Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01771.pdf (LILLEMER (35). l'occupation néolithique. rapport de prospection thématique)
  • Rapport de prospection thématique Lillemer (Ille-et-Vilaine) 2001 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, V. Guitton, J.N. Guyodo, G. Hamon, S. Naar, F. Nicolin, A. Noslier. et la collaboration de L. Quesnel, X. Hénaf, L. Soler, C. Thibaudeau. Rapport de prospection
  • thématique Lillemer (Ille-et-Vilaine) 2001 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, V. Guitton, J.N. Guyodo, G. Hamon, S. Naar, F. Nicolin, A. Noslier. et la collaboration de L. Quesnel, X. Hénaf, L. Soler, C. Thibaudeau. Nouy teriony co remercier la/ propriétaire' et Ve^loitant de
  • . Quesnel. 2 Rapport de prospection thématique Lillemer 2001 Sous la direction de L. Laporte 1/ Présentation du projet 1.1/ Travaux antérieurs Le site de Lillemer a été découvert lors de prospections de surface effectuées par C. BizienJaglin et son équipe (Bizien-Jaglin 1995). La
  • surface du gisement reconnu autour de la butte de Lillemer couvre une surface de plus de 30 ha L'importante collection de pièces lithiques (4500 pièces) qui a été recueillie à cette occasion a donné lieu à une étude précise et complète publiée par J.N. Guyodo (Guyodo et al. 2001
  • en place, dès 2001 et à titre expérimental, un programme d'accompagnement des opérations et des études sur ce site. Il serait formalisé par le biais d'une prospection thématique, soumise comme il se doit à l'approbation de la C.I.R.A. du GrandOuest et comprendrait deux volets
  • déterminer l'étendue de l'occupation du marais autour de la butte rocheuse, une prospection géophysique a été effectuée, au printemps 2001, afin de mettre en évidence la profondeur et la forme du socle rocheux pour mieux comprendre la dynamique du site au Néolithique. La méthode
  • géologiques bien identifiées. Les résultats du Profil 1 : Le faible intervalle de résistivité, lié à la forte présence d'eau au mois de mars 2001, a rendu l'analyse stratigraphique compliquée. En effet, il est difficile de distinguer nettement les différentes unités lithologiques : par
  • ayant subit des destructions plus ou moins récentes (carrière, village etc.) soit à des terrains qui n'ont pas put être prospectés (absence de cultures, jardins etc.). En 2001, Alain Noslier a poursuivi la prospection sur le gisement. Les conditions météorologiques déplorables lors
  • de l'hiver 2000-2001, période où s'effectue la prospection au sol, ont recouvert les terres du marais de plusieurs centimètres d'eaux pendant plusieurs mois rendant les investigations de terrains impossibles. D en résulte que ce sont essentiellement les terrains cultivés et
  • fragment d'os (faune) pour info : un fragment de fer oxydé 10 Lillemer 2001 Sondage 2 figure 7 : plan de situation des sondages (mise au net L. Quesnel d'après le fond de carte de J.N. Guyodo) 4/ Les sondages archéologiques * 2 sondages distants de 4,3m ont été réalisés en bordure
  • tamisage (glands et noisette (?)). L'étude des macro-restes sera effectuée par M.-F. Dietch au 12 Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 0 D4 0 D5 | Pierre Bois travaillés 1m figure 10: répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 0. (mise au net
  • L. Quesnel) Co4 décapage Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 0 figure 1 1 : répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 - Co4 décapage 0. (mise au net L. Quesnel) Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 2 Bois B7 B4 I Chêne
  • Ecorce Bois travaillés 1m Mobilier archéologique B5 B4 B6 B7 "36 ► »34 •38 35 g Bois Céramique Charbon 0 | Pierre Silex figure 12 : répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 - Co4 décapage 2. (mise au net L. Quesnel) Lillemer 2001 Sondage 2
  • tessons vers la base de la tourbe. La présence d'un petit gobelet complet, et le fond d'un vase écrasé sur place semblent attester du faible transport qu'a subi ce mobilier après son dépôt dans la tourbe. 13 Lillemer 2001 Sondage 2 figure 14 : Répartition du mobilier archéologique
  • au sein de la couche 4, avec indication des collages entre les pièces céramiques (mise au net L. Quesnel). Liste du mobilier Lillemer 2001 Sondage 2 X Y Z ZO 1 1 1 1 1 1 5 16 18 24 29 25 85 74 77 86 87 75 159 160 160 162 161 162 115 115 115 115 115 115 Co4 Dec 1 35
  • 120 125 125 125 125 125 125 125 125 125 125 Liste des Plans Lillemer 2001 Sondage 2 N° Titre Carré Echelle Date auteur 1 2 3 B5 B5/6 B7 l/10'me l/10ême Î/IO4™ 19/06 19/06 20/06 Xavier Cristel Samuel 1/100*"" 22/06 Luc 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 S2 Co4 dec 1 S2 Co4
  • difficiles à déterminer sans examen microscopique du fait de leur structure à pores diffus. 14 figure 15 : Plan des éléments xylologiques horizontaux et verticaux (mise au net L. Quesnel). Lillemer 2001 Sondage 2 Déterminations xylologiques figure 16 déterminations xylologiques
  • mêmes caractéristiques d'utilisation du bois, sont représentés dans la plupart des cas par des "chemins de tourbière". Or, la fouille 2001 de Lillemer est située à environ 130 m de la terre ferme. Dans l'attente d'études visant à déterminer la hauteur de la nappe phréatique au moment