Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

12 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02226.pdf (PLURIEN (22). les Cognets, rue du stade. dfs de diagnostic)
  • PLURIEN (22). les Cognets, rue du stade. dfs de diagnostic
  • 22
  • 6 N° de prescription : 2006-47 N° INSEE de la commune : 22 242 N° de projet Inrap : DA16014701 INRAP - Direction interrégionale Grand ouest - Adresse : 37, rue du Bignon CS67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid
  • Rapport DRAC-SRA institut national de recherches archéologiques préventives l i i r a p 1 9 DEC. 2006 De COURRlfck ARRIVÉE Diagnostic Novembre 2006 Fanny Tournier PLURIEN « Rue du Stade » (Côtes d'Armor - Bretagne) Dates d'interventions : 2 1 . 0 8 . 0 6 - 1 5 . 0 9 . 0
  • Tranchée 13 37 Tranchée 14 38 Tranchée 15 40 Tranchée 16 41 Tranchée 17 43 Tranchée 18 44 Tranchée 19 44 Tranchée 20 44 Tranchée 21 45 Tranchée 22 46 Tranchée 23 47 Tranchée 24 49 Tranchée 25 50 Tranchée 26 51 Tranchée 27 52 Tranchée 28 52 Tranchée 29 52
  • : Côtes d'Armor Commune : Plurien Lieu-dit ou adresse : Rue du Stade Code INSEE : 22 242 Coord. Lambert : altitude : m NGF Cadastre année : Plurien, ZA 275, 276 et 277, Les Cognets, rue du Stade X: Y: Statut du terrain : (au regard des législations sur le patrimoine et
  • l'environnement) Propriétaire du terrain : Arrêté de prescription n° : 2006-047 Arrêté de désignation n° : 2006-098 en date du : 07/04/2006 en date du : 18/07/2006 Responsable désigné : Fanny Tournier Organisme de rattachement : INRAP Maître d'ouvrage des travaux : Nature de l'aménagement
  • : Lotissement Opérateur chargé des travaux : INRAP interrégion Exploitant (s) : Surface du projet d'aménagement : 46591 m2 Dates d'intervention sur le terrain : 22/08/2001 Surface diagnostiquée : % de la surface sondée : 7,56 Résultats Problématique de recherche et principaux résultats : Le
  • l'Archéologie de : Téléphone / télécopie Dossier suivi par BRETAGNE 02 99 84 59 00 L, BEUCHET 1 4 Opér ation Arrêté préfectoral n° 2006-028 émis 13 mars 2006 le Reçu à l'Inrap le 15 mars 2006 Nature de l'opération Diagnostic Cadre de l'opération Milieu rural Surface à traiter 46591 m1
  • Calendrier prévisionnel A déterminer avec l'aménageur Responsable pressenti A déterminer avec le SRA Bretagne 2 . PROBLEMATIQUE SCIENTIFIQUE Conformément à l'arrêté de prescription n°2006-028, l'objet du diagnostic consiste à reconnaître l'existence et l'état de conservation des vestiges
  • de séparations agraires. Les tranchées 6, 22, 25, 26, 29 et 30 ont livré des scories de fer, pour un poids total de 4kg, dont la plus grosse partie a été trouvée dans les fossés de la tranchée 26 (3,200 kg), indiquant ainsi la proximité d'un site artisanal situé à la périphérie
  • . 19 Dans les tranchées 22 et 17 on a recueilli des tessons de sigillée du IVe siècle ap. indiquant un abandon tardif du site. Toutefois aucun mobilier pouvant être attribué au haut Moyen-âge n'a été découvert. Figure 8- En haut céramique sigillée d'Argonne avec décor à la
  • même remplissage de limon gris clair homogène. Figure 9 - Plan de détail et coupes des tranchées 22 1 et 3 TRANCHÉE 11 Superficie : 109 m Altitude d'apparition des vestiges : -0,50 m de la surface 2 Dans ce sondage, les deux périodes sont représentées, uniquement par des
  • trous de poteaux. Le fait 7 recouvre le fait 17, le 9 passe sur le 8, le 18 sur le 23, le 19 sur le 22 et le 17 sur le 20. Seuls les fossés 8 et 15 ont livré de la céramique néolithique. Les structures les plus récentes ont livré de la céramique de l'époque antique (F1, 6, 7, 17, 18
  • tessons antiques (fragment d'amphore et commune) ont été découverts parmi les pierres. 41 Figure 22 - Plan de détail de la tranchée 42 16 TRANCHÉE 11 Superficie : 117 m Altitude d'apparition des vestiges : -0,70 m de la surface 2 Cette tranchée a livré plusieurs fossés dont un
  • à la surface du F2. Figure 25 - Plan de détail de la tranchée 46 22 TRANCHÉE 23 Superficie :111m Altitude d'apparition des vestiges : -0,55 m de la surface 2 Quatre trous de poteau et trois traces linéaires y ont été découverts. Le fossé F3 contenait des fragments de
  • tranchées (en orange) et des structures (en noir) qui ont livré du mobilier antique 19 Figure 8 - En haut céramique sigillée d'Argonne avec décor à la molette. En bas céramique commune 20 Figure 9 - Plan de détail et coupes des tranchées 1 et 3 22 Figure 10 - Plan de détail de la
  • détail de la tranchée 15 40 Figure 22 - Plan de détail de la tranchée 16 42 Figure 23 - Plan de détail de la tranchée 17 43 Figure 24 - Plan de détail de la tranchée 21 45 Figure 25 - Plan de détail de la tranchée 22 46 Figure 26 - Plan de détail de la tranchée 23 48
  • 52 61 LES INVENTAIRES INVENTAIRE DES DONNÉES STRATIGRAPHIQUES ET STRUCTURES ARCHÉOLOGIQUES sondage 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 Moyenne Nbre Vignette Longueur Largeur Surface Stériles Faits Nbre F. sondés (m2
RAP02230.pdf ((22). les campagnes coriosolites aux confins des cités des coriosolites et des riedonnes. le cas du bassin calcaire du Quiou et sa périphérie. rapport de prospection thématiqu.)
  • (22). les campagnes coriosolites aux confins des cités des coriosolites et des riedonnes. le cas du bassin calcaire du Quiou et sa périphérie. rapport de prospection thématiqu.
  • 22
  • LES CAMPAGNES ANTIQUES AUX CONFINS DES CITES DES CORIOSOLITES ET DES RLEDONES LE CAS DU BASSIN CALCAIRE DU QUIOU ET DE SA PERIPHERIE (ILLE-ET- VILAINE ET COTES-D' ARMOR) RAPPORT PRÉLIMINAIRE CAMPAGNES DE PROSPECTION 2006 Par Catherine Petit-Aupert (CERAMA, Centre d'études et
  • prospectées Tableau 2. Céramiques et mobilier divers Figures p. 14 p. 18 p. 19 4 INTRODUCTION : DE NOMBREUSES DIFFICULTÉS En raison de différents problèmes rencontrés durant l'année 2006, les études en cours liées à cette recherche (particulièrement la consultation des photographies
  • versés à l'automne de cette même année n'ont pu être engagés qu'à la fin de 2006. A ces difficultés se sont greffés des problèmes liés au changement du calendrier universitaire en raison de la grève contre le CPE. En effet, la campagne initialement prévue en mai, sur semis de maïs
  • déroulée fin mai et durant les mois d'octobre et novembre. Nous rappellerons, tout d'abord, la problématique de recherche, puis nous présenterons les méthodes d'investigation mises en œuvre et, enfin, nous exposerons les résultats de la campagne 2006 (communes du Quiou, Plouasne, Saint
  • , a porté, en 2006, sur les communes du Quiou, de Plouasne, de Saint-André-des-Eaux et de Trévérien. L'objectif principal était de rechercher les concentrations anormales de vestiges et de dresser une carte de répartition de l'implantation humaine dans ce secteur. Nous avons également
  • ). Du 24 au 28 mai, 14 étudiants ont prospecté des parcelles récemment semées en maïs. Les 21, 22, 27, 28, 29 octobre et les 3, 4 et 5 novembre, 85 étudiants ont ratissé de nouvelles parcelles. Le mobilier a été lavé à l'université. Après nettoyage, l'ensemble du mobilier a été
  • ) Lors de la campagne de 2006, la prospection a permis de recueillir du matériel archéologique sur 52 parcelles réparties sur 4 communes : Le Quiou, Plouasne, Saint-Andrédes-Eaux, et Trévérien. 3589 fragments de céramiques ont été collectés, associés à des matériaux de construction
  • particulièrement à l'archéologie industrielle. Guinguéno 2005. 12 Bibliographie Arramond, J.-Ch., Chr., Requi avec la collaboration de F. Labaune, T. Arnoux, V. Geneviève, A. Le Martret et S. Jean (2005) : La villa gallo-romaine de la Gare, Le Quiou, Côtes d'Armor, 22, Rapport de fouilles
  • archéologiques programmées, Quatrième année, Eté 2005. Bizien-Jaglin, C., Galliou, P. et H. Kerébel (2002) : Côtes-d'Armor 22, Carte Archéologique de la Gaule, Paris. Couvreur, G., G. Le Guen (1990) : Bretagne, Guides géographiques régionaux, Paris. Guinguéno, M. (2005) : L'occupation des
  • ° sarcelle 505 505C 505G 505H 688 675 676 (7+10) 680 681 685 689 601 05/11/06 03/11/06 03/11/06 04/11/06 04/11/06 04/11/06 05/11/06 21/10/06 606 608 609 611 613 21/10/06 21/10/06 21/10/06 21/10/06 22/10/06 4 614 22/10/06 28 Plouasne Plouasne Plouasne Plouasne 616 619 621 625=650
  • -Eaux Saint-André-des-Eaux Saint-André-des-Eaux Trévérien Trévérien Date Protohistorique 25/05/06 Antiquité Médiéval 344 1 ? 3 25 52 88 4 4 1 Moderne Contemporain 166 13 9 53 11 22 7 12 1 4 96 Ind. 12 1 4 2 5 1 10 9 2 3 15 114 4 147 2 121 13 2 39 4 123 39 7 5
  • 2 14 1 3 6 19 23 7 19 26 8 22 5 10 1 522 17 39 66 146 16 22 7 12 1 4 104 10 9 2 3 ,0 13 2 Total 4 1 8 26 6 10 40 22 24 40 7 1 6 47 23 24 46 90 12 103 Datation r-np s. Age du Bronze I er s. IIe s. ["-III e s. XIX e -XXe s. XIXe -XXe s. Contemporain XIX e -XX
  • +4? 2 25 22 52 20 2 23 74 42 32 145 51 11 11 3 14 5 85 53 35 159 76 Hache et silex (2) 7 os NC, 1 huître NC, 7 fr. de verre, 9 fr. de tuiles 5 fr. de verre, 1 carrelage 7 huîtres NC, 3 fer NC, 10 fr. de tuile; 1 silex, 4 faune NC, 5 fr. de verre, 3 fr. de tuiles
  • indice de site (2004) parcelle prospectée en 2006 site antique (2004-2005) parcelle prospectée en 2005 site probable o O vestige antique isolé ou indice de site 2006 vestige préhistorique isolé (2006) Fig. 3 - Prospection systématique. Commune du Quiou, secteur nord ; commune
  • Saint-André-des-Eaux, secteur sud. 1 / 12 500 e. C. P-A. I zone habitée site antique (2004) parcelle prospectée en 2006 zone boisée vestige préhistorique isolé (2004) site probable d'époque romaine (2006) vestige antique isolé ou indices de site (2004) vestige antique isolé
  • ou indices de site (2006) parcelle prospectée en 2005 site probable d'époque romaine (2005) vestige(s) isolé(s) d'époque romaine (2005) vestige préhistorique isolé 2005 Fig. 4 - Prospection systématique. Commune du Quiou, secteur sud.l / 12 500 e. C. P-A. 250 500 m site
  • antique (2004) zone habitée zone boisée P = pré vestige préhistorique isolé (2004) vestige antique isolé ou indices de site (2004) vestiges du Xle et XVe s. (2004) ■sm m parcelle prospectée en 2005 parcelle prospectée en 2006 site probable d'époque romaine (2006) m site probable
  • d'époque romaine (2005) • vestige(s) isolé(s) Q d'époque romaine (2005) o vestige préhistorique isolé 2005 vestige antique isolé ou indices de site (2006) Fig. 5.- Prospection systématique. Commune de Saint-André-des-Eaux, secteurs nord, est et ouest. 1 / 12 500 e. C. P-A. Fig. 6
  • ) parcelle prospectée en 2006 o o o site probable d'époque romaine (2006) vestige antique isolé ou indice de site (2006) vestige (s) d'époque préhistorique (2006) vestige (s) d'époque protohistorique (2006) vestige (s) d'époque médiévale (2006) zone habitée zone boisée Fig. 7
RAP02210.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). les carrières néolithiques de croas dom herry. dfs de fouille préventive)
  • SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). les carrières néolithiques de croas dom herry. dfs de fouille préventive
  • 22
  • COURR I N I T T U + «ARR / v gapport I R E C H € R H € A R C H É 0 L 0 G I Q P R -É V E N T I V E S + + e final de fouille + + Novembre 2006 + Eric NICOLAS SAINT-NICOLAS-DU-PELEM « Croas Dom Herry » (Côtes d'Armor - Bretagne) Les carrières néolithiques de
  • Croas Dom Herry Dates d'interventions : N° de prescription : 10.01.06-27.01.06 S RA 2005/113 N° de site (ou n° Patriarche) : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : 22 321 D05010002 INRAP - Direction interrégionale Grand-Ouest - 37 rue du Bignon - CS 67737 - 35577 - Cesson
  • 0 0 0 0 0 Numéro de projet INRAP : DB05010002 Région : Bretagne Département : Côtes d'Armor Commune : Saint-Nicolas-du-Pélem Code INSEE : 22 321 Lieu-dit ou adresse : Croas Dom Herry Cadastre année : Saint-Nicolas-du-Pélem, section ZT, parcelles 38 et 122. Coord. Lambert : X
  • travaux : SAS Distri Pelem Nature de l'aménagement : implantation d'une surface commerciale Opérateur chargé des travaux : INRAP interrégion Grand-Ouest Surface de l'opération archéologique : 6400 m 2 Dates d'intervention sur le terrain : 10/01/2006 au 27/01/2006 RÉSULTATS
  • aménagements, ouvrages ou travaux portant sur le terrain sis en : Région : BRETAGNE Département : Côtes d'Armor Commune : Saint-Nicolas-du-Pelem Lieu-dit : Croas Dom Herry Cadastre : section : ZT parcelles : 38 et 122 Propriétaire : SAS Distri Pelem, 22 rue Henri Avril, 22480 St Nicolas
  • SAS Distri Pelem, 22 rue Henri Avril, 22480 Saint-Nicoias-duPelem, à Monsieur le Directeur départemental des Côtes d'Armor, subdivision de SalntNlcolas-du-Pelem, 2 rue Launay, 22480 Saint-Nicolas-du-Pelem et à Monsieur le Directeur interrégional de l'INRAP Grand-Ouest, 37 aie du
  • département : Côtes d'Armor commune : SAINT-NICOLAS-DU-PELEM lieu-dit : Croas Don Herry cadastre : section : ZT parcelles : 38 et 122 propriétaire : SAS Distri Pelem, 22 rue Henri Avril, 22480 Saint-NIcolas-du-Pelem Emprise de la fouille archéologique : 6.000 m* Contexte : nécropole
  • délégation Stéphane DESCHAMPS Conservateur Régional de l'Archéologie Fouille archéologique 2006 Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry 1 - INTRODUCTION actuellement recensées dans les fichiers du Service Régional de l'Archéologie (SRA). La plupart de ces sites ont été reconnus en
  • échelonnée entre le 10 janvier et le 27 janvier 2006. Le niveau superficiel de terre végétale est de couleur brun foncé et présente une épaisseur variable. Sur la partie haute du terrain, seule concernée par les terrassements, la couche de terre végétale mesure entre 0,15 et 0,2 m
  • d'entités archéologiques sont 1 Fouille archéologique Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry 2006 données recueillies sur le terrain n'étant de nature à remettre à priori en cause les conclusions établies à l'issue de cette première étude, ces vestiges ont uniquement fait
  • - Croaz Do m Herry Fouille archéologique 2006 lignes de rupture apparaissant en plan. Les volumes ont été rendus par des courbes de niveaux. Les carrières ont été relevées en coupe à l'échelle l/20 eme . Enfin, une couverture photographique exhaustive a été réalisée. Le travail de
  • post-fouille a été réalisé par le responsable d'opération entre le 26 octobre et le 17 novembre 2006. L'étude portant sur l'observation des fronts de taille, des stigmates d'extraction et du matériel archéologique prélevé dans les carrières fera l'objet d'un rapport distinct. La
  • mobilier archéologique seront déposés au dépôt de fouille de Guingamp. Figure 1 : Localisation du site (d'après carte I6N au Saint-Nicolas-du-Pelem, 0817 OT). 3 l/25000ème, Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry Fouille archéologique 2006 PÏÏ7T 7 j^MÉ" Kurganafl^i-.; M W ¡ U
  • Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry Fouille archéologique 2006 section ZT, parcelles 38 et 122. 5 Fouille archéologique 2006 Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry Figure 4 : Plan général des structures (en noir) découvertes lors de la fouille 6 archéologique
  • . Saint Nicolas du Pelem - Croaz Do m Herry Fouille archéologique 2006 2 - L'OCCUPATION ARCHEOLOGIQUE Les carrières archéologique nécessitaient d'elles fait ici mises au jour lors de l'opération sont les seules structures qui une étude approfondie. Chacune l'objet d'une description
  • Fouille archéologique 2006 travaux. L'US.02 marque l'interface entre les niveaux archéologiques et le niveau de labour US.01. Photo 3 : Vue de la coupe 1, nord-nord-est/sud-sud-ouest, 8 de la carrière 1 (E. Nicolas, INRAP). Saint Nicolas du Pelem - Croas Dom Herry Fouille
  • archéologique 2006 L'excavation La fouille a mis en évidence un creusement assez profond et très irrégulier. La coupe 1, réalisée dans l'axe nord-nord-est/sud-sud-ouest, présente un profil dissymétrique. La pente au nord de la coupe est aménagée dans un schiste à plaquettes de petites
  • carrière (Photo 6). sud de la coupe de la Photo 6: Vue de détail du front de taille de la 1 (J-Y 9 Tinevez, SRA). carrière Saint Nicolas du Pelem - Croas Dom Herry Fouille archéologique 2006 Coupe 1 Restitution de la coupe 1 à partir d'un assemblage de clichés de détail
  • ouverte. • Schiste concassé dans matrice graveleuse US. 09 : Plaquettes de schisie dans matrice bruri-iouge. US.10 : Schiste altéré gris vert. US. 02 Fouille archéologique 2006 Saint Nicolas du Pelem - Croas Dom Herry Son contour ovalaire relativement régulier se développe sur 8 m
  • . Le travail d'extraction s'est donc 3 L'intervalle de dates calibrées est donné au niveau de confiance 95% (2 sigma). 11 Saint Nicolas du Pelem - Croas Dom Herry Fouille archéologique 2006 intentionnellement limité au seul filon de schiste livrant de grandes plaquettes
RAP02185.pdf ((22). aménagement à 2 x 2 voies de la rn 164. déviation de Loudéac à Saint-Caradec. dfs de diagnostic)
  • (22). aménagement à 2 x 2 voies de la rn 164. déviation de Loudéac à Saint-Caradec. dfs de diagnostic
  • 22
  • Arrêté portant désignation du responsable scientifique : n°2005/120 et 2006/012 Titulaire : Eddy Roy Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : Aménagement en 2 x 2 voies de la RN 164 : Déviation de Saint Caradec Dates de l'intervention sur le terrain : les 12 et
  • 13/01/2006 (préparation de chantier) et du 16/01/06 jusqu'au 14/04/06. Dates de l'intervention en post-fouille : du 18/04/2006 au 09/06/2006 1 Résultats Principaux résultats : Cinq zones principales de vestiges archéologiques ont été relevées : Zone I (Saint Caradec
  • chronologie est indéterminée sont situés à proximité du tracé 1 . Le diagnostic archéologique a été mené sur le terrain du 16 janvier 2006 au 14 Avril 2006 (fig.4àl5). L'opération a nécessité pour cette phase, l'embauche de trois contractuels INRAP : Eddie Roy, responsable d'opération, et
  • portant prescription de diagnostic archéologique, l'opération était prévue initialement pour une surface de 80 000 m2 . Lors de l'intervention archéologique, en janvier 2006, quasiment 20 000 m2 de surface ont été retirés du projet d'aménagement et il restait à diagnostiquer 606 796 m2
  • ) de la protohistoire ancienne. 5 Roy (E.), avec les contributions et les collaborations de Briand (F.), Chaigne (V.), Cherel (A.F.), Kosseev (S.), Labaune (F.), Miller (P.), Nicolas (E.), Morin (O.) et Pommier (V.), 2006 - Fouille archéologique avant la construction d'un
  • lotissement au lieu-dit « L 'Oratoire » à Plougasnou (Finistère). Evolution d'une zone d'habitat côtier de la protohistoire ancienne au Haut-Empire.- Document Final de Synthèse, Direction Régionale des Affaires Culturelles, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, INRAP, Juin 2006. 6
  • : (fig. 22) La fosse 61 a été relevée au niveau de la tranchée 197 à une cinquantaine de mètres, au N/O des petits bâtiments n°l et 2. Cette structure orientée N/E-S/O est creusée dans le substrat et présente un plan quasiment ovoïde de 1,60 m de long sur 1 m de large. Son profil
  • le tableau ci-dessous récapitule la proportion de fragments recueillis au sein de chaque sondage par type de céramique. Tableau de répartition des céramiques par sondage. Sond. t Se Décap. 2 3 4 6 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 24 25 26 1 Total Sigillée P. fines
  • Amphores 1 1 1 3 2 3 8 2 1 2 2 1 1 2 1 6 1 1 8 1 4 2 44 Com. Sombre 39 1 6 17 46 18 24 10 13 32 17 11 11 7 4 14 2 83 17 49 20 3 2 446 Com. Claire 5 9 3 11 1 5 2 1 3 Terra nigra 3 4 1 3 6 7 2 4 7 4 2 1 6 Indét. 22 1 1 1 1 7 5 5 2 61 19 6 21 3 2 102 4 27 Total 54 6 7 21
  • 60 52 52 13 22 42 21 17 17 14 5 16 5 111 29 83 30 9 2 688 Les six tessons de céramique sigillée sont caractérisés par des pâtes micacées et de teinte orangée. Elles appartiennent aux productions des ateliers de Gaule du Centre. Parmi eux, on note la présence d'un bord d'assiette
  • mieux représentées. Les autres coupes correspondent aux types Menez 106, 108 et 1 10. Les autres éléments de bord appartiennent à des écuelles (Menez 11, 22), des bols (Menez 64 et 75) ou encore à des vases bobines (Menez 125 et 126). L'ensemble de ces récipients se rencontre dans
  • des contextes des deux premiers quarts du 1er siècle après J.-C. (fig. 32, n°3 à 22). ■) «4 b Le matériel amphorique renferme 44 tessons. Si l'on met de côté quelques tessons trop incertains pour être attribués, le groupe renferme uniquement des pâtes orangées à cœur gris et
RAP02174.pdf (LANNION (22). zone artisanale de Bel Air. dfs de diagnostic)
  • LANNION (22). zone artisanale de Bel Air. dfs de diagnostic
  • 22
  • Lannion (22) Z.A. C. de Bel Air Diagnostic Archéologique Avril 2006 Arrêté préfectoral 2006-09 émis le 8 Février 2006 Anne-Louise Hamon Institut National de Recherche Archéologique Préventive. Service Régional d'Archéologie de Bretagne ^ ^ I / Figure 1 : Lannion (22) ZAC
  • de Bel Air; diagnostic INRAP 2006/009 Localisation du projet sur le fond de carte IGN Figure 2: Plan général du site, section BW du cadastre de Laiinion Fiche signalétique : SiteN°: 22 113 005 Département : Cotes d'Armor (22) Commune : Lannion Lieu-dit ou adresse : Z.A. de Bel
  • air, route de Morlaix Cadastre : Année 2006 Sections et parcelles BW 204 p ; actualisé en 2006 : BW 277 Coordonnées Lambert Zone : ? Abscisses : 172050 : Ordonnées : 129900 Altitude (N.G.F.) : environ 100m ngf Propriétaire du terrain : Communauté d'agglomérations Lannion-Trégor
  • Protection juridique : \ Arrêté de désignation n°: 2006-029 Arrêté de prescription n° : 2006-009 Emis le _ 8 Février 2006 Titulaire : Anne Louise Hamon Organisme de rattachement :INRAP Motif de l'intervention : Construction d'un garage Aménageur : SCI Le Loarer Dates de l'intervention
  • : du 3 au 5 Avril 2006 Surface diagnostiquée : 7428 m2 Intervenants scientifiques : S.R.A. Bretagne : Laurent Beuchet INRAP : Assistant Scientifique et Technique : Michel Bailleux Responsable d'opération : Anne Louise Hamon Intervenants techniques : Techniciens : J.F. Royer, INRAP
RAP02202.pdf (PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ (22). rue de la Cour. dfs de diagnostic)
  • PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ (22). rue de la Cour. dfs de diagnostic
  • 22
  • Pleneuf Val André (22) Rue de la Cour DRAP. S R A 13 m1 m COURRIER ARRIVEE Diagnostic Archéologique Mars 2006 Arrêté préfectoral 2005-119 émis le 21 Novembre 2005 Anne-Louise Hamon, Anne Françoise Cherel, Institut National de Recherche en Archéologie Préventive. Service
  • . Année: 2006 Auteur :Hamon Anne-Louise Collaborateurs): Anne Françoise Cherel Titre: Pléneuf Val André (22), Rue de la Cour Sous Titre: Diagnostic archéologique Nombre de volumes: 1 Nombre de pages: 34 Nombre de photographies : 2 Nombre de planches : 1 Nombre de figures: S 5
  • Cliché 1 : Tranchée 13, Fossé 1 Coupe Sud Ouest Cliché 2 : Tranchée 22, Fossé 8 coupe Nord, Trous de poteaux 15 et 16 p 14 p 16 3 Générique de l'opération Responsable de l'opération: Anne-Louise Hamon: I.N.R.A.P. Equipe de fouille: Anne-Louise Hamon Jean François Royer, INRAP
  • Collaboration scientifique Anne Françoise Cherel, céramologue, spécialiste des âges des métaux, INRAP 4 Fiche technique Localisation de Vopération Département: Côtes d'Armor (22) Commune: Pléneuf Val André (22 Lieu-dit ou adresse: Rue de la Cour Année du cadastre : 1964 Sections et
  • ° 2006-DA 05 0121 01 Titulaire de l'autorisation defouille:Hamon Anne-Louise Organisme de rattachement: I.N.R.AP. Maître d'ouvrage du projet: Mr et Mme Gouezel, Pléneuf Val André Propriétaire du terrain : M Jacques Denis, Pléneuf Val André Protection juridique: Néant Motif de
  • réalisation d'un diagnostic archéologique sur toute la surface concernée par le projet. La réalisation de cette opération a été confiée à l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives, par l'arrêté préfectoral numéro 2005-119 émis le 21 Novembre 2006. La phase de terrain
  • s'est déroulée du 7 au 15 Mars 2006 sous la direction de Anne-Louise Hamon, (I.N.RA.P), avec la collaboration technique de Jean-François Royer (I.N.R.A.P.). Préalablement à l'ouverture du chantier, une convention a été signée entre l'LN.R.AP.représenté par Monsieur Gilbert Aguesse
  • , directeur interrégional et Monsieur et Madame Gouezel, aménageurs du site. Elle porte la référence 2006-DA 05 0121 01 et définit entre autre les conditions de réalisation des sondages, les délais de mises à disposition des terrains, d'exécution des travaux et de remise de rapport. Un
  • procès verbal constatant l'accessibilité au terrain à la date du démarrage de la fouille, le 7 Mars 2006 a été signé entre les susdits aménageurs et l'INRAP représenté par Mlle AL Hamon. Un second procès verbal a clôturé l'opération le 15 Mars 2006. 2. Contexte sénéral : Le projet
  • 42. n D'autres, plus espacés entre eux, sont également présents dans les tranchées 22, 21, 38 et 39, à proximité des fossés. Enfin, on doit prendre en compte la présence de trous de poteaux isolés mais avérés, dans les tranchées situées aux extrémités nord-est et sud-ouest du
  • . Deux larges fosses : 13/14 et 22/13 sont restées non sondées. 3-1-2 : Les fossés : Fossé 13/1 : Le fossé 13/1, orienté nord-est/sud-ouest se retrouve plus au nord dans la tranchée 38, où il s'interrompt. Sur sa partie sud-est, il tourne vers le nord-ouest selon un angle droit
  • . On retrouve son prolongement dans la tranchée 22 avec le Fait F22/1. De section « en V », F 13/1 mesure au niveau du sondage mécanique pratiqué au nord de la tranchée 13 188cm de large et 120cm de profondeur. Son comblement présente deux unités stratigraphiques simples, démontrant que le
  • . F Rover) 14 1m Tr 27 Fait 1 Tr 13 Fait 1 1- Limon arénacé brun 1- Limon arénacé gris brun compact avec pierres 2-Limon arénacé gris orangé Tr 38 Fait 5 Tr 22 Fait 8 1- Mélange de limon gris foncé et de petites pierres de moins de 5cm Tr 4 3 Fait 6 1- Mélange très
  • homogène \ 1- Limon brun + pierre de calage w Tr 38 Fait 1 Tr 22 fait 11 1- Limon brun homogène x 1- Limon arçjileux brun avec cailloutis e Tr 18 Fait 1 1 - Limon argileux brun Tr 38 Fait 3 Ttr22 Fait 10 1- Limon brun homogène Tr 42 Fait 1 1-Limon argileux brun homogène
  • prolongement sud, il est supposé bifurquer vers le nord immédiatement au sud de la tranchée 13, pour le retrouver à l'extrémité sud-ouest de la tranchée 22 ; puis, soit il tourne à nouveau, soit il s'interrompt avant la tranchée 40. De la même manière, l'extrémité nord de F13/12 ne se
  • prolonge pas en tranchée 38. Il s'interrompt, ou bifurque, mais ni la tranchée 9 au sud, ni les tranchées 22 et 41 au nord n'en ont indiqué la présence. Le fossé 22/8 Il a été dégagé sur une vingtaine de mètres, dans l'extension nord de la tranchée 22. son tracé curviligne se poursuit
  • au sud ouest par le fossé 22/2, sensiblement plus étroit que 22/8 duquel il est séparé par le fossé 22/1 qui leur est perpendiculaire. Au nord, le fossé 22/8 subit une étonnante bifurcation vers le sud est, selon un angle très fermé. Ce fossé , sondé à l'aide de la pelle mécanique
  • décapage en surface des fossés 22/8 et 13/1. Ces blocs de diamètre moyen supérieur à 50/70cm, sont de forme plutôt arrondie, mais ne présentent pas de traces de taille. La fonction de calage de poteaux habituellement donnée aux pierres rencontrées dans le comblement des structures en
  • creux ne semble pas adaptée à ces masses de pierres. Proviennent elles des talus présents originellement en bordure des fossés ? Deux trous de poteaux ont été mis au jour lors du sondage mécanique du fossé 22/8. La chronologie relative entre le fossé et les deux Faits 22/15 et 22/16
  • n'a pu être déterminée du fait de la fouille simultanée des trois structures. La présence d'un aménagement de type palissade sur la bordure interne du fossé 22/8 est envisageable, ensemble dont peut également faire partie le trou de poteau F22/11, situé 5m au sud-ouest. Cliché 2
RAP02160.pdf (GUINGAMP (22). le château. dfs de fouille par l'étude)
  • GUINGAMP (22). le château. dfs de fouille par l'étude
  • 22
  • I N S T I T U T N A T I O N A L d E R E C H-HE R C H E S A R C H É O L O G I Q U E S P R E V E N T I V E S + j. + V ++ . + 2 1 FEV. 2006 COURRIER ARRIVEE Laurent BEUCHET GUINGAMP Le château (Côtes d'Armor - Bretagne) Dates d'interventions : Octobre 2004
  • - Mars 2005 N° de prescription : N° de site (ou N° Patriarche) : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : INRAP SRA 2003/192 22 070 002 22 070 DB 05 000 301 Direction interrégionale Grand-Ouest - 37. rue du Bignon - C S 67737 - 35 577 Cesson Sévigné Ce l\Ç> Tél. 02 23 36 00
  • 40 0 Fax 02 23 36 00 50 Siège Social : 7, rue de Madrid - 75 0 0 8 PARIS - Tél. 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N ° SIRHT 180 092 264 0 0 0 1 9 - À P E 732 ZT Rapport Final d'Opération ESES Février 2006 Laurent BEUCHET GUINGAMP Le château (Côtes d'Armor - Bretagne
  • remise du rapport final : en 2005 Fait à Rennes, le 26 novembre 2003 Directrice régionale des affaires culturelles PROJET DE F O U I l l , ^ » ^ V E M W E S DU SITE DU CHÂTEAU DE PIERRE n A GUINGAMP (22) L RAPPEL DES RÉSULTATS DU DIAGNOSTIC L'analyse conjointe des éléments
  • spécialistes en fonction des études à réaliser. Michel Baillieu Adjoint scientifique et technique Laurent Beuchet Responsable de l'opération L. Beuchet - Février 2006 . M (prendre contact avec la carte archéologique : 02 99 84 59 08) Numéro de site Patriarche : Numéro de
  • projet INRAP : DB 05 0003 01 Région : Bretagne Département : Côtes d'Armor Commune : Guingamp Code INSEE : 22 070 Lieu-dit ou adresse : Le château Cadastre: Année: 1983 Section:AK Parcelle: 169 Coord. Lambert : X : 199,3 Y : 1110,25 Altitude : 85 m NGF Statut du terrain : (au regard
  • Nombre d'annexes :3 Beuchet - Février 2006 g^«a||iquede Opération Intervenants administratifs : Archéologie : Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, Service Régional de l'Archéologie - 6 rue du Chapitre, 35000 Rennes, - Stéphane Deschamps, Conservateur
  • : étude palynologique, - Centrum voor IsotopenOnderzoek, Rijksuniversiteit Groningen : datations radiocarbone. Beuchet - Février 2006 Notice scientifique Dans le cadre du projet d'aménagement d'une salle à vocation culturelle à Guingamp (Côtes d'Armor), une fouille archéologique
  • déblais) et la situation du site en centre-ville ancien inaccessible aux engins a nécessité la mise en place d'une rampe d'accès au sud de la fouille, de plus de 4,50 m de dénivelé (soit une pente Figure 3 - Plan des contraintes circulation. techniques et des zones de à 22 %). Les
  • large de 22 pieds (environ 6,70 m), donne sur l'actuelle place du château alors dénommée place à l'avoine'5. Les guerres de la Ligue entraînent quelques travaux de remise en défense du château. Sa cour est pavée à l'initiative de la communauté de ville, afin de faciliter la
RAP02165.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2005 de fp3 2004-2006)
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2005 de fp3 2004-2006
  • 22
  • DRAC-SRA 1 e MARS 2006 MINISTERE DE LA CULTURE C O U R I R ARRIVEE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES SERVICE REGIONAL DE LARCHEOLOGIE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR LE CHATEAU DU GUILDO COMMUNE DE CREHEN (Côtes d'Armor) FOUILLE PROGRAMMEE TRIENNALE 2004
  • -2006 RAPPORT INTERMEDIAIRE ANNEE 2005 Laurent BEUCHET avec la collaboration de Stéphane Jean INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES l.PRÉSENTATION DU SITE ET DE! OPÉRATIONS ANTÉRIEURES Présentation du site, situation Le château du Guildo est situé sur la
  • différentes interventions sont présentées en introduction du rapport de synthèse de 1997 (Beuchet 1997, pp. 1 et 2) Figure 3 : localisation des zones d'étude 2.LA CAMPAGNE 20 2.1. Présentation générale Les objectifs du nouveau programme 2004-2006 ont été exposés en conclusion du rapport
  • début de saison 2006 pour permettre la poursuite de la fouille. Figure 4 : vue générale du site après le décapage de début de campagne d'été 2.2.Principaux 2.3. La zone La tour résultats 15 polygonale. La fouille avait été stoppée en 2004 sur le sol de la tour. Celui-ci
  • l'issue de la campagne, depuis le nord 3.BILAN ET PERSPECTIVES POUR 2006. Malgré des difficultés techniques imprévues, la campagne 2005 a atteint les objectifs fixés en 2004. Elle nombre d'éléments nouveaux. La mise en évidence d'une probable écurie dans la cour, à proximité et
  • recherche rapide de documentation pour le monde médiéval est restée infructueuse. Enfin, la mise au jour de vestiges antérieurs aux communs dans la zone 13 laisse présager la conservation de niveaux intéressant les premières occupations du site. La campagne 2006 est la dernière du
  • ) sera consacré à l'étude du front oriental et on peut maintenant entrevoir la fin de l'étude archéologique pour l'horizon 2010. Figure 19 : programme d'intervention pour 2006 ANNEXE ETUDE NUMISMATIQUE Monnaies de Créhen 2005 - 11 exemplaires Références bibliographiques Cariou
  • - Méreau de trois deniers. D : sans lég., feuillages entourés de sept roses, une main à droite. R : sans lég., le chiffre III sous une couronne, deux roses à droite, une rose à gauche. Métal : Cu. Poids : 1,02 g. Diam. : 22 mm. Axe : 6. Etat de conservation : normal. US. 14059/4. Date
  • enchaînée passant à gauche, surmontée d'une moucheture. R : +MON[ETA BRITAjNIE, croix pattée cantonnée d'une moucheture aux 1 et 4. Métal : billon noir. Poids : 0,89 g. Diam. : 22 mm. Axe : 0. Etat de conservation : très usé. US. 15114/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation
RAP02213.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport final de synthèse de fp 3 (2004-2006))
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport final de synthèse de fp 3 (2004-2006)
  • 22
  • MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR LE CHATEAU DU GUILDO COMMUNE DE CREHEN (Côtes d'Armor) FOUILLE PROGRAMMEE TRIENNALE 2004-2006 DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE
  • Laurent BEUCHET avec la collaboration de : T. Béthus - M. Dupré - S. Jean - J. Pilet-Lemière INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES  Laurent Beuchet Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  • : Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006 Stagiaires universitaires et fouilleurs bénévoles : AH THON Emmanuelle ANDRAULT Véronique ARNAUD-GODDET Caroline BATTAIS Rozenn BERNARD Guillaume BERTRAND François BESNARD Virginie BOCCAROSSA Florence
  •                             Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •       XIVe   nouvelle extension de la fouille à l’angle nord-ouest du vers le milieu du XV e XV e XVIe  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •     XVIIIe Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006          sans occasionner de circulation d’engin dans les zones Cette extension ainsi que la mise au jour de vestiges non
  • . Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                    Laurent Beuchet
  •                                                      la cuisine du logis du XV e a mis au jour une e  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •                               Laurent Beuchet                                         Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  • . Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006  largement documentées en Bretagne    Laurent Beuchet
  •                               Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                          0
  • château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006    la construction de la courtine contre la fondation de marquer un aménagement semblable aux maçonneries Un lambeau de sol de terre battue est conservé sur Rien ne subsiste d’un
  • éventuel retour de la construction  Laurent Beuchet          Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006
  •          Laurent Beuchet            Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006 Ces caractéristiques sont
  • )                                  Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006                           Laurent Beuchet
  •                Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006    antérieurs à la construction de la cuisine dans l’angle montrant sur sa face externe une glaçure jaune et une XIII e XIV e    Laurent Beuchet
  •                           Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006            0 2m       Laurent Beuchet
  •        Le château du Guildo. Rapport de fouille programmée triennale 2004-2006   Cette maçonnerie n’est conservée que sur une assise
  • -2006 meilleure gestion des égouts de toiture en évitant la mise
  • triennale 2004-2006  Les élévations internes ont fait l’objet d’un relevé   Laurent Beuchet Notons l’absence totale de système de Plusieurs fragments montrent une structure de La longueur maximum des lattes mesurée
RAP02170.pdf (LAMBALLE (22). ZAC de la Tourelle. dfs de diagnostic.)
  • LAMBALLE (22). ZAC de la Tourelle. dfs de diagnostic.
  • 22
  • LAMBALLE, PARC Ù'ACTIVITÉ ÙE LA TOURELLE (Cotes d'Armor) Arrêté n° 2005/114 |- DRAC-SRA 2 0 AVR, 2006 COURRIER ARRIVEE D F S DE DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE i Rapport Avec ta collaboration présenté par Laurent AUBRY de Anne Françoise CHEREL, Serge MENTELE et de Stéphane
  • JEAN INRAP, DIRECTION INTERRÉGIONALE DU GRAND OUEST SERVICE RÉGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE MARS 2006 U 1 0 Photo de couverture : Ensemble de céramique de la fin de l'Âge du Fer découvert durant le diagnostic. Cliché : Hervé Paitier SOMMAIRE FICHE SIGNALETIQUE GENERIQUE
  • choix opérés 3.2 - Introduction 3.3 - La Protohistoire ancienne 3.3.1 - La fosse 351 (Tr 225) (fig. 22) 3.3.2 - Le fossé 636 (Tr 324) (fig. 22) 3.3.3 - Le grand enclos curviligne à fossés interrompus n°5 3.4 - La Protohistoire récente 3.4.1 - Le grand enclos n ° l (fig. 22 et 23
  • | . 0 | 0 | 0 | 0 Numéro de projet INRAP : 2005-DA 05011401 Région : Bretagne Département : Côtes d'Armor Commune : Lamballe Lieu-dit ou adresse : Parc d'activités de la Tourelle Cadastre année : 19.., section ZT n° 8,10, 13,14,15,17,18,19, Code INSEE : 22 093 20, 21, 22
  • Grand-ouest Exploitant (s) : Communauté de Communes de Lamballe Surface du projet d'aménagement : 403 081 m 2 Dates d'intervention sur le terrain : Du 24/10/2005 au 27/01/2006 Surface diagnostiquée : 326 030 m 2 % de la surface sondée : 7,40 % Résultats : Le diagnostic avait pour
  • déroulée du 24/10/2005 au 27/01/2006. La mise en place de cette opération a été motivée par le fait que l'emprise de ce projet couvre une surface importante (40 ha environ) et qu'il se trouve sur un secteur géographique recelant un certain nombre de sites archéologiques. Concernant
  • ) laissée à disposition de l'aménageur pour la réalisation d'une chaussée et d'un merlon le long de la façade méridionale du projet. 1 Laurent Aubry du 24 octobre 2005 au 27 janvier 2006 Serge Mentèle du 24 octobre 2005 au 27 janvier 2006 2 Anne Françoise Cherel du 9 au 27 janvier 2006
  • . En ce qui concerne le projet, aucun site connu n'était à ce jour répertorié sur son emprise. Seuls deux enclos, l'un antique, l'autre indéterminé se trouvaient en périphérie3. Le site gallo-romain est localisé près du lieu dit "La Ville Hias" sur la parcelle ZT 36a (site n°22 093
  • retrouvés (fig. 1). Le second site est implanté au lieu-dit "Bel Air" sur la parcelle BN 142 (site n°22 093 030 AH). Découvert en 1990, il est localisé de l'autre côté de la nationale RN 12 en face et à moins de 125 m du site du bas Moyen Age (fig. 1). I l est matérialisé par un enclos
  • paysage à l'ouest de ces deux premiers ensembles (fig. 11). Le dernier site qui est daté du bas Moyen Age n'a été que partiellement reconnu (parcelles ZT 22 à ZT 26). I l est matérialisé par un réseau fossoyé dense ainsi que par un bâtiment excavé circulaire. Le cœur du site semble se
RAP02207.pdf (PAULE (22). les enclos de Saint-Éloy. rapport final de synthèse de fp 2 (2005-2006))
  • PAULE (22). les enclos de Saint-Éloy. rapport final de synthèse de fp 2 (2005-2006)
  • 22
  • Bretagne, UMR 6566) Marcia Hadelmann (Archéodunum) Isabelle Le Goff (Inrap) Infographie, conception graphique : Mathilde Dupré (Inrap) Rapport de fouille bisannuelle 2005-2006 2006 Conseil général des Côtes d'Armor Service régional de l'archéologie de Bretagne Inrap 2 Y. Menez, M
  • . Stéphane DESCHAMPS, Conservateur régional, qui a soutenu cette activité de recherche effectuée par un agent de son service, mis à disposition du siège de l’Inrap en 2006 ; - le Conseil général des Côtes d’Armor, maître d’ouvrage de cette opération de fouille, et notamment M. Claudy
  • opérations de 2005 et 2006. Hélène ALZIEU Agnès AUBIN Elodie BAIZEAU Anne BARON Gaël BARRACAND Xavier BERNARDEAU Marie BERTRAND Damien BONNIOL Erwan BOURHIS Audrey BOUTEY Pierre CARRIE Sarah CONAN Nelly COSQUER Sabine DE KERSAUZON Maryse DINARD Sylvain DRUESNE Pierre EON Sarah FERJANI
  • Simon GOUDISSARD Florent GOUEDARD 2006 Martin HEES Floriane HELIAS Guillaume HUBERT Vincent JACTEL Véronique JOUAULT Elodie LECHER, Joseph LE GALL Valérie LE GALL Anthony LEFORT Axel LEVILLAYER Emilie LOUESDON Marion MARSAC Camille MAYEUX Henri MAYEUX Laurence PHILIPPE Hélène
  • également soutenu cette activité de recherches en 2006, en acceptant le départ durant 5 semaines d’un de leurs chefs de service ; - l’UMR 6566 du CNRS qui a accepté de gérer cette opération, notamment M. Guirec QUERRE, Directeur de cette unité, et Mme Michèle TOSTIVINT, qui a bien voulu
  • altitudes supérieures à 200 mètres altitudes supérieures à 250 mètres altitudes supérieures à 270 mètres Fig. 1 - Localisation du site de Saint-Eloy. I RAPPEL DU PROGRAMME D’INTERVENTION PROPOSÉ POUR 2005 et 2006 Yves Menez Les sites de Saint-Eloy à PAULE, dans les Côtes d’Armor, sont
  • ’une aide à la préparation de publications versée à l’Inrap. Le travail de rédaction a commencé au mois de décembre 2006 et devrait être achevé à l’automne 2007, à raison de 4 soirées par semaine. Le manuscrit de publication de l’habitat de Paule pourra donc être remis, comme je m’y
  • martelage de ces loupes pour obtenir les 2006 4 Y. Menez, M. Berranger, A. Villard-Le Tiec, M. Hadelmann, I. Le Goff, M. Dupré Saint-Symphorien forteresse enclos 1 enclos 2 enclos 3 section ZV parcelles 38 et 42a tumuli et sanctuaire Kergroas Saint-Eloy limite des communes de
  • Paule et Glomel superficie proposée pour la fouille de 2005 0 500 m superficie proposée pour la fouille de 2006 superficie proposée en 2005 pour une extension des fouilles en 2006 emprise proposée pour la prospection mag nétique en 2004 emprise proposée en 2005 pour une
  • prospection géophysique éventuelle en 2006 Fig. 2 - Loc alisation des secteurs d’intervention proposés en 2004 et 2005 pour les opérations prévu es en 2005 et 2006. semi-produits, ces lingots de fer ensuite utilisés pour la fabrication des objets. Or un tel atelier n’a, à leur
  • était d’étudier un éventuel espace funéraire contemporain de 2006 l’habitat et de déterminer l’organisation et la nature de l’occupation d’un enclos contemporain de la forteresse. En 2006, • l’étude du premier site, l’enclos 3 (Fig. 2) devait être poursuivie dans la partie sud, a n
  • pour objectif de comprendre la présence, à 150 m de distance de la forteresse et dans un secteur 5 Les enclos de Saint-Eloy à Paule (Côtes d’Armor) Saint-Symphorien prospection magnétique D B A fouille et sondages de 2006 C enclos 3 section ZV, parcelles 38 et 42a E
  • section YC parcelle 42 fouille de 2005 enclos 2 enclos 1 0 500 m Fig. 3 - Plan général des vestiges à l’issue de l’opérat ion de 2006, localisant les interventions succ essives et les sect eurs étudiés. parfaitement visible des remparts, de cet enclos qui avait été identi é
  • de la remise du rapport intermédiaire, au regard des anomalies mises en évidences, la réalisation en 2006 d’un sondage dans cette parcelle. Dans l’éventualité de la présence effective de vestiges archéologiques à l’emplacement des anomalies, une extension des prospections
  • a pu être fouillée par une équipe de 15 personnes. Une prospection géophysique a été, de plus, réalisée sur 2,5 ha par une équipe de la société Terra Nova, avec une année d’avance sur le programme initialement prévu. Au cours de l’été 2006, une super cie supplémentaire d’environ 1
  • de l’enclos 2. 2006 6 Y. Menez, M. Berranger, A. Villard-Le Tiec, M. Hadelmann, I. Le Goff, M. Dupré Fig. 4 - Vue du cimetière, prise vers le sud; la bande de terre plus sombre à l’arrière plan correspond au chemin. De plus, conformément à la recti cation de programme
  • Bronze nal et un second entrepôt de La Tène moyenne et nale (C, Fig. 3) ; - à l’emplacement de l’enclos n° 3, un vaste site de 2006 métallurgie du fer, ainsi qu’une porte forti ée et les vestiges d’un habitat médiéval (D, Fig. 3); - à proximité du carrefour entre le chemin communal
  • 5 117 118 166 119 10 6 202 200 183 203 187 205 201 184 190 188 182 181 191 202 180 207 7 199 186 178 176 173 secteur non fouillé secteur partiellement fouillé secteur intégralement fouillé Fig. 5 - Plan général du c imetière. 2006 8 Y. Menez, M. Berranger
  • distinguer, grâce à la répartition des pierres, les emplacements de poteaux accolés de section 2006 circulaire, d’un diamètre proche de 0,20 m. La clôture délimitant cet enclos était donc constituée d’une palissade relativement robuste, formée de pieux accolés les uns aux autres. La
  • fouilles et présentation générale de l’ensemble A l’issue de l’enlèvement de la terre végétale à la 2006 10 Y. Menez, M. Berranger, A. Villard-Le Tiec, M. Hadelmann, I. Le Goff, M. Dupré Fig. 7 - Vues des urnes arasées par les labours apparaissant après de for tes pluies à l’issue
RAP02247.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport intermédiaire 2006 de fp 3 2006-2008)
  • LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport intermédiaire 2006 de fp 3 2006-2008
  • 22
  • , Françoise LABAUNE, Thomas ARNOUX, Paul-André BESOMBES LE QUIOU Côtes d'Armor (22) Off c oo, La Villa gallo-romaine de la Gare Site n° 22 263 001 AH Rapport intermédiaire de fouilles archéologiques programmées Cinquième année, Eté 2006. Première année de triannuelle 2006 - 2008
  • LE QUIOU •Recherches •archéologiques (Côtes cTArmor) Site n° 22 263 001 WÊRAP Antenne Grand Ouest 67737- 35577 Wesson SEVIGNE cédex tel: 02. 23. 36. 00. 40 Site de la villa galïo-romaine de la gare DRAC 6 rue du Chapitre 35044 RENNES Cedex Service Régional de l'Archéologie
  • Fouilles archéologiques programmées Rapport de Cinquième Année, été 2006. Première année de triannuelle 2006 - 2 0 0 8 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean-Charles ARRAMOND, Christophe REQUI Conseil Général Avec la collabf||tion de Cèles d'Armor Année 2006 Laurent BRUXELLES
  • Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean-Charles ARRAMOND, Christophe REQUI Avec la collaboration de Laurent BRUXELLES, Françoise LABAUNE, Thomas ARNOUX, Paul-André BESOMBES Toulouse, Janvier 2007 REMERCIEMENTS Une fouille archéologique procède avant toutes choses d'un travail d'équipe et
  • ° :22 263 001 AH Département : Côtes d'Armor - 22 Commune : Le Quiou Lieu dit ou adresse : La Gare Année cadastre : 1983 Section(s) et parcelle(s) : A201, A206, A207, A208, A209, A210, A211 Coordonnées Lambert : Zone : Altitude : 20 m x = 277,825 y = 1081,400 IDENTITE DE L'OPERATION
  • 2006-255 Autorisation n° FPP Nature : Arramond Jean-Charles TITULAIRE (nom et prénom) : INRAP - UMR 5608 «Traces» Universités de Organisme de rattachement : Toulouse Conseil Général des Côtes d'Armor Propriétaire du terrain : néant Protection juridique : Programme de recherche P. 20
  • Motif de l'opération : 53 800 euros Crédit Année 2006 : Surface fouillée ou reconnue : Année 2000 : 300 m2 - Année 2001 : 1000 m2 Années 2002-2006 : 2700 m2 Surface des bâtiments de la Villa : 20 000 m2 Surface estimée du site : 100 000 m2 (dans la ou les parcelles concernées par
  • documentaires : Service Régional de l'Archéologie - Rennes(35) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT ANNEE : 2006 AUTEURS : Jean-Charles Arramond, Christophe Requi COLLABORATEUR(S) : Thomas Arnoux, Laurent Bruxelles, Françoise Labaune, PaulAndré Besombes Sous-titre : Rapport intermédiaire
  • de fouilles archéologiques programmées - Année 2006/ Nombre de volumes : I 1 nbre de pages : nbre de figures : 55p. 47 G E N E R I Q U E D E L'OPERATIONINTERVENANTS SCIENTIFIQUES (par ordre alphabétique) Direction scientifique : Jean-Charles Arramond (adjoint scientifique
  • réalisées sur le site du Quiou 14 Historique des campagnes de fouilles 2002 -2005 (Figure 7) 14 Localisation des vestiges et zonage du site 16 la campagne 2006 16 enregistrement des données de terrain 16 Structure du rapport 18 L E S RÉSULTATS 18 Complément de fouille sur
  • bâtiment I et les bâtiments II et IV de la zone 2. 22 Programme pour cette UH84 en 2007 22 La Zone 3 : le bâtiment Principal 25 Le bâtiment I 25 Phases de constructions 3C6, 3C5 et 3C4 (Figure 19) 26 Phase de constructions 3C3 (Figure 20) 26 Phase de constructions 3C2 (Figure 22) 27
  • problématique de fouille proposée et validée par la Cira Ouest pour les années 2006 - 2008 (Figure 46): 43 Propositions d'orientations de fouille pour les campagnes de 2007 et 2008 (Figure 46) : 43 BIBLIOGRAPHIE 46 A N N E X E I : PREMIÈRE DATATION DES CONTEXTES MOBILIERS 49 'es
  • CbrdoitBIaiôi le Sesso, «f le Petit ßreil Sigonnièrel Croix te Fougeray. felis Mares' V i l l a d e l a G a r e (22 Bigot * S f r Pomp. 263 00 1 AH -Le i la lande Orici Quiou. Bâtiment dm- (22 263 002 des AH Ruettes -Le la Sélande ÉSpèsMarblots, •J H "Garde SsvaV i
  • Quiou) It Fiume! '(•ine Haut, rt '».Co»' Heure Coounires aw i la M •VlVj—S [la Croxi Norie \,St> Pomp: t ï-laCroij-Bois te Craooi' Villa (22 352 de la 00 1 AH Perchais -Tréfumel) Clos Tirard \ I» Basíréveíeucí' la Rue ès Comet ;3^6essonnSè(es/ o la V® ès Merciei
  • postérieur à la Figure 6 : Sol polygonal développé dans le sablon à l'extrémité sud du sondage 2006-1. 14 Sous le sol pédologique actuel, l'altération modérée des faluns se traduit par la présence d'une frange de «sablon» plus ou moins importante. Elle provient d'une décarbonatation
  • thermal, le Bâtiment III (2006-2008) est celui qui est accolé à l'aile sud des Thermes. La délimitation des zones 2 et 3 est matérialisée à l'ouest des thermes et au nord du bâtiment principal par le fossé de drainage 461/306. Les espaces entre ces bâtiments ont reçu des numéros de
  • zone différents : - Zone 1 : espace situé au nord de l'espace thermal soit le bâtiment II (fouilles 2001). 16 - Zone 5 : cour située entre les trois bâtiments I, II et III (Fouilles 2006-2007) - Zone 6 : espace situé au sud des bâtiments (20062008). LA CAMPAGNE 2006 Dans la zone
  • cette maçonnerie. Cependant sa position stratigraphique permet de la rattacher à la phase 2E. Elle vient compléter le plan du bâtiment de cette phase. A l'arrière, une anomalie linéaire ST548 déjà repéré en 2006 est reliée à la fosse 547. La structure linéaire 548 avait un profil en
  • zone 2 en 2006 sur le plan de la phase 2E et 2F \ 10 mètres AILE NORD 19,54/28 AILE SUD Tp484 T Ql9,98/19,74| Niveau de clinstruction 509' Zone 2 Drain 461/306 iol 453\ 1 üm»2 2D2. Cette hypothèse est étayée par des observations effectuées lors des fouilles antérieures
  • présentées avec le bâtiment I. Une zone d'évacuation des eaux usées des bâtiments de la zone 2 L'extrémité du drain 246 a été mise au jour en bordure nord-ouest de la zone ouverte en 2006 (Figure 13, Plan Hors Volume I). Ce drain est en tout point identique aux observations faites lors