Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00978.pdf (LANDELEAU (29). Penfoul. rapport de fouille programmée)
  • LANDELEAU (29). Penfoul. rapport de fouille programmée
  • 29
  • Jacques BRJARV LA NECROPOLE ET L'HABITAT VE L'AGE VU FER VE PENFOUL A LANVELEAU, FINISTERE 1980 Rif. : FA/2-R 7 322 Jacques BR1ARV LA NECROPOLE ET L'HABITAT DE L'AGE DU FER DE PENFOUL A LANDELEAU, FINISTERE FOUILLES PROGRAMMEES 1930 (PROGRAMME P. 9) Ref. : FA/2-R 1322
  • Equipe de Recherche n° 27 du C.N.R.S. Laboratoire d'Anthropologie Université de Rennes 1 35042 RENNES-CEDEX L A N E C R O P O L E ET L ' H A B I T A T DE P E N F O U L A L A N D E L E A U , F I N S I T E R E 1980. HISTORIQUE - SITUATION L ' e x i s t e n c e d e p o p u l a t i o
  • e n t faites. N o n l o i n de c e c o f f r e le p r o p r i é t a i r e , M r A . P u i l l a n d r e r e c u e i l l i t u n e p e t i t e h a c h e e n b r o n z e à r e b o r d s m a r t e l é s t y p i q u e d u B r o n z e A n c i e n . E n f é v r i e r 1980 u n e
  • e n 1980 ; il p o u v a i t é v e n t u e l l e m e n t ê t r e la s t è l e i n d i c a t r i c e du cimetière. T o u j o u r s p r è s de P e n f o u l , au f l a n c d u c o t e a u s i t u é à l ' E s t du v i l l a g e , d e u x petites buttes avaient été remarquées lors
  • des interventions précédentes 408 F2 ; coordonnées Lambert 1 (parcelle 1 4 9 5 - 0 7 7 0 ) . D e p u i s la d é m o l i t i o n d ' u n e p a r t i e d e s Penfoul - L A N D E L E A U - 29 Photo n° 1 - Vue de la stèle redressée près de la ferme de Penfoul. Elle est en granité
  • t d e s t e r r e s q u i les c o m p o s e n t . C ' e s t p o u r q u o i u n e i n t e r v e n t i o n fut d é c i d é e p o u r 1980 a v e c l ' a i m a b l e accord du p r o p r i é t a i r e , M r A . B a r o n q u e n o u s r e m e r c i o n s . T o u t e f o i s l ' e x
  • s ou les u r n e s f u n é r a i r e s r e c u e i l l i e s en 1980 et p o u r r a i e n t d a t e r de l'Age du F e r . E n 1 9 8 0 , la p a r c e l l e é t a i t c u l t i v é e (blé s u c c é d a n t au m a ï s ) a v a n t d'être e n s e m e n c é e e n p â t u r e p o u r
  • l ' a u t o m n e . C e c i n o u s a m e n a à c o n d u i r e l ' e s s e n t i e l d e la c a m p a g n e d e f o u i l l e s en s e p t e m b r e 1980 a v e c u n e p h a s e p r é l i m i n a i r e e n j u i l l e t e t une phase complémentaire au début d'octobre. L ' é q
  • , sans d o u t e d e p a r u r e , il a p p a r - Penfoul - L A N D E L E A U - 29 Photo n° 2 - Zones de fouilles W1 et W2 de la nécropole, Au premier plan,le coffre au milieu de la zone de brûlis. Au fond pavages de schiste et massifs de quartz associés aux urnes funéraires. Le
  • n s i u n e f o s s e o b l o n g u e d ' u n m è t r e de long a v e c d e u x p e t i t e s Penfoul - L A N D E L E A U - 29 Photo n° 4 - Dégagement du coffre W1 - 3e assise de pierres formant la couverture. Autour les pierres des assises 1 et 2 enlevées, Au-delà du piquet
  • la pierre à cupules. Penfoul - L A N D E L E A U - 29 Photo n° 5 - Dégagement du coffre W1 - 4e assise de couverture. Les dalles en schiste ont été partiellement écrasées par les assises supérieures. Les dalles de chant du coffre apparaissent. Penfoul - LANDELEAU - 29
  • Photo n° 6 - Intérieur du coffre Wl. Premiers ossements d'enfant au Sud, pierre plate au Nord. Les parois longitudinales sont composées de 3 dalles de chant consolidées par une quatrième extérieure. Longueur interne du coffre : 75 cm. Penfoul Photo n° 7 - - L A N D E L E A U - 29
  • couverture. large Penfoul Photo n° 9 - - L A N D E L E A U - 29 Urne n° 4 décorée de cupules, Elle est placée dans un trou creusé dans le sous-sol, recouverte d'ossements surmontés d'une plaquette de schiste circulaire. - 19 - L ' u r n e n ° 7 a v a i t é t é d é p o s é e à peu
  • pour c e r t a i n e s u r n e s e n cours d e r e m o n t a g e . au Penfoul Photo n° 10 - - L A N D E L E A U - 29 Urne n° 8 sous son massif de pierres. Photo n° 11 Urne n° 7 écrasée sous la pierre qui lui sert de couvercle. - 21 - - U r n e n ° 10 : H a u t e u r 220 m
  • l i è r e a s s e z s e m b l a b l e à la t o p o g r a p h i e d ' u n t u m u l u s , a v e c c o u r b e s de n i v e a u Penfoul - L A N D E L E A U - 29 Photo n° 12 - Vue de la butte Nord-Est prise du Sud-Ouest. Elle renforce le relief naturel par un apport de plaquettes
RAP00693.pdf (PLOBANNALEC (29). Quélarn. rapport de fouille programmée)
  • PLOBANNALEC (29). Quélarn. rapport de fouille programmée
  • 29
  • deux grands orthostats (24) et (25) qui terminent le prolongement interne du couloir. Le couloir (moitié sud), VII. Au début des fouilles de 1980, le seul élément ' visible du couloir au sud des deux grands orthostats, était la dalle 29 de la paroi est. Une autre grande pierre
  • i T Finistère • PL O B A H A L E C Ensemble mégalithique de R a p p o r t sur la campagne P.-R. Q U E L A R K s c i e n t i f i q u e de fouilles de 1980 G I 0 T « , • Université de Rennes Campus de Beaulieu 35042 Rennes Cedex (E.R. du C.N.R.S. n 2 27
  • ) LABORATOIRE ANTHROPOLOGIE PRÎBKTCIRE - PROTOHISTOIRE ET CL. nmm ARMORICAINS
  • contentait de trouver un point haut (relativement) tout près du village. + + + Comme prévu la campagne de fouilles 1980 a eu lieu pendant tout le mois de Juillet, L'encadrement comprenait à nouveau lïr A.l!. ApSimon, Senior Lecturer en Archéologie à l'Université de Southampton (en
  • campagne" de fouilles est souhaitable pour compléter le travail engagé, P.-l, G I 0 T, avec la collaboration de A. M. A P S I M 0 N. LAEMÊTÛ1RE m O P Q L Ô G I E PKtKISTOIRE - PROTOHISTOIRE ET (, WMMl MRÎCAINS QUELARN 1980 B P L A N 9Î A D 65 60 65 60 c y - Vi"v.i
  • ."••-A- J •55 metre 45 N i—i 50 55 i—il—i A.M.A. Finistère PLOBARMAIEC Quélfem 1980 B Inter-chambres I-lI et dégagement central Finistère FLOBAMALEC Quélarn 1980 B environs du dégagement central et chambres Finistère PLOEMWALEC 1980 B Tessons néolithiques dans
  • le dégageaient central V ry Chambre III et son pavage: c'est le support au premier rang dont un fragment a donné la pavage à son pied Finistère PLOEANNAIEC Qiié$arn 1980 Chambre IV cicatrice d'enlèvement d'un support dont la fosse de fondation est creusée dans le limon
  • structure du cairn à son bord méridional; autre fosse d'arrachement de support au premier plan Finistère PLOBMNALEG Quélam 1980 Monument B Décapage à l'emplacement de la partie avant du couloir Finistère FDOBANMAIEC Quélarn. 1980 Monument B Dégagement central V : Tessons
  • d'un vase néolithique décoré Chambre I, flèche tranchante QUÉLARN E 1980 PLAN Finistère FDOBANMAIEC Quélarn. Monument B 1980 Partie avant du couloir Remplissage FIOBAHNAIEO Quélarn Monument E couloir 1980 Finistère Fond du couloir 4 W i Ö PLOBMNAlEG Quélarn
  • I98O Monument E Finistère FDOBANMAIEC Quélarn. 1980 Monument B ,Couloir .-,:-> . ^ ,,, Tessons cle poterie près de l'arrivée au dégagement central Tessons de poterie près du seuil
RAP00671.pdf (LANDÉVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée)
  • LANDÉVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée
  • 29
  • O 21 * * moderne arcade - + + + + ruisseau canalisé 0 O 0 mortier O + 22 + 29 LANDEVENNEC - 1980 Abbaye + Saint-Gwennolé PLAN DES FOUILLES ZONE DU CLOITRE Hérisson JîU ià E vacuation Remblais récents 'am veau + 1 m. t 2 4 + 25 -I- i
  • campagne de fouilles du 7 Juillet au 8 Août 1980 sur le site de l'ancienne Abbaye de LANDEVENNEC. Cette année les travaux ont porté sur trois points différents qui ont ouvert des perspectives nouvelles dans le déroulement des recherches. A savoir î - relevé topographique de l'ensemble
  • permis de découvrir la disposition < du choeur et le départ de la nef. Les travaux de 1980 ont permis de définir le côté Nord, la limite Ouest et la silhouette du côté Sud. L'église pré-romane se présente donc comme un rectangle de 22,70 m. (Ouest-Est) sur 12,70 (Nord-Sud) en
  • confié en 1980 p a r ^ a Direction des Antiquités Historiques de Bretagne , par 1'intermédiaire de M.J.P.BARDEL . 1'échantillonnage a ainsi été porté à 27 ce qui constitue une base minimum. Ce nombre, relativement restreint (mais il est difficile de défaire tout le pavage pour le
RAP00628.pdf (BRENNILIS (29). Karaez Vihan. rapport de fouille programmée)
  • BRENNILIS (29). Karaez Vihan. rapport de fouille programmée
  • 29
  • MICHAEL BATT. RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DU VILLAGE DE KARHAES VIHM COMMUNE DE BRENNILIS (FINISTERE). CAMPAGNE DE JUILLET 1980 * FINISTERE BRENNILIS CADASTRE SECTION D l'Zfoo KAHHAES VIHAN nord t I 'I 29 Brennilis Karhaes Vihan Village du Moyen Age (en partie
  • médiévaux (ex. : Bodères et Lannilis-Plouvien). Quelques tessons plus anciens traduisent peut-être une activité à l'Age du Bronze et à la période gallo-romaine. II - MISE EN OEUVRE DE LA CAMPAGNE 1980 II - 1 PARTICIPANTS Je renouvelle mes remerciements envers la famille TALLEC de
  • préhistorique de l'Université de Rennes pour leur aide. Les travaux se sont déroulés du 6 au 31 juillet 1980. J'ai apprécié le concours d'un personnel tant professionnel que bénévole : Mne A. BATT, Chargé de Recherche à 1'I.N.S.E.R.M., Melles A.M. CADOUDAL, B. CADOUDAL, J. SEARLE, W
  • fouille (Barker, 1977) a été utilisée sur ce chantier. En 1980, une superficie totale de 350 m2 a été fouillée. Ceci a permis de mettre au jour une cour devant le bâtiment II et une aire entre les bâtiments II et III. Nos efforts, comme les années précédentes, se sont orientés
  • des zones fouillées à l'échelle du l/20e. De nombreuses photographies en noir et blanc et des diapositives en couleur ont été prises. - 3 - III - LA CAMPAGNE DE FOUILLES 1980 La troisième campagne de fouilles à Karhaes Vihan (Brennilis) a per- mis d'examiner deux zones
  • ajacentes aux bâtiments fouillés en 1978-9- i 1) Au Sud du bâtiment II (trois dépendances plus la cour) , 2) Une zone entre bâtiments II et III. LE BATIMENT II ET SES DEPENDANCES ( Î) L'examen du bâtiment II (1979), de sa cour et de ses dépendances (1980), a fait apparaître un ensemble
  • juillet 1980 était très favorable à la mise en évidence des vestiges d'aménagements construits dans le sol sableux. Par exemple, dans la cour, au Sud du bâtiment II, se trouve un fossé parallèle au mur. Un fossé peu profond existe aussi au milieu de la cour. Deux interprétations
  • bâtiments sont largement dominées par la céramique onctueuse (GIOT,!*)?! ). Mais d'autres cé- ramiques bretonnes sont bien représentées dans le mobilier (Lannilis-Plouvien (29) - et Pabu 4 - (22) ?. Les objets lithiques sont moins nombreux cette année : un fragment d'un second
  • soc d'araire (Hglf ) a été mis au jour dans le remblai du bâtiment II (pour le premier soc d'araire voir BATT 1980 b). ETUDE DE LA ZONE SITUEE AU SUD DU BATIMENT III (¿19 3 ) Cette zone décapée de sa terre végétale a laissé apparaître des vestiges qui étaient invisibles en
  • humide en juillet 1980, nous avons pu déceler des vestiges construits dans le sol sableux. Un fossé faisant partie probablement d'un système de drainage a été fouillé. IV - PROBLEMATIQUE DU CHANTIER EN CE QUI CONCERNE LA DATATION ET LA DUREE D'OCCUPATION, TYPES DE MAISONS, LES LE
  • absence de références dans les archives documentaires ; la seule possibilité est de se rapporter aux événements historiques. La campagne 1980 a permis de recueillir une certaine quantité de charbons de bois ; une étude par le carbone 14 permettra peut-être de dater ce village
  • ; c'est une tradition qui a persisté jusqu'au XXe siècle (MEIRION-JONES, 1979, 1980). A Karhaes Vihan, les maisons sont carrées ou rectangulaires et représentent plus la maison typique de la Bretagne pour cette époque que des maisons à abside comme celles de Guidel (Morbihan). Par
  • - PROPOSITIONS POUR L 1 ANNEE, 1981 Je me propose de fouiller, en 1981, pendant trois semaines, la zone indiquée sur le plan (fig.2 ). La continuation de la zone au Sud du bâtiment III, à l'Est de celle fouillée en 1980, est impérative. En même temps, il est envisagé de fouiller le
  • bâtiment IV et de terminer l'examen des vestiges mis au jour au Sud du bâtiment II, en 1980. En ce qui concerne les études scientifiques, j'envisage de faire appel aux techniques de 1'archéométrie, du carbone 14 et aux poil iniques. analyses - 7 - VI - ADDENDA Situation actuelle
  • : Contribution à l'étude de l'économie médiévale. Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, pp. 109-130. MEIRI0N-J0NES G.I. - 1979. Un problème d'évolution de la maison bretonne : le foyer ouvert. Archéologie en Bretagne, 20-21, pp. 18-26. MEIRI0N-J0NES G.I. - 1980. La maison