Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > projet collectif de recherches (retirer)
  • Date > 1989 (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
projet collectif de recherches [X]
Département
Date (Année)
1989 [X]

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00562.pdf (archéologie du milieu rural en haute Bretagne aux époques pré-romaine et gallo-romaine. rapport de 1ère année de projet collectif de recherche)
  • PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE ■ LE MILIEU RURAL DE LA HAUTE-BRETAGNE AUX EPOQUES PRE-ROMAINE ET GALLO-ROMAINE RAPPORT 1990 Autorisation pluriannu'elle 1989-1990 Responsable : Loïc LAN^ TT PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE LE MILIEU RURAL DE LA HAUTE-BRETAGNE AUX EPOQUES PRE
  • -ROMAINE ET GALLO-ROMAINE RAPPORT 1990 Autorisation pluriannuelle 1989-1990 Responsable : Loïc LANGOUET CIRCONSCRIPTION HISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF Date d ' envo i &Q RAPPORT DE . LOCALISATION JA%1 9jQ . .E. Î..C : H : Co^nune ftRETRfrNe • PATES INTERVENTION
  • Culture, via les Directions des Antiquités ; ils ont en commun de présenter le travail de terrain réalisé et de montrer les efficacités des opérations menées. Depuis 1989, à la suite d'une réunion consacrée à coordonner les recherches des prospecteurs aériens de Haute-Bretagne, cette
  • région bénéficie d'une quasi-totale couverture, celle-ci ayant pu être atteinte grâce à un effort financier complémentaire et substantiel du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine débouchant sur une augmentation suffisante des heures de survols aériens. Ainsi, en 1989, pour le seul domaine
  • auprès du grand public Les années 1989 et 1990 ont été marquées par une sécheresse exceptionnelle en Haute-Bretagne. La prospection aérienne a été très bénéfique : en 1989, 1070 structures archéologiques, correspondants à des sites inédits à raison de 90 %, ont été découverts et
  • PASSE VU DU CIEL, elles seront personnalisées aux quatre principales micro-régions de la Haute-Bretagne ; - un numéro spécial des Dossiers du Ce.KAA. (N°M-1990) présentant en détail les découvertes aériennes effectuées en 1989 par ce Centre ; - une alimentation exceptionnelle du
  • préparation de la publication finale jointe au présent rapport. Trois réunions ont eu lieu en 1989 les samedis 25 Février, 29 Avril et 21 Octobre. De même deux réunions ont eu lieu en 1990, les samedis 23 Juin et 20 Octobre. Les moyens accordés annuellement en 1989 et 1990 par le Ministère
  • archéomagnétiques). S'y sont ajoutés 20000 F alloués en 1990 par le Conseil Général d'Ille-et-Vilaine. Lors de la réunion du 25 Février 1989, organisée à Montgermont et ouverte au grand public, des exposés ont présenté l'état d'avancement des recherches par les différents groupes. Le 29 Avril
  • 1989, le programme de recherche a été affiné et arrêté compte tenu des moyens réellement accordés. Il a compris : - la poursuite de la collecte et de la mise en forme des données à rentrer dans les fichiers informatisés (INVENT1.DON et SIGILLE.DON) du P.C.R., - la mise au point d'un
  • R. AGACHE. Tous les prospecteurs aériens du présent PCR y participeront. Le rapport de synthèse En résumé, 1989 et 1990 ont été des années de rentrée intensive de données dans les divers fichiers (caractérisations des sites, données pédologiques, expertises de céramiques
  • sigillées, datations archéomagnétiques) et de réflexion approfondie dans l'optique de la publication. Dans les rapports antérieurs à l'autorisation pluriannuelle de 1989-1990, nous avions respectivement décrit les possibilités du logiciel ATP et les améliorations apportées à plusieurs
  • terrain (prospections au sol, prospections aériennes, sondages, fouilles, ...) et sur la collecte des renseignements annexes concernant l'environnement, actuel ou ancien, des sites bien identifiés et localisés (Olivier, 1989). Il fallait tenter de traiter le paysage rural comme un
  • sites ruraux gallo-romains dans trois civitates de Bretagne (Coriosolites, Riedones et Vénètes) ; cette opération a indirectement aidé le groupe des prospecteurs de Haute-Bretagne concernés par ces trois territoires. Deux volumes parus en 1989 ont d'ailleurs concrétisé ces travaux
  • (Leroux, 1989 ; Langouët et Daire, 1989). Une aide complémentaire a été apportée par la Fondation Langlois qui a financé l'achat d'un matériel informatique destiné à remplacer celui acheté initialement et devenu insuffisant. Parallèlement le cadre administratif des prospections
  • six années de travail (Langouët et Jumel, 1986 ; Langouët et Lanos, 1986 ; Bizien-Jaglin, 1987 ; Langouët, 1987a, 1987b, 1988a, 1988b et 1990 ; Naas, 1986 et 1988 ; Provost et Leprêtre, 1987 ; Tuarze, 1987 ; Outin, 1988 ; Leroux, 1986 et 1988 ; Jumel, 1989 ; Jumel et Blanchet, 1989
  • ; Lanos, Langouët et Goulpeau, 1989 ; etc.). 3 LA LOCALISATION DES SITES ET L'ECHANTILLONNAGE REUNI En amont de la recherche collective menée dans le cadre de l'A.T.P. puis du P.C.R., un travail très important de prospection fut mené sur le terrain par l'ensemble des prospecteurs
  • Langouët, 1989 ; Lanos 1990) ; lorsque l'on a pu récupérer une centaine de fragments comportant un bord ou un rebord, une telle datation a été tentée, ce qui fut principalement l'oeuvre de P. Lanos. Par la combinaison des statistiques d'importation des céramiques sigillées et des
  • , MILLETT M. et SMITH I., 1985 - Archaeology from the ploughsoil, University of Sheffield, 119 pages. JUMEL G., 1989 - Peuplement antique et structures agraires dans la vallée de la moyenne Vilaine, Thèse de Doctorat en Histoire, Université de Rennes II, 250 pages. JUMEL G. et BLANCHET S
  • ., 1989 - Approche systématique de deux terroirs communaux ; l'occupation préhistorique entre Semnon et Hodellé, Dossiers du Ce.RAA., 17, p. 25-36. LANGOUËT L. (Dir.), 1984 -La prospection archéologique en Haute-Bretagne, Dossiers du Ce.RAA., 259 pages. LANGOUËT L., 1987a - Les enclos
  • . Ce.RAA., 279 pages. LANGOUËT L., 1988b - Les techniques scientifiques au service de l'archéologie gallo-romaine, Historiens et Géographes, 318, p. 307-318. LANGOUËT L. (Dir.), 1990 - Le Passé vu d'avion, Dossiers du Ce.RAA., M, 118 pages. LANGOUËT L. et DAIRE M.Y., 1989 - La civitas
RAP00508.pdf ((22)(35). archéologie du milieu rural en haute Bretagne. rapport de projet collectif de recherche)
  • PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE LE MILIEU RURAL DE LA HAUTE-BRETAGNE AUX EPOQUES PRE-ROMAINE ET GALLO-ROMAINE RAPPORT 1989 Autorisation piuriannueile 1989-1990 Responsable : Loïc PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE LE MILIEU RURAL DE LA HAUTE-BRETAGNE AUX EPOQUES PRE-ROMAINE ET
  • GALLO-ROMAINE RAPPORT 1989 Autorisation piuriannueile 1989-1990 Responsable : Loïc LANGOUET LE PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE Le Projet Collectif de Recherche (P.C.R.) intitulé "Archéologie du milieu rural en Haute-Bretagne aux époques pré-romaine et gallo-romaine" regroupe tous
  • séparés vont être adressés au Ministère de la Culture, via les Directions des Antiquités ; ils ont en commun de présenter le travail de terrain réalisé et de montrer les efficacités des opérations menées. Ainsi, en 1989, pour le seul domaine géographique concerné par le PCR : - le
  • C.E.R.A.P.A.R. a à son actif 190 sites, - le Ce.R.AA, 353 sites, - le Groupe des Prospecteurs de Vilaine, 205 sites (M. GAUTIER) et 450 sites (G. LEROUX), - P. NAAS, P. OUTIN, G. JUMEL ont à leur actif environ 90 sites. L'année 1989 a été marquée par une sécheresse exceptionnelle en Haute
  • ) présentant en détail les découvertes aériennes effectuées en 1989 par ce Centre ; - une alimentation exceptionnelle du fichier du P.C.R. en sites gallo-romains. Tous les sites traités ne sont pas gallo-romains ; pour 1989 on peut évaluer à environ 350 le nombre des nouveaux sites gallo
  • 1989 les samedis 25 Février, 29 Avril et 21 Octobre. Les moyens accordés en 1989, dans le cadre d'une autorisation piuriannueile, en légère hausse par rapport à ceux de 1988, ont été les suivants : 20.000 F de crédits de fonctionnement , 20.000 F de crédits d'analyses (datations
  • ). Lors de la première réunion du 25 Février, organisée à Montgermont et ouverte au grand public, des exposés ont présenté l'état d'avancement des recherches par les différents groupes. Le 29 Avril, le programme de 1989 a été affiné et arrêté compte tenu des moyens réellement accordés
  • compte des données pédologiques. En résumé, 1989 a été une année de rentrée intensive de données dans les divers fichiers (caractérisations des sites, données pédologiques, expertises de céramiques sigillées, datations archéomagnétiques) et de réflexion approfondie dans l'optique de
  • la publication. Dans les rapports précédents (de 1986 à 1989), nous avions respectivement décrit les possibilités du logiciel ATP et les améliorations apportées à plusieurs logiciels (pédologie dans ATP, augmentation des possibilités cartographiques dans ATP, refonte de SIGILLE
  • projets d'articles de la publication commune seront présentés et critiqués par l'ensemble des prospecteurs, - l'autre, à la fin de Novembre, pour un bilan plus définitif après la rentrée de toutes les données acquises en 1989 et dans le premier semestre de 1990. Dans le cadre des
  • POSSIBLES LES ZONES DE PROSPECTION DES DIFFERENTS GROUPES DU P.C.R. • diaietre de plus de 250 ■ LA COLLECTE DES DONNEES a) Les sites gallo-romains. En 1989, Marie-Yvane DAIRE a poursuivi le remplissage des fiches qui permettent de rentrer les données dans le fichier implanté sur le
  • . LANGOUET et M.Y. DAIRE), - le patrimoine rural gallo-romain de la civitas des Riedones (G. LEROUX), qui sont édités en coédition par l'I.C.B. et le Centre Régional d'Archéologie d'Alet. En 1989, l'effort a été poursuivi pour les sites gallo-romains du Morbihan. Le P.C.R. disposant du
  • fichier bibliographique de J. ANDRE (Ce.RAM.), il restait à localiser des sites avec précision tant sur le terrain que sur des documents cadastraux. En 1989 G. LEROUX s'est encore chargé de ce travail avec efficacité. En deux semaines, il a pu établir des dossiers complets pour 15
  • B. HOFMANN, ont alimenté le fichier SIGILLE.DON. On dispose actuellement de 4782 tessons expertisés provenant des sites ruraux gallo-romains, prospectés par les uns et les autres en Haute-Bretagne. c) Les données pédologiques. En 1989, P. OUTIN a poursuivi la caractérisation
  • édifices gallo-romains en Haute-Bretagne. L'objectif est de remonter aux types de culture à associer à des établissements ruraux. d) Les datations archéomagnétiques. En 1989, P. LANOS a continué à dater des lots de tuiles et briques provenant de sites prospectés. En un an, il a déjà pu
  • . ASTILL et W. DAVIES, Prospections archéologiques dans l'est de la Bretagne : le bassin de l'Oust et de la Vilaine. Prospections de terrain en septembre 1988, Dossiers du Ce.R.AA., 1989, N°17, p. 4164. G. JUMEL, , Peuplement antique et structures agraires dans la vallée de la moyenne
  • Vilaine, Thèse de Doctorat d'Histoire, Université de Rennes II, 1989. G. JUMEL et S. BLANCHET, Approche systématique de deux terroirs communaux. L'occupation préhistorique entre Semnon et Hodeillé (llle-et-Vilaine), Dossiers du Ce.R.A.A., 1989, N°17, p. 25-36. L. LANGOUET, G. FAGUET et
  • L. ANDLAUER, Chronique de prospection archéologique en Bretagne, Dossiers du Ce.R.A.A., 1989, N°17, p. 1-24. P. LANOS, L. LANGOUET et L. GOULPEAU, Datation archéomagnétique des édifices ruraux galloromains en Haute-Bretagne, Acres du 112ème Congrès National des Sociétés Savantes
  • , 1989, p. 85106. P. TANGUY, Sécheresse et Archéologie, ArMen, 1989, N°24, p. 36-39.