Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03251.pdf (CORSEUL (22). Les Mottes. Rapport de diagnostic)
  • CORSEUL (22). Les Mottes. Rapport de diagnostic
  • 22
  • Le diagnostic effectué au lieu-dit Les Mottes (section M, parcelle 854) à Corseul (22) a permis d’aborder la périphérie nord-ouest de la ville romaine de Fanum Martis, plus précisément un secteur où les connaissances reposent avant tout sur les prospections aériennes du Centre
  • l’intervention ? Elles trouvent aussi un écho sur le site de La Métrie où quelques creusements épars fournissent du mobilier protohistorique. Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Avril 2016 Inrap Grand-Ouest Avril
  • 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Les Mottes 22048 Code INSEE Commune de Corseul (Côtes-d’Armor) sous la direction de Nr site Romuald Ferrette avec la participation de 2015-317 D 112442 Code Inrap Système d’information Arrêté de prescription
  • Entité archéologique Paul-André Besombes Philippe Cocherel Richard Delage Stéphanie Hurtin Nicolas Ménez Vincent Pommier Arnaud Desfonds Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Avril 2016 Sommaire 5 I Données administratives, techniques et
  • scientifiques 7 8 9 10 11 12 18 19 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Localisation de l’opération Arrêté de prescription Arrêté de désignation Projet de diagnostic 21 II Résultats 22 1. Le cadre de l’intervention 22 24 28 28 31 31 1.1 Le
  • (22) Commune __________________________ Références de l’opération Corseul Numéro de l’arrêté de prescription Code INSEE 22048 ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence Numéro de l’arrêté de désignation du
  • responsable ___________________________ Codes X= (L93 CC48) : 131800 Y= (L93 CC48) : 7266700 Z : 86,75 m NGF 2015-317 en date du 12 novembre 2015 2016-247 en date du 16 février 2016 ___________________________ Maitre d’ouvrage des travaux d’aménagement Mairie de Corseul 1, rue du
  • Ferrette, Inrap ___________________________ Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain du 07 au 09 mars 2016 8 Inrap · RFO
  • (section M, parcelle 854) à Corseul (22) a permis d’aborder la périphérie nord-ouest de la ville romaine de Fanum Martis, plus précisément un secteur où les connaissances reposent avant tout sur les prospections aériennes du Centre régional d’archéologie d’Alet. En 1976, L. Langouët
  • Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes Arrêté de désignation 19 I - Données administratives, techniques et scientifiques Projet de diagnostic 20 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes 21 II -Résultats archéologiques II - Résultats 22 Inrap
  • · RFO de diagnostic Commune de Corseul (Côtes-d’Armor), Les Mottes 1 Le cadre de l’intervention Le diagnostic effectué par l’Inrap sur la commune de Corseul (22), au lieudit Les Mottes, répond à une demande volontaire de diagnostic en date du 30 octobre 2015 par la municipalité
  • , a révélé une densité importante de vestiges avec notamment la présence d’activités artisanales illustrées par des fours de potiers. Une équipe de l’Inrap, composée au maximum de 4 agents, est donc intervenue du 07 au 09 mars 2016 afin de vérifier le potentiel archéologique du terrain et
  • antérieurs à l’époque contemporaine. N° tranchée Epaisseur des stériles 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 0,35/0,45 0,45/0,50 0,45/0,60 0,40 0,35 0,45/0,50 0,50 0,50 0,45 0,50 0,50 0,45 0,45 0,55 0,40 0,55 0,40 0,45 0,45 0,55 0,45 0,55 0,50/0,55 0,45/0,50
  • du cliché, telle qu’elle figure dans l’article de 1976 (Langouët, 1976, p. 92) et reproduite dans la CAG 22 (Bizien-Jaglin et al., 2002, fig. 80, p. 122), l’ensemble A, d’orientation nord-ouest/sud-est, forme un enclos rectangulaire large d’environ 22 m pour 25 m de long (Fig. 5
  • tracé ne se devine clairement. D’après la reproduction de la CAG 22, l’ensemble B mesurerait dès lors 40 m du nord au sud et moins de 30 m d’est en ouest (Fig. 5). Aucun aménagement n’est discernable à l’intérieur de cet espace qui peut correspondre à un double enclos ou à deux
  • N 85.84 Tranchées initiales 11 Tranchées complémentaires Tranchées sondages 85.74 85.66 7 87.42 : Altitude NGF de la surface actuelle du terrain 15 2 86.08 22 21 10 86.57 6 Y=7266.700 23 20 14 9 24 86.74 87.00 5 1 13 8 87.36 4 87.42 19 18 16 17 87.56
  • A l’exception de la neuvième, toutes les tranchées ont livré des vestiges. Ces derniers se résument principalement à des segments de fossés aux orientations variées, mais qui forment des ensembles cohérents (Fig. 8). Quelques trous de poteau (tranchées 7, 12 et 22) et fosses (tranchées 1 et
  • 22) sont aussi à mentionner. Un probable four non exploré (tranchée 6) et se singularisant par un pourtour rubéfié complète le panel des structures excavées. Aucun mur ou sol d’habitat en dur n’est à signaler, ce qui contredit l’hypothèse avancée par H. Kérebel et rappelée dans
  • les lignes précédentes. X=1318.00 32 3 N 11 Segments de fossés Sondages mécaniques 7 TP Fosses Four 16 2 22 21 10 6 Y=7266.700 23 20 14 9 24 5 1 13 8 4 19 18 16 17 0 50 m 12 Y=7266.600 1/1000e Fig. 8 : Plan masse des vestiges sur le fond cadastral de