Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02606.pdf (PLOUFRAGAN (22). rocade briochine "section le merlet/le sabot". rapport de diagnostic)
  • PLOUFRAGAN (22). rocade briochine "section le merlet/le sabot". rapport de diagnostic
  • 22
  • diagnostic d’une surface d’environ 22 ha, a été effectué par une équipe de quatre archéologues de l’INRAP, du 19 mai au 3 juin 2010. Le maillage resserré des tranchées de sondage, près de 8% de la surface totale, nous a permis d’identifier des structures fossoyées anciennes appartenant à
  • Rapport final d’opération Ploufragan (Côtes-d’Armor) ROCADE BRIOCHINE « SECTION LE MERLET - LE SABOT » Par Aubry Laurent avec la collaboration de Delage Richard Desfonds Arnaud Freitas Jessica Nicolas Théophane Simon Laure Inrap Grand-Ouest Novembre 2010 SOMMAIRE FICHE
  • administratives Annexe 2 Inventaire du mobilier archéologique FICHE SIGNALETIQUE Identité du site Région : Bretagne Département : Côtes-d’Armor Commune(s) : Ploufragan N° INSEE : 22 215 Lieu-dit ou adresse : Rocade d’agglomération briochine, section n°5 « Le Merlet-Le sabot » Cadastre année
  • : Arrêté de prescription n° : 2009/150 Opération n° : DA05036401 Responsable scientifique de l’opération : Laurent Aubry Organisme de rattachement : INRAP Date d’intervention sur le terrain : du 19/05/2010 au 03/06/2010 Maître d’ouvrage des travaux : Conseil Général des Côtes-d’Armor
  • modernisation du réseau BURLOT Laurent, adjoint au chef de service RICHARD Philippe, chef du service « rocade d’agglomération briochine » MASSE Jérôme, adjoint au chef de service MIOTIS Aldo, technicien en charge de la surveillance des travaux 3, Place du Général de Gaulle- BP 2373- 22 000
  • Saint-Brieuc Tél. : 02 96 62 62 22 Fax : 02 96 33 80 30 E-mail : contact@cg22.fr Entreprises de terrassement Ets Guintoli, Gourin (Morbihan) Phase fouille AUBRY Laurent, titulaire et responsable de l’opération CHAIGNE Véronique, FREITAS Jessica et JOUQUAND Géraldine, techniciennes de
  • Yves, adjoint au conservateur régional de l’archéologie de Bretagne pour leurs conseils et leur écoute tout au long de l’opération. INTRODUCTION Ce diagnostic archéologique a été réalisé du 19 mai au 3 juin 2010 sur la section n°5 de la future rocade d’agglomération Briochine (Le
  • Merlet-Le Sabot). Ce segment routier, long d’environ 2 km, se développe sur la frange sud/ouest du bourg de Ploufragan (Côtes d’Armor). La mise en place de cette opération a été motivée par le fait que l’emprise de ce projet, près de 22 ha, est susceptible d’affecter des éléments du
  • ). Les opérations précédemment réalisées par l’INRAP1ont été les sections Le Sabot-La Crarée (2007), La Crarée – Le Perray (2008), La plaine Ville-Le Merlet (2009) et enfin la section Le Sépulcre-La Vallée du Gouët (2010)2. Ce présent diagnostic avait pour objectif de déterminer, au
  • , section « La Plaine Ville–Le Merlet », Côtes d’Armor, rapport final de diagnostic, 1 volume, Service Régional d’Archéologie de Bretagne, Rennes, inédit. 2 AUBRY, L., avec la collaboration de BESOMBE, P.-A., CHEREL, A.-F., DESFONDS, A., FREITAS, J., POMMIER, V, et SIMON, L., 2010
  • diagnostiqué en 2010 0 500m 1km Figure 1 : Localisation de la section routière diagnostiquée « Le Merlet-Le Sabot » sur extrait de la carte IGN au 1 : 25 000ème de Saint-Brieuc (réf. 0916 OT). 5km 0 500 1km Emprise du tracé de la rocade Dépôts anthropiques : Remblais Dépôts
  • autres jours (tranche provision) afin de caractériser le site archéologique découvert. Notre objectif était de diagnostiquer une surface d’environ 22 ha. Les tranchées ont été entreprises à l’aide de pelles à chenilles de 21 t munie d’un godet lisse large de 3,00 mètres (photo 1). La
  • . Une deuxième ligne de tranchées espacées d’une douzaine de mètres a ensuite été disposée en quinconce. Nous avons ainsi réalisé 210 tranchées et/ou vignettes d’un total de 12 045 m², soit environ 14% des 22 ha. Photo 1 : Type d’engin utilisé pour réaliser les tranchées de
  • Mentele, Laurent Juhel, Stéphane Blanchet de l’INRAP pour leur aide concernant l’identification de la structure de plan piriforme. 6 MENTELE, S., 2010 – Lamballe « ZAC de la Tourelle », Côtes d’Armor, la mise en valeur agraire du terroir du plateau de la Tourelle aux Ier et IIè S. av
  • 19 Le Tertre Botrel 32 30 29 33 1 11 9 110 18 22 28 34 1716 37 2 17 8 1717 27 773 12 23 26 35 36 3 7 13 4 294 24 14 6 16 25 48 163 15 49 54 55 111 346 290 5 50 60 53 56 167 151 51 57 52 295 345 166 59 150 152 137 149 344 136
  • fondation (F. 1) nous permet de penser qu’elle servait d’ancrage à des poteaux jointifs. Ce type de construction est très similaire au bâtiment fouillé8 sur le site de la ZAC de la Tourelle à Lamballe (22). L’arasement prononcé de cet édifice n’a par contre pas permis de démontrer que
  • piriforme (cf. infra). Si le mobilier céramique n’est pas associés directement au bâtiment il faut souligner que ce dernier est comparable à ceux découvert sur les sites de Bais « Bourg Saint-Pair » (Pouille, inédit) et Lamballe « La Tourelle » (Mentele, 2010) qui ont été datés du
  • Campaniforme. Bibliographie CHANCEREL A., MARCIGNY C., GHESQUIERE E., 2006, Le plateau de Mondeville (Calvados) du Néolithique à l’Age du Bronze, Document d’Archéologie Française 99, Paris. HAMON A.-L., LABAUNE-JEAN F., et NICOLAS T., 2010, Bédée, (Ille et Vilaine), ZAC du Pont aux Chèvres
  • description de la hache. Dessin et infographie: T. Nicolas, Inrap. Planche 1 mobilier céramique découvert dans les tranchées 7, 114, 213 Rocade Saint-Brieu c « Merlet-Sabot » Construction de la Tourelle Lamballe (22) Bourg St Père Bais (35) Rocade d’agglomération briochine
  • Ploufragan (35) Figure 7 : Plans comparatifs de constructions piriformes mis au jour récemment en Bretagne. MENTELE, S., 2010 – Lamballe « ZAC de la Tourelle », Côtes d’Armor, la mise en valeur agraire du terroir du plateau de la Tourelle aux Ier et IIè S. av. J.-C, .RFO de Fouille, 1
RAP02609.pdf (PORDIC, PLÉRIN, TRÉMUSON (22). rocade briochine "section le Sépulcre/le Gouët". rapport de diagnostic.)
  • PORDIC, PLÉRIN, TRÉMUSON (22). rocade briochine "section le Sépulcre/le Gouët". rapport de diagnostic.
  • 22
  • Inrap Grand-Ouest Novembre 2010 « SECTION LE SEPULCRE - LE SOMMAIRE FICHE SIGNALETIQUE GENERIQUE DE L’OPERATION REMERCIEMENTS INTRODUCTION 1 – PRESENTATION DE L’OPERATION ARCHEOLOGIQUE 1.1 – Les raisons et les objectifs de l’intervention 1.2 – Cadre géographique et géologique de
  • SIGNALETIQUE Identité du site Région : Bretagne Département : Côtes-d’Armor Commune(s) : Trémuson-Plérin-Pordic N° INSEE : 22 372-22 187- 22 251 Lieu-dit ou adresse : Rocade d’agglomération briochine, section n°4 « Le Sépulcre-Vallée du Gouët » Cadastre année : 2007 Section : B – Parcelle(s
  • le terrain : du 23/03/2010 au 18/06/2010 Maître d’ouvrage des travaux : Conseil Général des Côtes-d’Armor Surface brute du projet à diagnostiquer : 319 168 m² Surface du projet réellement diagnostiquée : 254 585 m² Surface sondée : 25 100 m² soit 10 % Mots clés des thésaurus
  • de service RICHARD Philippe, chef du service « rocade d’agglomération briochine » MASSE Jérôme, adjoint au chef de service MIOTIS Aldo, technicien en charge de la surveillance des travaux 3, Place du Général de Gaulle- BP 2373- 22 000 Saint-Brieuc Tél. : 02 96 62 62 22 Fax : 02 96
  • 2010 sur l’extrémité nord de la future rocade d’agglomération Briochine sur un segment routier long d’environ 2 km (section Le Sépulcre-Vallée du Gouët) traversant les communes de Trémuson, Plérin et Pordic (Côtes d’Armor). La mise en place de cette opération a été motivée par
  • Bretagne, Rennes, inédit. 2 AUBRY, L., avec la collaboration de CHEREL, A.-F., DESFONDS, A., FREITAS, J., POMMIER, V., 2010 – Rocade d’agglomération de Saint-Brieuc, Ploufragan, section « Le Merlet-Le Sabot », Côtes d’Armor, rapport final de diagnostic INRAP, 1 volume, Service Régional
  •        Le Gouët Le Merlet Le Sabot Tracé diagnostiqué en 2007 et 2008 Tracé diagnostiqué en 2009 Tracé diagnostiqué en 2010 0 500m 1km Figure 1 : Localisation de la section routière diagnostiquée « Le Sépulcre-Le Gouët » sur extrait de la carte IGN au 1 : 25 000ème de Saint-Brieuc
  • fouille préventive INRAP, 1 volume, Service Régional d’Archéologie de Bretagne, Rennes, inédit. 6 Laurent Aubry, Véronique Chaigne, Jessica Freitas et Géraldine Jouquand. 7 Le diagnostic a démarré à une seule pelle le 23 mars 2010, le deuxième engin est arrivé le 19 avril 2010. 244
  • 22 21 226 83 50 16 15 59 220 40 14 10 9 82 61 85 227 11 8 7 48 58 222 6 13 41 12 5 4 3 2 84 49 51 17 214 215 216 60 25 19 98 210 211 217 225 100 93 91 27 105 104 212 213 39 37 509 108 107 103 102 28 185 188 33 508 507
  • périphérie de l’emprise du diagnostic est également perceptible compte tenu de la découverte de mobilier céramique de cette période dans une partie des tranchées. Ensemble n°5 1 Rue de la Croix 67 81 69 70 68 62 Haute Ensemble n°4 (C.R. No 5) 47 60 67 61 48 a 59 69 22
  • 140 161 162 134 111 124 148 119 112 123 113 1372 434 138 175 440 433 170 139 172 36 186 90 632 38 34 106 89 39 35 102 27 95 224 97 24 19 18 98 219 23 22 618 21 16 15 10 444 9 8 13 12 425 5 445 4 49 7 6 85 48 58 222 603 41 611
  • ) 11% 4 Amphore Total 5 1,8% 272 100% Fig. Pl. 1 : n°9 (inv. 18), n°10 (inv. 9), n°11 (inv. 19), n°12 (inv. 28), n°13 (inv. 13), n°14 (inv. 21), n°15 (inv. 22). Fig. Pl. 2 : n°16 (inv. 1), n°17 (inv. 3), n°18 (inv. 10), n°19 (inv. 14), n°20 (inv. 27), n°21 (inv. 20), n°22 (inv. 8
  • présence de 13 individus. Il s’agit, là encore, essentiellement de pots à cuire ovoïdes, la plupart du temps sans col marqué, caractérisés par une lèvre éversée plus ou moins épaisse et plus ou moins débordante (n°16 à 23). Certains vases, tel par exemple le n°22, présentent une pâte
  • d’agglomération briochine (22), “Le Sépulcre-Le Gouët”- Tr. 73, Fait 6. 1-2. sigillée ; 3-4. paroi fine engobée ; 5-8. terra nigra ; 9-13. céramique commune de mode B. 0 3 cm Céramique modelée : Cette catégorie constitue, au sein de ce contexte, un lot non négligeable puisque représentée