Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

14 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02383.pdf (TRÉGUEUX (22). rocade d'agglomération de Saint-Brieuc, section "la Crarée - le Perray". rapport de diagnostic)
  • TRÉGUEUX (22). rocade d'agglomération de Saint-Brieuc, section "la Crarée - le Perray". rapport de diagnostic
  • 22
  • Madrid 75008 P A R I S - T è i 01 40 OS 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N ° SIRET 180 092 264 00019 - Al' INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES Direction interrégionale Grand Ouest c0 ^ x ^ RAPPORT de DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Mars-Juin 2008 Responsable
  • : Bretagne Département : Côtes d'Armor Commune : Trégueux Code INSEE : Lieu-dit ou adresse : Rocade d'agglomération briochine, section La Crarée-Le Perray Cadastre année : Trégueux, 2008, sections B, C et BM Coord. Lambert : X : Y: altitude : 130 m NGF Statut du terrain : (au regard des
  • d'intervention sur le terrain : 25-03-08 au 13-06-2008 Surface diagnostiquée : 16000 6 % de la surface sondée : Résultats Problématique de recherche et principaux résultats : Le présent diagnostic a été effectué sur la seconde section de la future rocade d'agglomération de Saint-Brieuc
  • l'opération : L'opération de diagnostic archéologique réalisée à Trégueux (Côtes-d'Armor), sur la section La Crarée-Le Perray de la future rocade d'agglomération briochine, au printemps 2008, a permis la découverte inédite d'un vaste ensemble d'occupations humaines sur le rebord d'un
  • réalisée au cours du printemps 2008 correspond à la deuxième tranche de la rocade d'agglomération de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor). Si la première, partagée géographiquement entre les communes de Ploufragan et Trégueux, était tracée sur une zone de milieu de plateau, cette nouvelle
  • dossier à partir de la fin du mois de mars 2008, et ce jusqu'au début du mois de juin de la même année. Les investigations ont débuté au niveau du bois de La Porte Allain et s'est poursuivi jusqu'aux abords de l'actuelle voie ferrée Brest-Rennes. 1.2 ÉTAT DES CONNAISSANCES AVANT
  • . [¡comte' fesiTertres. o la Cemile ô; le RuseC. Figure 1 : Localisation du tracé de la section "La Crarée - Le Perray" de la future rocade d'agglomération de St-Brieuc, objet du diagnostic archéologique réalisé au printemps 2008 (carte IGN au 1 /25000 ème - 0916 OT). Terrains
  • bois de La Porte Allain qui fossilise l'enceinte quadrangulaire. 21 En Photo 4 : Vue aérienne du rebord de plateau traversé par les tranchées du diagnostic. La chapelle Sainte-Marie est visible sur la gauche en arrière-plan. 22 Photo 5 : Vue aérienne du plateau de La Ville
  • comporter l'intérieur des maisons gauloises. L'étude de cette partie du site a également permis de reconnaître un cheminement plutôt rectiligne et orienté selon un axe sud-ouest/nord-est. Il est présent dans les tranchées 32, 33 bis, 34, 34 bis et 22, ce qui détermine une longueur
  • commence à émerger en Bretagne. En l'absence de preuve de l'existence d ' u n rempart de ceinture, cette découverte serait à rapprocher de l'habitat de la fin de la période gauloise de Kergolvez à Quimper, étudié par Elven Le Goff en 2004 et 2005 (Le Goff, 2008). Tout comme celui-ci, le
RAP02355.pdf (GOUAREC (22). l'établissement gallo-romain de la chapelle Saint-Gilles. rapport final de diagnostic)
  • GOUAREC (22). l'établissement gallo-romain de la chapelle Saint-Gilles. rapport final de diagnostic
  • 22
  • , Stéphane Jean, et Pierrick Leblanc Institut national de recherches archéologiques préventives Z1SS 2 Avril 2008 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles SOMMAIRE 1 . Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique Générique - Notice scientifique Fiche
  • p. 30 p. 31 _p. 31 P- 32 p. 32 p. 33 p. 33 p. 34 p p. p. p. 36 36 37 39 _p. 41 —P 42 _p. 43 P 45 3 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 1 Données administratives, techniques et scientifiques Gouarec (22
  • RFO : Jean Gaétan Stéphane TITRE L'établissement gallo-romain de la Chapelle Saint-Gilles à Gouarec (22) Sous-titre : Rapport Final d'Opération 31/03 - 18/04/2008 Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 47 nbrefig. : 29 6 17,60 m de côté. Bretagne Gouarec (22) - Chapelle Saint
  • C O R VEST, Carhaix-Plouguer (29). 7 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 NOTICE SCIENTIFIQUE Fig. 1 : vue générale de la fouille (cl. G. Le Cloirec / Irtrap 2008). Des vestiges archéologiques ont été mis au jour par des travaux de terrassement dans le
  • souligne certainement l'influence locale du notable qui l'a fait bâtir. 8 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 FICHE D'ETAT DU SITE Les tranchées réalisées dans la partie ouest de la zone de prescription ont été remblayées à l'issue de notre intervention. Le reste de
  • commenceront et qu'un engin sera de nouveau surplace. _ 100 m emprise de la prescription de diagnostic • localisation de la structure à vérifier Fig. 2 : localisation d'une anomalie à vérifier (D.A.O. S. Jean et G. Le Cloirec /Inrap - 2008) 9 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles
  • Avril 2008 frtPirksd Kernéve? ?c at Mar O Fig. 3 : localisation 10 du site sur la carte IGN 0818 O Guémené-sur-Scorff 100 au l/25000e IT) Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 emprise de la prescription de diagnostic Fig. 4 : localisation des sondages dans
  • le cadastre actuel 11 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 Liberté • Egalité - Fraternité RÉPUBltQUB FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'ille-et-Vilaine
  • conservateur régional de l'archéologie, Copie de l'arrêté de prescription 14 2008 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 i A4 Poi trait Page 1 sur1 Département des Côtes d'Armor - Communauté de communes de Kreiz-Breizh Commune de Gouarec Extrait du plan cadastral
  • de diagnostic 16 DA05024301 - G O U A R E C , Chapelle SaintGilles 14 janvier 2008 2008 Avril Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles 2008 Page 3 sui 3 4 M E I H O D E S ET IECHNIQUES ENVISAGEES Le diagnostic consistera dans la réalisation de tranchées de sondage d'environ
  • Scientifique et Technique DA0502430] - GOUAREC, Chapelle Saint Gilles 14 janvier 2008 Copie du projet de diagnostic 17 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 REÇU LE t î FEV. 2008 Liberté • Égalité • Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE A
  • affaires culturelles est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera notifié au directeur de l'Institut national de recherches archéologiques préventives, à monsieur le maire de Gouarec (22) Fait à Rennes, le 15 février 2008 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'HIe
  • 2008 Résultats de l'opération 19 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 2 . 1 . Cadre de l'opération 2.1.1. Les motifs de l'intervention Un décapage de la terre végétale a été réalisé au printemps 2006 au nord du cimetière initial de la Chapelle Saint-Gilles à
  • l " septembre. 20 Gouarec Avril 2008 (22) - Chapelle Saint-Gilles Prairie plantée rte sapins présentant des micm-reliets Fig. 6 : plan schématique •Hf HH< des premières observations (A. Provost et E. Philippe - septembre 2007). Hntt. , > ....ji»' 1 Ilfti"fV -t
  • estompées mais le terrain est resté propre et, surtout, vierge de toute végétation importante. Nul doute qu 'une intervention plus tardive aurait permis aux mauvaises herbes de compliquer largement les travaux (cl. G. Le Cloirec / Inrap - 2008). Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles
  • . fortification médiévale de Castel Cran, 14. allées couvertes, 15. dépôt monnétaire d'époque romaine et vestige d'un pont. Fig. 8 : principaux vestiges archéologiques (cl. G. Le Cloirec / Inrap - 2008). 22 connus autour de Gouarec Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 Au
  • , A-44 ; Bizien-Jaglin, Galliou et Kerébel 2002, p. 283. 6 Mor. Pr. I, 697 2 23 Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Fig. 9 : intérieur de la chapelle Saint-Gilles présentant murs nord et ouest (cl. G. Le Cloirec / Inrap - 2008). Avril 2008 une élévation Fig. 10 : détail de la
  • servit rapidement de cimetière et il n'est pas impossible que le creusement d'une tombe soit à l'origine de la 24 Gouarec (22) - Chapelle Avril Saint-Gilles 2008 découverte des substructions et du canal mentionnés par A. Lemoine de la Borderie en 18961. En 1903, le manque de
  • manutention plus lourde. 2 Fig. 12 : vue des sondages réalisés dans la partie de l'emprise (cl. G. Le Cloirec / Inrap - 2008). nord Gouarec (22) - Chapelle Saint-Gilles Avril 2008 La taille de la surface disponible a permis l'ouverture de sept tranchées dont quatre mesuraient
  • . 26 Gouarec 2.2. (22)-ChapelleSaint-Gilles Avril 2008 Présentation des vestiges 2.2.1. Organisation générale Les sondages ont montré que les vestiges d'un seul bâtiment sont conservés dans l'emprise de la prescription (fig. 14). Localisé dans la moitié est, cet ensemble
RAP02382.pdf (LANNION (22). crec'h liar, beg léguer. rapport de diagnostic)
  • LANNION (22). crec'h liar, beg léguer. rapport de diagnostic
  • 22
  • DRAC-SRA 2 9 SEP. 2008 COURRIER ARRIVEE H S T I T U T NATIONAL D E RECH€RCHES ARCHE 0 L 0 G I Q U € S P R -É V E N T I V : V. E Rapport de diagnostic S + 2008 Stéphan HINGUANT Lannion "Crec'h Liar, Beg Léguer" (Côtes-d'Armor - Bretagne) 19 août 2008 N° de
  • prescription (arrêté) : 2008/057 N° de projet INRAP : DA 05027201 INRAP Direction interrégionale du Grand-ouest : 37, rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Scvigné C edex 23)82 FICHE SIGNALETIQUE Département : Bretagne Commune : Lannion (Beg Léguer) Lieu-dit ou adresse : Crec'h Liar
  • Section(s) et parcelle(s) : Section E, parcelle n° 1380 Coordonnées Lambert I: Abscisses : 169,100 Ordonnées : 1132,520 Propriétaire du terrain : Mr Gérard Marchand Altitude : 85m NGF Arrêté de prescription n° : 2008/057 Titulaire : M. Stéphan HINGUANT Organisme de rattachement
  • : INRAP Motif de l'intervention : Permis de construire Dates de l'intervention : 19 août 2008 Surface prescrite : 1600 m2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : M. Laurent BEUCHET INRAP: M. Michel BAILLIEU, Assistant scientifique et technique et M. Stéphan HINGUANT
  • carottages : néant Substrat atteint : oui/non (si non, précisez pourquoi). Pas d'ouverture du terrain, substrat rocheux affleurant en de multiples endroits. Commentaires : Une visite de site a été effectuée en août 2008 par le responsable d'opération de l'INRAP dans le cadre de la mise
RAP02328.pdf (LAMBALLE (22). diagnostic archéologique avant la construction d'un lotissement au lieu-dit "la Grande Chapelle". rapport de diagnostic)
  • LAMBALLE (22). diagnostic archéologique avant la construction d'un lotissement au lieu-dit "la Grande Chapelle". rapport de diagnostic
  • 22
  • 98 TR 23 101 TR 19 99 83 100 84 86 TR 22 80 TR 20 88 95 89 TR 18 90 85 91 87 94 92 93 96 152 et 74 76 TR 21 154 153 73 42 TR 15 63 TR 17 65 72 75 70 71 68 69 64 51 60  157  36 TR 13 37 47 52 54 59 43 40  48 58 57 39 50 49 66 67 61
  • 45 44 79 77 74 62 TR 14 41 78 46 53 38 TR 9 27 29 55 TR 16 28 35 30 TR 12 56 32 31 33 34 TR 10 26 TR 8 150 TR 39 151 24 22 23 TR 38 25 - 160 TR 11 21-159 TR 7 TR 35 TR 5 20  144 145 TR 4 147 142 19 146 136 135 148 TR 34 143 137 139 141
  •  111 130 TR 27 7 16 TR 2 127 8 9 103 105  Concentrations d e trous de poteaux. Cadastre a ncien 107 106 0 TR 25 Figure n°04: Plan des vestiges mis au jour dans les parcelles ZV 52 et 53 (fond levé topographique et cadastre ancien). 1/750e 15m TR 23 TR 19 TR 22
  • : Limon brun et brun gris. US.05 : Limon brun. 83 80 TR 20 01 01 86 TR 22 03 03 TR 19 TR 18 US.01 : Limon argileux ocre et jaune. US.02 : Creusement. US.03 : Limon argileux gris, concrétions de manganèse. US.04 : Limon brun et brun gris, fragments de tuiles. US.05 : Limon
RAP02294.pdf (PLÉDÉLIAC (22). nord du bourg parcelle 116 section ai. rapport de diagnostic)
  • PLÉDÉLIAC (22). nord du bourg parcelle 116 section ai. rapport de diagnostic
  • 22
  • drac-sra 9 + I N S T I T U T N A T Rappîtff + I O N A L + R ! E R 2008 ARfvE{ De o E R E C H E R C H E S A R C H É O L Û G I Q U - E S P R - É V E N T I V E S + + ^ M Diagnostic + Janvier 200 8 + + Sous la direction de Romuald FERRETTE Avec la
  • collaboration de Philippe COCHEREL, Xavier HENAFF, Vincent POMMIER PLEDELIAC (22), Nord du bourg (parcelle 116, section AI) Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : 12.11.07 - 23.11.07 S RA 2007/34 22175 DA 05021401 INRAP -Direction
  • interrégionale Grand Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z ZZâk Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007
  • Annexe 3 : arrêté de désignation 37 41 44 16 18 20 21 1 décembre 2007 Plédéliac (22) - Nord du bourg FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE Département : Côtes d ' A r m o r DU GENERIQUE DE L'OPERA TION INTER VENANTS SCIENTIFIQUES Direction scientifique F E R R E T T E Romuald
  • habitat dispersé qui s'est installé sur le sommet de l'actuelle parcelle 116. Lieu de dépôt du mobilier : dépôt temporaire dans les locaux de l'Inrap à Cesson-Sévigné (35). 2 Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 1- Le cadre de l'intervention Plédéliac (22) - Nord du
  • , d'appartenir à un ou plusieurs édifices gallo-romains. (CAG 22, p. 208 ; Langouët et Daire 1989, p. 49). La découverte en 1989 d'un fossé d'orientation différente, qui s'infléchit dans sa portion nord, laissait aussi présager de la superposition de plusieurs périodes (Fig. 2). 1.1 - Le
  • a ainsi décelé un ensemble de structures linéaires pouvant correspondre à un établissement antique (CAG 22, p. 208). Près de la ferme de Saint-Aubin, un gisement de tegulae semble désigner l'emplacement d'un atelier de tuilier, mentionné dès le XIXe siècle par Gaultier Du Mottay puis
  • signalé de nouveau par Harmois au début du suivant (CAG 22, p. 208). Au lieu-dit Saint-André, P. Amoureux et J.-H. Clément ont signalé en 1988 la découverte de tuiles et de céramiques gallo-romaines sur une superficie de 0,5 hectares (CAG 22, p. 208). Le site détecté dans la parcelle
  • ou un réseau parcellaire, peut-être ancien, si le paysage est resté figé pendant des siècles. 4 Fig. 1 : Localisation de l'intervention sur f o n d de carte IGN (Source Géoportail 2007). Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 1.2- Principes méthodologiques et moyens
  • sur leur nature 6 Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 anthropique (St. 5402, 5701, 2806), soit manuellement dans le cas contraire (St. 601, 1301, 2701, 4601, 5303, 5304, 5305). Une attention toute particulière a aussi concerné les vestiges découverts dans les tranchées
  • rassemble 71 clichés archivés sur CD-ROM. 7 Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 2- Présentation des résultats Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 Les 63 tranchées ont permis la reconnaissance de nombreux creusements, dont plusieurs tronçons de fossés. Le
  • Fig. 6 : Plan détaillé des structures de la tranchée 53 (Topo : V. Pommier, DAO : R. Ferrette). décembre 2007 Plédéliac (22) - Nord du bourg A l'inverse de la précédente, la fosse 5304 a été fouillée par moitié seulement. De forme plus ou moins ovalaire, elle comporte une
  • circulaire sur poteaux plantés découvert dans la tranchée 39 (R. Ferrette). 13 Fig.251: Plan détaillé des structures de la tranchée 53 (Topo : V. Pommier, DAO : R. Ferrette). Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 Les dimensions de ces trous de poteaux sont variables. Les
  • l'objet d'aucun tamisage durant la post-fouille. 15 Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 Cliché 3 : L'incinération 3501 prise depuis le sud (R. Ferrette). 2.1.5- Des structures de combustion associées aux édifices de l'âge du Bronze ? Trois fosses particulières, dont
  • gris avec des charbons de bois Cliché 4 : La fosse 1301 (P. Cocherel). Cliché 5 : La fosse 2701 (P. Cocherel). Cliché 6 : La fosse 4601 (R. Ferrette). Fig. 10 : Les fosses 1301, 2701 et 4601 ( D A O : R. Ferrette). Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 2.1.6- Un
  • 0602 2101 2801 3803 6101 6103 Ouverture en cm 84 120 100 60 80 90 Profondeur en cm 48 40 38 22 30 50 Les parois de ces creusements ont tendance à s'évaser et les fonds sont plats ou arrondis. Les comblements sont homogènes et constitués à chaque fois d'une seule couche, hormis F
  • u p e du fossé 6103 prise depuis le nord (R. Ferrette). Cliché 8 : C o u p e du fossé M O l p r i s e depuis l'est (P. Cocherel). 18 E Fig. 11 : Coupes des fossés sondés (DAO : R. Ferrette). O O E N S Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 Les orientations
  • riche en c h a r b o n s de bois 3 • S é d i m e n t gris clair a v e c inclusions d ' a r g i l e o r a n g é e Argile orangée Cliché 9 : L a fosse 0601 (R. Ferrette). Fig. 12 : La f o s s e gallo-romaine 0601 ( D A O : R. Ferrette). 20 décembre 2007 Plédéliac (22) - Nord du
  • Fossé napoléonien est Fossé napoléonien ouest 2102 Fig. 13 : Plan des structures attribuées à l'époque moderne ou contemporaine (Topo : V. Pommier, DAO : R. Ferrette) Plédéliac (22) - Nord du bourg décembre 2007 Aucun indice pertinent n'autorise à privilégier l'une de ces
  • (Dao : R. Ferrette). 23 Plédéliac (22) - Nord du bourg I décembre 2007 k. 24 décembre 2007 Plédéliac (22) - Nord du bourg 3.1 - Le mobilier protohistorique Pendant la période de post-fouille, 4 jours ont été consacrés au matériel déjà lavé. Le mobilier, réparti dans 16
RAP02324.pdf (CORSEUL (22). 40 rue de l'Arguenon. rapport de diagnostic)
  • CORSEUL (22). 40 rue de l'Arguenon. rapport de diagnostic
  • 22
  • DRAC-SRA AVR. 2008 COURRI INSTITUT ARRivitapport NATIONAL De RECH-ERCHE ARCHE 0 L 0 G I Q U € S P R I V E N T I V E S + + + + Diagnostic + Février 2008 Sous la direction de Romuald FERRETTE Avec la collaboration de François BRIAND et Vincent POMMIER CORSEUL (22) 40
  • 32 Bibliographie 35 Inventaire des figures Inventaire photographique 35 35 Annexe 1 : arrêté de prescription Annexe 2 : fiche de projet de diagnostic Annexe 3 : arrêté de désignation 36 40 43 1 Février 2008 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Lieu de dépôt du mobilier
  • jamais avoir abriter de construction. Le mobilier recueilli, principalement de la céramique, permet d'envisager une fourchette chronologique allant du début du Haut-Empire au courant du 11 le siècle. 2 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 1- Le cadre de
  • l'intervention 3 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Suite au dépôt du permis de construire d'une maison individuelle, le Service Régional de l'Archéologie de Bretagne a émis un arrêté de prescription concernant la parcelle AB. 391, située au 40 rue de l'Arguenon à Corseul
  • et environnement archéologique (fond cadastral et voirie antique SRA Bretagne, complément Chevet al. 2002). Fig. 1 : Le cadre de l'intervention (DAO R. Fcrrctlc). Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 vestige archéologique (Fig. le ; Kerébel 1994). Les seules
  • phase de postfouille et servent de documentation à ce rapport. 6 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Cette phase de caractérisation s'accompagne aussi de photographies, prises à l'aide d'un appareil numérique. Au total ce sont 102 clichés, archivés sur CD-ROM, qui
  • . Pommier, Dao R. Fcrrcttc). 7 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 2- Présentation des résultats 8 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Les 3 tranchées ont livré chacune des témoins d'une occupation antique (Fig. 3). La nature des vestiges est
  • creusements. 9 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Cliché 1 : Illustration de la stratigraphie de la tranchée 1 à la hauteur du fossé 114 (R. Ferrette). L'us. 113 s'apparente à une fondation en forme d'abside (Cliché 2). Elle est constituée exclusivement de micaschiste
  • homogène Us. 115 Us. 117 Us. 114 0 Fig. 6 : Coupes des structures fossoyces 114, 115 et 117 (Dao R. Fcrrcttc). l/SOc I m Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 2.2- La tranchée 2 Cette seconde tranchée mesure 19
  • l'ouest de ce dernier. A titre d'hypothèse, cclle- 13 Corseul (22) - 40, me de l'Arguenon Février 2008 3 ci pourrait être limitée par le creusement linéaire 210, parallèle au mur 207 , et installé dans le niveau 204. Profond d'une dizaine de centimètres, l'us. 210 présente un
  • 212 (Dao R. Fcrrcttc). 1 ■ TcrTc brune riche en particules de terre cuite 0 l/50e 1 m Us. 210 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 17 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Corseul (22) - 40
  • sombre tournée, écrêté lors du décapage, tandis qu'une cruche en commune claire, dont le goulot est manquant, a été retrouvée brisée sur place à côté de l'us. 313. 19 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 20 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Fig
  • . 10 : Plan simplifie des vestiges de la tranchée 3 (Topographie V. Pommier, Dao R. Fcrrcttc). Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 2.2.2- L 'empierrement 304 Un second massif, l'us. 304, a été découvert au sud de la tranchée 1 (Fig. 10). Cet empierrement, de forme
  • (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 3 — Le mobilier 26 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Le matériel recueilli dans le cadre de l'intervention est assez varié, même si la vaisselle en terre cuite
  • -Ouest de la Gaule. Ces quelques indices accréditent l'hypothèse que l'aménagement 113 n'est pas antérieur au milieu du second siècle. 27 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 3. 2- La tranchée 2 L'us. 203 Equivalente à l'us. 106 de la précédente tranchée, la couche
  • . Delage (Inrap, Grand-Ouest) que nous remercions. 28 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 L'us. 214 (nettoyage) Le nettoyage et le dégagement du mur 214 ont abouti à la découverte d'un petit lot de céramiques constitué de 24 tessons. Les deux récipients importés se
  • assurée (emplacement d'un poteau ?). On note surtout que 35 des 36 fragments 6 L'identification stylistique est due à R. Delage (Inrap Grand-Ouest). 29 Corseul (22) - 40, rue de VArguenon Février 2008 se rapportent à un pot en céramique commune sombre tournée, qui
  • : Inventaire du mobilier (hormis le numéraire) découvert au 40 rue de l'Argucnon à Corseul. 30 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 4-Conclusion 31 Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 2008 Le diagnostic conduit au 40 rue de l'Arguenon à Corseul représentait
  • rue de VArguenon Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : (parceiie391, sectionAB> 18.02.08 - 29.02.08 SRA 2007/099 22 048 DA 05023301 INRAP -Direction interrégionale Grand Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02
  • 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z Corseul (22) - 40, rue de l'Arguenon Février 200H Sommaire Fiche signalétique Générique de 1'opération 2 2 1- Le
RAP02395.pdf (TADEN (22). ZAC des Alleux. rapport final d'opération)
  • TADEN (22). ZAC des Alleux. rapport final d'opération
  • 22
  • 4w+ ~ m s RAPPOTOIERARR + + N I T U T N A T i 0 N A L e R E C H -E R C H E S A R CH É 0L 0 G I Q U € S P R -É V E N T I V E S I S FINAL T D + + V VEE D'OPERATION + Novembre 2008 j. Données présentées RomualdFERRETTE, par Mathilde DUPRE, Françoise Gaétan LE
  • CLOIREC et Laure Avec la collaboration Paul-André BESOMBES, LABAUNE-JEAN, SIMON de Pierrick LE BLANC, Arnaud Stéphane JEAN, Vincent DESFONDS, POMMER TADEN (22), ZAC des « Alleux » (Parcelle 1747, section D) Dates d'interventions : N° de prescription : N° INSEE de la commune
  • -4-1-5-3 L'aile sud : espaces 21 à 23 et 27 2-4-1-5-3-1 Les travaux préparatoires liés à l'installation des espaces 21 à 23 2-4-1-5-3-2 L'espace 22 2-4-1-5-3-3 L'espace 23 2-4-1-5-3-4 L'espace 21 2-4-1-5-3-5 L'espace 27 2-4-1-5-4 L'aile sud : les bains 2-4-1-5-4-1 Les travaux
  • Adduction et évacuation 2-5-1-3-8 Le circuit thermal 2-5-1-3-9 Les éléments de datation 2-5-1-4 L'aile sud phase IV- état lb 2-5-1-4-1 L'espace 27 2-5-1-4-2 L'espace 22 2-5-1-4-3 Création d'une porte entre les espaces 21 et 22 2-5-1-4-4 L'espace 21 2-5-1-4-5 L'espace 23 2-5-1-4-6 Nature
  • -2-1 Apparition du mur M. 1077 2-5-2-2 Réalisation d'un aménagement à l'intérieur de l'espace 21 2-5-2-3 Réfection du sol de l'espace 22 2-5-2-4 L'espace 31 et la cour ouest 2-5-2-5 Les éléments de datation de la phase IV- état 2 V : Les ultimes transformations L'aile nord 2-5-1-1
  • salle de chauffe des bains 2-5-3-1-1 Le nouvel espace 24 2-5-3-1-2 Les espaces 43 et 44 2-5-3-2 Les espaces 25, 26 et 37 à 39 2-5-3-3 L'espace 22 2-5-3-4 Les éléments de datation 85 85 89 89 90 92 92 92 95 95 96 97 97 97 98 100 101 103 107 108 108 108 109 109 110 112 112 112 112 112
  • -d'Armor Commune : Taden Lieu-dit : ZAC des « Alleux » Année de fouille : 2005-2006 Site n° : 22 339 023 Section(s) et parcelle(s) : Section D, n° 1747 Coordonnées Lambert : X = Y= Z= Propriétaire du terrain : Communauté de Communes de Dinan OPERATION ARCHEOLOGIQUE Arrêté n° 2005
  • (22) a permis d'étudier une partie d'une villa gallo-romaine repérée en prospection aérienne en 1987. L'intérêt du site réside tout d'abord dans l'ampleur du bâtiment, plus de 1000 m2 au sol, et dans l'état de conservation de certains secteurs (thermes, triclinium, cuisine) qui ont
  • - Aucaleuc (22). INTERVENANTS ADMINISTRATIFS Service Régional de l'Archéologie DESCHAMPS Stéphane (Conservateur Régional de l'Archéologie) MENEZ Yves (Conservateur du Patrimoine) BEUCHET Laurent (gestion des dossiers archéologiques des Côtes-d'Armor) INRAP, Direction interrégionale
  • l'architecte et les premières réflexions sur la restitution de la villa. Les études et les inventaires de mobilier, ainsi que la restitution architecturale ont abouti dans le courant du premier semestre 2008. Plans et figures ont été réalisés durant l'été et l'automne 2008, au même titre
RAP02384.pdf (KERIEN (22). la Villeneuve. rapport de sondage archéologique)
  • KERIEN (22). la Villeneuve. rapport de sondage archéologique
  • 22
RAP02406.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2008 de fp 2008-2010)
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2008 de fp 2008-2010
  • 22
RAP02396.pdf (PLURIEN (22). le manoir de la Salle. rapport de diagnostic)
  • PLURIEN (22). le manoir de la Salle. rapport de diagnostic
  • 22
  • 887 Statut du terrain : Propriété privée Code INSEE : 22 242 Propriétaire du terrain : M. Houtin Rémi Arrêté de prescription n° : 2008-122 en date du : 10 juillet 2008 Arrêté de désignation n° : 2008-115 en date du : 23 juin 2008 Responsable désigné : Sandra Sicard Organisme de
  • 8ûec « Le Manoir de la Salle » PLURIEN (Côtes d'Armor) N°2008.122 D.F.S de diagnostic archéologique Du 08/09 au 09/09/2008 Sandra Sicard Avec la collaboration de Fanny Tournier Institut National pour la Recherche Archéologique Préventive (INRAP) Direction Régionale des
  • Affaires Culturelles de Bretagne (DRAC) et Service Régional de l'Archéologie (SRA) Décembre 2008 2336 SOMMAIRE Sommaire 1 Fiche signalétique 2 Mots clés du thésaurus 3 Intervenants et moyens mis en Œuvre 4 Notice scientifique 5 INTRODUCTION 7 Circonstances de
  • rattachement : INRAP Maître d'ouvrage des travaux : M. Houtin Opérateur chargé des travaux : INRAP interrégion Grand-Ouest Surface du projet d'aménagement : 10 414m2 Dates d'intervention sur le terrain : Du 08/09 au 09/09/2008 Surface diagnostiquée : % de la surface sondée : Résultats
  • susceptibles d'être affectés par ces travaux. Ce diagnostic a été réalisé en septembre 2008 et a concerné une zone de 10 414m 2 . ÉTAT DES CONNAISSANCES AVANT L'OPÉRATION LA SITUATION TOPOGRAPHIQUE ET GEOLOGIQUE DU SITE Le manoir de la Salle se trouve sur la commune de Plurien, dans les
RAP02407.pdf (PAULE (22). la chapelle de Saint-Symphorien. rapport de fouille annuelle 2008)
  • PAULE (22). la chapelle de Saint-Symphorien. rapport de fouille annuelle 2008
  • 22
  • correspondant au sondage réalisé à l'emplacement de l'enceinte de Bressilien. ^opération effectuée en 2008 a donc permis d'étudier une surface totale de 4280 m2, inférieure à celle de 6 500 m2 envisagée dans le cadre d'un programme bisannuel 2008-2009. à Paule (22). 1036 qui seront
  • ) - Saint-Symphorien Corbeilles (45) - La petite Russelle (Segain, 2008) » 3 Fig. 22 - Soc d'araire en fer découvert sous le seuil d'entrée de l'ancienne chapelle, et comparaison avec celui découvert site de la Petite Russelle en Corbeilles (Loiret). Fig. 23 - Vue générale des
  • site n° 22.163.0012 Rapport de fouille annuelle 2008 a p é e d e ^aint-^ymphorien à Paule Responsables d'opération : Joseph Le Gall (INRAP) et Yves Menez (SRA Bretagne) Etude des monnaies : Jacqueline Pilet-Lemière (CRAHAM Caen) Etude des perles en verre : Françoise Labaune
  • -Jean (INRAP) • f.- • H JH -m • * 4" ' rw w m m - wrjpç fil - wni - fcn 1 V k » 1 C R e A A H C0.URRIËR ARRIVEE «hk^ 1 Service Régional de l'Archéologie de Bretagn ^ M B wmm hé : Maurice Gautier il' La chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22). 1032
  • conditions parfois rendues difficiles par les intempéries qui se sont succédées durant les 5 semaines de fouilles, du 7 juillet au 8 août 2008 : Elodie BAIZEAU Gaël BARRACAND Elodie BELTRAMI Pierre CARRIE Romain CHAILLY Laetitia CURE Samuel DOUILLARD Guillaume DOURY Johanna FURLAN Axelle
  • /. Le Gall, Y. Menez I - Historique des recherches et rappel du programme de recherches 2008 -2009 (Yves Menez) •Carhaix Paule • Rostrenen # Glomel » • Saint-Symphorien «Tréogan altitudes supérieures à 200 mètres 0 M i l l , Le lieudit Saint-Symphorien à Paule, dans les
  • l'emplacement des sources de Saint-Symphorien a Enfin, le fait est moins connu, l'ancienne chapelle, néanmoins été proposé pour 2008 et 2009. Malgré aujourd'hui disparue, qui dominait autrefois ces les perturbations subies par le site, il semblait en effet sources et a donné son nom au lieu
  • est connue pour possible de recueillir en ce lieu des informations : avoir recelé l'une des 6 cloches à main conservées La chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22). 1034 • Sur le tracé de l'enceinte du second âge du Fer : Les limites septentrionales et occidentales de la vaste
  • préalablement à l'opération dans la parcelle ZV 74. En fonction des résultats de l'opération de 2008, des L'exiguïté des sondages jusqu'ici réalisés et le fort rectifications mineures du programme pouvaient être arasement des vestiges avaient rendu extrêmement proposées. L'objectif demeurait
  • néanmoins d'étudier difficile la compréhension de ce site et de son évolution. cet espace en deux ans. Fig. 3 - Localisation, sur un extrait du cadastre de 1827 combiné au cadastre actuel, de l'emprise proposée pour l'opération de 2008. 1035/.Le Gall, Y. Menez II - L'opération
  • réalisée en 2008 (Yves Menez) L'opération s'est avérée, en définitive, plus complexe que prévue. Les sondages effectués en 2000 par Alain Provost n'avaient pas été rebouchés. Les excavations, bordées d'importants tas de déblais, étaient recouvertes d'une imposante végétation, un roncier
  • l'élaboration du programme, semblait confirmée par ces premiers travaux. La réalisation éventuelle de ces sondages était par ailleurs envisagée dans le cadre de ce programme, en 2008 ou 2009. Dans un second temps, le décapage des vestiges dans cette parcelle a été poursuivi à l'aide d'une
  • de Saint-Symphorien à Paule (22). fossé de la première phase fossés de la deuxième phase emplacement présumé du talus de la première phase emplacement présumé du talus et du rempart de la deuxième phase m fosse ayant livré quelques tessons d'amphores Dressel 1A O emplacement
  • présumé de la source (captage actuel) f i g . 6 - Localisation, sur le plan général des vestiges établi à l'issue de l'opération de 2008, des structures attribuables au second âge du Fer. 20 m 10 Le Gall, Y. Menez limon brun foncé m limon noir limon brun/ocre m limon brun/gris
  • limon brun clair substrat remanié brun/bleu limon brun et ardoises (démolition) schiste O granité O grès Fig. 7 - Coupes dans le fossé délimitant la vaste enceinte du 1er siècle avant notre ère. ^ ^ i i < i i i ^ m La chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22). 11 Ce premier
  • ce fossé. Les fouilles effectuées au sud et à lest ont montré que cette phase de démantèlement, marquée par la récupération des poutrages et des d'après les données des recherches effectuées de 1988 à 2006. En limite est de la fouille effectuée en 2008, un fossé de 4 m de large
  • validées par des datations 14C effectuées sur quelques charbons prélevés, ainsi que sur les fragments de brindilles et de branches retrouvés au fond du fossé du premier enclos. La chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22). 2 - La question des fontaines (Yves Menez) L'un des
  • être repéré au nord-est de la chapelle (n°3, fig. 15). Il est marqué, sur le cadastre de 1827, par une construction longue de 10m et large de 6m, d'une emprise similaire à la précédente. La chapelle de Saint-Symphorien à Paule (22). 1046 © source ancienne majeure TZ ancienne
  • , des fontaines et des canalisations associées. Plan réalisé à partir des sondages réalisés par Alain Provost en 2000, des vestiges mis au jour en 2008, et des informations fournies par le cadastre. 16 /. Le Gall, Y. Menez Un sondage réalisé en 1996 à cet endroit par- Alain
  • , retrouvés par Alain Provost, lors des fouilles effectuées en 2000, ou dans le comblement supérieur du fossé délimitant le premier La présence d'une quatrième fontaine, à 120 m à l'ouest enclos, en 2008, attestent la fréquentation probable de la chapelle (fig. 15, n°4), est plus
RAP02401.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine. rapport final de synthèse 2008 de fp 2006-2008)
  • LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine. rapport final de synthèse 2008 de fp 2006-2008
  • 22
  • I LE QUIOU (Côtes d'Armor) Site n° 22 263 001 la villa D R A C - S R A gallo-r^Sine •m. Fouilles archéologiques programmées Rapport de Septième Année, été 2008. (Recherches W .archéologiques Troisième année de triannuelle 2006 - 2008 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean
  • Site n° 22 263 001 AH Rapport intermédiaire de fouilles archéologiques programmées Septième année, Eté 2008. Troisième année de triannuelle 2006 - 2008 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean-Charles ARRAMOND, Françoise LABAUNE, Christophe REQUI Avec la collaboration de Thomas ARNOUX
  • -Charles ARRAMOND, Christophe REQ lU OA Avec la collaboration de Anténne Grand Ouest CS 67737-355 CESSON SEVIGNE Cédex tel: 02. 23. 36. 00. 40 Laurent BRUXELLES, Françoise LABAUNE, Thomas ARNOUX, Paul-André BESOMBES LE QUIOU Côtes d'Armor (22) La Villa gallo-romaine de la Gare
  • , Paul-André BESOMBES, Laurent BRUXELLES Toulouse, Décembre 2008 REMERCIEMENTS Une fouille archéologique procède avant toutes choses d'un travail d'équipe et de collaboration dont le seul but est d'apporter une petite pierre à l'édifice de la connaissance historique de notre
  • des fins commerciales les documents communiqués (loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION Site n° :22 263 001 AH Département : Côtes d'Armor - 22 Commune : Le Quiou Lieu dit ou adresse : La Gare Année cadastre : 1983 Section(s) et
  • Années 2002-2005 : 1600 m2, Années 2006-2008 : 3000 m2, Surface des bâtiments de la Villa : Surface estimée du site : l'opération) 20 000 m2 100 000 m2 (dans la ou les parcelles concernées par RESULTATS SCIENTIFIQUES MOTS CLES : - Chronologie : Antiquité - Vestiges immobiliers
  • ANNEE : 2008 AUTEURS : Jean-Charles Arramond, Christophe Requi COLLABORATEUR(S) : Thomas Arnoux, Laurent Bruxelles, Françoise Labaune, PaulAndré Besombes Sous-titre : Rapport Final Triannuelle 2006-2008 Nombre de volumes : I nbre de pages : 150 p. nbre de figures : 111 nbre de
  • et zonage du site 23 Les campagnes 2006 à 2008 (Figure 9) 23 Enregistrement des données de terrain 23 Structure du rapport 25 S E C T I O N II - L E S R E S U L T A T S 27 La Zone 3 : le bâtiment Principal I (Figure 10) 27 Le bâtiment I 27 Phases de constructions 3C6
  • Còrdoil 8li '«fie Prtl 8r»l .AfT-'l Monitwssijn' Ciaix Bigor •le Bas ènil' • ST^kj le ¡Pe l ss*i S j/ e l Wue jray-«
  • ' Owe ft sètti ja Garés ' Q Vi«i(C| Coœ / \ OricR la Séa l àfe i e l Póon fei ¡a ^Ufl Haue t ¡la CW ' No' rfàj isXm Ngavp 1i)f»> \ a l RS is Coran ! o I
  • -magnétiques 2008 Terres cultivé* Prairkae€CS^ib! s ani'c o n t r a i nte s, 0.75 ha M Prospcctijsfi/pédestrç^iiiitivt^ *ement Bâtiment III Prospections pi Prospect! électriquj Campagne 2001 En grisé: cadastre section A,Feuille 2, révisée pour 1933, édition à jour 1983 Levé rattaché
  • au nivellement général de la France Coordonnées rattachées au système Lambert Campagnes 2002-2005 Restitution du plan de la villa par photo-interprétation || ^ Figure 8 : Localisation des campagnes de fouilles et de prospection géophysique sur le plan cadastral. 22 Epandage
  • de mobilier Prospection par C. Petit- Aupert. Campagnes 2006-2008 H I S T O R I Q U E DES C A M P A G N E S DE F O U I L L E S 2 0 0 2 - 2 0 0 5 (FIGURE 8 ) La première année de triannuelle, en 2002, a été consacrée à la fouille de l'aile thermale de la villa uniquement
  • le cadre de l'enregistrement (Figure 9), nous avons attribué des numéros aux bâtiments (appelés Entités Archéologiques dans notre base de donnée): le Bâtiment I (Zone 3, fouilles 2005 à 2008) constitue le corps principal de la Villa, le Bâtiment II (Zone 2, fouilles 2002 à 2005
  • ) correspond à l'espace thermal, le Bâtiment III (2006-2008) est celui qui est accolé à l'aile sud des Thermes. La délimitation des zones 2 et 3 est matérialisée à l'ouest des thermes et au nord du bâtiment principal par le fossé de drainage 461/306. Les espaces entre ces bâtiments ont
  • reçu des numéros de zone différents : - Z o n e l : espace situé au nord de l'espace thermal soit le bâtiment II (fouilles 2001). - Zone 5 : cour située entre les trois bâtiments I, II et III (Fouilles 2006-2007) - Zone 6 : espace situé au sud des bâtiments (2006-2008). L E S
  • . Dans la cour intérieure de ce bâtiment (UH85) entièrement décapée en 2008, seule la moitié de la superficie a été traitée : une forte densité de structures fossoyées de l'antiquité tardive s'y trouve localisée. Dans la cour extérieure (zone 5), située à l'est entre les bâtiments 1
  • structures sont apparues : elles ont permis de calibrer au plus près la campagne de prospections éléctromagnétiques qui a eu lieu début décembre 2008. Les observations géomorphologiques ont été complétées au gré des sondages profonds : la partie du rapport qui y est consacrée a été
RAP02314.pdf (SAINT-BRIEUC (22). collège Anatole le Braz. rapport de sondage archéologique)
  • SAINT-BRIEUC (22). collège Anatole le Braz. rapport de sondage archéologique
  • 22
  • Ministère de la Culture et de la Communication Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne Service Régional de l'Archéologie Rapport de sondage archéologique Saint-Brieuc - Collège Anatole-le-Braz 18-19 février 2008 DRAC-SRA 2 1 FEV. 2008 COURRIER AR RIVEE L
  • . Beuchet-J.-P. Bardel Cadre de l'intervention : Le service Régional de l'Archéologie a été prévenu le 12 février 2008 par le cabinet de monsieur le Préfet des Côtes d'Armor de la découverte d'ossements lors de travaux de terrassements liés à la réhabilitation du collège Anatole Le
  • présence d'une chapelle, située au sud du lieu de découverte (figure 2) Le sondage archéologique : Le sondage a été pratiqué les 18 et 19 février 2008, par Laurent Beuchet et Jean-Pierre Bardel, agents du Service Régional de l'Archéologie (Direction Régionale des Affaires Culturelles
  • B i ~~J T ' fosse LJ I tft» 1m Tranchée Gaz Figure 3 : plan des vestiges Niveau supérieur du muret de soutènement A -1 m -1,50 m 1 : terre végétale 2 : gravats récents (chnatier 2007-2008) 3 : Terre argileuse jaune, mêlée de gravats 4 : terre argileuse jaune, gravats
RAP02598.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de synthèse de la fp 2007-2008)
  • SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de synthèse de la fp 2007-2008
  • 22
  • (Côtes d'Armor) Fouille programmée 2007-2008 Rapport de synthèse 2010 Jean-Yves Tinévez avec la collaboration de Laurent Quesnel Avec la participation du CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR N° d'entité archéologique: 22 321 0026 Autorisation de fouille programmée n° 2007-200 du 2 mars
  • 2007-2008 Rapport de synthèse 2010 Jean-Yves Tinévez avec la collaboration de Laurent Quesnel Avec la participation du CONSEIL GENERAL DES CÔTES D'ARMOR N° d'entité archéologique: 22 321 0026 FICHE SIGNALETIQUE Fouille programmée 2007, autorisation préfectorale n° 2007-200 du 2
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE U.M.R. 6566 « Centre de recherche en archéologie, archéosciences et histoire oRac (CReAAH) » 22 ^ Kl 2010 C 0 U R R ' ^ £ ê Le cairn de Croaz Dom Herry Saint-Nicolas-du-Pelem
  • mars 2007. Fouille programmée 2008, autorisation préfectorale n° 2008-207 du 28 mars 2008. Programme 12: Néolithique - habitats, sépultures, productions, échanges. Département: Côtes d'Armor Commune: Saint-Nicolas-du-Pelem lieu-dit: Croaz Dom Herry. Références cadastrales: ZT 122
  • Coordonnées Lambert - Carte IGN n°0817 OT, Saint-Nicolas-du-Pelem 1/25 0000e: x = 191,250; y = 1082,05; z = 1 8 0 m . N° d'entité archéologique: 22 321 0026. Titulaire: Jean-Yves Tinévez - Service régional de l'Archéologie de Bretagne, U.M.R. 6566 « CReAAH» Suivi administratif: SRA: S
  • . Deschamps, Conservateur régional de l'archéologie, L. Beuchet responsable départemental; U.M.R.: G. Querré, directeur. Propriétaire terrain: M. André. Financement: Ministère de la Culture, DRAC: 2007: 9000 euros; 2008: 4000 euros; Conseil général des Côtes d'Armor: 2007: 9000 euros; 2008
  • , Nolwenn Quinio, Lucie Rainville, Bastien Simier, Elodie Wermuth. Dates des interventions: 2 avril-20 avril; 18 juin-6 juillet 2007. 31 mars- 25 avril 2008. Emprise décapée: 1800 m2; emprise fouillée: 1500 m2. 1 SOMMAIRE I) Introduction II) Contexte archéologique III) Historique de
  • l'opération 1 - un diagnostic archéologique en septembre 2005 2 - une fouille préventive sur les carrières en janvier 2006 3 - la fouille programmée du caira en 2007 et 2008. 3-a: problématique de l'opération 3-b: la méthodologie utilisée. IV) Localisation topographique et géologique du
  • élévation, les opérations consacrées au mégalithisme funéraire se sont faîtes de plus en plus rares avec ces dernières années par exemple l'étude de l'ensemble du Souc'h à Plouhinec (Finistère) achevée en 2008. La plupart de ces recherches a concerné des monuments localisés en zones
  • en 2007 et 2008: 3-a: problématique de l'opération: Contrairement aux régions limitrophes de la Bretagne, comme la Basse-Normandie (San Juan, Dron, 1992, 1998 ) ou le Centre-Ouest (Jousseaume, Laporte, 2006 ), la découverte d'un cairn en pierres sèches suffisamment arasé pour être
  • enregistré (plans et élévations au l/10e, photographies verticales et de détail). La périphérie du monument a été fouillée sur l'espace disponible au nord, à l'est et à l'ouest du cairn. En avril-mai 2008, une dernière intervention programmée a été consacrée au démontage progressif des
  • d'occupation antérieure au cairn a ainsi été mise en évidence. Voirie Zone d'étude (2007) = 1500 m2 Fouille programmée (2008) Vase néolithique (8) Perle (1,2,3) Tesson néolithique (9,10,12,14,16,17,24,26) Silex (5,25) Tesson fin du M.A (18,19,20.21,22,23,27) et moderne Hachette
  • , résidus de 13 l'arrachage des dalles. Ces fosses ne seront fouillées qu'en 2008 après démontage de la base du cairn. Les dalles en granité encore en place sont brisées à la même hauteur, soit environ 0,20 m au dessus du substrat, correspondant à l'interface terre labourée et masse
  • chambres à couloir ont été enregistrées lors de la campagne de 2008 à la suite du démontage progressif du cairn. Fig 11: vue zénithale, à partir de l'ouest, de l'état de dégagement des vestiges du cairn et son environnement en juillet 2007. Les quatre chambres funéraires et leur
  • . 17, 22, 23) sont matérialisés par quinze fosses de calage périphériques dont huit contiennent encore la base d'un bloc de granité planté. Si les caractéristiques des creusements sont proches de celles de la chambre A (fosses étroites de 0,25 m de profondeur), l'alternance de
  • la chambre (fig. 22, élévation CD) met en évidence la parfaite adéquation du bord inférieur de la dalle avec le profil du fond de la fosse; plusieurs impacts de taille en périphérie de la dalle semblent indiquer un façonnage partiel sur place pour parfaire la pose. La chambre
  • schiste (fig. 22, élévation EF). La présence de quelques fragments de plaquette de granité dans le dallage conforte l'hypothèse d'un façonnage sur place des pièces exogènes plantées. 21 Fig. 22: plan de détail et élévations des parois de la chambre funéraire B. Le dallage est
  • partiellement conservé dans la moitié nord de la chambre. Fig. 23: plan de la sépulture B après démontage des restes du cairn et profils des fosses de calage des dalles de granité plantées. 22 La sépulture C est circonscrite par 16 fosses de calage dont trois d'entre elles contiennent
  • du couloir vers l'est et pouvait laisser croire à un décalage de l'entrée C par rapport à celles de A et B. Le démontage du cairn en 2008 a mis en évidence la position secondaire de ce bloc (figuré en hachuré et non en noir sur la fig. 25), probablement issu du démantèlement d'un
  • démontage des restes du cairn. Fig. 30: plan d'ensemble du monument et de ses quatre chambres funéraires après démontage en 2008 des vestiges interne du cairn. * 'js^-" Vv;* j 1 jA ' - 4 1* u jf, " " WMHHHì? ail*®-?- ^ î « ' 'J.' iS'I^yMfe«^»^^ Jiiè S H H 4.» W 1 < ¿j^E ' j îjt V