Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

27 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01624.pdf (PAULE (22). Quehelen. aménagement de la rn 164. déviation la pie - le moustoir. aqueduc gallo-romain. rapport de fouille)
  • PAULE (22). Quehelen. aménagement de la rn 164. déviation la pie - le moustoir. aqueduc gallo-romain. rapport de fouille
  • 22
  • S T O I R " ' \ Vignette B Ancienne carrière Y=78400 Aqueduc visible sur le chemin d'exploitation Plan réalisé d'après les d o c u m e n t s fournis par M. Didier R E N E V O T Géomètre Expert Foncier D . P . L . G . à CARHAIX-PLOUGUEN (22) J.Y. DEBOST - H. L E C H A U X
  • Géomètres Experts F o n c i e r s D.P.L.G. à C e s s o n - S é v i g n é (35) DDE (22). Coordonnées en Lambert I DAO laurent VIPARD-AFAN. Adobe l l l u s t r a t o r 6.0 Figure 3 : emprise routière et implantation du tracé de l'aqueduc par rapport à la topographie actuelle (La Pie
RAP02517.pdf (PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport intermédiaire de fp 2009-2010)
  • PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport intermédiaire de fp 2009-2010
  • 22
RAP02620.pdf (PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010)
  • PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010
  • 22
  • Analyses élémentaires des monnaies carolingiennes de l’atelier de Melle issues des sites archéologiques de Saint-Symphorien et Bressilien à Paule (22) et de Saint-Lupien à Rezé (44). (G. Sarah) p. 51 p. 67 Arrêté préfectoral d’autorisation de fouille programmée sur le site de
  • Brecelyen/ installé à Bressilien. 7 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). Enceinte de Bressilien Chapelle et sources de St-Symphorien Motte et basse-cour de Kersaint-Eloy Forteresse du 2nd âge du Fer 0 Fig. 2 - Localisation du site de Bressilien et des sites fouillés depuis 1988
  • l’emprise du site de Bressilien. 25 50 m Fig. 3 - Localisation de l’emprise des fouilles réalisées en 2010 sur fond de cadastre napoléonien. 9 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). 0 Fig. 5 - Plan général des vestiges mis au jour en 2010. 25 50 m 10 J. Le Gall, Y. Menez, F
  • . Labaune-Jean, P.-A. Besombes Fig. 6 - Vue prise du sud-ouest du tracé du rempart ouest de l’enceinte. L’enceinte de Bressilien à Paule (22). À ce système fossoyé semble être associé un double talus. Entre les deux tranchées viennent en effet reposer, sur un niveau de sol ancien
  • démantèlement des talus Comblement naturel Paléosol L’enceinte de Bressilien à Paule (22). Les poteaux observés sont tous de section rectangulaire et présentent une taille relativement homogène d’environ 30 centimètres de long sur 15 centimètres de large. Leur longueur est implantée dans
  • (J. Le Gall/T. Lorho) 0 2 4m Fig. 14 - Tracé des ornières et de l’emplacement supposé des maçonneries et des poteaux. (J. Le Gall/T. Lorho) 21 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). de supporter le poids exercé par le rempart dans lequel cette tour était intégrée. Le
  • poteau du porche d’entrée. 2 4m 22 J. Le Gall, Y. Menez, F. Labaune-Jean, P.-A. Besombes Grange XVe-XVIe siècles Emplacement supposé des talus et remparts Bâtiments semi-excavés Silos Structures de combustion Logis XIVe siècle Tracé supposé du chemin d’accès Localisation du
  • fragment de verre Localisation des monnaies carolingiennes Bâtiment 1 Bâtiment 3 Bâtiment 2 Citerne 0 Fig. 16 - Plan de restitution de l’organisation de l’occupation sur l’enceinte de Bressilien. 25 50 m L’enceinte de Bressilien à Paule (22). 3. La structuration de l’espace
  • des silos mis au jour à l’est du site. B 0 1 2m L’enceinte de Bressilien à Paule (22). plusieurs grands bâtiments légèrement excavés à poteaux médians doublés à l’ouest d’une seconde ligne de poteaux (Fig. 16 et 25). La forte densité de trous de poteaux, répartis
  • remarquer en 2009, ce type d’aménagement concernant des bâtiments installés exclusivement le long d’un rempart, a déjà été mis en évidence sur une enceinte contemporaine de celle de Bressilien : le camp de Péran en Plédran (22). Dans cette même subdivision ouest se trouve également un
  • de structures sur d’autres sites : l’opération de fouille menée récemment par Eric Nicolas (INRAP) sur le site de Pen-ar-Roz à Châteaulin 27 28 J. Le Gall, Y. Menez, F. Labaune-Jean, P.-A. Besombes C A B Fig. 22 - Relevé en plan de la structure de grillage, avant et après
  • la fouille. Parement ouest Parement nord Parement est Coupe B Coupe A Coupe C Fig. 23 0 10 50 cm 1m 31 L’enceinte de Bressilien à Paule (22). (Finistère) (rapport en cours), a permis de mettre au jour une structure de combustion, sur laquelle étaient posées des
  • F. Arnaud . (cliché F. Labaune) L’enceinte de Bressilien à Paule (22). Fig. 28 - Vue des bâtiments maçonnés 1 et 2 situés dans l’espace résidentiel. B. L’espace résidentiel Le passage dans le second secteur de l’enceinte se fait au niveau de l’interruption du fossé de
  • basse-cour est contrôlé par une importante tourporche, et ne peut se faire que par l’emprunt d’un chemin creux. Ce premier espace, destiné à des activités artisanales et agricoles, est subdivisé en deus zones : L’enceinte de Bressilien à Paule (22). l’une possédant des habitations
RAP02726.pdf (PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien à Paule)
  • PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien à Paule
  • 22
  • - Position du site sur un extrait de la carte géologique éditée par le B.R.G.M. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). I. Présentation de l’opération 1. Cadre géographique, topographique et géologique des lieux durant le Moyen-âge. Cela est notamment dû à une position
  • - Localisation des principaux sites fouillés dans le secteur depuis 1988. 110 220 m L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 5 -Evocation de l’enceinte de Bressilien. Dessin réalisé par Christian Jegou dans le cadre de l’exposition «Soyons Fouilles» (2011). 2.2
  • d’ensemble du site ont été réalisées en fin de chantier depuis une nacelle. 11 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). 0 Fig. 6 - Plan du site établi en 2010 et emprise des fouilles prévues en 2011 (en grisé). 20 40 m 12 0 Fig. 7 - Plan général des vestiges mis au
  • jour sur Bressilien, établi à l’issue de l’opération 2011. 20 40 m L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 8 - Vue de la partie nord de l’avant-cour de l’enceinte, dégagée en 2011. II. Présentation des données archéologiques A l’issue du décapage effectué en
  • d’autre du fossé, ce de type silos à grains. L’ensemble présente une zone 15 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). 3 4 2 1 5 Avant-cour F 2080 (880/990) Cour Bât exc. 5 (670/770) 0 Fig. 10 - Localisation des principales limites d’enclos. 20 40 m 16 F 1140
  • (780/970) F 1134 (890/1020) F 1126 (720/890) F 3008 F 3009 (720/890) 0 10 20 m Fig. 11 - Plan des vestiges mis au jour dans la partie nord de l’avant-cour de l’enceinte, et localisation des silos à grain (en jaune). 17 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22
  • . Fig. 14 - Batterie de silos à grains mise au jour au nord de l’avant-cour. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 15 - Vase découvert dans le silo à grain F 3009. couche d’abandon traduit l’importance de l’architecture présente dans les lieux à cette époque
  • nous apporte cependant une donnée nouvelle : ces bâtiments ne constituent que la dernière phase d’occupation du site. En effet, de nombreuses structures fossoyées antérieures à ces installations « en dur » ont été mises au jour. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22
  • retrouvent pour moitié sous l’emplacement du mur. L’ensemble de ces aménagements esquisse un tracé quadrangulaire correspondant à un grand bâtiment sur poteaux de bois (Fig. 20, p. 22). Par ailleurs, le tracé d’une grande fosse quadrangulaire (F 3415) est apparu lors du dégagement des
  • bois qui précède le bâtiment 2. Plus à l’est, un sondage a été réalisé au sud de la grande salle du bâtiment 1 (Fig. 22, p. 25). Celui-ci a mis au jour plusieurs excavations successives, dont le départ d’une grande fosse ovalaire de 1 m de profondeur. Il est possible que cette fosse
  • soit liée à celle découverte 21 22 sous le chemin  : en effet, son comblement inférieur, très semblable, est composé d’un sédiment argileux mêlé à de nombreuses petites plaquettes de schiste. Ce comblement est scellé sous un même niveau très argileux de couleur jaune. Ce niveau
  • Tranchée de récupération 224,42 m NGF du mur F 3222 Tranchée de récupération des murs F 3202 et F 3235 B Sédiment argileux jaune Fosse F 3217 Silo F 3220 Mur F 3215 Fosse 3416 Fig. 22 : Sondage réalisé au sud de la grande salle du bâtiment 1. 223,86 m NGF A 224,42 m NGF
  • Fosse F 3263 2m TP F 3257 29 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Bâtiment 1 Bâtiment 3 Bâtiment 2 0 5 10 m Fig. 24 - Plan des principaux bâtiments de pierre mis au jour au sein de l’espace résidentiel. 3.2. L’installation d’un bâti de pierre Un ensemble
  • aménagement est comparable à une structure découverte en 2010 au nord de l’avant-cour, Fig. 25 - Coupe présentant le niveau de démolition du bâtiment 3 et l’effondrement du mur sud (à droite). 31 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 26 - Structure de combustion
  • afin de retrouver le plan et l’organisation des structures intermédiaires. 33 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). 0 Fig. 28 - Localisation de l’emprise d’étude prévue pour 2012. 20 40 m BIBLIOGRAPHIE CATTEDDU, I., 2009 - Archéologie médiévale en France LE
  • GALL, J., 2008 - L’occupation médiévale autour de : Le premier Moyen Age (Ve-XIe siècle), La Découverte, la chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22), Article de Master 2 Archéologie et Histoire, Université de Rennes 2009, 180 p. 1, 2008, 28 p. CHEDEVILE, A., GUILLOTEL, H., 1984
  • - La Bretagne des saints et des rois, Ve-Xe siècles, Éditions LE GALL, J., MENEZ, Y., 2010 - L’enceinte de Bressilien à Paule (22), Rapport d’opération 2010 et programmation Ouest-France université, Rennes, 1984, 423 p. 2011-2012, Rennes, 2010, 68 p. CHEDEVILE, A., TONNERRE, N.-Y
RAP02833.pdf (PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien. rapport de fp 2012)
  • PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien. rapport de fp 2012
  • 22
  • l’espace résidentiel : dépendances agricoles ou habitations ? 4.2.1 Deux grands bâtiments sur poteaux plantés 4.2.2 Trois bâtiments semi-excavés 4.2.3 Traitement des céréales p. 12 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 p. 19 p. 19 p. 22 p. 26 p. 28 p. 28 p. 32 p. 35 III. Etat de la
  • réflexion et programmation de l’opération 2013 p. 39 Bibliographie p. 43 ANNEXES p. 45 Conseil Gén éral Côtes d’Armor C R eA A H cliché : Maurice Gautier 4 Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) REMERCIEMENTS Les données présentées
  • directeur, ainsi que Mme Catherine LOUAZEL qui a assuré la gestion de cette opération. Rapport d’opération 2012 6 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Cherbourg C M A N H Carhaix E Paule Bressilien M Quimper Glomel onts d' A r r ée Saint-Brieuc M on oi r
  • Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) PAULE ZV 11d Enceinte de Bressilien Chapelle et sources de St-Symphorien Habitat médiéval de Kersaint-Eloy Forteresse du 2nd âge du Fer 0 1/4000 Fig. 4 - Localisation des principaux sites fouillés dans le
  • secteur depuis 1988. 40 80 160 m 9 Fig. 5 - Evocation de l’enceinte de Bressilien. Dessin réalisé par Christian Jegou dans le cadre de l’exposition «Soyons Fouilles» au château de la Roche-Jagu (22) (2011). 2.2. Résultats du programme d’intervention 2009-2010 Un premier
  • pelle a été utilisé en fin de chantier pour le curage de certains fossés et le nettoyage de certaines zones du site. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Les fosses, et notamment les silos à grains, ont été fouillées entièrement, du fait de la rareté des objets
  • Bressilien à Paule (22) Fig. 8 - Emprise des fouilles effectuées en 2012 sur la moitié sud-est de l’enceinte de Bressilien.. II. Présentation des données archéologiques L’opération de fouille menée en 2012 sur l’habitat aristocratique de Bressilien nous permet d’obtenir un plan quasi
  • . 10 - Vue du fossé est de l’enceinte. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Un second accès a été découvert en 2012, en partie haute du site, au sud de l’enceinte (Fig. 9). Bien qu’aucune interruption de fossé n’a été mise en évidence à cet endroit, plusieurs
  • - Porte sud de l’enceinte de Bressilien. Fig. 12 - Fosse de calage du poteau est de la porte sud. 16 Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) 3. L’avant-cour L’accès situé au nord-ouest de l’enceinte débouche directement sur une avant-cour. Cet
  • camp de Péran à Plédran (22). Pour terminer sur cet espace, nous devons rappeler la présence de deux organisations qui se démarquent par leur orientation bien distincte (Fig. 16). L’une concerne des structures (parmi lesquelles se trouvent de nombreux bâtiments excavés) dont
  • . Plusieurs séries de datations seront ainsi lancées au cours de l’année 2013. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) 4. L’espace résidentiel Un aménagement palissadé longe le fossé de partition interne de l’enceinte, qui délimite nettement l’avantcour de la cour. Le passage
  • , ainsi qu’en partie externe le long du mur sud (Fig. 21 et 22, p. 20). Ces fosses ne correspondent pas à des installations d’échafaudages : deux de ces trous se retrouvent pour moitié sous l’emplacement du mur. L’ensemble de ces aménagements esquisse un tracé quadrangulaire
  • le niveau de démolition du bâtiment 2. Fig. 20 - Nettoyage supérieur de la structure excavée découverte au sein du bâtiment 2. 20 Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Un grand foyer a par ailleurs été mis au jour au sein des niveaux de
  • - Fouille de la structure excavée F. 3415 mise au jour au sein du bâtiment 2. Plus à l’est, un sondage a été réalisé au sud de la grande salle du bâtiment 1. Celui-ci a livré plusieurs excavations successives, dont le départ d’une grande fosse ovalaire de 1 m de profondeur (Fig. 22, à
  • espace résidentiel. C’est le cas par exemple de deux grandes fosses situées au nord du bâtiment 6, dans son alignement (Fig. 23, en orange). La première est une grande fosse grossièrement quadrangulaire mise au jour au sein du bâtiment Fig. 22 - Alignement de grandes excavations
  • multiplication de grandes et profondes excavations à l’intérieur de cet espace permet donc de se poser la question de la fonction de ces aménagements. Fig. 24 - Excavation mise au jour au sein du bâtiment 1. 22 Rapport d’opération 2012 Certaines peuvent clairement être différenciées des
  • Kergoutois, à Carhaix (29), attribués au haut Moyen-Age (Fig. 25). Ces structures présentent par ailleurs de grands foyers centraux, à l’instar de ce que l’on va retrouver au sein des grands bâtiments de pierre de Bressilien. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Fig. 25
  • lien avec la chapelle de Saint-Symphorien, située plus au sud, est désormais évident. 24 Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Trois autres unités indépendantes, installées de part et d’autre du complexe résidentiel, prennent davantage en
  • recouvrant le bâtiment 5. 26 Rapport d’opération 2012 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22) Les quelques éléments de datation C14 ne nous permettent pas pour le moment de caler de manière certaine la fondation de ces bâtiments. Le premier traitement des prélèvements
RAP00064.pdf (PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992)
  • PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992
  • 22
RAP00734.pdf (PAULE (22). Saint-Symphorien. habitat protohistorique. rapport de synthèse de fouille programmée 1989-1990)
  • PAULE (22). Saint-Symphorien. habitat protohistorique. rapport de synthèse de fouille programmée 1989-1990
  • 22
  • o n fossés de l ' e x t e n s i o n E s t 17 Fossé 300 18 Fossé 517 19 Vue générale e t bâtiment e x t e n s i o n E s t 20 Bâtiments e x t e n s i o n Est 21 L o c a l i s a t i o n de l a s t a t u e à l a l y r e 22 Statue à l a l y r e 23 Le s i t e de Saint
RAP00823.pdf (PAULE (22). "kernep-bihan". étude sur tracé de gazoduc. rapport de sondage)
  • PAULE (22). "kernep-bihan". étude sur tracé de gazoduc. rapport de sondage
  • 22
  • demeurant à D.R.A.C. de Bretagne, 6 rue du Chapitre- RENNES organisme : à effectuer un sondage archéologique Département : Côtes d'Armor Commune : PAULE Lieu-dit : St-Symphorien Kernep Bihan Cadastre année : N° de sites: 22 163 004 AH et 22 163 005 AH Coordonnées Lambert
RAP00803.pdf (PAULE (22). camp de Saint-Symphorien. rapport de synthèse de fouille programmée 1991-1992)
  • PAULE (22). camp de Saint-Symphorien. rapport de synthèse de fouille programmée 1991-1992
  • 22
  • (fossé 500). Fig. 22 : vue de la stratigraphie n° 350-1 (fossé 350) localisée sur la vignette de la fig. 20 (photo H. PAITIER). Fig. 23 : stratigraphies des fossés n° 857 (26 à 29, 32), n° 1081 (37), n° 61 et n° 302. Fig. 24 : stratigraphie du fossé 1082. Fig. 25 : vue de la
  • stratigraphie n° 22 (fossé 1082). Fig. 26 : stratigraphie n° 40 (fossés 856, 887 et 885). Fig. 27 : schéma explicatif de la stratigraphie n° 40. Fig. 28 : vue de la stratigraphie n° 40 (fossés 887 et 885). Fig. 29 : vue de la stratigraphie n° 40 (fossé 856). Fig. 30
  • . Fig. 1 : localisation du site. N° de site : 22 163 004 AH Programme : H 10 Autorisation de fouille programmée biannuelle n° 1593 délivrée le 26 avril 1991 Coordonnées Lambert Cadastre : année 1985 Zone I Ax : 73,9 Section ZW, parcelle 49 Ay : 171,0 Altitude : 274 N.G.F
  • détritus, limons et matériaux colluvionnés - a en effet toujours pu être notée lors de la fouille. En 1988, les stratigraphies effectuées près de l'angle nord-est de l'avant-cour (350.1 localisée sur la fig. 20, et fig. 22), à proximité de l'endroit où a été découverte la statuette, ont
RAP00936.pdf (PAULE (22). la forteresse de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995)
  • PAULE (22). la forteresse de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995
  • 22
  • PAULE (Côtes d'Armor) Camp de Saint-Symphorien Habitat fortifié du second âge du Fer Autorisation de fouille triennale 1993-1995 PREMIER RAPPORT INTERMEDIAIRE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Fig. 1 : localisation du site N° de site : 22 163 004 AH Programme
RAP01219.pdf (PAULE (22). la forteresse de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995)
  • PAULE (22). la forteresse de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995
  • 22
  • fortifié du second âge du Fer Autorisation de fouille triennale 1993-1995 Second rapport intermédiaire Service régional de l'archéologie de Bretagne Fig. 1 : localisation du site N ° de site : 22 163 004 A H Programme : H 10 habitats groupés Autorisation de fouille programmée
RAP01348.pdf (PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport de synthèse fouille programmée 1993-1995)
  • PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport de synthèse fouille programmée 1993-1995
  • 22
  • SECOND AGE DU FER Conseil Général des Côtes d'Armor Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1993 - 1 9 9 5 Fig. 1 : localisation du site N° de site : 22 163 004 AH Programme : H 10 habitats groupés Autorisation de fouille programmée triennale n° 812 délivrée le 25 mars
  • , amenant sa condamnation par des remblais qui, si l'on en juge par les caractéristiques des tessons qui s'y trouvaient (fig. 22, 77.1, 77.2 et 77.3), peuvent être attribués au Vème siècle avant. J.-C. Cet effondrement doit manifestement être imputé à la nature du substrat : un mélange
  • plus une "ferme indigène", c'est-à-dire un enclos cumulant les fonctions d'habitat d'un propriétaire terrien, d'exploitation agricole et, dans ce cas précis, d'atelier de production de textiles. Les céramiques mises au jour lors de la fouille des structures ici présentées (fig. 22
  • fouillé en 1994 et 1995. m 25 j ° 263.3 365.2 857.1 Fig. 22 : céramiques caractéristiques de la phase I. 366.1 2 8 Fig. 23 plan de la première fortification. PHASE II : LA PREMIERE FORTIFICATION L'analyse de plusieurs intersections de fossés a montré que le premier
RAP01384.pdf (PAULE (22). camp Saint-Symphorien. forteresse seigneuriale du second âge du fer. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998)
  • PAULE (22). camp Saint-Symphorien. forteresse seigneuriale du second âge du fer. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998
  • 22
  • BCaihaix Fig. 1 : localisation du site. N ° de site : 22 163 004 A H Programme : H 10 FORMES ET FONCTIONS DES HABITATS GROUPES PROTOHISTORIQUES Fouille programmée triennale n° 96.64 autorisée le 13 mai 1996 par M. le Préfet de la Région Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine Coordonnées
  • titulaires ne leur permettant pas de se libérer pour de nouvelles opérations, j'ai dirigé de 1991 à 1992, puis de 1993 à 1995, deux campagnes successives de fouille programmée. Le rapport remis le 22 décembre 1995 constituait un essai de synthèse, esquissant sur 16.600 m2 l'évolution de
RAP01456.pdf (PAULE (22). camp Saint-Symphorien. forteresse aristocratique du second âge du fer. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998)
  • PAULE (22). camp Saint-Symphorien. forteresse aristocratique du second âge du fer. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998
  • 22
  • Carhaix 5 km Roslrcncn Q ©Paule Glotnul Saint-Symphorien oTrcogan Rennes ni Vannes Nantes Fig. 1 : localisation du site. N° de site : 22 163 004 AH Programme : H 10 FORMES ET FONCTIONS DES HABITATS GROUPES PROTOHISTORIQUES Fouille programmée triennale n° 96.64 autorisée le
  • rapport remis le 22 décembre 1995 constituait un essai de synthèse, esquissant sur 16.600 m2 l'évolution de cet habitat entre le Vème siècle avant J.-C. et le 1er siècle après J.-C., Elle peut être schématisée de la façon suivante : - création d'une vaste ferme, d'une superficie
  • d'après quelques cols d'amphores gréco-italiques anciennes, durant la première moitié du second siècle av. J.-C.. En 1997, 2 meules rotatives, 4 objets métalliques, 2 tessons d'amphores et 911 tessons de céramiques indigènes ont été découverts dans ces remblais (fig. 22). Les formes
  • (fig. 22) scelle le tout. 21 Fig. 21 : localisation sur les coupes réalisées en 1997 dans le fossé interne de la forteresse du remblai qui a livré un important ensemble de mobilier (cf. fig. 22). V S S V V V V V V V Fig. 22 : échantillonnage de mobilier mis au jour dans le
RAP01581.pdf (PAULE (22) . camp de Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp 1996-1998)
  • PAULE (22) . camp de Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp 1996-1998
  • 22
  • . 1 : localisation du site N ° de site : 22 163 004 AH Programme : H 10 FORMES ET FONCTIONS DES HABITATS GROUPES PROTOHISTORIQUES Fouille programmée triennale n° 96.64 autorisée le 13 mai 1996 par M. Le Préfet de la région Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine Coordonnées Lambert
  • souterrain n°3. 21 Fig. 14 Vue du souterrain n° 3, prise depuis le puits d'accès n° 1 en direction de l'est. 22 buste n°2 Le souterrain n° 4 (fig. 15) a été creusé dans un matériau bien plus altéré constitué d'une arène issue de la décomposition des grès dans la partie ouest, et