Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03182.pdf ((22) (29) (35) (56). Projet Alert : vulnérabilité du patrimoine culturel côtier. Rapport de prospection thématique)
  • PROJET ALERT – VULNERABILITÉ DU PATRIMOINE CULTUREL COTIER Rapports d’opérations Sous la direction de Pau Olmos Benlloch En collaboration avec : Grégor Marchand Marie-Yvane Daire Meritxell Monrós Décembre 2015 1 2 Sommaire PREMIÈRE PARTIE – SONDAGE SUR L’ÎLE DE ROC’H
  • SANTEC, ÉTAT DES CONNAISSANCES p. 23 1.1 Le cadre géographique p. 23 1.2 Historique des découvertes p. 27 Les prospections de Daniel Roué (1985-2010) Suivi archéologique Alert 2014 1.3 L’environnement archéologique p. 31 2. LA CAMPAGNE 2015 2.1 Motivation de l’intervention p
  • ressources marines à l’âge du Fer p. 85 4. BILAN ET PERSPECTIVES p. 95 4.1 Bilan de la campagne 2015 p. 95 4.2 Perspectives p. 98 5. BIBLIOGRAPHIE p. 99 Section 3 – Inventaires 1. Inventaire des unités stratigraphiques p. 105 2. Inventaire des documents photographiques p. 105
  • SONDAGE SUR L’ILE DE ROC’H SANTEC Rapport final d’opération Arrêté d’autorisation n° 2015-11 DRASSM Opération n° : OA 2610 5 6 SECTION 1 – GÉNÉRIQUE DE L’OPÉRATION 7 8 Introduction L’îlot de Roc’h Santec fait partie de l’ensemble d’îles et îlots du littoral de Santec et il
  • : Bretagne Département : Finistère Lieu-dit : Roc’h Santec Intitulé de l’opération : Sondage sur l’île de Roc’h Santec (Finistère) Arrêté d’autorisation n° : 2015 - 11 Opération n° : OA 2610 Coordonnées géographiques WGS 84 : Latitude 48°42.844’ N Longitude 4°03.207’O Numéro de la carte
  • marine : 7151 Altitude NGF : 12 m Responsable scientifique : Pau Olmos Benlloch Organisme de rattachement : CNRS UMR 6566 CReAAH Université de Rennes 1 Dates d’intervention sur le terrain : 25-31 mars et 9-10 septembre 2015 Mots clés : archéologie insulaire, âge du Fer, habitat
  • cause des tempêtes de l’hiver 2013-2014. Au cours des différents passages effectués sur le site en 2014 et en janvier 2015 avec la participation des archéologues amateurs responsables de la découverte du site, deux zones prioritaires ont retenu notre attention : d’une part
  • mars (25-31) et deux jours en septembre (9-10). Pour le choix des dates, le but était d’intervenir juste après l’hiver 2015 et surtout après la grande marée du 20 et 21 mars 2015 avec un coefficient prévu de 119, ce qui aurait pu provoquer des dégâts sur le site en cas de surcote
  • (Daire et al. 2011, Daire et al. 2015) qui sont coupés du continent au moment du changement d’ère. L’étude du mobilier montre pour La Tène finale un caractère apparemment domestique, dont la céramique culinaire est bien dominante, mais la présence d’un vas à œillets presque complet
  • . Daire et al. 2012 : DAIRE (Marie-Yvane) et al. – Coastal changes and cultural heritage: Towards an assessment of vulnerability through the Western France experience, Journal of Island and Coastal archaeology, vol. 7, p. 168-182. 18 Daire et al. 2015 : DAIRE (Marie-Yvane) – Les
  • falaise, des concentrations de tombes ont été donc signalés à Beg ar Bilou dans la partie sud de l’anse de Tevenn (Le Goff et Roué, 1999, 13) et plus récemment dans la falaise de Cougn ar Sac’h au nord de la commune (Olmos 2015). Fig. 13 – Foyer néolithique entre le Dossen et l’île de
  • niveau de la mer était au minimum -5 m par rapport à l’actuel. Fig. 15 – Distribution des principaux barrages de pêcherie sur le littoral de Santec. 34 2. LA CAMPAGNE 2015 2.1 Motivation de l’intervention Un site en danger : étude de la vulnérabilité des sites littoraux de Santec
  • , mais qui risquent de disparaître au cours des hivers prochains (fig. 20). Une opération archéologique d’urgence était donc nécessaire à la fin de l’hiver 2014-2015, afin de constater les possibles dégâts sur le site et effectuer un diagnostique précise des caractéristiques précises