Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03052.pdf ((22)(29)(35)(56). littoral breton, prospection alert. rapport de fp 2014)
  • (22)(29)(35)(56). littoral breton, prospection alert. rapport de fp 2014
  • Rapport Final PROSPECTION DIACHRONIQUE 2014 LITTORAL BRETON, PROSPECTION ALERT Sous la direction de Pau Olmos Benlloch Marie-Yvane Daire Meritxell Monrós González Elías López-Romero En collaboration avec : Grégor Marchand Anne-Lyse Ravon Jean-Baptiste Barreau Loïc Langouët N
  • ° Autorisation de fouille : n° 2014-077 Décembre 2014 2 SOMMAIRE Générique de l’opération p. 5 SECTION 1 : Présentation et méthodologie p.11 1. PROBLÉMATIQUE GÉNÉRALE : Vulnérabilité des sites archéologiques littoraux p.12 2. METHODOLOGIE p.13 2.1 Les outils du projet : la grille
  • . PROSPECTIONS ALERT 2014 p.19 3.1 Méthodologie des prospections p.26 3.1.1 Analyse documentaire p.26 3.1.2 Terrain p.26 3.1.3 Traitement des données p.26 4. COMMUNICATION p.27 4.1 Actualités 2014 p.27 4.2 Présence dans les médias p.30 4.3 Animation scientifique et colloques
  • 2014 p.34 4.4 Conférences grand public et divulgation p.34 4.5 Autres activités p.34 5. PUBLICATIONS 2014 p.35 3 6. BIBLIOGRAPHIE ALERT p.36 7. AUTRES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES p.37 8 – MOYENS ET REMERCIEMENTS p.37 SECTION 2: Rapport de la vulnérabilité des sites
  • Alert 2014 p.39 FINISTERE p. 41 COTES D’ARMOR p.149 MORBIHAN p.187 ANNEXE 1 – Inventaire complet du mobilier Alert 2014 p.217 ANNEXE 2 – Inventaire du mobilier plus significatif Alert 2014 p.221 ANNEXE 3 – Fiches d’enregistrement de découverte p.225 4 Générique de
  • l’opération FICHE SIGNALETIQUE Référence de l’opération Autorisation de prospection diachronique : Arrêté n° 2014-077 - Littoral breton, prospection Alert Responsable scientifique : Pau OLMOS BENLLOCH Chercheur postdoctoral projet Arvor (Région Bretagne), Université de Rennes 1 Organisme
  • CNRS, Université de Rennes 1 CReAAH, UMR 6566 - Etude lithique Anne-Lyse RAVON Doctorante en préhistoire, Université de Rennes 1 CReAAH, UMR 6566 - Etude lithique 6 Autorisation de prospection 7 8 9 10 SECTION 1 Prospection diachronique littoral breton ALeRT 2014
  • ; López et al., 2013). 13 Fiche d’enregistrement Alert 2014, la grille de vulnérabilité (VEF) se situe en bas de la fiche 14 Ce document repose sur le principe de base que certaines variables reflètent les facteurs d’altération de l'intégrité des dépôts (menaces) tandis que
  • – PROSPECTIONS ALERT 2014 L’actualité du projet ALeRT, ses fondements en matière de vigilance et son développement, à partir du second semestre 2014, ont coïncidé avec une période particulièrement favorable à la démonstration de la pertinence de cette démarche, à savoir l’hiver 2013-2014 qui
  • période automne-hiver 2013-2014 (Christian, Godehard, Xaver, Dirk, Petra) engendrant parfois des dégâts considérables (source : Daubord, 2014). Sept événements recensés ont été étudiés entre le 26 octobre 2013 et le 07 février 2014 : Nom tempête CHRISTIAN GODEHART XAVER Date 26/10
  • /2013 03/11/2013 05/12/2013 23/12/2013 31/01/2014 04/02/2014 06/02/2014 29/10/2013 06/11/2013 08/12/2013 27/12/2013 03/02/2014 05/02/2014 07/02/2014 DIRK SANSNOM1 PETRA QUMAIRA Marées de Marées de vive eau Marées vive eau Marées Informations moyenne à Marées de moyenne à Marées
  • -94 42-63 Une première étude a permis de caractériser l’intensité des sept évènements de tempête qui se sont produits entre octobre 2013 et début février 2014 (Daubord, 2014). La comparaison des événements met en évidence les situations les plus exceptionnelles en terme de
  • processus d’érosion des sites côtiers. Parmi les épisodes de tempêtes, les deux épisodes qui ont eu un impact majeur sur les sites archéologiques sont la tempête (sans nom) du 1 au 2 février 2014 et la tempête Christine (3 au 4 mars 2014), à cause de la combinaison des marées de vive eau
  • pendant le mois de février 2014 fut deux fois supérieure à la normale et c’est le mois de février qui a été le plus pluvieux sur la période 1959-2014 (Source : Météo France). Les pluies et les vents, conjugués aux forts coefficients de marées auront fait beaucoup de dégâts sur la côte
  • ouest de la Bretagne, particulièrement sur le Finistère et le Morbihan, les deux départements les plus durement touchés par les intempéries. 20 Cumul des précipitations en Bretagne l’hiver 2014. (Source : Météo France) Caractéristiques des événements étudiés (d’après Daubord
  • , 2014). 21 Les dégâts sur la côte et sur les sites nous ont été immédiatement signalés, ce qui nous a conduits à vérifier rapidement sur le terrain l’état des sites. Ces sorties ponctuelles nous ont permis de rencontrer les différents acteurs de terrain et de faire connaître les
  • outils ALeRT disponibles. Les sorties de terrain se sont déroulées entre les mois de février et juillet 2014, avec des sorties ponctuelles pendant l’automne 2014. Pour cette année 2014, l’objectif était de recenser le maximum de sites possible et de faire connaître la démarche et les
  • organisés par d’autres collègues (Groix) (Rouvière et al. 2014). Ces sorties n’ont donc pas été organisées en fonction des zones d’étude établies de manière préalable, la méthode de travail retenue étant d’organiser les sorties au fur et à mesure, en fonction des épisodes climatiques et
  • la disposition des différents correspondants. Pour cette raison, par exemple, les sites inventoriés les années précédentes sur le littoral de l’Ille-et-Vilaine, n’ont fait pas objet d’un suivi de leur vulnérabilité, parce que les tempêtes de l’hiver 2014 n’ont pas affecté le
  • Trépassés et la pointe du Raz (Plogoff). Comme en 2014, les épisodes climatiques de l’hiver 2014-2015 vont définir les sorties de terrain au long de la première moitié de l’année 2015. Les sites de l’estuaire du Léguer (Communes de Trégastel, Pleumeur-Bodou et Trébeurden) (Côtes d’Armor