Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01729.pdf (LA MÉZIÈRE (35). "le Manoir de la Coudre". construction d'un cinéma multiplex. dfs de diagnostic)
  • LA MÉZIÈRE (35). "le Manoir de la Coudre". construction d'un cinéma multiplex. dfs de diagnostic
  • 35
  • LA MEZIERE « Le Manoir de la Coudre » (llle-et-Vilalne) Site n° 35 177 004 AH CONSTRUCTION D'UN CINEMA MULTIPLEX DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 29/01/2001 - 2 8 / 0 2 / 2 0 0 1 Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Eric NICOLAS et de Laure SIMON
  • Autorisation n° 2001/033 du 29/01/01 au 28/02/01 Rennes : SRA Bretagne AFAN Grand-Ouest 2000 mi SOMMAIRE Page Fiche signalétique Générique de l'opération 1. INTRODUCTION 1 1.1 1.2 1.3 1.4 Cadre de l'opération Cadre technique et conditions d'intervention Cadre géographique et
  • aussi du reste de projet était donc parfaitement justifié. 1.2 Cadre technique et conditions d'intervention L'opération de terrain a mobilisé deux archéologues de l'A.F.A.N. entre le 29 janvier et le 14 février 2001. Les sondages à la pelle mécanique ont été réalisés par
  • tranchée 7. Les fosses Un ensemble de cinq fosses (faits 35, 36, 37, 38 et 40) a été mis en évidence au niveau de la tranchée 8 (figures 4 et 5, photo 7). Elles possèdent des modules très proches. La fouille des fosses F.36 et F.37 a permis de recueillir un lot de mobilier céramique
  • actuel des systèmes fossoyés mis en évidence en 1989 (fouille L. Beuchet) et au cours du diagnostic 2001. permettant de les rattacher à une occupation précise. Par ailleurs, la présence de la zone de remblais, n'a pas permis d'établir d'éventuelles connexions avec le système fossoyé
  • l'ensemble des structures sondées. Le mobilier non céramique comprend, quant à lui, 35 objets en fer (pour la plupart des éléments de quincaillerie), 1 fragment de récipient en verre, 3 objets lithiques (2 fragments d'une meule et 2 aiguisoirs), 1 brique fragmentaire en terre cuite, ainsi
RAP01775.pdf (contribution à l'étude du mésolithique des vallées de la moyenne Vilaine et du Meu. rapport de prospection thématique)
  • 35
  • lors de prospections de reconnaissance menées ces dernières années. Les découvertes effectuées au cours de la campagne 2001 semblent confirmer la pertinence de ce choix. 1.1 Le site de Lorinou 2 (Saint-Gonlay) Le secteur de Lorinou (commune de Saint-Gonlay - 35) a été mentionné pour
  • scalène 1 Pièce esquillée 1 Eclats retouchés TOTAI TOTAL (débitage + outils > 2 4 2 6 35 168 8 2 1 206 Tableau 1 : Décompte du mobilier lithique. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 7 III ! m • • I
  • CONTRIBUTION A L'ETUDE DU MESOLITHIQUE DES VALLEES DE LA MOYENNE VILAINE ET DU MEU Stéphane BLANCHET Prospections thématiques Programme 10 : Le Mésolithique Autorisation de prospection n° 2001/006 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 2001 CONTRIBUTION A L'ETUDE DU
  • 2 2 ème pART )E 3 . PROSPECTIONS 2001 : LES RESULTATS 1. LE SECTEUR 1 1 . 1 Le site de Lorinou 2 (Saint-Gonlay) 1 .2 Les indices de site 4 2 . LE SECTEUR 2 9 3 ème pART | E 10 . L 'ETUDE DES MATIERES PREMIERES 1 . LA NATURE DES MATIERES PREMIERES 10 2 . L'ORIGINE DES
  • armatures géométriques anecdotiques. Etangs de la Brenière (Montbert - 44) avec présence de pointes de Chaville. L'Organais (44) Saint Melaine (Pléchatel - 35) avec présence d'une pointe de Chaville Cojou (Saint Just - 35) Le prieuré 2 (Pléchatel - 35) Pors Laëron (Perros Guirrec - 22
  • pointes à base naturelle majoritaires pointes à base retouchée minoritaires lamelles à bord abattu triangles scalènes effilés Exemples de sites Beaurade (Rennes - 35) La Gohérais (Bourg des Comptes - 35) Cap Fréhel (22) Pointe de la Varde (Saint Malo - 35) Le Coquet (Flamanville - 50
  • ) Pointe du Nid (Cancale - 35) Les industries du stade moyen se distinguent du Tardenoisien et traduisent sans doute une culture différente portée par un autre groupe humain. Là encore, le groupe sud-breton connaît sans doute une évolution locale à partir d'un substrat sauveterrien
  • . Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 1 2 . LA METHODOLOGIE MISE EN ŒUVRE La prospection au sol reste un travail indispensable et efficace pour l'acquisition des données de base mais elle présente aussi des limites et en particulier
  • être dénommés "silcrète ". Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 2 2 eme p ART | E . PROSPECTIONS 2001 : LES RESULTATS Contrairement aux années 1998, 1999, 2000 et pour des problèmes de calendrier aucun sondage archéologique
  • n'a malheureusement été réalisé en 2001. Sur le terrain, le programme de recherches est donc resté modeste et s'est limité à de simples campagnes de prospections pédestres. Ces prospections ont tout d'abord été menées afin d'étoffer des séries lithiques recueillies au cours de
  • absence de découvertes significatives correspondait à une méconnaissance de notre part du terrain et des critères d'implantation des sites mésolithiques sur ce secteur. A l'issue de cette campagne 2001, qui s'avère également décevante en ce qui concerne la vallée du Meu, nous devons
  • vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 3 intervenus dans des paysages semblables à ceux rencontrés dans la vallée de la Vilaine (cluses, abrupt, vallées encaissées...). 7 Figure 1 : Localisation des zones prospectées (trame grise). 1 . LE SECTEUR 1 Le secteur 1 couvre
  • au jour par J.L. Monnier mais surtout d'identifier un premier locus mésolithique (cf. rapport de prospection 1999) que nous appellerons locus 1. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 4 Cette année, les prospections menées de
  • 2001 5 - Le débitage La prospection a livré 197 éléments bruts de débitage (tableau 1). La série lithique recueillie est trop faible pour envisager une étude approfondie du débitage. Néanmoins, il apparaît d'ores et déjà que le mode d'exploitation du silcrère présente des
  • - nucleus globuleux ; 7 - nucleus unipolaire. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 6 TYPE MATERIAUX DEBITAGE Silex Silcrète Quartzite Autre TOTAL Eclat d'entame épais Eclat d'entame mince 1 1 Eclat de sous entame 3
  • * | * Indices de sites 2001 . Indices de sites des années précédentes. Sites mésolithiques 2001 . Sites mésolithiques des années précédentes. Figure 4 : Carte de localisation des découvertes 2001 (en rouge). Site 1 : Les Couettes (Monterfil) ; Site 2 : La Marette (Saint Malon sur mel
  • Vilaine (10 à 20 % de matériaux concurrents). Pour le moment, nous ne pouvons tirer, de ces données qui doivent être confirmées par des prospections complémentaires, aucune Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 conclusion
  • lithiques des collecteurs tardi et postglaciaires dans le Massif armoricain et ses abords". Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 9 3 eme PART | E . L'ETUDE DES MATIERES PREMIERES Jusqu'à présent les recherches que nous avons
  • lustré) 87 78 81 85 82 Au terme de la campagne 2001, la question des matières premières connaît des avancées significatives mais gagne aussi en complexité. En effet, les échanges que nous avons entamés avec le laboratoire de Géosciences de l'Université de Rennes 1 et en particulier
  • . En effet, jusqu'à aujourd'hui aucune donnée sur la présence de cette roche au niveau du secteur 1 n'a été recueillie, ce malgré la réalisation récente Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 10 d'une carte géologique et malgré