Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 2001 (retirer)
  • Operation type > fouille programmée (retirer)

12 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01760.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000-2002)
  • OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000-2002
  • L E SITE ARCHEOLOGIQUE DE OUESSANT (29 155 0022 AP) "Mez-Notariou" (Finistère) R À P P Ô R T I N T E R M E D I A I R E D E F O U I L L E P R O G R A M M E E - ANNEE 2001 Sous la direction de Jean-Paul L E BIHAN C O N S E I L G E N E R A L DU F I N I S T E R E S.P.A. - M I N
  • I S T E R E D E L A C U L T U R E C E N T R E D E R E C H E R C H E A R C H E O L O G I Q U E DU F I N I S T E R E Rennes : S.R.A. de Bretagne -2001 OMNRAOl L E S I T E A R C H E O L O G I Q U E DE OUESSANT (29 155 0022 AP) "Mez-Notariou" (Finistère) R A P P O R T I N T E
  • R M E D I A I R E DE F O U I L L E P R O G R A M M E E ANNEE 2001 Sous la direction de Jean-Paul L E BIHAN C O N S E I L G E N E R A L DU F I N I S T E R E S.D.A. - M I N I S T E R E DE L A C U L T U R E C E N T R E DE R E C H E R C H E A R C H E O L O G I Q U E DU F I N I S
  • T E R E Rennes : S . R A . de Bretagne 2001 FICHE SIGNA LE TIQ UE Site n° : 2 9 Département : [JJLULJLJ !_OJL°J^J i Ji I A !_J± FINISTERE Commune : OUESSANT Lieu-dit ou adresse : MEZ-NOTARIOU Cadastre : QUIMPER Année : 1974 Section et parcelle : E 2125 à E 2134 E
  • de la Manche. Distante de 2 0 km du continent, Ouessant possède un caractère insulaire fort. Il faut toutefois tenir compte du niveau de la mer et du dessin des côtes aux différentes époques concernées (Le Bihan, Villard, 2001). La distance effective entre les îlots se succédant
  • entre Ouessant et le continent a pu varier de manière assez importante. Ouessant connaît un climat océanique particulièrement marqué. La question de la végétation a été longuement abordée au cours des années précédentes (Le Bihan, Villard, 2001). Dans l'état des connaissances
  • E T TRISANNUEL Un nouveau programme trisannuel est mis sur pied pour la période 2000-2002. Comme le précédent, il poursuit un double objectif : la recherche sur le terrain et la fouille d'une part, la publication d'autre part. 2.2.1. Le programme de fouille 2001 Il s'agit de
  • archéologues. 2.2.2. La publication La publication exhaustive du site entamée depuis le début programme trisannuel 19961998 devait aboutir, en 2001, à la parution du premier tome de la collection Archéologie d'une île à la pointe de l'Europe : Ouessant : Le site archéologique de Mez
  • Zone étudiée en 2001 Fig.4 - Implantation des secteurs de fouilles. XXXIV XXXIII 0 XXXII XXIX 20m XXXI LU XLI XLII XLIII XIX LIIlV XVIII XVII XVI XV XIII XII XI X XIV XLIV XLV L IX VIII Secteur 5 II XXXV III IV V VI XXXVI VII Secteur 1 XLV 1
  • dont la chronologie relative est cernée (cf. supra). La campagne 2001 doit permettre d'achever l'étude de la dépression Us.222 et celle des dépôts d'ossements d'animaux, de coquillages etg de céramique du 1er âge du Fer de la vaste et épaisse lentille Us. 146. 1.2. LA STRATÉGIE DE
  • d'étudier des structures archéologiques complètes : Us.222, Us.214, Us. 166 (avec sédiments Us. 146). Ce choix se révèle heureux dans la mesure où les vestiges de l'Us.226 mis au jour en 2001 correspondent au dépôt primaire d'ossements et de coquillages de l'Us.Us.146. Or, ils semblent
  • , nécessitant une fouille extrêmement fine, ne sont découverts qu'en fin de campagne. Ils ne peuvent être fouillés en 2001. Cette énumération des obstacles rencontrées par la fouille correspond à la liste des principales opérations réalisées sur le secteur 5 au cours de la campagne. 2. LES
  • PRINCIPALES OBSERVATIONS La présentation des principales observations effectuées au cours de la campagne 2001 respecte la chronologie relative et l'ordre de mise en place des éléments. 2.1. L E SOL N A T U R E L Fig.7 Le sol naturel n'est pas atteint dans toute la zone décapée. Des plaques
  • creusements modernes Au nord du secteur site, la terre végétale se trouve au contact direct avec le sol géologique. Cela confirme les observations de 2001 qui mettaient en évidence la puissance des travaux agricoles depuis la fin du Moyen Âge : labours, épierrements systématiques
  • matériaux du Bronze ancien et moyen en bordure est de l'Us.226. La réalité de ce phénomène devra être confirmée, lors du démontage de cette dernière, lors de la prochaine campagne. 2.2.3. Les limons de la partie orientale du sondage Dans la partie orientale de la zone décapée en 2001
  • 2001. Elle présente la forme d'un croissant dont la partie convexe s'oriente au sud-est. Cet arc de cercle est conservé sur une longueur de 7 m et une largeur moyenne de 1,5 m. Une épaisseur d'au moins 0,08 m est actuellement perceptible, mais rien n'autorise à retenir cette
  • dernière demeurait incomplète. De nombreuses pierres, parfois de fort gabarit, occupaient également l'Us.222. En 2001, la couche de terre fine et sombre Us.218, contenant des traces de cendres et d'argile cuite, est ôtée sur la majeure partie de la superficie de l'Us.222. Une bonne
RAP01782.pdf (LA ROCHE-MAURICE (29). château de roc'h morvan. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • Culture COS tiER. GEH0MI FINISTERE Chateau de Roc'h Morvan LA ROCHE-MAURICE (29 237 002 AH - Finistère) 2001 DFS d'étude de bàti Jocelyn M A R T I N E A U , Fabien S A N Z - P A S C U A L , Frédéric B O U M I E R , Autorisationn* : 21 014 S E R V I C E REGIONAL DE
  • DETAILLE DE LA DOCUMENTATION PHOTOGRAPHIQUE, 2001 28 FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE N° de site : Département : Commune : Lieu-dit : 29 237 002 AH Finistère LAROCHE-MAURICE Château de Roc'h Morvan Propriétaire(s) du terrain Protection juridique : Conseil Général du Finistère
  • Inscrit M.H en 1924 LOCALISATION DU SITE Coordonnées cadastrales Année : Section(s) : Parcelle(s) : 1982 A 992 Coordonnées Lambert Zone : Coordonnées : Altitude : I X1 : 116, 85 70m Y1 : 1106,8 OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation n° : Valable du : 21 014 24/04/2001 au 31/12
  • /2001 Titulaire : Organisme de rattachement : Jocelyn MARTIN EAU A. F.A.N. Raison de l'urgence : Maître d'ouvrage : Contraintes techniques : Surface estimée du site : Emprise fouillée : Fouille menée jusqu'au substrat : Emprise de l'étude de bâti : Travaux de stabilisation
  • les Fouille Archéologique Nationale, dans le cadre d'une opération programmée annuelle. L'étude de bâti, découpée en deux campagnes de 5 et 10 jours, a débuté le 9 avril 2001 et s'est achevée le 13 juin 2001. Par ailleurs, une équipe de trois personnes dirigées par un membre du
  • l'échafaudage ménagé autour du château par l'Entreprise de rénovation a également été un élément indispensable au bon déroulement de l'opération. 1 Relevés d'élévations P1.02 1.2.2 - Le relevé topographique La programmation de cette année 2001 prévoyait également de réaliser un levé
  • rattaché les coordonnées indépendantes de l'année 2001 au système Lambert. Enfin, la morphologie du relief et des élévations du château font l'objet d'une relevé volumétrique qui aboutira à terme à la restitution du site en 3 dimensions. 1.2.3 - L'enregistrement et l'analyse du bâti La
  • -est, en contrebas d'un vallon moins abrupt. Le château domine ainsi toutes les voies de communication, tant fluviales que terrestres et impose à tous un symbole fort de la prééminence seigneuriale. 3.1.2 - Aspect Cachés par la végétation jusqu'au travaux de stabilisation de 2001
  • - 1er niveau Autorisation N° : 2001 014 Site N ° : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) L e Château de Roc'h Morvan P1.08 Donjon Vue de la cheminée à hotte conique P1.09 Vue du donjon
  • , 2000, GRAAL, 2001). Le refend n'est visible qu'en surface, à un niveau d'arase situé à une altitude de 70,30m. Les élévations nord et sud restent ainsi recouverts par les matériaux de comblement du logis, qui masquent la liaison horizontale entre les zones 2 et 3 (TOURNIER, 2000
  • , GRAAL, 2001) (pl.8, 15). La salle nord est éclairée à l'est par une grande fenêtre quadrangulaire en partie arrachée (E4). Elle s'ouvre à l'ouest sur une embrasure en partie masquée par un bouchon de maçonnerie, inscrite dans une tour semi-circulaire (E15). La salle sud est
  • éclairées au même niveau, à l'est, par deux grandes baies quadrangulaires ouvertes dans la courtine M6 (E5, E6) (pl. 16). Elle semble posséder à l'ouest le même type d'ouverture ébrasée qu'au nord-ouest, installée dans un 10 ech. : l/200e 10m Plan général Autorisation N" : 2001 014
  • 10 m • Rocher — Enduit *,67,74 Altitude indépendante Plan général - niveau d'arase Autorisation N° : 2001 014 Site N° : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) L e Château de Roc'h Morvan
  • P1.19 Relevés topographiques - Façade ouest 1 Autorisation N" : 2001 014 Site N" : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) Le Château de Roc'h Morvan P1.20 Pl. 21 3.3 - L'enceinte 3.3.1 - La courtine sud-ouest (M8) Le
  • . Martineau Le Château de TOPO : F. Boumier (AFAN) / PAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) Roc'h Morvan Vue de l'enceinte occidentale Elévations nord-ouest P1.26 3 I 1 I 3
  • second type 14 û Tour nord Elévations et arrachements nord-ouest P1.28 P1.29 [ j Schiste j Quartzite ¡ I : Granite Ml N°Structure 1001 N°US Arrachement 68,00 68,00 67,00 67,00 Elévations ouest - M l Autorisation N° : 2001 014 Site N° : 29 237 002 AH TOPO : F
  • " : 2001 0 1 4 R.O. : J. Martineau Le Château de N° : 29 237 002 AH TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sauz-Pascual (AFAN) Roc'h Morvan P1.34 68,00 67,00 67,00 rocher Elévations nord-est - Zone 4 / E l Autorisation Site La Roche Maurice Finistère (29) N" : 2 0 0 1 0 1 4 R.O
  • e tir Autorisation N° : 2001 014 Site N": 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) Le Château de Rocli Morvan P1.39 J Embrasures de tir E2 et E 3 P1.40 Tour nord Elévations nord et gorge
  • Quartzite Granité M6 1041 [" N'Stmcture N°US I Enduit 68.00 68,00 68,00 67,00 67,00 67,00 E l é v a t i o n s est - Z o n e s 2 et 3 / F e n ê t r e s E 4 et E 5 Autorisation N" : 2001 014 Site N - : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz
RAP01764.pdf (INGUINIEL (56) "kerven teignouse". l'habitat de l'âge du fer. rapport intermédiaire 2001 de fp3 (2001-2003))
  • INGUINIEL (56) "kerven teignouse". l'habitat de l'âge du fer. rapport intermédiaire 2001 de fp3 (2001-2003)
  • L'HABITAT DE L'AGE DU FER D'INGUINIEL« KERYEM - TEIGNGU3E » N° 56089003AH - MORB1HAN- Danief TANGUY Programme pluriannuel 2001 - 2003 Rapport intermédiaire, année 2001 Avec le concours du Conseil Générai du Morbihan du Syndicat de Bassin du Scorff et de la commune d'INGUINIEL
  • S.RA. BRETAGNE 2001 KERVEN TEiGNOUSE, commune d'INGUIMEL (Morbihan) Fouilles programmées tri annuelles 2001-2003 Rapport intermédiaire, année 2001 I) INTRODUCTION 1) Localisation du site 0 5 10 20kms N° du site : 56089003AH Coordonnées Lambert- Zone II : X :177,9 Y
  • d'habitat et d'un souterrain daté de la Tène ancienne. Par la suite, les fouilles ont l'objet de programmes pluriannuels, pour deux ans en 1993 -1994, puis trisannuels à partir de cette date : 1995 - 1997, 1998-2000. Un nouveau programme trisannuel a débuté en 2001. Les données des
  • programme, l'accent a été mis sur la poursuite de l'étude de l'enclos central, comme cela était prévu dans le rapport précédent. La surface étudiée en 2001 atteint près de 600m2. Le décapage mécanique initial a concerné la bordure est de la fouille 2000 sur une largeur de 15 mètres
  • limite est de l'enclos est apparu. Hormis l'angle nord est dont la fouille est programmée pour 2001, les limites de l'enclos central sont connues. De plan trapézoïdal, sa surface intérieure est de 1450 m2.Ce plan est d'une remarquable régularité et confirme une conceptualisation de
  • (S.1 F.1) fouillée au cours du premier sondage en 1992. Enfin, la fouille de l'enclos central est en cours d'achèvement, la campagne 2001 n'a pas apporté d'informations supplémentaires sur son utilisation et son organisation interne. A la phase trois, il abritait donc deux
  • zone sud-est dégagée en 2001 indiquent, par contre, que les vestiges d'occupation existent à l'extérieur de l'enceinte quadrangulaire. A défaut d'une étude plus complète, l'hypothèse d'un habitat s'étendant vers l'est où les contraintes topographiques n'existent pas peu paraître
RAP01766.pdf (PLOUHINEC (29). la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2001-2003)
  • PLOUHINEC (29). la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2001-2003
  • DEPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE 2001 4U6 SOMMAIRE 1. Fiche signalétique 1 2. Localisation 2 3. Historique 5 4. Répartion des sépultures à chambre compartimentée 6 5. Répartition de la poterie type Le Souc'h 7 6. Problématique 7 7. Moyens mis en œuvre 8 8. Déroulement de
  • Autorisation n° : 2001/004 valable du : 19/06/2001 au 31/12/2003 Nature : Fouille programmée (3 ans) TITULAIRE (Nom et Prénom) : L E GOFFIC Michel Organisme de rattachement : Conseil Général du Finistère Propriétaire du terrain : Commune de Plouhinec et Département du Finistère. Protection
  • , parement, chambre compartimentée, sépulture en fosse. Vestiges mobiliers : Poterie, silex, hache polie, armature tranchante. Lieu du dépôt du mobilier : Dépôt de Fouilles - Le Faou des fonds documentaires : Le Faou. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT INTERMEDIAIRE Année : 2001
  • Néolithique final (pot de fleur S.O.M.), Chalcolithique (vases campaniformes), de l'Age du Bronze (urnes à cordon), de l'Age du Fer (vase à rebord à cannelure interne) et médiévale. A cette énumération il faut ajouter deux vases de type épidanubien mis au jour lors de la campagne de 2001
  • , Néolithique final, Campaniforme, Protohistoire [Bronze et Fer] et Moyen Age). Datation absolue par 14C. - Restauration partielle en vue d'une présentation au public. 7. Moyens mis en œuvre La campagne de fouille a été réalisée entre le 9 juillet et le 10 août 2001. L'encadrement était
  • invisibles en 2001. L'accrétion de l'horizon A du sol atteint par endroit 5 à 6 cm, ce qui est fort intéressant pour la compréhension des phénomènes pédologiques du secteur. Lors de la campagne de 2000, cinq sondages de 2 m de largeur avaient été réalisés de manière à retrouver les
  • limites du cairn, il s'agit des sondages E/I-39, M/P-39, L/M-48, O47/50 et H-29/32. Un sixième avait été ouvert dans le cairn de façon à savoir s'il y avait eu extension du monument et dans quel sens, il s'agit du sondage H-36/37. La première année de fouille triennale de 2001 s'est
  • d'agrandir la fouille de 2001 et de reprendre la tranchée de sondage de 2000. A la surface du vieux sol, tout près du bord de la fosse fut mis au jour un talon de lame de hache polie en éclogite dont le gisement le plus proche est sur la commune de Peumeurit, à une douzaine de kilomètres
  • confortés par des analyses d'échantillons (certains résultats sont attendus en décembre 2001) et des fouilles complémentaires. La découverte de la sépulture épidanubienne a quelque peu modifié le programme prévu pour la campagne 2001, mais cette mise au jour d'une structure antérieure à
  • questions qu'elles n'apportent de réponses. Ces questions trouveront, nous l'espérons, quelques réponses lors de l'extension des zones fouillées en 2001. Durant la seconde campagne il est en effet envisagé de fouiller toute la partie sud de l'ensemble septentrional. 14. Bibliographie
RAP01755.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2001-2003))
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2001-2003)
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES SERVICE REGIONAL DE LARCHEOLOGIE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR LE CHATEAU DU GUILDO COMMUNE DE CREHEN (Côtes d'Armor) FOUILLE PROGRAMMEE TRIENNALE 2001-2003 RAPPORT INTERMEDIAIRE ANNEE 2001 Laurent
  • ° 2001/20 du 30 mars 2001 Coordonnées Lambert - Zone I : Ax=264.900 ; Ay=1107.200 Altitude : 19 m N.G.F. Cadastre : année 1987 Section A, Parcelle 131 Titulaire de l'autorisation : Laurent Beuchet, chargé d'étude, Association pour les Archéologiques Nationales Fouilles Ho
  • construction de bâtiments peu soignés dans les ruines de l'ancien logis. : Zone 12. : Zone 13. 20 m Figure 2 : Localisation des zones de fouille. La campagne 2001 Présentation générale Les objectifs du nouveau programme de recherche 2001-2003 avaient été définis en conclusion du
  • connaissance sur la vie quotidienne dans ce château par l'étude de la cuisine présumée. Comme à l'accoutumée, la campagne 2001 s'est déroulée en deux périodes de fouille : du 2 au 28 avril et du 25 juin au 3 août, soit 10 semaines au total, avec des équipes de 6 à 8 personnes en avril et de
  • fondation du site. Secteur 14 Dans ce secteur, la fouille 2000 avait été stoppée sur les niveaux correspondant à la destruction du logis. Les sols de la cave n'avaient été atteints que sur une très faible surface. La fouille 2001 a vu l'achèvement de la fouille de la cave. Les niveaux
  • siècle. Un sondage ponctuel avait mis au jour un court tronçon de maçonnerie, devant le mur de façade de celui-ci (U.S. 12321). La poursuite de la fouille en 2001 dans ce secteur a dégagé la suite de cette construction vers l'est. Cette maçonnerie semble marquer la façade d'un
  • secteur depuis l'ouest, à l'issue de la fouille. Au premier plan, vestiges d'un bâtiment temporaire lié aux travaux de reconstruction. Au second plan, four à pain ouvrant sur la cheminée de la cuisine. (Cliché L. Beuchet, AFAN). Le mobilier La campagne 2001 a livré un mobilier assez
  • . Bretagne, février 2001). Bilan de la campagne 2001 et programme pour 2002 Le bilan de la campagne 2001 apparaît donc comme extrêmement positif. L'ensemble des objectifs fixés en conclusion du rapport 2000 ont été atteints. La fouille de la zone 12, commencée en 1998, est aujourd'hui
  • essentiel de la campagne 2001 concerne les occupations antérieures au logis. La mise au jour de vestiges totalement inattendus dans la cour, dont les rares éléments mobiliers recueillis situent la datation autour du XIle siècle, reposent avec acuité le problème de la fondation du château
RAP01762.pdf (PLOUHINEC (29). "ménez-drégan I". rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2000-2002))
  • PLOUHINEC (29). "ménez-drégan I". rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2000-2002)
  • PLOUHINEC, FINISTERE Rapport intermédiaire sur la fouille du gisement paléolithique inférieur de Menez-Dregan I Campagne 2001 Sous la direction scientifique de : J e a n - L a u r e n t M O N N I E R et de B e r n a r d H A L L E G O U E T Réalisé par : S t é p h a n H I N G
  • U A N T et N a t h a l i e M O L I N E S Avec la collaboration de Rozenn C O L L E T E R UMR 6566 du CNRS « Civilisations Atlantiques et Archéosciences », CNRS, Université de Rennes 1, Ministère de la Culture Rennes 2001 ML PLOUHINEC, FINISTERE Rapport intermédiaire sur la
  • fouille du gisement paléolithique inférieur de Menez-Dregan I Campagne 2001 Sous la direction scientifique de : J e a n - L a u r e n t M O N N I E R et de B e r n a r d H A L L E G O U E T Réalisé par : S t é p h a n H I N G U A N T et N a t h a l i e M O L I N E S Avec la
  • collaboration de Rozenn C O L L E T E R UMR 6566 du CNRS « Civilisations Atlantiques et Archéosciences », CNRS, Université de Rennes 1, Ministère de la Culture Rennes 2001 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 N° de site : 29-197-015 Cadastre : section ZW
  • , parcelles 366, 370, 372 et hors parcelles Coordonnées Lambert II : X = 92,200. Y= 2353,800. Z moy. = 10 m NGF Autorisation n°: 2000/015 1 - Mise en place de la campagne 2001 La campagne de terrain a débuté le 16 août et s'est achevée le 29 septembre 2001, soit une durée de 6,5 semaines
  • officielle de préhistoriens chinois venus comparer les éléments chrono-stratigraphiques et archéologiques du site avec ceux de leurs 1 Nous remercions vivement M. Daniel OGOR pour la mise à disposition de son bateau. 1 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001
  • 8a couche 6 couche 3 a plage X M dii Dune supérieure (équivalent 3 a de MDI ?) Plage de Gwendrez plages anciennes foyer sable actuel 2 - Les acquis de la fouille 2001 La fouille de Menez-Dregan a fêté cette année son dixième anniversaire, dans d'excellentes conditions climatiques
  • part et d'autre de ce gros bloc (fig. 1). 2 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 2 . 1 - Les niveaux supérieurs Cette campagne a confirmé l'importance de la couche 4b dans la compréhension des ultimes occupations de la grotte. La richesse en
  • . Talon d'un biface en microgranite (n°l 1789) (dessin : S. Hinguant). Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 différente de celle du macro-outillage jusqu'ici étudié. Cette pièce est en effet aménagé sur un galet de grès cylindrique d'environ 4,5 cm de
  • inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 de la grotte. Des lacunes sont notées pour les couches 5c à 5d\ L'horizon repère 5e, sableux et très organique, est bien marqué et repose là aussi sur la plage ancienne 6. Celle-ci, contrairement aux observations faites de l'autre côté du bloc
  • implications paléo-environnementales importantes (Monnier et al, 2001). 3 - Industrie lithique Quelques 8149 pièces ont été cotées cette année, leur étude est actuellement en cours de même que des remontages réalisés principalement pour la couche 4b. Ces remontages sont actuellement au
  • 5 E zone perturbée z £< o O Hmite de fouille ci O < Q o ai Fig. 7 : Coupe E-F, détail de la partie ouest entre la paroi et le gros bloc effondré (en noir, industrie lithique). Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 de possibles zones
  • Gneiss Gneiss Granite Granite R.v.s. R.v.s. Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 12 13 13 14 14 15 15 16 16 17 17 18 18 19 19 20 20 20 20 20 21 21 22 22 23 23 24 24 25 25 26 26 27 27 28 28 29 29 30 30 30 31 31 32 32 32 33 33 35 35 36 36 37 4b 4b 4b 4b
  • Orthogneiss Gneiss Gneiss Gneiss Gneiss Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Grès Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 37 38 38 39 39 40 40 40 40 40 42 42 43 43 44 44 45 45 46 46 47 47 48 48 48 48 49 49 50 50 51 51
  • paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 61 62 62 63 63 63 64 64 65 65 66 66 67 67 67 68 68 69 69 70 70 71 71 72 72 73 73 73 73 73 74 74 75 75 76 76 76 77 77 78 78 79 79 79 79 80 80 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4a 4b 4c 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b 4b
  • effectués en couche 4b. (R.v.s. : roche volcano-sédimentaire). 9 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 3 .2 - Répartition spatiale et calcul des distances entre les pièces (tabl.2-4, fig.B) La répartition spatiale des remontages (fig.8) nous montre deux
  • 2001 10 11 12 12 13 14 15 16 17 18 19 20 20 20 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 30 31 32 32 33 35 36 37 38 39 40 40 40 40 42 43 44 45 46 2845/2956 4358 / 3726 4501 /4488 4501 /2130 2564/3136 2151/3227 2338/2362 3706/2848 2664 / 2484 4972/3271 2536 / 4272 3141 /3409 3141/3411 3141
  • 0,015 0,265 0,076 0,171 11 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 47 48 48 48 49 50 51 53 54 56 57 58 58 59 60 61 62 63 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 73 73 73 74 75 76 76 77 78 79 79 79 80 2568/2463 4828/4612 4828/5148 4828 / 3790 2366 / 2286 3663
  • 0,002 0,007 0,226 0,067 0,255 0,112 0,377 0,03 Tableau 2 : Calcul des distances et distances verticales entre les pièces en mètre. 12 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 Distance Fréquence 0,5 1 Distance 40% 19% 10% 12% 5% 5% 3% 0% 0% 0% 2% 0
  • 0,002 0,399 10,387 100 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregan I - Campagne 2001 4 - Perspectives pour la campagne 2002 La campagne 2002 marquera la fin du programme triennal 2000-2002 et sera suivie d'un rapport de synthèse. La fouille de la banquette supérieure restera
RAP01777.pdf (PAULE (22). le camp Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp3 1999/2001)
  • PAULE (22). le camp Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp3 1999/2001
  • Le Camp de Saint-Symphorien à Paule. (Côtes d'Armor) responsable de l'opération : Yves Menez dessinatrice : Mathilde Dupré Forteresse aristocratique du second âge du Fer. Conseil Général des Côtes d'Armor Service Régional de l'Archéologie de Bretagne UMR 6566 1999 - 2001 Am
  • I I I I I I I I i I I I I i LE CAMP DE SAINT-SYMPHORIEN A PAULE. (Côtes d'Armor) Forteresse aristocratique du second âge du Fer. Conseil Général des Côtes d'Armor Service Régional de l'Archéologie de Bretagne UMR 6566 1999 - 2001 l Remerciements J e voudrais enfin
  • du camp située au sud de la nouvelle départementale. 2. Problématique adoptée pour la fouille programmée de 1999-2001. Dans le rapport remis en 1998, les résultats de ces onze années de recherches étaient présentés intégrés à un phasage restituant, de manière synthétique
  • , l'évolution de cet habitat au cours du second âge du Fer. 4 Ces objectifs ont été globalement atteints, dans les délais et le budget imparti. Le décapage effectué en 2001 dans la parcelle ZW, n° 51, localisée au nord du rempart a même été étendu sur une superficie de 1.340 m 2 , soit
  • stratigraphiques, 23 relevés ... et en 1968. En 2001, l'étude de cette parcelle, localisée au nord de la nouvelle route départementale, devait être achevée. Il était proposé de compléter cette opération par la fouille d'une partie du rempart, à l'emplacement d'une dépression mise en évidence
  • triennale 1999-2001. Le mobilier métallique découvert sur le site depuis 1988 a été déchloruré et radiographié, hormis pour celui découvert en 2001. De 1999 à 2001, 4.270 tessons de céramiques indigènes, 325 tessons d'amphores, 55 objets lithiques et 154 objets métalliques ont été
  • dernière pièce est revenue au Service Régional de l'Archéologie en septembre 2001. Le travail primaire de classement et d'archivage des données est donc en grande partie achevé. Le travail d'étude et de mise en forme de cette documentation devrait donc pouvoir débuter en 2002, afin
  • a été consolidé par lyophilisation dans le laboratoire UTICA de Fig. 6 - Plan général de la fouille mis à jour pour 2001. 7 Deuxième partie Naissance et évolution de l'habitat. imposantes. Les très rares lambeaux de sols protohistoriques, piégés sous une voie ou la base de
  • , les nombreux recoupements de structures ont permis de proposer un phasage de l'évolution de ce site. 2. La phase I : l'habitat enclos. Fig. 7 - Vue aérienne de la fouille en juillet 2001. Les traces d'une première occupation sur le site ne semblent pas, pour le moment, remonter
  • lors de la première opération triennale dans un phasage qui retraçait les grandes lignes de l'histoire de ce site. J'ai décidé d'opter pour une présentation analogue des résultats de l'opération 1999-2001. L'abondance des données recueillies m'a toutefois conduit à limiter le
  • , scellé sous un rempart postérieur. La localisation est celle de la coupe 4 (Fig.13). Le fossé qui délimitait l'enclos périphérique a également été étudié de 1999 à 2001. De profil triangulaire légèrement arrondi vers le fond, il ressemble beaucoup au fossé de clôture de l'enclos
  • - Localisation des souterrains, constructions enterrées et semi-enterrées, étudiés de 1999 à 2001. Le souterrain 1555 a été mis au jour en limite sud du décapage (fig.17). Le puits d'accès, d'une profondeur conservée d'1,50 m, a été sectionné en biais lors du talutage des limites de la
  • galeries souterraines ont pu tenter de progresser en suivant l'axe reliant les deux Ces cinq structures excavées fouillées de 1999 à 2001 peuvent être rattachées à la première phase de cet habitat, comme l'étaient les souterrains ou excavations analogues fouillés de 1988 à 1998. Il
RAP01803.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport de fp 2001)
  • LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport de fp 2001
  • J.-Ch. ARRAMOND - Ch. REQUI, F. LABEAUNE - Th. ARNOUX I. RODET - BELARBI Année 2001 A f c 3 FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE Site n° : 22 263 001 A H Département : Côtes d'Armor LE QUIOU La Gare Commune : Lieu dit /Adresse : Cadastre : Année : Sections et parcelles
  • : 1983 A201, A206, A207, A208, A209, A21Q, A211, Coordonnées Zone Abcisse 277,825 Ordonnée : 1061,400 Altitude: Propriétaire du terrain : CAEG NOGUES Décrêt 86 - 192 Protection juridique OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation n° : 2001/030 Valable du : 20 / 08/2001 au: 14
  • /09/2001 J.-Ch. ARRAMOND Titulaire : Organisme de rattachement : Programme : A.F.A.N. UMR 5608 Toulouse P.20 300m2 Années précédentes: Surface estimée du site : 100000 m2 environ Année en cours ; IOOO
  • , coquillages, objets en bronze, monnaie Problématique et principaux résultats La fouille de 2001 a mis en évidence de nombreuses structures annexes, qu'elles soient en relation avec les thermes mitoyens ou liées aux différentes phases de remaniements du bâti observées lors des sondages de
  • ADMINISTRATIVES 4 LA PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE POUR L'ANNÉE 2001 (FIG. N°L) 5 A-DESCRIPTION GENERALE DES STRUCTURES (FIG.4) 5 LES MURS LES SOLS 5 9 L'EGOUT 12 10 LES STRUCTURES DE CHAUFFE 11 LA STRUCTURE 13 12 LES STRUCTURES FOSSOYEES LINEAIRES (FIG.2 ET 4 ) 13 LES FOSSES 15
  • la Haute-Bretagne, Dossiers du CeRAA, M, 1990, p.20. 6 Texte de A PROVOST, Rapport de fouille programmée annuelle 2000, évaluation du site. - Le Quiou Campagne de fouille 2001 Emprise des fouilles Restitution du plan de la villa par photo-interprétation En gris : cadastre
  • futur Contrat de Plan Etat - Région. - Le Quiou Campagne de fouille 2001 Levé non rattaché au nivellement général de la France S y s t è m e de coordonnées indépendant Légende wm Four ou structure de chauffe • 1 Egoût Niveau de construction ou de démolition Fosse 1040
  • HIHilH m » haie w Niveau d'occupation 495.79 0 \- 1000 Tracé de la villa issu de la photo-interprétation Altitude 10 m LA PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE POUR L'ANNÉE 2001 (fig. n°l) L'achat, par le Service des Espaces Naturels du Département, des parcelles renfermant les
  • vestiges localisés en photographie aérienne ayant été retenu mais non réalisé à l'été 2001, le principe d'une fouille à l'extérieur des emprises de terrains concernés par les vestiges de la villa (parcelle n°211) avait la préférence du Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. De
  • villa issu de la photo-interprétation 495.79 Sondage 35 Altitude .30/496.45 1040 \ < Fosse 1 Egoutl 1020 - Le Quiou Campagne de fouille 2001 / Levé non rattaché au nivellement généjâl de la France Système de coordonnées indépendant/ Sondage 34 Cliché 1 : Vue vers le Sud
  • structure de chauffe Fossé , drain, haie Egoût Fosse Niveau d'occupation Niveau de construction ou de démolition Structures "flottantes" - Le Quiou Campagne de fouille 2001 Hypothèses de phasage La phase II est constituée des deux murs parallèles 16 et 17 liés au mortier sableux
  • pâte fine. 4 et 5. Commune claire. 6 à 9. Commune sombre tournée. 10. Amphorette ? LE QUIOU. La Gare Sondage 036 (Campagne 2001) i V v M \ I — I \ 7 y 1 à 4. Commune claire. 5 à 8. Commune sombre tournée. 4 r- 3 T 0 5 cm L'ensemble du mobilier de cet ensemble
  • compose d'un long col étranglé et bagué. Fosses 14 et 14b S R E G E N VSÎ c 10 ) 11 7 12 J 13 14 15 D 5 cm 16 1 à 4. Commune claire. 5 et 6. Mortier. 7 à 16. Commune sombre tournée. LE QUIOU. La Gare Four 15 (Campagne 2001) I I 1 1 à 4. Commune claire. 5 à 7. Commune
RAP01765.pdf (PLOUHINEC (56). villa maritime gallo-romaine de Mané Véchen . rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2001-2003)
  • PLOUHINEC (56). villa maritime gallo-romaine de Mané Véchen . rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2001-2003
  • PLOUHINEC (MORBIHAN) - MANE-VECHEN VILLA MARITIME GALLO-ROMAINE FOUILLE PROGRAMMEE PURI-ANNUELLE 2001-2003 RAPPORT INTERMEDIAIRE 2001 RAPPORT PRESENTE PAR ALAIN PROVOST MINISTERE- DE LA CULTURE- ET DE LA COMMUNICATION DRAC BRETAGNE - SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE REGION
  • DE BRETAGNEDEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE- PLOUHINEC 1# Plouhinec (Morbihan) - Mané-Véchen Villa gallo-romaine Fouille programmée pluri-annuelle 2001-2003 Rapport intermédiaire 2001 Site n° 56 169 001 AH. Autorisation n° 2001/009. Programme 020 : Espace rural, peuplement
  • de fouilles 2001. Opération réalisée avec le concours de l'Etat (Ministère de la Culture et de la Communication), de la région de Bretagne, du département du Morbihan et de la commune de Plouhinec, dans le cadre du Contrat de plan Etat/Région. Remerciements particuliers aux
  • romaine (IIIe siècle av. J.-C./IIf siècle apr. J.-C), Ecole française de Rome 2001). 1 1. Rappel des travaux antérieurs Les vestiges antiques de Mané-Véchen sont signalés en 1929 par Z. Le Rouzic et M. Jack, conservateur au musée de Carnac. 1.1. Les sondages effectués entre 1966 et
  • majeure partie du site conserve un fort potentiel stratigraphique scellé par les remblais d'écroulement. En corollaire, les possibilités de mise en valeur du site apparaissent bien réelles. 2. Le programme de 2001 (figures 3 à 6) Les travaux de terrain, d'une durée au 13 juillet et du
  • - des dalles de schiste vert. A l'est, le niveau de galets est recouvert par une mince couche d'arène (us 1236), indurée (et préservée) par une chauffe 5 Rapport d'intervention S. Groetembril et M. Gil Duarte, Villa de Mané-Véchen, CEPMR, septembre 2001. Exemplaires adressés au
  • Rapport d'intervention, S. Groetembril et M. Gil-Duarte, sept. 2001, CEPMR, p. 3. 6 sigillée de la phase VII de Gaule centrale, découverts à l'interface entre le paléosol et le radier du sol attestent que la mise en place du sol de la salle aux banquettes n'est pas antérieure à 160
  • mur occidental de la salle aux banquettes. Sans supprimer totalement la déclivité, ces remblais (us 1144, 1215, 1214, 1227) ont permis de la réduire des deux-tiers. En 7 7 Rapport d'intervention, S. Groetembril et M. Gil-Duarte, sept. 2001, CEPMR, p. 3. 7 conséquence, si, au
RAP01761.pdf (MONTOURS (35). le Teilleul. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000/2002.)
  • MONTOURS (35). le Teilleul. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000/2002.
  • Fouille programmée de Montours le Teilleul. Seconde campagne de la trisannuelle 2000-2002. MONTOURS (Ille-et-Vilaine) "Le Teilleul" 35 191 007 RAPPORT INTERMÉDIAIRE D E F O U I L L E P R O G R A M M É E octobre 2001 sous la direction de Isabelle CATTEDDU AFAN Grand-Ouest
  • Ministère de la Culture et de la Francophonie, Paris SRA de la région Bretagne Année 2001 TABLE DES MATIERES Fiche signalétique Identité du site L'opération archéologique Résultats Générique de l'opération I. Situation et contexte d'intervention Calendrier Le contexte archéologique et
  • : Habitat rural du haut M o y e n A g e en Bretagne, gestion de l'espace rural. Lieu de dépôt du mobilier archéologique : Base archéologique A F A N , Rennes. Références du rapport : Catteddu, 2001 : CATTEDDU (I.), Montours " le Teilleul ", rapport intermédiaire de fouille programmée
  • , SRA de Bretagne, Rennes, 2001. Bibliographie : CATTEDDU (I.) dir., Les habitats ruraux du haut Moyen Age de Montours et de la Chapelle Saint-Aubert (Ille-et-Vilaine), D F S de sauvetage urgent, Rennes, 1997. Catteddu, 2 0 0 0 : CATTEDDU (L), Montours " le Teilleul ", rapport
  • intermédiaire de fouille programmée, SRA de Bretagne, Rennes, 2000. C A T T E D D U (I.) dir., Les habitats carolingiens de Montours et de la Chapelle SaintAubert (Ille-et-Vilaine), D A F n°89, Paris, 2001. Fouille programmée de Montours le Teilleul. Seconde campagne de la trisannuelle
  • campagne 2001 de : poursuivre la recherche des limites du site, analyser l'espace entre les fouilles de 1996 et la rivière du Teilleul, replacer ces parcelles dans le schéma général de l'habitat, fouiller finement les niveaux intermédiaires, vérifier une éventuelle antériorité de ce
  • . Montours 2001- "Le Teilleul" S i t e n 0 35 191 007 AH 1 Localisation de la commune de Montours M i s e au net : D. Bossut Fig Ola Montours 2 0 0 1 - "Le Teilleul" Site n° 35 191 0 0 7 AH T Localisation des lieux-dits du Teilleul, Louvaquint et Talvassais sur la commune de
  • Montours Mise au net : D. Bossut Fig 01b Montours 2001 Site n° 35 191 007 AH Plan général du site du Teilleul 1 : 1000e Relevé topographique et DAO : P. Noguès et V. Pommier LEGENDE /, Limite de secteur Emprise des travaux A84 _ ^cap^gearchéologique Fig 2b Monteurs 2001 sjüz
  • Siten°35 Iii IÛ7AH Plan général des sondages et fossés Y= 89450 - Hcicyc Lip^nplii'jm: et PAO ; V Ptìmmiur Zone 3 Y- 89350 Sondages Fossés Fosses er silos Smci rurcs de combusto in 25jn Montours 2001 Site n° 35 191 007 AH eJéLè^ T Plan de la zone 3 1 :250e Relevé
  • topographique et DAO : V. Pommier Zone 3 Fossés Fosses et silos Structures de combustion 12,5 m Fig 5b Montours 2001- "Le Teilleul" Site n" 35 191 007 AH Fossé 132, sondage 1 Mise au net : D. I Us. 1. Limon brun clair à orangé, charbon de bois++, granit+ 0,5m Fig 07b Montours 2001
  • rubéfiée +, granit DU Granit 0,5m Fig 08b Montours 2001- "Le Teilleul" Site n" 35 191 0 0 7 A H Fossés 17, 133 et 140 M i s e au net : D. Bossut F. 17 F. 140 Sondage 5 Coupe est Us. 1. Limon brun clair, charbon de bois + Us. 2. Limon brun clair meuble, charbon de bois ++ Us
  • . 3. Limon brun clair compact, charbon de bois + Us. 1. Limon brun homogène, granit+ F.133 Sondage 2 Coupe ouest Us. 1. Limon brun homogène, granit + 0,5m Fig 09b Montours 2001- "Le Teilleul" Site 11° 35 191 007 A H Fosse 204 Mise au net : D. Bossut Us. 1. Limon brun jaune
  • , charbon de bois +, granit+, quartz+ Fig 10b Montours 2001- "Le Teilleul" Site n° 3 5 191 007 A H T Fosse 145 M i s e au net : D. Bossut Figli Montours 2001- "Le Teilleul" ejst. Site 11" 35 191 007 AH Fosse 153 M i s e au net : D. Bossut Us. 1. Limon brun jaune, charbon de
  • bois +, granit Us. 2. Limon brun plus sombre, charbon de bois++ Us. 3. Limon beige induré 0,5m Fig 12b Montours 2001- "Le Teilleul" Site il" 35 191 0 0 7 A H T Fosse 156 M i s e au net : D. Bossut Us. 1. Limon brun meuble, charbon de bois +, terre rubéfiée + 0,5m Fig 13b
  • Montours 2001- "Le Teilleul" Site n° 3 5 191 0 0 7 A H Structure de combustion 144 M i s e au net : D. Bossut + + j-:-:-:| Zone cendreuse I^^J Us. 1. Limon brun meuble, charbon de bois + Zone rubéfiée l l l i l l l Nodules rubéfiés I Zone cendreuse très concentrée Limon brun
  • 0,5m Fig 14 Montours 2001- "Le Teilleul" Site n° 35 191 007 AH Plan d'ensemble des niveaux F.210 et F.220 (après fouille) Mise au net : D. Bossut F.221 Fig 15b Montours 2 0 0 1 - "Le Teilleul" Site n° 35 191 0 0 7 AH F.221 carré C M i s e au net : D. Bossut coupe ouest Us
  • argileux blanc induré, et arène granitique Charbon de bois Coupe est ¡£"I~I| Terre rubéfiée E g Terre rubéfiée 0,5m Us. 1. Limon brun gris Us. 10 . Limon très argileux, beige à blanc, terre rubéfiée++ + Fig 17b Montours 2001- "Le Teilleul" Site n° 35 191 007 A H F.221 carré E
  • ) 4. Mélange substrat (arène granitique), limon gris et charbon de bois+(F. 240) 5. Lit de charbons de bois (F. 240) Fig 18b Montours 2001- "Le Teilleul" Site n" 35 191 007 AH F.221 carrés D et H Mise au net : D. Bossut Carré D coupe sud carré D, coupe sud Us. 1. Limon brun
  • /Fait 221H T 3. Décapage sud Fait 210 4. Fossé 138, sondage 2 rrj \ # \ 5. Fosse 156 7 r 6. Fossé 18 7. Fossé 132 t 8. Tranchée sud 9. Fossé 200 10 cm Fig. : Montours "Le Teilleul" (2001). Mobilier céramique. (K. Bouche del.). Ech. 1/2. Fig 20b Cliché 2 - Fossé F
  • . 135, sondage 1, coupe sud Cliché 3 - Fossé F. 132, sondage 1, coupe ouest Montours 2001- "Le Teilleul" Site n° 3 5 191 0 0 7 A H Fosse 167 M i s e au net : D. Bossut Cliché 4 - Fosse F. 167. Détail du bloc de granit taillé (face sud) Cliché 5 - Fosse F. 167. Détail du bloc de
RAP01784.pdf (PLOUELEC'H (22). l'habitat du coz yaudet. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000 - 2002)
  • PLOUELEC'H (22). l'habitat du coz yaudet. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000 - 2002
  • CENTRE DE RECHERCHE BRETONNE ET CELTIQUE UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE INSTITUTE OF ARCHAEOLOGY UNIVERSITÉ D'OXFORD LE YAUDET EN PLOULECH (CÔTES-D'ARMOR) FOUILLE PROGRAMMÉE CAMPAGNE 2001 Patrick GALLIOU Barry CUNLIFFE Brest-Oxford 2001 1 Introduction La onzième
  • Age. Nous avions mis au net et fait le relevé de ces structures et de ces niveaux, dont nous avions toutefois réservé la fouille - du moins pour l'essentiel - à la campagne 2001. La seule exception à cette règle était l'angle sud-ouest de la tranchée où, pour des raisons de
  • étant laissée ouverte. La campagne 2001 Nous avions prévu que la campagne 2001 comporterait deux opérations distinctes : l'achèvement de la fouille des niveaux pré-médiévaux reconnus dans la zone explorée en 2000 et la fouille complète d'une nouvelle zone contiguë à la limite nord
  • plus anciennes. La zone fouillée en 2000-2001 révéla deux types d'activités laténiennes : des structures isolées, comme des trous de poteaux et des carrières entamant le substrat granitique, et, au sud, des niveaux stratifiés, préservés sous des horizons plus récents le long du bord
  • blocs de granit fraîchement taillés et en revêtant le bord interne (nord) d'un mur de pierres sèches (dans la tranchée 1/3) ou d'un alignement de gros blocs de pierre (tranchée 6). 8 Les fouilles de 2000-2001 ont mis en évidence des structures semblables (Fig. 5), Dans la partie
  • cette structure. Le four (F719) avait été fouillé en partie en 2000 et cette opération fut menée à son terme lors de la campagne 2001. Le conduit avait 0,65m de long et 0,2m de large environ. Le sol de l'extrémité interne était à un niveau plus élevé que celui de la partie frontale
  • cette zone, appartient sans doute au huitième siècle. L'occupation médiévale En 2000 nous avions entièrement fouillé les niveaux médiévaux, à l'exception d'une berme dans l'angle sud-ouest et un mur (F623) et la stratigraphie associée à l'extrémité nord-est du site. En 2001, nous
  • de la campagne 2001, exploré la totalité de ces couches et de ces structures (Fig. 9). Les vestiges de deux maisons médiévales bâties en pierres sèches avaient été préservés par les travaux agricoles postérieurs. De la structure la plus ancienne restait un tronçon de mur incurvé
  • perspectives Les résultats des campagnes 2000 et 2001 dans la parcelle 1016 sont remarquables en ce qu'ils nous livrent une séquence chronologique continue de La Tène Finale au bas Moyen Age. C'est la première fois que nous rencontrons au Yaudet une vaste zone de dépôts laténiens non
  • sèches de l'époque tardo- ou sub-romaine. Pour ce qui est du Moyen Age, les éléments mis au jour en 2000-2001 et concernant te parcellaire du haut Moyen A g e et le village médiéval viennent étoffer de façon substantielle notre connaissance du site. L'ensemble de ces données est
  • . Les monnaies Dix monnaies ont été recueillies au Yaudet en 2001 : neuf proviennent des fouilles et une du parking. Une seule de ces monnaies (sf1404) fut découverte dans un contexte contemporain de l'objet. La liste de ces monnaies a été dressée par le Dr Cathy King, de
  • traditionnellement considérées comme appartenant à l'une des dernières émissions des Osismes (vers 65-55 av. ?). Le droit de la monnaie a été fortement entaillé, peut-être afin de tester l'alliage ou pour autre fonction. Le Yaudet : tableau chronologique par année YEAR 3 C G E N TOTAL 2001 0
  • debout Ant. c.AD 2 6 8 - 8 6 ? 3e-4e s. Illisible. Incert. ? ? 17 Objets de bronze Dix objets en alliage de cuivre ont été mis au jour en 2001, l'un d'entre eux étant une trouvaille de surface dans le parking. Six apparaissent dans les figures illustrant ce rapport ; les quatre
  • au pied, les deux parties étant séparées par un bouton cannelé. Un autre bouton en relief se voit sur le pied. Longueur : 29mm. Us 623 (La Tène Finale/haut Empire romain). Objets de fer 109 objets - ou groupes d'objets en fer - ont été mis au jour lors de la campagne 2001. Cet
  • . Quatre brides font saillie de chaque côté de la tige et lient celle-ci à l'anneau. Us 621 (haut Empire romain). Objets de pierre 19 objets de pierre ont été exhumés en 2001. Neuf sont illustrés dans les figures de ce rapport. Le reste comprend un poids, deux meules, deux disques et
  • fragments de « shale » (schiste bitumineux) - peut-être du Kimmeridge shale du Dorset - ont été découverts en 2001. Ils proviennent tous de vases tournés. Deux sont illustrés. 1446 Fragment incurvé avec base plane. Le bord externe est incurvé vers le sommet du fragment, avec une petite
RAP01756.pdf (un quartier de la ville antique de vorgium. les fouilles de la réserve archéologique. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2000-2002))
  • un quartier de la ville antique de vorgium. les fouilles de la réserve archéologique. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 (2000-2002)
  • Conseil Général du Finistère Mie M ? ; ' Association pour les Fouilles Archéologiques : Nationales %, Rennes : S.R.A. Bretagne 2001 Jïré Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage
  • documentaires : SRA Bretagne N° des 10 à 20 diapo. les plus représentatives, fouille et mobilier) : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2001 AUTEUR (nom, prénom) : Le Cloirec Gaétan COLLABORATEUR(S) : F. Labaune, S. Jean TITRE : 5, rue du docteur Menguy- Carhaix-Plouguer
  • gain de temps indéniable en post-fouille et permet de disposer immédiatement de fiches sur papier parfaitement claires. 2.1.3. La post-fouille L'étude des données recueillies et la rédaction de ce rapport intermédiaire ont été réalisées entre les mois de septembre et novembre 2001
  • structures sont de plus très altérées. Pour des raisons de commodités, les nouvelles constructions mises en évidence cette année sont numérotées à la suite de celles mises au jour en 2001. Une numérotation mieux adaptée à la lecture du texte final sera éventuellement adoptée dans le DFS
  • bourrelet assez important pour garantir un colmatage efficace du fond de la fontaine. Fig. 15 : détail des joints entre les blocs qui composent le fond de la cuve (cliché G. Le Cloirec/Afan) 2.2.4. L'îlot nord 2.2.4.1. Les constructions à l'arrière de la fontaine La campagne 2001
  • d'abîmer les structures archéologiques. Il faut enfin signaler que nous sommes intervenus au Congrès Annuel de l'Association Bretonne qui s'est tenu à Carhaix le samedi 23 juin 2001. Nous y avons présenté les opérations archéologiques qui ont eu lieu récemment sur l'emprise de la ville