Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > projet collectif de recherches (retirer)
  • Date > 1985 (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
projet collectif de recherches [X]
Département
Date (Année)
1985 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00614.pdf (Les ateliers de potiers médiévaux en Bretagne. rapport de projet collectif de recherche)
  • favorables, enfin l'examen des productions combinant les techniques archéologiques , physiques et chimiques. L'accent a été mis d'une façon très concrète, en 1985 comme en 1984, sur les opérations en amont et en aval des fouilles - prospections physiques et au sol, études des pâtes
  • par des menaces de V OX.ZXA.ZA. destruction, a ainsi pu être précédé d'un réexamen, du mobilier céramique mis au jour lors des fouilles partielles de 79 7 3 et d'une prospection magnétique préliminaire ; la découverte de cinq fours au cours de la campagne de fouille de 1985
  • a motivé V application de la méthode de datation par la mesure du magné- tisme thermorémanent [résultats en cours d'exploitation). Aucune autre opération de fouille n'a donc été lancée en 1985 : on a préféré dresser dans un premier temps un état de la recherche régionale
  • handicap souligné dans les conclusions du rapport pour l'année 1984. Les résultats obtenus en 1985 pour les ateliers de Chartres -de-Bretagne et pour Malansac, quoique encore très ponctuels, commencent à combler ce handicap : ils rendent compte de tout l'Intérêt de ces sources le
  • produit de la "céramique onctueuse" ou ses dérivés jusqu'avant la Révolution. L'effort s'est concentré SUA l'atelier de Vannes-Meudon avec la poursuite de la fouille placée sous la responsabilité d'A. Triste. Uous ne reviendrons pas Ici sur la campagne 1985, marquée par la
  • : ainsi Saint- Jean- La-Poterie et Malensac, Lamballe et La Poterie, Gulngamp-Pabu, Lannllls-Plouvlen. C'est sur Chartres- de-Bretagne que les efforts ont été concentrés en 1985, pour différentes raisons : un fonds apparemment Important d'archives étalt disponible, un atelier médiéval
  • la pros- pection, orienter celle-ci en retour. Mais on note surtout en- 1985 quelques exemples concrets d'un retour de V Information acquise à partir des sites de production vers les sites d'utilisation fouillés ou en cours de fouille : ainsi des villages désertés du Morbihan ou
  • diverses prospections , ce sont quelques zones et axes préférentiels de diffusion qui commencent à se dessiner. L' utilisation des moyens financiers accordés au projet reflète les priorités définies et explicitées plus haut : sur les 15 000 francs accordés pour 1985, 55 % ont été
  • bretons convaincus de V Intérêt de ces questions : une dizaine d'entre eux ont participé au récente ongrès d'Archéologie médiévale organisé à Paris sur le thème de la céramique ; un VEA a été soutenu en 1985 et d'autres travaux universitaires sont en cours... SI beaucoup reste à faire
  • mznt d' lllz-zt-Vilainz (P. LANOS, 1985 pouA Iz dépaAtz- c^. In^ia) n'ont paA été Azpoité* i>uA la. cjxAtz généAalz, Izuh. localisation ptiézi&z n' étant pab zncoAz connuz au momznt dz la rédaction dz cz AappoAt. S! p i 7 ) JncLtccutionA toponymsLquQj, 2) Vh.odxx.oXlom m0