Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > prospection diachronique (retirer)
  • Date > 1989 (retirer)

13 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00559.pdf (la région du haut-ellé (56). rapport de prospection inventaire)
  • 1 PROSPECTION — DU INVENTAIRE HAUT — ELLE ( DE LA REGION MORBIHAN ) ( Communes du Faou'ét, Lanvenegen, Langonnet, Priziac, Guiscriff , Plo'êrdut) . La campagne 1989 de prospection - inventaire dans la région du Hamt-Ellé s'est étalée sur toute l'année, de Janvier à
  • : BRIARD J., GOUEZIN BH. , ONNEE T. du Bronze ,r rt Deux dépots inédits de l'Age Soc. d'Hist. et d'Archéo. du Pays de Lorient, 1988-1989, pp. 22-28. - TREUSCOAT Manoir médiéval. Section C2, parcelle 46?. Le manoir de Treuscoat a été vendu au début des années 70, et remonté par son
  • Rennes. L'une de ces haches analysée par J. R. BOURHIS a montré une forte teneur en étain. Biblio : BRIARD J, GOUEZIN Ph, ONNEE T, "Deux dépots inédits de l'Age du Bronze". Soc. d'Hist. et d'Archéo. du Pays de Lorient, 1988-1989» pp. 22-28. - SAINT FIACRE Stèle hémisphérique gauloise
  • d'une grande quantité de tegulae lors de la destruction d'un talus. Section 01, parcelle 187. Biblio (l). COMMUNE DE LE CROISTY La commune de Le Croisty n'a pas fait l'objet de travaux pendant l'année 1989. SONDAGE A P1ELZIAC - PELLAN - VIHAN La prospection en surface avait
  • en fait qu'un bloc naturel. Le sondage n'a retrouvé aucune structure ni reste d'une inhumation. 8 RESULTATS DE LA - CAMPAGNE 1989 A l'issue d'une année de prospection- inventaire, les résultats obtenus couvrent toutes les périodes préhistoriques et historiques, sauf le
  • Faouet Bull, de la Soc. d'Eist. et d'Archéc. du Pays de Lorient 1988-1989, pp. 22-26. Cadastre Année : Coordonnées de l'épicentre 1977 Section(s) et parcelle(s) Zone Lambert : : JJ 2, 2 £5 et 27C £ X = 163, 050 \ V = 354,100 VD2 Ait litige NGFîHOm) 270 II r 163
  • 1965, pp. 52-54. GI0T PR, BRIARD J et PAPE L. - Protohistoire de la Bretagne. Rennes 1979. M0HEN JP. - Le monde des mégalithes. 1989, p. 27. Coordonnées de 1 ' épicentre Cadastre Année : Zone Lambert : Section(s) et parcelle(s) : X = Emplacement de 2a trouvaille indéterminé i
  • : I 248 m ou II 1989 PLOERDUT 56 Site gallo-romain parcelle 645, section R4, cadastre de 1842 Lieu-dit : Bois de Lochrist Coordonnées Lambert T : X = -$%,12Ç 1^3, RA, Y = ûcd| . Ck . .-i'Hr René LE COZ a récupéré un grand nombre de fragments de tuiles et un fond de
  • AltitiH" NGF : I 200 1 ' épicentre ou m 11 1989 PLOERDUT 56 Gisement gallo-romain parcelle 34, section 01, cadastre de 1842, ou parcelle 187, section 01, cadastre de 1986 Lieu-dit : La Villeneuve Coordonnées Lambert II : X = 179,650 Y = 357,100 A. BARACH a découvert un site
  • Directeur de Circonscription Objet : Sondage à Manépemeur en PRIZIAC Cher Monsieur, Je tfous avais entretenu par téléphone, il y a environ un mois, d'un site découvert en 1989 lors de nos prospections sur la commune de Priziac, probablement un village médiéval, et sur lequel il serait
RAP00522.pdf (PLÉCHÂTEL (35). carte communale. rapport de prospection inventaire)
  • universitaires qui ont vu le jour ces dernières années, mémoires de maîtrise et de D.E.A. (G. Jumel, 1982 et 1983 ; G. Leroux, 1986 et 1988) et thèse de doctorat (G. Jumel, 1989). Noyaisur -Seiche ChartrV de-Bwtayne \ cLV ?'VJ sw-Seiclie *1 St-ErWon ^ ourgbard Cji an* loup Le
  • outillage peut s'apparenter sur le plan morphologique à celui de Saint-Congard (Morbihan). Cet outillage dont nous avons discuté la position chronologique dans une thèse soutenue en 1989 pourrait se rapporter à la charnière du Mésolithique final et du Néolithique ancien. (X : 297,20 ; Y
RAP00819.pdf (PENMARC'H, TREFFIAGAT (29). rapport de prospection inventaire)
  • HERVE KEREBEL ARCHEOLOGUE CHARGE D'ETUDE RAPPORT DE PRESENTATION DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE DES COMMUNES DE PENMARC ' H ET TREEE IAGAT 1989 5 LE PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE DES COMMUNES DE PENMARC ' H ET DE TREFFI AGAT L'importance archéologiques du quantitative et
RAP00499.pdf ((35)(56). le bassin de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • MAURICE GAUTIER PROSPECTION-INVENTAIRE BASSIN MOYENNE DE LA VILAINE PARTIE OCCIDENTALE ANNEE 1989 SOMMAIRE AVERTISSEMENT. REMERCIEMENTS. CADRE GEOGRAPHIQUE CONDITIONS DE PROSPECTION PRESENTATION DES RESULTATS. BILAN DES RECHERCHES ET PERSPECTIVES. INVENTAIRE DES
  • GISEMENTS. ANNEXE : listing des sites non traités en 89. RELEVES CADASTRAUX. AVERTISSEMENT. Le bassin occidental de la moyenne Vilaine a continué de faire l'objet en 1989 d'une opération de prospection-inventaire pour la carte archéologique de la France. Ces travaux ont permis de
  • ^rW A U R ON CM o r b i DIVERS ENCLOS CIRCULAIRES. ENCEINTES, CAMPS ET EPERONS BARRES. FONDERIES . 5£ p_ -oto. oi£l 100 m GUILLIERS. La Ville-Hagan. Section ZV 5£ oïo.oSZ. GUILLIERS. Couroussaine . Section ZT. îoq m Liste des sites non traités en 1989
  • en 1989. Département des Côtes-du-Nord. 62. Illifaut. La Ville-Cocherel . Liste des sites non traités en 1989. Département du Morbihan. 63. 64. 65. 56. 67. 68. 69. 70. 71. 72. 73. 74. 75. 76. 77. 78. 79. 80. 81. 82. 83. 84. 85. 86. 87. 88. 89. 90. 91. 92. 93. 94. 95. 96. 97. 98
  • PROSPECTION-INVENTAIRE BASSIN MOYENNE DE LA VILAINE PARTIE OCCIDENTALE ANNEE 1989 IFFENDIC. La Devinais. LES BRULAIS. Penhoët. ST-JUST. La Rohulais. ST-JUST. Le Grand Clairet. ST-MALO-DE-PHILY. Mélac. SIXT/AFF. Le Fayon. GUIPRY. ST. Laurent. IFFENDIC. La Haute
RAP00511.pdf ((56). les cantons de Mauron)
  • m MAURICE GAUTIER **************** i PREMIERS ESSAIS D'ARCHEOLOGIE AERIENNE DANS LE MORBIHAN i ■ ■ \ \ a m ij \Stfknê# 1989 l SOMMAIRE . METHODES RESULTATS PERSPECTIVES INVENTAIRE DES SITES DECOUVERTS PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES. La prospection archéologique
  • 1989. G = GUER. M = MAURON P = PLOERMEL T TRINITE-PORHOET. INVENTAIRE DES SITES DECOUVERTS PAR LA PHOTOGRAPHIE AERIENNE. 01 AUGAN. La Bossardais. 02 - AUGAN. La Métairie Neuve. 03 - BRIGNAC. La Corbinais. 04 - CAMPENEAC. Le Pont Meslé. 05 - EVRIGUET. La Ville-Gef f ray . 06
RAP00453.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • Gilles RAPPORT BASSIN DE LEROUX PROSPECT I ON- I NVENTAI RE ORIENTAL, SPECIAL DE LA PROSPECTION VILAINE AERIENNE I Région Département : : BRETAGNE ILLE-et-VILAINE Campagne 1989. Gilles RAPPORT BASSIN DE LEROUX PROSPECTION— INVENTAIRE ORIENTAL SPECIAL
  • DE LA PROSPECTION VILAINE AERIENNE I Région Département : : BRETAGNE ILLE-et-VILAINE Campagne 1989- SOMMA I RE INTRODUCTION REMERC I EMENT S CADRE GEOGRAPHIQUE METHODE DE PROSPECTION PRESENTATION BILAN DES INVENTAIRE RELEVES DES RESULTATS RECHERCHES DES
  • SITES CADASTRAUX ET PERSPECTIVES ARCHEOLOGIQUES I NTRODUCT I ON Depuis de nombreuses années, le bassin de la Moyenne Vilaine était l'objet de plusieurs recherches à caractère archéologique et notamment sous la forme de programmes de prospection-inventaire. L'année 1989 aura
  • marqué un nouvel essor de ces investigations, puisque désormais c'est l'ensemble du bassin de la Vilaine qui est le théâtre de ce type de recherches, et plus particulièrement aériennes. En effet, en prévision des retombées quantitatives de la sécheresse exceptionnelle de 1989 dans le
  • : ILLE-et-VILAINE METHODES DE PROSPECT I ON Avant d'entamer la campagne de prospection aérienne de 1989, notre connaissance du terrain se limitait essentiellement à la dimension terrestre d'une vingtaine de communes, c'est pourquoi il a fallu adopter un dispositif nous permettant
  • milieu du mois de mai, ce que nécessitait les premiers effets de la sécheresse ; ces débuts printaniers nous ont permis d'évaluer le temps et les moments de réponse des végétaux. Les reconnaissances aériennes se sont poursuivies régulièrement jusqu'au début du mois de septembre 1989
  • normales. Le second point fort de cette campagne exceptionnelle est survenu autour du 20 Juin 1989 ; ce fut le moment de mûrissement des blés - et la période ou les résultats atteignirent des taux remarquables, de l'ordre d'une vingtaine de sites par heure de vol. Le troisième point
  • structure. Enfin un catalogue photographique accompagne le rapport en présentant les clichés aériens . BI LAN DES RECHERCHES ET PERSPECTIVES Le bilan de notre campagne de prospection-inventaire est à l'image de la sécheresse de 1989, c'est-à-dire exceptionnel. Nous avons en effet
  • s'intensifier au cours de l'année 1989, sous la forme de campagnes de prospection terrestre et aérienne devenues indissociables. Nous envisageons aussi de procéder à plusieurs sondages qui devraient permettre de caler chronologiquement un certain nombre de structures archéologiques
  • . Plusieurs événements ou manifestations prévus au cours de l'année 1990 vont nous permettre de concrétiser ces recherches. Il s'agit tout d'abord de l'Exposition itinérante, intitulée "Le passé vu du ciel - Les révélations archéologiques de la sèche resse de 1989 en Haute— Bretagne" et
  • . (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). AVAILLES-sur-SEICHE. Cl. Le Grand Fourneau. Parcelle 93a. Section Système d'enclos concentriques à dominante rectiligne. Il s'agit essentiellement d'un enclos carré ceint par un fossé double peut-être plus ancien. L'ensemble présente une
  • Juin 1989). AVAILLES-sur-SEICHE. Cl . Le Verger. Parcelles 390, 395. Section Vaste ensemble présentant 5 enclos ou système d'enclos, parmi lesquels il est possible de distinguer 3 regroupements. Le premier correspond à un enclos rectangulaire (dimensions : 40 m x 30 m
  • s'agir cependant d'un site protohistorique associant enclos d'habitat, enclos à bétail, enclos funéraires et/ou rituels. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). AVAILLES-sur-SEICHE. Cl. Enclos l'est. Il La Poultière. Parcelles 135, 136. Section quadrangulaire mesurant 80 m de
  • côté et ouvert à est situé sur un versant exposé au sud, à proximité immédiate de la Seiche (100 m). Il peut s'agir d'habitat. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). AVAILLES-sur-SEICHE. La Noe-Sourd. Parcelle 188. d'un enclos Section Bl . Double enclos concentriques à
  • dominante rectiligne situé à proximité immédiate de la Seiche (50 m). Ce système fossoyé peut correspondre à des structures d'habitat, (reconnaissance aérienne de Juillet 1989). BOISTRUDAN. La Galeurie. Parcelle 46d. Section ZK. Enclos carré de 50 m de côté environ. Il présente une
  • partition interne vers l'est. Il se situe dans la vallée de la Seiche, implanté sur un versant exposé au sud. Les labours ne livrent aucun indice chronologique à cet endroit. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). BOISTRUDAN-PIRE . ZO. Parcelle 58. Le Grand Chemin. Section ZM
  • . (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). BOISTRUDAN. L'Etrangère. Parcelle lia. Section ZP. Enclos rectangulaire présentant une interruption de fossés vers le sud-sud-ouest. Cette structure est associée à des fossés rectilignes suivant une orientation légèrement différente. Ce probable
  • habitat est situé sur un versant exposé au sud-ouest, à environ 200 m du ruisseau du Hantel. La vérification au sol n'a livré aucun mobilier. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). BOISTRUDAN. La Trappe. Parcelles 13, 31a. Section ZL. Enceinte néolithique de forme ovalaire, à
  • endroit que des fragments de silex très épars , pour l'instant difficilement rattachables à cette structure. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). BOISTRUDAN. La Haute Trancouillère . Parcelle 11. Section ZO. Enclos rectangulaire présentant des fossés assez larges ; il possède
  • une longueur de 60 m environ, pour une largeur de 40 m. Cette structure se situe au centre d'un plateau. (Reconnaissance aérienne de Juin 1989). BOISTRUDAN. La Rivière-aux-Meuniers . Parcelle 78a. Section ZM. Système d'enclos à dominante rectiligne se présentant sous la forme
RAP01113.pdf ((56). cartographie et diagnostic archéologique des mégalithes du Sivu de Port-Louis et de la ria d'Étal. rapport de prospection inventaire.)
RAP00577.pdf ((35). déviation de la rn137 entre Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine et le Vieux-Bourg. rapport de prospection et de sondage)
  • faible de explorés receler des archéologiques. F. GOUPIL Juin 1989 du tracé vestiges A N N E X E LES CHIFFRES DE L'OPERATION LE PROJET ROUTIER - longueur du tracé dont 2,5 KM en déblais. 7, 5 KM - largeur de l'emprise 40 à 65 M Coût estimé du projet. 91 M L'ETUDE
  • . - La civitas gallo-romaine des Coriosolithes - Le milieu rural, Institut Culturel de Bretagne, 1989. G. LEROUX. - La civitas gallo-romaine des Riedones - Le milieu rural, 1989.
RAP00494_2.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • 1989 LA BAUSSAINE 35 Structure rectangulaire et fossé courbe parcelles 671 et 672, section B2, cadastre de 1982 Lieu-dit : La Haute Vieuville Coordonnées Lambert I : X = 284.275 Y = 76.200 L. LANGOUET, lors du vol du 2 Juillet, a localisé ces structures devant appartenir à
  • pkiti sari le site [it soi i osa } j révélatrices i : J ______ ! i i - - (1) i ladite" dais la aesirt l'a pissikle. (2) paar les ries prises après la déciuterte. j - Date de réceptlia -. r J j LA BAUSSAINE La Vieuville 1989 BAZOUGES LA PEROUSE Enclos à fossé
  • A -RECHERCHE DE à DEC09YERTE remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION la prospecteur ) AERIENNE CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE Aitur : ARCRESLlBlfUE Dati it la iitiMïtrtt : â'Ï ^WiVL- 1989 (LANGOUET) B • REFERENCES ADMINISTRATIVES Il le-et-Vi 1 ai ne Diiarteneit : C - CADASTRE
  • [^Documents divers Mobilier pouvant être obtenus auprès de : la D.R.A. et du CE.R.A.A, BIBLIOGRAPHIE [2 Simple mention QRecherche approfondie Dossiers du CE.R.A.A. , N °17, 1989 . Coordonnées de 1 ' éDicentre Cadastre Zone Lambert : Année : Section! s) et parcelle(s) >— : Y
  • LJ Photographies I I Mobilier [__ Photographies 'aériennes [^Documents divers la D.R.A. et du Ce»R.A.^; BIBLIOGRAPHIE (^Simple mention QRecherche approfondie - Dossiers du Ce.R.A.AA., n °17, 1989. » Cadastre Année : Section(s) et parcelle(s) Coordonnées de l'épicentre
  • Zone Lambert ;XR :28 x = 299,060 Y = 320,560 Altitude NGF ' I ou (3 1989 35 BAZOUGES SOUS HEDE Enclos gallo-romain parcelle 212, section A2, cadastre de 1983 Lieu-dit : Montdidier Coordonnées Lambert I : X = 294 .675 Y = 76.775 L. LANGOUET, lors du vol du 3 Juillet
  • D'ARCHEOLOGIE „,„ „ „„„„„ (| 1989 (LANGOUET) B • REFERENCES ADMINISTRATIVES Départe a eat : BAZOOfrErS Ci». m 111 e-et-Vi 1 ai ne / ketiE" C -CADASTRE (1) Ami Luiitt /|$ff?> #2 , *L\\ ; MorwVckdu:^ : D-POSITION Sietiu(t) it parctlle(s) TQPOSR APH1QUE Carte UM. ai 1/25
  • Aaïaalits rérélatriets 1 Haaéri it i i lip. Ci». site i* Siti f ] H/? Xiatri ie pbiti sir le site (ii gai i a») 1989 LA BOUSSAC 35 Gisements protohistorique et médiéval parcelle 528, section G, cadastre de 1982 Lieu-dit : Lépinay Coordonnées Lambert I : X = fcOk.C^S" Y
  • ceux retrouvés autour de la vallée de la Rance, sur le territoire des Coriodolites. CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE SAINT MALO R« Uîif. via. 1989 CANCALE 35 Pesons de filets dans la grève de Port Briac Coordonnées Lambert I : X = 292.375 Y = 118.325 M. MACE a découvert dans
  • ^/luftfés", |- J, ; | , + 1989 COMBOURG Possible enclos avec une structure rectangulaire parcelles 1048 et 1049, section H2, cadastre de 1982 Lieu-dit : Triandin Coordonnées Lambert I : X « 298.120 Y = 83.950 L. LANGOUET, lors du vol du 23 Juin, a localisé divers fossés qui
  • : ASCXEUISlf UE Dati ie la iicunrte : Z% 1989 (LANGOUET) B - REFERENCES ADMINISTRATIVES Dipartem e a t Ciaam : Ille-et-Vilaine COnbOORC C -CAO ASTRE (1) A.... A^V. lieiiit : *TVia.Y\
  • .., Aitinr : la A JCHEHIS IfUE prospecteur ) AERIENNE CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE „.„,,,. fj ADMINISTRATIVES Dtpirteaeit : CUG-UErS Ciaaiu: Il 1 e-et-Vi 1 ai ne C - CADASTRE (1) Jtàtl Allât
  • de prise de rie (1) Bip. Ci». JOINTES Aiiaalies I »* Siti i H/P Niaéri de piatt sir le site (
  • DECLARATION ( part!» A -RECHERCHE DE à DEC89YEITE ramplir par EFFECTUEE : PR0SPECT10M A.tnr: la ASCXEUISlf UE prospactaur) AERIENNE CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE ^ „ tf| jjtmilU ; (LANGOUET) S ■ REFERENCES 1989 0 ADMINISTRATIVES Départe. eit Cl. .m: Il le-et-Vi laine
  • ) • REFERENCES ARCNEILIBIfUE - ; ^W „ (| 1989 ADMINISTRATIVES Départea eit Ciaai Il le-et-Vi laine u 3>OL C - CAD ASTRE (1) 4%$Z AMIS : D -POSITION CWj>t)ke - CfcVxAvY* LfJL Lilldit : Stctiii (s) it parealla(s): TOPOGRAPHIQUE Carte iB.N. ai 1/25 6 OiA ^oV 000:
  • ». Siti H/P Niaéra de pkiti sir le site r
  • : REGI0NAL la ARCNEILISIfUE prospecteur) AERIENNE D'ARCHEOLOGIE
  • ». site li Siti JOINTES Aasaalies rerélatricrs $ Xiaéra ie pbati sir le site ( it 3Q1 i 03]) -89-3-5- O^frl (1) à iidijur dais la aesare il passible. (2) pair les vies prises après la déciuterte. i H/P Date de rtceptlia 1 - 1989 * EPINIAC 35 Gisement gallo-romain
  • nombreux tessons de céramique sigillée et de poteries communes (cruches, amphore, etc..) Centre Régional d'Archéologie SAINT MAL0 1989 EPINIAC 35 Gisement médiéval parcelle 358, section Dl , cadastre de 1960 Lieu-dit : La Basse Fresnais Coordonnées Lambert I : X = 30A.ZZS^ Y
  • = $^.0 ^5" G. FAGUET a localisé un gisement inédit livrant des tuiles plates en assez grande quantité et des tessons de poteries des XVème et XlVème siècles. Probable habitat vu les concentrations. CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE SAINT MALO 1989 EPINIAC 35 Gisement médiéval
RAP00494_1.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D'ALET LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN BRETAGNE RAPPORT 1989 Tomel SYNTHESE ET DECOUVERTES EN MANCHE ET MORBIHAN CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D'ALET LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN BRETAGNE RAPPORT 1989 Tomel SYNTHESE ET DECOUVERTES EN
  • MANCHE ET MORBIHAN RAPPORT DE SYNTHESE par Loïc LANGOUET PRESENTATION. Du fait du grand nombre de sites ou structures découverts ou traités par le Centre Régional d'Archéologie d'Alet en 1989, soit 353, nous avons dû nous résoudre à réaliser le présent rapport en 7 tomes. Dans ces
  • de déclaration. La Direction des Antiquités de Basse Normandie a reçu un rapport séparé pour les cinq sites localisés dans le département de la Manche. Pour apprécier les résultats de la prospection en 1989, nous avons joint au présent texte un tiré à part de la Chronique de
  • prospection qui sera publiée en Décembre 1989 dans le N°17-1989 de notre publication Les Dossiers du Ce.R~AA. (Annexe I). Il s'avère ainsi inutile de répéter ici toutes les données analytiques qui s'y trouvent. Toutefois la prospection aérienne de 1989 mérite un commentaire supplémentaire
  • , étant donné sa particulière importance (253 sites ou structures archéologiques). LA PROSPECTION AERIENNE EN 1989. Au sein du Centre Régional d'Archéologie d'Alet, elle a été l'oeuvre de deux prospecteurs, Loïc LANGOUET et Louis ANDLAUER, avec respectivement 175 et 59 sites. Souvent
  • un seul site a révélé plusieurs structures, superposées ou juxtaposées, d'où des dénombrements différents des sites et des structures dans ce rapport. Toutes les découvertes aériennes de 1989 n'ont pas été traités dans les délais que nous nous sommes fixés. Il reste environ 10
  • , dans un article à paraître dans le N°7-1990 de la Revue Archéologique de l'Ouest et portant sur les conditions d'obtention des photographies aériennes, particulièrement en 1989. Le Centre Régional d'Archéologie d'Alet a en plus ses projets propres : - une exposition itinérante sur
  • "LES APPORTS DE LA PROSPECTION AERIENNE EN 1989 DANS LE NORD DE LA HAUTE-BRETAGNE" (titre provisoire). Son inauguration est programmée pour Mai 1990 ; - un volume spécial (Supplément N° M-1990 des Dossiers du Ce.RAA.) traitant du même thème avec de nombreuses photographies en
  • le Ce.RAA. ont été théoriquement assurés par : - la Sous-Direction de l'Archéologie, du Ministère de la Culture (30.000 F selon une lettre de la Direction des Antiquités de Bretagne en date du 18 Septembre 1989), - le Conseil Général d'Ille-et-Vilaine (12.000 F), - le Centre
  • Régional d'Archéologie d'Alet (4.000 F). Toutefois à la date du 15 Octobre 1989, nous n'avons pas touché le moindre centime de la subvention de la S.D A.. Cela nous a obligé à faire des emprunts, ce qui se traduit par des intérêts à verser et diminue notre potentiel financier. Nous
  • ses opérations. 1990 ne fournira probablement pas le même nombre de découvertes par voie aérienne mais il va falloir faire un effort très important cette même année pour étudier tous les sites décelés en 1989 par des prospections au sol. Il est en effet nécessaire de collecter sur
  • les gisements correspondants des échantillonnages de surface pour identifier et dater les sites découverts. Les Dossiers du Ce.RAji., 17, (1989) ANNEXE I CHRONIQUE DE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE 1989 EN HAUTE-BRETAGNE Loïc LANGOUET', Gabrielle FAGUET" et Louis ANDLAUER * Maître
  • de Conférences à l'Université de Rennes I ** Présidente de la Commission Prospection du Ce.R~A~A. En 1989, le Centre Régional d'Archéologie d'Alet a obtenu des données nouvelles, inédites à raison d'environ 90 %, sur 353 sites archéologiques de la HauteBretagne ! Le chiffre est
  • soutenance de thèse en 1989, G. JUMEL, chercheur-prospecteur, a chargé le Ce.RAA. de déclarer les derniers sites, trouvés par lui-même le plus souvent en 1988, pour lesquels il n'avait pas eu le temps de transmettre les informations. Enfin, la recherche des autres prospecteurs de surface
  • le nombre respectifs de sites qu'ils ont traités ou fait traiter par le Ce.RAA. en 1989 : AMOUREUX P. 17 sites ANDLAUER L. 62 structures CLEMENT J.H. 17 sites 23 sites FAGUET G. 33 sites JUMEL G. 197 sites ou structures LANGOUET L. 10 sites LEROUX G. 1 site MACE M. 5 sites NAASP
  • sites préhistoriques (6 % en 1988 contre 0,5 % en 1989), d'autre part, de l'accroissement notable du nombre des sites protohistoriques, particulièrement celui des enclos pré-romains décelés par voie aérienne (22 % en 1988 contre 6 % en 1989). Le chiffre absolu des découvertes
  • présumées d'époque gallo-romaine, 193 en 1989, est toutefois nettement supérieur à celui des années précédentes (158 en 1988, par exemple). Les tableaux 2 à 5 donnent le détail des découvertes, Tableau 1 - Répartition des sites traités par le Ce.RAA. en 1989 par période et par
  • 12 132 Sites nouveaux par commune 3 2,6 1,5 1,4 2,6 Tableau 2 - Répartition des sites traités par le Ce.RAA. en 1989 pour les communes des Côtes-du-Nord. ANDEL AUCALEUC BEGARD BOUILLIE (LA) BOURSEUL BRUSVILY CALORGUEN CHAMPS-GERAUX (LES) CORSEUL CREHEN ERQUY EVRAN FREHEL
  • , généralement d'époque gallo-romaine, ne représentent que 3 % des découvertes. Les découvertes aériennes de 1989 ont surtout consisté en enclos à fossés (97 %). On peut même être surpris du peu de structures empierrées arasées décelées cette année dans le nord de la Haute-Bretagne
  • - Répartition des sites traités par le Ce.RAA. en 1989 pour les communes d'IUc-et-Vilaine. A B C BAUSSAINE (LA) BAZOUGES-LA-PEROUSE BAZOUGES-SOUS-HEDE BOUSSAC (LA) CANCALE CHAUVIGNE COMBOURG CUGUEN DINGE DOL-DE-BRETAGNE EPINIAC FONTENELLE (LA) GOUESNIERE GUIGNEN GUIPRY MEDREAC MINIAC
RAP00238.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection diachronique)
  • I V0 Cfsaïc I L/A PROSPECTION-INVENTAIRE r\ t*. t n te o I I I I I DU BASSIN DE RENNES ~llle et vilaine' PROGRAMME 1988-1989 1 I I 1 I I I E I I 0 100 m ROMILLE-la qohérie Centre de Recherches Archéologiques du Pays de Ren RAPPORT DE PROSPECTION INVENTAIRE DU BASSIN
  • DE RENNES PROGRAMME 1988 - 1989 Présenté par ALAIN PROVOST SOMMAIRE INTRODUCTION PREMIERE PARTIE : La prospection du Bassin de Rennes, Le Bassin de Rennes : Zones prospectées. Durée des travaux et moyens mis en oeuvre. Principaux résultats scientifiques. * Données chiffrées * La
  • 1988 et 1989 . Il s ' inscrit dans une continuité puisque la prospection de l'Arrondissement de Rennes en est à sa onzième année. Depuis ses débuts (1978) cette action d'inventaire s'articule autour de la même équipe de base : le Centre de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes
  • MAINE et la BRETAGNE occidentale d'une part et entre L'ATLANTIQUE et la MANCHE d'autre part. DUREE DES TRAVAUX ET MOYENS MIS EN OEUVRE En 1988 et 1989, la prospection a touché 7_0 communes réparties sur l'ensemble du bassin avec bien sur des zones de densité plus fortes mises en
  • 1989 en sont bien sur la cause. Sur les 201 sites ou découvertes inventoriées dans ce rapport, 87 X sont inédits , les 13 % de sites déjà connus sont soit des sites gallo-romains connus au sol dont le plan a été révélé par la photo aérienne soit des sites médiévaux réétudiés et pour
  • plateaux limoneux de l'ouest du Bassin, renouvelle le fonds documentaire. STATISTIQUES PAR EPOQUES DES SITES PROSPECTES en 1988 et 1989 N Paléol i t hi que % 1 > Néolithique 8 17 Protohistoire-bronze 5 2 16 8 8 4 Gallo-romain 87 44 Médiéval 35 17 5 3 29 14 Pré
  • société! Les premières réponses et les questionnements sont proposés par M . BRANDHONNEUR et J.CUCARULL. ( annexe 2 ). LA PROSPECTION AERIENNE La sécheresse de 1989. constats et données statistiques. Les résultats exceptionnels des survols en 1989 sont dûs bien évidemment à la
  • mai, à l'emplacement des fossés le pois présentait un micro-relief en hauteur; le 22 juin il s'agissait d'indices de coloration plus sombre . 1989 a permis également de mettre en évidence l'importance du paramètre "nature du sous-sol". Le bassin de Rennes présente une particularité
  • bien marquée : à l'ouest de Rennes le substrat schisteux est recouvert d'un épais manteau limoneux, ce qui n'est pas le cas à l'est où le schiste briovérien affleure pour l'essentiel. Nos missions de 1989 se sont attachées à balayer équitablement les différents types de sols. La
  • être proposée: en 1984, l'absence de précipitations en avril avait permis de photographier des villae et fana gallo-romains entre le 20 avril et le 5 mai, aucun site fossoyé n'avait été observé pendant cette période. La pluviométrie d'avril 1989 a été normale sur le Bassin de Rennes
  • , cette période correspond à la demande en eau maximale pour les céréales. Il est possible qu'il y ait là relation de cause à effet. Une remarque s'impose: tous les sites à murs vus en 1989 l'ont été sur sols limoneux. En fait on constate le phénomène suivant: la présence de fondations
  • depuis le début de la rédaction de ce rapport se situe dans une continuité de notre programme général de PROSPECTION- INVENTAIRE en cours depuis 11 ans et plus particulièrement se doit d'être un prolongement de l'opération de 1989. 3 thèmes prioritaires ont été retenus: - La surface
  • repérées d'avion en 1989. - Le relevé fin des vestiges au sol pour une meilleure caractérisât ion des gisements. - La prospection aérienne, les déficits du BHI cumulés les années précédentes risque d'avoir des conséquences au printemps 1990, autorisant des résultats. Pour autant les
  • Antiquités de Bretagne, 1989. J . CUCARULL : L'apport de la prospection pour la connaissance de l'occupation du Bassin de Rennes à l'époque médiévale: l'exemple des mottes castrales, Revue archéologique SITES, n°40, IV trim.1989. G . LEROUX : La Civitas Gallo-romaine des Riedones, rural
  • , Institut Culturel de Bretagne, 1989. le milieu A paraître A. PROVOST et G . LEROUX : Carte archéologique de la Gaule, L'Ille et Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres ,1990. M. BRANDHONNEUR: Les mottes castrales du département Vilaine, Institut Culturel de Bretagne
  • l'archéologie et des textes, Mémoire d'Histoire, Université de Haute-Bretagne, 1989. Article collectif prospecteurs aériens, apports partculiers de 1989, Revue 1 ' ouest , 1991 . Vitré à la de Maîtrise Méthodologie, Archéologique les de Exposition en préparation CERAA, CERAPAR
  • , PATRIMOINE ET CULTURE EN PAYS GUERCHAIS : " passé vu du ciel, les révélations archéologiques de sécheresse de 1989 en Haute-Bretagne, Rennes, Mai 1990 itinérance sur 2 ans. Le la et DEUXIEME PARTIE: INVENTAIRE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
  • seigneur d'Acigné. Un aveu de 1510 nomme le site "le fort d'Acigné où étaient les édifices du château et forteresse". Biblio. BRANDHONNEUR, 1989, Mémoire. Plans et étude M. BRANDHONNEUR. 3 - AMANLIS - Le Moulin de Laval Enclos carré de 45m. de côté environ , inscrit dans un vaste fossé
RAP00791.pdf (THEIX (56). lan er bohor. rapport de prospection sur projet d'aménagement de la rd 104.)
  • Alain TRISTE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE LAN ER BLOHOR THEIX MORBIHAN Autorisation de prospection N° 89.08 AH Recherches effectuées par le Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan (C.E.R.A.M.) RAISONS ET CONDITIONS DE L'INTERVENTION En 1989, les travaux de
  • . Taquet. " l'atelier de potier carolingien de Meudon" 1988, rapport â la D.A. de Bretagne. o O \ r9. X 1 -villa gai 1 aine, fouillée en 1888 2 -thermes d' la gallo-romaine , fouillés en 1981 lia 3 -fosse; reconnues en bodure de la D n* 104 en 1989 ANALYSE DES RESULTATS LA
  • des photos aériennes qui permettraient de mieux appréhender ces structures . -THEIX. Talhouët_ Lann er Blohor 1989 *s ALAIN TRISTE 2m B FOSSE N°1 1m ALAIN TRISTE Vue générale et coupe de la fosse n° 1
RAP00589.pdf (les îles et le littoral de Bretagne. rapport de prospection inventaire)
  • Association Manche Atlantique pour la Recherche Archéologique dans les Iles PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE DES ILES ET DU LITTORAL DE BRETAGNE Rapport d'activités de l 'année 1989 PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE DES ILES ET DU LITTORAL DE BRETAGNE Rapport d'activités de l 'année 1989
  • par Marie-Yvane DAIRE Chargée de Recherches, U.P.R. 403 du C.N.R.S. SOMMAIRE - PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1989 - ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION DE 1989 - METHODOLOGIE - LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE 1989 - LES PROLONGEMENTS DE LA PROSPECTION - Remerciements
  • Archéologique dans les Iles) a pour but de présenter les résultats obtenus par l'ensemble des chercheurs réunis au sein de ce groupe de travail, au cours de la campagne de prospection-inventaire de 1989. PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1989 Le travail de ce groupe a débuté dès 1988, armée
  • , il continue et continuera également à être alimenté par la poursuite des dépouillements, notamment bibliographiques. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1989 L'avancement des travaux de cette année est due à diverses personnes qui ont oeuvré efficacement à cette tâche à
  • titre bénévole, en 1989 : F. Goupil, M.Y. Daire, L. Langouët, P. Cohic, C. Bizien, O. Guérin, P. Guigon, J.L. Monnier, D. Marguerie... et une dizaine d'autres personnes qui, si elles ne sont pas citées ici, ont néanmoins participé soit aux recherches de terrain soit par des apports
  • personnels variés. La prospection-inventaire de 1989 a été réalisée avec l'autorisation de la Direction des Antiquités de Bretagne, autorisation concernant les quatre départements mentionnés. Le Minsitère de la Culture, sur avis du Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique, a, dès
  • n'omettre aucune donnée ; en outre, ces prospections étant diachroniques, il était nécessaire que l'équipe de base (composée de spécialistes) soit pluri-disciplinaire. METHODOLOGIE Année de mise en place de ces prospections insulaires, 1989 ne fut qu'une courte campagne, en grande
  • partie en raison de la mise en place tardive des moyens financiers pour 1989 (et l'A.MA.RA.I. était une trop jeune association pour disposer de réserves d'avance financière suffisantes) ainsi que des changements actuels dans l'organisation des prospections-inventaires dont l'un des
  • et aux disponibilités humaines et s'est orienté dans plusieurs directions : - La prospection aérienne. C'est principalement au cours des mois des mois de juillet et août 1989 que les survols aériens ont été effectués. Nous avons réalisé une couverture photographique pratiquement
  • prospection-inventaire archéologique systématique a eu heu sur l'île de Groix (Morbihan), en 1989. D'après les évaluations préalables, on estimait que cette île recelait un grand potentiel archéologique (mentions de 35 gisements environ), pour un territoire qui pouvait être circonscrit
  • (re)localisations, de manière systématique pour les départements des Côtes-du-Nord et d'Illeet-Vilaine (C. Bizien, Contractuelle A.FA.N. recrutée pour le mois de décembre 1989). - Les analyses. La pluridisciplinarité de l'équipe de base permet notamment d'assurer le suivi des
  • à partir de l'étude de tourbières littorales qui, après datation par le C 14, font l'objet d'analyses palynologiques. Ansi, en 1989, une tourbière protohistorique de l'embouchure de la Vilaine, située à Bétahon, commune d'Ambon (Morbihan) (cf. Carte n° 1) a fait l'objet de telles
  • analyses. CARTE N° 1 : Zones littorales et insulaires prospectées en 1989 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE 1989 Les résultats de la campagne de prospection-inventaire pour 1989 est ici présentée sous forme d'un tableau, synthétisant le données à la fois par département et par grande
  • et précisions concernant les résultats de la campagne de 1989 sont cependant nécessaires. Sur le plan de la répartition géographique, il apparaît nettement dans ce tableau que les recherches de terrain ont été très ciblées en 1989, d'où l'apport remarquable, pour le département du
  • travail (par exemple, le 9 décembre 1989, aux îles Milliau et Molène, dans le Trégor). - Des chercheurs du Groupe Vendéen d'Etudes Préhistoriques (R. Joussaume et J.M. Large) qui ont permis à l'A.MA.RA.I. de récupérer des archives de la famille Péquart ainis qu'une partie des
  • réaliser de chronique de prospection dans ce Bulletin, et cela essentiellement pour des raisons déontologiques. En revanche, les données de ces prospections sont intégrées dans des articles thématiques et/ou de synthèse ; ainsi le Bulletin d'Information n°2 (parution fin décembre 1989
  • données paléoenvironnementales protohistoriques sur le Morbihan littoral, par D. Marguerie - Notice sur la campagne de fouille de 1989 sur l'île d'Yoc'h en Landunvez (Finistère), par M.Y. Daire - Chronique bibliographique 1986-1989. (Voir la maquette du Bulletin jointe). A l'issue de
  • ; l'exemple des recherches récentes sur l'île de Groix (Morbihan)", par F. Goupil et M.Y. Daire. Actes du Colloque International : Territoires et Sociétés insulaires (Brest, novembre 1989) (à paraître). - "Archéologie insulaire en Bretagne : un point de vue sur les sites de l'Age du Fer
  • . Lepadellec, F. Mercier, F. Machecourt, Y. Nouet, que tous trouvent ici l'expression de vifs remerciements. COTES-DU-NORD Année : 1989 Département : 22 N° inv. D.A.B. : COMMUNE: ILE: PENVENAN BRUC LIEU-DIT : Cadastre : Année : Section : Hors cadastre Parccllc(s) : Immergé
  • Coordonnées Lambert : Zone : I x = 18^,00 Y= Nature du site : Datation : 1^1,100 Pêcherie (?) ? Description: Lors d'un survol aérien dë cette île à marée basse, au mois d'août 1989, L. Langouët a pu détecter et photographier une structure, en zone immergeabl Elle se présente comme