Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > prospection thématique (retirer)
  • Département > 35 (retirer)
  • Département > 22 (retirer)

7 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03498 (Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2017)
  • 22
  • 35
  • –ƒŽŽ‹‘ ”ƒœ •– ȋ ͸͸ ͷͿͻ ͶͶͷͶȌ – 1 tesson de céramique –ƒŽŽ‹‘ ”ƒœ —‡•– ȋ ͸͸ ͷͿͻ ͶͶͷͷ Ǣ ϔ‹‰Ǥ ͸ͼǡ ͸ͽǡ ͸;Ȍ – 3 silex – 3 tessons de céramiques –ƒŽŽ‹‘ ”ƒœ •‹–‡ ͺ ȋϔ‹‰Ǥ ͹ͷǡ ͹͸Ȍ – 3 silex – 2 tessons de céramiques Trébeurden (EA 22 343 0020) BŽ‡ ‘Ž°‡ǡ ‹†‹…‡ †ǯ‘……—’ƒ–‹‘ ͷ ȋϔ‹‰Ǥ ͹Ϳǡ ͺͶȌ – 6
  • = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = 22 168 0006 NOM DU REDACTEUR Jean LADJADJ TEL : localisation Département : 22 commune principale : Perros Guirec Nom : Ploumanac’h - Pors Rolland Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Ploumanac’h - Pors Rolland
  • Première mention = X Données complémentaires = Année de première mention = N° de l’EA = NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Pleubian Nom : 3RU] 5DQ (VW Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Porz Ran Commune
  • Première mention = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = 22 195 0007 NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Pleubian Nom : Roc’h Louët Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Roc’h Louët
  • Première mention = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = 22 195 0010 NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Pleubian Nom : Stallio Braz Est Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Stallio
  • Première mention = X Données complémentaires = Année de première mention = N° de l’EA = NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Pleubian Nom : Stallio Braz Est 2 Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Stallio Braz Commune
  • Première mention = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = 22 195 0011 NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 Nom : Stallio Braz Ouest commune principale : Pleubian Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Stallio
  • Première mention = X Données complémentaires = Année de première mention = N° de l’EA = NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 Nom : Stallio Braz site 4 commune principale : Pleubian Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Olonne Commune
  • Première mention = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Pleubian Nom : Îlot NE de Stallio Braz Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : Olonne Commune
  • Première mention = Données complémentaires = X Année de première mention = N° de l’EA = 22 343 0020 NOM DU REDACTEUR Chloë MARTIN 7(/ localisation Département : 22 commune principale : Trébeurden Nom : 0ROqQH Lieu-dit de l’IGN et/ou adresse : ÌOH 0ROqQH Commune
  • , Campus de Beaulieu, Bâtiment 24-25 263, avenue du Général Leclerc 35 042 Rennes Cedex 02 23 23 70 15 ÉQUIPE DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION-INVENTAIRE 2017 Responsable d’opération : Chloë MARTIN Prospecteurs : Centre de Formation et de Recherches Archéologiques ; Serj BIHAN (AMARAI
  • Finistère Gestion du projet : CNRS – UMR 6566 CReAAH Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, Bâtiment 24-25 263, avenue du Général Leclerc 35 042 Rennes Cedex 6 REMERCIEMENTS De nombreuses personnes ont participé, collaboré et se sont investies dans ce projet, et ce à différentes
  • .......................................................................................................................... 6.2. Les rapports............................................................................................................... ’Ǥ ͹ͷ p. 34 p. 34 p. 35 p. 35 ’Ǥ ͹ͻ ’Ǥ ͹ͻ ’Ǥ ͹ͼ ’Ǥ ͹ͼ p. 37 p. 37 p. 37 II – Rapport sur la vulnérabilité des sites pris en compte dans le cadre du
  • ) – Thibaut PERES (Bretagne) – Bruno PHILLIP (estuaire de la Vilaine) Ȃ ‹…Š‡Ž ȋ ؖ‡ ƒ–Žƒ–‹“—‡ ˜‡†±‡‡Ȍ – Mathieu SACHET – Cristina SANTOS – Hélène VENTE (Cap Sizun) 22 ‹‰Ǥ ͷǤ ƒ”–‡ †‡• •‹–‡• †ƒ• Žƒ „ƒ•‡ †‡ †‘±‡• ‡ Ž‹‰‡ ȋŽ‡ ʹͶȀͳͲȀʹͲͳ͹ȌǤ ͸Ǥ͹Ǥ͹Ǥ
RAP03674 (Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2018)
  • 22
  • 35
  • -Fouesnant 29 032 – Fouesnant 29 058 20 – Guissény 29 077 – Kerlouan 29 091 – Moëlan-sur-Mer 29 150 – Ploudalmézeau 29 178 Ille-et-Vilaine (35) – Saint-Coulomb 35 263 Côtes-d’Armor (22) – Erquy 22 054 Fig. 6. Localisation des communes prospectées en 2018 (C. Martin). 3.2
  • l’interdisciplinarité et de la science participative » soutenu par la Fondation de France. Organisme de rattachement : CNRS, UMR 6566 CReAAH Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, Bâtiment 24-25 263, avenue du Général Leclerc 35 042 Rennes Cedex 02 23 23 70 15 ÉQUIPE DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION
  • PROJET Sources de financement : Fondation de France, Ministère de la Culture et Conseil départemental du Finistère Gestion du projet : CNRS – UMR 6566 CReAAH Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, Bâtiment 24-25 263, avenue du Général Leclerc 35 042 Rennes Cedex REMERCIEMENTS
  • ............................................................................................. 4.3. Présence dans les médias................................................................................... 8 p. 3 p. 5 p. 6 p. 7 p. 11 p. 11 p. 11 p. 11 p. 11 p. 12 p. 12 p. 13 p. 13 p. 14 p. 14 p. 14 p. 15 p. 16 p. 17 p. 19 p. 20 p. 20 p. 21 p. 22 p. 22 p. 23 p. 23 p. 23 p
  • ............................................................................................................................. 1.1. Erquy.............................................................................................................................. 1.1.1. Cap d’Erquy (22 054 0003).................................................................. 2. Finistère
  • ............................................................................................................................... 3.1. Saint-Coulomb........................................................................................................... 3.1.1. Pointe du Meinga (35 263 0030).......................................................... 4. Références
  • de la Culture. Pour le mobilier découvert par le C.F.R.A., celui-ci a été déposé au Centre départemental d’archéologie du Faou (Finistère). 22 4. Communications La communication du projet s’est faite sur plusieurs aspects, suivant le public ciblé. 4.1. Les outils de
RAP03554 (Les sites fortifiés littoraux de l'âge du Fer en Bretagne. Rapport de PT 2017)
  • 22
  • 35
  • , Jan Le Bechec du Conquest [1628] 21 Fig.9 : Carte particuliere de lisle du Conquest, Du Carlo (Drawnings of fortified places, H. Finch’, 1698) 22 Fig.10 : Extrait de la Carte d’État Major, Kermorvan, [1771-1785] 23 Localisation du site La presqu’île de Kermorvan a fait
  • - Relevés topographiques 2017 Profil A-B (échelle des hauteurs éxagérée 1 m = 2 m) et interprétations Altitude (NGF) Ouest Est 28 26 15 m 24 4m 22 20 4m 18 10 m 16 14 12 0 20 40 Talus 60 80 Fossé ? Éboulis Parement ? 100 Distance (en m) Profil C-D (échelle des
  • hauteurs éxagérée 1 m = 2 m) et interprétations Altitude (NGF) Ouest Est 28 20 m 26 24 4m 22 20 18 10 m 16 14 12 0 20 40 Talus 60 80 Fossé ? Éboulis 100 Distance (en m) Fig.20 : Profils topographiques réalisés au niveau de la levée de terre principale de Kermorvan
  • trouver aucun élément permettant de le prouver à l’heure 4m 22 actuelle. 4m 20 Les 18 vestiges fortifiés du nord de la presqu’île 10 m 16 Altitude (NGF) 14 Si Le Men était le premier a avoir proposé une attribution gauloise au site à travers son identification 12 en tant qui
  • la se 26 Depuis ces descriptions, conde d’observations, bunkers et galleries) qui rendent dorénavant toute ob24 guerre mondiale (tobrouks, postes 4m servation difficile, voir impossible. Un seul des relevés réalisés dans cette partie du site se trouve exploitable, du 22 fait des
  • 23 4m 22 21 20 3,5 m 19 18 0 10 Talus 20 30 Carrière ? 40 Distance (en m) Ancien chemin Fig.22 : Profil topographique réalisé au niveau des fortifications du nord de la presqu’île de Kermorvan (DAO H. Duval) 33 Fig.23 : Photographie de l’une des anomalies
  • , Richardson K.M., 1957 – Hill-Forts of Northern France, Reports of the Research Committee of the Society of Antiquaries of London, n°19, p. 111. 35 36 Plougasnou, « Pointe de Primel » FICHE D'ENREGISTREMENT Année : 2017 Données complémentaires = ⌧ DE DÉCOUVERTE Année de première
RAP03183_1.pdf ((22)(29)(35)(56). Les souterrains et autres architectures enterrées de l'âge du Fer en Bretagne et Basse-Normandie. Rapport de PT)
  • (22)(29)(35)(56). Les souterrains et autres architectures enterrées de l'âge du Fer en Bretagne et Basse-Normandie. Rapport de PT
  • 22
  • 35
  • .. Approche historiographique  : les structures souterraines et les habitats associés en Bretagne et Basse-Normandie ��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������22 I. 3. 1. Les souterrains dits
  • « armoricains » et autres architectures enterrées en Bretagne (1852-2015) ���22 I. 3. 1. 1. Des « grottes sépulcrales artificielles » aux « habitations » souterraines (1852 – 1922) �������22 I. 3. 1. 2. Un sujet peu abordé, à l’époque des « refuges » et des « cachettes » (1923-1959
  • recherches sur les souterrains de l’âge du Fer, initiées en Bretagne, puisent leurs racines au milieu du XIXe siècle. 22 I. 3. Approche historiographique : les structures souterraines et les habitats associés en Bretagne et Basse-Normandie I. 3. 1. Les souterrains dits « armoricains
  • pays, il y eut autrefois des hommes d’une longévité qui ne se rencontre plus dans les temps modernes ; 2° Ces hommes étaient petits ; 3° Ils habitaient des cavernes qu’ils creusaient sous terre » (Le Cerf, 1888, p. 35). Considérant que toute légende se base sur des faits réels, R
  • fréquentation du souterrain, « la décroissance de la longévité [étant] un fait notoire » (Le Cerf, 1888, p. 35). Cette anecdote illustre les croyances et histoires qui ont entouré les souterrains anciens redécouverts en Bretagne, et témoigne de la connaissance de certains d’entre eux par les
RAP03182.pdf ((22) (29) (35) (56). Projet Alert : vulnérabilité du patrimoine culturel côtier. Rapport de prospection thématique)
  • (22) (29) (35) (56). Projet Alert : vulnérabilité du patrimoine culturel côtier. Rapport de prospection thématique
  • 22
  • 35
  • . 35 Un site en danger : étude de la vulnérabilité des sites littoraux de Santec Le projet Alert de suivi de la vulnérabilité des sites archéologiques côtiers 2.2 Présentation générale p. 43 2.3 Méthodologie p. 45 2.4 Description de l’opération p. 49 Zone 1 p. 53 Zone 2 p
  • d’occupation du site, a légèrement endommagé la falaise et, pour ce motif, dans les futures interventions, la stratégie de fouille sera adaptée afin de préserver le front de la falaise et ne pas accélérer l’érosion du site. 20 SECTION 2 – RAPPORT D’OPERATION 21 22 1. LE CONTEXTE DE
  • supérieur est moins abondante, avec une attribution au Gravettien (29 000 – 22 000 BP). Elle provient de la partie occidentale de l’île de Sieck (Le Goff et Roué, 1999, 10) et du site de Roc’h Santec, ce qui autorise à poser l’hypothèse d’une continuité des espaces d’habitat entre le
  • remarquables observées sur le littoral ne sont pas toujours liées à des pics de surcote importants (XAVER) ou à la concomitance des maxima de 35 surcote avec l’instant de pleine mer (GODEHART), mais systématiquement au contexte de marée de vive-eau qui permet même à de faibles
RAP03078.pdf ((22)(29)(35)(56). les résidences élitaires, les fortifications et les monastères du haut Moyen Âge. rapport de pt 2014)
  • (22)(29)(35)(56). les résidences élitaires, les fortifications et les monastères du haut Moyen Âge. rapport de pt 2014
  • 22
  • 35
  • sites caractéristiques dont ceux extérieurs à la zone d'étude sont attestés par les sources écrites d'époque carolingienne, que ce soit des résidences royales ou des élites de haut statut. Mernel (35) Tréméler, Neulliac (56) Villerit, Ploerdut (56) fouille de B. Leroy Baulon (35
  • ) La Bigotais, Campel (35) d'après CORRE (A.), Rapport annuel de prospection inventaire, Service Régional de l'Archéologie, CERAPAR, 2014 Le Landa, Peillac (56) Henleix, Saint-Nazaire (44) Le Camp des Salles, Locronan (29) Saint-Mathieu, Guidel (56) La réutilisation par les
  • , Larmor-Plage Cosquer-Keragan, Guidel Ker-Julien, Lescouet-Gouarec (22) Plusieurs sites potentiellement intéressants pour notre sujet se sont révélés être des enclos d'époques antérieures sans preuve de réoccupation médiévale. La découverte de mobilier et/ou l'absence
  • curviligne 1 enclos quadrangulaire à angles arrondis 1 Commentaire sur l'interprétation Les dimensions approximatives de l'enclos principal sont de 30 sur 35 m., fossé non compris, celles de l'enclos supérieur d'environ 20 sur 35 m. Si les dimensions des enclos n'en font pas un site
RAP02690.pdf (les métallurgies anciennes en Bretagne : reconnaissance diachronique des zones d'exploitation et de traitement des minerais. rapport de pt 2011)
  • 22
  • 35
  • & $ ! & 6 : C F*2 . > $ 9 = 6 2*2 8 (- )2E B 9 . & )D ! $ I ; ( :: + " K 22 E2 L K *D E) . C % $ B ! ! 9 9 +! ( ( )E+ ( )2+ H ! 9 ( )D+ ( ))+ ( )G+! ( )F+! &! 2 ++! ! ! ( ( 9 ! C . M . ' ; $ $ ! . ! 5 $ ! ! ! " # ! $ % J
  • ; ( :: + " K 2)G2 L K *D * * 8 $ ( ! 2 + ! ! & C ! ' 8 : ! C ! & J *; # # ' # $ ( :: + " K 22*GD L K *D D*) : $+ ( 2 +! ' ! 6 H 9 ( ! = H 9 H 9 2*+ . ( ) # # ! $ +! C 8 ! +( . ( J D; ( :: + " K 22* E L K *D % ) G ! . : B I $ : 9 ( ! 9
  • $ . 2D+ B 9 & N O ! & ! ; 9 $ & ) 8 ! ! ! : 9 . 5 9 P & 12 * J ); 5 9 ! ( 2)+! ( :: + " K 22E 2 L K *D B G ! ! ( 5 9 / 9 $ 22+ ! 8 ! 9 ! ' ! 9 $ HC ! ! 8 ! 8 &! : M $ . $! Q C & : ' : 0 $ $ # J # ! 2; ( :: + " K 22 E