Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

6 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02399.pdf (LANDELA (29). rapport de sondage d'urgence sur un site de l'âge du bronze ancien, île Tariec Vraz. rapport de sondage)
  • Yvan PAILLER, Yohann SPARFEL (dir.), Pierre GUEGUEN, Maëva ASSOUS-PLUNIAN, Lisandre BEDAULT, Yvon DREANO, Klet DONNART, Catherine DUPONT, Clément NICOLAS, Henri GANDOIS, avec la collaboration de Rodrigue TSOBGOU, Cécile LE CARLIER DE VESLUD. Décembre 2008 RAPPORT DE SONDAGE
  • couvert par des dalles d’assez gros modules sans pour autant pouvoir être qualifiées de mégalithiques. En 2008, suite aux grandes tempêtes du mois de mars qui ont frappé la région, Y. Sparfel réalise une tournée des sites connus, déjà au péril de la mer. Il s’en suit que le coffre de
  • et 8 avril 2008; elle a été réalisée par Pierre Guéguen, Yohann Sparfel et Yvan Pailler. Profitant des marées de fort coefficient, nous avons pu fouiller à basse mer pendant environ 4 heures chaque jour. Fig. 6 – Extrait du cadastre et implantation du site sur l’île. Après un
  • à plat sur laquelle reposent deux blocs roulés posés de chant (Fig. 9). Lors des prospections menées en 2008 sur l’île de Quéménez, nous avons reconnu une tombe en coffre de l’Age du Bronze avec un possible appareillage en blocs roulés de chant (Fig. 10). Le mur de la structure
  • -d’Armor). (d’après Briard et al., 1990). Fig. 16 - L’habitat campaniforme en pierre sèche de Beg ar Loued (Ile Molène). Etat fin de fouilles en 2008 (DAO C. Nicolas). 13 1. Le site de l’Age du Bronze ancien de Tariec Vraz - La culture matérielle La céramique de Tariec Vraz (Maëva
  • -Maritime, d’après Bouchet et al., 1990 ; 7-8 ; site du chemin Saint-Jean, Authon-Ebéon, Charente-Maritime, d’après Ard, 2008, p. 358-359 ; 9 : site des Coteaux de Coursac, Balzac, Charente, d’après Ard, 2008, p. 356. Fond de carte : S. Cassen ; DAO : C. Nicolas. 18 Comparaisons
  • le Centre-Ouest : -Les vases tronconiques recueillis sur le site de la Palut à Saint-Léger-de-Pons (Charente-Maritime, Artenac et Age du Bronze ancien) (Fig. 21, n° 4-6 ; Bouchet et al., 2008). -Deux vases provenant du site chemin Saint-Jean à Authon-Ébéon (CharenteMaritime
  • , Vienne-Charente) (Fig. 21, n° 7-8 ; Ard, 2008, p. 358 et p. 359). Contexte d’habitat. -Un vase des Coteaux de Coursac à Balzac (Charente, Vienne-Charente) (Fig. 21, n° 9 ; Ard, 2008, p. 356). Contexte d’habitat. Le macro-outillage de Tariec Vraz (Klet Donnart) Une pièce trouvée en
  • , serait d’un apport fort intéressant pour approcher les habitudes de pêches, alimentaires voir artisanales sur la côte bretonne à l’Age du Bronze. La malacofaune marine (Catherine Dupont4 ) Les coquilles étudiées correspondent aux échantillons prélevés le 08/04/2008 à Tariec Vraz
  • », CNRS, Université de Rennes 1, Rennes 2, Nantes et Ministère de la Culture ; catherine.dupont@univ-rennes1.fr 25 pour faire de la teinture de couleur pourpre (Serrand et al., 2008 ; Dupont, soumis). Cette utilisation n’est connue qu’à partir de la Tène finale le long du littoral
  • -68. ARD V. (2008) – Traditions techniques et savoir-faire céramiques au Néolithique récent dans le Centre-Ouest de la France : le cas des sites d’habitat attribués au Vienne-Charente, Bulletin de la Société préhistorique française, t. 105, n° 2, p. 345-369. BEAUNE S. de (2000
RAP02384.pdf (KERIEN (22). la Villeneuve. rapport de sondage archéologique)
RAP02314.pdf (SAINT-BRIEUC (22). collège Anatole le Braz. rapport de sondage archéologique)
  • Ministère de la Culture et de la Communication Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne Service Régional de l'Archéologie Rapport de sondage archéologique Saint-Brieuc - Collège Anatole-le-Braz 18-19 février 2008 DRAC-SRA 2 1 FEV. 2008 COURRIER AR RIVEE L
  • . Beuchet-J.-P. Bardel Cadre de l'intervention : Le service Régional de l'Archéologie a été prévenu le 12 février 2008 par le cabinet de monsieur le Préfet des Côtes d'Armor de la découverte d'ossements lors de travaux de terrassements liés à la réhabilitation du collège Anatole Le
  • présence d'une chapelle, située au sud du lieu de découverte (figure 2) Le sondage archéologique : Le sondage a été pratiqué les 18 et 19 février 2008, par Laurent Beuchet et Jean-Pierre Bardel, agents du Service Régional de l'Archéologie (Direction Régionale des Affaires Culturelles
  • B i ~~J T ' fosse LJ I tft» 1m Tranchée Gaz Figure 3 : plan des vestiges Niveau supérieur du muret de soutènement A -1 m -1,50 m 1 : terre végétale 2 : gravats récents (chnatier 2007-2008) 3 : Terre argileuse jaune, mêlée de gravats 4 : terre argileuse jaune, gravats
RAP02584.pdf (PLOGONNEC (29). le lotissement de Lambillic)
  • £ mpla'v^e S.R.fl DRAC-SRA 1 8 AOUT 2 0 1 0 COURRIER ARRIVEE 29169 0015 PLOGONNEC 2008 Lotissement de Landibilie rue de la Presqu'île. Relevés et sondages de la villa romaine et de ses abords mis au jour lors des travaux de voiries. (opération de sondages archéologique n
  • ° 2008-246) Rapport J-P. B A R D E L S.R.A. 158k 29169 0015 PLOGONNEC 2008 Lotissement de Landibilic rue de la Presqu'île. Relevés et sondages de la villa romaine et de ses abords mis au jour lors des travaux de voiries. Circonstances de la découverte. Le site de Landibilic est
  • l'année 2008 ont été localisés avec précision en janvier de cette même année par M. LE GOFFIC, archéologue responsable du service départemental d'archéologie du département du Finistère. Les travaux d'aménagement de la voirie du nouveau lotissement, autorisé antérieurement à la
  • localisation précise des vestiges, ont mis au jour dans le courant du second trimestre 2008 les vestiges d'un bâtiment antique dans l'extrémité nord des aménagements devant la ferme de Landibilic, et les témoignages de plusieurs enclos dans le reste de la nouvelle voirie vers le sud
  • . Pendant six jours répartis entre les mois de juillet et septembre 2008, J.P. BARDEL, P.A. BESOMBES, E. BERNARD, et M-D. PINEL du Service Régional de l'Archéologie, ont réalisé un relevé des enclos visibles dans la voirie et un sondage dans l'extrémité du bâtiment antique qui
  • nécessaires. Qu'ils trouvent tous ici le témoignage de notre gratitude. Localisation du site. Commune : 29 169 PLOGONNEC. Lieu-dit : Landibilic adresse : lotissement de Landibilic, rue de la Presqu'île. Cadastre (2008) : section XC, parcelle 372 p. Carte IGN TOP 25 n° 518 OT (1/25000
  • °) Coordonnées Lambert 1 : - X = 113,750, Y = 1063,450. - X = 113,900, Y = 1063,700. Numéro de l'entité archéologique : 29 169 0015. Autorisation d'opération de sondage archéologique n° 2008-246 du 7.07.2008. Cadre géographique. Le site de Landibilic est implanté sur un petit plateau
  • pignon ouest de celle-ci fournit la chaleur à une pièce sans doute d'apparat. Rennes J.P. BARDEL SRA juillet 2010. 29 169 0015 PLOGONNEC 2008 Lotissememt de Landibilic (rue de la Presqu'île) Villa gallo-romaine et ses abords jggfeM. fossé gaulois fossé romain canal en pierre
  • d'époque indéterminée (Fp fosses d'époque indéterminée fossé époque indéterminée édifice romain Relevés des vestiges mis au jour par les travaux de voirie. bombement de terrain d'origine anthropique Gravats. 29 169 0015 PLOGONNEC Lotissement de Landibilic 2008. Arrêté de sondage
  • 2008-246. 0 i ,'Or.\V Gravier + arène compacté. - Argile cuite. .\ N \N V \N \ s \ Charbon. Plan de l'édifice antique découvert dans la voirie nord. fv^ò Charbon + battitures. VnXAX , . .. -xy terrain naturel : arène granitique VOIRIE NORD DU LOTISSEMENT DE
  • LANDIBILIC y : . •• , • 29 169 0015 PLOGONNEC Lotissement de Landibilic 2008. Arrêté de sondage 2008-246. Limite ouest du lot n° 9 en bordure de la voirie Nord. rr Relevé de la coupe de la chaufferie et de la remise du bâtiment antique. o> Terre labourable. Gravats antiques. Sol
RAP02441.pdf (PLOUGONVELIN (29). ancienne batterie côtière de toul logot. rapport de sondages 2008)
  • PLOUGONVELIN (29). ancienne batterie côtière de toul logot. rapport de sondages 2008
  • 30 avril 2009 DRAC-SRA I 1 MAI 2009 Plougonvelin ^Histoire Avenir 'Souvenirs ..Scoute COURRIER ARRIVEE Rapport sur les sondages effectués en juin 2008 sur le site de l'ancienne batterie côtière de TouD Logot en Plougonvelin (Finistère) Autorisation 2008-242 SRA Bretagne
  • RENNES 2008 2 1 - Désignation du Site : Région : Bretagne Département : Finistère Commune : Plougonvelin Cadastre: 1995. C.401. Lieu dit : Toul al Logot Numéro de site : 29 190 0022 Coordonnées Lambert : x = 80194 y = 2395968 Programme 2006 : 25 - 2006 25 Histoire des
  • techniques, de la protohistoire au 18 e siècle et de l'archéologie industrielle Programme de rattachement : Bénévole x X X L'opération de sondage a été autorisée par arrêté 2008 - 242 du Préfet de la Région Bretagne en date du 22 mai 2008 (annexe 1). Le responsable scientifique
  • période du 1er au 30 juin 2008 par des bénévoles de l'Association PHASE. 2 - Historique du site : Située sur une pointe rocheuse entre les plages de Porsmilin et de Porski (annexe 2) cette ancienne batterie côtlère, si elle n'a pas été édifiée par VAUBAN, a très certainement fait
  • compléter les sondages effectués en 2008 : - le long du parapet pour retrouver la trace du muret du parement intérieur, - dans la zone présumée du gril à rougir les boulets où les recherches doivent être approfondies pour tenter de retrouver la trace d'un éventuel soubassement. Par
  • ailleurs, des sondages doivent être conduits dans la zone du corps de garde qui n'a pu être prospectée en 2008, faute de temps. x X X La mise en valeur du site en vue de son ouverture au public fait l'objet d'une étude approfondie de la part du Conseil Général : - un appel d'offre
  • D'ILLE-ET-VILAINE N° 2008-242 VU le code du patrimoine notamment son livre V ; VU le décret n° 65-48 du 8 janvier 1965 modifié pris pour l'exécution du livre II du Code du travail (hygiène et sécurité sur les chantiers de travaux); ARRETE Article 1er : M. EVEILLARD Jean-yves est
  • autorisé(e) à procéder, en qualité de responsable scientifique, à une opération de sondage à partir de la date de notification du présent arrêté jusqu'au 30/06/2008 concernant la région BRETAGNE Intitulé de l'opération : Etude de la batterie Département; FINISTERE Commune : PLOUGONVELIN
  • zones 1a et 1b - zone 5 - Annexe 16 Relevé G.P.S. de points remarquables Relevé des mesures G. P. S. effectuées le 10 juillet 2008 parJ.Y. BESSELIEVRE Standard WGS 84 Point de Référence au milieu du site Longitude : 04° 41' 04,7" Ouest Latitude 48° 21'12,7" Altitude
  • le 17 juillet 2008 par J.P. BARDEL du SRA de Rennes etJ.Y. EVEILLARD La station de mesure est positionnée à l'angle de l'hémicycle de la terrasse de la batterie. Le sol est à l'altitude 150 cm. en dessous du niveau optique. Point Angle en grades Distance en m Altitude en cm
RAP02413.pdf (LE CONQUET (29). île de Triélen. rapport de sondages 2008)
  • LE CONQUET (29). île de Triélen. rapport de sondages 2008
  • Site n°29 040 0073 Opération n° 2008-209 drac-sra "2 Fit courrier 2009 A R R i w Rapport de sondages Marie-Yvane DAIRE, Anna BAUDRY, Catherine DUPONT, Valérie-Emma LEROUX, Yvon DREANO et Laurent QUESNEL U M R 6566 « CReAAH » Centre de Recherche en Archéologie
  • ://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 3 Site n° 29 040 0073 Opération n° 2008-209 Rapport de sondages ÎLE DE TRIÉLEN (Finistère
  • ) Archipel de Molène 1 6 - 1 7 juillet 2008 Marie-Yvane DAIRE, Anna BAUDRY, Catherine DUPONT, Valérie-Emma LEROUX, Yvon DREANO et Laurent QUESNEL UMR6566 « CReAAH » Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire et AMARAI (Association Manche Atlantique pour la Recherche
  • - L'île de Triélen et son patrimoine archéologique 1.2.3 -Le site gaulois de la plage nord-ouest de Triélen : localisation, découverte et travaux antérieurs 7 1 8 9 1.3 - Problématique de l'opération de sondages de 2008 1.3.1. Le site de Triélen : un ensemble archéologique menacé
  • 1.3.2 - Le site de Triélen et la production de sel en Armorique 1.3.3 - La richesse d'un ensemble faunique 2 - LES SONDAGES DE 2008 : RÉSULTATS 11 11 13 15 16 2.1 - Conditions préalables et stratégie adoptée 16 2.2 - L'analyse stratigraphique 16 2.3 - Le sondage du carré 5 19
  • Propriétaire du terrain : Conseil Général du Finistère, (délégation à SEPNB Bretagne Vivante) Adresse du propriétaire : Conseil Général du Finistère (Quimper) - Gestion : Réserve Naturelle d'Iroise (île Molène). Nature des opérations : Sondage et relevé Date : 16/07 au 18/07/2008 Programme
  • : (2004) 25 - Histoire des techniques, de la Protohistoire au 18eme siècle. N° d'opération : 2008-209 Responsable : Marie-Y vane Daire, chargée de recherche Organisme de rattachement : CNRS Adresse du responsable : UMR 6566 "CReAAH" Centre de recherche en Archéologie, Archéosciences
  • antérieures (cf. infra), une opération de sondage a été menée sur le site de l'Âge du Fer de l'île de Triélen, dans l'archipel de Molène, entre le 16 et le 18 juillet 2008. L'équipe de terrain était constituée de Marie-Yvane Daire (chargée de recherche au CNRS, UMR 6566 « CReAAH
  • d'aucun financement public, compte tenu de l'urgence de l'intervention, mais s'était déroulée grâce au soutien de l'AMARAI et de la Fondation Langlois, les sondages 2008 et les études environnementales ont été soutenus par des financements émanant de l'État (Ministère de la Culture
  • (960 €) et du Conseil Général du Finistère (960 €)). Une partie de l'équipe des sondages de 2008. De gauche à droite : Catherine Dupont (CNRS), Anna Baudry (Université Rennes 1, UMR 6566 « CReAAH»), Jean-Yves Le Gall et David Bourlès (Réserve Naturelle d'Iroise), et Valérie-Emma
  • et notamment retrait de la ligne de côte très important et régulier (Fichaut et Suanez, 2007) accentué lors d'épisodes de tempêtes comme celui de mars 2008 qui a entraîné un retrait de plusieurs mètres du trait de côte dans la partie nord est de la plage. En 2007, un courrier
  • des prélèvements de matières. L'intérêt scientifique des données recueillies, doublé de la vulnérabilité sur site archéologique, nous conduisirent alors à déposer une demande d'autorisation de suivi archéologique pour 2008 auprès du Département du Finistère et de la SEPNB-Bretagne
  • Vivante, d'une part et du Ministère de la Culture-SRA Bretagne, en partant du principe que de nouveaux épisodes d'érosion du site pouvaient survenir. Les événements du mois de mars 2008 nous ont, malheureusement, donné pleinement raison ! 10 Typa «agi*tf«»sstei PArlCHλ
  • , Géomer, Brest, LETG, d'après Sparfel et al., s.d.). Figure 6 - Localisation du site de l'Âge du Fer sur l'île de Triélen (source : IGN, Géoportail). 11 1.3 - Problématiques de l'opération de 2008 Dans le prolongement des travaux antérieurs, l'opération de suivi archéologique du
  • géliturbée qui jusqu'alors n'affleurait que partiellement et épisodiquement » (Fichaut et Suanez, 2007, p. 9). L'accélération du recul de la micro falaise a pu être observée sur un laps de temps assez court, de 5 ans (entre 2003 et 2008) et nous avons pu noter que le recul du trait de
  • côte semble encore beaucoup plus accentué dans la partie nord-ouest de la plage. Nos observations à l'échelle des vestiges archéologiques montrent un recul de plus de 2 mètres entre 2003 et 2008, avec un épisode particulièrement violent (environ 1 mètre de recul du trait de côte au
  • pied des ruines de la partie nord-est de la plage) et un net recul observé et photographié entre juillet 2007 et juillet 2008 (fig. 8). Comme tous les sites de cette nature, celui de Triélen est particulièrement vulnérable aux attaques naturelles : constitués de structures en
  • régulières et suivies (et de la collaboration qui s'est instaurée entre les divers acteurs) (fig. 9). Au niveau des structures archéologiques, l'observation de l'évolution géomorphologique de la coupe entre 2007 et 2008 (fig. 9) montre en un an la disparition du comblement de la structure
  • à ces structures et offre une occasion supplémentaire d'aborder l'aspect archéozoologique de cette occupation (alimentation, ressources, exploitation du milieu....). Figure 8 - La partie nord-est de la plage de Triélen en juillet 2007 (à gauche) et en juillet 2008 (à droite) (cl
  • . M.Y. D.). 13 Figure 9 - L'évolution du site de Triélen entre 2007 (à gauche) et 2008 (à droite) (cl. J.Y. Le Gall et M.Y. D.). On note en particulier la disparition de la dernière grande dalle verticale de parement du four, le « vidage » par la houle de la structure S3 (fosse à