Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03274.pdf (TREMBLAY (35). Boug, église Saint-Martin : à la recherche des origines de l'église, 2e intervention. Rapport de diagnostic)
  • du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest Juin 2016 Diagnostic archéologique Rapport d’opération À la recherche des origines de l’église 2e intervention 35341 Code INSEE Tremblay, Ille-et-Vilaine, bourg, église Saint-Martin
  • — D113136 2015-357 Système d’information Code Inrap Arrêté de prescription sous la direction de Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné juin 2016 avec la contribution de avec la collaboration de Paul-André Besombes Françoise
  • rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Dates d’intervention sur le terrain 15 - 26 février 2016 Adresse ou lieu-dit Bourg, Église Saint-Martin Codes Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription 2015-357 code INSEE 35341 Numéro de l’opération D113136
  • Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système Lambert CC48 Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 2016-049 x : 1368950 y : 7256600 z : 80 - 83 m NGF Références cadastrales Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Mairie 5, rue du docteur Bertin 35460 Tremblay
  • Sd. 6 Y=7256600 131 X=1368950 X=1368900 : tranchée de diagnostic 2016. 0 10 mètres I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Tremblay (35) – Bourg, Église Saint-Martin I. Données administratives
  • place du diagnostic archéologique Cette opération complète un premier diagnostic réalisé il y a quelques mois le long du mur gouttereau nord et dans le transept de l’église de Tremblay (Le Boulanger 2016). En avril 2015, l’intervention archéologique a permis la découverte de
  • Sd. 6 Sd. 5 Y=7256600 131 X=1368950 X=1368900 : tranchée de diagnostic 2015. : tranchée de diagnostic 2016. 0 10 mètres Fig.2 Au terme du diagnostic de 2015, proposition de plan du bâtiment ecclésial antérieur à l’église actuelle - situation de tous les sondages
  • archéologiques (opérations de 2015 et 2016) (fond cadastral actuel avec report du plan de l’église levé par Anne Lunven) © A. Chéroux, S. Jean, A. Lunven. 28 Inrap · RFO de diagnostic Tremblay (35) – Bourg, Église Saint-Martin 1.4. Conditions de réalisation de l’opération archéologique
  • L’intervention sur le terrain, effectuée par quatre archéologues de l’Inrap, s’est déroulée du 15 au 26 février 2016, soit un total de 10 jours ouvrés. Une stagiaire en master 2 « métiers de l’archéologie » à l’Université de Nantes complétait l’effectif. Pour que la démonstration soit la plus
  • claire possible, la numérotation des deux sondages ouverts au cours de l’opération 2016 suit celle des six sondages réalisés durant le diagnostic de 2015. Le sondage 6 se trouve dans le chœur. Le sondage 7 correspond à l’emplacement de la base maçonnée du maître-autel dans le
  • incendié au moment de l’épisode révolutionnaire de 1795, qui a abouti à l’incendie de la tour-clocher et du chœur le 8 novembre (Le Boulanger 2016 : 60) (fig.12). Enfin, les derniers niveaux déposés sont en relation avec l’installation du maître-autel dans le chœur en 1844 (Ibid. : 61
  • . » (Le Boulanger 2016 : 57-58). plan du sd.7 plan de détail après démontage de 7.10 coupe 2 82.10 81.62 7.15 81.16 7.2 81.98 7.12 81.35 coupe 4 7.51 81.17 7.13 81.23 81.43 81.42 7.9 7.11 7.3 7.14 7.14 7.22 7.6 7.16 coupe 3 81.84 81.25 81.35 7.8 7.50 81.95
  • se termine avant, soit parce qu’il a été totalement détruit par les multiples sépultures successives installées dans cette partie recherchée de l’église (Le Boulanger 2016 : 36-42). Il est mis en place quand le collatéral est construit. Mais la raison de sa construction est
RAP03207.pdf (TREMBLAY (35). Bourg, église Saint-Martin : à la recherche des origines de l'église. Rapport de diagnostic)
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Tremblay, Ille-et-Vilaine, bourg, église Saint-Martin À la recherche des origines de l’église sous la direction de Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest janvier 2016 Diagnostic archéologique Rapport d’opération À la
  • Cesson-Sévigné janvier 2016 avec la contribution de avec la collaboration de Paul-André Besombes Françoise Labaune-Jean Pierre Poilpré Agnès Cheroux Stéphane Jean Pierrick Leblanc Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique