Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01229.pdf (PLOGOFF et CLÉDEN-CAP-SIZUN (29). emplacement de la future cité commerciale de la Pointe du Raz et des aménagements de voirie et de parkings à la pointe du van. rapport de sauvetage urgent)
  • PLOGOFF et CLÉDEN-CAP-SIZUN (29). emplacement de la future cité commerciale de la Pointe du Raz et des aménagements de voirie et de parkings à la pointe du van. rapport de sauvetage urgent
  • 29
  • PLOGOFF/CLEDEN-CAP-SIZUN (29 FINISTERE) Bestrée - Pointe du Raz Trouguer - Pointe du Van D.F.S de diagnostic 22/07/94 - 19/08/94 et 01/12/94 - 15/12/94 Sous la direction de Stéphan HINGUANT Avec la collaboration de Maud LE CLAINCHE Ministère de la Culture et de la
  • Francophonie Rennes : S.R.A. Bretagne 1994 PLOGOFF (29) Bestrée - Pointe du Raz Coordonnées Lambert II : X = 74,660. Y = 361,100. Zmoy. = 60 m NGF Cadastre : 1981, section AD, parcelles 58 à 65, 250 à 254 et 259 CLEDEN-CAP-SIZUN (29) Trouguer - Pointe du Van Coordonnées lambert II : X
  • , pour l'accès aux terrains. La mise en place de l'opération a été grandement facilité par la Direction Départementale de l'Equipement (DDE 29). Nous voudrions tout particulièrement remercier Monsieur Alain DANIEL, secrétaire administratif, pour son active collaboration au cours des
  • Régional de l'Archéologie en relation avec la D.D.E 29. Elle concerne essentiellement la partie orientale de l'emprise des parkings de l'unité foncière. L'autre moitié des parkings et l'emprise des bâtiments concernent de toute façon des endroits très remaniés par les aménagements
  • cinq centimètres, nous espérions mettre en évidence les structures conservées le plus haut possible. Mais les labours ont fortement brassé le sol et la Figure 4 : Plogoff (29), Bestrée. Position des sondages sur le cadastre récent Figure 5 : Plogoff (29), Bestrée. Cadastre
  • , tranchées 1, 2, 6 et 7). Il s'agit de Figure 6 Plogoff (29), Bestrée. Stratigraphie nord/sud. (voir également Pl. III, photo du haut) PLOGOFF (29) - llcslréc 7 8 9 10 H 12 13 16 17 J Figure 8 Plogoff (29), Bestrée Profils topographiques nord/sud des tranchées 1 à 17 de la
  • des périodes très récentes, l'utilisation de tels objets pour écailler les poissons lorsqu'on ne dispose pas de couteau en fer. Cependant, ces outils étant hors contexte, on ne peut qu'évoquer l'incertitude chronologique qui les caractérise. Figure 10 : Plogoff (29) - Bestrée
  • Diocésain d'Histoire et d'Archéologie du Diocèse de Quimper ; Bull. 1906, p.256 - 1911, p.390 - 1912, p.29 et 1913, p.260. Mentions de sécheries à Ouessant appartenant à des Bayonnais au XTVè siècle. CARJOU A., 1955 ; Sécheries de poissons. Réponse à la question 54. In, Chronique des
  • . Soc. Archéo. du Finistère, t. XVDL pp. 184.191 Documents utilisés : Carte topographique au 1/25 OOOè. IGN - Feuille Pointe du Raz/Ile de Sein - 0419 Ouest. 1983 Carte géologique au 1/50 OOOè. BRGM - Feuille Pointe du Raz - 344 - 1985 PLANCHE I Bestrée - 29 PLOGOFF Photo du haut
  • des fossés. 17 tranchées parallèles constituent cet ensemble interprété comme l'ultime trace d'une ancienne sécherie à poissons. PLANCHE H Bestrée - 29 PLOGOFF Photo du haut : vue de détail des fossés vers le nord. On remarque leur parfaite régularité mais aussi leurs faibles
  • dimensions. Photo du bas : vue de détail vers l'ouest, dans l'alignement des fossés centraux. Le décapage a nettement mis en évidence les contours des fossés grâce à une différence de couleur bien marquée entre le sol limoneux et le remplissage de ces derniers. PLANCHE HI Bestrée - 29
  • sondages réalisés dans chacun d'entre-eux. PLANCHE IV Bestrée - 29 PLOGOFF Photo du haut : profil du fossé n° 6. On distingue l'irrégularité du creusement et la bipartition caractéristique de la plupart des fossés. Photo du bas : profil du fossé n° 12. La dissymétrie du profil est là
RAP01493.pdf (CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 1re campagne)
  • CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 1re campagne
  • 29
  • rapportée en terre grise (ï 2b), un fragment d'encolure en terre poreuse grise (î 27] un fragment de pause eu terre ocre rouge (ï 28), divers fragments de panse en terre grise comportant un sillon circulaire en creux (f 29). Période non déterminée, mais probablement gallo-romaine
RAP01494.pdf (CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 2e campagne)
  • CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 2e campagne
  • 29
  • l a g e s 3 e t 4, soient redevenues On p e u t n a t u r e l l e m e n t P h o t o 29 J supérieure réelle 1 et de l'inter- semble b i e n que les normales. l'utilité ( d e même d ' a i l l e u r s 2, à propos d e s q u e l s pas de s o l u t i o n Dans se poser l
  • du mur H-S, le dé gagemeat dudit mur se fit de façon plus superficielle, se Photos 29» 30 et 31 qu'oxi cherchât a atteindre le niveau des fondations. Les objets découverts désormais sont classés sans distinction de face u ou de face É du mur; ils appartiennent tous à un* couon
RAP01495.pdf (CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 3e campagne)
  • CLEDEN-CAP-SIZUN (29). Trouguer. rapport préliminaire de fouille. 3e campagne
  • 29
  • partie supérieure est elle-même surmontée d'une couche de tuiles et de pierres. Il n'est cependant pas exclu que ce dallage n'ait pas été artificiellement établi lorsqu' au cours des siècles on commença à araser et à niveler le de l'établissement ancien. / A un peu plus de 29 m au sud
  • l'interruption ainsi décrite pour le mur 0' se prolongeait, au-delà de l'angle, dans la structure du mur sud de la tour S.E. (cf. photo n° 29), oii l'arrachement des assises était nettement moins régulier, et je ne puis à ce propos que rappeler que l'angle S.E. de la tour de l'établissement
  • .) 4*) Elles ont confirmé la présomption que le mur S (mur E.-O. du - 29 nord de la tour S. r;. ) ae poursuivait bien à l'ouest au-delà du mur 0 et en direction des vestiges encore visibles en élévation à l'extrémité ouest de la parcelle cadastrale n* 100, sans établir d'ailleurs