Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

11 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00460.pdf (PLOMEUR (29). beg-an-dorchenn. rapport de sauvetage programmé)
  • PLOMEUR (29). beg-an-dorchenn. rapport de sauvetage programmé
  • 29
  • Olivier KAYSER Programme P 24. PLOMEUR (Finistère) BE6-AN-D0RCHENN Campagne 1987 Sauvetage programmé n° 1399 Site n° 29 171 002 TABLE DES MATIERES I Rappel des campagnes antérieures p 2 II Secteurs fouillés en 1987 p 2 III Le mobilier lithique p 5 IV Le mobilier
  • osseux p 9 V Données sur l'environnement p 10 Conclusions p 10 Bibliographie p 12 PLOMEUR (29) : site de Beg-an-Dorchenn Rapport de sauvetage programmé (Autorisation n° 1399 du 22-IV-1987) Du 1° au 30 septembre 1987 a eu lieu la quatrième campagne de fouilles sur le site
  • à 336,65 ; n° de site : 29 171 002. L'équipe de foui H e u r s était constituée de : A . BRUNET, C . D0NZAUD, F . NIH0UARN, B. PENN, S . SEARIGHT, F. ESNAULT, B . HERARD, P. LE0P0LD, G . SA0UTER, D. SAYER. Les travaux post-chantier ont pu être effectués grâce à A . DUM0NT, sur
  • brûlés, avec foyer circulaire à plat dans sa partie méridionale, reflète un certain degré de sédentarisation ; un second foyer, de type différent, avait été partiellement fouillé en 1986. II - SECTEURS FOUILLES EN 1987 Deux secteurs ont été fouillés lors de cette nouvelle campagne
  • début des fouilles). Ces outils sont répartis comme suit : secteur W grattoirs éclats ret. secteur SE total 1987 total 84-37 of o 1 2 3 8 1,1 36 59 95 217 31,1 burins - 1 1 3 0,3 perçoirs 2 3 5 13 1,9 esquilles 2 5 7 22 3,2 divers O . C . 2 1
  • DES INDUSTRIES DE BEG-AN-DORCHENN, BEG-ER-VIL, KERHILLIO ET MONTBANI 13 > "O •t— Concernant plus spécifiquement l'industrie recueillie en 1987, les points suivants sont à noter : - Deux des trois grattoirs sont des denti culês sur éclats à réserve corticale ; le troisième est
  • 205 17 XCVIII 205 • 421 -1987 XCVIII 104 • 204 BEG-AN-DORCHENN : ELEMENTS REMARQUABLES (Cf. texte) - couteau à d o s , quartz - lame t r o n q u é e , cassée - grande "lamelle" - armatures ; bitroncature Montbani archaïsantes - armatures à retouches - o b j e t en o s
  • conservation et la fragmentation des os rendent les identifications malaisées ; nous avons pu y reconnaitre du cerf et du chevreuil. CONCLUSIONS La campagne de 1987 nous aura permis : - de remarquer des structures évidentes (le foyer 2) ou latentes (la pierre isolée/"siège", la
  • -an-Dorchenn a été retenu. Automne 1987 0 . Kayser BIBLIOGRAPHIE ANDERSEN S.H. & JOHANSEN E., 1986 - E r t e t e l e revisited, Journal of Danish Archaeology, vol. 5, 31 - 61. G.E.E.M., 1969 - Epipai eoiithique - Mésolithique : les microlithes géométriques, B.S.P.F., t . 66, 355 - 366
RAP00642.pdf (COMMANA (29). penn ar quimquis. rapport de fouille préventive)
  • COMMANA (29). penn ar quimquis. rapport de fouille préventive
  • 29
  • R A P P O R T LE S O U T E R R A I N DE DE L'AGE_DU_FER_DE_PEN_AR_QUINQUIS EN C O M M A N A SITE n° AUTORISATION RESPONSABLE n° F O U I L L E (FINISTERE) : 29/038/008 AH : 87-04 H : Michel LE COFF1C Archéologue Départemental du Finistère. AVRIL 1987. R A P P
  • O R T LE S O U T E R R A I N DE DE L;AGE_DU_FER_DE_PEN_AR_QUINQUIS EN C O M M A N A SITE n° AUTORISATION RESPONSABLE (FINISTERE) 29/038/008 n° F O U I L L E AH 87-04 H Michel LE COFFIC Archéologue Départemental du Finistère. A VR1L 1987. / S O M M A I R E
  • le fouiller par la Les fouilles de l'accès péni- pluvieux. à redéboucher a permis de juger l'état de conservation et d'un 1987 a été relativement a consisté de souterrains en marches ser le cône d'éboulis Finistère. Douarnenez. temps particulièrement ment une
  • , fond arrondi, profondeur : - 65 cm. Y Trou 7 : diamètre : 29-30 cm, fond arrondi, profondeur : - 67 cm. Ce trou était situé sous l'aire de brûlage. trou était une pierre diamétralement, brûlée plate sur chant surmontée une autre pierre était descendue dans le trou depuis
RAP00705.pdf (PLOUHINEC (29). pors poullan. allée couverte. rapport de fouille programmée)
  • PLOUHINEC (29). pors poullan. allée couverte. rapport de fouille programmée
  • 29
  • pilier ticulièrement les fouilles du 03 au 29 Août extraites de référence topographique journée à la faucille, des carrés pour 1987. de fouille ont été tamisées les cotes en altitude fut de 1986. a consisté à accueillir à établir la tente-abri les fouilleuses de
  • /RAPPORT DE PLOUHINEC FOUILLE? (FINISTERE) ALLEE COUVERTE DE PORZ-POUL'HAN A u t o r i s a t i o n n ° 1158 P r o g r a m m e P 28 N u m é r o de s i t e : 29. ( 4 . 3 3 . ) Responsable 197.007 A P : M i c h e l LE C O F F I C . Archéologue Départemental du Finistère. A O
  • U T 1987. /SOMMAIRE/ INTRODUCTION / - LOCALISA 7 T ION 2 II - EQUIPE DE FOUILLE III - CONDUITE ET MOYENS LOGISTIQUES DE LA FOUILLE IV - DESCRIPTION 3 DES STRUCTURES 1) Les piliers NI, 5 N9, S8, S9 et leurs 2) Le tertre du côté sud. 3) Le parvis occidental Le
  • diverses te, des piliers a été conduite de l'historique des résultats une nouvelle Rappelons de pierre lignes sud du tertre, du qui a fait que sur celui 1987 de façon à compléter tions de fouille et une grande mondiale le monument avoir effet été exploitée de
  • fragments fouille bien en 1986 qu'en de piliers des fosses se sont donc faites simultanément. Pour avoir globale apparus au cours compléter ceux mis au jour des deux campagnes de une vision de la fouille en Août fouille. 1987. Il s'agit ou de dalles de calage. des
  • structures de Juillet 1987 a donc Restauration du monument, 1986 ont été repris donc de plans et le de pour synthèse - I - LOCALISA TION Le monument hinec en bordure de la route est situé de la Les références Année cadastrales IV, Lambert x = 92,820 de rivage
  • succès le chantier, de fouille, puisque écouter près une journée de 1 500 per- les commentaires et -77- Pendant de la chambre ont été sépulcrale, 1987, 86 m2 ont été fouillés, la campagne les 2 piliers de la cella, 72 orthostats 3 du piliers péristalithe
  • me nous l'a avoué levées du péristalithe d'énormes pour parvis centimètres l'est 1923), chant. avoir que sont apparus, le 7 Juillet pierres (29). re- déjà aurait pierreuse sur une pierre donc implantée une structure existait qui figurait relevé que cette
  • débitage Le débitage font de 3 908 silex l'observation mésolithique Aucun Si l'on les récolté caractérisé par est pratiquement microlithe ajoute plutôt du matériel assez bien laminaire-lamellaire défaut. ont été récoltés. fiable. En effet de 1987, je serais n'a
  • été trouvé abet 1 296 de la campagne qui ont été mis au jour et qui constituent cede une -12- La série de 1987 se répartit comme suit Brûlé - Galet de - Nucleus - Eclat de ticage - Eclat - : silex décor- Débris 13 : Total o V 13 0,5 : 145 4 149 5,7
  • Styx. marquant à l'est pense Lesconil d'être variété une étude du au Mésolithique. un site d'habitat débi- Il sem- (saisonnier ou campagne 1987 reste d'une chambre située la du parvis découverte occidental. principale de type dans une enceinte Le allée
  • vaisseau dans un dernier prudent a permis et les fosses par une cella, Sans rejeter cependant oriental immédiatement les défunts revient de cette donc constitué Bien et la 1987. son attribution sur tant Moyen. est orienté l'axe d'enseignements que par la quantité
  • i t h e d i s p a r u s . P H O T O 29 : V u e p r i s e de l ' e s t d u p a r v i s o r i e n t a l et de son p é r i s t a i i t h e couché v e r s l ' e x t é r i e u r . PHOTO 30 : V u e sous le même a n g l e d u p a r v i s o r i e n t a l et d u p é r i s t a i i t h e
  • , à la s u r f a c e d u vieux sol. Carré : S 5 P H O T O 37 : G r o s p l a n de la hache polie en p l a c e . p o r s - p o u i n a n°de s i t e : 2 9 1 9 7 007 P mise au nef: B G R A L L août:1987 -< /
RAP00037.pdf (PLUGUFFAN (29). keriner. rapport de sauvetage urgent)
  • PLUGUFFAN (29). keriner. rapport de sauvetage urgent
  • 29
  • i n e r H a b i t a t d u 2 è m e Age d u F e r *********** Rapport de f o u i l l e s de sauvetage *********** 1987 urgent A - LES CIRCONSTANCES DE LA DECOUVERTE. La v i l l e d e Q u i m p e r e t s o n t e r r o i r o n t , de t o u s t e m p s , intéressé l e
  • y s t é m a t i q u e s q u e nous avons d é c o u v e r t , d u r a n t l ' h i v e r 1986-87, l e s i t e q u i a m o t i vé c e t t e i n t e r v e n t i o n . B - L O C A L I S A T I O N ET DESCRIPTION Site DU S I T E n ° : 29-04-35-216-05 Commune : PLUGUFFAN Lieu-dit
RAP00089.pdf (PLOUHINEC (29). Kersigneau Saint-Jean. rapport de sauvetage urgent.)
  • PLOUHINEC (29). Kersigneau Saint-Jean. rapport de sauvetage urgent.
  • 29
  • LABORATOIRE D'ANTHROPOLOGIE - PREHISTOIRE - PROTOHISTOIRE ET QUATERNAIRE ARMORICAINS Pierre-Roland GI 0 T RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LES FOUILLES DE SAUVETAGE URGENT DE L'HABITAT DE L'AGE DU FER DE KERSIGNEAU SAINT-JEAN EN PLOUHINEC (FINISTERE) J u i l l e t 1987 Université
  • a procédure de classement d'office n'a pas été maintenue. I l nous a été demandé en 1987 d'assurer une nouvelle campagne de f o u i l l e de sauvetage urgent pour t i r e r à temps toute l ' i n f o r m a t i o n encore possible des p a r t i e s du s i t e de l'Age du Fer déstabilisées
  • . Cette campagne de f o u i l l e s s'est déroulée durant l e mois de j u i l l e t 1987; comme ce mois, e t en p a r t i c u l i e r l a f i n , - >a'. été dans c e t t e région de Bretagne horriblement pluvieux, u n complément de l e v e r de plans en p e t i t e équipe a été
  • effectué au début d'août. En: dehors de l a reconnaissance de sa l i m i t e occidentale matérialisée par uni muret de clôture, r i e n n'a été f a i t sur l a p a r t i e gallo-romaine du s i t e , n i en 1986, n i en 1987. Be propriétaire en est différent, i l est psychologiquement un
  • , broyeurs en quartz, fragment de stèle) ont pu être r e c u e i l l i s à ce niveau. En 1987 on a préféré n'aborder c e t t e zone qu'à p a r t i r des structures encore préservées en bordure du chantier C. C e l u i - c i a été très étendu, de manière à intéresser presque totalement l
  • a l gallo-romain e t l a zone à son pied. En 1987 on a dégagé l e niveau de l'Age du Fer de c e t t e zone, e t une p e t i t e tranchée a s e r v i à raccorder ce secteur au grand chantier C, de manière à mieux se rendre compte comment se présentent l e s choses. Remarques
  • l a f i n de l'Age du Fer", thèse de doctorat en Archéologie e t Archéométrie soutenue devant l ' U n i versité de Rennes I l e 30 Juin 1987) comme celles de 1987 confirment l'impression d'avoir surtout a f f a i r e à du matériel de La Tène Moyenne. I l p o u r r a i t donc y
  • périodes, q u ' i l s , soient avec murets, ou q u ' i l s soient avec fosses e t trous de poteaux. La campagne 1987 a permis de» vérifier que l e muret "B" appartenait b i e n à une construction, vraisemblablement une h a b i t a t i o n , dont l a dimension a été réduite en cours d
  • a c i l i t a i t l a produc- t i o n de parois f i n e s , à l a surface "bien lissée e t lustrée, f a c i l e s à enduire de graphite au surplus. L'examen des formes des vases découverts t a n t en 1986 qu'en 1987 ( c f . plus l o i n en annexe l e s descriptions e t planches
RAP02722.pdf (PLOUNÉOUR-MÉNEZ (29). abri sous roche de Pont-Glas. rapport de sondage)
  • PLOUNÉOUR-MÉNEZ (29). abri sous roche de Pont-Glas. rapport de sondage
  • 29
  • la prise de 1987. la premiere operation a consiste d abords de de de la et lierre, cm 16 et vegetation cons- la de les plan de i'abri a est constitue de deux blocs de Le bloc le plus granite se un second le en est un Le tout une surface au sol de forme
RAP00046.pdf (LOCRONAN (29). montagne du prieuré, camp des salles. rapport de fp 1)
  • LOCRONAN (29). montagne du prieuré, camp des salles. rapport de fp 1
  • 29
  • de la Troménie a récemment été explicité (Laurent, 1987). METHODES DE TRAValL En 198b avait été dégagé un rectangle de 5 m de large d'est en ouest (264 gr/064 gr) sur 10 m de long du nord au sud (364 gr/164 gr). Ce sondage, représenté en traits plus épais sur les pl tis généraux
  • l'existence d'un solin de mur au sud de la maison excavée. Les fouilles de 1987 confirment en les augmentant les résultats de 1986. Une structure éboulée sub-rectangulaire longue de 13 m et large de 10 m a d'abord été dégagée, sauf à son angle sud-oueét. La maisoa ,excavée avec ses
RAP00678.pdf (LANDÉVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée)
  • LANDÉVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée
  • 29
  • A N N I E B A R D E L LANDEVENNEC RAPPORT 1987 INTERMÉDIAIRE Itandevennec 1987 Université Laboratoi de re D 1 rec / eu r : HÎS Bretagne d ' Archéolo L . Fouille Rapport g/e P A P E et A . BARDEL La campagne de fouilles 1987 s'est répartie sur 2 périodes
  • prin- cipales, avec des équipes relativement du 13 au 26 Avril importantes (20 à 30 personnes), et du 29 Juin au 1er Août, outre quelques interventions complémentaires, à équipe réduite (relevés, prélèvements, vérifications, sauvetages) du 6 au 11 Avril, du 5 au 26 Mai, du
  • t o u t le c h e v e t de l'église* » A g r a n d i s s e m e n t des s o n d a g e s s i t u é s à l'Est de la f a ç a d e XVIIe S . du monastère. — 1987 : » P o u r s u i t e des f o u i l l e s au chevet. • P o u r s u i t e des f o u i l l e s a l ' E s t du monastère
RAP00461.pdf (QUIMPER (29). le Braden. rapport de sauvetage programmé)
  • QUIMPER (29). le Braden. rapport de sauvetage programmé
  • 29
  • Q UIMPER LE BRADEN 198 7 - Q.IJIMPER - LE BRADËN I - 29 87 14 Responsable : J . P . LE EIIIAN Archéologue municipal de Quimper Décembre 1907 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION P. 2 ETUDE DES FOSSES P. 5 L'ESPACE INTERIEUR P . 17 LE SECTEUR GALLO-ROMAIN P . 40
  • Résidente St Hubert dans le quartier urbain de L o c m a r i a , le chantier p r o g r a m m é d u B r a d e n X est demeuré l'objectif essentiel de la campagne de cette a n n é e . A ) La fouille: Un stage a réuni 34 fouilleurs du 29 juillet au 30 a o û t . P e n d a n t ce temps un
  • en évidence l ' a c h è v e m e n t , dans les délais a n n o n c é s , de la fouille sur la part de de terrain confiée aux archéologues jusqu'en 1987 par la S . E . M . A . E . B . Les visites et conférences ont toutefois été n o m b r e u s e s , en p a r t i c u l i e r en m i
  • a u du B r a d e n I (5000 m2 sur les 7000 demeurés intacts et é t u d i a b l e s ) s'étale de 1982 à 1987» selon un accord passé avec la V i l l e de Quimper et la S.E.M/iA.E.B. Le but de la campagne 1987 est de terminer cette première tranche-par la fouille d'une très large b
  • : par exemple une habitation et un a p p e n t i s , une cabane pour o u t i l s , a n i m a u x , activité domestique.. -A Cl.12: Zone i n t e r n e , partie ouest - - y! 3 CI.14: Zone i n t e r n e . Trous d e poteaux fouillés en 1987 Cl.16: S. 8 , n i v e a u
  • domestiques o u é c o n o m i q u e s . La fouille 1987 confirme-cette i m p r e s s i o n , l e s grandes fosses étant datées de la phase III ( c f . i n f r a ) et l'idée d'un espace l i b r © n o r d - o u e s t s u d - e s t , réservé à la circulation est r e n f o r c é e par l'entrée
  • .29: S.837 > n i v e a u superficiel 1>3> la présence de pierres brûlées à 0 , 1 5 m au-dessus d u n i v e a u du sol v i e r g e , analogue à S . 0 3 8 . ' )10°) La fosse G.612: Longue de 2 m , large de 1 m , cette fosse est très difficile à r e p é r e r , n'étant pas
RAP00713.pdf (QUIMPER (29). créach-guen. rapport de fouille préventive)
  • QUIMPER (29). créach-guen. rapport de fouille préventive
  • 29
  • QU I M P E R FOUILLE CREACH-GWEN DE SAUVETAGE RESPONSABLE: - MARS 1987 J.P. - LE - URGENT B1 HAN _ 1 _ I) LA LOCALISATION: Département: Commune: Lieu-dit: Carte Finistère Quimper Créach-Gwen I.G.N.: Coordonnées Quimper 3 1 / 2 5 0 0 0 ème Lambert
  • . II) C I R C O N S T A N C E S D E LA DECOUVERTE: La d é c o u v e r t e et le t r a i t e m e n t du site de C r é a c h - G w e n , m a r s 1987, s'inscrivent dans le cadre de la politique concertation définie entre la Direction des Antiquités B r e t a g n e et la V i l l e
  • BRADEN n° 1 (3) L E BIHAN d'archéologie archéologique AGE DE 1984: VILLAGES GAULOIS ET PARCELLAIRES EN Q U I M P E R , C a h i e r s de Q u i m p e r a n t i q u e , J.P. 1987: ERGUE-GABERIC, SALVERTE, Chronique antique et m é d i é v a l e , Bulletin de la société du F i n i s t
RAP00458.pdf (LANDUNVEZ (29). Île d'yoc'h. rapport de la fouille de sauvetage urgent)
  • LANDUNVEZ (29). Île d'yoc'h. rapport de la fouille de sauvetage urgent
  • 29
  • Marie-Yvane DAIRE RAPPORT DE LA FOUILLE DE SAUVETAGE SUR L'ILE D'YOC'H EN LANDUNVEZ (Finistère) 13 - 27 septembre 1987 Marie-Yvane DAIRE RAPPORT DE LA FOUILLE DE SAUVETAGE SUR L'ILE D'YOC'H EN LANDUNVEZ (Finistère) 13 » 27 septembre 1987 « ! rut : le Four "'ib
  • ! Figure 1 : Extrait de la carte I.G.N. au 1/25 000 ème, feuille de Plouarzel 3-4. Commune de PORSPODER (29) - LANDUNVEZ. Tableau d'assemblage, 1982. Figure 2 (29) - LANDUNVEZ. Section Fl, parcelle n° 1. Cadastre de 1982. Figure 3 PRESENTATION DU SITE ET HISTORIQUE DES
  • rochers, fait face au petit port abrité d'Argenton (commune de Landunvez, 29) (figures 1 à 9). C'est une propriété de la S.E.P.N.B. (Société pour l'Etude et la Protection de la Nature en Bretagne) et l'accès n'y est autorisé que de la fin du mois de juillet à la fin du mois de février
  • et qui sont entourés d'aires de séchages empierrées (P. Arzel, 1987). Dans un autre ordre d'idées, il est intéressant de noter que, comme le cas se présente souvent en terre bretonnante, le nom de cette île a connu des formes variables au cours du temps, dont voici quelques
  • principales, dans lesquelles plusieurs sondages ont été effectués. ORGANISATION DE LA FOUILLE. C'est pendant la deuxième quinzaine du mois de septembre 1987 qu'une fouille de sauvetage a été menée sur l'île d'Yoc'h, commune de Landunvez (Finistère), dirigée par Marie-Yvane D A I R E
  • Terre ocre Pierre Tesson de céramique Figure 1 5 : Ile d'Yoc'h - Zone I, excavation 2. Coupes stratigraphiques : A - Ouest ; B - Nord. Figure 16 : Ile d'Yoc'h - Zone I, excavation 3 - Le sondage. LA ZONE II J. .-0,06 00 + + MO ILE D-YOC'H - L A N D I N Y E Z (29) 115 4
  • niveau a également livré des fragments de céramiques (figures 24 et 25) parmi lesquelles nous avons pu reconnaître des formes typiques de la fin de l'Age du Fer (M.Y Daire, 1987), caractérisées par des décors au lissoir, par des ornementations de cordons ou de cannelures horizontales
  • C (figure 29). Cette structure est remarquable dans le paysage, par les reliefs plus ou moins accentués que forment les murs. De plus, ici, le parement externe du mur sud est matérialisé par un grand bloc rocheux, planté de chant (figure 30). Ses dimensions et sa forme évoquent
  • Plouer-sur-Rance (22), de Plovern à Hennebont (56) et du Braden à Quimper (29), etc...). Dans le panorama général de ces recherches, le territoire nord de la cité des Osismes reste, cependant, relativement mal cerné par rapport à d'autres zones armoricaines. Plusieurs souterrains y
  • prospection. BIBLIOGRAPHIE P. A R Z E L , 1987 : Les goëmoniers. Ar Men ed. M. BATT et P.R. GIOT, 1980 : Quelques observations d'archéologie du paysage en Finistère. B.SA.F., tome CVIII, pages 17 à 25. M.Y. DAIRE, 1987 : Les céramiques armoricaines à la fin de l'Age du Fer. Thèse