'urgence : Grands travaux (A84 Rennes-Avranches) Surface
  • prélèvements. Les premiers prélèvements réalisés en vue de tests polliniques datent de février 1996. Le site s'ouvre au sein d'une zone humide correspondant à un bas-marais de fond de vallée fluviale. Le ruisseau de la Minette y dessine de larges méandres. Des dépôts limoneux, argileux