Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

9 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02367.pdf (BERNÉ (56). rapport de sondages archéologiques sous des pieds de fragon petit houx en forêt domaniale de Pont-Calleck)
  • DRAC-SRA -6 MARS 2007 COURRIER ARRIVEE Quentin LEMOULAND RAPPORT DE SONDAGES ARCHEOLOGIQUES SOUS DES PIEDS DE FRAGON PETIT HOUX (Ruscus aculeatus) EN FORET DOMANIALE DE PONT-CALLECK (Morbihan, commune de Berné) UMR 6566 « Civilisations Atlantiques et Archéosciences
  • » Février 2007 El REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Liberté • Égalité ■ fraternité PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Le Préfet de la région Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine Officier de la légion d'honneur, Commandeur de
RAP02274.pdf (ETEL (56). la falaise. sondage d'évaluation d'un atelier de salaisons de poissons romain)
  • ETEL "La Falaise (Morbihan) DRAC-SRA COURR/ER ARRIVEE Sondage d'évaluation d'un atelier de salaisons de poissons romain Campagne 2007 Etude de l'extrémité ouest de l'établissement m. I présenté par Cyril DRIARD RtrUSUQVE FRAXÇAISE Conseil général FICHE TECHNIQUE Numéro
  • d'opération : 2007/300 Nature de l'opération : sondage d'évaluation Date : du 01 au 30 mai 2007 Responsable d'opération : Cyril Driard (doctorant, UMR CITERES-LAT, Tours) Autorisation d'occupation temporaire du littoral : arrêté préfectoral du 23/11/2006 Localisation du site coordonnées
  • , mémoires d'une tradition », en juin-novembre 2007, au musée archéologique d'Antibes. Figure-31 : les restes de poissons 26 Figure-30 : fragment de rouleau conique en granité Un filtre à garum ? Un fond de poterie percé et rempli de restes de poissons a été découvert au fond de la
  • . - Les affaires de Monsieur Jucundus (CEF 19) Paris, 1974 : p 231 BARDEL 2007 :p 101-116 Bardel J.-P. - L'établissement antique de Plomarc'h Pella à Douarnenez (Finistère) : un ensemble représentatif des établissements de salaisons romains de la baie, Aremorica, Etudes sur l'ouest de
  • la Gaule-Romaine, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, Université de Bretagne Occidentale, ï, 2007 : p 101-114. BORRELY DE KERVELEGAN 1899 Borrely de Kervelegan. - ruine gallo-romaine en Combrit, Bulletin de la société archéologique du Finistère, 1899 : p 304-308. CURTIS 1991
  • 3 mètres LES MORTIERS DES CUVES GALLO-ROMAINES D'ETEL (MORBIHAN) Arnaud Coutelas Chercheur associé ARTeHIS (UMR 5594, Dijon) Consultant en pétroarchéologie (Dtalents, Limoges) Novembre 2007 UMR S 5 9 4 Aiciioiocii LES MORTIERS DES CUVES GALLO-ROMAINES D'ETEL (MORBIHAN
  • ) Arnaud Coutelas Chercheur associé ARTeHIS (UMR 5594, Dijon) Novembre 2007 INTRODUCTION Dans le cadre de l'étude de la construction des cuves, huit prélèvements de mortier de chaux ont été réalisés par l'équipe de fouille, puis confiés au spécialiste pour une analyse
RAP02277.pdf (PLOUHINEC (29). la sépulture mégalithique de Drégan. rapport de sondages 2007)
  • PLOUHINEC (29). la sépulture mégalithique de Drégan. rapport de sondages 2007
  • LA SEPULTURE MEGALITHIQUE DE DREGAN EN PLOUHINEC (Finistère) Numéro de site : 29 197 006 DFS DE SONDAGES (02/07/2007 - 27/07/2007) MICHEL LE GOFFIC d **C*RA Conseil Général du Finistère Service Départemental d'Archéologie - 2007 - 1 IZVt SOMMAIRE 1. Fiche signalétique 3
  • : 2005 ; Section et parcelle : ZW 104 Coordonnées Lambert : x = 92,200 ; y = 2354,160 IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° 2007-250 valable du 26/06/07 au 27/07/07 Nature : Sondages Titulaire (Nom et Prénom) : LE GOFFIC Michel Organisme de rattachement : Conseil Général du
  • d'archéologie du Finistère, 16, route de Térénez, 29590 Le Faou. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS Année : 2007 Auteur (Nom et Prénom) : LE GOFFIC Michel Collaborateur : GRALL Bertrand Titre : La sépulture mégalithique de Drégan en Plouhinec (Finistère) Sous-titre : D.F.S. de sondages (02
  • /07/2007-27/07/2007). Nombre de volume(s) : 1 ; nombre de pages : ; nombre de figures : 11 ; nombre de photos :12 3 2. Localisation Plouhinec est une commune du littoral de la baie d'Audierne, à l'entrée du Cap Sizun, limitée à l'Ouest et au Nord par le Goyen, petit fleuve
  • qu'ont été édifiés les deux cairns du Souc'h qui ont été fouillés par Grenot en 1870 et 1871, fouille reprise par nos soins de 2000 à 2006 (Le Goffic, 2007). Le substratum est formé par l'orthogneiss œillé de Porz-Poul'han. Il contient de très nombreux phénocristaux feldspathiques
  • construction de la maison ne révèle aucun relief à cet endroit de la parcelle. Il semble manifeste que le dolmen que le Chevalier de Fréminville mentionne à l'angle du « sanctuaire » est bien le monument ruiné objet des sondages de 2007. En effet, la topographie fine de la partie
  • , en 2007 il n'en restait plus que deux ! Depuis cet inventaire alarmiste, les défrichements se sont accentués, les épierrages aussi, le parcellaire qui était inexistant au début du XXe siècle comprend désormais de nombreuses propriétés ceintes de murets de pierre sèche et, depuis
  • final, Chalcolithique, Protohistoire [Bronze et Fer], Antiquité et Moyen Age). Datation absolue par la méthode du radiocarbone. - Consolidation et restauration partielle en vue d'une présentation au public. 5. Moyens mis en œuvre La campagne de fouille 2007 a été réalisée au début
  • truelle et par passes successives en respectant les couches reconnues. Toutes les terres ont été tamisées sur des tamis à maille de 8 mm, à sec, si l'on peut dire compte tenu des nombreuses averses qui ont arrosé le chantier, le mois de juillet 2007 ayant été particulièrement humide
RAP02368.pdf (LIFFRÉ (35). voie ancienne en forêt de Liffré. rapport de sondage)
  • VOIE ANCIENNE EN FORET DE LIFFRE Commune de LIFFRE (Ille-et-Vilaine) Rapport de sondage archéologique (autorisation n°2007-2i9 valable du 01/04/2007 au 30/04/2007) Pascal ROMANO CERAPAR Centre de recherches archéologiques du pays de Rennes Maison de l'archéologie - La
  • Métairie - Espace Jean Guéhenno - 35740 PACE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE - RENNES Ks O b O VOIE ANCIENNE EN FORET DE LIFFRE Commune de LIFFRE (Ille-et-Vilaine) Rapport de sondage archéologique (autorisation n°2007-2i9 valable du 01/04/2007 au 30/04/2007) Pascal
  • = 2364,729 Z = 73,80 IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation : n° 2007-219 Valable : du 01/04/2007 au 30/04/2007 Titulaire : ROMANO Pascal Nature : EV Organisme de rattachement : association CERAPAR Motif de l'opération : Evaluation sur voie ancienne située en forêt de Liffré (35
  • second temps entre 2006 et 2007. Située tout comme le précédent massif forestier sur la commune de Liffré, elle a aussi livré nombre de sites d'époque non déterminée à ce jour. Le CERAPAR a suivi une structure qui traverse la forêt selon une direction générale sudouest/nord-est, large
  • pour le mois d'avril 2007 par Monsieur Stéphane DESCHAMPS, Conservateur régional de l'archéologie. Cependant, des contraintes de calendrier n'ont permis de débuter les travaux, avec l'accord du SRA, qu'à la fin du mois de septembre de la même année. Il n'a pas été délivré de
RAP02319.pdf (RIEC-SUR-BELON (29). Saint-Jean. rapport de sondage)
  • RIEC SUR BELON - Saint-Jean (Finistère) Rapport de sondage juillet 2007 Anne VILLARD-LE TIEC avec la collaboration de Thierry LORHO et Francis BERTIN Service régional de l'archéologie de Bretagne Conseil Général du Finistère UMR 6566 - Civilisations Atlantiques et
  • (forme 14 de Joseph Le Gall, Le Gall 2007 p.44, fig.36) ; cette forme est répandue de l'ouest de la Bretagne au sud de l'Angleterre dans des contextes de La Tène D1/D2 (idem) ; l'exemplaire de Saint-Jean se distingue cependant par une lèvre marquée d'une fine cannelure interne et son
  • habitat. L'identification de ce mobilier s'impose pour en vérifier la datation. Projet de fouille programmée 2008 Un programme de fouille programmé est déposé pour septembre 2008. Il vise à décaper 2000 m 2 à 2500 m 2 correspondant à l'emprise des structure mises au jour en 2007
  • village coriosolite sur l'île des Ebihens (Saint-Jacut de la Mer), Les Dossiers du Ceraa, Saint-Malo, 173 p. LE GALL J. (2007) .- Evolution de l'occupation de l'espace sur le site de Saint-Symphorien à Paule (Côtes d'Armor). Etude typochronologique du mobilier céramique, couplée à
RAP02477.pdf (LIFFRÉ (35). les Sept Chemins. forêt de Liffré)
  • DFS de sondage Les Sept-Chemins Forêt de Liffré LIFFRÉ (Ille-et-Vilaine) Avril-mai 2007 Jean-Claude MEURET Collaborateur UMR 6566 Rennes : S.RA. Bretagne 2007 im SIGNALÈTIQUE IDENTITÉdu SITE Site n° : Département : Commune : Lieu-dit : Cadastre : Coordonnées Lambert
  • : Altitude : Propriétaires du terrain : O.N.F. (Ille-et-Vilaine) 35 Ille-et-Vilaine Liffré Les Sept-Chemins - Forêt de Liffré 1980, section D, parcelle 310 x = 319703 y = 2364124 = 79 m L'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Autorisation de sondage n° 2007-231 délivrée le 19/04/2007 par M. le
  • conservateur régional de l'Archéologie pour M. le préfet de région. Valable pour l'année du 19/04/2007 au 31/05/2007. Titulaire : Jean-Claude MEURET. Organisme de rattachement : collaborateur U.M.R. 6566 du CNRS (Rennes). Raison de l'intervention : première approche d'un des tertres
  • inventoriés dans les forêts de Rennes et de Liffré par le Ce RAPAR et avant fouille programmée d'un de ces tertres en forêt de Rennes en juillet 2007. Surface fouillée : redressement d'une coupe faite par un fossé de drainage moderne au milieu de ce tertre + sondage sur 2m2. Surface du
  • structuresfimérairesanciennes et si possible protohistoriques en Ille-et-Vilaine. Le site, a été découvert début 2007 par les prospecteurs du CeRAPAR ; il comprend un enclos quadrangulaire de 35m de côté contenant une sorte de tertre, et tangent à cet enclos, un tertre d'environ 15m de diamètre. Il y a 20
  • ou trente ans, ce dernier a été sectionné en son centre par un fossé de drainage forestier. Or j'ai été autorisé à mener une fouille programmée pour le mois de juillet 2007 sur un tertre semblable, en forêt de Rennes. C'était donc là une belle occasion de tester à petite échelle
  • bois, de constructions légères im I.G.N. 13180uest Tertre sondé en avril-mai 2007 Forêt de Liffré - LIFFRÉ (Ille-et-Vilaine) Fig. 1 : localisation du sondage Forêt de Lifté - LIFFRÉ (Ille-et-Vilaine) Fig. 2 : localisation du tertre sondé sur fond cadastral Forêt de Liffré
  • Commune de LIFFRE (Ille-et-Vilaine) Route forestière de la BrêziUe Site des Sept Chemins : enclos 6 et tertre 2 0 g 4 CERAPAR 2007 Les Sept-Chemins - Forêt de Liffré LIFFRÉ (Ille-et-Vilaine) Fig. 3 : Plan des structures 6 8 10m Le fossé de drainage moderne qui coupe le tertre
  • coupelle de terre cuite. Une datation 14C est toujours attendue. Comme cette année 2007, le terrain de La Montagne n'est pas accessible en août, tant en raison d'un ensemencement en maïs que des réticences de l'agriculteur après quatre ans de terrassements dans ses champs, nous avons
RAP02331.pdf (SAINT-GRAVE (56). "la Merlande". des fours à sécher le grain ?)
  • Des fours à sécher les grains ? (Saint-Gravé - Morbihan) 12 c ^ °^RIER AR site n° 56 218 004 Rapport de sondage archéologique (autorisation n° 2007-250 du 26/06/07 au 27/07/07) TRISTE Alain - DARE Sébastien Avec la collaboration de : DARE Jean-Luc C.E.R.A.M. Centre
  • d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan 6, rue de la Tannerie - 56000 Vannes Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes - 2007 IÎ34 Des fours à sécher les grains ? (Saint-Gravé - Morbihan) site n° 56 218 004 Rapport de sondage archéologique (autorisation n
  • ° 2007-250 du 26/06/07 au 27/07/07) TRISTE Alain - DARE Sébastien Avec la collaboration de : DARE Jean-Luc C.E.R.A.M. Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan 6, rue de la Tannerie - 56000 Vannes Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes - 2007 Photo
  • Coordonnées Lambert Zone: X = 252 265 Altitude : 82 m Y= 2312 975 "IDENTITE DE L'OPÉRATION Sondage : Autorisation n°: 2007 - 250 Valable du 26 juin au 27 juillet 2007 Responsable scientifique : TRISTE Alain Programme n° Organisme de rattachement : C.E.R.A.M. Propriétaire du
  • (Vannes) ; des fonds documentaires: Service Régional de l'Archéologie (Rennes) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT Année : 2007 Auteur(s) : TRISTE Alain et DARE Sébastien Collaborateur(s) : DARE Jean-Luc Titre : Des fours à sécher les grains. (Saint-Gravé - Morbihan) Nombre de
  • . 1462. Ph. 14 : vue rapprochée de la paroi sud de la structure 1400. Ph. 15 : la structure 1500 et son comblement. Ph. 16 : stratigraphie du comblement supérieur de la fosse 1610. 3 1. Présentation de l'opération de sondage Au mois d'avril 2007, M. Jacques Lambert a informé le
  • vestiges mis au jour et d'appréhender leur chronologie. Cette opération (autorisation de sondage archéologique n° 2007-250) a été confiée à M. Alain Triste, président du C.E.R.A.M. 2. Contextes géologique et archéologique Le site de la Merlande se trouve dans la partie est du massif
  • -est du site, a révélé un gisement de tuiles. A l'évidence, le site s'inscrit dans un contexte d'occupation relativement dense au cours de la période gallo-romaine. 3. Méthodologie Le sondage archéologique s'est déroulé du 7 au 18 juillet 2007. Quinze bénévoles du C.E.R.A.M
  • argileux qui le constitue montre seulement quelques traces de 6 SAINT-GRAVE - LA MERLANDE - site n° 56 218 004 Fig. 04 : Plan d'ensemble des structures avant la fouille de leurs comblements et coupes stratigraphiques AB et BC. l.OOm éch.l/50e C.E.RAM. 2007 N SAINT-GRAVE - LA
  • ° 56 218 004 ?ig. 06 : céramiques des U.S. 1160, 1171, 1172 et 1600. C.K.R.A.M. 2007 Ph. 04 : les trois éléments du bloc de schiste ardoisier de l'U.S. 1171. Ph. 05 : squelette d'un animal dans la structure de combustion 1100. partie supérieure des parois est parementée sur
RAP02318.pdf (ARRADON (56). l'atelier de briquetages du Lodo. rapport de sondage)
  • L'atelier de briquetages du Lodo à Arradon /s (Morbihan) ^ % ^ site n° 56 003 003 Rapport de sondage archéologique (autorisation n° 2007-227 du 1/04/07 au 2/05/07) TRISTE Alain - DARE Sébastien Avec la collaboration de : DARE Jean-Luc C.E.R.A.M. Centre d'Etudes et de
  • Recherches Archéologiques du Morbihan 6, rue de la Tannerie - 56000 Vannes Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes - 2007 231S L'atelier de briquetages du Lodo à Arradon (Morbihan) site n° 56 003 003 Rapport de sondage archéologique (autorisation n° 2007-227 du 1/04/07 au
  • 2/05/07) TRISTE Alain - DARE Sébastien Avec la collaboration de : DARE Jean-Luc C.E.R.A.M. Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan 6, rue de la Tannerie - 56000 Vannes Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Rennes - 2007 Photo de couverture
  • Section(s) et parcelle(s): AC n° 456 Année du cadastre: 1983 Zone: Coordonnées Lambert Altitude : 2 m Y = 2303 920 X= 213 775 IDENTITE DE L'OPÉRATION Sondage : Autorisation n°: 2007 - 227 Valable du 1er avril au 2 mai 2007 Responsable scientifique : TRISTE Alain Programme n
  • Morbihan (Vannes) ; des fonds documentaires: Service Régional de l'Archéologie (Rennes) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT Année : 2007 Auteur(s) : TRISTE Alain et DARE Sébastien Collaborateur(s) : DARE Jean-Luc Titre : L'atelier de briquetages du Lodo à Arradon (Morbihan) Nombre
  • début du mois de mars 2007. Ph. 02 : Vue du site en cours de fouille avec le système de clôture. Ph. 03 : Le mur de protection construit après la fouille vu depuis le sentier côtier. Ph. 04 : Le mur de protection vu depuis la plage. Ph. 05 : Vue générale du sondage en cours de
  • l'hiver. En certains endroits, au mois de mars 2007, un recul de plus de 0,10 m des niveaux archéologiques a été observé par rapport à la même période en 2006. Le Service Régional de l'Archéologie (S.R.A.) a été informé des dégâts occasionnés au site (n° 56 003 003 de la carte
  • archéologique) qui se situe sur la parcelle cadastrée AC 456, propriété de la municipalité d'Arradon (fig. 02). Madame Christine Jablonski, conservateur du patrimoine en charge du Morbihan au S.R.A., s'est rendue sur place le 6 mars 2007 et a décidé qu'il était nécessaire de procéder à une
  • opération de sondages archéologiques. Après accord du maire d'Arradon, M. André Gall, et de la Direction Départementale de l'Equipement (service de l'unité littorale), l'opération de sondage (autorisation n° 2007-227) a été confiée à M. Alain Triste, président du Centre d'Etudes et de
  • problème des augets de terre », B.S.P.M., 1964, p. 3-18. 4 Localisation du site (cercle rouge) et de la villa gallo-romaine du Lodo (cliché aérien - ville de Vannes - réalisation Interatlas 2007 - échelle l/2000ème) ARRADON - LE LODO - site n° 56 003 003 Fig. 01 : Localisation du
  • site du Lodo sur fond de carte IGN (0921 OT) et sur cliché aérien (ville de Vannes). 312 210 a 220 313 310 Limite de la parcelle concernée par l'opération de sondage 456 2m éch. l/100e C.E.RAM.2007 ARRADON - LE LODO - site n° 56 003 003 Fig. 02 : Localisation du sondage
  • 2007, le site n'était donc connu qu'à travers des ramassages de surface. 4. Résultats : description et analyse des structures du sondage L'ensemble des structures et niveaux archéologiques de l'Age du Fer est recouvert par une couche de terre marron mêlée de nombreux fragments de
  • emplacement des entretoises ARRADON - LE LODO - site n° 56 003 003 Fig. 07 : Vue de face, coupes et photographie du voûtain 1013-001. emplacement des entretoises coupe AB coupe CD 1013-002 0 25 cm 5 C.E.R.A.M. 2007 éch. : l/5cmc emplacement des entretoises emplacement des
  • entretoises t 1013-003 0 coupe AB 25 cm 5 éch. : l/5ème C.E.R.A.M. 2007 emplacement des entretoises 1013-002 1013-003 ARRADON - LE LODO - site n° 56 003 003 Fig. 08 : Vues de face, coupes et photographies des éléments de voûtain 1013-002 et 1013-003. Deux baguettes de bois
  • a C.K.R.A.M. 2007 Céramiques des U.S. 1001,1003 et 1031 et amphore de ÏU.S. 1012 cm et une section rectangulaire de 6 ou 7 cm x 3 ou 4 cm9. Autre exemple, l'atelier de la pointe du Blair (Baden - Morbihan), l'entretoise que nous avons mesuré à une longueur de 25 cm et une section
  • ce sondage, effectué en avril 2007, est la mise en évidence d'un four et de son évolution architecturale apportant de multiples informations sur la technologie des fours à grille fixe. Deux états ont été reconnus pour ce four. Dans le premier, il mesure 1 m de large pour une
  • VArmorique, catalogue d'exposition, musée Dobrée, Nantes, 1999, 159 p. 17 ARRADON - Le Lodo - site n° 56 003 003 Inventaire du mobilier archéologique N° d'inventaire Code 56/0003/003/2007/1000/0001 56/0003/003/2007/1000/0002 56/0003/003/2007/1000/0003 56/0003/003/2007/1001/0001 56
  • /0003/003/2007/1001/0002 56/0003/003/2007/1001/0003 6Aa 5Ac 5Cc 4Aa 4Aa 4Aa 56/0003/003/2007/1001/0004 4Aa 4Ac 56/0003/003/2007/1001/0005 Terminologie Description Céramique médiévale Lot de 4 fragments de céramiques (dont 1 bord et 1 tesson de céramique onctueuse) C. Tuile Lot
  • fragments de céramiques (dont 3 fonds) Briquelage auget Caisse 1 1 1 5 5 5 5 56/0003/003/2007/1001/0006 56/0003/003/2007/1001/0007 4Ac Briquetage auget Concrétion formée de fragments d'augets grésés et déformés Lot de 258 fragments de fonds d'augets troncprisrnatiques profonds 4Ac
  • Briquetage auget Lot de fragments d'augets troncprismatiques profonds (panses et bords) 1 56/0003/003/2007/1001/0008 4Ac Briquetage entretoise Lot de 12 fragments d'enlretoises 2 56/0003/003/2007/1001/0009 56/0003/003/2007/1001/0010 4Ac 4Ac Briquetage boudin Briquetage voûtain
RAP02273.pdf (LE CONQUET (29). Île de Triélen. archipel de Molène. rapport de sondage)
  • Site n° 29 040 0073 Opération n°2007 - 250 Rapport de sondages ILE DE TRIELEN (Finistère) Archipel de Molène 18 -20 juillet 2007 Marie-Yvane DAIRE, Anna BAUDRY, Valérie-Emma LEROUX et Laurent QUESNEL avec la collaboration de Jean-Christophe LE BANNIER et Gulrec QUERRÉ UMR
  • -ouest de Triélen : localisation, découverte et travaux antérieurs 1.3 - Problématique de l'opération de sondages de 2007 1.3.1. Le site de Triélen et le projet ALERT 1.3.2- Le site de Triélen et la production de sel en Armorique 1.3.3-Larichesse d'un ensemblefaunique 2 - LES
  • SONDAGES DE 2007 : RÉSULTATS 4 5 6 8 8 10 11 12 2.1 - Conditions préalables et stratégie adoptée 12 2 . 2 - Les stratigrap hies 12 2.2.1 -L'analyse stratigraphique 2.2.2 - La coupe BB' 12 14 2.3 - Les structures 2.3.1 - La structure SI 2.3.2-Lastructure S2 2.3.3.- La structure
  • relevé Date : 18/07 au 20/07/2007 Programme : (2004) 25 - Histoire des techniques, de la Protohistoire au 18eme siècle. N° d'opération : 2007-250 Responsable : Marie-Yvane Daire, chargée de recherche Organisme de rattachement : CNRS Adresse du responsable : UMR 6566 "Civilisations
  • 6566 "Civilisations atlantiques et Archéosciences" qui a délégué des ressources humaines et matérielles nécessaires au déroulement de l'opération et de la post fouille. Une partie de l'équipe des sondages de 2007. De gauche à droite : Jean-Yves Le Gall (Réserve Naturelle d'Iroise
  • la structure et à en préciser la datation. Cette opération permit l'étude de ce qui subsistait d'un four à sel, datant de l'Âge du Fer, dont la technologie put être précisée ultérieurement par l'analyse des vestiges matériels. Ces données seront synthétisées avec celles de 2007
  • Triélen, vu du sud-ouest. 8 1.3 - Problématiques de l'opération de sondages de 2007 Un courrier électronique en date du 19/04/2007 émanant de Y. Pailler (post-doctorant à Edinburgh, co-responsable scientifique des recherches menées depuis plusieurs années dans l'archipel de Molène
  • , informa l'une d'entre nous (M.Y.D.) qu'un site archéologique gaulois, ponctuellement reconnu il y a quelques années sur l'île de Triélen, venait de subir de graves dégradations consécutives aux tempêtes de l'hiver 2006-2007 ; en effet, des photos prises par J.-Y. Le Gall, Garde de la
  • fragiles. La photographie prise par J.Y. Le Gall (Réserve Naturelle d'Iroise) au mois de mars 2007 est, à ce titre, très significative de la brutalité de la dégradation du site (figure 9). La surveillance régulière du site par l'équipe de la « Réserve » était déjà à l'origine de
  • assez court, de 3 ans (entre 2003 et 2006) et évalué à une épaisseur de l'ordre de 78-80 cm. 9 Figure 9 - Le site de Triélen en cours de dégradation (cl. J.Y. Le Gall, mars 2007) Dans ce contexte général, les vestiges gaulois de Triélen présentent un intérêt particulier : les
  • protohistorique. Figure 11- Dépôt de patelles de l'île de Triélen. 12 2 - LES SONDAGES DE 2007 : RÉSULTATS 2.1 - Conditions préalables et stratégie adoptée Afin de prévenir la dégradation totale et imminente des structures (ce qui ne permettait pas d'attendre la campagne 2008), nous avons
  • financement sur la campagne 2007, nous avons fait appel à un soutien associatif (AMARAI) luimême supporté par un mécénat (Fondation Langlois) car, une fois encore, il était plus qu'urgent d'agir et totalement impensable d'attendre les dégradations de l'hiver suivant. Cette opération
  • , initialement prévue au printemps (période finalement jugée défavorable pour cause de nidification des oiseaux) fut menée en urgence en juillet 2007 par une équipe de 3 personnes pendant 3 jours. Comme prévu dans le projet déposé auprès de la SEPNB-Bretagne Vivante, d'une part, et du SRA
  • J.Y. Le Gall à l'issue de l'hiver 2006-2007 ; remarquable dans la coupe, elle se matérialisait en effet par une forme de fosse vue « en coupe », tapissée d'argile jaune (figures 16 à 18). En juillet 2007, nous y avons pratiqué une fouille partielle, sur la moitié nord et sur une
  • 23 - Détails du dépôt faunique. 19 2.5 - Le mobilier 2.5.1. Les éléments de briquetages Lors de l'opération de terrain de 2007, des éléments de briquetages liés à la production du sel, ont été collectés en liaison avec les diverses structures. Le sondage effectué dans le carré
  • » confirment largement cette interprétation technologique. Les fragments de moules à sel recueillis sur le site de Triélen en 2004 (Sparfel et al., 2004) ainsi qu'en 2007 caractérisent ici des augets dits "à bords parallèles" ou "barquettes" de 5 cm de large, qui ne doivent pas être
  • couloir. 22 La fosse SI, étudiée en 2007, répond elle aussi à un type de structure de stockage reconnu de manière classique dans les ateliers de bouilleurs de sel de Bretagne et, plus généralement, des ateliers des côtes de la Manche et de l'Atlantique (Daire, 2003). Les structures
  • PERSPECTIVES Consécutive à un épisode d'érosion côtière qui a fait apparaître de nouvelles structures artisanales sur un site archéologique connu antérieurement, l'opération de sondage menée sur l'île de Triélen du 18 au 20 juillet 2007, n'a pu bénéficier d'aucun financement public compte
  • menacé à très court terme de destruction sous l'effet des érosions marine et éolienne, couplées au ruissellement des eaux de pluie ; le recul progressif de la micro falaise étant évalué à plusieurs dizaines de cm entre 2004 et 2007, des informations et vestiges ont d'ores et déjà
  • courant 2008. En outre, les vestiges fauniques prélevés lors du sondage de 2007 (par tamisage systématique, niveau par niveau) devraient faire l'objet d'une analyse archéozoologique en laboratoire, qui permettra