Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 22 (retirer)
  • Operation type > fouille programmée (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
fouille programmée [X]
Commune
Département
22 [X]
Date (Année)

148 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01452.pdf (CORSEUL (22). Monterfil 2. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998)
  • CORSEUL (22). Monterfil 2. rapport intermédiaire de fouille programmée 1996-1998
  • 22
  • . Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 4: 5: 6: 7: 8: 9: 10 : 11 : 12 : 13 : 14 : 15 : 16 : Fig. 17 : Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 18 19 20 21 22 : : : : : Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 23 24 25 26 27 28 29 : : : : : : : Fig. 30 : Vue aérienne de la réserve archéologique de
  • (fig. 18,19 et 20). Il peut s'agir d'une salle de travail où se situerait le praefornium alimentant l'hypocauste (fig.21 et 22). Au nord de l'hypocauste, une cour semble disposer en son centre d'un puits (fig.23). Son mur de fond, constitué de blocs de petit module, contient
  • l'enduit de mortier de tuileau . 35 Fig. 20 : Sondage 7, La pièce de travail au sol d'argile jaune à l'ouest de l'hypocauste. 36 Fig. 21 : En limite du sondage 7, vue du parement du mur sud de la pièce de travail. Fig. 22 : Sondage 5, la cour au sol de schiste installée entre
  • réserve archéologique nous avaient permis de positionner avec précision une rue est-ouest déjà repérée par photographie aérienne à l'emplacement du terrain de sport et, au sud de la ferme du Ray {Chemin du Ray II, site n°22 048 063) (rue n° 3). Cette rue délimite au nord Yinsula nord
RAP01702.pdf (ÎLE-DE-BRÉHAT (22). les Agneaux. rapport de fouille programmée)
  • ÎLE-DE-BRÉHAT (22). les Agneaux. rapport de fouille programmée
  • 22
  • Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Les Agneaux Côtes-d'armor, commune de l'ÎLE DE BREHAT N° de site : 22 016 007 x : 205 000, y : 1 140 000 Opération 1995 - 22 Marie-Armelle Paulet-Locard Etude géomorphologique et dessins : Stéphan Hinguant février 1999 2000
  • Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Document final de synthèse Ilot des "Agneaux" - Côtes-d'armor, commune de l'ÎLE DE BREHAT N° de site : 22 016 007 / x : 205 000, y : 1 140 000 Opération 1995-22 Fouille programmée - arrêté du 9 mai 1995. Campagne du 29 mai au 11 juin 1995
  • supérieur ancien, proche des séries de BEG-AR-CHASTEL (Kerlouan, 29), Aurignacien, et de PLASENN-AL-LOMM (Ile-de-Bréhat, 22), Périgordien supérieur probable. Ces séries plus importantes, étudiées par Michel Allard et par Jean-Laurent Monnier, se présentent dans une position d'isolat
  • par taille et par rande catégorie technique est la suivante : lus grande >ngueur (en mm) 10à 19 20 à 29 30 à 39 40 à 49 50 à 59 60 à 69 70 à 79 80 à 84 17 11 8 4 2 185 butes catégories 66 54 •ébris 14 8 22 ragments de imelles 10 2 12 agments d'éclats 19 12 8
  • 2 1 agments de lames 3 14 2 9 3 amelles entières 5 2 3 1 3 2 5 4 12 4 4 2 2 3 3 smes entières clats entiers ièces esquillées ur support non aconnaissable 15 23 TOTAL 42 2 1 34 10 3 2 20 39 6 +6 "pièces esquillées" hors catégorie (22, 25, 29, 32
  • trit *c in z (D o u .(1) 7" ° é- ° bû x y z 88 121 53 143 ro (D cat; débiég 1 ~~~47"" 11 2 _ 4 6,ï 6,2 6,3 8 inf. à 10 11 " ~13 " 14 ; inf. â 10 32 85 9,1 9,2 9,3 10 11 12 13 14 15 17 18 20 21 22 23 "~] ..... 24 ~26 27 29 30 31 32 33 T 38 39 40 42 43 44
  • 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 56 57 100 FI 3-3 F14-4 "FI2-6 (6a) F12-6 (6b) F12-6 (6c) F10-8 29 22 13 10 21 17 100 11 32 H12-24 go 7 "" • H12- 34 : H13-35 17 H12-38 23_ G12-39 H11-40 20 ""34 G14-42 G13-43 32 "G 15-44 25 26 G13-45 50""" G12-46 l5 G12-47 H13-48 39 G12-49
  • 19 ""13 " H12-50 H13-51 10 G12-52 "23 22 H12-53 22 H12-54 27 H13-56 G13-57 50 112-16 esq. microgranite S " 3 esq. groupées F '■ ■ E.-.-i S F S " brûlée F_ ~FE" s frgt distal d'éclat large. fragt. de gros éclat de grès F FE G lustré F E î W microgranite F FE"" G jjrès lustré F
  • 34 14 72 58 38 20 44 22 58 71 33 114 178 161 160 158 155 176 66 41 146 3 39 141 ) 1 8 225 9b 57 s Q D 34 ar;l empionètce; galet de quartz (percuteur ?) F D s présence de cortex bord retouché ou chute de F L s burin s" D ; "s- présence de cortex S FE s présence de
  • èce s E 101 'L / lith_2000.xls / liste complète 36 FË ~ F G16-26 H15-27 inf. à 10 H14-29 20 H14-30 16 H14-31 32 H13-32 12 H15-33 18 E F 12 22 ; F JL fragment distal de lame s éclat latéral de pièce retouchée "s- "E~ ' F14-9a Agx95 F14 9b F14-9c F13-10 Fl1-11 F10-12
  • F10-13 F10-14 F13-15 112-17 113-18 Gll-surf G9-21 G15-22 Gll-23 20" 45 27 inf. à 10 . 110 FL F 19 34 35 F13-2 matpremii s 48 45 31 131 10 78 7 93 62 95 20 35 76 92 128 130 159 160 177 15 65 145 73 89 90 60 40 60 2 40 60 " 20 35 47 11 67 4 30 ' 75 50 22 ~ 65 57
  • ) 57 45 40 29 25 30 24 20 19 20 22 Agx 95 Hl 1-25 AGX AGX Bl Agx 95 H12-37 les Agx Agx A4 Agx 95 G12-41 Agx 95 H12-36 Agx 95 surf AGX AGX s s s s s s FL FL FL F FL F FL s FL s . FE s ! E i J L > î \ i > 1 > ) 65 s s s , ! L s L L s s s L T L FL FL L 30 AgxC3
  • - Les Agneaux Site n° 22 016 007 - Opération 1995 - 22 1 carton à dessin format A3 contenant : relevés stratigraphiques sur millimétré A3 à /échelle 1/1 Oè : ■ coupe N-E (2 feuilles), ■ coupe sud, ■ sondage 1, coupe ouest, ■ sondage 1, coupe sud, tranchée F, coupe sud, mètres
RAP00422.pdf (CORSEUL (22). Monterfil II : un quartier commercial aux Ie-IVe s. rapport intermédiaire 2 de fouille programmée 1987-1989)
  • CORSEUL (22). Monterfil II : un quartier commercial aux Ie-IVe s. rapport intermédiaire 2 de fouille programmée 1987-1989
  • 22
RAP00423.pdf (CORSEUL (22). Monterfil II : un quartier commercial aux Ie-IVe s. rapport intermédiaire 1 de fouille programmée 1987-1989)
  • CORSEUL (22). Monterfil II : un quartier commercial aux Ie-IVe s. rapport intermédiaire 1 de fouille programmée 1987-1989
  • 22
  • . Phase II : La cour est alors divisée par un mur orienté N-S (mur 22) et un nouveau puits (P. III) est creusé. Constitué d'un parement de granité, il n'a pas encore été fouillé. C'est sans doute à cette période, que la surface des pièces I et II est diminuée par la construction du mur
  • 5 constitué de blocs de schiste. Ces pièces au sol damé de schiste pourraient être des boutiques (?). Phase III : Mis à part le comblement du puits III et le creusement du puits I, peu d'aménagements architecturaux sont visibles si ce n'est la reconstitution du mur 22 désormais
RAP00430.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne
  • 22
  • la façade est de la maison A est on béton blanc étendu «B9T un hérisson de blocs de micaschiste* Celui* contemporain, en terre cuite (coupe a* 2) est particulier à lespaoe 22 (PI* III). Le petit mur de refond B-W limitant cet espace au nord devait en effet s'arrêter 1,8 ra à
  • , représente m mur SWÎE et le sol qui lui est attaché. Celui-ci est appuyé sur le dé- bordement du remplissage de la fosse 1 qui constitue à cet endroit deux ooucheo-dépotoirs t l'une -niveau 22-40- est très argileuse, l'autre, plus ancienne -niveau 0-22- contient beaucoup plus de
  • , fig. 203. (14) J.J. HAÏ? 1 Op. oit. Pl# Vin, n° 20-22. oéraajfl^^ o * 20 » i d*u» gobeJet h IÙVTG plat» et fond sauluré. «■ do tooDoao d'anphores du type dit "amphore on olive*» • Léo décora* Les décors Jnprâaée dans la pâte do ces céror&queo sont de tords types « m loe
  • . Ces deux auteurs datent cette foroe de l'époque de Claucîo-DocrLtien. (21) M. OOSB « Op. cit. Pl. 26, fig. 339. «*• 22 gobelet ovoïde on teœra>««igra lisse figuré sous lo a* 1.034» et d'une jatte carénée eu céramique fia© ardoisée (aB 1*636), D'autre part* nous avons trouvé dans
  • cette mfico coueiie un fragoaut d'estampille o.» torra-aigra (fig* ) i ... AîîOC. il est dOEesage que nous a*ea ayons qu'une partie, car ce type d'estampille est» à notre connaissance, rare en Araoriquo, et par voie de conséquence, intéressant (22). Quant a la oéraaiqu© d'iailuenoe
  • -iloilat. (22) Ces eotsŒ®iiles reflètent bien on effet l'influence de la poterie sigillée sur la terrawoigra. ^BÉMl» j M |W| j JÊÊÈ* » (23) OSUALD end PiSCCS t j fig. 5. (24? Idem, p. 181, Pl. XL?, fig. 12. {23) mmm I ipfrw of (26) Idem, p. 340. aaaatf fmmm IÉN • M* ' • Mi
RAP01073.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille programmée)
  • CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille programmée
  • 22
  • périodes II, III et IV. Pig.20.- Poyer III (carré Q V). Fig.21.- Canalisation C 1. Pig.22.- Ther.ies de la période V (plan général). Fig.23.- Trop plein du bassin M okienté sur le fondj de la canalisation C 2. Fig.24.- Canalisation C 2. Pig.25.- Plan de la partie occidentale des
  • : forme D. 27 et de Graufosenque de fomes D 22/23, Ritt. type II A j un vase biconique en terra-rubra (inv. 71-213). Le remblai établi sur le sol I était trè3 pauvre on matériel. Quelques tessons du début du 1er s. (époque de Tibère) cotaient collés à la surface du sol I : un fragment
  • poteau (9) Ch. Goudineau s "La céramique arétine lio3e", Ecole Française de Rome' T. IV, 1968 p. 22. Fig.18.- Estampille ATEI, 71-9 (p.lO)« Période H Fig.21.•Canalisation Cl (carré PVI, vu vers le nord), p.11. •11- circulaire d'un diamètre de Ot 15 m. L'amorce du parement
  • *A. -12- Les conatructiona do 1* état V appartiennent à des thèmes qui ont été installés 30us la Tétrarchie ou durant les premières années du IVe 3, (fig. 22). Le matériel archéologique recueilli au-dessus des sols V n'est pas assez important pour que l'on puisse détailler de façon
  • 1 et H. Ce dernier étant arasé, nous ne pouvons vérifier ou infirmer le bien fondé de cette hypothèse. 1! ' ■-'.'•■i\-:".'J_ 10 m 0 voie I) Cour O il " § G y m m m j • ■ ? *- - - ■ ■ m FI m «Si \ ! F 1 1 Fig.22.- Thermes de la période V (plan gené V
  • . 22, ce secteur ouest des thermes se présente comme étant le résultat de deux périodes de construction. Divers éléments le prouvent. L'extrémité occidentale du mur àadîlde L est enfoncée dans celui gui limite L et K à l'ouest. De plus, les^pareils sont différents î l'élé
  • originellement le conduit d'échappement des gaz de ce foyer (?). 2/ Les remaniements de la seconde triode (512-338, ?). A l'est, on a ajouté au grand caldarium P la petite salle chauffée H (fig. 22). Les constructions orientale et occidentale, de plus, ont été réunies par la salle froide I
  • un bassin ornemental, lais les mutilations subies par ce dis- positif ne permettent pas d'en avoir la certitude. (lO) En 1968, nous avons mis au jour au nord-ouest de la cour B ^f±s* 22) un puits antérieur à la fin du Ille s. -17< CHAHMER 3 La fouille 3'est limitée, sur ce
  • doute (2l) Il s'agit maintenant de déterminer la date de leur construction et la durée de leur utilisation. SOLS HT. Nous avons vu (22) que la couche de destruction qui s'est formée au-dessus du sol IV contenait de la poterie d'usage courant des Ile et Ille s. et de la sigillée de
  • Leaoux) et aux sols III. P^.r conséquent, sous réserve que les sols III apportent des précisions su plémentaires, on peut dater la construction des sol3 IV du milieu du Ile siècle. (20) p. 2 et 7. (21) p. 17. (22) p. 20. (23) Oswald and Pryce t "Introduction to the study
RAP00658.pdf (PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. un atelier de potiers carolingien. rapport final de synthèse de fouille programmée 1990-1992)
  • PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. un atelier de potiers carolingien. rapport final de synthèse de fouille programmée 1990-1992
  • 22
  • 22-173-002-ÂH RAPPORT DE SYNTHESE F o u i l l e s programmées de 1990 e t 1 9 9 1 LE FRECHE-CLOS EN PLANGUENOUAL, COTES-D *ARMOR ( 2 2 ) UN ATELIER DE POTIERS CAROLINGIEN ECHANTILLONAGE DU MOBILIER Responsable : Catherine Bizien-Jaglin 658a SOMMAIRE TOME 1
  • semblaient correspondre chacune à un aménagement nécessaire à l a f a b r i c a t i o n de l a céramique. L'étude du remplissage de l a g r a n d e fosse-dépotoir e t d'autres plus petites, véritable ensemble clos, a été poursuivie. 2 22-173 PLANGUENOUAL ZR F I G . 4: S i t u a t i d
  • , l a simultanéité de l ' e n s e m b l e des s t r u c t u r e s du s i t e p o u r r a i t être discutée, même s i i l reste probable q u ' e l l e s f a s s e n t p a r t i e intégrante du même s i t e . 22 1 7 3 002 AH PLANGUENOUAL FRECHE-CLOS 1991 H G I I I 11 F O S S E
  • réseau s e c o n d a i r e (F3 e t F 4 ) . Le réseau p r i n c i p a l Le fossé 2 a une o r i e n t a t i o n n o r d - n o r d - e s t / s u d - s u d - o u e s t . Son tracé e s t c o n n u s u r 22 m de l o n g e t se p o u r s u i t de p a r t e t d ' a u t r e des zones
RAP00740.pdf (SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). île des Ebihens. rapport de fouille programmée)
  • SAINT-JACUT-DE-LA-MER (22). île des Ebihens. rapport de fouille programmée
  • 22
  • : 22 302 001 n°6622 1985 Côtes-du-Nord) FOUILLE PROGRAMMEE 1985 SU» DES GISEMENTS DE LA TEN& III Ùg L'ILE DES EBIHEHS (SAINI-JACUT-Côtes du Mord) Lofe LANGOUET * EMPLACEMENT DES ZONES A ET B FOUILLEES EN 1 9 8 5 SAINT Les N A JACUT Ebihens Organisation de la fouille
RAP02466.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
RAP02473.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
RAP02472.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
  • D'ÉTAT ANTIQUITÉS - AFFAIRES brune CULTURELLES PRÉHISTORIQUES Circonscription de Bretagne Dept. :22 Commune : P / u s s u A e n A" Lieu-dit : N° : Relevé : Date i Rout -Ì975 Mise au net : Y ¿ecerf * B' C MINISTÈRE D'ÉTAT - ANTIQUITÉS AFFAIRES CULTURELLES
RAP02469.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
RAP02470.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
  • percuteur, petit percuteur et ébauche = H° 22) en place sur un lit de petits éclats à un niveau immédiatement inférieur à celui du bloc ci-dessus. PLUSSULIEÎÏ, Ateliers de Sélédin - Zone 02MB- Planche IX Foyer sur une couche de blocs et d'éclats, 20 cm sous le Sol 4 Le même foyer
RAP02468.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22
RAP02471.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée
  • 22