Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > prospection thématique (retirer)
  • Date > 2001 (retirer)

10 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01771.pdf (LILLEMER (35). l'occupation néolithique. rapport de prospection thématique)
  • Rapport de prospection thématique Lillemer (Ille-et-Vilaine) 2001 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, V. Guitton, J.N. Guyodo, G. Hamon, S. Naar, F. Nicolin, A. Noslier. et la collaboration de L. Quesnel, X. Hénaf, L. Soler, C. Thibaudeau. Rapport de prospection
  • thématique Lillemer (Ille-et-Vilaine) 2001 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, V. Guitton, J.N. Guyodo, G. Hamon, S. Naar, F. Nicolin, A. Noslier. et la collaboration de L. Quesnel, X. Hénaf, L. Soler, C. Thibaudeau. Nouy teriony co remercier la/ propriétaire' et Ve^loitant de
  • . Quesnel. 2 Rapport de prospection thématique Lillemer 2001 Sous la direction de L. Laporte 1/ Présentation du projet 1.1/ Travaux antérieurs Le site de Lillemer a été découvert lors de prospections de surface effectuées par C. BizienJaglin et son équipe (Bizien-Jaglin 1995). La
  • surface du gisement reconnu autour de la butte de Lillemer couvre une surface de plus de 30 ha L'importante collection de pièces lithiques (4500 pièces) qui a été recueillie à cette occasion a donné lieu à une étude précise et complète publiée par J.N. Guyodo (Guyodo et al. 2001
  • en place, dès 2001 et à titre expérimental, un programme d'accompagnement des opérations et des études sur ce site. Il serait formalisé par le biais d'une prospection thématique, soumise comme il se doit à l'approbation de la C.I.R.A. du GrandOuest et comprendrait deux volets
  • déterminer l'étendue de l'occupation du marais autour de la butte rocheuse, une prospection géophysique a été effectuée, au printemps 2001, afin de mettre en évidence la profondeur et la forme du socle rocheux pour mieux comprendre la dynamique du site au Néolithique. La méthode
  • géologiques bien identifiées. Les résultats du Profil 1 : Le faible intervalle de résistivité, lié à la forte présence d'eau au mois de mars 2001, a rendu l'analyse stratigraphique compliquée. En effet, il est difficile de distinguer nettement les différentes unités lithologiques : par
  • ayant subit des destructions plus ou moins récentes (carrière, village etc.) soit à des terrains qui n'ont pas put être prospectés (absence de cultures, jardins etc.). En 2001, Alain Noslier a poursuivi la prospection sur le gisement. Les conditions météorologiques déplorables lors
  • de l'hiver 2000-2001, période où s'effectue la prospection au sol, ont recouvert les terres du marais de plusieurs centimètres d'eaux pendant plusieurs mois rendant les investigations de terrains impossibles. D en résulte que ce sont essentiellement les terrains cultivés et
  • fragment d'os (faune) pour info : un fragment de fer oxydé 10 Lillemer 2001 Sondage 2 figure 7 : plan de situation des sondages (mise au net L. Quesnel d'après le fond de carte de J.N. Guyodo) 4/ Les sondages archéologiques * 2 sondages distants de 4,3m ont été réalisés en bordure
  • tamisage (glands et noisette (?)). L'étude des macro-restes sera effectuée par M.-F. Dietch au 12 Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 0 D4 0 D5 | Pierre Bois travaillés 1m figure 10: répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 0. (mise au net
  • L. Quesnel) Co4 décapage Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 0 figure 1 1 : répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 - Co4 décapage 0. (mise au net L. Quesnel) Lillemer 2001 Sondage 2 Sondage 2 Co 4 décapage 2 Bois B7 B4 I Chêne
  • Ecorce Bois travaillés 1m Mobilier archéologique B5 B4 B6 B7 "36 ► »34 •38 35 g Bois Céramique Charbon 0 | Pierre Silex figure 12 : répartition des vestiges organiques et mobilier dans le sondage n°2 - Co4 décapage 2. (mise au net L. Quesnel) Lillemer 2001 Sondage 2
  • tessons vers la base de la tourbe. La présence d'un petit gobelet complet, et le fond d'un vase écrasé sur place semblent attester du faible transport qu'a subi ce mobilier après son dépôt dans la tourbe. 13 Lillemer 2001 Sondage 2 figure 14 : Répartition du mobilier archéologique
  • au sein de la couche 4, avec indication des collages entre les pièces céramiques (mise au net L. Quesnel). Liste du mobilier Lillemer 2001 Sondage 2 X Y Z ZO 1 1 1 1 1 1 5 16 18 24 29 25 85 74 77 86 87 75 159 160 160 162 161 162 115 115 115 115 115 115 Co4 Dec 1 35
  • 120 125 125 125 125 125 125 125 125 125 125 Liste des Plans Lillemer 2001 Sondage 2 N° Titre Carré Echelle Date auteur 1 2 3 B5 B5/6 B7 l/10'me l/10ême Î/IO4™ 19/06 19/06 20/06 Xavier Cristel Samuel 1/100*"" 22/06 Luc 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 S2 Co4 dec 1 S2 Co4
  • difficiles à déterminer sans examen microscopique du fait de leur structure à pores diffus. 14 figure 15 : Plan des éléments xylologiques horizontaux et verticaux (mise au net L. Quesnel). Lillemer 2001 Sondage 2 Déterminations xylologiques figure 16 déterminations xylologiques
  • mêmes caractéristiques d'utilisation du bois, sont représentés dans la plupart des cas par des "chemins de tourbière". Or, la fouille 2001 de Lillemer est située à environ 130 m de la terre ferme. Dans l'attente d'études visant à déterminer la hauteur de la nappe phréatique au moment
RAP01800.pdf (CRAC'H (56). l'aqueduc antique de Locmariaquer. rapport de prospection thématique)
  • AQUEDUC ANTIQUE DE LOCMARIAQUER (MORBIHAN) RAPPORT DE PROSPECTION THEMATIQUE 2001 PRESENTE PAR ALAIN PROVOST, BERNARD LEPRETRE ET ERIC PHILIPPE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION DRAC BRETAGNE - SERVICE REGIONAL DE L' ARCHEOLOGIE DEPARTEMENT DU MORBIHAN Atoo
  • Rapport de prospection thématique 2001 « Aqueduc romain de Locmariaquer » (Morbihan). Avertissement Dans ce rapport, sont inclus les résultats de l'opération de prospection sous-marine sur les vestiges immergés du « Pont de César ». Cette opération qui a fait l'objet d'un rapport
  • : Autorisation n° 200 1/034 en date du 22 mai 200 1 . Validité du 22 mai au 3 1 décembre 2001 . Programme : 025 : Histoire des techniques, de la protohistoire au XVIIIe s. et archéologie industrielle. Titulaire : Alain Provost, archéologue indépendant. Equipe de recherche : Bernard Leprêtre
  • , Mickaël Roberts, Fabrice Sauvagnargues, étudiants. Prospection sous-marine : Autorisation DRASSM n° P 03/2001 en date du 1 1 juin 2001 . Validité du 1 1 juin au 30 septembre 2001. Titulaire : Eric Le Gall, président du Groupe de Recherches Archéologiques et Historiques Maritimes de
  • . Milieu naturel, topographie du site du pont et conditions d'observation 4 1 .2. Rappel des recherches et observations antérieures sur le « Pont de César » 4 1 .3. Les acquis de la campagne 2000 5 1.4. Objectifs de l'opération 2001 6 2. Résultats de l'opération 2.1. Etude
  • connaissances sur l'aqueduc 5 . 1.3. Les acquis de la campagne 2000 L'opération de prospection thématique 2001 de l'aqueduc romain de Locmariaquer prolonge celle de l'année 2000. Nous nous étions fixé quatre objectifs lors de cette première année d'intervention : 1- Définir le faisceau du
  • Polymathique du Morbihan, 1992, p. 143-155. 5 1.4. Objectifs de l'opération 2001 Les objectifs de l'opération de 2001 étaient strictement les mêmes que ceux de l'opération 2000 avec l'idée de renforcer la prospection du tracé. S'y ajoutaient la reconnaissance des vestiges immergés du
  • faisceau avec, qui plus est, des options multiples compte tenu des possibilités de passage en tranchée profonde ou en tunnel et du schuntage possible du marais de Roc'h Du par un pont 11 (Figure 13). En 2001, on s'est attaché à compléter la prospection au sol du secteur amont en
RAP01812.pdf ((35). la voie antique Rennes/Angers. rapport de prospection thématique)
  • Direction régionale des affaires culturelles Bretagne Direction régionale des affaires culturelles Pays de la Loire inistère PROSPECTION THEMATIQUE ETUDE SUR LA VOIE ANTIQUE RENNES -ANGERS Campagne 2001 Survols aériens Sondages Responsable : Gilles LEROUX (INRAP Grand
  • La campagne 2001 marque un tournant dans l'étude de la voie antique Rennes-Angers que nous avons engagée en 1999. En effet, si les deux premières saisons ont vu nos recherches se concentrer presque exclusivement sur l'étude du tracé, que se soit sous sa forme active ou une forme
  • ), Rochepoulain Louvaines (49), Les Grandes Landes Louvaines (49), La Bénardière Montreuil-Juigné/Le Plessis-Macé (49), Les Granges/La Touche-Gâts Fig. 1 : Report des différents travaux réalisés au cours de l'année 2001 sur le tracé de la voie antique RennesAngers. L 'APPOR T DES SUR VOLS
  • ; vers le nord, on ne distingue clairement qu'une bande en herbage assez large. Les sondages mécaniques effectués à cet endroit au cours du mois d'Août 2001 n'ont pas été en mesure de reconnaître complètement les niveaux d'une chaussée forcément aménagée dans le lit majeur du ruisseau
  • cette autorisation auprès de l'agriculteur exploitant la parcelle. Fait 1 1 : Louvaines (49), Les Grandes Landes (photos 20 et 21) A la faveur d'un survol réalisé vers la fin du moi de juin 2001, et donc en pleine période de sécheresse, est apparue la bande de roulement rectiligne
  • ainsi réalisée serait de premier ordre. Bien évidemment seule une opération de fouille pourrait confirmer cette hypothèse. Ceci était d'ailleurs à l'ordre du jour de notre programme 2001, mais pour des raisons de calendrier nous n'avons pas entrepris ce chantier. Fait 13
  • effectué au cours de l'été 2001 dans le lit majeur du cours d'eau. Photo 17 : SAINT-MARTIN-du-LIMET (53)'/SAINT-SATURNIN-du-LIMET (53), Rochepoulain Vue rapprochée de la section encavée de Ja voie au sud de Rochepoulain. Le chemin moderne montre un tracé en ligne brisée. Photo 1 8
  • (cf. Remerciements), nous avons eu la possibilité de procéder au creusement de deux tranchées dans la parcelle AM 14, au cours du mois d'août 2001. Cette période coïncide aussi avec le moment où la nappe phréatique est la plus basse, ce qui est primordial lorsqu'il s'agit de
  • ). ZONE DE DECAPAGE NON DESTRUCTEUR VOIE ANTIQUE RENNES-ANGERS RANNEE/MOUSSE (35), La Chaussée Surface U.S. 4 Franchissement de l'Ardenne Sondage Août-Sept. 2001 Fouille et relevé : G. LEROUX, J.-C. MEURET D.A.O. : G. LEROUX COUPE 1 COUPE 5 Us. 6 COUPE 4 Us. 7 4z o o Pieu 2
  • 2 m VOIE ANTIQUE RENNES-ANGERS RANNEE/MOUSSE (35), La Chaussée Franchissement de l'Ardenne Sondage Août-Sept. 2001 Fouille et relevé : G. LEROUX, J.-C. MEURET D.A.O. : G LEROUX 1 Nord | Pieu 1 Légende : U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. U.S. 1 2 3 4 5 6 7 8 9
RAP01769.pdf ((29). les sites mésolithiques en Finistère. rapport de prospection thématique avec sondage sur Plouvien)
  • >v si là . *--• k t; ... . 3 ->•-
  • GENERALE : POUR UNE NOUVELLE DEFINITION ARCHEOLOGIQUE DES SITES MESOLITHIQUES 3 2. OBJECTIFS DES NOUVELLES RECHERCHES DE TERRAIN 3 3. MISE EN PLACE D'UNE BASE DE DONNÉES - EXPLOITATION DU FICHIER GOULETQUER 4 SECONDE PARTIE : AVRIL 2001 - KERLIEZOC (PLOUVIEN) 11 1. CARACTERES
  • GENERAUX DU SITE DE KERLIEZOC 13 2. L'INDUSTRIE LITHIQUE DES SONDAGES 24 3. DlAGNOSE 36 4. LA PRODUCTION CERAMIQUE (PAR GWENAËLLE HAMON) 38 5. CONCLUSIONS 40 TROISIEME PARTIE : JUILLET 2001 - LA PRESQU'ILE (BRENNILIS) 41 1. PREMIERE APPROCHE DU SITE DE LA PRESQU'ILE 43 2
  • . LA CAMPAGNE 2001 46 3. L'INDUSTRIE LITHIQUE DE LA CAMPAGNE 2001 52 4. L'INDUSTRIE LITHIQUE DE LA PLANIGRAPHIE 63 5. CONCLUSIONS 68 QUATRIEME PARTIE : SEPTEMBRE 2001 - LA VILLENEUVE (LOCUNOLE) 71 1. DESCRIPTION DU SITE 73 2. EXPLOITATION DU SITE 73 3. STRATIGRAPHIES
  • 77 4. INDUSTRIE LITHIQUE 81 5. CONCLUSIONS 81 CINQUIEME PARTIE : BILAN DE LA CAMPAGNE 2001 ET PROJETS DES CAMPAGNES 20022003 82 1. UN BILAN DES METHODES DE FOUILLE 82 2. UN BILAN DES RESULTATS 82 3. PERSPECTIVES 82 BIBLIOGRAPHIE 83 1 Les sites mésolithiques en
  • (1998, 1999, 2001), puis a assuré le suivi de l'affaire. Michel Vaginay (SRA Bretagne) et Stéphane Deschamps (SRA Bretagne) ont également accompagné ce dossier, trop longtemps en forme de « serpent de mer ». - Yvan Pailler (Université de Brest) m'a proposé un large panel de sites
  • mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie Paléolithique 3o/0 Epipaléolithique Figure 1. Répartition des sites datés (N = 155) parmi les 555 sites déterminables au sein des J2J3 sites et indices du fichier Gouletquer. Figure 2. Localisation des trois sites sondés en 2001
  • et Lambert zone H étendue. 9 Les sites mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie Seconde partie : Avril 2001 - Kerliézoc (Plouvien) FICHE SIGNALETIQUE Numéro de site : 29 209 008 Nom du site : Kerliézoc Commune : Plouvien Position : rue Joseph Kirck, en face
  • de la station de pompage. Inventeur : J.-M. L'Haridon et E. Dilasser Coordonnées Lambert II étendu X : 99.663 Y : 2414.383 Z : 53-59 mètres NGF Cadastre : Cl 328 - Cl 329 - Cl 330 - Cl 331 Carte IGN : 0416 ET. Autorisation de fouille n° 2001/044 Responsable d'opération : Grégor
  • Marchand Programme : prospection thématique « Les sites mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie ». Dates : Sondages réalisés du 31 mars au 13 avril 2001 Participants : Philippe Forré, Aurore Guillemot, Ewen Ihuel, Jeremy Josselin, Nicolas Lacoste, Gildas Le Goff
  • , Laurent Moalic, Yvan Pailler, John Perry, Peggy Portier, Yohann Sparfel, Laurence Stevant, Estelle Yven. Résumé : Les sondages réalisés en 2001 à Kerliézoc (Plouvien, Finistère) succèdent à des prospections de surface, puis à une planigraphie qui couvrait 1 1000 m2 . Ce site occupe une
  • pièces ; elles ont été étudiées par L. Moalic dans un rapport de DESS en 1998 (Moalic, 1998). - La planigraphie réalisée par Y. Pailler a livré 5221 pièces ; elle a fait l'objet d'un mémoire de maîtrise soutenu à l'automne 2001. - La collection issue de notre campagne 2001 comprend
  • (Plouvien). Emplacement des sondages 2001 sur le cadastre. Les anciens talus sont indiqués, ainisi que les numéros de parcelles. Les s/tes mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie Plusieurs positions topographiques ont donc été testées sur la parcelle : - une légère
  • alors, si d'aventure la surveillance archéologique peut se faire normalement. Quoiqu'il en soit, les surfaces ouvertes en 2001, mêmes modiques, ont été suffisantes pour répondre aux quatre questions posées initialement. 1.3. Principaux résultats des travaux archéologiques 1996-2001
  • découverte, avec un large épandage de pièces alentours (figures 7 et 8 ; Josselin, 2001). La fonction du site dans son territoire reste un problème difficile à aborder : les armatures occupent une place identique à celle des outils aménagés dans les assemblages. C'est également la
  • 2 3 6 1 6 : î 10 ! 1 5 2 1 i 1 2 R S T u V 1 2 Figure 7. Kerlézioc ( PlouvienJ. Plan général de la planigraphie et répartition des pièces lithiques (réalisation ■ J. Josselin, 2001). B A D E C F G H I M K 0 p L K J 1 2 0 R S T l" V A' B' c D
  • 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 I 1 1 1 1 1 1 1 1 1 C J 2 1 1 ; 1 1 1 J K L M N 0 p 0 R S T U V B+ A+ A" B" A B C D E F G H Figure 8. Kerlézioc ( Plouvien). Répartition des trapèzes (réalisation : J. Josselin, 2001). -s Les sites mésolithiques en Finistère
  • 132 822 Nombre d 'esquilles Tableau 6. Classement des 1329 esquilles recueillies dans les sondages de la campagne 2001 (chiffres arrondis). Total B C E A Matière / Sondage 0,0 0,0 0,0 0,2 0,1 Cristal de roche 53,3 64,5 40,7 37,8 56,8 Forest-landerneau 0,0 0,0 0,0 Grès armoricain
RAP01809.pdf (VISSEICHE (35). "Chantaleau". rapport de sondage réalisé dans le cadre de la pt)
  • Fouille programmée dans le cadre d'une Prospection thématique Chantaleau VISSEICHE (Ille-et-Vilaine) Août 2001 Jean-Claude MEURET UMR 6566 Université de Nantes Plans Jean-Hubert SALLES Rennes : S.R.A. Bretagne 2001 FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE du SITE 35 359 002 Ille-et
  • : L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 18/06/2001 par le DRAC de Bretagne ( opération n°200 1/048) Valable du 1/08/2001 au 31/08/2001. Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme de rattachement : Université de Nantes - U.M.R. 6566 du CNRS (Rennes) Raison de l'intervention
  • cette opération archéologique, à savoir la présence à l'intérieur de l'enclos Cl d'une tache verte, plus ou moins centrale, observée en 199 par Gilles Leroux. Nous avons procédé à un vol de vérification fin juin 2001, alors que la parcelle était en blé, et nous avons à nouveau
  • fut obtenue ; la parcelle étant cultivée en blé au cours de cette année 2001, la possibilité se présentait d'intervenir après la moisson, au cours du mois d'août. C'est donc à partir de là que nous avons formulé une demande d'autorisation de fouille auprès du Service Régional de
  • phréatique. En 1997, la construction et le creusement des lagunages au sud-ouest du cimetière ont permis de mettre au jour un petit établissement thermal ; enfin, à l'automne 2001, une prospection menée par F. Le Boulanger préalablement à la création d'un parking au nord du cimetière
  • agglomération mérovingienne et carolingienne qui fît suite à l'occupation antique et dont un fossé fut entrevu à cette occasion ; depuis, l'intervention de F. Le Boulanger en 2001 a montré d'autres traces de cet habitat haut-médiéval. Au total, Visseiche démontre une occupation longue et
  • Fer ( en datations calibrées : 800 à 523 av. J.-C. et 786 à 401 av. J.-C). L'autre comparaison concerne les vases du village du premier âge du Fer de Mez-Notariou à Ouessant (Finistère), un site d'habitat (Le Bihan, Villard, 2001) : on y trouve aussi des impressions sur la panse (p
  • d'août 2001 à Chantaleau ? Tout d'abord, sur le plan fonctionnel, il faut reconnaître qu'aucune observation directe ne permet d'affirmer avec certitude que l'enclos ait eu une vocation funéraire : pas de fosse d'inhumation, pas d'urne cinéraire, pas de dépôt de cendres évident, et
RAP01776.pdf (PABU (22). Les ateliers de potiers. Rapport de prospection thématique)
  • Rapport de prospection thématique Les ateliers de : potiers de Pabu. (Côtes d'Armor) Le Bozec Erwan 2001 ■VlflL; MK Introduction Cette en : première campagne de prospection les ateliers de potiers de Pabu (fig.l) s'inscrivait, travail avait pour cet pour retracer
  • l'histoire de artisanat sur cette sur 2001, dans le cadre d'un mémoire de DEA d'Archéologie et d'Archéosciences. Ce but d'évaluer le potentiel de différentes sources commune. Des résultats très intéressants ont été obtenus dans les séries du dernier quart du XV13I0 conservées aux
RAP01811.pdf (variantes et constantes dans la gestion des territoires de l'épipaléolithique au mésolithique en Bretagne occidentale. rapport de pt)
  • DRAC 0 [ 8 FEV, 2002 COURRIER ARRIVÉE PROSPECTION THEMATIQUE Année 2000-2001 VARIANTES et CONSTANTES DANS LA GESTION DES TERRITOIRES DE L'EPIPALEOLITHIQUE AU MESOLITHIQUE EN BRETAGNE OCCIDENTALE YVEN Estelle Avec la collaboration de : Yann Arnaud, Sophie Bellion, Yann
  • , Jean-Pierre Nicol, Yvan Pailler, Marina Perron, John Perry, Peggy Pottier, André Raoult, Yohann Sparfel, Claire Stévenin, Gérard Tournay, Anne Tresset, et Rudi Van Thielen. Programme n°10. Autorisation de prospection n°2001/027. E.YVEN PTA/P10 Remerciements : Je tiens à remercier
RAP01775.pdf (contribution à l'étude du mésolithique des vallées de la moyenne Vilaine et du Meu. rapport de prospection thématique)
  • CONTRIBUTION A L'ETUDE DU MESOLITHIQUE DES VALLEES DE LA MOYENNE VILAINE ET DU MEU Stéphane BLANCHET Prospections thématiques Programme 10 : Le Mésolithique Autorisation de prospection n° 2001/006 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 2001 CONTRIBUTION A L'ETUDE DU
  • 2 2 ème pART )E 3 . PROSPECTIONS 2001 : LES RESULTATS 1. LE SECTEUR 1 1 . 1 Le site de Lorinou 2 (Saint-Gonlay) 1 .2 Les indices de site 4 2 . LE SECTEUR 2 9 3 ème pART | E 10 . L 'ETUDE DES MATIERES PREMIERES 1 . LA NATURE DES MATIERES PREMIERES 10 2 . L'ORIGINE DES
  • . Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 1 2 . LA METHODOLOGIE MISE EN ŒUVRE La prospection au sol reste un travail indispensable et efficace pour l'acquisition des données de base mais elle présente aussi des limites et en particulier
  • être dénommés "silcrète ". Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 2 2 eme p ART | E . PROSPECTIONS 2001 : LES RESULTATS Contrairement aux années 1998, 1999, 2000 et pour des problèmes de calendrier aucun sondage archéologique
  • n'a malheureusement été réalisé en 2001. Sur le terrain, le programme de recherches est donc resté modeste et s'est limité à de simples campagnes de prospections pédestres. Ces prospections ont tout d'abord été menées afin d'étoffer des séries lithiques recueillies au cours de
  • absence de découvertes significatives correspondait à une méconnaissance de notre part du terrain et des critères d'implantation des sites mésolithiques sur ce secteur. A l'issue de cette campagne 2001, qui s'avère également décevante en ce qui concerne la vallée du Meu, nous devons
  • vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 3 intervenus dans des paysages semblables à ceux rencontrés dans la vallée de la Vilaine (cluses, abrupt, vallées encaissées...). 7 Figure 1 : Localisation des zones prospectées (trame grise). 1 . LE SECTEUR 1 Le secteur 1 couvre
  • lors de prospections de reconnaissance menées ces dernières années. Les découvertes effectuées au cours de la campagne 2001 semblent confirmer la pertinence de ce choix. 1.1 Le site de Lorinou 2 (Saint-Gonlay) Le secteur de Lorinou (commune de Saint-Gonlay - 35) a été mentionné pour
  • au jour par J.L. Monnier mais surtout d'identifier un premier locus mésolithique (cf. rapport de prospection 1999) que nous appellerons locus 1. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 4 Cette année, les prospections menées de
  • 2001 5 - Le débitage La prospection a livré 197 éléments bruts de débitage (tableau 1). La série lithique recueillie est trop faible pour envisager une étude approfondie du débitage. Néanmoins, il apparaît d'ores et déjà que le mode d'exploitation du silcrère présente des
  • - nucleus globuleux ; 7 - nucleus unipolaire. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 6 TYPE MATERIAUX DEBITAGE Silex Silcrète Quartzite Autre TOTAL Eclat d'entame épais Eclat d'entame mince 1 1 Eclat de sous entame 3
  • scalène 1 Pièce esquillée 1 Eclats retouchés TOTAI TOTAL (débitage + outils > 2 4 2 6 35 168 8 2 1 206 Tableau 1 : Décompte du mobilier lithique. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 7 III ! m • • I
  • * | * Indices de sites 2001 . Indices de sites des années précédentes. Sites mésolithiques 2001 . Sites mésolithiques des années précédentes. Figure 4 : Carte de localisation des découvertes 2001 (en rouge). Site 1 : Les Couettes (Monterfil) ; Site 2 : La Marette (Saint Malon sur mel
  • Vilaine (10 à 20 % de matériaux concurrents). Pour le moment, nous ne pouvons tirer, de ces données qui doivent être confirmées par des prospections complémentaires, aucune Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 conclusion
  • lithiques des collecteurs tardi et postglaciaires dans le Massif armoricain et ses abords". Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 9 3 eme PART | E . L'ETUDE DES MATIERES PREMIERES Jusqu'à présent les recherches que nous avons
  • lustré) 87 78 81 85 82 Au terme de la campagne 2001, la question des matières premières connaît des avancées significatives mais gagne aussi en complexité. En effet, les échanges que nous avons entamés avec le laboratoire de Géosciences de l'Université de Rennes 1 et en particulier
  • . En effet, jusqu'à aujourd'hui aucune donnée sur la présence de cette roche au niveau du secteur 1 n'a été recueillie, ce malgré la réalisation récente Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 10 d'une carte géologique et malgré
  • lustré, une partie des gîtes mentionnés dans la bibliographie ancienne avaient aujourd'hui totalement disparus ou n'étaient plus visibles. Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 11 3 . MATIERES PREMIERES ET ORGANISATION DU
  • spécifique est-il utilisé par des groupes différents ? Contribution à l'étude du Mésolithique des vallées de la Vilaine et du Meu - Rapport 2001 12 4 eme PARTIE - BILAN ET PERSPECTIVES 1 . LE BILAN Le bilan des prospections réalisées cette année est contrasté selon les secteurs
  • abords immédiats de la vallée du Meu (secteurs 1 et 2), les résultats obtenus en 1999, 2000 et au cours de la campagne 2001 permettent d'envisager la suite avec plus d'optimisme. Les prospections réalisées ont permis de reconnaître un ensemble homogène de sites attribuables au
RAP01781.pdf (LA TRINITÉ-SUR-MER (56). "kerdual". rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique)
  • H Morbihan-Juinl 2001 DFS DE PROSPECTION THÉMATIQUE m H 7) m co m —i > O z m Sur le tertre néolithique et l'alignement de menhirs submergé de Kerdual (La Trinité-sur-Mer) et sur l'alignement du Vieux-Moulin (Plouharnel) m Sommaire: 0. Présentation: 0.1. Résumé 0.2
  • structures 4.2.Vieux Moulin 4.2.1. Site archéologique 4.2.2. Architecture préhistorique 5. Interprétation: 5.1. Conclusions 5.2. Propositions 6. Information technique 2: 6.1. BD. Photo 6.2. BD. Objets o * O (Q rr (D Ë* D o) 2001 Laboratoire de Préhistoire, Nantes, UMR 6566 du CNRS
  • Service Régional de l'Archéologie, Rennes Autorisation 2001/010 et 062 (SRA) cm mz O Tertres et alignements Laboratoire de Préhistoire CNRS 6566 Nantes Liste des figures Fig.1 - Carte de répartition des alignements principaux de la région carnacoise. Fig. 2 - Prises de vues
  • photos prises en janvier 2001 à la pointe méridionale du monument, après de fortes tempêtes, montrent combien des pans entiers de la constitution sédimentaire peuvent s'effondrer brusquement (une dizaine de m3 dans ce cas précis) ; plus grave, la structure pierreuse construite dans
  • doit évoluer à la mesure des autres dimensions de notre discipline scientifique. L'équipe constituée pour intervenir sur les alignements de Kerdual et du Vieux Moulin fut composée de la promotion 2000-2001 du DESS de l'université de Nantes (" les Métiers de l'Archéologie "). Dans le
  • de Kervazic en Erdeven, un grand motif quadrangulaire à épaulements et axe central matérialisé (Cassen, Vaquero 2001). KE01 Kerdual- VM01 Vieux Moulin 14 CASSEN-VAQUERO Tertres et alignements Laboratoire de Préhistoire CNRS 6566 Nantes 2.2.3. Conservation. 1. Il est clair
  • , Information technique 1: 3.1. Fiche technique La direction des opérations fut menée par Serge Cassen et Jacobo Vaquero. i. Terrain : Le personnel fut constitué des étudiants en DESS de la promotion 2001-2002, soit une équipe de 13 personnes. La planimétrie de l'aire de Kerdual / Men Du II
RAP01796.pdf ((22)(35). paléosidérurgie dans le bassin de la Rance. rapport de prospection thématique)
  • Autorisation n° 2001/016 PROSPECTION THÉMATIQUE (35) PALÉOSIDÉRURGIE DANS L'INTER BASSIN DE LA RANCE - DU COMBOURNAIS A LA FORÊT DE PAIMPONT - 2001 Responsable d'opération : Jean-Bernard VTVET • Analyses: Jean-Jacques CHAUVEL Loïc GAUDIN Christine OBERLIN • Mesures
  • sein de la scorie. Le bois est en grande partie épigénisé. Datation C14 calibrée de la matière carbonée résiduelle : -786 à -403 av. J.-C. Autorisation n° 2001/016 PROSPECTION THÉMATIQUE (35) PALÉOSIDÉRURGIE EN INTER BASSIN DE LA RANCE - DU COMBOURNAIS A LA FORÊT DE PAIMPONT
  • - 2001 Responsable d'opération : Jean-Bernard VTVET Analyses : Jean-Jacques CHAUVEL Dominique MARGUERIE Loïc GAUDIN Vincent BERNARD Christine OBERLIN Mesures géophysiques, sous la direction de Florence NICOLLIN : Samuel NAAR Anne BECEL Benoît CHAUVEAU Direction Régionale des
  • paléométallurgie, dans ses objectifs, s'est attachée à mettre à profit et développer, les avancées réalisées dans ce domaine les années précédentes (1999 et 2000), grâce, en bonne partie, aux sondages effectués sur le site laténien du Rocher Abraham en St Pierre de Plesguen (Vivet, 2001), sur
  • part, et grâce aux analyses radiocarbone, minéralogique et chimique, anthracologique et dendrochronologique, d'autre part. Concernant ces dernières, on a pu bénéficier, pour les trois premiers domaines, des résultats des demandes lancées en 2000, et pour l'année 2001, de ceux des
  • témoignent également (Vivet 1997). 1 .4 analyses en cours Quatre analyses radiocarbone prévues dans le programme 2001, sont intégrées au planning du Laboratoire de Lyon (C.R.D.C, Christine Oberlin). Leur réalisation doit intervenir à partir de février 2002. Il s'agit de : 1) La Ville
  • 140 130 120 110 100 90 80 i I Paule (22) \k -247/-50 ; Quévert VPII F2M2 j Rouen (76) l -348/121 K 170 aimées calenaaires (av. J.-C.) Figure 2 : proposition de datation de "Quévert M2". . Quévert . 2mnq faite le. . . : 7/11/2001 espèce : CHENE longueur. . . : 72
  • faite le. . . : 7/11/2001 espèce : CHENE longueur. . . : 36 constituants 3 individus seuil significatif de la couv. 100.002 .tronçon couvert au moins au seuil Valeurs naturelles de Qu20.1mnq 67 74 63 69 62 46 43 47 66 52 62 63 54 79 74 44 43 79 57 51 62 46 51 42 53 30 52 Composantes
  • de Qu20. lmnq [QUSP] F2bas20a 35: F2bas20c 25: F2bas20d 22: . Qu23.1mnq faite le...: 7/11/2001 espèce : CHENE longueur. . . : 40 constituants : Valeurs naturelles de Qu23.1mnq 83 75 81 148 101 92 115 85 147 146 131 161 171 185 121 111 Composantes de Qu23, , lmnq [QUSP] F2bas23a 19
  • . . . : 7/11/2001 espèce : CHENE longueur. . . : 33 constituants : 3 individus seuil significatif de la couv. 100.002 . .tronçon couvert au moins au seuil 10 Valeurs naturelles de Qu24-25.1mnq 123 122 96 124 144 162 118 156 86 153 79 191 150 96 120 115 79 109 83 81 87 76 96 72
  • effectué en 1999 sur le site du Rocher Abraham, a permis de mettre au jour une dizaine de structures, dont deux bas fourneaux, livrant pour la majorité d'entre elles du charbon de bois, que l'on a pu attribuer à la période de La Tène (Vivet, 2001). L'analyse anthracologique réalisée par
  • dendrochronologie. 11 mWEESini'lË ID)1Ë IKlE3t1MËS H Unité Mixte de Recherche n°6566 ARCHEOBOTANIQUE LE ROCHER ABRAHAM (SAINT-PIERRE-DE-PLES GUEN, ILLE-ET- VILAINE) ETUDE ANTHRACOLOGIQUE Dominique MARGUERIE & Loïc GAUDIN 2001 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE LABORATOIRE
  • -Plesguen, Ille-et-Vilaine) Rapport d'étude anthracologique Dominique MARGUERIE & Loïc GAUDIN juillet 2001 Illustration de la page de couverture : Charbon de chêne caducifolié (Quercus sp.) Coupe transversale vue au microscope électronique à balayage (x 50) 1 - INTRODUCTION La