Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
BERRIEN [X]
Département
29 [X]
Date (Année)
2004 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02048.pdf (BERRIEN (29). le Goënidou. l'impact d'un habitat médiéval sur le paysage et l'environnement. rapport de prospection thématique)
  • BERRIEN (29). le Goënidou. l'impact d'un habitat médiéval sur le paysage et l'environnement. rapport de prospection thématique
  • 29
  • médiévale (onctueuse). Cliché 12: 29-BERRIEN, Le Goënidou. Sondage 6: noyau pierreux du talus, pierres mises de chant. Photo M. Batt 19 Vue la complexité des formations végétales, il a été décidé de concentrer d'étude de 2004 sur la zone ouest, en donnant priorité à des études
  • BERRIEN (Finistère) Le Goënidou. L'impact d'un habitat médiéval sur le paysage et l'environnement Rapport de Prospection Thématique 2004. Responsables de l'opération : Michael BATT et Christine JABLONSKI Relevés topographiques : Mark CORNEY, Nie MORRIS et Nick GRIFFITHS
  • l'Archéologie de Bretagne, UMR 6566 du CNRS, Université de Rennes 2, Université de Bristol, Commune de Berrien 2004 i ] REMERCIEMENTS : Les recherches ont été autorisées et financées à hauteur de 50% par le Conseil Général du Finistère, propriétaire de la réserve archéologique. Le
  • Ministère de la Culture a également financé 50% des recherches. Les travaux de terrain de la campagne de 2004 ont été rendus possibles grâce au concours de la commune de Berrien, en particulier par M. Jean-Paul Falher, adjoint au Maire, gestionnaire du site. Nous tenons à remercier
  • également l'équipe de Ty ar Gouren pour son accueil chaleureux. BERRIEN (Finistère) Le Goënidou L'impact d'un habitat médiéval sur le paysage et l'environnement. I - RAPPORT DE LA CAMPAGNE DE RELEVES ET DE SONDAGES 2004. Problématique de la recherche. Présentation et travaux
  • antérieurs. Mise en œuvre de la campagne 2004 de relevés topographiques, de sondages, d'études paléo-environnementales et d'études en écologie végétale. Analyse des résultats. Bibliographie. II - PROJET DE RECHERCHE 2005. III : ANNEXES - Annexe 1 : études d'écologie végétale
  • . - Annexe 2 : étude anthracologique. 1 Intervenants en 2004 : Responsable : Michael BATT, Ingénieur d'études, Service Régional de l'archéologie de Bretagne, membre de l'UMR 6566 du CNRS, Université de Rennes 1. Co-responsable : Christine JABLONSKI, Conservateur du Patrimoine
  • recherches au CNRS, UMR 6566 du CNRS, Université de Rennes 1. Etudes en écologie végétale : Quentin LEMOULAND, doctorant, et Gwenhaël PERRIN, étudiant, UMR 6566 du CNRS, Université de Rennes 1. I - RAPPORT DE LA CAMPAGNE DE RELEVES ET DE SONDAGES 2004. Cliché 1 : Le Goënidou lors des
  • fouilles de 1986. photo J-Y Paul Localisation : (figures 1 et 2) Département : Finistère. Commune : Berrien. Cadastre : 1981. Section : Al - Parcelles : 1 10 - 1 1 1 - 1 13 - 1 14 - 1 15 - 1 16 - 1605 - 1606 - 1607. Numéro d'entité archéologique : 29 007 0040 (ancien numéro du site
  • DRACAR : 29 007 003 AH). PROBLEMATIQUE DE LA RECHERCHE : L'impact d'un habitat déserté du Moyen Age sur le paysage et l'environnement : Cliché 2 : 29- BERRlEN-le Goënidou. Vue du sud-ouest. Photo M. Batt 12/2003 Ce projet de recherche concerne essentiellement l'étude de l'impact
  • : Cliché 3: l'îlot 1 après fouille et restauration, en septembre 2004. Photo C. Jablonski Découvert en 1983 par les membres de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine d'Arrée, le site du Goënidou, à Berrien, dans le Finistère a tout d'abord été fouillé de 1984 à 1987 par Michel
  • végétation sur des parties prédéfinies du site, dans les parties habitées pour 2003, dans le parcellaire pour 2004, par Quentin Lemouland, doctorant à l'université de Rennes- 1. -des sondages de vérification sur le parcellaire : identification de la structure des limites parcellaires
  • , mode de construction, mobilier identifiable et datation éventuelle. Recherches de 2004 et résultats : La recherche concerne essentiellement l'étude de l'impact de l'installation de l'habitat médiéval du Goënidou sur le paysage et l'environnement. Elle s'appuie sur l'étude du
  • parcellaire fossile conservé autour du site, visible sur les terrains en friche et identifiable sur les photos aériennes de l'IGN de 1952 (figure 4), 1978 et 1987 . En 2004 cette recherche a été menée dans le cadre d'une prospection thématique associée à des sondages. Afin de mener à terme
  • programmées sur la parcelle 1606 non réalisées en 2003 suite à un refus du propriétaire d'accès au terrain ont pu être effectuées en 2004. Résultats des relevés topographiques de 2004 et interprétation (figure 5) : Les relevés topographiques ont été menés en collaboration avec M. Mark
  • antérieur au cadastre de 1 836 et visible sur les photos aériennes IGN. Les parcelles concernées par les relevés de 2004 couvrent une superficie de 1,3 hectare. Les structures se situent entre les courbes de niveau 268 m et 280 m d'altitude (+ 2 mètres compte tenu de l'éloignement d'une
  • borne NGF de référence). Sur la zone étudiée en 2004 un défrichement mécanique a été réalisé sur les parcelles Al n° 110, 115, 1605, 1606 et 1607. Ce nettoyage a révélé un réseau complexe de talus, et mouvements de terrain - conséquence de campagnes de mise en valeur de terres en
  • l'ancien cadastre correspondent à un paysage récent orthonormé mis en place lors de la reconquête des landes entre la Révolution et avant le cadastre du 19e siècle. Cliché 4 : 29-BERRIEN, Le Goënidou. Pierres mises de chant dans la parcelle Al n°1607. Photo M. Batt Les vestiges
  • contextes préhistorique, protohistorique et médiéval (FLEMING, 1984, et THOMAS, 1985). 10 Les sondages sur les vestiges de parcellaire 2004 (figure 6). Vus les résultats obtenus dans les quatre sondages ouverts en 2003 sur les parcelles Al n° s 114 et 115, une série de six sondages
  • en Angleterre) une structure interne : un mur en pierre sèche. Les six sondages de 2004 ont été implantés en fonction de la connaissance que nous avons du plan de l'habitat et ses alentours issu des relevés topographiques réalisés en 2001 et 2003. Ils ont été ouverts soit à l'aide