Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
PAULE [X]
Département
22 [X]
Date (Année)
2011 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02726.pdf (PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien à Paule)
  • PAULE (22). l'habitat aristocratique de Bressilien à Paule
  • 22
  • - Localisation des principaux sites fouillés dans le secteur depuis 1988. 110 220 m L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 5 -Evocation de l’enceinte de Bressilien. Dessin réalisé par Christian Jegou dans le cadre de l’exposition «Soyons Fouilles» (2011). 2.2
  • d’ensemble du site ont été réalisées en fin de chantier depuis une nacelle. 11 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). 0 Fig. 6 - Plan du site établi en 2010 et emprise des fouilles prévues en 2011 (en grisé). 20 40 m 12 0 Fig. 7 - Plan général des vestiges mis au
  • jour sur Bressilien, établi à l’issue de l’opération 2011. 20 40 m L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 8 - Vue de la partie nord de l’avant-cour de l’enceinte, dégagée en 2011. II. Présentation des données archéologiques A l’issue du décapage effectué en
  • - La Bretagne des saints et des rois, Ve-Xe siècles, Éditions LE GALL, J., MENEZ, Y., 2010 - L’enceinte de Bressilien à Paule (22), Rapport d’opération 2010 et programmation Ouest-France université, Rennes, 1984, 423 p. 2011-2012, Rennes, 2010, 68 p. CHEDEVILE, A., TONNERRE, N.-Y
  • L’habitat aristocratique de Bressilien à PAULE (Côtes d’Armor) Côtes d’Armor site n°22.163.0003 Conseil Gén éral Côtes d’Armor C R eA A H Rapport intermédiaire d’opération bisannuelle 2011-2012 Responsable d’opération : Joseph Le Gall (INRAP Bretagne) Côtes d’Armor site n
  • °22.163.0003 L’habitat aristocratique de Bressilien à PAULE (Côtes d’Armor) Rapport intermédiaire d’opération bisannuelle 2011-2012 Responsable d’opération : Joseph Le Gall (INRAP Bretagne) SOMMAIRE Remerciements p. 5 I. Présentation de l’opération 1. Cadre géographique, topographique
  • et géologique de l’intervention 2. Historique de l’opération 2.1. Historique des recherches 2.2. Résultats du programme d’intervention 2009-2010 2.3. Programme d’intervention 2011-2012 3. Méthodologie p. 7 p. 7 p. 7 p. 7 p. 9 p. 10 p. 10 II. Présentation des données
  • - Position du site sur un extrait de la carte géologique éditée par le B.R.G.M. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). I. Présentation de l’opération 1. Cadre géographique, topographique et géologique des lieux durant le Moyen-âge. Cela est notamment dû à une position
  • traitements du grain (grillage, moulage et stockage). Parmi le rare mobilier découvert dans cet espace, nous devons citer une découverte notable, celle d’un fragment de verre décoré, datable du VIIIe siècle. 9 10 2.3. Programme d’intervention 2011-2012 Un nouveau programme bisannuel
  • a été proposé à la Commission Interrégionale de la Recherche Archéologique pour 2011-2012, en vue d’obtenir, à la fin de cette seconde phase d’opération, un plan complet de cette résidence. Le but étant d’appréhender l’organisation complète du site et, s’il y a lieu, son phasage. Il
  • a donc été proposé de terminer la fouille de l’avant-cour et d’engager celle des bâtiments de pierre en 2011. Il a également été proposé de décaper la partie située à l’est du logis du XIVe siècle. L’emprise prévue pour l’année 2012 est strictement contrainte à l’espace résidentiel du
  • haut Moyen-âge. En 2011, la superficie d’étude s’est étendue au final sur près de 4000 m². L’année précédente, l’espace résidentiel avait été consciencieusement bâché puis sablé en vue de poursuivre la fouille. Cette opération a d’ailleurs été renouvelée en fin d’intervention
  • la zone basse. Un jour supplémentaire de pelle a été utilisé en fin de chantier pour le curage de certains fossés et le nettoyage de certaines zones du site. L’opération de fouille s’est déroulée sur une période de 5 semaines, du 27 juin au 29 juillet 2011, à l’aide d’une équipe
  • 2011, aucun vestige contemporain du manoir de la fin du Moyen-âge n’a été mis au jour. Seule une grande fosse isolée, située dans l’avant-cour de l’enceinte, a livré de la céramique de la fin du Moyen-âge et du début de l’époque moderne. Cette excavation se démarquait d’ailleurs des
  • d’autre du fossé, ce de type silos à grains. L’ensemble présente une zone 15 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). 3 4 2 1 5 Avant-cour F 2080 (880/990) Cour Bât exc. 5 (670/770) 0 Fig. 10 - Localisation des principales limites d’enclos. 20 40 m 16 F 1140
  • (780/970) F 1134 (890/1020) F 1126 (720/890) F 3008 F 3009 (720/890) 0 10 20 m Fig. 11 - Plan des vestiges mis au jour dans la partie nord de l’avant-cour de l’enceinte, et localisation des silos à grain (en jaune). 17 L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22
  • aménagement palissadé (en rouge, Fig. 11). De nombreux petits bâtiments semi-excavés, liés à des activités artisanales et agricoles, y sont installés, ainsi que plusieurs silos à grain. Dix silos à grain furent mis au jour en 2009 sur ce secteur, dont 8 organisés en batterie. En 2011, 6
  • petit fragment piégé dans cette Bressilien 2011 - F 3008 Bressilien 2011 - F 3008 Bressilien 2011 - F 3009 Fig. 12 - Céramiques du haut Moyen-âge mises au jour dans les silos à grains. 0 5 10 cm 18 Fig. 13 - Silo à grain rectangulaire mis au jour au sein de l’avant-cour
  • . Fig. 14 - Batterie de silos à grains mise au jour au nord de l’avant-cour. L’habitat aristocratique de Bressilien à Paule (22). Fig. 15 - Vase découvert dans le silo à grain F 3009. couche d’abandon traduit l’importance de l’architecture présente dans les lieux à cette époque
  • formes et dimensions de ces structures sont comparables à celles découvertes dans l’avant-cour de l’enceinte : leur profondeur varie entre 1 m et 1,80 m. L’organisation de cet espace se démarque en premier lieu par la présence de grands bâtiments maçonnés. L’opération menée en 2011