Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

25 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01356.pdf (LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). les Brégeons. rd 41/94. rapport de diagnostic)
  • LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). les Brégeons. rd 41/94. rapport de diagnostic
  • 35
  • LE THEIL-DE-BRETAGNE "Les Brégeons" (35 333 06) (Ille-et-Vilaine) DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (16/02/96 - 12/03/96) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Eric NICOLAS et de Servanne JOVIN DEVIATION DE RETIERS (R.D. 41 - R.D. 94) AFAN - GRAND-OUEST
  • Avec le concours du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S.R.A. de Bretagne 1996 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier vivement : - Le Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, financeur du diagnostic archéologique. - Anne VTLLARD
RAP01372.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). le Champ Blanc. habitat de l'âge du bronze. a 84 Rennes-Avranches. rapport de fouille préventive)
  • SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). le Champ Blanc. habitat de l'âge du bronze. a 84 Rennes-Avranches. rapport de fouille préventive
  • 35
  • l'espace 1ère PARTIE : LES STRUCTURES DE L'AGE DU BRONZE 15 A)- Les structures d'habitat B)- Les structures annexes C)- Une structure de combustion D)- Les fossés E)- Les autres "structures" F)- Synthèse et éléments de comparaison 2ème P A R T E . LANALYSE DU MOBILIER 35 A)- Le
  • systématique, effectuée par Gilles Leroux et son équipe sur le tracé de la future autoroute A. 84 (RennesAvranche) entre le mois d'août 1995 et le mois de février 1996, que le site archéologique du Champ Blanc a été repéré. Le site appartient à un groupe de neuf gisements archéologiques
  • identifiés - structures d'habitat et mobilier rattachable à une phase finale de l'Age du Bronze (G. Leroux, 1996) - étaient menacés par le projet autoroutier, leur validité devait être contrôlée et précisée par une fouille préventive. Cette dernière se trouvait d'autant plus justifiée que
  • d'Ille-et-Vilaine a donc été mise en place. L'opération de terrain s'est déroulée du 18/05/1996 au 26/07/1996. Elle a été conduite par une équipe de cinq archéologues contractuels de l'Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales. Au cours du mois de Juillet, une sixième
  • ehasné sur-lijet Montréal . d e s - L a n d ç s - •' iontautou.r 'Taillis/" Landtivfani Figure 1 : Localisation géographique du site 35.310.08. 1996 DECAPAGES ET PERTURBATIONS Zone perturbée par les tranchées destinées aux sanitaires. Zone perturbée par un "décapage sauvage
  • . Hurtin, 1996). Le site est implanté à l'entrée d'un talweg atténué par des apports latéraux. Ce dernier facilite l'accès au fond de vallée. La partie orientale du gisement s'inscrit sur une légère pente orientée à l'ouest tandis que le secteur ouest occupe un replat. Le sol actuel
  • faits archéologiques. Le type de substrat rencontré sur le site présente de bonnes qualités de drainage et assure ainsi la présence de sols sains et facilement abordables pour une agriculture ancienne rudimentaire (G. Leroux, 1996). Ce secteur présente donc d'excellents critères qui
  • . 1996 SITUATION TOPOGRAPHIQUE Le Champ Blanc Saint Sauveur [ des Landes D'après la carte I.G.N n° 13170 (1/25000). Figure 5 3)- Les faits archéologiques Tous les faits archéologiques mis au jour sur le site du Champ Blanc correspondent à des éléments creusés dans le limon
  • Blanc" 35.310.08. 1996 LOCUS 1 : PLAN DE DETAIL ET COUPES © o : + . 7 i y % .363 :. 362 erX 360 \ S361 6Î bis 10 m E A126,35 E A126.18 A 126,33 E A126,24 E A126,29 A 126,27 360 N A126,35 / \362bis 361 bis 50 cm ; gif- /;, V. *:
  • a livré du mobilier céramique. Deux d'entre eux (faits 463 et 464) ont fourni un ensemble de poteries qui nous a permis de préciser la chronologie du site. PHOTO 5 : Vue de la construction sur poteaux 35.310.08. 1996 LOCUS 2: PLAN DE DETAIL ET COUPES NA124,31 N A 124,4 124,33
  • maximum), ce qui limite toute interprétation. Cette construction mesure 3 m de côté, sa surface avoisine 9 m2. Sa destination reste indéterminée et son rattachement à l'occupation de l'Age du Bronze est difficile. SAINT SAUVEUR DES LANDES "Le Champ Blanc" 35.310.08. 1996 PLAN
  • d'habitat du locus 1 qui se trouve à une vingtaine de mètres. 35.310.08. 1996 STRUCTURE DE COMBUSTION (FAIT 329 bis) Limon brun-gris 127,05 m Limon charbonneux et fragments de quartz éclatés Parois et tond rubéfiés m (D'après Gilles Leroux) P H O T O 12 : V u e d e la s t r u c t
  • partie nord du décapage. D'orientation est-ouest, ils présentent des contours irréguliers (photo 14). Les fossés 1 et 3, respectivement reconnus sur 35 et 15 m de longueur, ont le même type de profil et de remplissage. Ils possèdent un profil en cuvette, une profondeur conservée de
  • données sur l'extension et l'organisation du réseau de fossés sont en outre très insuffisantes. PHOTO 14 : Vue du fossé 1 SAINT SAUVEUR DES LANDES "Le Champ Blanc" 35.310.08. 1996 PROFILS DES FOSSÉS ZONE NORD-EST SECTION (B) 126,74 126,64 SECTION ® 0 m SECTION (D) Figure 12
  • P H O T O 15 : V u e d u profil d u f o s s é I E)- Les autres "structures" (figure 13) La concentration de structures excavées mises au jour dans la vignette 1 durant le diagnostic (G. Leroux, 1996) a été à nouveau dégagée et étudiée (alignement 1). Le décapage intégral de
  • ). Comme les creusements sont en majorité d'origine indéterminée, de nombreuses hypothèses, quant à la nature de cet ensemble, sont envisageables (enclos ?...). PHOTO 16 : Vue d'un trou de poteau avec des éléments de calage (cliché : G. Leroux) 35.310.08. 1996 ALIGNEMENT DE
RAP01375.pdf (RETIERS (35). liaison de la rd 41/rd94. les Ogodières. un enclos gallo-romain. rapport de fouille préventive)
  • RETIERS (35). liaison de la rd 41/rd94. les Ogodières. un enclos gallo-romain. rapport de fouille préventive
  • 35
  • RETIERS "Les Ogodières" (35 239 33) (Ille-et-Vilaine) D.F.S. DE FOUILLE PREVENTIVE 13/03/1996 - 13/05/1996 (fouille) 23/08/1996 - 24/09/1996 (post-fouille) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Stéphane JEAN DEVIATION DE RETIERS - (R.D. 41 - R.D. 94
  • ) AFAN GRAND-OUEST Avec le concours du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : SRA de Bretagne 1996 RETIERS - Les Ogodières DEVIATION DE RETIERS (R.D.41-R.D.94) SOMMAIRE Remerciements Organisation de l'opération Page
  • par une convention entre le Service Régional de l'Archéologie de Bretagne et le Conseil général d'Ille-et-Vilaine a donc été mise en place. L'opération de terrain s'est déroulée du 13/03/1996 au 13/05/1996. Elle a été conduite par une équipe de quatre archéologues contractuels de
  • tronçons (est et ouest) de l'enclos principal et un fossé de partition interne sont sensiblement parallèles à des limites parcellaires anciennes (figure 4). RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996 STRUCTURES ANTIQUES ET INDETERMINEES 25 m RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996
  • comblement du fossé se rattachent à la même période. RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996 LOCALISATION DU MOBILIER DESSINE 25 RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996 PLANCHE 1 T T © Fait 207 1 \ > I 1i / // U n / //iS M /.-' ' © © COMMUNE SOMBRE. 1. Récipient ouvert
  • ovoïde à lèvre ronde pincée à l'intérieur. Pâte grise, int. et ext. gris foncé, deg. moyen avec éléments grossiers. RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996 PLANCHE 2 Faits 225, 249, 232. > V © 1 Ci) > K \ @ © Fait 225 © © 1 © Fait 249 \ 7 Fait 232 Fait 225 TERRA
  • ) comblées par des rejets de foyer et implantées en bordure du tronçon EP2. RETIERS "Les Ogodières" 35.239.33. 1996 PLANCHE 3 Faits 220, 229,208 Fait 220 COMMUNE CLAIRE 1. Bord de récipient fermé à lèvre en amande éversée. Pâte grise fortement micacée, int. et ext. brun clair, deg
RAP01368.pdf ((35). rocade est de Rennes. communes de Cesson-Sévigné et Thorigné-Fouillard. rapport de diagnostic)
  • (35). rocade est de Rennes. communes de Cesson-Sévigné et Thorigné-Fouillard. rapport de diagnostic
  • 35
  • ROCADE EST DE RENNES 35. (Me et Vilaine) Communes de Cesson Sévigné (35.051) et Thorigné-Fouillard (35.334) Opération n° 1996.10 D.F.S DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 16/01/1996 - 22/03/1996 Par D. Pouille et S.Jean avec la collaboration de Frédéric Gwendal Jouon des Longrais
  • RENNES : S.R.A Bretagne 1996 ROCADE EST DE RENNES 35. (Me et Vilaine) Communes de Cesson Sévigné (35.051) et Thorigné-Fouillard (35.334) Opération n° 1996.10 D.F.S DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 16/01/1996 - 22/03/1996 Par D. Pouille et S.Jean avec la collaboration de Frédéric
  • Gwendal Jouon des Longrais RENNES : S.R.A Bretagne 1996 Raisons de l'intervention : La réalisation de la rocade est constitue l'ultime étape d'un projet de ceinture routière autour de Rennes remontant aux années 1960. Sa mise en service coïncidera approximativement avec celle de
  • réalisation du diagnostic archéologique sur la section 2 de l'autoroute A 84 jusqu'au 16 janvier 1996 date à laquelle la majorité des parcelles furent accessibles. Toutefois pour certainesd'entre-eUesle problème n'étant pas réglé, la durée de la phase terrain a été raccourcie de deux
  • semaines laissées en réserve pour compléter l'évaluation ultérieurement. Dans le même but, la phase d'étude qui devait se dérouler sur un mois a été amputée d'une semaine. Globalement l'opération s'est donc déroulée comme suit: du 16 Janvier au 6 mars 1996 réalisation des sondages puis
  • élaboration du D.F.S. jusqu'au 22 mars 1996. On notera toutefois que plusieurs fois au cours de l'opération de terrain des retards ont été pris en raison de réticences des agriculteurs avec qui il a fallu négocier la réalisation et souvent la disposition des sondages dans les parcelles en
RAP01434.pdf (ROMAGNÉ (35). prospections archéologiques sur la villa de la Fromière pour la mise au point d'un radar subsurface. rapport de prospection inventaire)
  • ROMAGNÉ (35). prospections archéologiques sur la villa de la Fromière pour la mise au point d'un radar subsurface. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • , nous ne pourrons identifier avec certitude que les murs et les planchers. 3.2. Mesures réalisées Du fait de mauvaises conditions climatiques, nous n'avons pu effectuer la prise de mesures que sur 2 jours : le mercredi 24 et le samedi 27 janvier 1996. L'objectif de ces mesures était
  • JANVIER 1996 Les fichiers ayant permis la constitution des coupes présentées à partir de la page suivante ont tous préalablement subit un traitement sur le fouillis. Mais certains ont aussi été traités contre les ondulations. Radar subsurface : Correction des effets d'antennes par
  • g 2 4 6 8 10 à 2,3 m 12 14 16 18 Avec traitement, de 2,5 à 3 m Annexe 4 : Mesures réalisées le 27 janvier ANNEXE 4 : MESURES REALISEES LE 27 JANVIER 1996 Les fichiers ayant permis la constitution des coupes qui suivent ont. eux aussi, tous subit un
RAP01367.pdf ((35). déviation de la rd 178. communes de Moutiers et Availles-sur-Seiche. rapport de diagnostic)
  • (35). déviation de la rd 178. communes de Moutiers et Availles-sur-Seiche. rapport de diagnostic
  • 35
  • AUTORISATION : 1996 / 049 DÉPARTEMENT : llle-et-Vilaine COMMUNE : Moutiers LIEU-DIT: "La Lande Plantée" N° SITE : 35 200 003 COORDONNÉES LAMBERT : Zone II - Ax = 335.698, 247 Bx = 335.688, 772 Cx= 335.721, 995 Dx= 335.728, 774 Centre x = 335.709, 143 Ay = By = Cy= Dy= 336.054, 033
  • Cervière": 35008 007 D.F.S. DE DIAGNOSTIC Du 01/04/96 au 31/05/96 -DEVIATION R.D. 178- Responsable: N. MORON Collaboration: JN. HEMMERT Autorisation n°: 1996/049 Opération n°: 1996/049 RENNES: S.R.A. BRETAGNE 1996 COORDONNÉES DU SfTE OPÉRATION : Déviation de la RD. 178
  • DÉPARTEMENT : llle-et-Vilaine COMMUNE : Moutiers LIEU-DIT: "Le Moulin" N° SITE : 35 200 007 COORDONNÉES LAMBERT : Zone II - Ax = 335.488, Bx = 335.484, Cx = 335.532, Dx= 335.537, Centre x = 335.512, 1 847 871 386 754 16 Ay = By = Cy = Dy= 335.666, 770 335. 669, 323 335.743, 792 335.740
  • : Déviation de la RD. 178 AUTORISATION : 1 996 / 049 DÉPARTEMENT : llle-et-Vilaine COMMUNE : Moutiers LIEU-DIT: "Les Grassières" N°SITE : 35 200 01 7 COORDONNÉES LAMBERT : Zone II - Ax = 335.388, 346 Bx = 335.378, 494 Cx = 335.443, 367 Dx =335.447, 298 Centre x = 335.414, 295 Z = 75 m NGF
  • Cervière" N° SITE : 35 008 007 COORDONNÉES LAMBERT : Zone II - Ax = 334.567, 366 Ay = 334.265, 372 (coordonnées centrales : La Cervière 1) Bx = 334.6 17,054 By = 334.342, 254 (coordonnées centrales : La Cervière 2) Z = 81 m NGF SURFACE DÉCAPÉE : 354, 5 m2 (La Cervière 1 =222, 287 m2
  • GOFF (1996) 5 9 - zone 2 : « Le Moulin » (pl. 09) - zone 3 : « Les Grassières » (pl. 10) - zone 4 : « La Cervière » (pl. 12). Cette dernière, séparée en deux par l'ancien chemin (parcelle 614), a été divisée en deux secteurs : - secteur 1 : « La Cervière 1 » (parcelle cadastrale
  • numéro de caisse dans lequel il est stocké 7 . ' L'ensemble du mobilier archéologique provenant de cette opération a été déposé au « Dépôt de fouille archéologique », fin avril 1996 (Base AFAN Rennes, 19, rue du Noyer, 35000 RENNES). 10 4.2. MÉTHODOLOGIE DE L'ÉTUDE La présence
RAP01366.pdf (SAINT-ÉTIENNE-EN-COGLÈS (35). le haut mée. l'habitat néolithique. rapport de fouille préventive)
  • SAINT-ÉTIENNE-EN-COGLÈS (35). le haut mée. l'habitat néolithique. rapport de fouille préventive
  • 35
  • . Audren, G. Lannuzel, G. Marchand DAO C. Boujot 1996 Unité Mixte de Recherche n° 153 Service Régional de l'Archéologie, Rennes CNRS, Laboratoire de Préhistoire armoricaine, Nantes N° de site : 35 267 2 Autorisation de fouille préventive n° 1996/019 r St-Etienne-en-Coglès, Ille-et
  • C. Boujot 1996 Unité Mixte de Recherche n° 153 Service Régional de l'Archéologie, Rennes CNRS, Laboratoire de Préhistoire armoricaine, Nantes N° de site : 35 267 2 Autorisation de fouille préventive n° 1996/019 Sommaire Remerciements Le cadre géologique p. 4 Environnement
  • fouille préventive sur l'habitat néolithique du Haut Mée, réalisée du 3 mars au 15 mai 1996, s'est déroulée dans des conditions tout à fait satisfaisantes grâce, notamment, aux diverses contributions de quelques personnalités que nous tenons ici à remercier. A savoir : M. M. Vaginay
  • Villeneuve-St-Germain (Cf. rapport Le Roux et al. 1996 et expertise par nos soins à la demande du SRA). L'agrandissement de la zone repérée donna fort opportunément l'occasion de déceler l'existence de 3 fosses alignées plus petites et que nous devions interpréter par la suite comme des
  • trous de poteaux en liaison possible avec une unité d'habitation contemporaine des vestiges céramiques. Méthodologie : techniques de fouilles, relevés, enregistrement. Les structures archéologiques mises en évidence par les sondages préliminaires (Leroux 1996) apparaissant sous 30 à
  • ci-dessus. Le mobilier récolté dans ces ensembles est caractérisé par une série de récipients modelés ou réalisés au tour rapide. Les décors sont multiples et organisés en bandes horizontales (fig. 34 et 35) mais le plus fréquent reste le décor incisé réalisé avec des baguettes
  • par chauffage d'une saumure d'origine marine (Cassen 1987). Des arguments complémentaires seront prochainement développés grâce aux découvertes faites dans l'enceinte de fossés de La Mastine en Charente-Maritime (Cassen, Scarre 1996) et une thèse de doctorat en cours tente de
RAP01371.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). la Barrais. l'occupation néolithique final. autoroute a 84. rapport de fouille préventive)
  • SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). la Barrais. l'occupation néolithique final. autoroute a 84. rapport de fouille préventive
  • 35
  • l'Archéologie Bretagne, Rennes Unité Mixte de Recherches 153 du CNRS, Rennes 1996 SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES, ILLE-ET-VILAINE Autoroute des Estuaires, A 84 Site n° 35 310 006 L'OCCUPATION NEOLITHIQUE FINAL DE LA BARRAIS - DFS de fouille préventive - par Stéphan Hinguant, chargé d'études
  • AFAN et Luc Laporte, chargé de recherches CNRS Service Régional de l'Archéologie Bretagne, Rennes Unité Mixte de Recherches 153 du CNRS, Rennes 1996 F I C H E SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION SITE N°:... .3.5.. .3-10- • • 00-6 Lieu dit ou adresse : Département: .35
  • SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES, ILLE-ET-VILAINE Autoroute des Estuaires, A 84 Site n° 35 310 006 L'OCCUPATION NEOLITHIQUE FINAL DE LA BARRAIS - DFS de fouille préventive - par Stéphan Hinguant, chargé d'études AFAN et Luc Laporte, chargé de recherches CNRS Service Régional de
  • o n . . n é o l i t h i q u e . . f i n a l . . d . e . . L a . . B a r r a i s . , . . St-.Sa.uvcur-.. des-Landes (35). DFS d e f o u i l l e préventive Sous titre : Nombre de volumes : nbre de pages : . 1 3 nbre fig. : .1.7... nb. planches : ....-? ~ Remerciements
  • -DES-LANDES (35) Présentation L'environnement naturel du site Le site de La Barrais s'inscrit dans un relief de petites collines aux altitudes oscillant entre 50 et 200 m NGF, paysage typique du Coglés où le réseau hydrographique parfois très encaissé et les nombreux affleurements
  • sondages préliminaires réalisés en août 1995 par G. Leroux (Leroux 1996), les premiers indices d'occupation du néolithique sont apparus sous 30 à 40 cm de terre, sous la forme de structures diverses inscrites dans le substrat arénisé (fosses, trous de poteau, foyers). L'extension du
  • . LECERF 1986 : Lecerf (Y.) - Une nouvelle intervention sur le camp du Lizo en Carnac (Morbihan); Revue Archéologique de l'Ouest, 1986,p. 47-58. LEROUX 1996 : Leroux (G.) avec la collaboration de Aubry (L.) et Paitier (H.) - Autoroute des Estuaires. Evaluation archéologique de l'A 84
  • entre Rennes et limite Manche, sections 1 et 4. DFS de diagnostic, 2 vol., T. 1 généralités, T. 2 analyse des sites. SRA Bretagne, 1996, Rennes. LEROUX 1992 : Leroux (G.) - Découverte de structures d'habitat néolithiques dans le bassin oriental de la Vilaine; apport de la prospection
  • récemment en Bretagne ; in, Paysans et bâtisseurs, Revue Archéologique de l'Ouest, suppl. n°5, 1992, p. 71-78. TINEVEZ 1995 : Tinevez (J.Y.) - La Hersonnais à Pléchâtel (35), un vaste ensemble du Néolithique final ; in, Actes du 20° colloque interrégional sur le Néolithique, Evreux, 1993
  • Maison f y . |e Bois Si - la Salorge la Tendrais 7 ; Figure 1 : localisation géographique du site de La Barrais sur un extrait de la carte IGN au 1/25 000e, feuille 13170, Saint-Brice-en-Coglès, 1988. St-Sauveur-des-Landes, 35 La Barrais Cadastre 1987, section ZL Figure 2 : La
  • Barrais - emprise du décapage sur le cadastre récent. 200 m Emprise foncière St-Sauveur-des-Landes, 35 La Barrais • Emprise routière | Cadastre 1987, section ZL Figure 3 : Environnement topographique et emplacement des décapages du site de La Barrais. Equidistance des courbes, 0,50
  • -Sauveur-des-Landes (Ille-et-Vilaine) 3 cuil. [Hinguant et Laporte 1996 ce rapport], 2, Oisseau (Mayenne) 1 cuil. [Letterlé 1986], 3 Sorel-Moussel (Eure-et-Loire) 10 cuil. [Villes 1983], 4, Guillerval (Essonnes) 4 cuil. [Cottiaux 1991], 5, Videlles (Essonnes) 17 cuil. [Letterlé 1994], 6
RAP01437.pdf (CESSON-SÉVIGNÉ (35). la chapelle. villa et ateliers de verriers. rapport de fouille préventive)
  • CESSON-SÉVIGNÉ (35). la chapelle. villa et ateliers de verriers. rapport de fouille préventive
  • 35
  • Vilaine D.F.S de fouille préventive 2 8 / 1 0 / 1 9 9 6 - 2 0 / 0 6 / 1 9 9 7 Par Dominique Pouille A.F.A.N Rennes : S.R.A de Bretagne. FICHE SIGNALETIQUE L O C A L I S A T I O N DE L ' O P E R A T I O N SITE N°:35..051..04 JH .• Département : .35.. COMMUNE: .Cfesscn.Sààgoé
  • soufflage antiques. Boissé /24) Martine J o u a n - G a s l a n d (Souffleur de verre, St Méloir des ondes /35) Alain Rebourg (CNRS) Michel Feugère ( C N R S , U M R 154) Heidi Amrein (Musée national suisse, section archéologie) Remerciements au C E R F A V , Centre Européen de r e c h e
  • A N ) p o u r leur c o l l a b o - r a t i o n bénévole à certains documents graphiques. Terrassements: Entreprise L.Godet.(Brie/35) INTERVENANTS ADMINISTRATIFS: Servise régional de l'archéologie, DRAC Bretagne: Michel V a g i n a y (conservateur régional) Yves M e n e z
  • verrier. Conclusion. Conclusion générale. p.l p.2 p.2 p.3 p.4 p.6 p.9 p.10 p.ll p.12 p.12 p.15 p.16 p.17 p.l 9 p.20 p.20 p.24 p.25 p.27 p.28 p.30 p.31 p.35 p.35 p.36 p.36 p.38 p.41 p.44 p.48 p.48 p.48 p.50 p.51 p.51 p.56 p.57 p.58 p.59 p.59 p.60 p.61 p.62 p.65 Liste des figures
  • . 32. Plan du bâtiment 3 et profil des poteaux . Fig. 33. Plan général: Phase I. Fig. 34.Proposition de schéma régulateur dans l'organisation spatiale du site. Fig. 35. Phase 2. Fig. 36. Phase 3. Le tracé du fossé 1014 de la séquence précédente est condamné par le remblai de sol
  • . Four 2001. Fig. 59. Fours 2016 et 2018. Fig. 60.Comparaison entre une batterie de fours de verriers (Camp Légionnaire. Bonn (Allemagne)) et le four 2043 (Cesson-Sévlgné (35)). Fig. 61. Plan comparatif de plusieurs ensembles ruraux comportant des thermes. Fig. 62. Ensembles ruraux
  • de l'U.S. 1019. PI.31. Bouchons ? en argile cuite avec traces de vitrification et coulures de verre. Pl.32. Exemple de bouchon trouvé sur l'atelier d'Avrenches. PI.33. Différentes formes de fragments de parois de four. Pl.34. Coulée de verre U.S. 2071. Pl.35. Différents types de
  • atteint 9km a conduit le Service Régional dArchéologie de Bretagne à demander l'établissement d'un diagnostic archéologique sur l'ensemble du tracé. C'est au cours du mois de mars 1996 lors de la réalisation de ce diagnostic que le site de « La Chapelle » situé sur la commune de Cesson
  • . Printemps 1996. Sous la direction de Gilles Leroux avec la collaboration de Laurent Aubry. 2 Fig. 4. Plan général toutes structures confondues. Parmi les structures fossoyées identifiées sur le site, bon nombre de celles qui ont été mises en évidence traduisent l'occupation du site
  • Chapelle 1996-97 / ) ; ZJ 10 11 3) X 12 V \ / 1 1 U.S. 1171 SIGILLEE DE GAULE DU CENTRE. 1. Bord d'assiette Curie 23. 11° siècle après J.-C. 2. Bord de coupe forme 44 de Lezoux. Il" S - début 111° siècle après J.-C. PAROIS FINES. 3. Bord de petit vase à fine lèvre éversée et
  • et à lèvre en crochet. 10 à 12. Lot de vases ovoïdes à lèvre à méplat mouluré. 13. Fragment de vase à lèvre épaisse formant un bourrelet et panse ovoïde ornée de bandes lissées. 7 CESSON-SEVIGNE La Chapelle 1996-97 PI.2 \ 14 7 7 ; \ "S 17 > 16 19 3 21 22 20 I 24
  • Chapelle. 1996-97 U.S. 1171 NMI 0/ /o NMI 2 4 6 2 0,6 2 3 2 0,6 1 1,5 engobé sablé 1 0,3 1 1,5 indét. 3 0,8 1 1,5 Métallescente 3 0,8 2 3 Terra nigra 12 3,4 6 9 Com. réd. à p. fine 13 3,7 2 3 Corn, claire 151 43,1 22 33,3 Mortier 2 0,6 1
  • imputée à l'arasement général qui a ensuite affecté les vestiges, puisque l'état de conservation des fours montre que ce dernier n'a pas agi en profondeur. 8 Pl. 3 CESSON-SEVIGNE La Chapelle. L 1996-97 V H H f ( ^ 1? i U.S.2126 5i ? \ ^ J r1 — ï . = 6 0_ _ _5 cm
  • o u r être d e s s i n é . CESSON-SÉVIGNÉ. La Chapelle. 1996-97 mm: : % NMI 1 1,7 1 8,3 1 1,7 1 8,3 Terra nigra 17 28,3 2 16,7 Com. claire 7 11,7 2 16,7 »ray. iidy. Sigillée Centre Gaule Parois fines décor à épingles Autres Mortier 1 1,7 1 8,3
RAP01361.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (56). la Minette, le Tronçais. autoroute a84. site en milieu humide, franchissement d'un ruisseau. rapport de fouille préventive)
  • 35
  • A 84 Rennes - Avranches Saint - Sauveur - des - Landes La Minette 35 310 7 Site en milieu humide D F S de fouille préventive 29/02/96 au 15/03/96 Stéphanie Hurtin avec la collaboration de Vincent Bernard, Arnaud Desfonds et Dominique Marguerie. SRA / Rennes 1996 I
  • période Néolithique. Quant à la tourbe scellant les bois, elle s'est formée à la fin de l'Age du Bronze jusqu'au XI è siècle. A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 LOCALISATION DU SITE J Doc: Extrait de la carte Michelin n° 59. Montage: V. Chaigne , • ii. des-AMeux
  • _ ^ Ernée Virai??QiarK Cei pli//0roi//e ,4 Si | o Craon 38 \ Voir © pl II. FICHE SIGNALETIQUE (Figure Site: 35 310 07 1) H Département: IIle-et-Vilaine Commune : St-Sauveur-des-Landes Lieu-dit : La Minette- Le Tronçay Cadastre : Année : 1987 Section : ZI Parcelles : 63 et 64
  • Coordonnées Lambert : Abscisse : 330,425 Ordonnée : 1080,025 Altitude : NGF 99,50 environ Opération du 28/02/96 au 15/03/96. Autorisation de fouille : 1996-10 Responsable: S. Hurtin Organisme de rattachement : AFAN Raison de l'urgence : Grands travaux (A84 Rennes-Avranches) Surface
  • . Conducteur de travaux. j A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 LOCALISATION DU SITE Carte IGN, n°1317 Ouest. Montage: V. Chaigne. Mn.ncbfe.^.; | U ^ Se Clos/Martin V Chartriï ,Mk O , " "Bïrvâii.Jrj •~-|r ' Teí oiiilla rdérVi^ _|la Htibaudière^f. X T ^ a Pissw
  • SRA/Rennes) pour le relecture du rapport ainsi que l'ensemble du personnel du SRA/Rennes pour les orientations bibliographiques. A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 CARTE GEOLOGIQUE DU SECTEUR Doc: Carte BRGM. Montage: V. Chaigne. FIGURE 4 774 IV
  • . Photo 3: Fond de vallée encaissée s'élargissant à une centaine de mètres du site (cliché: S. Hurtin). A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 CARTE ARCHEOLOGIQUE DU SECTEUR Doc: Carte IGN, n°1317 Ouest. Montage: V. Chaigne VJ r'A ' FIGURE 5 15 Actuellement, la
  • de site se trouvait aux abords immédiats de l'alignement des pieux (voie de communication dans l'axe des pieux, activités particulières liées à l'eau, structures de combustion pour le séchage des poissons...). Secteur 3 1 1 A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310
  • Minette 35 310 7 PLAN DU SECTEUR 1 Dessin: S. Hurtin 99,51 ÎT~99,l 99,41 ^99,26 A cote NGF • pieux R * ' ÇJ ^ / Fosses D ' * X ' ±99,29 ±98,45. Fossé 100, A . 99.33 P4 'Secteur 1 P6 P3 5 NGF pieux: 98,00 environ. 6 oc 99,80 + + A L. lB 99,93 100,04 Fossé
  • Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE pieu P2 Dessin: S. Hurtin 97,91 l FIGURE 0 \ Argile Q Argile + sable d Couche Q couche graveleuse T cote NGF tourbeuse 10 Ech 1:20 Pieu P2 (figure 10 et photos 7 et 8) Le pieu P2 se trouvait en position verticale dans le gley. Il
  • correspondre. Il a été conditionné et inclus dans notre analyse, mais dans le doute, son étude est incorporée seulement dans les minutes de fouille. A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE pieu P6 Dessin: S. Hurtin 98,00 l I Argile Q Argile
  • ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE pieu P7 Dessin: S. Hurtin | FIGURE 12 _ 0 Ech 1:20 | Argile Q Argile + sable FI Couche 1 im Q • tourbeuse couche graveleuse cote NGF Photo 12: Sondage à l'aplomb du pieu P7. Nous prions le lecteur de bien
  • émoussée comportait un départ de branche. L'aubier et l'écorce sont conservés. A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE pieu P8 Dessin: S. Hurtin .97,99 l [ Argile Argile + sable FIGURE 13 0 Ech 1:20 Couche tourbeuse [m couche graveleuse
  • végétation dans un milieu humide anaérobie. Photo 21: Détail du nord de la coupe stratigraphique AA' (cliché: V. Chaigne). IL. FP6URE 14 A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE A-A' Dessin: S. Hurtin Montage: V. Chaigne L r A P'
  • les coupes stratigraphiques BB' et DD.' FIGURE 15 L A 84 RENNES - AVRANCHES ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE B-B' Dessin: S. Hurtin Montage: V. Chaigne Bo B; [T. •I J L' Ouest B -H 2000 K;•¿..-y» . "
  • ST Sauveur/La Minette 35 310 7 COUPE STRATIGRAPHIQUE D-D' Dessin: S. Hurtin Montage: V. Chaigne JA ID D' n; ' i o p a M o m t o n d r * l *.'••• I O I S M M I l rtl« f • I; • . % r.vW X • , " | -j 1 , 'l | - J I Ouest NGF " 99.37 4002 4004 25 4.6 La
  • prélèvements. Les premiers prélèvements réalisés en vue de tests polliniques datent de février 1996. Le site s'ouvre au sein d'une zone humide correspondant à un bas-marais de fond de vallée fluviale. Le ruisseau de la Minette y dessine de larges méandres. Des dépôts limoneux, argileux
RAP01549.pdf (SAINT-GERMAIN-EN-COGLÈS (35). le Breil Rigaud. a84 Rennes/Avranches. rapport de fouille préventive)
  • SAINT-GERMAIN-EN-COGLÈS (35). le Breil Rigaud. a84 Rennes/Avranches. rapport de fouille préventive
  • 35
  • A 84 Rennes - Avranches Saint-Germain-en-Coglès Le Breii Rîgaud 35 273 2 Site en milieu humide D F S de fouille préventive 17/04/96 au 17/06/96 Stéphanie Hurtin et Arnaud Desfonds avec la collaboration de Dominique Marguerie SRA / Rennes 1998 I }* I ' ' » ss»,, 4 i'ir
  • d'évaluation réalisées en septembre 1995 à proximité du ruisseau avaient mis au jour un possible aménagement en bois gorgés d'eau recouvert par plus d'un mètre de dépôt tourbeux susceptible de se rapporter à une large période chronologique (LEROUX 1995-1996). ''Montreuil Na \ r-C
  • ..' - Figure 1: Localisation du site sur la carte MIchelin. Ainsi, au mois de mai 1996, une fouille d'une durée d'un mois employant trois contractuels AFAN a permis non seulement d'étudier cet aménagement en bois mais aussi d'identifier deux autres structures possibles situées à des
  • . 1 I I 11. FICHE SIGNALETIQUE (Figure S i t e : 35 273 2 2) H D é p a r t e m e n t : ll!e-et-Vilaine Commune : St-Germain-en-Coglès Lieu-dit : Le Breil Rigaud Cadastre : Année ; 1987 Section : ZI Parcelles; 674 et 677 Coordonnées Lambert : Abscisse : 330,400 Ordonnée
  • : 1082,150 Altitude : 109/111 m NGF environ Opération du 28/02/96 au 17/05/96. Autorisation de fouille : 1996-061 R e s p o n s a b l e : S. Hurtin Organisme de rattachement : AFAN Raison de l'urgence : Grands travaux (A84 Rennes-Avranches) Surface fouillée: 405 m2 Problématique: Etude
  • l'utilisation des conditions et possibilités hydrauliques de la région du CoglaisS (HURTIN 1996-1997: figure 2). 5 Nous n'avons pas eu le temps de réaliser une étude documentaire approîondie sur les revues archéologiques anciennes ainsi que sur le tonds d'archives médiévales et modernes
  • , Céoiiia Rapine a relevé de nombreuses mentions de moulins et étangs cf. note 5. 8 secteur se caractérisant par un milieu naturel au reiiei marqué et aux eaux abondantes. > A 84 R^NES-AVRANCHES ]§T Gern/ain-en-Cy Breil Rigaud t / 35 2 7 ^ / CADAgTRE Figure 6 et 7 1236 La garenne
  • résultats des sondages d'évaluation (LEROUX 1996) ayant mis en évidence la présence d'une structure composée de rondins jointifs conservée sous la rive droite du ruisseau actuel du "Breil ", l'objectif de départ consistait donc: - d'une part, à vérifier la nature du gisement
  • mois de mai 1996 s'est caractérisé par une période de pÎLiies abondanies. 2.2 Le décapage (Figure 8 et 9). Comme nous ¡'avons signalé précédemment, notre objectif de départ était d'élargir la vignette réalisée lors du diagnostic archéologique de manière à déterminer l'emprise
  • liées à l'eau, structures situées sur les berges ...}. . —,—',—^11— -r» •«•T-'-'r^/ 1lu« =// «\w/; « //=•i.'L^ii ; w// w// = 'T'" " '''iP^' ~ ==; « =»; A 84 - RENNES-AVRANCHES St Germain-en-Coglès "Le Breil Rigaud" 35 273 2 PLAN GENERAL DECAPAGE1 NIVEAUX TOURBEUX NIVEAUX DE
RAP01419.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • (35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE PROSPECTION-INVENTAIRE DANS LE BASSIN ORIENTAL DE LA VILAINE ARCHEOLOGIE AERIENNE DANS LES ARRONDISSEMENTS DE FOUGERES, REDON, RENNES ET VITRE (IIle-et-Vilaine) CAMPAGNE 1996 MOUTIERS, La Maison Neuve Gilles LEROUX Présentation
  • de l'opération et fiches de sites PRESENTATION DE L'OPERATION En 1996, notre programme de prospection-inventaire dans le bassin oriental de la Vilaine a pris une tournure inhabituelle. En effet, à la demande de la C.I.R.A. Grand Ouest, nous avons conjointement engagé un travail
  • 1996 et le début de 1997. CANTON DE JANZE Commune de BOISTRUDAN - La Cussonnière (petit enclos carré ; enclos rituel?) = néant. - La Galeurie (enclos carré à partition interne, habitat probable) = néant. - L'Etrangère (enclos rectangulaire ; habitat probable) = quelques infimes
  • Vitré), obtenir des contrats salariés pour réaliser le rapport d'activité et effectuer des prospections terrestres plus larges sur certains terroirs du bassin de la Seiche et de la haute vallée de la Vilaine. LISTE DES SITES TRAITES EN ILLE-ET-VILAINE EN 1996 1 - AMANLIS, Les
  • -BAIS, La Monnais 32 - MARCILLE-ROBERT, La Graryottière 33 - MARCILLE-ROBERT, La Lande 34 - MARCILLE-ROBERT, Le Plantys 34 - MOULINS, Villechien 35 - MOULINS, Larcherie 36 - MOULINS, La Grandinais 37 - MOULINS, La Haute-Touche 38 - MOUTIERS, La Maison Neuve 39 - MOUTIERS, La Bouverie
  • tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae gisement de tegulae système d'enclos enclos carré gisement de tegulae enclos carré enclos carré LISTE DES SITES TRAITES EN ILLE-ET-VIL AINE EN 1996 1 - AMANLIS, Les Musses 2 - ARGENTRE-du-PLESSIS
  • - MARCILLE-ROBERT, La Granjottière 33 - MARCILLE-ROBERT. La Lande 34 - MARCILLE-ROBERT, Le Plantys 34 - MOULINS, Villechien 35 - MOULINS, Larcherie 36 - MOULINS, La Grandinais 37 - MOULINS, La Haute-Touche 38 - MOUTIERS, La Maison Neuve 39 - MOUTIERS, La Bouvene 40 - MOUTIERS, La
  • ». Première mention = Données cxxnplémentaires= Année = B BT3B Responsable = Gilles LEROUX Nature de ropération = Année première mention = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme - ELLE-et-VILAINE (35) Département : AMAMLtS. Commune = .... Ut)....MfMeb Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu
  • mention = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme = ILLE-et-VILAINE (35) . Département : Commune = .... .^....K&Jeû. Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu-dit (de n.G .N.) : Nom du site : Cadastre -i \3 I (Année de dernière m sa 1 jour) . AM .j. ^Â.. Sections) et parcelles) : Observations
  • .opération = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme ILLE-et-VILAINE (35) Département : : Commune UZii -A -MEIâme.-- : U. Qc£. Lieu-dit ( du Cadastre) : // Lieu-dit (de ri.G.N.) : H Nom du site : Cadastre Année première mention ■ A \Q \ ff.Jl lAmee de derrière mM a jrxo Section
  • . Première mention = Données œmp(érnentaires= Année= U \3 \3 lé Responsable = Gilles LEROUX Département : lue du Crupftje. 35044 Remet Cède» Nature ^opération = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme > BLLE-et-VILAINE (35) Commune = . 6*. Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu-dit (de
  • LEROUX Département : Année première mention : PROSPECTION-INVENTAIRE Nature de ropération = Organisme = ILLE-et-VILAINE (35) L Commune Mis. : J. fl .... -r- kb...2(U^..JhJLh Lieu-dit ( du Cadastre) :
  • Bretagne 6. rue du Cnapftre. 35044 Renne* Cedex Première mention □ Données complémentaires^ Année = Nature de ropération = PROSPECTION-INVENTAIRE Responsable = Gilles LEROUX Organisme Département : ILLE-et-VILAINE (35) : B.P.rSM.uMM. Commune = ... .4. Lieu-dit ( du Cadastre
  • (35) Département : Année première mention = : Commune = ... U^..ZlûUcle^.. Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu-dit (de N G N.) : '.! II Nom du site Cadastre o^e *
  • Code AP / AH Modification | | | l§ii J / h( 7jf • h Petit 4 Maupré jL Ile.Grand MauprjT 35 ,\ la rjiffa ^afe ^b/r 4 la Retraite/ \ \MofitpS S^iï Grâfldl Bjr)is ' Pj?W |,Arih - ,1 ^sl, j»S la Landtv*à>-r„ Pcl ^ "■deFr^y^rVî- 'l l-^C' 'Sa Bfchète i -v Ifivréza] ""la
  • , .Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 8. rue du Cnaprtre. 35044 Renne. Cedex Première mention = Données œnptémentaires= Année = Nature de ropération = Responsable = Année première mention » PROSPECTION-INVENTAIRE Gilles LEROUX Organisme > ILLE-et- VILAINE (35
  • mention < = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme > ILLE-et- VILAINE (35) Département : Commune = la.....Rii/.!ièrçr Lieu-dit ( du Cadastre) : ....-rr JXUK~. VWX n Lieu-dit (de l'I.G.N.) : Nom du site : Cadastre (Année de dernier* nie [4 \$\ %| 3] ttwi: J^.K j. Sections) et
  • . Première mention = Annee = Données cxxnrçjlérnentaires= u \°> \3 \é : PROSPECTION-INVENTAIRE Nature de Topération = Gilles LEROUX Responsable = Département : Année première mention Organisme ILLE-et-VILAINE (35) : Commune = B.OX.STÊiWAU.. .LLËintliàsi. Lieu-dit ( du
  • , Service Régional de rArchéologie de Bretagne A. rue du Croître. 35044 Renne. Cède*. Première mention X Données cc«iplérneritaires= Année = //If L3 1 6-" 1 Responsable = Gilles LEROUX Nature de ropération = PROSPECTION-INVENTAIRE Organisme ILLE-et-VILAINE (35) Département
  • ropération = Responsable = Département : Année première mention Gilles LEROUX Organisme : ILLE-et- VILAINE (35) UL. Lieu-dit ( du Cadastre) : LA. Commune = BQSSE.- ÇL -.BÂETA ^S iMcÂfL. n.G.N.) : Lieu-dit (de Nom du site : Cadastre 4 \3 \3 |3~| (Année de denièra mise
RAP01401.pdf ((35). la haute vallée de la Seiche. rapport de prospection thématique)
  • (35). la haute vallée de la Seiche. rapport de prospection thématique
  • 35
  • de SONDAGE (dans le cadre d'une RECHERCHE THEMATIQUE) Août 1996 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1996 1 •1.1'Oisillère FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE du SITE 35 119 12 Ille-et-Vilaine GENNES-sur-Seiche Beaumont 1984 Section ZP Parcelle 49 Coordonnées Lambert
  • en Habitat de l'Age du Fer et de l'Antiquité Sondages sur des enclos découverts d'avion Haute vallée de La SEICHE (Ille-et-Vilaine) Rapport de RECHERCHE THEMATIQUE Août 1996 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1996 I SYNTHESE I - PROBLEMATIQUE THEMATIQUE
  • terre à déplacer (environ 25m3), et malgré la dureté du sol provoquée par la grave sécheresse de l'été 1996. Je demande cependant à la CIRA si elle a bien choisi ses termes en employant l'expression sections de fossés et si elle ne pensait pas plutôt intersections. Il va de soi que
  • volumineux, d'autant que dans ce cas, l'utilisation des engins se pratique sur nombre de chantiers. H - CONCLUSIONS de la CAMPAGNE de SONDAGES 1996 Celles-ci sont développées en détail pour chaque site, voici résumées les leçons que l'on peut tirer de cette campagne de sondages. 1
  • uniquement à la Tène moyenne, et un autre à l'époque augustéenne. Pour l'instant, en cumulant les sondages de 1995 et 1996, sur 8 enclos sondés, 6 étaient occupés dès le 2e Age du Fer, soit 75%. La série est encore trop courte pour tirer des conclusions définitives, mais on voit déjà se
  • Enceinte à fossés complexe, découverte en prospection aérienne Le Val AVAILLES -sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) Rapport de SONDAGE (dans le cadre d'une RECHERCHE THEMATIQUE) Août 1996 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1996 1 l'Oi si Hère FICHE SIGNAEETIQUE IDENTITE
  • du SITE Site n° : Département : Commune : Lieu-dit : Cadastre : 35 008 1 AH Ille-et-Vilaine AVAILLES-sur-Seiche Le Val Coordonnées Lambert Section Cl Parcelle 57-59-60 x = 338,100 y = 2335,800 = 80m environ Altitude : Propriétaire du terrain : M. Frank Viel, 24, rue des Noës
  • , 35510 CESSON. L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 24/07/1996 par le Conservateur régional de l'archéologie, n° 1996/084 Valable pour le mois d'août 1996. Programme H 09 Terroirs et peuplements protohistoriques. Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme de rattachement
  • La Rouaudière DOM ALAIN (Ille-et-Vilaine) Rapport de SONDAGE (dans le cadre d'une RECHERCHE THEMATIQUE) Août 1996 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1996 1 liùiochetteri FICHE SIGNALETIQU E IDENTITE du SITE Siten°: Département : Commune : Lieu-dit : Cadastre
  • : 35 097 7 Ille-et-Vilaine DOMALAIN La Rouaudière Section B E Parcelle 336 Coordonnées Lambert : x = 330,500 y = 2337,000 Altitude : = 77,5m environ Propriétaire du terrain : M Auguste Gallon, La Basse Vaudrie, 35130 VISSEICHE. L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 02
  • /07/1996 par le Conservateur régional de l'archéologie (pas de numéro) Valable pour le mois d'août 1996. Programme H 09 Terroirs et peuplements protohistoriques Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme de rattachement : Université de Nantes - membre de l'U.M.R 153 du CNRS (Rennes
  • cet été 1996, aucune trace d'humidité n'était observable avant 1,20m à 1,40m de profondeur. Il était encore creusé en V dissymétrique, avec un fond plat plus large (0,40m), à une profondeur de 1,40m seulement sous la surface actuelle. L'absence de mobilier ou de structures permet
  • structures en creux dans les limons et argiles, spécialement lors d'une grande sécheresse, ne doivent pas être sous-estimées (cf. les difficultés semblables sur le site néolithique du Haut-Mée, 1996-IetV) ; elles peuvent faire qu'on l'ait tout simplement manqué au décapage. Dans les deux
  • : x = 339,700 y = 2335,900 Altitude : = 75m environ Propriétaire du terrain : M. Marcel Grimault, Beausoleil, 35370 GENNES-sur-Seiche. Site n° : Département : Commune : Lieu-dit : Cadastre : L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 02/07/1996 par le Conservateur régional
  • de l'archéologie (pas de numéro) Valable pour le mois d'août 1996. Programme H 09 Terroirs et peuplements protohistoriques. Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme de rattachement : Université de Nantes - U.M.R. 153 du CNRS (Rennes) Raison de l'intervention : sondage dans le
  • et son CONTEXTE C'est tout récemment, à la fin de l'été 1995, que Gilles Leroux a découvert ce très beau site en prospection aérienne et qu'il nous a suggéré de le sonder. Le site lui était apparu sur herbe. Au cours de cet été 1996, plus sec que le précédent, nous avons pu
RAP01377.pdf (SAINT-MALO-DE-PHILY (35). le Déron. rapport de diagnostic)
  • SAINT-MALO-DE-PHILY (35). le Déron. rapport de diagnostic
  • 35
  • SAINT-MALO-DE-PHILY 35.289.09 AH - 1996 F316: O IMPLANTATION DES SONDAGES ET DES FAITS SUR LE SECTEUR 2 TR 52 TR 53 TR 57 TR 35 I A 8,48 ~| A 8,08 I F314 7,441 A / TR 33 8,40 TR 51 TR 54 TR 56 8,70, TR 50 TR 36 "o TR 55 TR 49 tí, 65, 733 l^jTR 46 7,33 A TR 47 F
  • SAINT-MALO-DE-PHIL Y "LE DERON (35.289.009.AH) D.F.S D E D I A G N O S T I C (Ille-et-Vilaine) ARCHEOLOGIQUE 19/08/1996 - 20/10/1996 Sous la direction de Laurent AUBRY Avec la collaboration de Arnaud DESFONDS et Claude LE MOIGNE FUTURE EXTENSION D ' U N E E X P L O I T
  • A T I O N DE Avec le concours de la société Viafrance A.F.A.N. Antenne Grand-Ouest Ministère de la Culture Rennes S.R.A. de Bretagne 1996 GRANULAT Sommaire N ° de page Fiche si gnalétique 1 Organisation de l'opération 2 Remerciement 3 Introduction : 4 a - Genèse de
  • réaliser un diagnostic sur la surface totale du projet, afin d'en définir le potentiel archéologique. Un soutien de 100 000 Frs a été accordé par la Sous-Direction de l'Archéologie qui s'était engagée depuis avril 1993. L'évaluation archéologique entreprise du 19 août 1996 au au 20
  • septembre 1996, a permis de confirmer la présence de trois enclos fossoyés. La recherche sur ce type de site, est inédite dans le bassin occidental de la moyenne Vilaine. La proximité de la Vilaine, le type de substrat rencontré (sables et graviers alluvionnaires), mettent ce site dans
  • de Su Figure I : implantation topographique du site archéologique "Carrière des Menais" sur plan au 1/25000e. Fond Ï.G.N.1220-ouest, Bain-de-Bretagne. 5 Equidistance des courbes: 10 m Thomas ARNOUX 01/10/1996 S RA- DRAC- Carte Archéologique Géo Concept f l Site paléolithique
  • H Site néolithique ¡gf Site Age du Bronze Site Age du Fer Environnement archéologique du site du Déron en Saint-Malo-de-Phily (35) ^ Site gallo-romain ^ Site d'époque indéterminée Figure 2 6 d - Contexte géographique Le gisement occupe une moyenne terrasse de près de 9
  • sondage, n'ont pas été recalés sur le plan de masse. 13 Saint-Malo-de-Phily "Le Déron" Secteur 1 Son dage Prrrf 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57
  • 0,75 X X X X X 1,15 1,70 2,50 0,80 0,35 0,25 0,30 0,45 X X X X 0,90 1,70 0,18 0,30 0,15 0,30 1,10 0,80 > 1,05 0,58 0,20 0,25 15 X X X X X X X X 0,20 > 0,35 0,25 X X X X X X SAINT-MALO-DE-PHILY 35.289.09 AH - 1996 IMPLANTATION DES S O N D A G E S ET DES FAITS SUR LE
  • beaucoup plus érodées du n° 2, les différencient. Les vignettes pratiquées à l'intérieur de l'enceinte (Vig 1, 9 et 11) ont livré 35 Faits. Les principaux éléments repérés, sont des fossés de petits gabarits situés dans les tranchées 34,39 et 40. L'orientation nord-ouest / sud-est de la
  • au premier plan, l'angle sud-ouest de l'enclos n° 2. 32 SA INT-MALO- D E- P HILY 35.289.09 AH - 1996 PLAN G E N E R A L DU SITE ET DESCRIPTION CHRONOLOGIQUE DES FAITS 0 s a Û c^rj 0 • c ® r m 123 m OS m Figure 10 AGE DU FER " kl GALLO-ROMAIN ECOFACT INDETERMINE MODERNE
  • SITE DE DERON A SAINT-MALO-DE-PHILY (ILLE-ET-VILAINE) J'ai visité le site de Déron, le 18 septembre 1996, sous la conduite de MM. Laurent Aubry et Mickaël Batt, à l'issue d'une opération de diagnostic archéologique en préalable à la mise en exploitation d'une gravière. La
  • couches analogues. Fait à Rennes, le 26 septembre 1996 Jean Laurent M O N N I E R Docteur ès Sciences, Directeur de Recherche au C N R S Géologue et préhistorien. 43 BIBLIOGRAPHIE GAUTIER, 1986 : GAUTIER M., Première campagne d'archéologie aérienne dans la vallée de la Vilaine
RAP01435.pdf ((35). rn 157. aménagement à 2 x 2 voies de la future rocade est de Rennes. échangeur des rn 136 et 157 entre la ligne de chemin de fer et la rn 137. rapport de diagnostic)
  • (35). rn 157. aménagement à 2 x 2 voies de la future rocade est de Rennes. échangeur des rn 136 et 157 entre la ligne de chemin de fer et la rn 137. rapport de diagnostic
  • 35
  • et Stéphane JEAN en 1996. Raisons de l'intervention : La réalisation de ce diagnostic archéologique est la dernière étape d'un programme de sondages systématiques entrepris sur l'ensemble des parcelles concernées par la future rocade-est de Rennes. Les précédentes recherches
  • entreprisent du 16 janvier 1996 au 6 mars 1996, n'avaient pu avoir accès à cette partie de la future route nationale. Une équipe de trois contractuels A.F.A.N. dirigée par Dominique POUILLE, étaient affectés à cette tache (voir D.F.S. 1996/70). La partie traitée dans le cadre de ce D.F.S