Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
LEROUX Gilles [X]
Type d'opération
prospection thématique [X]
Département
35 [X]
Date (Année)
2001 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01812.pdf ((35). la voie antique Rennes/Angers. rapport de prospection thématique)
  • (35). la voie antique Rennes/Angers. rapport de prospection thématique
  • 35
  • ). ZONE DE DECAPAGE NON DESTRUCTEUR VOIE ANTIQUE RENNES-ANGERS RANNEE/MOUSSE (35), La Chaussée Surface U.S. 4 Franchissement de l'Ardenne Sondage Août-Sept. 2001 Fouille et relevé : G. LEROUX, J.-C. MEURET D.A.O. : G. LEROUX COUPE 1 COUPE 5 Us. 6 COUPE 4 Us. 7 4z o o Pieu 2
  • 2 m VOIE ANTIQUE RENNES-ANGERS RANNEE/MOUSSE (35), La Chaussée Franchissement de l'Ardenne Sondage Août-Sept. 2001 Fouille et relevé : G. LEROUX, J.-C. MEURET D.A.O. : G LEROUX 1 Nord | Pieu 1 Légende : U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. 1 2 3 4 5 6 7 8 9
  • Direction régionale des affaires culturelles Bretagne Direction régionale des affaires culturelles Pays de la Loire inistère PROSPECTION THEMATIQUE ETUDE SUR LA VOIE ANTIQUE RENNES -ANGERS Campagne 2001 Survols aériens Sondages Responsable : Gilles LEROUX (INRAP Grand
  • Ouest) Programme n° 27 Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Cedex 2 ;■ m ?*02 SOMMAIRE Remerciements INTRODUCTION L'APPORT DES SURVOLS AERIENS L'APPORT DES SONDAGES - Chantepie (35), Le Chêne Roux Rannée
  • (35), La Bussonnière Rannée/Moussé/Drouges (35), La Chaussée Saint-Saturnin/Saint-Martin-du-Limet (53), Rochepoulain CONCLUSION REMERCIEMENTS Il s'agit tout d'abord de la Commission interrégionale de la recherche archéologique (C.I.R.A. Grand Ouest) qui a non seulement autorisé
  • La campagne 2001 marque un tournant dans l'étude de la voie antique Rennes-Angers que nous avons engagée en 1999. En effet, si les deux premières saisons ont vu nos recherches se concentrer presque exclusivement sur l'étude du tracé, que se soit sous sa forme active ou une forme
  • terroirs traversés. RENNES (Condate) 'H S) S) (Vicus sipia) vVisseiche 10 4& \P 12 (Châtelais Ché/B o-° 14 15 ON 16 50 Km Légende A Opération de sondage 1 = Chantepie (35), Le Chêne Roux I_i 2 = Chantepie (35), Le Chêne Roux/Le Bas Pâtis = Chantepie (35), Le Cormier
  • /La planche O 3 4 5 6 = Vern-sur-Seiche/ chantepie(35), Boeuves = Piré-sur-Seiche(35), Les Vergers (^) = Visseiche (35), La Basse Chaussée 7 = Rannée (35), La Bussonnière £j * 8 = Ranneée/Moussé (35). La Chaussée O O Observation aérienne O Observation de terrain 9 = Saint
  • ), Rochepoulain Louvaines (49), Les Grandes Landes Louvaines (49), La Bénardière Montreuil-Juigné/Le Plessis-Macé (49), Les Granges/La Touche-Gâts Fig. 1 : Report des différents travaux réalisés au cours de l'année 2001 sur le tracé de la voie antique RennesAngers. L 'APPOR T DES SUR VOLS
  • l'objet d'une présentation succincte s'appuyant directement sur les clichés. L'ordre des descriptions des nouveaux faits suivra l'ordre géographique du tracé, de Rennes vers Angers. Fait 1 : Chantepie (35), Le Chêne Roux, Le Bas Pâtis (photos 1 et 2) Ce cliché vient surtout confirmer
  • ; vers le nord, on ne distingue clairement qu'une bande en herbage assez large. Les sondages mécaniques effectués à cet endroit au cours du mois d'Août 2001 n'ont pas été en mesure de reconnaître complètement les niveaux d'une chaussée forcément aménagée dans le lit majeur du ruisseau
  • du Blosne Fait 2 : Chantepie (35), Le Cormier/La Planche/Soeuvres (photos 3, 4 et 5) La reconnaissance aérienne permet, présentement, de relever plusieurs anomalies visibles sur les cultures et susceptibles de conserver le souvenir des structures de la voie. Il s'agit tout d'abord
  • une raison inconnue (changement de mode de construction de la voie?). Signalons enfin la présence d'un petit enclos de plan trapézoïdal à vocation probablement funéraire sur le côté sud de la voie. Fait 3 : Vern-sur-Seiche/Chantepie (35), Boeuves (photos 6 et 7) L'intérêt de
  • . Fait 4 : Piré-sur-Seiche (35), les Vergers (photo 8) Pris directement à l'ouest du site de la Ville Connue, ce cliché permet de visualiser la poursuite de la voie vers l'ouest selon la même structure, à savoir, bande de roulement centrale, bas côtés excavés et surtout fossés
  • parallèles de limites d'emprise, particulièrement bien visibles ici. On notera également, sur le côté droit du cliché, une série de fossés perpendiculaires à la voie qui peuvent marquer le greffage de plusieurs lignes parcellaires sur la voie. Fait 5 : Piré sur seiche (35), les Grands
  • l'empierrement de la bande de roulement. Fait 6 : Visseiche (35), La Basse-Chaussée (photo 10) Ce cliché offre l'information d'un tronçon supplémentaire au tracé de la voie, entre celui de la Haute-Chaussée et celui de la Basse-Chaussée qui a fait l'objet d'une fouille préventive
  • cette autorisation auprès de l'agriculteur exploitant la parcelle. Fait 1 1 : Louvaines (49), Les Grandes Landes (photos 20 et 21) A la faveur d'un survol réalisé vers la fin du moi de juin 2001, et donc en pleine période de sécheresse, est apparue la bande de roulement rectiligne
  • ainsi réalisée serait de premier ordre. Bien évidemment seule une opération de fouille pourrait confirmer cette hypothèse. Ceci était d'ailleurs à l'ordre du jour de notre programme 2001, mais pour des raisons de calendrier nous n'avons pas entrepris ce chantier. Fait 13
  • ferrée, aujourd'hui désaffectée, épouse parfaitement le tracé antique, mais avec un décalage spatial de quelques dizaines de mètres vers le nord. Photo 1 : CHANTEPIE (35), Le Chêne Roux/Le Bas Pâtis - Plan large du secteur du franchissement du ruisseau de Blosne par la voie Rennes
  • -Angers. Bien visible, à partir de la gauche, sur un champ de blé, la trace de la voie se prolonge sur une prairie située au dessous de la route de Châteaugiron. Ce site devrait faire l'objet d'une fouille préventive au cours de l'année 2002. Photo 2 : CHANTEPIE (35), Le Chêne Roux