Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)
  • Date > 2003 (retirer)
  • Creator > BRIAND Aline (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
BRIAND Aline [X]
Type d'opération
opération préventive de diagnostic [X]
Commune
Département
Date (Année)
2003 [X]

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01887.pdf (THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZA Bellevue. dfs de diagnostic)
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 2/12/2002-14/01/2003 THORIGNE-FOUILLARD (ILLE-ET-VILAINE) Z.A. Bellevue par Aline BRIAND avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne Janvier 2003 Thorigné-Fouillard, ZA
  • : du 02 au 20/12/2002 et du 06/01 au 14/01/2003 Dates de l'étude post-fouille : du 15 au 24/01/2003 Résultats Cote d'apparition des vestiges : de 0,4 à 0,6 m sous le sol actuel Chronologie : Protohistoire (Tène finale ???), Gallo-romain, haut Moyen-Age Nature des vestiges
  • , la seconde du 6 au 14 janvier 2003, les congés de fin d'année s'étant intercalés entre les deux. Au total, 17 jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix jours d'étude post-fouille, entre le 15 et le 14
RAP01903.pdf (TRELIVAN (22). "ZA du Gros Bois". dfs de diagnostic)
  • TRELIVAN ZA du Gros Bois (Côtes d'Armor) 26/03-30/03/2003 par Aline BRIAND N° de prescription : 2002/150 N° de projet INRAP : 31 05 0352 01 INRAP Direction interrégionale Grand-Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737 - 35577 Cesson-Sévigné cedex TRELIVAN • Rennes* J&VHIeJ 'JÊm
  • : 271400 Y : 92030 Y : 92430 Z : 112,5 NGF (moyenne) Propriétaire du terrain : Société CODI, 34 rue Bertrand Robidou, BP 357, 22106 Dinan Protection juridique : néant Opération archéologique Arrêté de prescription n° : 2002/150 Arrêté de désignation n° : 2003/075 Valable du au
  • Titulaire : Aline Briand Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : lotissement Exploitant : Surface de l'intervention archéologique : 119 600 m2 Surface diagnostiquée : 7 911 m2 Proportion de terrain sondé : 7% Dates de l'intervention : du 26 au 30 mars 2003 Dates de
  • l'étude post-fouille : du 2 au 4 juillet 2003 Générique de l'opération Intervenants scientifiques Service régional de l'Archéologie de Bretagne : Yves MENEZ (conservateur du patrimoine) Inrap, direction interrégionale Grand-Ouest : Aline BRIAND (responsable d'opération) Michel
RAP01917.pdf (MAROUE-LAMBALLE (22). "la Roncière". dfs de diagnostic archéologique)
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 22/07-28/07/2003 MAROUE-LAMBALLE (Côtes d'Armor) La Roncière par Aline BRIAN D avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne septembre 2003 MAROUE-LAMBALLE, La Roncière, juillet
  • 2003 Sommaire Fiche signalétique Générique de l'opération Introduction 1. Contexte topographique et géologique 2. Contexte archéologique 3. Méthodes et conditions de l'intervention 4. Résultats du diagnostic Introduction 4.1. Les éléments protohistoriques et gallo-romains 4.2
  • . L'habitat du bas Moyen-Age / époque moderne 4.2.1. l'enclos 4.2.2. les autres structures d'habitat 4.2.3. le réseau fossoyé 5. Etude céramologique Conclusion 1 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Générique de l'opération Intervenants scientifiques et techniques : Equipe de
  • interrégional) M. Didier DUBANT (Administrateur) M. Michel BAILLIEU (Adjoint Scientifique et Technique) M. Stéphane HRYWNIACK (Contrôleur de gestion) 2 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Maître d'ouvrage et financement de l'opération : Commune de Lamballe, Mairie : M. BASSET
  • , Directeur des services techniques M. LE GUEVEL, Adjoint aux travaux Commune de Maroué : M. Jean BENOIT, maire 3 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Fiche signalétique Identité du site Site n° : 31 05 0386 01 Département : Côtes d'Armor Commune : Maroué-Lamballe Références
  • cadastrales : Année : 1990 Lieu-dit : La Roncière Section : ZO Coordonnées Lambert m : X : 239.700 Parcelles : 124 a Y : 1093.700 Z : 85m NGF Propriétaire du terrain : Commune de Lamballe Protection juridique : moyen __ Opération archéologique Arrêté de prescription n° : 2003/020
  • Arrête de désignation n° : 2003/131 Titulaire : Aline Briand Organisme de rattachement : INRAP, Direction Interrégionale Grand-Ouest Nature de l'intervention : Diagnostic Motif de l'intervention : Lotissement Aménageur/Maître d'ouvrage : Commune de Lamballe Surface de l'intervention
  • archéologique : 23 245 m2 Surface diagnostiquée : 2 469 m2 Proportion de terrain sondé : 10,6% Dates de l'intervention : du 22 au 28 juillet 2003 Dates de l'étude post-fouille : 28 juillet/1 août et l 75 septembre er e Résultats Cote d'apparition des vestiges : 0,70 m sous la terre
  • i'eWabrayV •v k Maroué-L amballe La Roncière f. . / i uaicwHui : M Fig. 1 : Localisation de la 3ème tranche du projet de lotissement de La Roncière d'après la carte IGN 0916 Est, Erquy, Le Val André, l/25000e MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 Introduction Le développement
  • contrôle du SRA Bretagne, et a été financée par la commune de Maroué-Lamballe. Le diagnostic a été réalisé sur le terrain du 22 au 28 juillet 2003. Au total, dix jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix
  • sondée 1ère et 2ème tranches : lotissement existant Maroué-Lamballe La Rortcière Fig. 3 : Plan cadastralfigurantl'emprise de la parcelle sondée, ainsi que les tranches précédemment loties MAROUE-LAMBALLE, La foncière, juillet 2003 1. Contexte topographique et géologique La
  • . L'épaisseur de sédiment rencontrée est ainsi assez variable, entre 0,40 et 1 m, mais la moyenne reste relativement élevée (0,80 m en moyenne). 9 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 2. Contexte archéologique Notre intervention sur le terrain a été motivée par la présence d'un
  • s'inscrit ainsi dans un contexte archéologique relativement riche, et ne correspond pas à un élément isolé dans une région archéologiquement méconnue. 10 Carte de répartition des sites de la commune de : Lamballe Le : Ven 5 Septembre 2003 'b Uta Auw fi»ftlieWV ilh MflMdïl
  • . fit lioia fari do Giti, ^'JucOtun 1,» Vaile 1 M«a Ritt* ItBùigHtJ •CmàHmiij fiJ-绫, I« Cimiy»b I Ajsoa d'Or l Mircità iie. fCorbélm,' •te? glite Bois¿,'(¿non Maroué-Lamballe La Roncière MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 3. Méthode et conditions
  • , avec implantation des structures MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 4. Résultats du diagnostic Introduction Sur les 37 tranchées réalisées, seules trois d'entre elles se sont au final avérées négatives (fig.5), soit 8%. L'enregistrement s'est fait en deux niveaux: les
  • foncière, juillet 2003 4.1. Les éléments protohistoriques et gallo-romains De rares fragments de céramique attestent d'une occupation protohistorique. Les tranchées n° 3, 10, et 37 ont en effet livré quelques fragments de céramique d'aspect protohistorique, sans qu'il soit possible
  • poche similaire à l'US 1 ; l'US 4, qui englobe l'US 1, est un limon 15 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 brun clair/jaune comprenant des nodules de charbon (fig.7 et 9). La fouille de ce four a livré quelques éléments de céramique attribuables à la période
  • mobilier moderne commun à tout le site découvert (cf. infra, étude céramologique). Cette 16 MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 urne était encaissée dans une grande tâche de sédiment limoneux brun foncé dont la nature reste indéterminée. Sa présence semble confirmer une
  • coupes des structures n°2,4, et 70 lm MAROUE-LAMB ALLE, La foncière, juillet 2003 4.2. L'habitat du bas Moyen-Age / époque moderne Bien que toutes les structures découvertes n'aient pas été sondées ou n'aient pas livré de mobilier, il semble qu'elles soient pour l'essentiel
  • , La foncière, juillet 2003 Fig.10 : vue en plan, ainsi que la coupe nord, du fossé n°43 (F.l) dans les tranchées 10 et 11 (cl. H. Paitier) Fig.ll : vue de la coupe sud du fossé n°43 (F.l) dans la tranchée 11 (cl. H. Paitier) 20 Tranchée n°9 TV CD cailloutis dans un limon gris