Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
BEUCHET Laurent [X]
Type d'opération
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)
1994 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01245.pdf (CRÉHEN (22). château du Guildo. rapport de fouille programmée)
  • CRÉHEN (22). château du Guildo. rapport de fouille programmée
  • 22
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE BRETAGNE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE CONSEIL GENERAL DES COTES-D'ARMOR CHATEAU DU GUILDO COMMUNE DE CREHEN (Côtes-d'Armor) RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE 1994
  • Laurent BEUCHET avec la collaboration de Fanny TOURNER ASSOCIATION POUR LES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES NATIONALES SITE N° 22 049 006 AH INTRODUCTION Suite aux importants travaux de dégagement entrepris bénévolement depuis 1986 par Paul Ladouce au château du Guildo (commune de Créhen
  • 1994, dans le but de dresser un bilan des données accumulées lors des travaux de dégagement, ainsi que de dresser un état des lieux complet du site. Ce travail s'est déroulé du mois de juin au mois d'octobre 1994, les mois de novembre et de décembre étant réservés à la synthèse des
  • reprennent en 1597 pour le compte de la Ligue. L'année suivante, Brissac reprend définitivement la place pour le Roi (De la Touche op. cit., 21-22 ; Geslin de Bourgogne 1856, II, 68-147). Un ordre de démentèlement est décrété par les Etats de Bretagne en 1618. Cette même instance interdit
  • vallée du Guildo Le petit clos La douve La cour Le châteu du Guildo La fontaine minérale Les douves Le jardin du château Les épperons La coulée des épperons 3t> FIGURE 17 : cadastre ancien FIGURE 18 22 Le mur 7019 a été mis au jour sur une longueur de 9 m. Conservée sur une
  • réputé n'être constitué que de remblais provenant d'un raclage récent de la cour, installé pour les besoins d'une animation du site. En accord avec le Service Régional de l'Archéologie, P. Ladouce avait été autorisé à évacuer ces remblais au printemps 1994. Devant la complexité de la
  • partie arrière de la plateforme d'artillerie protégeant l'angle sud-ouest du château (figure 22). Un second massif s'appuie contre son parement est (10008). Cette maçonnerie est parementée à l'est de gros blocs liés au mortier de chaux. Son noyau est constitué d'un blocage de moellons