Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00131.pdf (CORSEUL (22). monterfil ii. rapport de fouille programmée.)
  • CORSEUL (22). monterfil ii. rapport de fouille programmée.
  • 22
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR COMMUNE DE CORSEUL CORSEUL, CAPITALE DES CORIOSOLITES RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE Programme Hl : LES VILLES MONTERFIL III Hervé KEREBEL 1991 TABLE DES MATIERES Introduction
  • Chapitre 1 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 Chapitre 2 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 Chapitre 3 Historique des recherches archéologiques Le projet archéologique Déroulement des travaux de 1991 Etat de conservation des vestiges Stratégie de la fouille : La colonisation du plateau : les premières occupations
  • L'assainissement du plateau Les premiers bâtiments Le mobilier archéologique Datation de la phase I Conclusion : Le secteur commercial des lur et 2nd siècles 3.1 3.2 Les fouilles de F. FICHET DE CLAIRFONTAINE (1986-1989) Le programme de fouille de 1991 3.2.1 La voierie principale 3.2.2 Les
  • de 1991 4.2.1 Le couloir 4.2.2 Le bâtiment à trois pièces 4.2.3 Le prolongement du quartier, bâti ou non bâti 4.2.4 Un grand bâtiment partiellement étudié 4.2.4.1 L'architecture du bâtiment 4.2.4.2 La pièce 14 4.2.4.3 La pièce 15 4.2.4.4 La galerie-portique Le mobilier de la phase
  • .9 Fig.10 Fig.11 Fig.12 Fig.13 Fig.14 Fig.15 Fig.16 Fig. 17 : : : : : : : : : : : : : : : : Les vestiges archéologiques du bourg de Corseul Les principaux chantiers avant 1991 La réserve archéologique. Monterfil II et Monterfil III Stratigraphie transversale I Stratigraphie
  • Photo.9 Photo. 10 Photo. 11 Photo. 12 Photo. 13 Photo. 14 Photo. 15 Photo. 16 Photo. 17 Photo. 18 Photo. 19 Photo.20 Photo.21 Photo.22 Photo.23 Photo.24 Photo.25 Photo.26 Photo.27 Photo.28 Photo.29 Photo.30 La réserve archéologique et le chantier de Monterfil Le chantier de
  • .15/17 Fibule complète de type langton Down (Feugère 19d) Chantier de Monterfil II (1987-1989) Monterfil III (1991) Traces de lambourdes de plancher dans la pièce I Détail de la stratigraphie de la pièce atelier 3 Four ou foyer dans le couloir à l'arrière de la pièce 2 Foyer du
  • premier programme en réalisant le de lits, de toilettes, douches et d'une cuisine. rapport de fouille et surtout, en préparant la publication des données recueillies sur ce site. 1.3 Déroulement des travaux de 1991 1.2 Le projet archéologique Le nouveau programme de recherche s'est
  • Sud-est de l'édifice se trouve être 1,40 m plus bas que l'angle nord-ouest) a encore été confirmé à plusieurs reprises. Dans la pièce n" 11, Photo 3 : Stratigraphie de la fosse 155 (Secteur XVI, carré F6) Fig.2 : Principaux chantiers avant 1991 l'angle nord-ouest, où subsiste
  • , inv. 22 048 43 91 133/1, n° 25) mais aussi d'ateliers gaulois comme ceux de Photo 8 : Graffito CURSONOS Lyon pour la céramique à parois fines. Les monnaies romaines démontrent déjà l'accentuation des relations commerciales avec le monde méditerranéen, marque d'une romanisation
  • (1987-1989) Fig.11 : Structures de la phase II Photo 11 : Monterfil III (1991) Deux puits du 1er siècle ont également viaire de la ville. En haut de la parcelle AB.79, elle été étudiés dans cette cour. L'un d'entre eux a fourni rencontre une autre rue orientée nord-sud qui lui
  • comparée à celle qu'elle croise en époque. amont du quartier, large de seulement 3,50 m comme la plupart des rues de la ville. 3.2 Le programme de fouille de 1991 Une coupe effectuée dans la chaussée Le programme de recherche de cette de la voie avait permis de constater que dans la
  • l'arrière du bâtiment commercial permettant l'accès à la cour extérieure. Cette galerie se poursuit sur la partie fouillée en 1991 à l'arrière des pièces 2 et 3 et s'interrompt dans le prolongement du mur est de la pièce atelier (mur n°10). Cette galerie est équipée d'un sol composé soit
  • importants et surtout complètement différents. Le mur n°22, délimitant les secteurs XIX et XVII, marque un changement net dans la nature des couches. Dans le secteur XIX, les niveaux étaient argileux et correspondaient à des remblais d'apprêt pour des sols. Dans le secteur XVII, les
RAP00064.pdf (PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992)
  • PAULE (22). le camp de Saint-Symphorien. rapport intermédiaire de fp 2. 1991-1992
  • 22
  • e ( f i g . 3 ) , d a n s les d é l a i s e t imparti. Toutefois, plusieurs éléments nous ont conduit à 2.800 m 2 , s o i t e n v i r o n 1.000 m 2 d e m o i n s gue s u p e r f i c i e é t u d i é e d u 15 juin a u 15 s e p t e m b r e 1991 (fig. à l'étude le b u d g e t à
  • e . P i e r r e - 5 Roland GIOT, novembre 1991). L'extraction de cette matière p r e m i è r e d a n s l ' o p t i q u e d e f a b r i q u e r les f o u r s et les c r e u s e t s nécessaires à l'activité métallurgique toute proche est tout à fait plausible. La v i s i o n g l
  • s a v e c M . C l a u d e F O R R I E R E S l ' é t u d e de la m é t a l l u r g i e d u f e r . pour - M . Pierre-Roland GIOT a assuré durant l'année 1991 l'analyse des creusets d'orfèvres ainsi que l'étude géologique p r é l i m i n a i r e du s i t e . L ' é t u d e d u m
  • n s u r p l a c e d e s s c h i s t e s satinés" (examen g é o l o g i q u e p r é l i m i n a i r e d u s i t e . P i e r r e - 5 Roland GIOT, novembre 1991). L'extraction de cette matière p r e m i è r e d a n s l ' o p t i q u e d e f a b r i q u e r les f o u r s et les c
RAP00066.pdf (PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. rapport intermédiaire 1991 de fp 3 1990-1992)
  • PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. rapport intermédiaire 1991 de fp 3 1990-1992
  • 22
  • N4 22-173-002-AH LE FRECHE-CLOS EN PLANGUENOUAL RAPPORT ANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMEE 1991 CATHERINE BIZIEN-JAGLIN N* 22-173-002-AH LE FRECHE-CLOS EN PLANGUENOUAL RAPPORT ANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMEE 1991 CATHERINE BIZIEN-JAGLIN EICHED'IDENTITE DEPARTEMENT: COTES
  • 1991 CULTURE 22 173002 AH PLANGUENOUAL FRECHE-CLOS 1991 = '7—T—| EMPIERREMENT • • M I 11 F O S S E - D E P O T O I R l FOSSE 1 ROCHE COMBLED LIMITE --LIMITE ARGILE REMANIÉE ». DECAPAGE SURFACE TROUDEPOTEAU FOUILLEE OU PIQUET
  • . CONSERVATION ET ETUDE DU MOBILIER : Centre Régional d'Archéologie d'Alet (Saint-Malo). La campagne de fouille 1991 s'est déroulée durant le mois de septembre. Huit fouilleurs bénévoles ont participé aux travaux. A l'issue de la campagne de 1990, l'interprétation schématique des trois
  • comparative des différents lots. Les grandes inconnues sont l'emprise du site et son organisation générale. Actuellement, notre sentiment est de n'avoir pas apporté beaucoup d'éléments sur la fonction du site malgré les structures mises à jour. Comme nous l'avions signalé en 1991, il était
  • . A partir du moment ou l'échantillonage céramique semble conséquent et où il est impossible d'étudier plus avant l'organisation générale et l'emprise du site, il semble raisonnable d'arrêter la fouille. 22 - 1 7 3 - 0 0 2 - AHPLANGUENOUAL ZR P. M A G N E T I Q U E EE3 DECAPAGE LIMITE
RAP00033.pdf (PLEUMEUR-BODOU (22). landrellec. rapport de fp 1)
  • PLEUMEUR-BODOU (22). landrellec. rapport de fp 1
  • 22
  • LANDRELLEC en PLEUMEUR-BODOU (Côtes d'Armor) Rapport de la fouille programmée 22 avril - 8 mai 1991 Marie-Yvane D A I R E avec la collaboration de Michelle L E B R O Z E C LANDRELLEC en PLEUMEUR-BODOU (Côtes d'Armor) Rapport de la fouille programmée 22 avril - 8 mai 1991
  • Marie-Yvane DAIRE avec la collaboration de Michelle LE BROZEC LANDRELLEC en PLEUMEUR-BODOU (Côtes d'Armor) Rapport de la fouille programmée 22 avril - 8 mai 1991 N° de site D.A.B. : 22 198 003 AH Autorisation n° : 1595 Programme H13 Titulaire de l'autorisation : Marie-Yvane DAIRE
  • L a n d r e l i e c e n P l e u m e u r - B o d o u (22) et de q u e l q u e s a u t r e s sites m e n t i o n n é s d a n s le texte. REMERCIEMENTS La fouille programmée du site de Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) s'est déroulée du 22 avril au 8 mai 1991. Cette opération
  • Landrellec en Pleumeur-Bodou eut donc lieu du 22 avril au 8 mai, soit en partie pendant les vacances de Pâques 1991 ; il faut signaler d'emblée que, contrairement à la fouille de 1990 qui se déroulait pourtant à la même époque de l'année, nous avons essuyé en 1991 des conditions
  • . Photographie n° 1 - Vue aérienne de la fouille en 1991. Figure 3 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Zones fouillées en 1990 et 1991. H- Four Trou de poteau Cuves Cuves Figure 4 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Plan d'ensemble de l'atelier de bouilleur de sel. Figure 5
  • l'intégralité du four. Une demande de fouille programmée fut donc déposée auprès du Ministère de la Culture via le Service Régional de l'Archéologie (ex. Direction des Antiquités de Bretagne), à la fin de l'année 1990. 2 DEROULEMENT DE LA FOUILLE DE 1991 La fouille programmée du site de
  • série des cuves et encore celui-ci était-il très dégradé. En outre, un trou de poteau avait été découvert à proximité immédiate du four. Sur ce plan donc, la fouille de 1991 s'est révélée très instructive. Les murs du bâtiment sont de fortes constructions, atteignant plus d'un mètre
  • fourni par l'étude du four (cf. infra). Le mur oriental surplombe les cuves ou fosses (Figure 4) dans lesquelles il s'est partiellement éboulé par endroits notamment dans l'angle sud-est, où il en subsiste Figure 2 - Landrcllcc en Plcumcur-Bodou (22) ; extrait du plan cadastral
  • - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Plan d'ensemble de l'atelier de bouilleur de sel avec report de niveaux (en cm par rapport au N.R.). Photographie n° 2 - Le parement interne du mur ouest et, au premier plan, le four. Photographie n° 3 - Vue d'ensemble du four. Figure 6
  • - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Relevé en élévation du parement interne du mur ouest. EST-4 •OUEST 1m/NR -Im/NR Figure 7 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Relevé en élévation du parement interne du mur sud, sur sa portion centrale. Photographie n° 4 - L'entrée du four, vue
  • de l'intérieur. Photographie n° 5 - Les cuves 6, 7, 8 et 9. Les cuves Lors de la fouille de 1990, cinq cuves (1 à 5, figure 4) ou fosses disposées en batterie avaient été mises au jour, en bordure de falaise dunaire (Rapport 1990). En 1991, quatre autres structures apparentées
  • le ce mur est, ainsi que nous avons 11 M | : < •;•[ cendres avec éléments de briquetages [ terre marron avec éléments de briquetages argile crue |.i y.[ | limon et arène granitique matière noire organique | +• -f [ granité Figure 8 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22
  • ) - Reconstitutions stratigraphiques des cuves 6, 7, 8 et 9. A Ï Ï ~ B 5 B5~T"C5 Figure 9 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Coupes strm de la fouille. I niveau en mètre par rapport au N.R. limite de fouille humus sous dune terre noire avec débris d'occupation sable humifié argile crue
  • sable blanc DDDD cendres sable noirâtre sable gris clair sable marron sable grossier sable avec coquilles A JT~B5 argile rubéfiée essa O E S élément de briquetage galet limon loessique rocher b s T C S C 5 l~D5 Figure 9 - Landrellec en Pleumeur-Bodou (22) - Coupes
  • stratigraphiques du secteur est de la fouille. D 5 ~ l Photographie n° 7 - Journée "Portes ouvertes" à Landrellec. CONCLUSIONS La campagne de fouille de 1991 a été très positive, au delà même de nos espérances ; en tout ce sont plus de 70 m qui ont été reconnus, après plusieurs extensions
  • matières premières utilisées pour la confection des éléments de briquetages). La fouille de 1991 a livré quelques éléments céramiques (et un outil en fer) confirmant les données chronologiques précédemment acquises, à savoir un mobilier archéologique globalement datable de La Tène
  • (22) (Langouët, 1990) et de l'île d'Yoc'h en Landunvez (29) (Daire, 1988), l'atelier de bouilleur de sel de Landrellec est l'une des rares structures de l'industrie du sel protohistorique à avoir été fouillée de manière aussi exhaustive que possible. Il faudra sans doute encore
  • combustibles utilisés à l'époque. Pour les amateurs, Mme Le et les membres de l'Arssat sent une visite guidée du dimanche 5 mai, durant midi. Brozec organisite, le l'après- LE TREGOR - 4 mai-1991 - 1 7