Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

25 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03268.pdf (TREGUEUX (22). La Ville d'Alan : un dépôt de haches à douille de type armoricain. Rapport de diagnostic)
  • TREGUEUX (22). La Ville d'Alan : un dépôt de haches à douille de type armoricain. Rapport de diagnostic
  • 22
  • sous la direction de éric Nicolas Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest mai 2016 Sondage archéologique Un dépôt de haches à douille de type armoricain Code INSEE 22 360 Rapport final d’opération
  • d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------fig. 22 Dépôt 1. Niveau 1, détail. Vue vers le sud. © Y Menez, Sra Bretagne fig. 23 Dépôt 1. Niveau 5, détail
  • Trégueux, Côtes-d’Armor, La Ville d’Alan sous la direction de par avec la collaboration de Eric Nicolas José Gomez de Soto Dominique Fargeot SRA 2015-098 Arrêté de prescription Bruno Boulestin Mai 2016 1 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • 15 15 16 17 18 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 Les motifs de l’intervention Le contexte topographique Le contexte géologique L’environnement archéologique Méthodologie 21 2. Présentation des données 21 22 22 27 2.1 2.2 2.2.1 2.2.2 Les traces d’une voirie ancienne Les dépôts de haches
  • dépôts de la Ville d’Alan à Trégueux Inventaire photographique des haches du dépôt 1 de la Ville d’Alan à Trégueux Inventaire photographique des haches du dépôt 2 de la Ville d’Alan à Trégueux Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 3 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- I. Données administratives, techniques et
  • scientifiques Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4 5 Rapport de sondage archéologique Trégueux
  • – La Ville d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Fiche signalétique ___________________________ Localisation
  • d’archéologie ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain 11/03/2015 ___________________________ Surface décapée 522 m² La Ville d’Alan ___________________________ Codes Code INSEE 22 360 ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le
  • ___________________________ Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 6 Mots-clefs des thesaurus ___________________________ Chronologie ___________________________ Sujets et thèmes ___________________________ Mobilier 1er âge du Fer Dépôt Voirie Haches à douille 7 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • Bretagne Mise au net du plan Service topographique région Bretagne, Inrap Ingénieur de recherche Etude du dépôt de haches Etude du dépôt de haches Redressements photos Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 8 Localisation de l’opération Bretagne Côtes d’Armor Trégueux parcelle : B: 364. X : 224612 Y : 2398308 Z : 138m NGF 9 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Extrait cadastral 10 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Arrêté 11 Rapport de sondage
  • archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 12 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Rapport de sondage archéologique II. Les résultats Trégueux – La Ville d’Alan 2016 13 14 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 15 1. Le cadre de l’opération 1.1 Les motifs de
  • sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 fig. 2 Vue du lieu de découverte du dépôt. En arrière plan au sud apparait le bois de Plédran. © J-Y Tinévez, Sra Bretagne vallée de l’Urne qui va se jeter dans la mer à 5 kilomètres à l’est au niveau d’Yffiniac. L’emplacement du
  • Ville d’Alan 2016 17 graveleuses. Il a néanmoins été noté dans l’environnement proche du site des blocs erratiques de grandes dimensions rejetés en bordure de parcelle pour faciliter les travaux agricoles. Ces blocs devaient à l’origine parsemer les terrains avoisinants et
  • parcellaires différentes de celles indiquées par le cadastre actuel (fig. 5). 18 Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016 fig. 6 Les prémices du décapage. © J-Y Tinévez, Sra Bretagne 1.5 Méthodologie L’équipe de quatre archéologues est intervenue sur le terrain
  • haches ont fait l’objet d’une étude exhaustive. Les autres vestiges découverts ont simplement été topographié en dehors des éléments de voirie repérés dans la tranchée 1 pour lesquels un relevé en coupe a été réalisé. Rapport de sondage archéologique Trégueux – La Ville d’Alan 2016
RAP03271.pdf (GLOMEL (22). Roc'h Lédan : un habitat de l'âge du Bronze et une occupation médiévale. Rapport de diagnostic)
  • GLOMEL (22). Roc'h Lédan : un habitat de l'âge du Bronze et une occupation médiévale. Rapport de diagnostic
  • 22
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération GLOMEL (Côtes d’Armor), Roc’h Lédan Un habitat de l’âge du Bronze et une occupation médiévale sous la direction de Valérie Le Gall Inrap Grand Ouest Juin 2016 Rapport d’opération Diagnostic archéologique Code INSEE 22061
  • Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40  grand-ouest@inrap.fr Juin 2016 avec la contribution de Anne Boterf Véronique Chaigne Julie Conan Xavier Hénaff Françoise Labaune Erwan Leclerc Emeline Le Goff Sommaire Données administratives, techniques
  • - Département Côtes d’Armor (22) Commune Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Proprietaire du terrain Responsable scientifique de l’opération Société DAMREC SAS Valérie Le Gall, Inrap Références de l’opération Organisme de rattachement Numéro de l’arrêté de prescription Inrap
  • Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 Glomel Adresse ou lieu-dit Roc’h Ledan 2014-221 Codes code INSEE 22 061 Numéro de l’arrêté de l’autorisation de fouille 2015-187 Référence du projet INRAP Numéro de
  • DAMREC SAS Emprise prescrite 84976 m² Nature de l’aménagement Emprise diagnostiquée Stockage de stérile 88582 m² Références cadastrales Emprise des sondages Commune : Glomel 7048 m² Année : 2016 Ratio section(s) : G parcelle(s) : 362p, 363p, 364, 365p, 366, 367, 540, 541
  • diagnostic 22.57 0 1/25000e © IGN 1000m 12 Inrap · RO de diagnostic GLOMEL (Côtes d’Armor), Roc’h Ledan Notice scientifique Le diagnostic réalisé au lieu dit Roc’h Ledan à Glomel (22) révèle une répartition très variable des structures archéologiques en fonction des parcelles
  • G1 97 42 G2 350 G2 364 43 45 G2 365 47 22 5.5 G2 367 44 46 9 G2 351 217 217.5 218 49 225 G2 366 21 48 50 62 61 Chem in G3 408 81 54 73 84 82 31 .5 223 57 78 27 60 74 G4 550 G4 549 53 34 24 224 .5 56 79 33 23 ne ER 80 26 52 DF 75 55 29
  • 222 aérien 58 rural Ligne 223 85 76 22 221.5 220 77 70 22 0.5 72 63 66 1 G4 543 87 35 64 2 65 68 21 7 3 9.5 16 12 G4 545 G4 544 219 20 41 13 8 17 Guerdérrien 25 4 40 n° G4 848 39 14 18 9 5 15 50m 21 29 G4 544 217.5 10 1/2000e G4
  • une superficie de 8,5 hectares, a donné lieu à la prescription d’un diagnostic archéologique de la part du service régional d’archéologie de Bretagne. Ce dernier a été motivé d’une part, par la présence d’un système d’enclos fossoyés (EA : 22 061 0054) découvert en 2008 au lieu dit
  • minière, mais l’époque ou les époques d’occupations n’ont actuellement pas été identifiées (ens.B). La moitié sud où se localise le diagnostic est moins documentée. A proximité des parcelles testées à Roc’h Lédan, un enclos à dominante curviligne (EA 22 061 0054), d’époque indéterminée
  • fin de l’époque Médiévale. G4 550 G2 365 G4 549 G3 408 G4 540 G4 548 EA 22 061 0054 G4 543 G4 541 G3 409 G4 848 0 50m Fig. 4 : Localisation de l’entité archéologique 22 061 0054 G4 544 30 Inrap · RO de diagnostic GLOMEL (Côtes d’Armor), Roc’h Ledan 2. Présentation
  • 66 5 51 24 65 10 64 23 4 22 63 9 27 3 26 2 1 25 8 15 31 7 30 14 6 29 28 13 18 11 33 G2 351 34 12 G4 544 G4 845 37 G4 550 32 16 G4 548 17 36 21 G4 565 19 38 25m G4 561 G4 546 35 G4 549 20 1/1250e 0 Fig. 7 : Plan général des
  • 24 65 10 64 23 4 22 63 9 27 3 26 2 1 25 8 15 31 7 30 14 6 29 28 13 34 12 18 11 33 G4 544 32 37 16 G4 548 17 36 21 35 19 38 G4 546 G4 549 20 Fig. 8 : Plan général des vestiges sur fond de cadastre napoléonien (1825) et de cadastre actuel
  • parmi lesquels nous distinguons cinq vases. Vase 1 (Us 1 et 2) : partie inférieure d’un vase probablement tronconique dont le fond plat continu mesure 22 cm de diamètre (fig. 13-1). La paroi, épaisse de 7 mm en moyenne, est de couleur brun à rouge en surface et noir au cœur. Les
  • fond plat ont été fouillées. En outre la bibliographie révèle qu’une fosse de ce type avait déjà été mise au jour sur un diagnostic mené par Eddie Roy (Inrap) en 2002 à Plouhinec – route de Magouéro (56). Et plus récemment la fouille de Lannion – ZA Bel Air (22) dirigée par Yoann
  • longidudinal Orientation F1 – Tr 84 5,00 1,30 1,80 Y parois verticales – fond plat Lannion (22) – ZA Bel Air 313 4,00 1,20 1,50 – 1,60 Y W Plouedern (29) – Leslouc’h 844 2,20 1,00 2,50 Y parois verticales – fond plat NO-SE Plouedern (29) – Leslouc’h 839 3,00 1,60
  • 2,20 Y parois verticales – fond plat NE-SO Plouedern (29) – Leslouc’h 750 3,20 1,00 1,50 Y W NO-SE Plouhinec (56) – Rte de Magouéro 30 2,55 1,30 1,74 Y ? N-S 1294 3,90 0,85 1,70 Y W? O-E Glomel (22) – Roc’h Lédan Quimper (29) – Kervouyec II NO-SE O-E
  • transition du Bronze moyen I et du Bronze moyen II. Fig. 15 : Vue vers le nord du bâtiment 2 – tranchée 64 (en cours de fouille) Fig. 16 : Coupe du TP2 – bâtiment 2 Fig. 17 : Coupe du TP3 – bâtiment 2 41 II. Résultats 14 13 23 22 6 1 12 20 21 7 24 18 17 15 19 16 2 32 3 4
  • Partie sondée 5 Chablis, écofact et moderne 14 13 0 1/60e 22 23 1 12 20 21 7 15 18 17 16 24 19 2 3 32 4 5 Limon brun beige Terre rubéfiée et rares charbons Limon brun et charbon Mélange de limon argileux jaune et de terre rubéfiée, rares charbons Dolérite Fig. 18
  • Calvados (Jahier 1996), de Malleville sur le Bec dans l’Eure (Marre 2003) et de Caudan dans le Morbihan (Levan 2016). Le plan du bâtiment de Glomel révèle des similitudes avec ceux étudiés sur ces sites. On note tout d’abord l’orientation du bâtiment déterminée par l’emplacement de
RAP03287.pdf (DINAN (22). Place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l'école. Rapport de fouille)
  • DINAN (22). Place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l'école. Rapport de fouille
  • 22
  • Grand-Ouest Juillet 2016 diagnostic archéologique Rapport final d’opération 22050 Dinan (22) place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école sous la direction de avec la collaboration Fabrice Lecampion Agnès Chérou Emmanuelle Coffineau
  • 23 36 00 40 Juillet 2016 2 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école Sommaire I. Données administratives, techniques et scientifiques 6 Fiche signalétique 7 Mots-clefs des thesaurus 8 Intervenants
  • diagnostic archéologique 0 7262800 7262900 7263000 N Côtes d’Armor (22) Commune de Dinan 10 Lambert 93 zone 7 (CC48) - IGN 69 20 40 m Mise à jour : 07/04/2016 1326800 1326800 14 Inrap · RFO Arrêté de prescription Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte
  • Fichier : Dinan_Duclos-LaGaraye_D113811.dwg Localisation du diagnostic archéologique 0 7262800 7262900 7263000 N Côtes d’Armor (22) Commune de Dinan ‘‘Place duclos, rue de la Garaye’’ 10 Lambert 93 zone 7 (CC48) - IGN 69 20 40 m Mise à jour : 07/04/2016 1326800 1326800 34
  • céramique prélevée ces murs sont postérieurs au bas Moyen Age. Dinan (22) place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école Chronologie Temps Modernes Epoque contemporaine Rapport final d’opération Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers
  • , porte de Saint-Malo et rue de l’école Dinan, Côtes d’Armor, place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école Dinan (22) place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école sous la direction de Fabrice Lecampion Inrap
  • Emeline Le Goff Arrêté de prescription 2016-076 Code Inrap D113811 N° d’opération Code INSEE Dinan, Côtes d’Armor, place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon. CS 67737. 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02
  • 54 3. Conclusion 55 Bibliographie 56 Liste des figures III. Inventaires techniques 60 Inventaire du mobilier 61 Inventaire photo 61 Inventaire des minutes 3 I. Données administratives, techniques et scientifiques 6 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos
  • , rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école Fiche signalétique Localisation Région Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne Département Côtes d’Armor (22) Proprietaire du terrain Commune de Dinan Commune
  • Dinan Références de l’opération Adresse ou lieu-dit Numéro de l’arrêté de prescription place Duclos, rue de la Garaye rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l’école Numéro de l’opération Codes Code INSEE 22050 2016-076 du 5 février 2016 2016-118 du 15 mars 2016 Maître
  • Année Opérateur d’archéologie section(s) Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné-Cedex et centre archéologique Inrap 4, boulevard de l’europe 14545 Bourguébus Dates d’intervention sur le terrain fouille du 31/03/2016 au 08/04/2016 post-fouille fractionné
  • Epoque contemporaine Palynologie Ere industrielle Macrorestes An. de céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration … 8 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école Intervenants
  • de l’opération Emmanuelle Coffineau, Inrap Fabrice Lecampion, Inrap Jean-Marc Palluau, Inrap Chargée d’étude Assistant d’étude Assistant d’étude Etude du mobilier Responsable scientifique PAO - mise en page 10 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue
  • probablement aux bâtiments visibles sur le plan cadastral de 1811. D’après la céramique prélevée ces murs sont postérieurs au bas Moyen Age. I. Données administratives, techniques et scientifiques 11 Localisation de l’opération Région : Département : Côtes d’Armor (22) Coord. Lambert 93
  • CC48 X : 1327125 Y : 7262275 Z : environ 77,79 m NGF 0 0 100 5 N 200 km 10 15 0 Dinan 100 200Kilomètres 20km © IGN 2012 – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales 12 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de
  • Saint-Malo et rue de l’école I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO
  • Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 23 24 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue
  • de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école Projet scientifique d’intervention I. Données administratives, techniques et scientifiques 25 26 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école II
  • . Résultats 30 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école 1. Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention Le projet d’enfouissement de containers de collecte de déchets à 5 emplacements sur la commune de Dinan a motivé
RAP03292.pdf (HILLION (22). Champ du Pommier : découverte de vestiges protohistoriques anciens. Rapport de diagnostic)
  • HILLION (22). Champ du Pommier : découverte de vestiges protohistoriques anciens. Rapport de diagnostic
  • 22
  • avec la collaboration de Eddie Roy André Nové-Josseran 2016/135 Arrêté de Code Inrap D114804 prescription SRA Code INSEE « ZAC de Kerlic Tranche n°2». INRAP Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Juillet 2016 Hillion (22), « Champ du
  • 2016 3 Hillion (22), « Champ du pommier » ___________________________________________________ Juillet 2016 Dates d’intervention sur le terrain Localisation Statut du terrain au regard des Région législations sur le patrimoine et Bretagne l’environnement Fouille Non
  • communiqué Du 27/06/2016 au 08//07/2016 Propriétaire du terrain Post-fouille Apparemment plusieurs Du 11/07/2016 au 22/07/2016, et du Département Côtes d'Armor (22) Commune 08/08/2016 au 10/08/2016 (post- Hillion fouille fractionnée, soit 12 jours) Adresse ou lieu-dit
  • scientifique de 2016 l’opération Eddie Roy, assistant d’études, Inrap. Section ZN, Parcelles : n°2, 3p, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Organisme de rattachement Inrap Grand Ouest Section BB Parcelles : n°177p 37 rue du Bignon et 178 p. CS 67737 37577 Cesson-Sévigné 4 Hillion (22), « Champ
  • Hillion (22), « Champ du pommier » ___________________________________________________ Juillet 2016 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Jean-Yves Le Corre, DRAC Directeur
  • Céramologue, Chargé d’études Etude du mobilier céramique Équipe de post-fouille 6 Hillion (22), « Champ du pommier » ___________________________________________________ Juillet 2016 Arrêté de prescription 7 Hillion (22), « Champ du pommier
  • » ___________________________________________________ Juillet 2016 8 Hillion (22), « Champ du pommier » ___________________________________________________ Juillet 2016 9 Hillion (22), « Champ du pommier » ___________________________________________________ Juillet 2016 10 Hillion (22), « Champ du pommier
  • » _________________________________________________ Juillet 2016 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation du futur lotissement au lieu-dit 'Le Champ du pommier" à Hillion (Côtes d'Armor). 11 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 12 Hillion (22), « Champ du
  • travaux. Nous ne pouvons définir la, ou les raisons, de la présence sur toute la surface de l'emprise, de cette épaisseur de terre, dans le simple cadre du diagnostic. 14 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 1.2
  • volontairement, qui peut être isolé et étudié en tant que tel, et auquel se trouve rattaché plusieurs unités stratigraphiques (U.S.). 4 Annexe : Tableau récapitulatif 15 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°03
  • talus. 16 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°04 : Courbes de niveaux et structures archéologiques, toutes périodes confondues. L’étude de toutes ces structures (profils, comblements et orientations) et la
  • , d'extractions, dont certaines ont parfois livré un fragment de silex taillé et deux fosses dites "à pierres de chauffe", fréquemment attribuées à cette période. 17 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°05 : Emplacements
  • chronologiquement dans le cadre du diagnostic (fig.06). 18 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°06 : Différentes phases d’occupations du site 2.1 – Une possible occupation du site dès le Néolithique. Parmi les vestiges
  • Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°07 : Localisation des deux fosses à pierres chauffées susceptibles d'être néolithiques. 20 Hillion (22), « Champ du pommier
  • quasiment complète datée de l'âge du Bronze final, par une analyse C14, a été prélevé au niveau du décapage, au sommet du fossé 28 (US.12, fig. 08 et 10 ). 22 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°08 : Emplacement
  • des deux fossés attribués à l'âge du Bronze Moyen et leur sondage stratigraphique. 23 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°09 : Coupes stratigraphiques des deux fossés attribués à l'âge du Bronze. Figure n
  • 25 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 n° 11, a été sondé de façon mécanique. Il apparaît à 0,60 m sous le niveau de sol actuel. Figure n°12 : Emplacement des fossés attribués à l'âge du fer et de leur sondage
  • stratigraphique. 26 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 La coupe stratigraphique laisse apparaître de nombreux creusements successifs, signe d'une certaine pérennité de l'ensemble, par un entretien régulier. Le fossé 10
  • sur poteaux, relativement bien conservé. 27 Hillion (22), « Champ du pommier » _________________________________________________ Juillet 2016 Figure n°14 : Coupes stratigraphiques de quelques fossés protohistoriques. 28 Hillion (22), « Champ du pommier
  • » _________________________________________________ Juillet 2016 directement sur le substrat à base de limon ocre, sous 0,70 m de terre brunâtre. Figure n°16 : Bâtiment sur poteaux relevé au centre, en périphérie centrale de l'emprise dans la tranchée de diagnostic n°12. 30 Hillion (22), « Champ du pommier
RAP03307.pdf (CAULNES (22). Déviation de la RD 766 : deux occupations de l'âge du Fer et du haut Moyen-Age, un tronçon de la voie Corseul-Rieux. Rapport de diagnostic)
  • CAULNES (22). Déviation de la RD 766 : deux occupations de l'âge du Fer et du haut Moyen-Age, un tronçon de la voie Corseul-Rieux. Rapport de diagnostic
  • 22
  • contemporaine Deux occupations de l’âge du Fer et du haut Moyen Âge, un tronçon de la voie Corseul-Rieux Inrap Grand Ouest Septembre 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d'opération 22032 Deux occupations de l'âge du Fer et du haut Moyen Âge, un tronçon de la voie Corseul
  • Coffineau Théophane Nicolas Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Septembre 2016 2 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Côtes d'Amor, Caulnes, Déviation de la RD766 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 18 Sommaire Fiche
  • signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Arrêté de prescription Projet d’intervention Arrêté de désignation Résultats 2 6 7 8 10 10 11 12 15 22 1 Cadre de l’intervention 22 1.1 Contexte administratif 27 1.2
  • , 89 ZH : 22, 23, 24, 25, 26, 74, 75, 76, 77, 88, 165, 167, ZI : 68 ZD : 60, 61, 127, 128, 150, 165, 174,175 Proprietaire du terrain Daniel LE BRETON La Ville Au Vaye 22350 CAULNES Loîc COUPU La Gérardais 35290 QUEDILLAC Gilles et Philippe GUERIN La Métairie de la Porte 22350 SAINT
  • JOUAN DE L'ISLE Dominique ROGER La Metairie de la Haye 22350 CAULNES Louis-Yves BOUGAULT Le Chesnay Barbot 22350 CAULNES Jean-Paul et LoÏc BRUNARD 117 LE BOUDOU 22350 YVIGNAC LA TOUR Jean LANGLAIS Recouvrance 22350 CAULNES Références cadastrales Commune Caulnes, 2016 Section(s) et
  • 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 coordination Dates d’intervention sur le terrain diagnostic du 4 Avril au 25 mai 2016 post-fouille de Juin à Septembre 2016 Numéro de l’arrêté de prescription 2015-310 Emprise diagnostic Numéro de l’arrêté de désignation du responsable Emprise
  • prescrite 2016-92 232 476 m2 Emprise diagnostiquée Référence du projet Inrap D112439 14 400 m2 Ratio 6.2% I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb Paléolithique Edifice public
  • (22) Commune(s) : Caulnes Adresse/Lieu-dit : Déviation de la RD 766 Caulnes Rennes Coordonnées géographiques et altimétriques : Site n°1 : Le Bois de la Haie : angle nord ouest de la parcelle x : 265362 y : 2374266 z : 111.48m NGF 20 0 20 40 60 80 100 km Site n°2 : Les
  • D 1035 G 39, 41, 42, 62, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 153, 156, 185, 187, 188, 189, 190, 191, 226, 229, 230, 231, 232, 233, 234, 235 ZK : 33, 34, 35, 36, 37, 41, 43, 51, 59, 89 ZH : 22, 23, 24, 25, 26, 74, 75, 76, 77, 88, 165, 167, ZI : 68 ZD
  • : 60, 61, 127, 128, 150, 165, 174,175 © IGN 2016 – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales 0 1/25 000 2 km 12 Inrap · Rapport de diagnostic Arrêté de prescription Bretagne, Côtes d'Amor, Caulnes, Déviation de la RD766 I. Données administratives, techniques et scientifiques
  • scientifiques Arrêté de prescription 19 II. Résultats 22 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Côtes d'Amor, Caulnes, Déviation de la RD766 1 Cadre de l’intervention 1.1 Contexte administratif La prescription du diagnostic archéologique par le Service régional d’Archéologie de
  • . L’opération de diagnostic confiée à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap) par l’arrêté préfectoral numéro 2015310 du 17/11/2015 s’est déroulée sur 8 semaines entre le 4 avril et le 27 mai 2016, sous la direction d’Anne-Louise Hamon (Inrap), avec la
  • collaboration technique permanente d’une personne (David Gache, Inrap). La phase de rédaction du rapport s’est déroulée entre Juin et Septembre 2016. Le tracé de la déviation, long d’environ 5 km, concerne, sur 232 476 m², les parcelles suivantes du cadastre communal de Caulnes (fig. 1 à 4
  • ) : A : 974, 1050, 1231, 1233, 1236, 1238, 1240 D : 1035 G : 39, 41, 42, 62, 66 à 81, 153, 156, 185, 187 à 191, 226, 229 à 235, 629, 632, 723, 870 à 873, 951, 952, 1006, 1028, 1107, 1110, 1150. ZK : 33 à 37, 41, 43, 51, 59, 89 ZH : 22 à 26, 88, 74 à 77, 165, 167 ZI : 68 ZD : 60, 61, 127
  • réalisée dans le cadre de ce rapport. Un procès verbal constatant les conditions d’accessibilité aux terrains à la date du démarrage de l’intervention le 4 Avril 2016 a été signé entre l’Inrap représenté par A.-L. Hamon, et Le Conseil départemental des Cotes d’Armor, aménageur
  • , représenté par M. Y. Legall. Un second procès verbal, rétrocédant la responsabilité légale des terrains à l’aménageur a clôturé l’opération le 25 mai 2016. II. Résultats 1.1 Contexte administratif section A Parcelles inaccessibles Réseau électrique aérien Réseau téléphonique aérien
  • . D. 50 62 54 153 55 48 49 45 80 47 La Gaudinais 46 79 44 42 43 78 41 28 34 29 33 38 27 32 26 31 76 39 35 40 ? 30 77 36 75 1 x: 25 37 7.2 31 74 73 46 21 72 y: 22 72 20 71 23 1360 19 67 24 66 952 ses section G 18 Fos 24 1006 9 La
  • antique reliant Corseul (Fanum Martis) à Rieux (Durétie) (fig. 7). 0 Tracé de la déviation Tracé supposé de la voie antique Corseul-Rieux Site 22 032 002 - Villa gallo-romaine de la gare Site 22 032 003 - Enclos d’époque indeterminée de la Boulliais Fig 7 Contexte archéologique
  • diagnostic Bretagne, Côtes d'Amor, Caulnes, Déviation de la RD766 75 77 74 76 73 71 72 70 69 67 68 66 62 63 61 64 60 65 56 59 59 57 58 52 51 53 R. D. 50 62 54 55 48 49 45 47 46 44 42 43 41 28 34 29 33 30 38 27 32 26 31 35 40 39 ? 36 36 25 37 21 22 20 23 19 24
  • relativement exceptionnel au niveau régional. Les indices archéologiques découverts seront présentés par ordre d’importance scientifique. Ils sont numérotés de 1 à 8 (fig. 13). 4 5 6 8 2 3 7 1 Fig 13 Localisation des indices de sites mis au jour 0 1/25 000 © IGN 2016
RAP03311.pdf (TREMUSON (22). Le Coin des Petits Clos : découverte de vestiges néolithiques et protohistoriques anciens. Rapport de diagnostic)
  • TREMUSON (22). Le Coin des Petits Clos : découverte de vestiges néolithiques et protohistoriques anciens. Rapport de diagnostic
  • 22
  • Nr site Code INSEE Quimper (Finistère) Côtes-d'Armor, Trémuson, Le Coin des INRAP Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Aout 2016 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 Pages Sommaire. 2
  • récentes. 55 2.10 – Les vestiges anciens de chronologie indéterminée. 56 2.10.1 - Les fossés. 57 2 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ 2.10.2 - De nombreuses structures éparses. 2.11 - Etude de la céramique. Août 2016 57 59
  • Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 4 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 Localisation Statut du terrain au regard des Région législations sur le
  • _____________________________ Département Côtes d'Armor (22) Commune Trémuson Adresse ou lieu-dit Numéro de l’arrêté de prescription Lieu de dépôt des archives : "Coin des Petits Clos" n°2016/205 INRAP, Cesson-Sévigné Numéro de l’opération __________________________ D114810 Lieu de dépôt de mobilier : Codes
  • Eddie Roy, assistant d’études, Inrap. 2016 Section Organisme de rattachement A, Parcelles : n°230, 674, 676, 678, Inrap Grand Ouest 680, 1145 p, 1148 p, 1213, 1215, 37 rue du Bignon 1249, 1251, 1293. CS 67737 37577 Cesson-Sévigné 5 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos
  • du mobilier céramique Équipe de post-fouille 7 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 Arrêté de prescription 8 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016
  • 9 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 10 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 11 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos
  • » ____________________________________________ Août 2016 12 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ____________________________________________ Août 2016 13 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation du
  • futur lotissement au lieu-dit 'Le Coin des Petits Clos" à Trémuson (Côtes d'Armor). 14 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 15 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos
  • » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°02 : Parcelles concernées par l'implantation du nouveau lotissement à Trémuson , lieu-dit "Le Coin des Petits Clos". 16 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°03 : Emplacement des tranchées
  • secteur de plateau, très favorable aux implantations humaines. 17 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 L’opération financée en partie par la Mairie de Trémuson a nécessité pour la phase terrain, l'embauche de deux
  • une profondeur comprise entre 0,40 et 0,55 m ont été effectuées sur les parcelles concernées par les travaux d’aménagement (fig.03). Les 3 Il n'existe pas de tranchée n°10. 19 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016
  • perturbations animalières et ont été annulés. 20 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Au total, cent soixante dix sept faits4 archéologiques ont été découverts dans les vingt huit tranchées systématiques5. Toutes ces structures
  • stratigraphiques (U.S.). 5 Annexe : Tableau récapitulatif 21 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°06 : Emplacements des prélèvements de céramiques. 22 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos
  • » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°07 : Différentes phases d'occupation du site. 23 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°08 : Vestiges attribués entre le Néolithique et la protohistoire ancienne. 24 Trémuson (22), « Le
  • » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°10 : Localisation des deux fosses à pierres chauffées, susceptibles d'être Néolithiques. 27 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 2.3 – Les fosses d'extractions. Parmi les nombreuses fosses anciennes
  • particulièrement du Néolithique moyen 1. Annexe, p.78 et 80. 28 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°11 : Localisation de fosses d'extractions dont deux ont bénéficié d'un sondage. 29 Trémuson (22), « Le Coin des
  • » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°13 : Localisation de fosses d'extractions 36 et de son sondage stratigraphique (le fond de la fosse a été atteint en partie). 31 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Rien n'atteste que cette fosse
  • apparait directement sur le niveau de lœss, sous 0,40 m de terre arable. 32 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°14 : Ensemble de trous de poteaux n°1. Les deux trous de poteaux 131 et 28 sont placés entre la
  • céramiques attribuées au Néolithique. 34 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août 2016 Figure n°15 : Ensemble de trous de poteaux n°2. 35 Trémuson (22), « Le Coin des Petits Clos » ___________________________________________ Août
RAP03322.pdf (PLURIEN (22). La Caillibotière : relevé microtopographique. Rapport de PT 2016)
  • PLURIEN (22). La Caillibotière : relevé microtopographique. Rapport de PT 2016
  • 22
  • Rapport d’opération archéologique -2016Alexandre Morel La Caillibotière Commune de Plurien Côtes-d'Armor EA 22 242 0020 Relevé microtopographique Prospection thématique Dates de l’opération : 1 au 8 juillet 2016 N° d’autorisation : N° iNSEE de la commune : 22 242 N° d’entité
  • en Bretagne. 3 Notice scientifique Le relevé microtopographique de La Caillibotière1 a été réalisé par l'association ArValES et sous la direction d'Alexandre Morel, dans le cadre de son mémoire de Master 2 à l'Université Rennes 22. Du 1er au 8 juillet 2016, cette opération aura
  • : 22 242 0020 Cadastre : ZI, 18 a/b/c Association ArValES – 12 rue des Lilas, 35136 SAINT-JACQUES-DE-LALANDE (n° SIRET 503 377 970 00028 – APE 9499Z 1 Table des matières Remerciements
  • Signalétique TERRAIN - Localisation de l’enceinte de La Caillibotière Région : Bretagne Département : Côtes-d'Armor Commune : Plurien Lieu-dit : La Basse Caillibotière Code INSEE : 22 242 N°EA : 22 242 0020 Coordonnées Lambert II étendu : X= 253 237 m ; Y= 2411 217 m ; - Références
  • cadastrales Commune : Plurien Section : ZI Parcelle : 18 a / b / c Lieu-dit : La Basse Caillibotière Propriétaire : Particulier - Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Néant OPÉRATION Arrêté de l’opération : n° 2016-028 Nature de l’opération
  • : Prospection thématique Responsable : Alexandre Morel Organisme de rattachement : Association ARVALES - 12 rue des Lilas, 35136 SAINT-JACQUES-DE-LA-LANDE Date d’intervention sur le terrain : 01/07/2016 au 08/07/2016 MOTS CLEFS - Chronologie Indéterminé - Interprétation Vestiges
  • fournir des résultats permettra de valoriser ce site touristique non-protégé. 11 1. Cadres de l'opération 1.1. Cadre administratif et moyens techniques Le site de La Caillibotière (EA 22 242 0020, coordonnées Lambert II étendu : X= 253237, Y= 2411217) se situe sur la commune de
  • Caillibotière » (1989) dans la base de données PATRIARCHE du Service Régional de l’Archéologie de Bretagne. Le relevé microtopographique du site s'est inscrit dans l'agenda des opérations annuelles de l'association ArValES. Il s'est déroulé du 1 au 8 juillet 2016 avec une équipe de quatre
  • La Ville Neuve Occupation Antiquité Antiquité 22 179 0044 Port A La Duc - Paléolithique Paléolithique Besnard 22 242 0004 Besnard Occupation Antiquité Antiquité Saint Jean 22 242 0005 Saint Jean Allée couverte Néolithique Néolithique Belletre 22 242 0006
  • Trevallay 2 Occupation Antiquité Antiquité Occupation Antiquité Antiquité Lieu Dit Numéro d'EA Nom du site Vestiges La Tour 22 174 0003 La Tour de Bâtiment Montbran Tour Le Papeu 22 179 0018 Le Papeu La Ville Neuve 22 179 0024 Port-à-la-Duc Les Tertres Charbonnets
  • 22 242 0009 Les Tertres Charbonnets Le Commun 22 242 0013 Le Commun Occupation Antiquité Antiquité Saint Jean 22 242 0028 Saint Jean 3 Occupation Néolithique Néolithique Saint Jean 22 242 0029 Saint Jean 2 Âge du Fer Âge du Fer Mur Occupation Fig. 6 : Entités
  • recouvert ou modifié certains éléments du réseau hydrographique et du réseau viaire, tel que le chemin allant vers la chapelle Saint-Sébastien. 21 Fig. 8 : Comparaison entre une photographie aérienne actuelle et une datant de 1950 (IGN-Géoportail) 22 Fig. 9 : Localisation du site
  • bâtiment. Fig. 13 : Structures au centre du site de La Caillibotière 27 Fig. 14 : Mnt et photographies des deux structures « bâtiments » (Morel A. 2016) 28 La terrasse et les chemins (fig. 16 et 17) Lorsque nous avons débroussaillé la végétation importante, nous avons
  • également être une voie d'accès sur le site. Les profils (fig. 18) illustrent le relief du site avec ses différents chemins, sa terrasse, ainsi que les bâtiments. 29 Fig. 15 : Terrasse et chemins 30 Fig. 16 : Mnt et photographies de la terrasse (Morel A. 2016) 31 Fig. 17 : Mnt
  • et photographies du système de chemins (Morel A. 2016) 32 Fig. 18 : Profils généraux extraits du MNT (Morel A. 2016) 33 Conclusion Le relevé de La Caillibotière s'inscrit dans une volonté d'enrichir les connaissances sur les ordres religieux militaires en Bretagne. Cette
  • siècles, période pauvre en informations à tous niveaux. 34 Fig. 19 : Emprise finale du relevé et localisation des deux autres structures (Morel A. 2016) 35 Bibliographie AMIOT P., « A la recherche des templiers en baie de la Fresnaye », Annales de société d'histoire et
  • ...............................................................................20 Fig. 8 : Comparaison entre une photographie aérienne actuelle et une datant de 1950.....................22 Fig. 9 : Localisation du site sur la carte d'état-major (1820-1866).....................................................23 Fig. 10 : Courbes de niveaux espacées de 0,15 m
RAP03323.pdf (LANLEFF (22). Le Bourg. Rapport de diagnostic)
  • LANLEFF (22). Le Bourg. Rapport de diagnostic
  • 22
  • Sujets et thèmes Parcellaire Fosse Foyer Le projet d’infrastructures d’assainissement auprès de l’église romane de Lanleff a conduit le SRA Bretagne à prescrire une opération de diagnostic sur une emprise de 1 500 m² réalisée en juillet 2016. Quelques vestiges mis en place à
  • , Lanleff, Le Bourg Mobilier Céramique sous la direction de Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67 737 35 577 Cesson-Sévigné www.inrap.fr Rapport de Diagnostic Françoise Le Boulanger Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest Novembre 2016 Arrêté de prescription 2016-128
  • Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Novembre 2016 3 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique 8 Mots-clefs des thésaurus 9 Générique de l’opération 10 Etat du site 11 Localisation de l’opération 12 Arrêté de
  • l’opération Numéro de l’arrêté de prescription 2016-128 en date du 21/03/2016 Numéro de l’opération D 114 277 Numéro de l’arrêté de désignation 2016-208 en date du 07/06/2016 __________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Communauté de communes de Paimpol-Goélo
  • 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné ___________________ Dates d’intervention sur le terrain Du 04/07/2016 au 08/07/2016 Surface de l’emprise 1500 m² Surface décapée : 164,66 m², soit 12% de la surface totale Niveau d’apparition des vestiges De 0,30m à 1,60m 8 MOTS
  • 16 Projet scientifique d’intervention 17 18 19 20 Arrêté de désignation 21 II. Résultats 22 23 1. Introduction 1.1 Raisons de la mise en place du diagnostic archéologique L’emprise d’un assainissement collectif dans le village de Lanleff se situe à
  • de documents (écrits, dessins, photographies) produits sur ce monument depuis la période moderne (Guigon 2013 ; Guigon 2015 ; Guigon 2016). Le plan circulaire de l’édifice a suscité de nombreuses interprétations sur la fonction et la datation de l’édifice. Dans le premier tiers
  • Léhon (22). Puis les rares archives médiévales connues à son sujet permettent de déterminer qu’à la fin du XIVe siècle, Lanleff est une trève de la paroisse de Lanloup, elle-même étant une 27 enclave de l’évêché de Dol en terre épiscopale briochine. La paroisse de Lanleff ne
  • représentations de la « vieille église » montrent un énorme if planté au milieu de la rotonde. Sa présence n’a pas aidé à la conservation des ruines romanes. L’arbre est abattu en 1857, puis le bâtiment sert de dépotoir (Guigon 2016). Les habitants de Lanleff souhaitent la démolition des
  • aucune fouille récente n’est réalisée. 1.4 Conditions de réalisation de l’opération archéologique L’intervention sur le terrain, s’est déroulée du 4 au 8 juillet 2016, soit un total de 5 jours ouvrés. En accord avec le Service Régional de l’Archéologie, il a été décidé de ne pas
  • la Société d’Emulation des Côtes d’Armor, tome 143, 2015, p.77-153. Guigon 2016 (à paraître) GUIGON (P.) – Les sources d’archives sur le « temple » de Lanleff, Bulletin et Mémoires de la Société d’Emulation des Côtes d’Armor. Labaune-Jean 2013 LABAUNE-JEAN (Fr.) – Etude de la
  • de Pabu (22). Archéologie d’une société artisanale et rurale, Dossiers du Ce.R.A.A, 30, 2002, 51-58. Villard 2005 VILLARD (J.-Fr.) – La poterie, typologie et chronologie. In Le Bihan (J.-P.), Villard (J.-Fr.) dir. – Archéologie de Quimper, matériaux pour server l’histoire. Tome 1
  • charbons de ? bois+boulettes de terre cuite sous US3; sur US 5 et 11 3 sous US4, sur substrat 3, 2 sous US2 dans encaissant schisteux 3 coupé par 2.2 3 2.6 20 2.7 17 2.8 19 2.9 22 2.10 23 2.11 24 0,5 0,25 2.12 21 0,5 0,5 1 0,6 à 1 remblai terre limoneuse
  • de l’église romane de Lanleff a conduit le SRA Bretagne à prescrire une opération de diagnostic sur une emprise de 1 500 m² réalisée en juillet 2016. Quelques vestiges mis en place à partir de la 2e moitié du Moyen Âge et en relation avec un habitat ont été mis au jour
  • 577 Cesson-Sévigné www.inrap.fr Rapport de Diagnostic Françoise Le Boulanger Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest Novembre 2016
RAP03337.pdf (LA VICOMTE-SUR-RANCE (22). Launay-Jannais. Rapport de diagnostic)
  • LA VICOMTE-SUR-RANCE (22). Launay-Jannais. Rapport de diagnostic
  • 22
  • novembre 2016, ce diagnostic archéologique a été conduit par l’Inrap suite à une prescription du SRA Bretagne et sous le contrôle de ce dernier. Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Décembre 2016 Inrap Grand
  • -Ouest Décembre 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Launay-Jannais 22285 Code INSEE La Vicomté-sur-Rance, Côtes d’Armor sous la direction de 2016-187 D115045 Code Inrap Système d’information Arrêté de prescription Entité archéologique Nr Patriarche
  • Stéphan Hinguant Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Décembre 2016 Sommaire 3 I Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 9 10 11 17 20 Fiche signalétique Mots-clefs des thésaurus Intervenants Notice scientifique
  • Région Numéro de l’arrêté de prescription fouille Bretagne Arrêté 2016-187 du 23-05-2016 Département D 115126 Numéro de l’opération Côtes d’Armor Numéro de l’arrêté de désignation du responsable Commune 2016-307 du 06-10-2016 La Vicomté-sur-Rance Adresse ou lieu-dit
  • Responsable scientifique de l’opération Stéphan Hinguant, Inrap Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Du 14/11/2016 au 16/11/2016 post-fouille courant décembre 2016 Surfaces Emprise maximale prescrite 32496 m² Surface sondée 2300 m² soit 7
  • % de l’emprise 6 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique Mobilier Edifice public nb Industrie lithique Inferieur Edifice religieux Industrie osseuse
  • Nom, organisme d’appartenance 8 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais Notice scientifique En préalable au projet de construction d’un lotissement à Launay-Jannais sur la commune de La Vicomté-sur-Rance, un diagnostic archéologique a été
  • archéologiques ne semblent pas devoir conduire vers une opération de fouille plus conséquente. Réalisé en novembre 2016, ce diagnostic archéologique a été conduit par l’Inrap suite à une prescription du SRA Bretagne et sous le contrôle de ce dernier. 9 I. Données administratives
  • : Date d'édition : 06/12/2016 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2016 Ministère des Finances et des Comptes publics 1332200 1332400 7265800 7265800 7266000 1332400 7266000 1332200 I. Données administratives, techniques et
  • scientifiques Arrêté de prescription 11 12 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet scientifique d’intervention 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur
  • -Rance (22), Launay-Jannais I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Arrêté de désignation Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais 21 II. Résultats II - Résultats 22 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La
  • Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais Log strati N 0 5m Echelle : 1/200 E O 1 2 3 4 5 6 7 8 0 1 - Terre végétale 1m Echelle : 1/25 2 - Limon argileux brun-gris homogène 3 - Limon argilo-sableux brun-jaune homogène 4 - Limon argileux brun orangé, homogène, à structure
  • (couche 3). C’est de l’interface de cette couche avec les horizons sus-jacents que proviennent les quelques artefacts lithiques paléolithiques découverts lors du diagnostic. 24 Inrap · RFO de diagnostic Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais Cadre archéologique Aucun
  • distinctes, l’un à moins de 800 m au sud-est de l’emprise, au lieu-dit La Ville Benefray (EA n° 22 385 0017) attribué à la période gallo-romaine, l’autre également dans la même direction mais à un kilomètre, où se trouve l’allée couverte néolithique du Bois du Rocher (EA n° 22 385 0016
  • de collecte n’est pas bien cernée mais couvre plusieurs hectares, de même que le contexte chronostratigraphique de l’industrie n’est finalement toujours pas connu avec certitude (entités archéologiques respectives sur les communes de La Vicomté-sur-Rance EA n° 22 285 0001 et Saint
  • -Helen EA n° 22 299 0001. Pour les périodes plus récentes, le plan cadastral napoléonien dévoile un parcellaire en lanière, cerné sur deux côtés de l’emprise par un profond chemin creux encore existant. Ces limites cadastrales, sans doute pour la plupart arasées lors du remembrement
  • attribués au Paléolithique moyen. (© S. Hinguant). 25 II. Résultats Méthodologie Le diagnostic archéologique a été conduit par deux archéologues, du 14 au 16 novembre 2016. Une pelle mécanique à chenilles de 20 t, munie d’un godet lisse de 3 m de large, a été utilisé pour l’ouverture
  • 555 E= 1332.200 753 Commune de La Vicomté-sur-Rance (22), Launay-Jannais E= 1332.300 Inrap · RFO de diagnostic E= 1332.150 26 N= 7266.050 560 561 562 .00 563 564 34 .5 0 446 6 Lau nayJann ais 34 565 35 .0 0 445 556 558 .50 7 35 31 N= 7266.000 32 12 0
  • 38 .00 .0 0 .5 38 6 591 de 590 17 23 N= 7265.950 3 39 .5 37 18 0 36 .50 30 7 37 .00 592 .50 35 36.00 35 .00 N= 7266.000 568 569 11 589 588 29 2 5 N= 7265.950 587 10 16 22 4 0 39 .5 0 28 586 .0 35 9 0 40 40 .5 21 27 N= 7265.900
RAP03321_1.pdf ((22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016)
  • (22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016
  • 22
  • Rosalie JALLOT LA BRETAGNE INTERIEURE DU NEOLITHIQUE AU SEUIL DE L’ÂGE DU BRONZE (5000-1800 av. notre ère) : Implantation des sites et organisation des territoires Rapport d’opération diachronique 2016 Volume 2 : Statistiques - typologie fonctionnelle des menhirs précis
  • questionnements et de critiques constructives. Bonne lecture et bonne recherche ! À la persévérance et à la richesse des rencontres humaines. Orbec, novembre 2016, Rosalie Jallot Titulaire d’un Master 2 recherche et d’un master 2 professionnel, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 4
  • 22 Bourbriac 220130052 Occupation de la chapelle Peminot La chapelle Peminot 23 Bourbriac 220130054 Occupation de Langoat Dour Langoat Dour 24 Bourbriac 220130055 Occupation du Bot 2 Le Bot 25 Bourbriac 220130056 Occupation du Bot 3 Le Bot 26 Bourbriac
  • en réserve archéologique souhaitée, à l’échelle cadastrale, de 3,7 km2 (Fond satellitaire cadastré modifié, Géoportail). ~ 22 ~ Localisation administrative : N° d’inventaire de corpus : 6 N° parent : 4 Lieu-dit : Tanouedou N° Entité archéologique : 220130002 Département
RAP03321_2.pdf ((22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016)
  • (22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016
  • 22
  • étendu : X : 190978 (1.) Coordonnées Lambert 93 : Degré de précision : 3 m Y : 2371593 (1.) Degré de précision : 3 m X : 242113 (1.) Y : 6808349 (1.) Degré de précision : 3 m Référence cadastrale : 2016 : 28 Emprise au sol : 150 m2 (1.) Nature du terrain : Privé État de
  • Degré de précision : 1 m X : 240838 Référence cadastrale : 2016 : WD 65 Emprise au sol : m2 Nature du terrain : Privé État de conservation : Partiellement conservé Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Bassin de Châteaulin Topographie : Mi-hauteur de versant Altitude
  • : 24254 Degré de précision : 1 m Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 225547 Y : 2381264 Degré de précision : 1 m Coordonnées Lambert 93 : Degré de précision : 1 m X : 276736 Y : 6817735 Référence cadastrale : 2016 : YM 134 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 1, 30 m2
  • Coordonnées Lambert 93 : Y : 2394751 X : 245403 Y : 6831465 Référence cadastrale : 2016 : ZX 71 et 72 Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 2,50 m2 pour le menhir, 2 m pour la dalle de couverture du coffre
  • indifférencié Coordonnées GPS : N : 482538 O : 30959 Degré de précision : 1 m Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 192951 Y : 2395202 Degré de précision : 1 m Coordonnées Lambert 93 : Y : 6831926 Degré de précision : 1 m X : 244277 Référence cadastrale : 2016 : D 778 Nature du
  • : 2016 : YI 9 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 3,50 m2 État de conservation : Bon Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de Moncontour Topographie : Mi-hauteur de versant Altitude : 198 m Géologie : Granit de Moncontour, faciès de Plœuc-sur-Lié Réseau
  • : 2403332 X : 256688 Y : 6839950 Référence cadastrale : 2016 : D2 320 Degré de précision : 3 m Degré de précision : 3 m Degré de précision : 3 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 25 m2 ouverts à la fouille État de conservation : Partiellement conservé, restauré
  • Bronze ancien Coordonnées GPS : N : 481433 O : 31640 Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 183281 Coordonnées Lambert 93 : Degré de précision : 1 m Y : 2379291 Degré de précision : 1 m X : 237929 Y : 6812099 Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : 23 Nature du
  • : 2016 : YB 307 Emprise au sol : 1,50 m2 Nature du terrain : Privé État de conservation : Bon, desquamations nombreuses. Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de Rostrenen Topographie : Mi-hauteur de versant Altitude : 200 m Géologie : Granit de Rostrenen Réseau
RAP03321_3.pdf ((22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016)
  • (22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016
  • 22
  • indifférencié - âge du Bronze indifférencié Coordonnées GPS : N : 481457 O : 25726 Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 207073 Coordonnées Lambert 93 : X : 250692 Y : 2374374 Y : 6824905 Référence cadastrale : 2016 : C5 1094 Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Degré de
  • étendu : X : 201969 Coordonnées Lambert 93 : X : 250949 O : 30138 Degré de précision : 1 m Y : 2379979 Degré de précision : 1 m Y : 6825053 Référence cadastrale : 2016 : C 13 Degré de précision : 1 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 2,50 m2 État de conservation
  • : 252185 Y : 2375702 Y : 6826644 Degré de précision : 2 m Degré de précision : 2 m Degré de précision : 2 m Référence cadastrale : 2016 : WN 103 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 3,50 m2 État de conservation : Bon Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de
  • Degré de précision : 1m Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : YC 78 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 1,20 m2 État de conservation : Callac Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Bassin de Châteaulin Topographie : Mi
  • Coordonnées GPS : N : 481524 O : 30242 Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 200619 Coordonnées Lambert 93 : Degré de précision : 1 m Y : 2375647 Degré de précision : 1 m X : 253134 Y : 6812645 Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : ZD 48 Nature du terrain : Privé
  • Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 201165 Y : 2375923 Degré de précision : 3 m Coordonnées Lambert 93 : Y : 6812369 Degré de précision : 3 m X : 252845 Référence cadastrale : 2016 : ZW 43 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 50 m2 pour l’ensemble État de conservation
  • étendu : X : 203708 Coordonnées Lambert 93 : X : 253113 Y : 2375265 Y : 6812728 Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : ZD 48 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 1,80 m2 État de conservation : Bon
  • Degré de précision : 1 m Y : 2372420 Degré de précision : 1 m 2372338 Y : 6812322 Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : ZC 31 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 1 m2 État de conservation : Bon Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Bassin de
  • Lambert 2 étendu : X : 200421 Coordonnées Lambert 93 : X : 252328 O : 30250 Degré de précision : 3 m Y : 2375313 Degré de précision : 3 m Y : 6812594 Degré de précision : 3 m Référence cadastrale : 2016 : ZC 8 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 1 m2 État de
  • cadastrale : 2016 : AB 199 Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Degré de précision : 1 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 30 cm2 État de conservation : Bon, bloc déchaussé de sa fosse de calage, déplacé et replanté. Implantation dans le paysage : Géomorphologie
  • ) 252884 (TM) 6809007 (TM) 253079 (CA 1) 6809016 (CA 1) Référence cadastrale : 2016 : YE 52 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : Pors Guillio 1 : 2 m carré, Ty Min : 1 m carré environ État de conservation : Partiellement conservé Implantation dans le paysage
  • traces de façonnage ; face sud, on observe à 1 m du sommet environ, une niche creusée dans le bloc en croix gravée. Avec les menhirs voisins [EA 22 316 0007 et 22 316 0010], il devrait faire partie d’un alignement. Monument en bordure de chemin de crête (ancienne voie Carhaix-Rennes
  • ), signalé sur la carte au 1/ 25 000 et fléché depuis Bel-air sur le CD 767. » (Provost, 2007). Ty Min : Bloc sub-quadrangulaire élancé et appointé face sud-est. « Menhir dressé de 3,13 m de haut pour 0,95 m de largeur de base. Avec les deux autres menhirs de Pors-Guillio (EA 22 316 009
  • et 22 316 0010), il pourrait faire partie d’un alignement. Monument signalé depuis le carrefour de Bel-Air sur le cd (chemin départemental ?) 767. » (Provost, 2017). Longueur : TM : 1,04 m en face sud Largeur : Ty Min : 0,78 m face sud-ouest Hauteur hors-sol estimée : PG : 4,70
  • le talus Négatif de débitage très probable du menhir Pors Guillio 2 Menhir Pors Guillio 2 derrière le talus EXTRACTION Négatif de débitage très probable du menhir Pors Guillio 2 Morphologie filiforme en « S » en négatif et positif concordante 22. Menhir Pors Guillio 2 23
  • .), recontextualisation du menhir de Pors Guillio 2 et de son négatif situé à une petite dizaine de mètres au sud-ouest (22 - 23), rotation du cliché de Pors Guillio 2 depuis le nord pour évoquer son allure éventuelle en position debout (24.), le menhir de PG 2 adossé au talus depuis l’est (25
  • Coordonnées Lambert 93 : X : 251577 Y : 2386416 Y : 6811990 Référence cadastrale : 2016 : TE 29, 30 Degré de précision : 2 m Degré de précision : 2 m Degré de précision : 2 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 20 m2 supposés État de conservation : Détruit. N'existe plus
RAP03321_4.pdf ((22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016)
  • (22). La Bretagne intérieure du Néolithique au seuil de l'Age du Bronze : implantation des sites et organisation des territoires. Rapport de PD 2016
  • 22
  • -âge du bronze indifférencié Coordonnées GPS : N : 482223 Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 176423 Coordonnées Lambert 93 : X : 227726 O : 32303 Degré de précision : 1 m Y : 2390342 Degré de précision : 1 m Y : 6827217 Référence cadastrale : 2016 : H 25 Degré de précision
  • Coordonnées Lambert 93 : X : 228329 O : 32236 Degré de précision : 1 m Y : 2390985 Degré de précision : 1 m Y : 6827840 Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : H 18 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 0,80 m2 État de conservation : Bon Implantation dans le
  • précision : 1 m Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 176514 Y : 2391331 Degré de précision : 1 m Coordonnées Lambert 93 : Y : 6828190 Degré de précision : 1 m X : 227820 Référence cadastrale : 2016 : H 61 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 5 m2car partiellement basculé
  • ), le menhir depuis le sud (2.), le sud-ouest (3-4), le nord-ouest (5.), le nord (6.), l’est (7.), le sud-est (8.), détail des encoches de coins de fer sur la face est pour destruction du monument mégalithique (9.) (2-9 : R. Jallot, 2016). ~ 1095 ~ Allée couverte / coffre de
  • : 6827744 Degré de précision : 1 m Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 176845 Coordonnées Lambert 93 : Référence cadastrale : 2016 : H 19 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 5 m² min État de conservation : Ruiné Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de
  • Coordonnées Lambert 93 : X : 228333 O : 32235 Degré de précision : 2 m Y : 2390081 Degré de précision : 2 m Y : 6827667 Référence cadastrale : 2016 : H 17 Degré de précision : 2 m Nature du terrain : Privé ? Emprise au sol : 1,20 m2 État de conservation : Bon. Menace actuelle par
  • : 3 m Référence cadastrale : 2016 : H 65 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 3,50 m2 État de conservation : Bon Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de Quintin Topographie : Mi-hauteur de versant Altitude : 235 m Géologie : Granit de Quintin, faciès
  • : nr 1. ~ 1117 ~ 2. ~ 1118 ~ 3. 4. ~ 1119 ~ 5. ~ 1120 ~ 6. ~ 1121 ~ 7. ~ 1122 ~ 8. ~ 1123 ~ 9. ~ 1124 ~ 10. ~ 1125 ~ 11. ~ 1126 ~ 12. ~ 1127 ~ 13. ~ 1128 ~ 14. ~ 1129 ~ 15. 16. ~ 1130 ~ 17. 18. ~ 1131 ~ 19. 20. ~ 1132 ~ 21. 22
  • -ouest au nord-est (16.), visibilité au nord-ouest (17-18), au nord (19.), le nord-est (20.), l’est (21.), le sud (22.), le sud-ouest (23.), l’ouest avec la carrière en arrière (24.) et de l’ouest vers l’est depuis la carrière avec le menhir en arrière -plan (25.) (5-25 : R. Jallot
  • cadastrale : 2016 : H 53 Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 10 m2à eux deux ; menhir 1 : 1,20 m², menhir 2 : 3 m² État de conservation : L’un est debout, l’autre couché Implantation dans le paysage : Géomorphologie : Massif de Quintin Topographie : Mi-hauteur de versant ouest
  • du Bronze Coordonnées GPS : N : 482202 Cordonnées Lambert 2 étendu : X : 176476 Coordonnées Lambert 93 : X : 227769 O : 32258 Degré de précision : 1 m Y : 2385678 Degré de précision : 1 m Y : 6826539 Degré de précision : 1 m Référence cadastrale : 2016 : H 46 Nature du
  • Degré de précision : 1 m Y : 2390358 Degré de précision : 1 m Y : 6827225 Référence cadastrale : 2016 : H 25 Degré de précision : 1 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 5 m2 État de conservation : En l’état de la dernière exploitation, vraisemblablement suite au
  • : 176990 Coordonnées Lambert 93 : X : 228298 O : 32239 Degré de précision : 3 m Y : 2391292 Degré de précision : 3 m Y : 6828148 Référence cadastrale : 2016 : H 65 Degré de précision : 3 m Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 3,50 m2 État de conservation : En l’état de la
  • cadastrale : 2016 : OC 995, 996 + une parcelle en Maël-Pestivïen : 2016 : E 1059. Nature du terrain : Privé Emprise au sol : 600 m2 État de conservation
RAP03251.pdf (CORSEUL (22). Les Mottes. Rapport de diagnostic)
  • CORSEUL (22). Les Mottes. Rapport de diagnostic
  • 22
  • Le diagnostic effectué au lieu-dit Les Mottes (section M, parcelle 854) à Corseul (22) a permis d’aborder la périphérie nord-ouest de la ville romaine de Fanum Martis, plus précisément un secteur où les connaissances reposent avant tout sur les prospections aériennes du Centre
  • l’intervention ? Elles trouvent aussi un écho sur le site de La Métrie où quelques creusements épars fournissent du mobilier protohistorique. Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Avril 2016 Inrap Grand-Ouest Avril
  • 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Les Mottes 22048 Code INSEE Commune de Corseul (Côtes-d’Armor) sous la direction de Nr site Romuald Ferrette avec la participation de 2015-317 D 112442 Code Inrap Système d’information Arrêté de prescription
  • Entité archéologique Paul-André Besombes Philippe Cocherel Richard Delage Stéphanie Hurtin Nicolas Ménez Vincent Pommier Arnaud Desfonds Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Avril 2016 Sommaire 5 I Données administratives, techniques et
  • scientifiques 7 8 9 10 11 12 18 19 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Localisation de l’opération Arrêté de prescription Arrêté de désignation Projet de diagnostic 21 II Résultats 22 1. Le cadre de l’intervention 22 24 28 28 31 31 1.1 Le
  • (22) Commune __________________________ Références de l’opération Corseul Numéro de l’arrêté de prescription Code INSEE 22048 ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence Numéro de l’arrêté de désignation du
  • responsable ___________________________ Codes X= (L93 CC48) : 131800 Y= (L93 CC48) : 7266700 Z : 86,75 m NGF 2015-317 en date du 12 novembre 2015 2016-247 en date du 16 février 2016 ___________________________ Maitre d’ouvrage des travaux d’aménagement Mairie de Corseul 1, rue du
  • Ferrette, Inrap ___________________________ Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain du 07 au 09 mars 2016 8 Inrap · RFO
  • (section M, parcelle 854) à Corseul (22) a permis d’aborder la périphérie nord-ouest de la ville romaine de Fanum Martis, plus précisément un secteur où les connaissances reposent avant tout sur les prospections aériennes du Centre régional d’archéologie d’Alet. En 1976, L. Langouët
  • Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes Arrêté de désignation 19 I - Données administratives, techniques et scientifiques Projet de diagnostic 20 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes 21 II -Résultats archéologiques II - Résultats 22 Inrap
  • · RFO de diagnostic Commune de Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes 1 Le cadre de l’intervention Le diagnostic effectué par l’Inrap sur la commune de Corseul (22), au lieudit Les Mottes, répond à une demande volontaire de diagnostic en date du 30 octobre 2015 par la municipalité
  • , a révélé une densité importante de vestiges avec notamment la présence d’activités artisanales illustrées par des fours de potiers. Une équipe de l’Inrap, composée au maximum de 4 agents, est donc intervenue du 07 au 09 mars 2016 afin de vérifier le potentiel archéologique du terrain et
  • antérieurs à l’époque contemporaine. N° tranchée Epaisseur des stériles 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 0,35/0,45 0,45/0,50 0,45/0,60 0,40 0,35 0,45/0,50 0,50 0,50 0,45 0,50 0,50 0,45 0,45 0,55 0,40 0,55 0,40 0,45 0,45 0,55 0,45 0,55 0,50/0,55 0,45/0,50
  • du cliché, telle qu’elle figure dans l’article de 1976 (Langouët, 1976, p. 92) et reproduite dans la CAG 22 (Bizien-Jaglin et al., 2002, fig. 80, p. 122), l’ensemble A, d’orientation nord-ouest/sud-est, forme un enclos rectangulaire large d’environ 22 m pour 25 m de long (Fig. 5
  • tracé ne se devine clairement. D’après la reproduction de la CAG 22, l’ensemble B mesurerait dès lors 40 m du nord au sud et moins de 30 m d’est en ouest (Fig. 5). Aucun aménagement n’est discernable à l’intérieur de cet espace qui peut correspondre à un double enclos ou à deux
  • N 85.84 Tranchées initiales 11 Tranchées complémentaires Tranchées sondages 85.74 85.66 7 87.42 : Altitude NGF de la surface actuelle du terrain 15 2 86.08 22 21 10 86.57 6 Y=7266.700 23 20 14 9 24 86.74 87.00 5 1 13 8 87.36 4 87.42 19 18 16 17 87.56
  • A l’exception de la neuvième, toutes les tranchées ont livré des vestiges. Ces derniers se résument principalement à des segments de fossés aux orientations variées, mais qui forment des ensembles cohérents (Fig. 8). Quelques trous de poteau (tranchées 7, 12 et 22) et fosses (tranchées 1 et
  • 22) sont aussi à mentionner. Un probable four non exploré (tranchée 6) et se singularisant par un pourtour rubéfié complète le panel des structures excavées. Aucun mur ou sol d’habitat en dur n’est à signaler, ce qui contredit l’hypothèse avancée par H. Kérebel et rappelée dans
  • les lignes précédentes. X=1318.00 32 3 N 11 Segments de fossés Sondages mécaniques 7 TP Fosses Four 16 2 22 21 10 6 Y=7266.700 23 20 14 9 24 5 1 13 8 4 19 18 16 17 0 50 m 12 Y=7266.600 1/1000e Fig. 8 : Plan masse des vestiges sur le fond cadastral de
RAP03246.pdf (SAINT-MARTIN-DES-PRES, LE BODEO (22). Guernémot, Le Clos Cadio : implantation d'une ligne électrique souterraine. Rapport de diagnostic)
  • SAINT-MARTIN-DES-PRES, LE BODEO (22). Guernémot, Le Clos Cadio : implantation d'une ligne électrique souterraine. Rapport de diagnostic
  • 22
  • /09/2015 et du 20/01/2016 au 22/01/2016, puis du 22/03/2016 au 15/04/2016 (postfouille fractionnée) Numéro de l’arrêté de désignation ____________________________ 2015/188 Lieu de dépôt des archives : n°2014/159 Numéro de l’opération INRAP, Cesson-Sévigné Références
  • correspondre à celle des éléments découverts à proximité lors d’une campagne de prospection aérienne (enclos angulaires, site n° 22 009 0002 SRA de Bretagne). Concernant la commune de Saint-Martin-des-Prés, le diagnostic a été mené sur une surface de 2 105 m2 et les très nombreux vestiges
  • s’orientent plus ou moins bien avec le site découvert à proximité en prospection aérienne (système d’enclos quadrangulaires, site n° 22 313 0003 SRA de Bretagne). Diagnostic archéologique L’implantation d’une ligne électrique souterraine traversant les communes du Bodéo et de Saint
  • 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest avril 2016 D107795 Code Inrap Système d’information SRA n°2014-159 Arrêté de prescription archéologique Entité Non Non communiqué communiqué Code INSEE Nr site Diagnostic archéologique Rapport Final d’opération Côtes d’Armor, Saint
  • autorisation temporaire de pénétrer dans les propriétés publiques et privées. Arrêté de prescription contenant le cahier des charges Arrêté préfectoral portant désignation du responsable scientifique. Localisation de l’opération 4 5 6 7 8 11 21 22 Résultats 23 1 – Introduction 24 2
  • techniques. 87 Tableaux récapitulatifs. 88 3 4 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 Année : 2014. Localisation Section : ZF, Nature de l’aménagement Région Bretagne. Parcelles(s) : n°39p, 43p et 44p. Implantation
  • d’une ligne électrique souterraine Département Côtes d’Armor (22). Commune Commune Saint Martin des Près au lieu-dit « Guenémot » et Le Bodéo, lieu-dit « Le clos cadio ». Opérateur d’archéologie Le Bodéo Inrap Grand-Ouest Année : 2014. Section : ZK, Parcelles(s) : n°34p et 95p et
  • cadastrales Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement _________________________ Lieu de dépôt de mobilier : RTE – Transport Electricité Ouest. INRAP, Cesson-Sévigné Commune Saint Martin des près 5 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) Chronologie Paléolithique ■ ■ ■ inférieur
  • annexes … ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ Géologie Datation C14 Anthropologie Paléontologie Zoologie Botanique Palynologie Macrorestes An. de céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration 6 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22
  • mise en page du RFO Richard Delage, Inrap Céramologue, Chargé d’études Etude du mobilier céramique Myriam Texier, inrap Anthropologue, Chargé d’études Etude des sépultures 7 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015
  • Arrêté de pénétration pour études dans les propriétés privées 8 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 9 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 10 Saint
  • Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 Arrêté portant prescription de diagnostic archéologique 11 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 12 Saint Martin des Près et
  • Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 13 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 14 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre
  • 2015 15 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 16 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 17 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22
  • ) ____________________________________________Septembre 2015 18 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 19 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 20 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22
  • ) ____________________________________________Septembre 2015 Arrêté portant désignation du responsable scientifique 21 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation des interventions dans les Côtes d’Armor : Saint martin
  • des Près et Le Bodéo. Figure n°02 : Localisation des deux interventions dans les Côtes d’Armor. 22 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 23 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22
  • repérables par simples contrastes de couleurs. Les tranchées de diagnostic ont mis en évidence de nombreux vestiges protohistoriques, essentiellement à Saint Martin des Près et quelques structures de chronologie indéterminée au niveau des deux communes. 1 2 N°de site 22 009 0002 (S.R.A
  • . de Bretagne). N°de site 22 313 0003 (S.R.A. de Bretagne). 24 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 Selon le cahier des charges les tranchées ont été rebouchées, sans mélanger les terres, après l’intervention
  • archéologiques sont présentées par tranchées de diagnostic. 25 Saint Martin des Près et Le Bodéo (22) ____________________________________________Septembre 2015 Figure n°03 : Implantation de la ligne électrique souterraine au lieu-dit « Le Clos Cadio » sur la commune du Bodéo. 26