Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
DARE Sébastien [X]
Type d'opération
prospection diachronique [X]
Département
56 [X]
Date (Année)
2015 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03121.pdf ((56). Autour du golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2014)
  • (56). Autour du golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2014
  • 56
  • donc nécessaire. Cela Vues aériennes depuis le sud du système d’enceintes du «Camp romain» à Billio (EA n° 56 019 0001). On distingue nettement les deux enceintes. Le site se prolonge vers l’est au-delà de la route départementale (clichés S. Daré - avril 2015). A gauche : vue
  • Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne mai 2015 Cé r a m Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Autour du golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine Arrêté
  • mai 2015 CERAM – siège social : 6 rue de la Tannerie – 56000 Vannes / Bureau : manoir de Champ-Gauchard, ruelle de Champ-Gauchard – 56000 Vannes – www.ceram56.fr – ceram56@orange.fr Prospection diachronique 2014 : les données chiffrées La prospection diachronique menée par le
  • Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan (CERAM) sous la direction de S. Daré en 2014 s’est déroulée principalement pendant le dernier trimestre 2014 et les mois de janvier et février 2015. Elle a permis l’établissement de 74 fiches de découvertes d’entités
  • cela de la forte implication de plusieurs bénévoles de l’association (Bruno Régent et André Triballier). Les prospections dans la basse vallée de la Vilaine se sont appuyées sur le Lidar 56, mis à disposition par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Morbihan
  • ont révélé un quartier de plusieurs maisons médiévales (seconde moitié du XIIIe-XIVe s.) antérieures à la construction d’un bâtiment civil interprété comme les écuries du château ducal. Les données Lidar et leurs méthodes de traitement L’exploitation des données du relevé Lidar 56
  • géoréférencement des données. Modèle Numérique de Terrain mis en couleur pour une meilleure lisibilité et auquel sont superposées des courbes de niveaux ici espacées de 0,10 m site de Beg-en-Aud à St-PierreQuiberon (EA n° 56 234 0024). La cartographie des sites s’est faite en superposant aux
  • -Pierre-Quiberon (EA n° 56 234 0024) a fait l’objet d’un relevé microtopographique avec un tachéomètre laser Leica Builder 309. Il a toutefois été nécessaire de signer en préalable une convention avec le conservatoire du littoral propriétaire du site. Celle-ci a permis d’accéder à
  • l’ensemble de la pointe notamment le rempart de barrage enclos de barrières. La phase de terrain s’est déroulée sur deux jours, les 20 et 21 janvier 2015, à trois personnes. Les données collectées (1248 points) sont d’abord traitées au moyen du logiciel Surfer avant d’être retravaillées
  • sur Adobe Illustrator. Le relevé microtopographique obtenu a ensuite été comparé avec celui tiré du Lidar 56. Les différences sont minimes et ne concernent pas les structures archéologiques. La prospection a en outre permis de repérer affleurant à plusieurs endroits de l’éperon
  • : l’éperon barré littoral de Pen-Castel à Arzon (EA n° 56 005 0015/0016) et le site fortifié du Château à Péaule (EA n° 56 153 0002/0005), ont fait l’objet de relevés topographiques. Toutefois, seuls des profils des systèmes de fortifications ont été réalisés. Ce choix s’explique pour
  • l’université de Rennes 1 le 20 février dernier. Elles ont aussi été intégrées à la communication de Cécile Le Carlier au congrès 2015 de l’Association française pour l’étude de l’âge du Fer (Afeaf). Vulnérabilité des sites fossoyés en élévation : la nécessité d’une veille Le CERAM s’est
  • aérienne depuis le nord-ouest de l’enceinte de Kerfloc’h à Plaudren (EA n° 56 157 0024) et à droite : le rempart nord avec les arbres coupés. Le puits se trouve au niveau de la buse en béton visible au centre de la photographie (clichés : S. Daré). a permis de se rendre compte de
  • l’exécution d’une coupe forestière de la parcelle où se localise le site dit du « camp romain » à Billio (EA n° 56 019 0001). Elle n’a pas été sans conséquence sur les vestiges jusque là très bien conservés des enceintes avec entre autres l’ouverture de brèches dans les talus pour le
  • illustrant l’état du site et l’ampleur des dégâts. Les remparts plantés d’arbres de l’enceinte quadrangulaire de Kerfloc’h à Plaudren (EA n° 56 157 0024) ont subi un abattage partiel spécialement au nord avec en plus l’aménagement d’un puits dans le fossé. Il est désormais possible de
  • procéder à un relevé microtopographique de cette enceinte qui pourrait se dérouler lors de la prospection 2015. Les surveillances de travaux Il faut enfin mentionner trois surveillances de travaux pour lesquelles le CERAM a été mandaté par le SRA : deux à Vannes (15 rue des 4 frères
  • Crapel et 1 place des Lices), une à Locmariaquer (EA n° 56 116 0051 – thermes de la maison le Rol/rue Lafayette). A Vannes, elles se placent respectivement en préalable d’un projet d’agrandissement d’une maison et en liaison avec les travaux de réhabilitation d’un immeuble urbain. Si
  • côté du cours d’eau. L’organisation du système complexe d’enceintes du bois de la Chauvaille est similaire à celui des sites du Camp romain à Billio (56), de Kergoac’h/Vilérit à sur les communes de Mellionnec (22) et de Plöerdut (56), du Camp des Salles à Locronan (29) ou encore de
  • convient de préserver par des mesures conservatoires appropriées, en évitant toute coupe forestière intempestive comme sur le site de Billio récemment. Le Lidar 56 a également révélé un probable troisième fossé au niveau du château de Rieux. Il barre le promontoire, isolant ainsi un
  • d’exposition, 2013, 36 p. Daire 1993 : DAIRE (M.-Y.) - Les ateliers protohistoriques de bouilleurs de sels d’Ilur, commune de l’Île d’Arz (56), Bulletin d’information de l’AMARAI, 6, 1993, p. 31-46. Dardignac 2009 : DARDIGNAC (C.) - Rapport de prospection archéologique, forêt domaniale de